Friday, September 6, 2013

vétille

vétille nf  
definition  image
translation:
trifle, nothing

vétilleux  adj punctilious

etymology: uncertain; perhaps form Latin vitilla – little dating

synonyms: babiole, bagatelle, détail, frivolité, pointille, rien

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Au reste, il m'a chargé de tant de vétilles, que j'ai de quoi m'occuper."


Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
"Puisque pour une pareille vétille, un coup d’épée maladroit donné à un comédien, un homme de la naissance de Fabrice n’était pas mis en liberté au bout de neuf mois de prison."

Balzac, Les Secrets de la Princesse de Cadignan (1840)
"Ici commence  … un de ces drames noirs et comiques, auprès desquels le drame de Tartufe est une vétille."

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
"Ces deux femmes prenaient de leur maître des soins inouïs et s’y intéressaient d’autant plus que personne n’était moins tracassier ni moins vétilleux que lui."

Féval, La Vampire (1885)
"C'était un homme grand et sec, d'une propreté remarquable, d'un formalisme fatigant, bavard à l'excès, vétilleux et orgueilleux."

Goncourt, Journal I (1887)
"vous savez, les magistrats, c'est si vétilleux, ces gens-là."

Zola, L’Argent (1891)
"le président crut devoir parler de la prime de dix pour cent accordée aux syndicataires, en tout quatre cent mille francs, que l’assemblée, sur sa proposition, passa aux frais de premier établissement. C’était une vétille."









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.