Saturday, September 21, 2019

panier à salade


panier à salade nm
definition image
translation:
police van, paddy wagon; a cage-like wicker carriage

etymology: from the look of the kitchen implement, used to dry salad greens

synonyms: fourgon cellulaire, fourgon de police

examples:

Balzac, Splendeurs et misères de courtisanes (1847)

Ce surnom de panier à salade vient de ce que, primitivement, la voiture étant à claire-voie de tous côtés, les prisonniers devaient y être secoués absolument comme des salades.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il y a dans beaucoup de prisons des employés traîtres, mi-partis geôliers et voleurs, qui aident aux évasions, qui vendent à la police une domesticité infidèle, et qui font danser l’anse du panier à salade.”

Erckmann-Chatrian, Waterloo (1865)
“Ils arrivaient les uns en patache, les autres en simples paniers à salade, qui sont des espèces de chariots en osier, à deux et quatre roues.”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“celles-là dans leurs paniers-à-salade, — au risque de faire crier sur leur passage, par le farouche et ennuyeux Desgenais : « Vice en voiture ! place à la vertu à pied !... »”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Le même panier à salade y conduit la victime de la police des mœurs, la malade et la voleuse.”

Chavette, La Bande de la belle Alliette (1882)
“Soufflard pâlit tout à coup à la vue d’une de ces voitures longues, servant au transport des prisonniers, qu’on appelait alors le panier à salade.”

Virmaître, Paris Impur (1894)
“puis elles sont conduites aux postes les plus voisins pour y attendre le passage du panier à salade qui doit les conduire au dépôt et delà à Saint-Lazare.”
(postes — police stations)

France, Cranquebille, Putois, Riquet (1904)
“Crainquebille, dont l'arrestation fut maintenue, passa la nuit au violon et fut transféré, le matin, dans le panier à salade, au Dépôt.”






Friday, September 20, 2019

javelle


javelle nf
definition image
translation:
sheaf (harvested grain stalks still on the ground), a pile of sticks, firewood

note: eau de javelle or javel — bleach — comes from a different origin

etymology: from Gaulish gabali — to seize, take

synonyms: brassée, fagots, faisceau, gerbe, sarments

examples:

Sand, Valentine (1832)
“M. Lhéry (…) chauffait paisiblement ses tibias chaussés de bas blancs, au feu de javelles qui brûlait en toutes saisons dans la cheminée.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“La vieille la fit entrer au rez-de-chaussée, dans une sorte de cuisine où flambait un feu de javelle.”


Daudet, “L’émotions d’un perdreau rouget” ”, Les Contes du lundi (1875)
“je voyais la plaine grande et nue, les chiens courant, furetant dans les brins d’herbe, dans les javelles.”

Mirbeau, Lettres de ma chaumière (1886)
“glissant le long des haies touffues où se tapissent les lièvres, arpentant les guérets nus et les chaumes encore çà et là jonchés de javelles, et où se hâtent les derniers moissonneurs.”

Goncourt, Journal II (1887)
“on voyait la campagne dans un ensoleillement de la blancheur des choses chauffées à blanc, et sur les champs moissonnés, l'entre-croisement des javelles dorées”

Zola, La Terre (1888)
“la main droite armée de sa faucille, dont elle se servait pour ramasser parmi les chardons sa brassée d’épis, qu’elle posait ensuite en javelle.”

Bazin, La Terre qui meurt (1899)
“à la tombée du jour, la faucille pendue à son bras nu, il regardait les javelles qu’il avait abattues et liées dans les chaumes.”






Thursday, September 19, 2019

fenaison

Leleux

fenaison nf
definition image
translation:
haymaking, haying

etymology: from Latin fenum — hay

synonyms: fauchaison, moisson, récolte des foins

examples:

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Les travaux de construction durent être interrompus pendant une semaine pour ceux de la moisson, de la fenaison et la rentrée des diverses récoltes.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“une existence unie où les jours ne se distingueraient les uns des autres que par la diversité des travaux, labours, fenaisons, métives.”
 (métive — harvest (Potevin dialect))

Gaugin
Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“C’était le temps de la fenaison, les gerbes étaient en tas.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Dans les îles, après la fenaison, des prairies déroulaient un velours tendre, coupé des rayons obliques du soleil.”

