Monday, December 31, 2012

recors

recors nm 
definition  image
translation:
bailiff's man, henchman

etymology: from recorder – remember, as they were used has witnesses for the bailiff

synonyms:  aide, bras droit, officier

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
"je vous donne ma parole d'honneur (une larme sortit de ses yeux) que j'attendrai votre huissier et ses recors…"

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
Raoul qui, pendant la nuit, ne craignait plus les recors, pâle et blême, l’oeil inquiet, le front attristé, parut sur la marche de l’escalier où il se posait habituellement."



Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Le recors mit sa main sur l’épaule de l’artisan et le secoua rudement."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"il alla mis comme un recors ; il porta de gros souliers, des bas bleus ; il se refusa des gants et brûla du charbon de terre."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"quatre mousquetaires laisser arrêter au milieu d’eux un malheureux qui crie à l’aide ! Un gentilhomme trinquer avec un recors !"

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"Vous êtes emballé proprement… dit un des recors ; aussi comptons-nous sur votre générosité."

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Le praticien, vulgairement appelé recors, est l’homme de justice par hasard, il est là pour assister l’exécution des jugements."











Sunday, December 23, 2012

forain

Breugel fils
forain nm 
definition  image
translation:
stallholder, fairground employee, wandering performer

forain adj fairground, carnival; outside, external
rade foraine – roadstead (where ships lie at anchor)

etymology: from Latin foras – outside of

synonyms: bateleur, étaler, gens du voyage, marchand, saltimbanque


examples:


Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"il avait mangé comme un acteur forain et bu comme les sables du désert."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Ils avaient la tournure et le costume de ces forains picards qui faisaient alors un commerce assidu entre le royaume de France et les Flandres."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"comédiens de théâtres forains, représentant des drames de Shakspeare, appropriés au goût des spectateurs, qui s’y portaient en foule."

Dufy
Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"Des drapeaux flottaient à la porte, des pièces de lainage battaient l’air frais du matin, animant la place Gaillon d’un vacarme de fête foraine."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Elle avait l’air d’une foraine, l’apparence d’une saltimbanque de foire."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Puis il s’élança vers le sénateur Rissolin qui traînait sa femme étourdie et ornée comme une boutique foraine."

Zola, La Terre (1888)
"[elles] longeaient l’église Saint-Georges, contre laquelle s’installaient les marchands forains, de la mercerie et de la quincaillerie,"


********

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866) “ il s'arrondissait en baie très ouverte et formait une rade foraine délimitée par les deux promontoires.”


Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Ils avaient l'air d'être à l'ancre dans une immense rade foraine et d'attendre le moment du départ."

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"elle s’arrondissait en décrivant une rade foraine, largement ouverte."











Saturday, December 22, 2012

racoler

racoler v 
definition  image
translation:
to drum up, barker, tout, solicit for

etymology: re- + accoler – place side-by-side

synonyms: accoster, attirer, battre le rappel, draguer, embaucher, embrigader, enrégimenter, mobiliser, rabattre, rallier, recruter



examples:

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Elle affecta de se présenter sous le jour le plus défavorable, et joua si bien son rôle, que les derniers racolés hésitèrent à lier leur sort à celui."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"Max avait racolé, dans les environs, un ancien lancier de la Garde Impériale, un Polonais, nommé Kousk."

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"le valet de chambre, un militaire retraité racolé par le baron, annonça : — M. le baron Montès de Montejanos."


Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Il racontait des journées terribles, pendant la première année surtout, des journées passées à patauger dans la boue de Paris, pour racoler des partisans."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Pendant dix jours, il racola des convives, dans la maison de sa sœur, rue de la Goutte-d’Or,"


Zola, Pot-Bouille (1882)
"Depuis deux mois, Duveyrier lui-même, redevenu charmant, racolait les amis de la maison,"

Maupassant, “Le Port”, La Main gauche (1889)
l"es quatre normands disparus en des circonstances diverses avaient été remplacés par deux américains, un nègre et un norvégien racolé, un soir, dans un cabaret de Singapour."













