Wednesday, October 30, 2019

épervier (filet)

épervier nm
definition image
translation:
cast-net (fishing)

Note: see also épervier — sparrow hawk

etymology: from Germanic root; ss épervier (oiseau) The bird meaning is older, but the net meaning is from the 13th century


synonyms: filet

examples:

Sand, Valentine (1832)
"Louise et Valentine s'élançant avec enfantillage sur lépervier tout ruisselant, et s'emparant du butin avec des cris de joie."


Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)

"il vit bouillonner hors du sac les écus reluisants qui frétillaient comme des poissons hors de l'épervier."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"puis, là-bas, à travers la brume, une barque sur la roubine et un pêcheur debout qui lance son épervier…"
(roubine – channel)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Au milieu de ces dorures sévères, les mannes de goujons et de perches, les lots de truites, les tas d’ablettes communes, de poissons plats pêchés à l’épervier."


Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Une baraque joyeuse, avec un jardinet dans lequel de grands éperviers sèchent.”


Maupassant, Une Vie (1883)
“Il monta dans sa barque avec un valet portant un épervier et une torche allumée.”


Maupassant, “L’Héritage”, Miss Harriet (1884)
"C’était une barque de maraudeurs qui jetaient soudain l’épervier et ramenaient sans bruit sur leur bateau."




calcaire


calcaire nm
definition image
translation:
limestone

calcaire adj chalky (soil), hard (water)

etymology: from Latin calcarius, from calx — chalk

synonyms: calci, craie, lambourde, liais, marne

examples:

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“On y arrive par une allée creusée à ciel découvert dans des rochers de calcaire blanc.”

Maupassant, Correspondance (1877)
“La falaise, jusqu'à la Manne-Porte, a le même aspect, c'est-à-dire qu'elle est très droite, minée par endroits. Elle est partout composée de calcaire que coupent des lignes de silex.”

Feydeau (Ernest), Alger (1862)
“les images sont finement entaillées sur le calcaire des tombeaux d’Égypte.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le pic avance laborieusement dans des lames calcaires alternées de filets de glaises très minces.”

Louÿs, Les Chansons de Bilitis (1894)
“Le caveau spacieux et bas, pavé de dalles de calcaire, avait quatre murs recouverts par des plaques d’amphibolite noire.”

Bazin, Donatienne (1903)
“Déjà elle se détournait pour le voir monter la côte, en haut de laquelle se trouvaient les roches calcaires et la carrière où Louarn travaillait.”

Leblanc, L'Aiguille creuse (1909)
“l’on voyait le lent travail des siècles accumulant les unes sur les autres les couches calcaires et les couches de galets.”







Tuesday, October 29, 2019

calotte (gifle)


calotte nf 
definition image
translation:
 box on the ear, slap, swipe

note: calotte can mean skull-cap 

calotter v to box on the ear, slap

etymology: from Latin calotta — cap; the sense of hitting someone comes up in the 18th century

synonyms: baffe, claquegifle, souffle, taloche, tape, torgnole

examples:

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
“Vli-vlan, fit le doyen en interrompant Coupe-en-Deux par un duo de calottes à assommer un rhinoceros.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“il arriva de bonne heure le jour suivant, et au premier qui entra il donna une paire de calottes.”

Zola, Contes à Ninon (1864}
“Oh la la! quelles calottes, quelles bourrades, quels triomphants coups de pied!”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Il fallait, ces fois-là, que la mère Chantemesse se levât pour border les couvertures ; elle les endormait tous les deux d’une calotte, sur l’oreiller.”
(border — make (a bed))

Zola, L’Assommoir (1876)
““Elle la calotta, parce que cette satanée gamine criait que ce n’était pas vrai.”

Huysmans, Les Sœues Vatard (1879)
“Des familles entières se regardaient avec des airs dolents, buvaient sans enthousiasme, ne retrouvaient un peu de vie que pour calotter des moutards qui dansaient en rond.”