Bazin, Ma Tante Giron (1885)
“C’était le temps de la fenaison. (…) l’odeur du foin se mêlait à celle des fleurs de ronces.”

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
[le] “tintement de la faux sur la pierre à aiguiser, le joli tapage de la fenaison, s’éparpillait dans le frais du matin…

Pissarro
Bazin, Contes de bonne Perrette (1897)
“au temps de la fenaison, il se louait pour faucher.”






Wednesday, September 18, 2019

pouah !


pouah !  interj
definition image
translation:
ugh!, yuk! (expression of disgust)

etymology: onomatopoeic

synonyms: berk, foin,  peuh

examples:

Champfleury, Contes d’été (1853)
“Bineau est malade, dit Lagache, pour venir au secours de son ami. Pouah ! il sent mauvais.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“il a soupé avec un aubergiste, une fille de cuisine et un valet de charrue... pouah !”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“Il mit le goulot d’un flacon dans sa bouche et lampa avec avidité.
Pouah ! fit-il, du doux, ça sent la femme !”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Il est chauve, il a des pustules, il est régicide, pouah.”

Richepin, La Glu (1881)
“Et les plus huppées vendeuses d’amour de Nantes, les raccoleuses des passages, habituées du théâtre et des Galeries, dont il faisait naguère ses choux gras aux soirs des plus rares débauches, pouah !
(faisait ses choux gras —  taking full advantage of, have a field day)

Chavette, La Bande de la belle Alliette (1882)
“– Alors, une famille, insinua le mouchard qui tenait à le faire causer.
– Pouah ! la famille, une belle invention…”

Mirbeau, La Maréchale (1883)
“— Pouah ! que c’est mauvais ! dit Chantal.
Et elle jeta loin la cigarette du grand-père, dont elle avait tiré deux bouffées.”






Tuesday, September 17, 2019

tampon


tampon nm
definition image
translation:
plug; wad, pad, tampon; stamp

tamponner v to wipe, mop; stamp

etymology: from Old French tappo — plug

synonyms: bonde, buvard, capiton, coussin, couverture, rembourrage, tapon

examples:

Vallès, L’Enfant (1879)
“elle m’a travaillé dans tous les sens, pincé, balafré, tamponné, bourré, souffleté, frotté, cardé et tanné, sans que je sois devenu idiot, contrefait, bossu ou bancal.”

Richepin, Le Pavé (1886)
Là-dedans sont couchés entre des tampons qui les calent, dans du foin qui les embaume, de beaux meubles dorés, en soie, en velours.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“La mère Chapuis  (…) se tamponnait activement les yeux avec un sordide mouchoir à carreaux qui eût été fort à sa place dans quelque rigole de faubourg.”

Zola, Fécondité (1899)
“Alexandre, qui tenait prêt son mouchoir, roulé en tampon, l’avait mis dans la bouche de la dame, pour étouffer ses cris.”

Rosny, La Guerre du feu (1909)
“Naoh avait construit un tampon de feuilles ; mais la blessure continuait à saigner sous le bandage.”

Verne, Les Naufragés du « Jonathan » (1909)
“Il rapprocha ensuite les lèvres des plaies, qui furent recouvertes par des tampons de charpie imbibée du contenu de l’un des flacon.”

Leblanc, 813 (1910)
“Des taches rouges apparurent, et il constata que ce foulard maintenait, contre la nuque, un épais tampon d’ouate tout sanglant.”









Monday, September 16, 2019

jaunet


jaunet nm
definition image
translation:
(archaic) (small) gold coin

etymology: from its color

synonyms: louis, napoléon, pièce d'or

examples:

Kock, La Laitière de Montfermeil (1827)
“Tiens, mon garçon, voilà les jaunets... prends garde de les perdre.”

