Thursday, May 23, 2019

tatillon


tatillon adj
definition image
translation:
fussy, finicky, particular, picky

tatillonner v to nitpick, fuss

etymology: from tater — to touch

synonyms: attentif, consciencieux, difficile, exact, exigeant, méticuleux, minutieux, pointilleux, procédurier, scrupuleux, tracassier

examples:

Kock, La grande Ville (1867)
“Le propriétaire de cette maison était un vieux monsieur tatillon, méfiant, méticuleux.”

Verne, Le Pays des fourrures (1873)
“Mrs. Joliffe, aidée de Mrs. Rae et talonnée par le «tatillon» de caporal, présidait aux opérations culinaires.”

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“Et il devenait défiant, tâtillon et méticuleux comme jamais il ne l'avait été.

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Cet espionnage allait emplir les heures vides qu’il passait au logis à tatillonner, à ranger les objets qui traînaient, à chercher des querelles à sa femme et à ses enfants.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Et l’égoïsme tatillon de ces vieux maniaques, leur effarement quand la pension arrivait un jour en retard, (…)  elle racontait tout”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“Les lettres de Madame sont bien écrites, ça c'est vrai. Mais elles révèlent un caractère tatillon et méticuleux…”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“il n’y avait à une table voisine qu’un petit vieillard propret et tatillon, qui paraissait être un employé en retraite.”







Wednesday, May 22, 2019

détrousser


détrousser v
definition image
translation:
to rob, hold up, mug

détrousseur nm robber
détrousse nf robbery, fleecing

etymology: from dé- + trousser — to lift up

synonyms: dépouiller, dévaliser, escroquer, filouter, piller, spolier

examples:

About, Le Roi des montagnes (1856)
“Les plus hauts fonctionnaires de l’État fonder une compagnie par actions pour détrousser les voyageurs !”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“ce brave détrousseur de diligences a fait sa petite affaire avec une crânerie qui m'a plu.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Vos ombres, glorieux bandits, suffiront à détrousser ces bélîtres.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Ils détroussèrent Cholet ; ils mirent à sac Challans. Après avoir manqué Granville, ils pillèrent Ville-Dieu.”

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
“elle écoutait je ne sais quel mélodrame, issu de la plume de l’un de ces faussaires de la parole, de ces détrousseurs de lettres.”

Zola, La Terre (1887)
“Un grand gaillard entra,(…), avec une face de Christ ravagé, un Christ soûlard, violeur de filles et détrousseur de grandes routes.”

Schwob, Cœur double (1891)
Les bandes de garçons de cambrousse qui partent à la détrousse des paysans lui avaient donné une solide éducation.
(cambrousse -  the sticks, rural backwater)







Tuesday, May 21, 2019

faribole


faribole nf
definition image
translation:
nonsense, bit of nonsense, tosh

etymology: found in Rabelais, origin uncertain

synonyms: baliverne, billevesée, calembredaine, fadaise, fumisterie, non-sens, sornettes, sottise

examples:

Brillat-Savarin, La Physiologie du goût (1825)
“je crains que ceux qui ne connaîtront mon livre que par le titre, ne croient que je ne m’occupe que de fariboles.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“je ne vous parle pas du gribouillage de l’amour ni des fariboles auxquelles tiennent tant les femmes.”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Au contraire, je demandais un sou par paire d’oreilles pour leur raconter mes fariboles.”

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“L’actrice emmena le pauvre clerc dans la chambre à coucher en lui débitant des fariboles.”

Gautier, Partie carrée (1848)
“je vous demande avec politesse ce qu'il faut servir à Votre Honneur, et vous me répondez par des fariboles, des billevesées.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“cet aspect mécontent et rechigné de gens perchés sur des échasses, méditant sur de solennelles fariboles, passant, graves et roides, avec des mines pincées de vieux juges.”

Leblanc, 813 (1910)
“Mon procès, le fait de savoir si j’ai tué ou non, la recherche de mes antécédents, de mes délits ou forfaits passés, autant de fariboles auxquelles je vous permets de vous distraire.”






