Wednesday, June 21, 2017

étayer

étayer v
definition image
translation:
to support, back up, hold up


etymology:  from Old French estache — post, related to English stake

synonyms: accoter, aider, appuyer, consolider, cuveler, étançonner, renforcer, soutenir

examples:

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“La seule opinion importante, raisonnable, appuyée sur des faits incontestables, affirmée par l'expérience et méticuleusement étayée sur des preuves scientifiques, me paraît être celle de M F De Persigny.”

Erckmann-Chatrain, Contes de la montagne (1860)
“La toiture d'ardoises appuyée d'un côté contre le roc, et de l'autre sur un mur de six à sept pieds de haut, laissait voir ses poutres noircies, s'étayant jusqu'au faîte. ”

Verne, Autour de la Lune (1870)
“A la vue de ce bâtiment de la marine nationale, arrivant à grande vitesse, son beaupré rasé, son mât de misaine étayé, la curiosité publique s'émut singulièrement”

Adam, Chair molle (1885)
“Aux rampes des balcons, des jeunes gens s’étayaient, fumant.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Des amis complaisants l'étayèrent, afin qu'il pût gravir les marches de l'estrade.”

Huysmans, En Route (1895)
“Il ne le croyait pas et les arguments sur lesquels il étayait son avis semblaient plausibles.”

Zola, Rome (1896)

“il le jugeait sévèrement comme un simple expédient transitoire qui, pendant des années, pourrait peut-être étayer l'édifice en ruine;”




Tuesday, June 20, 2017

perler

perler v
definition image
translation:
to form beads, bead, form droplets, sparkle

note: in reference to the sun, can mean appear, rise

etymology:  from perle — pearl, from Latin pernula — little shell

synonyms: dégouliner, dégoutter, écouler, goutter, suinter, transpirer

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Et il courut aussitôt à la table vérifier si quelques gouttes des précieuses liqueurs perlaient encore au fond des bouteilles.”

Leconte de Lisle, Poèmes et Poésies (1855)
“Et d’un soir de mai, doux et frais,
On sentait perler les rosées.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
[L’] “animation intérieure, jointe aux chaudes bouffées qui entraient dans la salle par les fenêtres ouvertes, faisait perler une rosée de sueur sur les tempes des convives.”

Richepin, La Glu (1881)
“Une sueur glacée lui perla aux tempes.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“— Nom de Dieu ! jura-t-il, — une sueur froide perlant à son front — je ne rêve plus !…”

Virmaître, Paris Impur (1894)
“Elle raconte qu'elle a perdu récemment son mari et que chaque fois qu'elle va à un enterrement cela renouvelle sa douleur. Ce disant une larme perle à ses cils.”

Zola, Rome (1896)

“J’avais un poulailler chez moi, et une d'elles ne pouvait se blesser à la patte, sans que toutes les autres, en voyant perler le sang, vinssent la piquer et la manger jusqu'à l'os.”






Monday, June 19, 2017

état (profession)

état nm 
definition image
translation:
profession, trade, career

synonyms: occupation, profession

examples:

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Je n’avais point d’état, aucune occupation.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Si je désire que vous embrassiez l'état ecclésiastique, j'aime encore mieux vous voir homme du monde que prêtre scandaleux.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“n’avez-vous pas toujours trouvé des masses énormes de gens auxquels vous ne pouviez assigner aucun état, aucun emploi, aucune industrie ?”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Le tabellion, car il se nommait lui-même le tabellion, garde-notes, petit notaire, en se mettant par la raillerie au-dessus de son état .”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Il était couvreur de son état, Belge de naissance et fort simple de caractère.”
(couvreur — roofer)

Maupassant, Mademoisselle Fifi (1882)
“M. Morissot, horloger de son état et pantouflard par occasion, s'arrêta net devant un confrère qu'il reconnut pour un ami.”

France, Pierre Nozière (1899)
“Il rédigeait des actes devant une bouteille de vin blanc, en souvenir de son premier état; car il avait été saute-ruisseau avant d'entrer au régiment.?





Sunday, June 18, 2017

obtempérer

obtempérer v
definition image
translation:
to obey, comply with

etymology:  from Latin obtemperare — to regulate, moderate

synonyms: acquiescer, obéir, se plier, se soumettre

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Madame Javerval m’a dit : Pourquoi ne mettez-vous pas votre rubis ? et j’ai obtempéré à ce désir.”

Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
“Il n'avait pu se dispenser d'obtempérer à la requête du pape, et de se joindre à son bel oncle de Bourgogne, qui allait partir contre les Turcs pour la défense de la foi catholique.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Les deux fonctionnaires obtempérèrent à l’injonction du conseiller d’État.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Le conducteur obtempéra à ma demande, et, au bout d'une heure et demie de marche, j'entrai dans la ville natale de Jean-Jacques Rousseau et de Pradier.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“Il resta dans son endurcissement, et ne voulut pas obtempérer à la supplication de Mosché.”

Erckmann-Chatrian,  Madame Thérèse (1863)
“C’est un aristocrate de cabaretier qui refuse d'obtempérer aux réquisitions de la citoyenne Thérèse, répondit le sergent d'un air grave.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)

“Le médecin doit obtempérer aux injonctions de la justice, mais non pas aller au-devant…”







Saturday, June 17, 2017

mâchicoulis

mâchicoulis nm
definition image
translation:
machicoulis, a opening projecting from a castle wall with holes for discharging missiles upon attackers below 

etymology:  from Old French mascher — to bruise + coulis — neck, as the mâchicoulis would allow defenders to launch missiles that would break the necks of attackers

examples:

Merimée, Colomba (1840)
“Au-dessus de la porte est une fenêtre avec une espèce de balcon percé en dessous comme un mâchicoulis, qui permet d'assommer sans risque un visiteur indiscret.”

Dumas, Les Frères corses (1845)
“Je m’arrêtai à une maison carrée, bâtie en manière de forteresse, avec machicoulis en avant des fenêtres et au-dessus de la porte.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Le château se montrait entre deux groupes d'arbres. Sa triste et sévère façade présentait une courtine portant une galerie à mâchicoulis, denticulée et couverte.”
(denticulée — lacy ornamentation)

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Elle offre à qui la voit ainsi dans le lointain
Trente maîtresses tours avec des toits d’étain
Et des mâchicoulis de forme sarrasine
Encor tout ruisselants de poix et de résine.”

Zola, “Les Coquillages de M. Chabre “, Naïs Micoulin (1883)
“La vue de Guérande, de ce bijou féodal si bien conservé, avec son enceinte fortifiée et ses portes profondes, surmontées de mâchicoulis, l’étonna.”

Loti,  Le Roman d’un enfant (1890)
“La petite ville singulière … avait encore ses vieilles portes ogivales, ses hauts remparts à mâchicoulis, ses rues bordées de maisons gothiques.” 

France, Pierre Nozière (1899)
“Une de ces tours garde encore, sous les herbes folles et les fleurs sauvages, sa couronne de mâchicoulis.”








Friday, June 16, 2017

corneille

corneille nf
definition image
translation:
crow

etymology: from Latin corvus — crow

synonyms: choucas, corbeau, corvidé

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Je voyais avec un plaisir indicible le retour de la saison des tempêtes, le passage des cygnes et des ramiers, le rassemblement des corneilles dans la prairie de l'étang.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“Des corneilles sont entrées pendant que j'étais là, et se sont sauvées à tire-d'aile en croassant sinistrement lorsqu'elles eurent entendu le bruit de ma voix.”
(croassant — cawing)

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“Les fermes au chaume bruni où jasent des hôtes aimés, — les clochers moussus où volètent les corneilles.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Le jour ne sera pas loin où je porterai mon cœur sur ma manche, pour le faire becqueter aux corneilles.”
(bequeter — peck)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Le coassement ininterrompu des grenouilles répond au cri des corneilles qui tournoient.”

Verne, Le Pays des fourrures (1873)
“Des canards à tête rouge et à poitrine noire, des corneilles cendrées, sortes de geais moqueurs d'une laideur peu commune, des eiders, des macreuses et bien d'autres de cette gent ailée qui assourdissait de ses cris les échos des falaises arctiques.”
(macreuses — scoter)

Herédia, Les Trophées (1893)
“Telle fut la clameur, que corbeaux et corneilles
Des tours et des clochers s’envolèrent d’effroi.”