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“Cette bourse si pesante, se disait-elle, est-elle remplie d’argent ou de jaunets ?”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Si tu as encore quelques-uns de ces jaunets qu’elle t’a remis, il faut primo que tu achètes un autre cheval.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Andrea tira vingt-cinq louis de sa poche
.— Des jaunets, dit Caderousse ; non, merci !”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“tu devrais bien me prêter quelques sous pour boire une chopine ; …  il ajouta avec son effroyable sourire : un jaunet, ma princesse, ça vous portera bonheur.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“il finit par ne plus s’irriter outre mesure de trouver un jaunet dans une de ses poches.”

Richepin, Truandailles (1890)
“il grêlait des sous, des francs, dès roues de cinq balles, des jaunets, et aussi des cigares, des oranges.”






Sunday, September 15, 2019

en tapinois


en tapinois
definition image
translation:
furtively, stealthily

etymology: from archaic expression en tapin — in secret from se tapir — to crouch, hide

synonyms: discrètement, en cachette, furtivement, secrètement, subrepticement

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
“car nous n'avons pas mûrement agi en le faisant enterrer en tapinois.”


Hugo, “Préface de 1832”,  Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
“Ne voyez-vous donc pas que vos exécutions publiques se font en tapinois ?”

Flaubert, Correspondance (1855)
“Fais venir en tapinois les états de service de ton père. Nous verrons.”

Verlaine,  “Fantoches”, Fêtes galantes (1869)
“Lors sa fille, piquant minois,
Sous la charmille en tapinois
Se glisse demi-nue.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“C’était mademoiselle Préfère, venue en tapinois, qui me faisait cette question accompagnée d’un sourire.”

Richepin, La Chanson des gueux (1881)
“Quand je lorgne en tapinois
Son minois,
Il sourit comme un augure
Ah ! quel bon évêque j’ai
Bien logé
Au mitan de ma figure.”
(mitan — midst; évêque — purple nose)

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“les hommes essuyaient en tapinois leurs yeux humides. Sarah pleurait toutes ses larmes..”








Saturday, September 14, 2019

stuc


stuc nm
definition image
translation:
stucco; plaster

note: stucco was originally a paste made from pulverized marble and chalk

etymology: from Italian stucco, related to German Stück — piece

synonyms: aggloméré, faux marbre, plâtre

examples:

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Les murailles, revêtues d’un stuc argenté qui ressemble à une tenture de satin blanc.”

Balzac, Massimilla Doni (1839)
“Les plafonds en stucs dorés qui, dans chaque coin, offraient une scène à plusieurs personnages, et dans leur milieu les plus belles fresques.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Et, en vérité, cette boutique aux parois de stuc, aux limpides vitrines, au plafond peint, à l’atmosphère embaumée, donne bien l’illusion d’un coin de jardin enchanté.”

Prévost, Les Demi-Vierges (1894)
“Maud monta les trois étages. Les stucs écaillés, les plafonds fendus, la rampe noircie, les cordons de sonnette amputés de leur gland (…):

Zola, Rome (1896)
“On avait caché les stucs froids des murs sous une suite de hautes tapisseries.”

France, Pierre Nozière (1899)
“L’art de Pompéi se retrouve sur ces enduits de stuc, où sont tracées des grecques et des guirlandes, et sur ces caissons incrustés de coquillages.”
(caissons — coffers)

Leblanc, L'Aiguille creuse (1909)
“Tout un peuple de statuettes, captivé ! et remplacé par des bonshommes en stuc.” 







Friday, September 13, 2019

pourlécher


pourlécher v
definition image
translation:
to lick carefully, lick around

se pourlécher v to lick one’s lips, one’s self

etymology: pour- — thoroughly + lécher — lick

synonyms: lécher, limer, perler, soigner

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“vous êtes comme une jeune fille à qui l’on dit : " A ce soir ", et qui se toilette en se pourléchant comme un chat qui boit du lait.”