Maupassant, Contes divers 1883 (1883)
“On allait ; on venait ; on parlait ; puis, j'entendis qu'on riait ; puis, je reçus une pluie de calottes envoyées par la main paternelle.”







Monday, October 28, 2019

nenni


nenni interj
definition image
translation:
(archaic) nay, no way

que nenni — absolutely not, not on your life

etymology: from Latin non illud — not that

synonyms:  mais non, non

examples:

Kock, La Laitière de Montfermeil (1827)
—  Ma chère amie, monsieur le marquis vous a embrassée.
— Moi, monsieur ! oh nenni ! personne ne m’a embrassée.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
Nenni ! répliqua Cerise : une honnête fille n’accepte d’argent que de son père ou de son mari.”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“L’oiseau s’enfuit dans l’infini
Et s’y perd comme un son de lyre.
Avec sa queue il dit nenni
Comme Jeanne avec son sourire.”.

Flaubert, Correspondance (1873)
“Bref, le bon Carvalho demande du scandale. Nenni ! je ne me livrerai pas aux tirades qu'il demande.”

Theuriet, Sous Bois (1878)
“Mais nenni, Brunille, tu ne danseras qu’avec moi.”

Bazin, Ma Tante Giron (1885)
“on en trouverait de plus riche, et facilement, mais de plus honnête, et de plus gaie, et de plus vaillante, nenni, c’est moi qui vous le dis.

Goncourt, Journal III (1897)
“Ils font nenni de la tête, et répètent avec entêtement, sans qu’on puisse en tirer rien de plus : « Nous sommes ben las ! »”








Sunday, October 27, 2019

cacochyme


cacochyme nm/nf
definition image
translation:
(archaic) doddering old man/woman, sickly old man/woman

cacochyme adj doddery, doddering, aged, aging, feeble

etymology:   from Greek cacochumas — producing bad sap

synonyms: débile, égrotant, impuissant, infirme, malade, maladif, quinteux

examples:

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
“il aperçut le vieux marquis de San-Réal qui se promenait appuyé sur le bras de son valet de chambre, en marchant avec toute la précaution d’un goutteux et d’un cacochyme.”

Michelet, Histoire de France IX [1484 – 1515] (1845)
“l’un, petit, mal bâti, difforme par sa grosse tête, l'autre, cacochyme, bourgeois, roi des bourgeois.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Et renaître un passé dont nous nous affranchîmes,
Et le sang rajeunir les abus cacochymes,”

Cladel, Quelques sires (1885)
“un jeune politicien qu’elle poussait au pinacle avec l’aide d’une foule de guerriers et de tribuns cacochymes, ses anciens amants,”

Rosny, Marc Fane (1888)
“ces raisons semblaient à Marc caduques, cacochymes, sans vie et sans force.”

Goncourt, Journal III (1897)
“le comte, qui était un homme distingué et bien élevé, ne se souciant plus de se rencontrer avec ce cacochyme pleurard.”

France,  L’Orme du mail (1897)
“Mais si je vous comprends bien, monsieur l’abbé, c’est le curé cacochyme de Saint-Exupère, c’est M. Laprune.”






Saturday, October 26, 2019

lit de sangle


lit de sangle(s) nm

definition
a frame bed made from webbing (no mattress), camp bed, sling bed, strap bed

etymology: from sangle — strap from Latin cingula – girdle

synonyms:  lit de camp, lit de toile

examples:

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“Il avait proscrit les petits lits de sangle et les tentes, pour ne pas charger les transports de l’armée d’un bagage superflu, couchait, comme tout le monde, en plein air sur la dure.”
(sur le dure — on the ground)

Balzac, La Bourse (1832)
"Hippolyte aurait pu voir quelques linges étendus sur des cordes au-dessus des fourneaux économiques, un vieux lit de sangles, la braise, le charbon,"

Hugo, Les Misérables (1862)
"Au fond il y avait un cabinet avec un lit de sangle."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
'Il finit même par troquer la couchette de noyer contre un simple lit de sangle."

