Thursday, July 19, 2018

tailler une bavette

tailler une bavette  – have a good chat, chew the fat

etymology: from French bavette — bib, in turn from  bave — drool

synonyms: babiller, bavarder, causer

examples:

Flaubert, Correspondance (1857)

Nous taillerons, j'imagine, une fière bavette.”


Delvau, Les Heures parissiennes (1865)
"Sans doute, il est agréable d'aller st venir d'un étal à l'autre, de tailler une bavette avec cette poissonière, de se laisser pincer la taille par de fruitier."

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
"Et même il y en avait qui l'arrêtaient pour lui donner des poignées de main et tailler une bavette."


Zola, L’Assommoir (1879)
"elle y taillait des bavettes de deux et trois heures, si bien que Poisson, inquiet, la croyant écrasée, venait la chercher."

Allais,  À se tordre (1891)
“Chaque jour, dans l'après-midi, une espèce de vieux serin, rentier dans le quartier, … venait tailler avec moi d'interminables bavettes  dont Darwin était le sujet principal.


France,  L’Orme du mail (1897)

“il est ridicule de croire que sainte Radegonde, qui vivait au Moyen Âge… vienne en 189 * tailler une bavette avec la fille d’un agent de placements sur la ligne politique du ministère et des Chambres.”
(placements — employment)


Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)

Vous êtes parti, tout de suite, après le dîner. On n'a pas eu le temps de tailler une bavette.

échassier

échassier nm

definition image
translation:
wader, wading bird; stilt walker, slender person with long legs


échassier adj long legged




etymology: from échasse — stilt

synonyms:
  échasse, oiseaux à longues pattes; échalas




examples:

Hugo, Les Misérables (1862)
“De certains échassiers nocturnes font de ces silhouettes dans les marécages.”

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“les eider-ducks d'un bleu noir, les chevaliers, sorte d'échassiers de la classe des scolopax, des northern-divers, plongeurs au corps très-long.”

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
“Je vis arriver chez moi … un vieil homme en habit râpécagneux, crotté, l’échine basse, grelottant sur ses longues jambes comme un échassier déplumé.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“le cabot s’esquivait, laissant la garde du comptoir à un grand échassier à calotte de velours, un ancien pion qui lui tenait ses livres et servait, au besoin, les clients.”
(cabot for cabotin —  ham actor)

Verne, Un Capitaine de quinze ans (1878)
“Le nandou est un échassier assez commun dans les plaines du Sud-Amérique.”
(nandou — rhea)


Maupassant, “La Mére Sauvage”,  Miss Harriet (1884)
“Je hélai Serval. Il s’en vint de son long pas d’échassier.”

Maupassant, Toine (1886)
“C’était une grande paysanne, marchant à longs pas d’échassier, et portant sur un corps maigre et plat une tête de chat-huant en colère.”


Loti, Ramuntcho (1897)
“A l’arrière-garde, un peu loin des chanteurs d’en avant, Itchoua, sur ses longues jambes d’échassier, chemine la main appuyée à l’épaule de Ramuntcho.”


Wednesday, July 18, 2018

préconiser


préconiser v
definition image
translation:
to advocate, recommend, prescribe, argue for

etymology: from Latin praeco, praeconis — public crier

synonyms: conseiller, louer, prescrire, prôner, recommander, vanter

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Jour et nuit, en ma présence, on préconisait hautement les actions les plus contraires à la morale.”

Balzac, Albert Savarus (1842)
“Un coiffeur, qui venait le coiffer à heure fixe (autre luxe de soixante francs par an ! ), le préconisait comme l’arbitre souverain en fait de modes et d’élégance.”

Duranty, Le Malheur d’Henriette Gérard (1858)
“Henriette était toujours disposée à prendre le contrepied des opinions préconisées par ce groupe de personnages.”

Gautier, Honoré de Balzac (1859)
“Le régime diététique préconisé par Raphaël pouvait être favorable à la lucidité du cerveau.”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“Il préconisait aussi les alcools, en petites proportions pour exciter l’estomac à certains moments.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Le vieux Paré préconisait la médecine des sachets, ordonnait à ses clients de porter des médicaments secs et pulvérisés dans un petit sac.”

