Tuesday, November 30, 2010

enchevêtrer


enchevêtrer v
definition image
translation:
to entangle, complicate; to put a halter on

enchevêtrement nm entanglement, confusion

etymology: from en- + chevêtre – halter, bridle from Latin capistrum – bridle, from Latin capere– to take, seize

synonyms: assembler, brouiller, compliquer, embarrasser, embrouiller, entremêler, imbriquer, mélanger, mettre en désordre

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"j’avais besoin d’une très grande et très parfaite beauté, et je m’imagine que, si je l’avais, ma vie, qui est si enchevêtrée et si tiraillée, aurait été d’elle-même."


Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"’ouvris mon missel et je commençai à lire des prières ; mais ces lignes se confondirent bientôt sous mes yeux ; le fil des idées s’enchevêtra dans mon cerveau."

Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"Deux spirales enchevêtrées l’une dans l’autre et confondues sans se toucher jamais représentent très bien cette vie bicéphale qui fut la mienne."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Ce n’est plus de la bourbe, c’est une masse compacte vivante, grouillante, un enchevêtrement inextricable qui fourmille et pullule."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Elles grouillaient par couches, leurs hautes pattes enchevêtrées."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"C'était une merveille, une fête des yeux, que cet enchevêtrement de tons colorés, une véritable kaléidoscope."

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Il enchevêtra et répartit en dix-huit chapitres les cinq ou six histoires qu'il voulait mener parallèlement."

Monday, November 29, 2010

goujat

goujat nm
definition image
translation:
cad, boor, ill-mannered fellow

etymology: originally, a servant for soldiers, from Old French gouge – young man

synonyms: bandit, butor, grossier, impoli, indélicat, malappris, maraud, maroufle, rustre, salaud, sauvage

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"mais les langues ont été faites par je ne sais quels goujats qui n’avaient jamais regardé avec attention le dos ou le sein d’une femme, et l’on n’a pas la moitié des termes les plus indispensables."

Sue, Les Mystères de Paris I (1842)
"Je maintiens, monseigneur, qu’il n’est pas convenable que vous prêtiez le collet au premier goujat venu."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Quel misérable ! quel goujat !… quelle infamie ! se disait-elle."

Zola, La Curée (1872)
"Paris impérial, gras, heureux, encore dans l’extase de ce coup de baguette qui changeait les meurt-de-faim et les goujats de la veille en grands seigneurs."

Zola, La Curée (1872)
"Elle parut heureuse du luxe de l’employé ; elle avait craint que le frère de cette Mme Sidonie, aux jupes fripées, ne fût un goujat."

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"Quand elle fut dans la cour, elle rampa pour n'être point vue par quelque goujat rôdeur."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Je voyais ce goujat qui me riait au nez, m’appelait "papa" ; puis il se changeait en chien et me mordait les mollets, et, j’avais beau me sauver."

Sunday, November 28, 2010

fouillis


fouillis nm  
definition image
translation:
1. mess, jumble. confusion
2. thicket, undergrowth , tangle

etymology: from fouiller

synonyms: borel, capharnaüm, confusion, culbutis, désordre, enchevêtrement, fatras, gâchis, galimatias,pêle-mêle, tohu-bohu

2,

examples:


1.

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“La sanglante lueur de la fournaise n'éclairait dans toute la chambre qu'un fouillis de choses horribles.”

Balzac, Ferragus (1834)
"Le cabajoutis est à l’architecture parisienne ce que le capharnaüm est à l’appartement, un vrai fouillis où l’on a jeté pêle-mêle les choses les plus discordantes."
(cabajoutis – old patchwork house)



Sue, Mystères de Paris (1842)
"derrière un des lambris il se trouve un petit trou noir où je mets des fouillis."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Le soir, à l’heure où les bazars s’illuminent, il s’arrêta devant une large vitrine dans laquelle tout un fouillis d’étoffes et de parures reluisait aux lumières"

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“C’était à perte de vue un  fouillis de mâts, de vergues, se croisant dans tous les sens.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“Parfois, dans ce fouillis de rubans et de dentelles, de soie et de velours, un visage se tournait.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Il avait rêvé cet ordre autrefois, dans le fouillis de l’étroite boutique de Mme Hédouin ”


2.

