Thursday, June 29, 2017

effilocher

s’effilocher  v
s’effiloquer v
definition image
translation:
to fray, shred

note:  s’effiloquer is an older variant

etymology:  é- + filoche— a loose weave of fil — thread

synonyms: défiler, défilocher, éfaufiler, effiler. effranger

examples:

Flaubert, Correspondance (1852)
“Son génie, comme le duc De Glocester, s’est noyé dans un tonneau et, vieille guenille maintenant, s’y effiloque de pourriture.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“La chair s’effiloquait par lambeaux rouges.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Les dentelles de sa chemise ne furent bientôt plus, sous les crispations de ses doigts nerveux, qu’une charpie effiloquée.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Il était misérablement vêtu, d'un pantalon qui s'effiloquait sur des bottes lugubrement éculées, et d'une blouse de laine noire toute maculée.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
 “En effet, vers cette heure, une affluence de femmes mal peignées, couvertes de châles effilochés.

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886) 
“Ces rues étroites, ces fenêtres étranglées comme des soupiraux de prisons, d'où pendent des loques effilochées.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Ce ne sont plus que des chiffons qui s’effilochent, se désagrègent, se crèvent, et me restent aux doigts.”








Wednesday, June 28, 2017

leste

leste adj
definition image
translation:
1. agile, nimble, supple; ready
2. risqué, crude, naughty

lestement adv nimbly, ably

note: leste is also a form of the unrelated verb lester — to ballast, load

etymology:  probably from  German listig — clever, adroit

synonyms:
1. adroit, ahile, délié, désinvolte, preste, prompt
2.  gaillard, grivois, libertin, obscène, paillard

examples:

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Si mon père, par peur bourgeoise, m’eût permis d’aller à la chasse, j’eusse été plus leste, ce qui m’eût servi pour la guerre.”

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“Le roi, laissant cette lourde robe pour un habit plus leste, l'a jetée sur leurs bonnes grosses épaules.”

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“Tiennette, une vieille Bretonne à casaquin et à bonnet breton, âgée de soixante ans, entra lestement.”

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“Un vigoureux gaillard, jaune comme un bloc de cire vierge et nu à peu près comme un ver, qui se chargea lestement de mon bagage et se mit à courir devant moi.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Ma retraite pendant le jour, lorsque je voulais éviter les passagers, était la hune du grand mât; j'y montais lestement aux applaudissements des matelots.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“C’était un gamin de quatorze ans, un peu mièvre, mais leste et dur de muscles.“

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Le coupé filait, preste et lestedansant sur ses ressorts, et le fiacre avait peine à le suivre.”

2.

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“Ils logent chez leurs maîtresses, ce qui peut vous paraître leste, mais ce qui est infiniment plus agréable que de loger en prison.”

Balzac, Albert Savarus (1842)
“Un homme qui possède le privilége de couler des choses lestes dans l'oreille d'une dévote, est à ses yeux un homme charmant.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
- Connaissez-vous celle qu'il fit à la première représentation de la Pie Voleuse?
- Oh! oh! fit Caldas.
- Oui, je sais, c'est un peu leste, mais c'est gai, très-gai.”

Zola, La Confession de Claude (1865)
“Jamais les ombres n’avaient été aussi lestes, aussi ironiques ; elles paraissaient se plaire à une danse railleuse, à une débauche de formes inexplicables voulant achever ma raison.”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Je cherchai à amadouer le monstre par des contes lestes et des calembours.”

Guyot, La Prostitution (1882)
 “Il y eut des mouvements d’éventail, comme à une pièce un peu leste.”






Tuesday, June 27, 2017

lest

lest nm
definition image
translation:
ballast

lester v to ballast, weigh down, loaded

etymology:  from Dutch last — weight

synonyms: ballast, charge, estime, lestage, poids, tare

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Je partis enfin baigné des larmes de mes parents, et lesté de quelques louis de plus.”

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
“Ce sont mousses et gamins riant dans les cordages; lest de lourde bourgeoisie; ouvriers et matelots goudronnés.”