Tuesday, December 18, 2012

courtine

courtine nf 
definition  image
translation:
   1. curtain (for a bed, an altar, as a divider)
     2. curtain-wall (fortification)

etymology: from Latin cortina – round thing, enclosure


synonyms: rideau; mur, muraille

examples: 


1.

Balzac, “Étude de femme” (1830)
"il se livra sans doute à quelques-unes de ces rêveries matinales pendant lesquelles un jeune homme se glisse comme un sylphe sous plus d'une courtine de soie, de cachemire ou de coton."

Gautier, “Omphale” (1834)
"J'entendis les anneaux des rideaux de mon lit glisser en criant sur leurs tringles, comme si l'on eût tiré précipitamment les courtines."


Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
"Après s’être endormis sous les courtines élégantes de la richesse,les beaux esprits se réveillèrent dans les murs froids et démeublés de la misère."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"il s'abritait sous de larges rideaux de serge verte, et une courtine, épaisse comme un édredon."

Flaubert, Salammbô (1862)
"Mais les courtines de pourpre se relevèrent ; et l’on découvrit sur un large oreiller une tête humaine tout impassible et boursouflée."

Daudet, “Le Miroir” ”, Les Contes du lundi (1875)
"Dans ses courtines de dentelles, la petite créole languit,"

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"j’aurais voulu vous faire reposer entre des draps de toile de Hollande, sous une courtine de damas des Indes au lieu de vous laisser morfondre sur ce siège vermoulu."



2.


Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
"je flânais à travers la ville, regardant son vieux château fort, composé de quatre tours trapues reliées par des courtines qu'un coup de canon jetterait bas."

Verne, Le Pays des fourrures (1873)
"Le littoral du cap, répondit Jasper Hobson, est accore comme un mur de courtine."
(accore —  steep)

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"Au deuxième plan, se détachait une sorte de courtine granitique, taillée à pic, couronnée par une capricieuse arête à une hauteur de trois cents pieds au moins."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Un matin, comme il s’en retournait par la courtine, il vit sur la crête du rempart un gros pigeon qui se rengorgeait au soleil."

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
[il] "franchit la porte évidée à travers la courtine du rempart, et se trouva sur le quai du Sillon."








Monday, December 17, 2012

couches

couches nf plural 
definition  image
translation:
childbirth


couche nf  can also mean childvirth

note: couche also means several other things:
1. layer
2. diaper, nappy
3. couch, bed

etymology: from coucher

synonyms: accouchement, enfantement

examples:

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Monsieur le marquis s’est marié, sa femme est morte en couches du jeune comte."

Sue, Mystères de Paris  (1843)
"M. Jules ,,, m’a donné cinquante francs pour venir à Paris, disant qu’il me ferait passer vingt francs tous les mois pour ma layette et pour mes couches."

Balzac, La Muse du département (1843)
"Monsieur de La Baudraye a dit que votre tardive grossesse exigeait que vos couches se fissent à Paris,"

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
"le bonheur d’être mère, la sauvèrent des suites d’une couche mal soignée."


Maupassant, Une Vie (1883)
"Jeanne étant tout à fait remise de ses couches."

Zola, L’Œuvre (1886)
"Dubuche avait même laissé entendre que, sa femme ayant failli mourir à ses secondes couches, et s’évanouissant d’ailleurs au moindre contact trop vif, il s’était fait un devoir de cesser tous rapports conjugaux avec elle."

Zola, La Terre (1888)
"Pourtant, ses vingt-cinq ans la vieillissaient déjà, elle devenait laide, surtout depuis ses couches."
