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“là, serpentaient des vallées nombreuses et fécondes, et leurs inextricables fouillis d'arbres les plus variés”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“des nappes de violettes s'alternaient avec le fouillis des arbres, qui étaient gris, fauves ou dorés, selon la diversité des feuillages.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Les feuilles autour d'eux susurraient, dans un fouillis d'herbes une grande digitale se balançait, la lumière coulait comme une onde sur le gazon”

Zola, La Curée (1872)
"Les bouts de forêt vierge avaient bâti, en ces endroits, leurs murs de feuilles, leurs fouillis impénétrables de tiges."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Plus loin, derrière la ligne bleue d’une nappe d’eau, s’étalait un fouillis d’arbres fruitiers."

Maupassant, "Une Partie de campagne,” La Maison Tellier (1881)
"Elle se courba, et ils pénétrèrent dans un inextricable fouillis de lianes, de feuilles et de roseaux."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"par un étroit carreau, une sorte de judas placé près de la porte, je voyais soudain tout un fouillis d'arbres bousculés par le vent à la lueur de grands éclairs."

Saturday, November 27, 2010

briquet


briquet nm
definition image
translation:
(cigarette) lighter; flint

battre le briquet to strike a light


etymology:diminutive of French brique – piece (little piece of steel), from a Germanic root related to English brick and break

synonyms: feu

examples:

Balzac, Une double Famille (1830)
"Au-dessus de la cheminée s’élevaient un fragment de miroir, un briquet, trois verres, des allumettes et un grand pot blanc tout ébréché."

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"Un briquet phosphorique, une nuit et le ressac de la mer suffisaient à en faire disparaître éternellement les traces."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Que voulait le bourgeois? le briquet du garde national, un immuable pot-au-feu, une place décente au Père-Lachaise, et pour sa vieillesse un peu d’or légitimement gagné."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Ils sont tous deux si secs, que, s’ils se cognent, ils feront feu comme un briquet."

Merimée, Carmen (1845)
"d’un air dégagé je demandai à l’homme à l’espingole s’il n’avait pas un briquet sur lui."
(espingole – blunderbuss)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"elle eut ainsi un peu battu le briquet sur son cœur sans en faire jaillir une étincelle."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Une certaine quantité de feuilles sèches mélangées de soufre s'allumèrent sous l'étincelle de son briquet."



Richepin, La Glu (1881)

"Le docteur avait battu le briquet, allumé sa pipe anglaise en bois de violette."

Friday, November 26, 2010

meute


meute nf
definition image
translation:
pack (of dogs, wolves); mob

ameuter v to form a pack; mass, gather

etymology: from Latin motus – thing moved, pack

synonyms: bande, cohorte, horde, racaille, ramassis, troupe

examples:

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"La meute poursuivait toujours Eugénie et ses millions."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Voilà la chasse qui passe ; le cor sonne, la meute aboie et traverse le chemin avec la rapidité de l’éclair."

Balzac, “Pierre Grassou” (1839)
"Il souffrit autant que souffrent les grands hommes quand ils sont traqués par la misère et chassés comme des bêtes fauves par la meute des gens médiocres "

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Quand il est prêt à tenir, quand Saint-Simon met déjà le cor à sa bouche pour sonner l’hallali, crac ! toute la meute prend le change et s’emporte sur un daguet."
(daguet – young stag)

Dumas, La Reine Margot (1845)
"[ils] furent au plus épais de cette foule haletante et pressée comme une meute."


Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Les voitures des invités venus des châteaux voisins, alignées correctement, formaient un demi-cercle, en face de la meute tenue par les valets."

Sand, “Le Chien et la Fleur Sacrée”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"La chienne du berger, pour laquelle j'eus toujours une grande amitié et qui me défendait contre les chiens ameutés contre moi."

Thursday, November 25, 2010

ras


ras adj
definition image
translation:
close-shaven, cropped, bare, open, flat
 

au ras de, à ras de  – at the level of. level with

etymology: from Latin rasus – shaved

synonyms: court, pelé, plat, rasé, tondu, taillé

examples:

Balzac, “Une Passion dans le désert” (1830)
"Il mit la main deux fois sur son cimeterre dans le dessein de trancher la tête à son ennemi mais la difficulté de couper un poil ras et dur l'obligea de renoncer à son hardi projet."
(cimeterre – scimitar )

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"La voiture roulait sans bruit sur un tapis de ce gazon fin et ras dont la plupart des routes vicinales sont ordinairement couvertes."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Les joncs sifflaient à ras de terre, et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson rapide."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Quand le mistral ou la tramontane ne soufflaient pas trop fort, je venais me mettre entre deux roches au ras de l’eau, au milieu des goëlands, des merles, des hirondelles"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Les terrains s’étendent au ras de la route, nus, pareils à une large bande de laine verte, jusqu’aux saules et aux bouleaux de la rivière."