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Quoiqu’il eût prétendu être sur son lest, et retourner sans chargement de Barcelonne à Nice, la présence de la goëlette anglaise sembla changer les dispositions du capitaine de ce bâtiment.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“Fix fut invité à partager leur repas et dut accepter, sachant bien qu’il est aussi nécessaire de lester les estomacs que les bateaux.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“— Pour Dieu ! Jetez du lest !
— Voilà le dernier sac vidé !”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Voilà donc pourquoi, lesté encore d’un supplément de dix à douze petits verres, Cambart. se. présentait, bruyant et ivre, chez César,”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)

“Il avait trouvé le poids exact de lest qu’il fallait à sa pirogue.”




Monday, June 26, 2017

pertuis


pertuis nm
definition image
translation:
(naval) strait, channel; (mountain) a narrow pass, gap ; opening, hole, chink

etymology:  from old French pertuis — hole, probably related to percer — to pierce

synonyms: col, détroit, ouverture, passage, trou

examples:

Sand, La Mare au diable (1846)
“Je vous regarde par un petit pertuis! et je ne vois parmi vous ni chasseurs, ni gibier.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Pancho, roi d’Oloron, commande au Carrefour
Des trois pertuis profonds qui vont d’Espagne en France ;”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“La haie plantureuse avait un pertuis, comme si une bête sauvage l’eût récemment violée.”

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Jusqu'au 11 mai le Forward serpenta dans les pertuis sinueux, traçant avec sa noire fumée sur le ciel la route qu'il suivait sur la mer.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
[il] “dirigea le paquebot au milieu de cette flottille de jonques, de tankas, de bateaux-pêcheurs, de navires de toutes sortes, qui encombraient les pertuis de Hong-Kong.”
(jonques — junks; tankas —  houseboats)

Richepin, Truandailles (1890)
“Le Breton et son matelot larguaient toute leur toile et pesaient sur la barre et nageaient aussi de l’aviron pour se parer au droit du pertuis.”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)

“Des trousseaux pour les jeunes mariés, où il se trouve des chemises amples et longues, avec un petit pertuis qui permet aux jeunes époux de procéder chastement à l'exécution du commandement de Dieu relatif à la croissance et à la multiplication.” 




Sunday, June 25, 2017

palan

palan nm
definition image
translation:
hoist, block and tackle

etymology:  from Italian palanco — hoist

synonyms: cabestan, moufle, treuil

examples:

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“On hissa la litière de Sa Majesté par-dessus le mur avec un palan.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Quiconque médite un palan doit se pourvoir de poutres et de moufles.”
(moufles — blocks)

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Les matelots halèrent le monstrueux squale au moyen d’un palan frappé à l’extrémité de la grande vergue.”
(squale —  shark (hammerhead))

Verne, Le Chancellor (1875)
“Les matelots ont déjà croché les palans de la chaloupe afin de la lancer à la mer.”

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
“Un palan qui les enlevait les descendait dans un bateau, où des voyageurs se bousculaient entre les barriques de cidre, les paniers de fromage, les sacs de grain” 

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Les hommes lâchèrent un peu de corde, tranquillement, sans secousses, comme des matelots descendant une embarcation de ses palans.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Jean Barrada reparut encore, ayant l'air d'être venu ranger un de ces palans dont on se sert pour les canons.”







Saturday, June 24, 2017

limbes

limbes nm pl
definition image
translation:
limbo

dans les limbes — up in the air, lost, in limbo

note: llimbe nm also means the edge of either a circular instrument of measure or a heavenly body

etymology:  from Latin limbus — border, fringe

synonyms: purgatoire

examples:

Bertrand, Gaspard de la nuit (1842)
“Je te coucherai debout contre la muraille, tu entendras à loisir les petits enfants pleurer dans les limbes.” 

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Vous êtes dans les limbes religieuses où sont les petits enfants…”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Quiconque a erré comme nous dans ces solitudes contiguës à nos faubourgs qu’on pourrait nommer les limbes de Paris, y a entrevu  …  des enfants, groupés tumultueusement, fétides, boueux, poudreux, dépenaillés, hérissés, qui jouent à la pigoche couronnés de bleuets.”
(pigoche — a children’s street game)

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
“mais elle était heureuse, malgré tout, parce qu’elle voulait l’être, parce qu’elle vivait dans les limbes.