Sunday, December 16, 2012

rainure

rainure nf 
definition  image
translation:
groove

etymology:  possibly from Old French rain – edge, from Old High German rain – border

synonyms: adent, canal, cannelure, cran, creux, échancrure, fente, glissière, guide, mortaise, sillon



examples:

Hugo, “Préface de 1832”,  Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Le lourd triangle de fer se détache avec peine, tombe en cahotant dans ses rainures."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Soudain le panneau d'acajou glissa dans une rainure, tomba sans bruit et livra la toile à l'admiration de l'inconnu."

Gautier, “Le Pied de la momie” (1840)
"Regardez ces rainures pour égoutter le sang, ces dentelures pratiquées en sens inverse pour arracher les entrailles en retirant le poignard."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Les doigts de lord Grenville avaient été pris et écrasés dans la rainure."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"allant à une armoire secrète cachée dans l'un des panneaux de sa chambre, elle en fit glisser la porte dans une rainure de la boiserie et en tira un livre dont les feuillets froissés annonçaient les fréquents services."

Flaubert, Salammbô (1862)
"Par un ressort, cette plaque de métal se détachait, et, glissant sur des rainures, poussait les flèches."



Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"un vieux secrétaire à dessus de marbre avait été défoncé, brisé, mis en morceaux et fouillé sans doute jusque dans ses moindres rainures."

Zola, Germinal (1886)
"le puits était figuré, avec ses étages différents, par une rainure verticale."



 











Wednesday, December 12, 2012

vaquer

vaquer
definition  image
translation:
to be in recess, be vacated

vaquer à – to attend to, take care of


etymology: from Latin vacare – to be empty

synonyms: cesser; s'adonner, a'appliquer, se livrer

examples:

1.

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“La place de directeur des contributions indirectes étant venue à vaquer.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Le premier chapeau de cardinal qui vaquera semble fait pour sa noble tête."

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
On ne sait pas quelles convoitises inspirent toutes les places à la résidence de Paris. Habiter Paris est un désir universel. Qu’un débit de tabac, de timbre, vienne à vaquer, cent femmes se lèvent.

Michelet, Histoire de France XIV  [1618-1661]  (1867)
“Enfin l'amirauté, et Saumur, place dominante d'Anjou, étaient au frère de la femme de Condé; ils vaquèrent par sa mort et furent revendiqués par eux comme un héritage de famille.”


2.

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Mademoiselle Cormon et son oncle laissèrent alors le noble étranger vaquer à ses affaires avec l’aide de Jaquelin, qui lui apporta tous les paquets dont il avait besoin."

Gautier, “Les Vendeurs du Temple” , La Comédie de la Mort (1838)
"Et quand elle remue et vaque à sa besogne,
On entend ses os secs à chaque mouvement."

Balzac, Le Curé du village (1841)
“Elle s'accoucha toute seule, et vaquait aux soins de son ménage cinq jours après.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"l’ancien négociant (tous les bourgeois retirés s’intitulent anciens négociants) passait deux heures rue des Saussayes pour y vaquer à ses affaires."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"De temps en temps apparaissait un camp de Touaregs, abrités sous leurs tentes de cuir, tandis que les femmes vaquaient aux travaux extérieurs."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Tout marcha bien pendant les premiers jours. Fine vaquait, comme par le passé, à ses besognes multiples."

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Tandis que les deux femmes en étaient réduites à vaquer elles-mêmes aux soins de la vie courante, le petit Émile, toujours au milieu d'elles, fourre son nez partout et veut tout voir."












Tuesday, December 11, 2012

bure

bure nf 
definition  image
translation:
homespun; cowl, a monk's habit

etymology: from Late Latin bura – homespun

synonyms: étoffe de laine; froc, habit

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"La raison de cette femme est égarée, dit le ministre se tournant vers le petit ermite, qui séchait sa robe de bure devant le foyer."

Sand, Valentine (1832)
"Un rayon de soleil vif et joyeux … venait tomber sur la jeune fille parée, vermeille et mignonne, si différente de sa mère, replète, hâlée, vêtue de bure."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"une tache d’huile choque moins sur une bure grossière que sur une riche étoffe."