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“J’ai vu des gens se lécher les doigts et se pourlécher les lèvres après avoir ingéré le fameux plat Robert, — qui n’est pas autre chose qu’un « arlequin » à la sauce piquante.” 
(ingéré — ingested; arlequin — dish of leftovers)

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Ils se suffisaient. Louve et louveteau se pourlèchent.”

Rimbaud, “Ce qui retient Nina”, Poésies (1870-1872)
“Frolé par un mufle qui gronde 
D’un ton gentil,
Et pourlèche la face ronde 
Du cher petit…”

Richepin, Le Pavé (1886)
“le garçon féroce, apporte en souriant de l’eau propre dans une soucoupe dorée, et le pauvre toutou y trempe sa barbe sale puis se pourlèche les babines.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Je viens de les relire : ils m’ont paru enfantins et plats ; mais, à cette époque, je les pourléchais avec la même admirative sollicitude qu’une chatte qui mignote ses petits.”
(mignote — coddles)

Feydeau, La Puce à l’oreille (1907)
Raymonde, baisant les mains de Poche.
Ah ! merci ! merci !
Poche, se pourléchant les lèvres.
—Elle a la peau douce !”







Thursday, September 12, 2019

sansonnet


sansonnet nm
definition image
translation:
straling

note: as well as in immense wild flocks, these birds were once commonly caged pets

etymology: uncertain

synonyms: étourneau, étourneau sansonnet 

examples:

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
“Tous en riaient, jeunes et vieux, les petits enfants, que dis-je? les oiseaux causeurs, geais, pies et sansonnets, ne causaient d'autre chose.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
Des millions de sansonnets, réunis en bataillons et ressemblant à des nuages, volaient au-dessus de ma tête.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“comme c’est délicat, une omelette de quatre ou cinq cents œufs de verdier, de pinson, de sansonnet, de merle et de grive.”
(verdier  greenfinch)

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Comme la première fois, il trouva la blonde Mme Milner, grimpée sur une chaise devant la cage de son sansonnet.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Et avec l’heure tardive, avec le ciel pluvieux, dans lequel s’éparpillent, comme des feuilles sèches, des nuées de sansonnets.”

Zola, La Terre (1888)
“il tapait à coups de pierres dans les épaisses nuées de sansonnets, que semblent apporter les grands vents d’automne.”

Bazin, Contes de bonne Perrette (1897)
“Trois sansonnets s’envolèrent du toit de la deuxième tourelle, et pointèrent vers la gauche.”








Wednesday, September 11, 2019

orée

Théodore Rousseau
orée  nf
definition image
translation:
(woods) edge, sort; (town) outskirts; brink, beginning

etymology:  from Latin ora — border

synonyms: bord, bordure, commencement, début, entrée, lisière

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“J’ai erré sur la pelouse, où de vieux gardes se traînent à l'orée des bois.”

France, Le Livre de mon ami (1885)
Sargent
“je passais seul à l'orée de ce bois, respirant avec délices l'odeur des foins coupés.”

Mirbeau, Lettres de ma chaumière (1886)
“elle est située, ma chaumière, comme une habitation de garde, à l’orée d’un joli bois de hêtre.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“l’écoute, à l’orée d’une grande forêt, vers la tombée de la nuit, l’écoute de l’éveil de la forêt, où, de temps en temps, au-dessus de tous les bruits, s’élevait une grande lamentation d’animal.”

Schwob,  Le Roi au masque d’or (1893)
“D’ordinaire ils préféraient les fillettes communes assises aux portes des bonnes villes, le soir, à l’orée des cimetières.”

Goncourt, Journal III (1897)
“c’était l’époque où les couples amoureux et enlacés promenaient leurs ruts dans les champs, à l’orée des bois, sur les routes poussiéreuses et les sentes herbues.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Non loin de Grancey, à l’orée du bois de La Faye, j’aperçus sur la route poudrée de givre un grand garçon de vingt-six ans.”