France,  L’Orme du mail (1897)
“Il lui en demeurait une estime confiante pour les méthodes scientifiques, qu’il préconisait à son tour aux instituteurs francs-maçons, dans les loges.






Tuesday, July 17, 2018

rotin


rotin nm
definition image
translation:

rattan cane, rattan

etymology: through Dutch from Indonesian rotan, a type of palm tree with flexible wood used in handicrafts

synonyms: rotang; canne, jonc

examples:

Kock,  Jean (1835)
“M. Durand avait pris son chapeau et son rotin, en disant: «Monsieur mon fils, vous n'êtes pas assez sage pour que l'on se fie à vos promesses.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“Aussi, dans les marchés, règne-t-il une agitation perpétuelle, un brouhaha sans nom, composé du cri des porteurs métis, , du son des tambours et des cornets, des hennissements des mules, du braiement des ânes, du chant des femmes, du piaillement des enfants, et des coups de rotin du Jemadar , qui bat la mesure dans cette symphonie pastorale.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Son ornement principal était un pantalon jambes-d’éléphant, en nankin, avec sous-pieds de tresse de cuivre ; il avait un puissant rotin de deux cents francs à la main.”
(sous-pieds  trouser straps, under straps)

Kock, La grande Ville (1867)
“Quand, par hasard, elle se fait la plus légère égratignure, elle crie comme un aveugle qui a perdu son rotin.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Dans son cabinet, il trouva Gilquin debout, un rotin sous le bras.”\


Richepin, La Glu (1881)
“Le chevalier, arrêté, courbé en avant sur ses jarrets tendus, lui secouait violemment d’une main un bouton de la soutane, et de l’autre exécutait par terre un roulement continu du bout de son rotin frénétique.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Mais il voulut surtout battre son concurrent avec ses manches, des manches de bambou, de cornouiller, d’olivier, de myrte, de rotin, toutes les variétés de manches imaginables.”
(cornouiller — dogwood)













Monday, July 16, 2018

purin


purin nm
definition image
translation:
liquid excrement, liquid fertilizer

etymology: from purer — to drip

synonyms: engrais, excrément, lisier

examples:

Erckmann-Chatrian, Le Blocus (1867)
“Elle était pleine de fumiers et de trous à purin, c’était un véritable conduit.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Une troupe de canards se précipite avec d’affreux couins-couins dans la Bièvre qui se réveille et souffle son haleine de purin gâté.”
(couins-couins — quack quacks)

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Une pompe installée dans un tombereau crachait du purin sur les récoltes.”

France, Le Livre de mon ami (1885)
“On parvenait à grand-peine à le ramener, couvert de paille et de fumier, avec des toiles d'araignée dans les cheveux et du purin dans les bottines.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Seuils branlants, fenêtres éborgnées, chemins pleins de purin et de crevasses.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Elle avait … la bouche de la jolie fillette sortaient toutes les impuretés, toutes les obscénités, toutes les salauderies imaginables, ainsi que le flot de purin d’un fumier.”

Zola, La Terre (1888)
“Çà et là, des maisons basses, noirâtres, baignant, dans la boue et le fumier, leurs assises, imbibées du purin des étables.”







Sunday, July 15, 2018

basquine


basquine nf
definition image
translation:
a tight-fitting bodice or under bodice; an outer petticoat (once common in Spain), basquine

etymology: from Spanish vasco — Basque, from which region it originates

synonyms: corsage, corsine. vasquine; jupe, jupon

examples:

Balzac, Les Marana (1834)
“La basquine du pays faisait bien valoir la cambrure d’une taille facile à ployer comme un rameau de saule.”

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Barbet payant un cercueil, ces quatre chandelles autour de cette actrice dont la basquine et les bas rouges à coins verts faisaient naguère palpiter toute une salle.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Elle se tient au bord de l’eau ; sa fleur l’occupe ;
Sa basquine est en point de Gênes.” 

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Leur toilette de combat, si diaboliquement provocante : bottines à talons, robes à froufrous séditieux, ceintures dorées, basquines plastiques, chevelure opulente emprisonnée dans une résille d’or.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Une sorte de camisole d’indienne lilas, taillée comme les veste à basquine que portent les Parisiennes par-dessus leur robe, constitue la seule originalité de leur vêtement.”