Zola, La Curée (1872)
"Au milieu, dans un bassin ovale, au ras du sol, vivait, de la vie mystérieuse et glauque des plantes d’eau, toute la flore aquatique des pays du soleil."


Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Le soleil n’était encore quau ras des tuiles."

Wednesday, November 24, 2010

suinter


suinter v
definition image
translation:
to ooze, sweat (walls), leak, seep

suintement nm. oozing, sepage, sweating, leaking

sunit nm grease of wool (used as a source of potash), suint

etymology: from Latin sucidus – humid

synonyms: couler, dégoutter, exsuder, goutter, pisser, puer, sécréter, suer, transpirer

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Ici, les eaux suintent par des cassures d’où sortent des arbres rachitiques."


Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"un jardin que bornaient pittoresquement des murs épais, humides, pleins de suintements et de touffes d’arbustes malingres. "

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"L'ombre des maisons qu'on n'a pas encore dépassées ne permet pas aux soupiraux de laisser entrer le soleil : les murs sont noirs, suintants."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"ses petites mains potelées, sa personne dodue comme un rat d'église, son corsage trop plein et qui flotte, sont en harmonie avec cette salle où suinte le malheur,"

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"La poussière des granges, la potasse des lessives et le suint des laines les avaient si bien encroûtées, éraillées, durcies."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"C’était un parfum persistant, attaché à la peau d’une finesse de soie, un suint de marée coulant des seins superbes"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"La graisse débordait, malgré la propreté excessive, suintait entre les plaques de faïence, cirait les carreaux rouges du sol, donnait un reflet grisâtre à la fonte du fourneau."

Sand, “L’Orgue du titan”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"Les grottes où le suintement des sources entretenait le revêtement épais des mousses veloutées,"

Tuesday, November 23, 2010

hêtre


hêtre nm
definition image
translation:
beech, beechwood

etymology: Germanic root as in Flemish heester – small tree, German Heister – young tree, low German hester – young beech

synonyms: fagus

examples:

Lamartine, “Le Soir”, Méditations poétiques (1820)
"De ce hêtre au feuillage sombre
J’entends frissonner les rameaux."

Balzac, Les Chouans (1829)
"À travers ces blocs, d’immenses racines semblables à de gros serpents se glissaient pour aller chercher au loin les sucs nourriciers de quelques hêtres séculaires. "

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"De grands hêtres s’élevaient presque aussi haut que ces rochers dont l’ombre donnait une fraîcheur délicieuse."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Dans cette haie tournait une secrète allée, dessinée par les sinuosités des eaux, et que les saules, les hêtres, les chênes rendaient touffue comme un sentier de forêt."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Nous étions couchés sous l'ombre d'un hêtre."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Les joncs sifflaient à ras de terre, et les feuilles des hêtres bruissaient en un frisson rapide."

Sand, “L’Orgue du titan”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"Les bois de hêtres jetés en pente rapide, avec leurs mille cascatelles au frais murmure."
(cascatelles – little waterfalls )



Monday, November 22, 2010

battant


battant nm
definition image
translation:
swing door, hinged door

ouvert à deux battants — wide open

note: of course, also the present participle of battre – to beat

etymology: from battre

synonyms: porte, porte-battante, vantail

examples:

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
"Les deux battants de la porte du salon s’ouvrirent, et Tancrède passa bien vite le premier pendant qu’on annonçait les nouveaux venus."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"A ce signal, Moïna, réveillée sans doute dans sa douleur, poussa brusquement les deux battants."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Un huissier vêtu de noir, portant au cou une chaîne d’argent, ouvrit les deux battants de la porte du salon d’attente."

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
"Depuis le matin, le portail attendait, ouvert à deux battants."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Jusqu’en 1853, ces ouvertures sont restées garnies d’énormes portes de bois à deux battants."

Zola, La Curée (1872)
"Lorsque la jeune femme ouvrit la porte, le battant souffleta presque sa belle-sœur."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Et des députés arrivaient de tous les côtés, par les portes d’acajou massif, ouvertes à deux battants."