Monday, May 20, 2019

empoigner


empoigner v
definition image
translation:
to grasp, seize, grab; attack, quarrel

etymology:en- + poigne — fist

synonyms: 
accrocher, attraper, capter, étreindre, faire main basse sur, pincer, prendre, saisir, s’emparer, serrer

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Je lui empoignerai son fils, qui, sacré tonnerre, est mon petit-fils.”

Hugo, Napoléon le petit (1852)
“De cette même main qui veut saisir le sceptre de Charlemagne, il empoignera le bâton du policeman.”

Michelet. Histoire de France 1516-1547  (1855)
“Saisir à travers les ténèbres la main puissante des moines qui le mettaient en avant, c'était empoigner l'épée par la pointe.”

Erckmann-Chatrian. Confidences d’un joueur de clarinette (1862)
“je pense bien, maître Conrad, que vous êtes incapable d’aller, à votre âge, vous empoigner avec un jeune homme, fit Brêmer.”

Allais, Pas de bile ! (1893)
“M. Bourgeois ne me laissa pas achever. D’une main vigoureuse il m’empoigna.”

Barrès, Les Déracinés (1897)
“Le gros de la troupe empoigna la valise de Rœmerspacher, et, avec mille bouffonneries auxquelles leur jeunesse et leur ébriété pouvaient seules donner du charme, ils allèrent l’installer à l’hôtel Cujas.”
(ébriété — intoxication)

France, Cranquebille, Putois, Riquet (1904)
“Ayant craché dans ses mains pour en lubrifier la paume calleuse, il empoignait les brancards et poussait la charrette.”






Sunday, May 19, 2019

marcassin


marcassin nm
definition image
translation:
wild boar young, boarlet

etymology: possibly from marques — markings on young boars

synonyms: jeune sanglier

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
“As-tu dépêché l’un de tes petits marcassins au syndic de Loevig pour réclamer ce qu’il me doit ?”

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
[il] “mourut dans son triomphe comme un vieux chien fidèle qui a reçu les défenses d’un marcassin dans le ventre.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“vivant de coquillages, pêchant avec un mauvais clou recourbé, attrapant de temps à autre quelque marcassin à la course.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“Au temps de la moisson, les paysans du voisinage passent la nuit dans leurs champs avec des tambours et des chaudrons pour éloigner les troupes de joyeux et friands marcassins.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“aujourd’hui je n’ai débusqué ni marcassin, ni faon, ni levreau, ni lapin, ni caille, ni bécasse.”
(levreau — male hare)

France, Thaïs (1890)
“Quatre serviteurs posèrent sur la table un sanglier couvert encore de ses soies. Des marcassins, faits de pâte cuite au four, entourant la bête comme s'ils voulaient téter, indiquaient que c'était une laie.”
(laie  boar sow)

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Il [Luther] fut adoré, naturellement, et tout le nord de l’Europe s’empressa d’oublier la Mère Eglise pour aller dans les fientes de ce marcassin.”





Saturday, May 18, 2019

disert


disert adj
definition image
translation:
loquacious, eloquent, talkative

etymology: from Latin disertus — eloquent, from Latin serere — to tie together

synonyms: bavard, bien-disant, causant, éloquent, loquace, verbeux

examples:

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“M. de Pontlevé avait ce parler long et figuré des gens diserts du temps de Louis XVI, qui passait alors pour de l’esprit.”

Sand, La Mare au diable (1846)
“Puis elle choisit une douzaine de vigoureux champions, ses parents et amis; enfin le vieux chanvreur de la paroisse, homme disert et beau parleur s’il en fut.”
(chanvreur — hemp worker)

Duranty, Le Malheur d’Henriette Gérard (1858)
“Le disert président faisait patte de velours à son ami Pierre.”

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“Au risque de me faire un ennemi, j’interrompis le disert substitut.”

Adam et Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886)
“Les rimes sonnent hors sa bouche diserte, aimable et souriante.”