Gautier, Émaux et camees (1872)
Peigne au chignon, basquine aux hanches,
Une femme accourt en dansant,
Dans les bandes noires et blanches
Apparaissant, disparaissant.”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“Elle dansait, faisant la parade sur l’estrade de planches, les jambes emprisonnées dans un maillot d’un rose vif, la jupe courte, la basquine pailletée, et la résille aux cheveux.”







Saturday, July 14, 2018

lieu commun


lieu commun nm
definition image
translation:
commonplace, cliché, convention, truism, platitude


etymology: from Latin locus communis,  a term in rhetoric denoting the use of commonly agreed-upon references.

synonyms: banalité, cliché,  généralité, platitude, poncif, sentiers battus

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Mon propre fonds de lieux communs me suffisait ; j’aurais parlé au besoin trois jours et trois nuits sans m’arrêter.”

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“L’inconnu s’inclina à son tour et s’assit, puis la conversation s’engagea par un lieu commun de politesse.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Il répondait par un déluge de lieux-communs agréablement débités.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Cette thèse a donc tous les inconvénients du lieu commun sans un seul de ses avantages.”

Flaubert, Correspondance (1866)
“Je ne partage pas tout à fait votre enthousiasme pour l’Affaire Clémenceau, bien que ce soit de beaucoup l’oeuvre la plus forte de Dumas. Mais il l’a gâtée à plaisir par des tirades et des lieux communs.” 

Banville, Camées parisiennes (1873)
“Avec la délicatesse d’un lyrique dont l’âme répugne à toute allusion trop attendue, il a résolument coupé ses longs cheveux droits, pour éviter ce lieu commun.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Ce serait le moment de répéter le lieu commun cher à Flaubert : on n’en mange pas comme cela, au restaurant, fit Durtal.”






Friday, July 13, 2018

jaboter


jaboter v
definition image
translation:
to jabber, chatter, gossip

etymology: from jabot — crop (of a bird)

synonyms: bavarder, blaguer, cancaner, causer, clabauder, commérer, déblatérer, déviser,  jacasser, jaser, jaspiner, papoter, parloter, potiner

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Il a resté un quart d’heure à jaboter indécemment, dans la loge, sur les femmes à peine voilées des différents pays sauvages qu’il a parcourus.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Quelle figure vous feriez dans une boutique sur le boulevard, au milieu des curiosités, jabotant avec les amateurs et les entortillant !”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Délibérer sur l’artillerie citoyenne ! S’en aller jaboter en plein air sur les pétarades de la garde nationale !”
(pétarades — bangings)

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Et, tandis qu’elles jabotaient, Vatard, brandissant à chaque mot sa pipe, criait : 
— La femme, c’est le bonheur du prolétaire !”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Quand Gervaise rentra rue de la Goutte-d’Or, elle trouva chez les Boche un tas de commères qui jabotaient d’une voix allumée.”

Richepin, La Glu (1881)
“L’abbé continuait à jaboter, essayait d’apaiser tout le monde sous ses gestes bénisseurs.”

Maupassant, L'inutile Beauté (1890)
“Je me demandais de quoi ils pouvaient jaboter si longtemps quand on m'appelle.”





Thursday, July 12, 2018

glacis (vernis)


glacis nm
definition image
translation:
glaze, slippery covering; (cuisine) reduction, jus

note: see glacis (pente)

etymology: from glacer — to cover with ice

synonyms: couleur transparente, enduit, glaçage, vernis

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Une neige fine avait répandu sur la bâche une couche semblable au glacis d’un biscuit de Savoie.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Oui, nous attendions depuis le matin sur le glacis, il pleuvait à verse.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Les yeux, comme ceux des joueurs qui ont passé des nuits innombrables, étaient couverts comme d’un glacis.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Cette fumée avait recouvert les poutres de la toiture d’un glacis de bitumen.”