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
“Oui, parfois, il m’arrivait d’imaginer, très sérieusement, que, dans les limbes du Devenir, cette femme s’était égarée en ce corps, ― et qu’il ne lui appartenait pas.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“et il voyait confusément, au-dessus des limbes de son enfance physique, remuer des rudiments d’idées, s’agiter des formes embryonnaires de la vie sociale.”

Richepin, Truandailles (1890)

“Loin, loin, très loin sur les ténébreux limbes des époques préhistoriques !”






Friday, June 23, 2017

sus à

sus à
definition image
translation:
down with! death to !

etymology:  from dessus — above, from Latin sursum — upward

synonyms: à bas, à l’attaque à, en-avant à

examples:

Michelet, Histoire de France III (1180 — 1305) (1837)
“Il laissait mener son cheval par un brave chevalier, qui était sourd, et qui criait à tue-tête: «Sus! sus! à l'ennemi!»”

Gaboriau, Les Cotillions célèbres (1861)
“Aux mille cris de joie qui l'accueillirent, le roi répondit par son cri de guerre «sus à l'Anglais.»”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
Sus au voleur ! (Ils dégainent des deux côtés.)
(dégainent —  unsheathed)

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Aux armes ! Sus à ces beaux fils de la sabretache, qui épient à l’horizon les baïonnettes de la France !”

Jarry, Ubu roi  (1896)

“Victoire, mes amis! Sus à la Mère Ubu!”




Thursday, June 22, 2017

tintamarre

tintamarre  nm
definition image
translation:
din, uproar, racket, hullabaloo

etymology:  from tinter — tinkle (a bell) from Latin tinnire —  to ring

synonyms: barnum, boucan, brouhaha, bruit, charivari, chahut, clameur, éclat, escalandre, foire, fracas, tapage, tintement, tohu-bohu

examples:


Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Les commis du déménagement recommencent leur tintamarre dans le billard !”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Quelle nuit ! Un moment, dans tout ce tintamarre,
J’ai cru que le bateau se couchait, et l’amarre
A cassé.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“La caisse plaquait ses surjets de vacarme sur le tintamarre grandissant de l’orchestre.”
(plaquait — plastered; surjets — seams)

Zola, L’Assommoir (1879)
“Pendant que, dans l’atelier de serrurerie, un tintamarre de marteaux battant en cadence faisait une grosse sonnerie argentine.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Il obéit et, docilement, la suivit, poursuivi jusqu’au bout du couloir par le roulement de la voiture d’ambulance qui repartait vers le faubourg avec un tintamarre de ferrailles et un cliquetis de sabres.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“La jeune fille, alors, se dressât sur son coude, heureuse de ce tintamarre, distrayant.”

Goncourt, Journal III (1897)

“Le désordre un peu fou, le tintamarre, la vie fiévreuse de la conversation : de la conversation des artistes.”




Wednesday, June 21, 2017

étayer

étayer v
definition image
translation:
to support, back up, hold up


etymology:  from Old French estache — post, related to English stake

synonyms: accoter, aider, appuyer, consolider, cuveler, étançonner, renforcer, soutenir

examples:

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“La seule opinion importante, raisonnable, appuyée sur des faits incontestables, affirmée par l'expérience et méticuleusement étayée sur des preuves scientifiques, me paraît être celle de M F De Persigny.”

Erckmann-Chatrain, Contes de la montagne (1860)
“La toiture d'ardoises appuyée d'un côté contre le roc, et de l'autre sur un mur de six à sept pieds de haut, laissait voir ses poutres noircies, s'étayant jusqu'au faîte. ”

Verne, Autour de la Lune (1870)
“A la vue de ce bâtiment de la marine nationale, arrivant à grande vitesse, son beaupré rasé, son mât de misaine étayé, la curiosité publique s'émut singulièrement”

Adam, Chair molle (1885)
“Aux rampes des balcons, des jeunes gens s’étayaient, fumant.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Des amis complaisants l'étayèrent, afin qu'il pût gravir les marches de l'estrade.”

Huysmans, En Route (1895)
“Il ne le croyait pas et les arguments sur lesquels il étayait son avis semblaient plausibles.”