Flaubert, Un Cœur simple (1877)
un œil-de-bœuf regardait la cour ; une table près du lit de sangle, supportait un pot à l'eau, deux peignes, et un cube de savon bleu dans une assiette ébréché."

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Le lit de sangle ne fut pas jugé assez solide. On transporta la jeune femme sur le grand lit, après avoir mis une planche entre les matelas.”

Daudet, Sapho (1884)
“Enfin on leur offrit un lit de sangle, resté libre au bout d'une grange où dormaient des maçons.” 







Thursday, October 24, 2019

musarder


musarder  v
definition image
translation:
to idle, dawdle, loiter. wander

musard adj idle, dreaming
musard nm idler, loiterer
musarderie nf idling

etymology: from muser — to be idle 

synonyms: badauder, baguenauder, balader, flâner, lanterner, muser, perdre son temps, vadrouiller

examples:

Balzac, Z. Marcas (1841)
“Moi je n’avais rien dit de six chemises, de tout ce qui était nécessaire en fait de linge, et qui ne me coûta que le plaisir de les demander à la première demoiselle d’une lingère avec qui j’avais musardé pendant le carnaval.”

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“La bande bientôt marchait, et toutes remontaient la rue sale, lentement, en musardant.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“Celle-ci est, de plus, assez imagée pour plaire à mon esprit resté un peu enfantin et musard.”

Richepin, Le Pavé (1886)
“tous les flâneurs, gâcheurs de temps, dépensiers de loisirs, tâcherons assidus au métier de ne rien faire, bayeurs aux grues, musards de nature, friands d’occasions à paresser.”
(tâcherons — day laborers)

Maupassant, Pierre et Jean (1888)
“Tu sais que nous allons à deux heures chez le notaire. Ce n'est pas le jour de musarder.”

Daudet,  L’Immortel (1888)
“on sentait que le maître désapprouvait ces musarderies de la rue, voulait qu'on fût plus sérieux que cela.”

Renard, Poil de carotte (1894)
“Tiens, te voilà encore, Rémy ! Je te croyais parti. J’avertirai ton papa que tu musardes et il te grondera.”






Tuesday, October 22, 2019

cabossé


cabossé adj
definition image
translation:
dented, battered, uneven

etymology: from ca- (euphonious prefix) + bosse — hump 

synonyms: accidenté, bosselé, bossu, bossué

examples:

Sand, François le champi (1847)
“Le terrain y est pourtant mieux cabossé. Les rocs y percent et les rivières y ravinent fort.” 

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“La tente était déjà pleine, (…) et, par moments, la toile était cabossée par des derrières trop à l’étroit.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Le père Bazouge, un croque-mort d’une cinquantaine d’années, avait son pantalon noir taché de boue, son manteau noir agrafé sur l’épaule, son chapeau de cuir noir cabossé, aplati dans quelque chute.”

Goncourt, Journal II (1887)
“lui, avec son physique énergique, sa figure cabossée, son regard au grand blanc.”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“il raclait ses jambes velues et empoissées de savon noir, ses genoux cabossés en flancs de vieille casserole.”
(empoissées — smeared)

Theuriet.  Le Manuscrit du chanoine (1902)
“A l’abri du feutre gris cabossé, ses clairs yeux bleus ont une expression amène et sympathique.”

Fournier, Le grand Meaulnes (1913)
“elle portait une sorte de chapeau-capote-capeline sur le faîte de la tête, tout en haut de son front immense et cabossé où il y avait de la femme mongole et de la hottentote.”






Monday, October 21, 2019

cascatelles


cascatelles  nf pl
definition image
translation:
small waterfall(s), rapids

note: usually plural

etymology: diminutive of cascade — waterfall

synonyms: cascade

examples:

Gautier, Fortunio (1838)
“Vous imagineriez difficilement quelque chose d’un effet plus piquant que la blancheur blonde de ce corps virginal inondé d’épaisses cascatelles de cheveux aussi noirs que ceux de la Nuit.