Tuesday, September 10, 2019

jambage


jambage nm
definition image
translation:
(architecture) doorjamb, jamb, door post

note: in handwriting and typography, jambage means downstroke, descender

etymology: from jambe — leg

synonyms: jambe, montant (de porte), piédroit, pied-droit

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“Les trous inégaux et nombreux que les intempéries du climat y avaient bizarrement pratiqués donnaient au cintre et aux jambages de la baie l’apparence des pierres vermiculées de l’architecture française.” 
(vermiculées — worm-eaten)

Stendhal, L'Abbesse de Castro (1839)
“Nous allons démolir le jambage de la porte du côté opposé à celui où vous êtes.”

Balzac, Béatrix (1839)
“Ce cintre, supporté par deux jambages, est tout en granit.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“elle était en briques crues et s'ouvrait de distance en distance par des portes formées de jambages monolithes en calcaire tendre et couverts d'inscriptions.”
(calcaire — limestone)

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“Au-dessus de la porte basse, aux jambages flanqués de longs panneaux d’hiéroglyphes, se développait un large cadre emblématique.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“le dos appuyé contre l’un des jambages de la porte de la grange, elle s’éventait avec un bouquet de feuilles de figuier.”

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
“Ces barres verticales, semblables aux jambages grossiers tracés par la main d’un écolier novice.”
\



Monday, September 9, 2019

eau de javel


eau de javel nf
definition image
translation:
bleach

also: eau de javelle, but not to be confused with javelle — sheaf (of wheat, for example), of a different origin

etymology:  from Javel, a mill neat Paris where this product was first produced

synonyms: meulon, mulon

examples:

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“j’ai voulu m’empoisonner avec de l’eau de javelle.”

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“La Marquise de Javelle  (…) Une jeune blanchisseuse très-jolie, qui devait son surnom à sa beauté dédaigneuse, à ses idées ambitieuses et aussi à son état, où l'eau de javelle joue un rôle considérable.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Gervaise, sans retrousser ses jupes, en femme habituée aux flaques, s’engagea sous la porte, encombrée de jarres d’eau de javelle.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“il avait repris toute sa gaieté, flânait pendant des journées entières, décraquelait ses faïences avec de l’eau de javelle.”
(décraquelait —  removed crccks)

Maupassant, Une Vie (1883)
“Mais y s’ront pleins d’sang, ces matelas, qu’y faudra les r’laver à l’eau de javelle.

Claudin, Mes Souvenirs (1884)
“le tout arrosé d’un vin rouge qui rappelle le sirop de groseille et de vin blanc tirant sur l’eau de javelle, puis avec cela de la mortadelle et du macaroni à l’eau en veux-tu en voilà.”
(en veux-tu en voilà — as much as you want)

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Une odeur fade à faire vomir, une odeur qui est une sorte de mélange de panade, d’eau de javelle et d’ipéca.”
(panade — bread soup)






Sunday, September 8, 2019

irruption


irruption nf
definition image
translation:
bursting in, storming in, sudden entrance, siege

faire irruption — burst in


etymology: from Latin irruptio — invasion

synonyms: descente, entrée, envahisson, incursion, ingression, intrusion, invasion, raid, razzia

examples:

Meilhac et Halévy, La belle Hélène (1864)
“je reste pour empêcher votre neveu d’aller plus loin… Il serait capable de faire irruption dans le temple et d’y troubler la majesté du sacrifice.”

France (Victor), Sous le burnous (1886)
“Aussi parut-il fort surpris de l'irruption des cavaliers rouges.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Mon cher, lui criai-je en faisant irruption dans son bureau, Tristan m’écrit qu’il va ce soir à une noce de campagne et me convie à lui tenir compagnie.”

Rolland, Jean-Christophe I (“Aube”)  (1904)
“La porte s’ouvrit, et Melchior fit irruption.”

Feydeau, Occupe-toi d’Amélie (1908)
A ce moment, irruption et descente de tous ceux qui viennent d'expulser Adonis. Tout le monde parle à la fois.”

Leblanc, 813 (1910)
“À ce moment une escouade d’agents fit irruption dans l’hôtel.”

Fournier, Le grand Meaulnes (1913)
“Alors, Firmin et moi avec toutes les filles, nous faisions irruption dans la grande boutique.”










Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net