Sunday, November 21, 2010

badigeonner


badigeonner v
definition image
translation:
to (white)wash, daub, paint, swab; brush on

badigeon nm wash, distemper (painting); coating, glaze (food)

etymology: unknown

synonyms: barbouiller, enduire, farder, oindre, peindre, recouvrir\

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Nous, véritables sectateurs du dieu Méphistophélès ! avons entrepris de badigeonner l'esprit public."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"La façade, élevée de trois étages et surmontée de mansardes, est bâtie en moellons et badigeonnée avec cette couleur jaune qui donne un caractère ignoble à presque toutes les maisons de Paris."



Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"au nord-est ... y habitent des maisons bien alignées, enduites d’un badigeon jaune clair.:

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Le bec de gaz en éclairait une, très blanche, badigeonnée à neuf."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il habitait là une vieille maison, un peu en retrait, occupée au rez-de-chaussée par un entrepositaire de citrons et d’oranges, qui avait fait badigeonner la façade en bleu, jusqu’au deuxième étage."
(entrepositaire – warehouser)

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Les Kyrie, eleison coururent comme un frisson dans cette sorte d’étable, passée à la chaux, au plafond plat, dont on voyait les poutres badigeonnées."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Il a façonné lui-même ces statuettes de bois, invraisemblablement comiques, et les a peintes toutes en vert à pleine couleur, une année qu’on badigeonnait sa maison."

Saturday, November 20, 2010

guet-apens


guet-apens nm
definition image
translation:
ambush, trap

etymology: from guet – lookout + apensé – premeditated

synonyms: attaque, attentat, embûche, embuscade, piege, traquenard

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Ces drôles se mêlent de combiner des guet-apens !"

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"La Chouette, après avoir scrupuleusement fouillé les poches des deux victimes de ce guet-apens…"

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"il ne s’agissait plus de courage ici, d’Artagnan était tombé dans un guet-apens."

Dumas, La Reine Margot (1846)
"Remonte, remonte, cria la jeune femme ; je vois reluire des épées, je vois briller la mèche d’une arquebuse. C’est un guet-apens."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Je comprends maintenant : vous deviez avoir dressé quelque guet-apens chez moi."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"il s’assit à la table de M. Kahn, en murmurant : « C’est un guet-apens, un guet-apens…"

Zola , Préface – Rougon-Macquart (1893)
"ils racontent ainsi le Second Empire, à l’aide de leurs drames individuels, du guet-apens du coup d’État à la trahison de Sedan."

Friday, November 19, 2010

futé


futé adj
definition image
translation:
wily, crafty, cunning, sharp

etymology: from Old French fuster — to beat

synonyms: astucieux, dégourdi, finaud, habile, malicieux, malin, narquois, rusé, trompeur

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
"ils plaignirent le petit boiteux de son infirmité, lui trouvèrent une mine futée très-intéressante et le louèrent beaucoup des soins empressés qu’il prodiguait à son père."

Merimée, Carmen (1845)
"elle est donc mariée ? demandai-je au capitaine. — Oui, répondit-il, à Garcia le Borgne, un bohémien aussi futé qu’elle."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le marquis lui rappela exactement une grande sauterelle verte, avec sa maigreur, sa tête mince et futée."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Toute cette physionomie de naine futée était comme le masque vivant de l’intrigue, de l’ambition active et envieuse."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"elle, la petite, futée et mince, avait un drôle de museau, sous la broussaille noire de ses cheveux crépus."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Lucien, au contraire, petit de taille, l’œil vif, la tête futée, plaidait avec l’aplomb d’un vieux praticien, bien que plus jeune d’une année"

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Je vais vous dire, murmura-t-il en levant sa tête futée vers celui ci. Il y a un nid de fauvettes dans les ronces, dessous cette roche."

Thursday, November 18, 2010

enroué


enroué adj
definition image
translation:
hoarse, husky-voiced

etymology: Latin e- + raucus – hoarse

synonyms: éraillé, rauque, rogomme, terne, voilé

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Pille-miche entonna d’une voix enrouée, au bout du champ, ces strophes prises au hasard dans cette naïve chanson."