Berlioz, Mémoires (1865)
“nous allâmes visiter le joli petit temple de Vesta, qui a plutôt l'air d'un temple de l'Amour; la grande cascade, les cascatelles.”

Sand, Contes d'une grand'mère (1873)
“Les bois de hêtres jetés en pente rapide, avec leurs mille cascatelles au frais murmure.”

Barbey d’Aurevilly, Une Histoire sans nom (1882)
“Lasthénie aurait pu nommer par leur nom (…) tous les pêcheurs de truites qui les prenaient au fil des cascatelles et qui en rapportaient des paniers pleins.”

Mirbeau, La Maréchale (1883)
“La cloche du cimetière tinta. Le corbillard grimpait en circuit la pente raide, où des ruisseaux faisaient des cascatelles.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Imaginez une gorge farouche et déserte entre deux longues chaînes de roches aussi trouées que des madrépores d’où s’échappent, en plaintives cascatelles, maintes sources qui, se réunissant au fond d’une étroite vallée.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Sa vie coula comme une jolie rivière sans cascatelles ni tourbillons.”






Sunday, October 20, 2019

minet


minet nm 
minette nf
definition image
translation:
pussycat, puss, kitty; sweetie, sweetie-pie; effeminate man, young gay male; young trendy girl

etymology: uncertain

synonyms:  chat, chatte, matou, minou, mistigri; élégant, gandin, gigolette, lolita, mirliflore, petit-maître, petit-maîtresse

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“– Attendez qu’elle ait fini, nous dit M. Belle-Rose. Enfin, la toux se calma. 
– Tu peux parler, ma mignonne ? 
– Oui mon minet, répondit-elle.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Nous pourrions descendre ensemble si nous voulions, ma minette.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“elle reprend une voix flûtée pour promettre au minet toutes sortes de douceurs.“

Feydeau, Les Monologues (1882)
Minet, le roi des angoras,
Doux et blanc, soyeux, gros et gras,
Avait pour légitime épouse
Un belle chatte andalouse.:

Huysmans, En Rade (1887)
“C’est ce pauvre minet qui m’inquiète, reprit Louise, en caressant le chat qui la regardait, d’un air suppliant,”

Zola, La Terre (1888)
“Mais il pue, votre minet ! Est-ce qu’on garde une pareille horreur pour donner le choléra à une maison ?”

Cladel, Seize Morceaux de literature (1889)
“A leur retour d’Algérie ils s’étaient épris de la même jeunesse, et cette belle minette, ainsi qu’ils l’appelaient, avait hésité plus de six mois à choisir entre ces deux matous également aimés d’elle.”






Friday, October 18, 2019

gémonies


gémonies nf pl
definition image
translation:
(place to) drag and expose a corpse; (figurative) having one’s name dragged through the mud, publicly rebuke. public scorn


etymology: from Latin Gemoniae scala, steps on the Capitoline hill on which the corpses of the executed were displayed

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Volmerange l'eût fait marcher avec sa main puissante, comme le croc qui traîne un cadavre aux gémonies.?

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Femmes dans les cachots, enfants dans les pontons,
Bagnes, sénats, proscrits, cadavres, gémonies.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Marche des damnations vers les supplices, faite sinistrement, non sur le formidable char fulgurant de l’apocalypse, mais, chose plus sombre, sur la charrette des gémonies.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Il nous faut aller pourrir aux gémonies comme chiens crevés ou chevaux morts.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Paris délaisse aussi vite les fantoches qu’il hisse sur le pavois, que les martyrs qu’il jette aux gémonies.”  (hisse sur le pavois — places on a pedestal)

Vallès, L’Insurgé (1886)
“On dirait un buste de marbre, un fragment de statue tombée aux gémonies.”

Huysmans, La Cathédrale (1898)
“hors de l’Eglise, ce ne sont que gémonies de l’esprit et cloaques d’âme !”