Daudet, Port-Tarascon (1890)
:C’était, ce Franquebalme, un avocat très disert, aux arguments émaillés de toutes fois et quantes, d’une part, d’autre part.
(de toutes fois et quantes —  every time)

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Au repos, il a l’air d’un vieux hibou et quand il parle, il me fait songer à un pion disert et triste.”








Friday, May 17, 2019

mafflu


mafflu adj
definition image
translation:
(old fashioned) plump, chubby, chubby-cheeked

etymology: from maffler — to eat, chow down from Dutch maffelen — to chew


examples:

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“À chaque instant arrivait de l’office quelque robuste servante, aux joues colorées et mafflues comme les peintres flamands.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
:une jeune fille mafflue, qui pesait des carottes à chiques, leur indiqua la maison qu’ils cherchaient, une maison récemment barbouillée d’une couleur grumeleuse et rosâtre.”
(chiques  wads; grumeleuse — lumpy)

Goncourt, Journal I (1887)
“Portrait d'un vieux monsieur en omnibus. Face massive et mafflue.”

Richepin, Truandailles (1890)
“C’était une grosse trouille, de quarante ans environ, molle et mafflue.”
(trouille  heavy woman)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Boulot, les joues rondes, le front mangé de cheveux crépus, le buste trop long et roulant sur des jambes trop courtes et mafflues, il servait, comme Sébastien, de point de mire aux plaisanteries des camarades.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Des êtres larges, mafflus, silencieux, circulaient parmi les huttes.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Le premier kakémono, d’O Kio représente des petits chiens, lippus, mafflus, rhomboïdaux.”
(kakemono — Japenese hanging scroll)






Thursday, May 16, 2019

déparer


déparer v
definition image
translation:
to mar, spoil, ruin

etymology: dé- + parer — decorate

synonyms: corrompre, défigurer, enlaidir, gâcher, gâter, nuire, salaire, souiller, ternir

examples:

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“mais il est bien entendu que je n’invite pas les maris ; cela dépare : c’est comme un danseur dans un ballet.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“c’est, comme vous l'avez dit vous-même, que le blason de notre maison ne dépare pas trop les blasons suspendus au-dessus des autres trônes de l'Europe.”

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
Astreint à une vie sédentaire, voire à une sorte d’immobilité automatique, il avait gagné toutes les infirmités navrantes qui déparaient son extérieur imposant.”

Michelet, Histoire de France XIV  [1618-1661]  (1867)
“La préoccupation ridicule de la forme dépare, non-seulement les Balzac et autres rhéteurs, mais les plus sérieux écrivains.”

Rod, La Course à la mort (1888)
“En se réduisant ainsi, l’amour achève de déparer la vie.”

France, L’Étui de nacre (1892)
“Votre Cynégyre a été dédié par vous aux mânes de Fénelon et l’offrande n’a pas déparé l’autel.”
(dédié — dedicated)

Bazin, Donatienne (1903)
“Louarn crut d’abord que ce riche lui reprochait d’être couché dans une avenue non publique, et de déparer le paysage, avec ses trois enfants pauvrement vêtus et sa pauvre charrette de bois.”





Wednesday, May 15, 2019

grand-livre


grand-livre nm
definition image
translation:
1. general ledger, double-entry ledger (in a company)
2. the record of public debt (used for payments with interest (rentes), much like more modern government bonds). This term is often spelled Grand-Livre.

etymology: from the size of ledger books

examples:

1. (ledger book)

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“— mais connaissez-vous l’arithmétique ?
— Mon père m’a souvent chargé de ses recouvrements.
— Et la comptabilité ?
— Je sais passer un article au grand-livre.”

Flaubert, Correspondance (1859)
“Mon commerce ! ma boutique ! mes registres ! le grand-livre ! mes commis !”

Gaboriau, Le Dossier No. 113 (1867)
“Les bureaux de la correspondance, du grand-livre et de la comptabilité générale sont à gauche.”