Zola, Rome (1896)

“il le jugeait sévèrement comme un simple expédient transitoire qui, pendant des années, pourrait peut-être étayer l'édifice en ruine;”




Tuesday, June 20, 2017

perler

perler v
definition image
translation:
to form beads, bead, form droplets, sparkle

note: in reference to the sun, can mean appear, rise

etymology:  from perle — pearl, from Latin pernula — little shell

synonyms: dégouliner, dégoutter, écouler, goutter, suinter, transpirer

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Et il courut aussitôt à la table vérifier si quelques gouttes des précieuses liqueurs perlaient encore au fond des bouteilles.”

Leconte de Lisle, Poèmes et Poésies (1855)
“Et d’un soir de mai, doux et frais,
On sentait perler les rosées.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
[L’] “animation intérieure, jointe aux chaudes bouffées qui entraient dans la salle par les fenêtres ouvertes, faisait perler une rosée de sueur sur les tempes des convives.”

Richepin, La Glu (1881)
“Une sueur glacée lui perla aux tempes.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“— Nom de Dieu ! jura-t-il, — une sueur froide perlant à son front — je ne rêve plus !…”

Virmaître, Paris Impur (1894)
“Elle raconte qu'elle a perdu récemment son mari et que chaque fois qu'elle va à un enterrement cela renouvelle sa douleur. Ce disant une larme perle à ses cils.”

Zola, Rome (1896)

“J’avais un poulailler chez moi, et une d'elles ne pouvait se blesser à la patte, sans que toutes les autres, en voyant perler le sang, vinssent la piquer et la manger jusqu'à l'os.”






Monday, June 19, 2017

état (profession)

état nm 
definition image
translation:
profession, trade, career

synonyms: occupation, profession

examples:

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Je n’avais point d’état, aucune occupation.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Si je désire que vous embrassiez l'état ecclésiastique, j'aime encore mieux vous voir homme du monde que prêtre scandaleux.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“n’avez-vous pas toujours trouvé des masses énormes de gens auxquels vous ne pouviez assigner aucun état, aucun emploi, aucune industrie ?”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Le tabellion, car il se nommait lui-même le tabellion, garde-notes, petit notaire, en se mettant par la raillerie au-dessus de son état .”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Il était couvreur de son état, Belge de naissance et fort simple de caractère.”
(couvreur — roofer)

Maupassant, Mademoisselle Fifi (1882)
“M. Morissot, horloger de son état et pantouflard par occasion, s'arrêta net devant un confrère qu'il reconnut pour un ami.”

France, Pierre Nozière (1899)
“Il rédigeait des actes devant une bouteille de vin blanc, en souvenir de son premier état; car il avait été saute-ruisseau avant d'entrer au régiment.?





Sunday, June 18, 2017

obtempérer

obtempérer v
definition image
translation:
to obey, comply with

etymology:  from Latin obtemperare — to regulate, moderate

synonyms: acquiescer, obéir, se plier, se soumettre

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Madame Javerval m’a dit : Pourquoi ne mettez-vous pas votre rubis ? et j’ai obtempéré à ce désir.”

Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
“Il n'avait pu se dispenser d'obtempérer à la requête du pape, et de se joindre à son bel oncle de Bourgogne, qui allait partir contre les Turcs pour la défense de la foi catholique.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Les deux fonctionnaires obtempérèrent à l’injonction du conseiller d’État.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Le conducteur obtempéra à ma demande, et, au bout d'une heure et demie de marche, j'entrai dans la ville natale de Jean-Jacques Rousseau et de Pradier.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“Il resta dans son endurcissement, et ne voulut pas obtempérer à la supplication de Mosché.”

Erckmann-Chatrian,  Madame Thérèse (1863)
“C’est un aristocrate de cabaretier qui refuse d'obtempérer aux réquisitions de la citoyenne Thérèse, répondit le sergent d'un air grave.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)

“Le médecin doit obtempérer aux injonctions de la justice, mais non pas aller au-devant…”







Saturday, June 17, 2017

mâchicoulis

mâchicoulis nm
definition image
translation:
machicoulis, a opening projecting from a castle wall with holes for discharging missiles upon attackers below 

etymology:  from Old French mascher — to bruise + coulis — neck, as the mâchicoulis would allow defenders to launch missiles that would break the necks of attackers

examples:

Merimée, Colomba (1840)
“Au-dessus de la porte est une fenêtre avec une espèce de balcon percé en dessous comme un mâchicoulis, qui permet d'assommer sans risque un visiteur indiscret.”