Wednesday, October 16, 2019

bûcheron


bûcheron nm
definition image
translation:
woodcutter

etymology: from Old French bosc — woods

synonyms: abatteur


examples:

Nodier, Trilby (1822)
“une destination plus modeste lie  sa vie mystérieuse à la cabane du pâtre ou du bûcheron.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“je me coupai les cheveux, je me déguisai en bûcheron.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Des bûcherons qui travaillaient dans le parc à quelques centaines de pas de distance accoururent, franchirent le fossé et furent fort surpris de voir le docteur et sa compagne.”

Coppée, Le Cahier rouge (1874)
“À quoi penses-tu, bûcheron,
En frappant au cœur les vieux chênes ?”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Là-dessus, il eût un geste de bûcheron en train d’écimer les branches qui nous donna le frisson à tous.”
(écimer  pollard)

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“Les deux enfants s'amusaient à regarder les bûcherons saper les arbres.”
(saper  bring down)

Maupassant, La Vie errante (1890)
“Voici enfin la Casa del Bosco, sorte de hutte habitée par cinq ou six bûcherons.”








Tuesday, October 15, 2019

capeline


capeline nf
definition image
translation:
a wide-brimmed woman’s hat, floppy hat, picture hat (UK);  (formerly) a loose hood

note: can also mean a kind of bandage or a helmet

etymology: through Occitan from Latin caput — head

synonyms: bonnet, coiffe, panama

examples:


Daudet, Les Contes du lundi (1875)
“sous les capelines de laine les pauvres figures pâlies avaient pour une minute des couleurs de santé.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“il ôtait le foulard qu’elle avait sur la tête, pour la coiffer d’une petite capeline en tricot.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“Rosalie, enveloppée d’une mante et de deux châles, et la tête étouffée d’une capeline noire que recouvrait encore un tricot rouge.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Ils arrivèrent, lui, soufflant, sa figure enfouie dans le triple tour d’un cache-nez à carreaux noirs et blancs ; elle, minaudant sous une capeline de laine rouge, qu’ornait un large ruban de velours noir.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Elle jette une capeline sur sa tête et sort pour aller aux provisions.”

France, Cranquebille, Putois, Riquet (1904)
“Une petite fille, une toute petite fille, en capeline bleue et en tablier blanc, marchait sur des béquilles dans une plaine, au crépuscule.”

Fournier, Le grand Meaulnes (1913)
“elle portait une sorte de chapeau-capote-capeline sur le faîte de la tête, tout en haut de son front immense et cabossé où il y avait de la femme mongole et de la hottentote.”












Saturday, October 12, 2019

calembredaines


calembredaines nf pl
definition image
translation:
(old-fashioned) nonsense, hogwash,  poppycock, twaddle

note: rarely singular

etymology: from calembour — pun, whose origin is obscure

synonyms:  balivernes, bourdes, fariboles, faux-fuyants, sornettes, vains propos

examples:

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“« Les champs ne valent pas la ville ! »
Fils, toujours le bon sens hurla
Quand Voltaire à Damilaville
Dit ces calembredaines-là.”

Augier, La Contagion (1866)
“ANDRÉ. --- Tu étais donc sérieux
LUCIEN. --- Oui, jeune néophyte, je l'étais, et vous me répondez par des calembredaines !”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Ces calembredaines assommaient Frédéric.”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“— Quelle est la nation qui a inventé les gants ? Ce sont les Carthaginois. — Pourquoi ? — Parce qu’ils craignaient les Romains (l’air aux mains). » Et autres calembredaines de même farine.”

Huysmans, À vau-l’eau (1882)
“M. Folantin voyait défiler devant lui tous les lieux communs, toutes les calembredaines, toutes les opinions littéraires surannées, tous les paradoxes usés par cent ans d’âge.”


Maupassant, Sur l’eau (1888)
“Pourquoi un mot plutôt qu’un autre, le rapprochement imprévu, bizarre de deux termes, de deux idées ou même de deux sons, une calembredaine quelconque.”








Proust. Du Côté de chez Swann (1913)
“Mme Verdurin à Forcheville. Au moment où on s’y attend le moins, il vous sort une calembredaine.”

Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net