Balzac, Pierrette (1840)
"la petite Bretonne eût été adorable dans sa jupe de bure bleue grossière."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"vous ne pouvez vous décider à quitter l'or et la soie, tandis que votre roi prend la bure et la serge ?"


Zola, “À Ninon”, Contes à Ninon (1864)
"la campagne, à cette heure avancée, couverte de feuilles sèches, humide des premières pluies, s’étendait noire, avec de grandes taches jaunes, comme un immense tapis de bure."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"C’était un vieillard en froc de bure, avec un chapelet au côté, une besace sur l’épaule, toute l’apparence d’un ermite."























Monday, December 10, 2012

caboche

caboche nf 
definition  image
translation:
head (informal)

etymology: ftp, Latin caput – head

synonyms: face, figure, physionomie, tête, visage

Magritte


examples:


Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"vous avez une tête puissante, une caboche que ces messieurs nomment la tête chevaline : il y a du cheval dans la tête de tous les grands hommes."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Va ! je vais retrouver ma caboche, et débrouiller l’écheveau d’affaires que ton mari a mêlé."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Voilà donc les beaux projets que tu roules dans ta caboche depuis deux mois, sans vouloir m'en rien dire."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Quand je m’assois à cette place, en face de cette grande coquine de maison, je me dis souvent que toute la clique y viendra peut-être un jour, puisque la maman y est… Dieu merci ! je n’ai pas peur pour moi, j’ai la caboche à sa place."

Zola, L’Assommoir (1879)
"toutes les chansons du bon temps se mêlaient dans sa caboche."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"il aperçut, reflétés par la glace, les deux phrénologues qui promenaient leurs doigts sur des caboches d’enfant,"

Zola, Germinal (1886)
"Mais la caboche s’en est allée complètement."







Sunday, December 9, 2012

piton

piton nm 
definition  image
translation:
1. peak (of a mountain)
2. hook, piton ( as in mountain-climbing)

etymology: from Spanish piton –  point, spike, horn

synonyms: 1. éminence, hauteur, mont, pic, sommet
                  2. aiguille, crampon, crochet

examples:

1.

Balzac, “L’Auberge rouge” (1831)
"De temps en temps, les chemins dans lesquels erraient les deux amis en se dirigeant vers Andernach les amenaient sur le piton d'une montagne de granit plus élevée que les autres."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"on voyait, par places, percer, dans cette mer de maisons, quelques groupes de tours en ruine des anciennes enceintes, comme les pitons des collines dans une inondation,"

Sand, Indiana (1832)
"Bourbon n'est, à vrai dire, qu'un cône immense dont la base occupe la circonférence d'environ quarante lieues, et dont les gigantesques pitons s'élèvent à la hauteur de seize cents toises."

Gautier, “Onuphrius”, Les Jeunes-France (1833)
"Il le trempa vers le sommet de sa palette dans le blanc d’argent qui s’élevait, à côté des ocres et des terres de Sienne, comme un piton couvert de neige à côté de rochers noirs."

Balzac, Albert Savarus (1842)
"Entre deux petites Alpes, deux pitons dont le sommet est nu, et qui s’appellent le grand et le petit Rouxey."

Huysmans, En Rade (1887)
["ils] franchirent le défilé de l’Aristarche dont les pitons se profilaient, barbelés comme des queues d’écrevisses, dentelés comme des peignes."

2

Sue, Les Mystères de Parris VII (1842)
"Mais si la porte céda, elle ne fit que s’entrebâiller de la largeur d’un demi-pied environ, retenue qu’elle était à la hauteur de la serrure par la chaîne et les pitons."

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"Et la jeune fille, appuyant le genou sur la malle, roidit ses bras blancs et musculeux jusqu’à ce que les deux compartiments de la valise fussent joints, et que mademoiselle d’Armilly eût passé le crochet du cadenas entre les deux pitons."