Gaboriau, L'Argent des autres (1874)
“Sa vie est réglée comme les pages de son grand-livre. ”


Excerpt From: Emile Gaboriau. “Oeuvres de Emile Gaboriau.” Apple Books. https://books.apple.com/us/book/oeuvres-de-emile-gaboriau/id546471610

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Ce digne commerçant est en train de compulser son grand-livre.”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“Armand n’avait rapporté d’Angleterre que quelques notions qui, sur son compte ouvert, au grand-livre paternel, grossissaient plus vite le doit que l’avoir,”
(doit — debt)

Adam et Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886)
“Lui-même se baisse pour prendre le lourd grand-livre relié de peau verte et orné de nickelures aux coins, au dos.”


2. public debt

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“Elle avait tout au plus dix mille francs de rente sur le Grand-Livre.”

Balzac, L’Envers de l’ histoire contemporaine (1843)
“Le lendemain, je plaçai la somme sur le Grand-Livre, et j'eus environ quinze mille francs de rentes en tout.”

Gozlan, Les Nuits du Père Lachaise (1845)
“quand vous la retrouverez avec le comte de Madoc, elle aura déjà fait le voyage de Londres, vingt autres voyages encore, et elle aura des rentes sur le grand-livre.”

Hugo, Napoléon le petit (1852)
“cent maisons confisquées, cent métairies prises à leurs propriétaires, cent coupons de rente arrachés du grand-livre.

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Les hommes, d’ordinaire, — je parle de cette honorable classe de citoyens qui ont pignon sur rue et rentes sur le grand-livre, — aiment assez à se nourrir l’imagination de récits hyperboliques.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“D’ailleurs il avait vu que les patrimoines avaient des aventures, (…) et il croyait peu au grand-livre.”

Zola, La Curée (1871)
“il croyait sage de vendre au moins l'immeuble de la rue de la Pépinière pour lui constituer une rente sur le grand-livre.”








Tuesday, May 14, 2019

exutoire


exutoire nm
definition image
translation:
drain, outlet, vent; release, excuuse, alibi

etymology: from Latin exuere — to take away, take off

synonyms: cautère, dérivatif; dispositif, diversion, issue;  alibi, antidote, défouloir, échappatoire

examples:

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“J’entends souvent dire que l’Algérie peut devenir un exutoire qui débarrassera la France de son plus mauvais sang.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“rien n’égalait l’horreur de cette vieille crypte exutoire, appareil digestif de Babylone, antre, fosse, gouffre percé de rues.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“le trop-plein des vapeurs et des laves s’échappera, comme il le faisait autrefois, par son exutoire accoutumé.”

Flaubert, Correspondance (1876)
Leur métier est un exutoire par où s’épanche leur déraison, ce besoin d’extravagance que nous avons tous, plus ou moins.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“ils ne l’ont donc jamais enfin regardée cette étrange rivière, cet exutoire de toutes les crasses, cette sentine couleur d’ardoise et de plomb fondu.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Et cette revue, en la fin de son existence, serait un exutoire pour son activité cérébrale.”

Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
“Le besoin inné du meurtre, on le refrène, on en atténue la violence physique, en lui donnant des exutoires légaux.”








Monday, May 13, 2019

matrone


matrone nf
definition image
translation:
matron, mother, matronly woman, old gossip; midwife

note: matrone can mean either a respectable older woman or a fishwife, as well as an unlicensed midwife

etymology from Latin matrona — woman, wife

synonyms: commère, dame, femme, mégère, pimbêche; accoucheur, sage-femme

examples:

Balzac, La Physiologie de mariage (1829)
“Les filles étant plus rusées, plus spirituelles et plus curieuses que les garçons, leurs rendez-vous clandestins, leurs conversations, que tout l'art des matrones ne saurait empêcher, doivent être dirigés par un génie mille fois plus infernal que celui des collégiens.”

Sand, Lettres d’un voyageur (1837)
“J’ai vu, aux premiers jours du printemps, sous les berceaux de pampres qui s'enlacent aux figuiers de l'Adriatique, des matrones, drapées presque à la manière de l'ancienne Grèce,”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
[elle] “ferma les yeux et s’abandonna tout entière aux soins de l’experte matrone.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Nos entremetteurs sont nombreux et rusés, les matrones sont fines.”
(entremetteurs — procurers)

Bloy, Histoires désobligeantes (1894)
“Vous êtes persuadé maintenant, continua la terrible matrone en baissant la voix de manière étrange, que je viens de vous raconter le Crime et le Châtiment.”