Champfleury, L’Hôtel des commissaires-priseurs (1867)
“Et les tableaux qu’il a dévernis, dépouillés de leur crasse pour étudier les mystères de la touche, des frottis, des empâtements, des glacis, des repentirs !”
(repentirs — pentimenti, corrections on the canvas)


Gautier, “Feuillets de l’album d’un jeune rapin”  (1845), de Contes humoristiques (1872)
“j’étais penché sur mon appui-main, frottant un bout de draperie d’un scandaleux glacis de laque.”
(appui-main — hand rest)

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“Des palefreniers, sous les remises, lustraient avec des peaux le glacis de la voiture qui devait, après le dîner, conduire Mme la baronne à l'Opéra.”
(lustraient — shine)

Goncourt, Journal II (1887)
“Je regardais la petite Charlotte Bernard, passer des coulisses sur la scène, avec sur sa peau des colorations et des glacis d’une créature de clair de lune.”
(scène — stage)





Wednesday, July 11, 2018

ressaut


ressaut nm
definition image
translation:
projection, protrusion, outcrop, raised portion; upturn, rebound

etymology: from re- + sauter — to jump

synonyms: bond, cahot, colline, redan, redent, saillie

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“Nous franchîmes un des ressauts de la plaine.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“Il franchit les rampes du Rubemhé … et rencontra plus tard, à Tenga, les premiers ressauts des chaînes de Karagwah.”

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Quelques ressauts de terrain, premières ondulations d'une contrée montueuse, faisaient présager un sol nouveau.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Le pays devint alors plus accidenté ; quelques ressauts de terrains indiquaient de prochaines montagnes.”
Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Il écoutait, sans l’entendre, la brouette qui dansa sur les ressauts de la sente.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“une robe d’étoffe épaisse et souple qui la délinéait, serrait ses bras, fuselait sa taille, accentuait le ressaut des hanches, tendait sur le corset bombé.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Dans le Mazarot, il avait son coin, sa couverte, et son bout de bat-flanc ; et sous le ressaut de bois qui sert d’oreiller sa blague à tabac, un saucisson et une chandelle.”
(bat-flanc — bunk)






Tuesday, July 10, 2018

glacis (pente)


glacis nm
definition image
translation:
sloping bank, constructed earthwork, glacis, defensive slope in front of  a fortification

note: see also glacis (vernis)

etymology: from glacer — to cover with ice, related to glisser — to slip

synonyms: contrescarpe, pente, rempart, talus

examples:

Sand, Valentine (1832)
“La haie était large, hérissée de joncs épineux, les pierres du glacis croulaient, et Bénédict n'avait pas bien toute sa présence d'esprit.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Ce glacis de la porte de Bonne était couvert de marguerites.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“La grande prairie de Finckmath s’étendait comme un immense tapis de verdure des glacis jusqu’au ruisseau des Ablettes.”

Coppée, Le Cahier rouge (1874)
“Et, jadis, quand sonna l’heure du désespoir,
Sur ces glacis croulants, alors couverts de neige,
Dans le ciel de janvier a flotté l’aigle noir.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Aujourd’hui le rempart, avec ses lignes blanches des fortifications, où se promène la faction ankylosée des gardes nationaux , avec ses lointains noirs, saupoudrés de blanc, avec les glacis micacés de ses forts.”
(micacés — covered with mica)

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“à gauche, le port militaire, ses forts et ses glacis, avec les bas-mâts des vaisseaux en réserve, s’allongeant dans le ciel, au-dessus des casernes.”







Monday, July 9, 2018

graminée


graminée nf (usually pl)
definition image
translation:
grass, grass plant

etymology: from Latin gramen — grass, herb

synonyms: céréale, fétuque, herbe

examples:

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“Je recommençai le long travail de cette œuvre poétique à l’accomplissement de laquelle étaient nécessaires toutes les variétés des graminées desquelles je fis une étude approfondie.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Des colonnes foudroyées soutenant des entablements où des graminées rongeaient des noms d’empereurs.”
(entablements — entablature (lintel))

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Au-dessus du lac s’étendaient de vastes « llanos, » hautes plaines couvertes de graminées.”

Loti, Suleïma (1882)
“Toutes ces fleurettes arabes, les glaïeuls rouges, les lentisques parfumés, les larges mauves roses, les pâquerettes jaunes et les hautes graminées.”

Zola, Le Rêve (1888)
“Des plantes, toute une flore, les lichens, les graminées qui poussent aux fentes des murailles, animaient les vieilles pierres.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Les graminées légères, avec leurs fleurs de poussière grise, étendaient sur la terre une couche très haut.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“Des clairières trouaient ce mâquis uniforme : des clairières rousses, couvertes de graminées torréfiées.”
(torréfiées — roasted )






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net