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
"Il lui recommanda en outre d'acheter quatre pitons et deux cadenas fermant à clef."














Saturday, December 8, 2012

arceau

arceau nm  
definition  image
translation:
arch, hoop

etymology: diminutive of French arc from Latin arcus – arc

synonyms: arc, cerceau, cintre, gabarit, voûte


examples:

Sue. Kernok le pirate (1830)
"Ici l’église gothique, avec ses arceaux et ses ogives,  ,,,  contraste singulièrement avec le lourd clocher de plomb qui élève son faîte gris et terne au-dessus de la sombre verdure des mélèzes et des sapins."

Gautier, “Mélancholia” , La Comédie de la Mort (1838)
"On leur dressait un lit sous les sombres arceaux."

Balzac, “La Grande Bretèche” (1842)
"une terreur religieuse assez semblable au sentiment profond qui nous saisit quand nous entrons à la nuit dans une église sombre où nous apercevons une faible lumière lointaine sous des arceaux élevés."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Ce sourire, preuve authentique de la faveur dont le digne prieur des jacobins jouissait à la cour, électrisa Gorenflot, qui entonna à son tour un : « Vive le roi ! » avec des poumons capables de soulever les arceaux d'une cathédrale."

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
"la salle du chapitre, remarquable par d'élégants arceaux et quelques traces de peintures murales"
(chapitre –  chapter-house)

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"La rivière se rétrécissait peu à peu, et ses rives formaient un lit très-encaissé recouvert par le double arceau des arbres."

Féval, La Vampire (1885)
"une longue file d'arceaux où se mourait la lueur d'une seule lampe."








Friday, December 7, 2012

siroter

siroter v 
definition  image
translation:
to sip

etymology: from sirop – syrup

synonyms: boire à petites gorgées, buvoter, déguster, gobeloter, sucer


examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
"il nous suce l'âme comme une araignée sirote une mouche."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"À deux heures, au moment où l’on commençait à siroter, mot du dictionnaire de la Désœuvrance et qui peint assez bien l’action de boire à petites gorgées en dégustant le vin, Max prit la parole."

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
"Attablées, elles sirotaient des cancans et des liqueurs."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Macquart, assis sur le meilleur siège, se renversait voluptueusement, sirotant et fumant, en homme qui savoure sa fainéantise."

Huysmans, En Rade (1887)
"il sirotait placidement son mélange de cassis et de vin et marquait avec un bout de craie sur la table les points du jeu."

Zola, La Terre (1888)
'Et une heure se passa à siroter, à vider le carafon d’eau-de-vie, sans que Buteau se déclarât."

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
"La Môme, sans transition, apostrophant l’abbé qui descend du buffet tout en humant une orangeade avec une paille. — Eh ! bien, monsieur l’abbé ? nous sirotons ?"















Thursday, December 6, 2012

radeau

radeau nm 
finition  image
translation:
raft

note:  the key 19th century association is with Géricault's painting Le Radeau de la Méduse (1819), depicting a raft of shipwrecked sailors

etymology: from Latin ratis – boat

synonyms: bib, brèle, rade

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
"Quand nous rencontrions un fleuve, nous le passions sur un radeau ou à la nage"

Balzac, “Adieu” (1832)
Géricault
"Le major aperçut à deux cents pas de là les ruines du pont fait pour les voitures, et qui s’était brisé l’avant-veille.— Construisons un radeau, s’écria-t-il."

Flaubert, Salammbô (1862)
"il fit, sur des radeaux, traverser à ses éléphants et à ses soldats le golfe de Carthage."

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"Ce câble végétal fut attaché à l’arrière du radeau, et le marin le tint à la main."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"rien même dont on pût construire un radeau suffisant pour trois personnes."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Puis, au bout, M. Madinier les arrêta brusquement devant le Radeau de la Méduse."