France,  L’Orme du mail (1897)
“Et il en donnait une raison, fondée sur une erreur commune alors aux matrones, aux chirurgiens barbiers et aux apothicaires.”

Bazin, La Terre qui meurt (1899)
“Une demi-douzaine de matrones, qui avaient accompagné leurs filles, se tenaient autour de la cheminée.”







Sunday, May 12, 2019

démantibuler


démantibuler v
definition image
translation:
to take apart, dismantle, dislocate (jaw)

etymology: from démandibuler — to break the jaw, from Latin mandibula — jaw

synonyms: disloquer, mettre en pièces

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Pourquoi, répliqua Jack, au lieu de ces affreux tombereaux démantibulés, ne pas me proposer tout de suite votre berline vert-olive doublée de drap de Lincoln, et qui a de si beaux stores de soie?”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Des charpentes abattues, des bancs boiteux, des stalles démantibulées, les tronçons de saints roulés et poussés contre les murs, servaient de gradins aux spectateurs crottés, poudreux, soûls, suants.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“En effet, dans la nuit du 23 au 24, la coque du brick fut entièrement démantibulée.”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“C’étaient la plupart du temps des chevaux mourants crevés, des caissons démantibulés, des charrettes sur le flanc, des selles, des armes et des sacs.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Il n’y a plus qu’à rouler sa carcasse bêtement, tristement, jusqu’au moment où elle sera démantibulée par la maladie plutôt que par le combat – j’en tremble !”

Huysmans, En Rade (1887)
“les fenêtres étaient démantibulées, les volets fracturés, recloués à la hâte, bandés par des planches.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Vous avez percé, broyé, poli, tourné, fendu, crispé, ratissé, raboté, tarabusté, démantibulé la mâchoire que m’avaient léguée mes pères.”
(tarabusté — badgered)






Saturday, May 11, 2019

chienlit


chienlit  nf
definition image
translation:
1. havoc, bedlam, mess 
2, carnival mask, person dressed grotesquely

à la chienlit !  — a cry of derision (used in carnival); (later) stop, thief!

aller/tourner à la chienlit — go to the dogs, descend into chaos

also spelled: chie-en-lit

etymology:from chie-en-lit — shit in bed; that term came to mean carnival masker, and appears first in Rabelais (1534) It was famously used in a speech by Charles de Gaulle in a speech about student riots (1968). chien lit, dog bed, is a common, of false, etymology.

synonyms: anarchie, bordel, cafouillis, carnival, chaos, désordre, pagaille, rémue-ménage; masque, mascarade

examples:

Gautier, “Daniel Jouvard”, Les Jeunes-France (1833)
“Daniel avançait majestueusement, accompagné d’une queue de petits polissons criant à la chienlit.”

Hugo, Napoléon le petit (1852)
“Tel qui était chaussé, vêtu et famé à faire crier après soi tous les chienlits d'Europe, surgit ambassadeur.”

Hugo, Les Misérables (1862)
[il]” psalmodie tous les rhythmes depuis le De Profundis jusqu’à la Chienlit.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Alors, deux voyous crièrent à la chienlit.”

Zola, Nana (1881)
“des chienlits chantaient une ronde, qu’ils accompagnaient au refrain en tapant des talons.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Mais ce qui expliquait qu’une fraction de cette opinion publique se permît de nous crier : « A la chienlit ! »”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“les chienlits, débardeurs, titis, mousquetaires, chicards, dieux de l'Olympe et pioupious grotesques (…)  se répandaient dans les cabarets.”
(titis — lads; chicards  dancers at public balls; pioupious — infantrymen)

Goncourt, Journal II (1887)
“Rien ne manque à la journée, pas même les chienlits des revolutions.”


















Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net