Thursday, June 15, 2017

étape

étape  nf
definition image
translation:
stage, step, stopover

etymology:  from Germanic root, related to stable, Dutch staple — storehouse; originally meant distribution of food, as in an army

synonyms: arrêt, auberge, entrepôt, escale, halte, journée, période, relais, repos, traite

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Il est quatre heures et demie… Allons, partons, l’étape est bonne…”

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Il allait nous conduire en Asie, par la mer Rouge, dans des pays où il n'y a que des diamants, de l'or, pour faire la paie aux soldats, et des palais pour étapes.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Nous faisions l’étape ensemble, allions prendre ensemble notre billet de logement.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
[il] “s’acheminait vers le château de Méridor, par étapes de dix lieues à la journée.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Durant deux étapes nous n’avons trouvé que des sapins, et finalement un tas de gueux qui nous assommaient à coups de pierres du haut de leurs rochers.:


Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Je me mis à marcher très vite, … sifflant l’air d’une chanson de pioupiou que nous entonnions en chœur, pour tromper la longueur des étapes.”
(pioupiou —  infantryman)

Darien, Bas les cœurs !  (1889)

“En cas de besoin, ils pourraient se déchausser et continuer l’étape pieds nus.” 






Wednesday, June 14, 2017

parade (escrime)

parade nf
definition image
translation:
parry, counter, stop

note: parade also means parade and ceremonial

etymology:  from French parer — defend,, avoid

synonyms: défense, riposte

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Il a de l’attaque, pas de feintes perdues, du poignet, du pétillement, de l’éclair, la parade juste, et des ripostes mathématiques.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“À une mauvaise parade de Max, le colonel lui fit sauter le sabre des mains.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Mais, au contraire, de Wardes furieux fit un bond en avant, et l'épée haute, menaçant Raoul, qui n'eut que le temps d'arriver à une parade de quarte.”
(qiuarte — a fencing position))

Hugo, Les Misérables (1862)
“Eh bien, vous serez le premier à qui j’aurai dit mon secret. Faut-il que je vous aime ! un coup auquel il n’y a pas de parade ! un coup que je gardais pour moi seul.” 

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Au moindre jour qu’il laissait, la pointe de Sigognac s’avançait, nécessitant une prompte parade.”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Ah ! c’était une bien belle botte ! Infaillible surtout ! Tellement infaillible que Picraide ne s’était jamais donné la peine d’enseigner une parade inutile.”
(botte — stroke)

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Une simple parade du large couteau avait suffi à faire dévier l’inutile épée du traître.”






Tuesday, June 13, 2017

étrivière

étrivière nf
definition image
translation:
strap (especially that connection the saddle and a stirrup). strap (used for punishment)

étrivières — a lashing, whipping

etymology:  from étrier — stirrup

synonyms: courroie, fouet

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
“Traitez-moi chaque homme selon son mérite, et qui donc, en ce cas, échappera aux étrivières?

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“les cinquante coups d'étrivières que Chicot a reçus dans cette maison par les ordres de cet assassin de prince lorrain et de ce spadassin d'avocat normand.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“si tu échappes à Bicêtre, tu n’échapperas point aux étrivières.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“elle leur donna cette grande, cette forte éducation qu’elle dispense à coups d’étrivières aux grands hommes, tous malheureux dans leur enfance.”

Flaubert, Correspondance (1852)
“Tant mieux si mes coups d’étrivières t’excitent ; tant pis (pour moi) s’ils sont donnés intempestivement.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“elle ferait donner les étrivières au Léandre pour son impertinence et son indiscrétion.”

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)

“Frédéric, par expérience, savait qu'elle ne devenait bonne qu'en recevant les étrivières. Il les lui prodigua.”






Monday, June 12, 2017

chair de poule

chair de poule nf
definition image
translation:
goosebumps

synonyms: frisson, hérissement des poils, horripilation

examples:

Mérimee,  La Vénus d’Ille (1837)
“J’éprouvai un frisson subit, et j'eus un instant la chair de poule.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Ah ! dans ce monde, que de bêtes de proie ! que d’aigles ! J’en ai la chair de poule.

Erckmann-Chatrian, Waterloo (1865)
“Il poussa un cri de : Vive l’Empereur ! d’une voix tellement forte, que cela nous donna la chair de poule.

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Quand le diable paraît, tout le monde a la chair de poule.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
[il] “criait … avec une voix de goéland, blanche, éperdue, une de ces voix comme on en a dans les rêves, à donner la chair de poule aux plus braves.”

Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1888)
“J’en avais la chair de poule. À chaque bruit, je faisais le signe de croix.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“― On te fusillera, dit ma cousine.

― J’en ai la chair de poule.”




Sunday, June 11, 2017

lavis

lavis nm
definition image
translation:
(art)wash, wash drawing

etymology:  from Latin flavus — yellow

synonyms: aquarelle, gouache, peinture

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“À ces mots, je me retirai vers la porte comme si j’eusse été pris de passion pour des lavis encadrés que je me mis à examiner.”

Gautier, Partie carrée (1848)
“Arthur Sidney, après de longues méditations, traçait sur une ardoise des dessins compliqués remplis de chiffres algébriques et de lettres de renvoi que Benedict recopiait au lavis en les épurant et en leur donnant toute la précision désirable.”
(renvoi — cross-reference)

Féval, Les Habits noirs (1863)
[la lumière] “mettait en lumière, au passage, des papiers d’étude, lavis et dessins linéaires épars sur le guéridon.”

France, Le Chat maigre (1879)
“Les meubles étaient encombrés par les maquettes, les esquisses, les ébauches, les photographies, les plans, les épures, les lavis et les devis du monument commémoratif des victimes de la tyrannie.” 

Zola, L’Œuvre (1886)
“Claude, cependant, s’était mis à courir, près de Dubuche, qui venait à la queue, très contrarié de n’avoir pas eu un quart d’heure de plus, pour soigner un lavis.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Le tonnelier frappant sur une futaille dans la cour voisine, nous fait revoir un lavis à l'encre de Chine, de Boissieu.”
(tonnelier — cooper)

Goncourt, Hokousai (1896)
“Une noyade d'encre de Chine où, dans le flou du lavis, les traits du saint apparaissent avec quelque chose de la solidité d'une sculpture.”

(flou —  fuzziness)














Saturday, June 10, 2017

malandrin

malandrin nm
definition image
translation:
highwayman, robber, thief, ruffian

etymology:  from Italian malandre — leprosy

synonyms: bandit, brigand, forban, malfaiteur, pirate, routier, truand, vagabond, voleur

examples:

Mérimée, “Fedreigo” (1829)
Federigo  [a] … ruiné au jeu douze fils de famille (qui se firent ensuite malandrins, et périrent sans confession dans un combat acharné avec les condottieri du roi).”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Oh ! tant qu’on le verra trôner, ce gueux, ce prince,
Par le pape béni, monarque malandrin.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Pas plus à la montée qu’à la descente, aucun malandrin ne nous sauta à la gorge, nous demandant l’escarcelle ou la vie.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Ils conquirent l’admiration des malandrins qui peuplaient ce bouge.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Les guerres, les discordes civiles ont jeté sur le pavé des troupes de malandrins qui s'embusquent au coin des ruelles sordides.”

Richepin, Truandailles (1890)
“cet ancien copain de mendigoterie qu’elle était allée chercher parmi sa truandaille d’autrefois, gibier de prison, vendeur de petites filles, malandrin au moignon ulcéreux.”
(mendigoterie  —  beggary;  truandaille — band of robbers)


France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“Votre île serait un repaire de bandits et de malandrins, où les criminels jugeraient les innocents, s'il s'en trouvait d'aventure.”

(d'aventure —  by chance)





Friday, June 9, 2017

ossements

ossements nm
definition image
translation:
bones. remains

etymology:  from Latin os — bone

synonyms: reliques, restes

examples:

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“vous pourriez construire vingt pyramides triomphales des ossements de vos soldats.”


Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"de nombreux ossements de buffles et d’éléphants blanchissaient çà et là,"

Flaubert, Salammbô (1862)
“les palissades étaient rompues, l'eau des rigoles se perdait, des éclats de verres, des ossements de singes apparaissaient au milieu des flaques bourbeuses.”

Rimbaud, “Bal des pendus”, Poésies (1870-1872)
“Et, comme un baladin rentre dans la baraque,
Rebondit dans le bal au chant des ossements."


Zola, Le Rêve (1888)
“puis, le titre, flanqué des médaillons des quatre évangélistes, encadré en bas par l'adoration des trois Mages, en haut par le triomphe de Jésus-Christ foulant des ossements.”