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"L'immense radeau, couvert d'un toit goudronné que supportent des colonnes de bois, est relié à l'île charmante de Croissy par deux passerelles dont l'une pénètre au milieu de cet établissement "












Wednesday, December 5, 2012

simarre

simarre nf 
finition  image
translation:
men's long gown, robe (academics, ecclesiastics, judges); woman;s gown of the 16th and 17th century

etymology: from Spanish zamarra – long gown. from Spanish marro – sheepskin

synonyms: soutane

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"Il était revêtu d’une simarre de laine noire."

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
"il en avait vu passer cinq à six en quatre ans, il s’était dégoûté de la simarre."

Balzac, La Muse du département (1843)
"Dinah, qui voulait faire revêtir la simarre du garde des sceaux à ce défenseur de la veuve et de l’orphelin, se changèrent en une imposante minorité de cinquante voix."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"À voir cette simarre rouge et ces riches dentelles… on eût pu croire que l’ombre du cardinal de Richelieu était encore dans sa chambre."

Flaubert, Salammbô (1862)
"le soupir qu’elle poussa, en lui soulevant les seins, fit onduler d’un bout à l’autre la longue simarre blanche qui pendait autour d’elle."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"des seigneurs en simarre de velours, la tête posée sur des rotondes roides d’empois comme des chefs de saint Jean-Baptiste sur des plats d’argent."


Flaubert, “Hérodias” (1877)
"Une simarre de pourpre légère l’enveloppait jusqu’aux sandales."












Tuesday, December 4, 2012

clabauder

clabauder v 
finition  image
translation:
to slander

clabaudage nm slander

etymology: from clabaud – barking dog, from Germanic root, related to glapir – to bark

synonyms: bavarder, cancaner, coasser, criailler, crier, dénigrer, discréditer, jaboter, jaser, médire

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"S’il y avait erreur, ceux qui veulent sa place profiteraient des clabaudages et des criailleries  libérales pour le faire sauter."
(criailleries – whining)

Balzac, La Muse du département (1843)
"elle se refusa net au clabaudage des petites nouvelles, à cette médisance de bas étage qui fait le fond de la langue en province."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Voilà ce qu’on ne voudrait jamais croire ! on allait rire, au contraire, clabauder !"

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Dès le soir, toute la petite ville clabaudait. C’était pour lui un échec personnel,"

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Tous clabauderaient contre lui ; le peuple ne voulait pas d’un Monsieur."


Zola, “L’Attaque du moulin”, Les Soirées de Médan (1880)
"Tout Rocreuse clabauda. Les femmes, sur les portes, ne tarissaient pas au sujet de la folie du père Merlier."

Zola, La Joie de vivre (1884)
"Dès lors, tout le pays clabauda."











Monday, December 3, 2012

soupente

soupente nf 
efinition  image
translation:
loft, garret; cupboard under the stairs

etymology: from old verb soupendre, now suspendre – to hang up

synonyms: combles, galetas, mansarde, réduit, solier, souillarde


examples:

Balzac, “L’Auberge rouge” (1831)
"quelques ronflements très-accentués, rendus encore plus sonores par les planches creuses de la soupente où elle s'était nichée, firent sourire les amis."

Balzac, Ferragus (1834)
"Une poule qui sortit en caquetant d’une soupente le tira de sa méditation secrète."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"l’on apercevait de loin, par-dessus la capote, entre les deux lanternes, la masse de son corps qui se balançait de droite et de gauche selon le tangage des soupentes."


Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Les femmes se retirèrent dans une espèce de soupente, où l’on avait jeté des bottes de paille."

Zola, L’Assommoir (1879)
"un vieillard de soixante-dix ans, qui habitait dans la maison une soupente, où il crevait de faim et de froid "

Zola, Nana (1881)
"Et, au milieu de ce désordre de soupente mal tenue, des messieurs du monde, gantés, corrects, occupaient les quatre vieilles chaises de paille."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Rosa occupait seule un petit cabinet noir au-dessus de l’escalier, contre l’entrée d’une soupente "











Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.