Balzac, Une double Famille (1830)
"Monsieur Granville, il y a une lettre pour vous, cria-t-il d’une voix enrouée."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Monsieur de la clarinette, tu joues faux, reprit-il d’une voix enrouée, "

Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"Un aboi éraillé et enroué se fit entendre, et nous vîmes accourir un vieux chien.."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Tiens, Julie, lui dit-il d'une voix enrouée, réveille-toi donc pour examiner le pays ! Il est magnifique."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"le jeune homme à figure plombée, qui fumait en buvant de l’eau-de-vie, rechargea sa pipe, et dit, d’une voix enrouée, au Chourineur : -- Est-ce que tu n’as pas reconnu le bonnet grec ?"

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Rougon, la nuque encore mouillée de sueur, la voix enrouée, son grand corps brisé par son premier discours, s’entêta à répondre tout de suite."

Wednesday, November 17, 2010

coutil


coutil nm
definition image

translation:
drill (cloth), duck (cloth), canvas; ticking

note: a durable cotton (or linen) cloth, used for uniforms, corsets, bed ticking, and tents. among other uses

etymology: related to couette – feather bed, derived from the same root as queue – tail

synonyms: chanvre, toile de coton

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Des guêtres de chasseur montant jusqu’aux genoux et s’adaptant à une culotte de coutil très grossier."


Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"La cour d’entrée était couverte d’une immense tente de coutil cramoisi avec des étoiles en or."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Sa voiture est là, répondit le vieil inconnu en montrant un brillant équipage arrêté sous le dais de bois qui représentait une tente de coutil."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"il a un toit plat à l’italienne avec des vases et une balustrade de tuiles et un vestibule de coutil en forme de tente."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Ainsi sa chemise de batiste à manchettes plissées bouffait au hasard du vent, dans l’ouverture de son gilet, qui était de coutil gris.
(bouffait – puffed )

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Ce jour-là, il était tout habillé de coutil jaune, un vêtement complet à vingt-neuf francs."

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"[Il] causait avec un grand maigre d’aspect débraillé, vêtu de coutil blanc très sale et coiffé d’un vieux panama."


Tuesday, November 16, 2010

rapetisser


rapetisser v
definition image
translation:
to shorten, make smaller, grow smaller

etymology: re + à + petit

synonyms: abaisser. amenuiser, aminicir, dégrader, diminuer, rabasser, réduire, s'amoindrir, se ratatiner, se rérécir

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Si quelques têtes originales se faisaient distinguer entre les autres, elles étaient rapetissées par les formules et par l’étiquette de l’aristocratie."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Le temps manque à ses travaux, comment en dépenserait-il à se rapetisser, à se chamarrer ?"

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"elle savait admirablement rehausser un homme à mesure qu'il se rapetissait, et le récompenser par de creuses flatteries à chaque pas qu'il faisait pour descendre aux niaiseries de la sentimentalité."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"un de ces avocats qui prennent la faculté de parler indéfiniment pour de l’éloquence, qui possèdent le secret d’ennuyer en disant tout, la peste des assemblées où ils rapetissent toute chose."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"son crâne chauve et transversalement sillonné de rides nombreuses retombait en quart de cercle sur son visage et le rapetissait."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il lui semblait que son frère Quenu rapetissait."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"il regardait le trou au fond duquel il se trouvait, fâché de cet étranglement de l’horizon, qui lui semblait rapetisser la solennité."

Monday, November 15, 2010

guéridon


guéridon nm
definition image
translation:
small round table, side table, pedestal table

etymology: unknown; originally the name of a satiric song

synonyms: athénienne, bouillotte, table rond, trépied

examples:

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"Restée seule, elle vit ses quatorze lettres posées sur un vieux guéridon."

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
"puis de côté et d’autre, encore des banquettes, puis un marchepied, un guéridon couvert de porcelaines, puis des jardinières en bois de palissandre attendant des fleurs, "


Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"le malheureux, par un mouvement involontaire, tendit les bras en avant, renversa un guéridon chargé d’un plateau, d’une tasse et d’une théière."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Vous n’appellerez pas, dit Felton en se jetant entre le duc et la sonnette placée sur un guéridon incrusté d’argent."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Ils déjeunaient au coin du feu, sur un petit guéridon incrusté de palissandre."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"L’armoire à glace, la toilette-commode, le guéridon couvert d’une dentelle au crochet, les chaises protégées par des carrés de guipure, mettaient là un luxe bourgeois net et solide."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Mme Rougon, poussant un guéridon au milieu de la pièce, servit le thé."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.