Dumas, Les Frères corses (1845)
“Je m’arrêtai à une maison carrée, bâtie en manière de forteresse, avec machicoulis en avant des fenêtres et au-dessus de la porte.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Le château se montrait entre deux groupes d'arbres. Sa triste et sévère façade présentait une courtine portant une galerie à mâchicoulis, denticulée et couverte.”
(denticulée — lacy ornamentation)

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Elle offre à qui la voit ainsi dans le lointain
Trente maîtresses tours avec des toits d’étain
Et des mâchicoulis de forme sarrasine
Encor tout ruisselants de poix et de résine.”

Zola, “Les Coquillages de M. Chabre “, Naïs Micoulin (1883)
“La vue de Guérande, de ce bijou féodal si bien conservé, avec son enceinte fortifiée et ses portes profondes, surmontées de mâchicoulis, l’étonna.”

Loti,  Le Roman d’un enfant (1890)
“La petite ville singulière … avait encore ses vieilles portes ogivales, ses hauts remparts à mâchicoulis, ses rues bordées de maisons gothiques.” 

France, Pierre Nozière (1899)
“Une de ces tours garde encore, sous les herbes folles et les fleurs sauvages, sa couronne de mâchicoulis.”








Friday, June 16, 2017

corneille

corneille nf
definition image
translation:
crow

etymology: from Latin corvus — crow

synonyms: choucas, corbeau, corvidé

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Je voyais avec un plaisir indicible le retour de la saison des tempêtes, le passage des cygnes et des ramiers, le rassemblement des corneilles dans la prairie de l'étang.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“Des corneilles sont entrées pendant que j'étais là, et se sont sauvées à tire-d'aile en croassant sinistrement lorsqu'elles eurent entendu le bruit de ma voix.”
(croassant — cawing)

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“Les fermes au chaume bruni où jasent des hôtes aimés, — les clochers moussus où volètent les corneilles.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Le jour ne sera pas loin où je porterai mon cœur sur ma manche, pour le faire becqueter aux corneilles.”
(bequeter — peck)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Le coassement ininterrompu des grenouilles répond au cri des corneilles qui tournoient.”

Verne, Le Pays des fourrures (1873)
“Des canards à tête rouge et à poitrine noire, des corneilles cendrées, sortes de geais moqueurs d'une laideur peu commune, des eiders, des macreuses et bien d'autres de cette gent ailée qui assourdissait de ses cris les échos des falaises arctiques.”
(macreuses — scoter)

Herédia, Les Trophées (1893)
“Telle fut la clameur, que corbeaux et corneilles
Des tours et des clochers s’envolèrent d’effroi.”





Thursday, June 15, 2017

étape

étape  nf
definition image
translation:
stage, step, stopover

etymology:  from Germanic root, related to stable, Dutch staple — storehouse; originally meant distribution of food, as in an army

synonyms: arrêt, auberge, entrepôt, escale, halte, journée, période, relais, repos, traite

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Il est quatre heures et demie… Allons, partons, l’étape est bonne…”

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Il allait nous conduire en Asie, par la mer Rouge, dans des pays où il n'y a que des diamants, de l'or, pour faire la paie aux soldats, et des palais pour étapes.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Nous faisions l’étape ensemble, allions prendre ensemble notre billet de logement.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
[il] “s’acheminait vers le château de Méridor, par étapes de dix lieues à la journée.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Durant deux étapes nous n’avons trouvé que des sapins, et finalement un tas de gueux qui nous assommaient à coups de pierres du haut de leurs rochers.:


Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Je me mis à marcher très vite, … sifflant l’air d’une chanson de pioupiou que nous entonnions en chœur, pour tromper la longueur des étapes.”
(pioupiou —  infantryman)

Darien, Bas les cœurs !  (1889)

“En cas de besoin, ils pourraient se déchausser et continuer l’étape pieds nus.” 






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.