Richepin, Truandailles (1890)
Devant le seuil de sa caverne encombrée d’ossements, la femelle de l’Homme était assise à croppetons. 
(à croppetons [à croupetons] — squatting)

France, Pierre Nozière (1899)

 “sur ce rivage, les âmes en peine se prominent en pleurant, tandis que les ossements des naufragés frappent aux portes des pêcheurs pour demander la sépulture.”






Wednesday, June 7, 2017

en sus

en sus
definition image
translation:
 in addition, over and above

etymology:  from dessus — above, from Latin sursum — upward

synonyms: en plus


examples:

Vigny,“Madame de Soubise”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
“Elle donna le fief et sa richesse
À l'ordre saint des frères de Jésus,
Et leur légua ses propres biens en sus.”

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“Un grand jeune homme blond, pâle et frêle …  qui venait de dépenser à Paris, où il était allé faire son droit, huit ou dix mille francs en sus de sa pension.”

Balzac, Illusions perdus (1843)
“L’honoraire est ce que le client doit, en sus des frais, à son avoué pour la conduite plus ou moins habile de son affaire. ”

Féval, Les Habits noirs (1863)
Echalot et Similor s’étaient promis à eux-mêmes un grand effet en sus du bénéfice.

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
En sus de nos deux lits, cinq grabats longent à la queue leu leu les murs enduits de jaune.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“il le jugea coûteux car il laissait dix francs en sus de son louis, pour payer le repas.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Je crois que si l’on veut qu’un préfet de police ait quelques moments de plaisir, en sus de ses appointements, il faut lui donner le droit de pénétrer dans les ménages unis et surtout dans les autres.”





Tuesday, June 6, 2017

chiffe

chiffe nf
definition image
translation:
rag, limp rag

chiffe adj soft, weak

chiffe molleMilquetoast, wimp, weakling

etymology:  from old French chipe — rag, related to chiffon

synonyms: carpette, essuie-pieds, guenille, lavette, loque;  (chiffe molle) gnangnan, lâche, mou

examples:

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Vous êtes mou comme une chiffe.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Elle manquait l’atelier plus souvent, jacassait des journées entières, devenait molle comme une chiffe à la besogne.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Dieu ! est-il chiffe, cet homme-là, murmurait le jeune policier.”

Richepin, La Glu (1881)
[elle est] “une kourigane de malheur, pas même jolie, pour tout dire, mais chiffe et vioque, en culotte de mousse, avec rien dedans, foutue à la six-quatre-deux.”  
(kourigane — a Breton siren/fairy; vioque — old ; à la six-quatre-deux — carlessly)

Maupassant, “L’Héritage”,  Miss Harriet (1884)
“Cela me coûte cher d’avoir épousé une chiffe comme toi !”

Zola, La Terre (1888)
“En effet, il n’y avait pas d’autre parti à prendre, car Gédéon, devenu plus mou qu’une chiffe, alourdi de sommeil, s’endormait.”

Richepin, Truandailles (1890)
“La vérité, c’est que les camerluches et vous, vous et les camerluches, vous n’êtes que des chiffes.”
(camerluches —  buddies, mates)







Monday, June 5, 2017

tomber comme une masse

tomber comme une masse
definition image
translation:
fall like a (lead) weight, fall heavily, drop off (to sleep), fall in a heap

etymology:  from masse in the sense heap, load

synonyms: chuter, s’endormir, tomber lourdement

examples:

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Il lui passa son épée au travers du corps. Jussac tomba comme une masse.”


Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“Un cheval s'abattit sur le poteau du boucher Klein, où l'on attachait les boeufs ; le dragon tomba comme une masse, les jambes écartées.”
(dragon — dragoon)

Verne, Autour de la Lune (1870)
“C’était le brave J.-T. Maston, qui venait de tomber comme une masse.” 

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Sans penser à embrasser son enfant, il se laissa tomber comme une masse sur le canapé.”


Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Il bredouilla encore quelques sons inarticulés, chancela et retomba comme une masse sur son banc.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Son épée flamba en passant de droite à gauche, revint, et alla se planter par un coup droit foudroyant dans la poitrine du capitaine, qui tomba comme une masse, sans même pousser un cri.”

Virmaître, Paris Impur (1894)
“Rosalie ouvrit la bouche pour continuer, mais aussitôt elle tomba comme une masse sur le carreau de la chambre.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.