Friday, May 31, 2013

tangage

tangage nm 
definition  image
translation:
pitching and tossing, swaying

tanguer v to pitch and toss


note: tangage is movement (in a ship)  up and down, roulis is side-to-side

etymology: uncertain

synonyms: balancement, brimbalement, instabilité, mouvement alternatif, oscillation, remous


examples:


Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Cette nauf a bien son tangage et son roulis; mais elle sillonne le monde, y fait feu par les cent bouches de ses tribunes, laboure les mers scientifiques, y vogue à pleines voiles,"
(nauf – ship)

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Et d’Artagnan, après avoir serré la main d’Athos, choisit le moment où par un mouvement de tangage la felouque plongeait de l’arrière."
(felouque – felucca, a  type of Mediterranean dailing vessel)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
:l’on apercevait de loin, par-dessus la capote, entre les deux lanternes, la masse de son corps qui se balançait de droite et de gauche selon le tangage."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"Il s’avança en se balançant d’une jambe sur l’autre avec cette démarche déhanchée des matelots qui, rompus au roulis et au tangage, sont surpris de trouver sous leurs pieds l’immobile plancher des vaches."


Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"D’abord il faisait ses quatre repas par jour, sans que jamais ni roulis ni tangage pussent détraquer une machine si merveilleusement organisée."

Daudet, “Monologue à bord”, Les Contes du lundi (1875)
"le départ, tout cela confondu dans le tangage et l’abasourdissement des premiers jours de mer."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Il fut s’étendre sur le canapé du salon, mais alors un tangage de navire en marche le berça et le mal de cœur s’accrut."








Thursday, May 30, 2013

supputer

supputer v 
definition  image
translation:
to calculate, estimate, reckon

etymology: from Latin suppurare, sub- + putare – to think, believe

synonyms: calculer, chiffrer, escompter, espérer, examiner, jauger, mesurer,  nombrer, peser


examples:

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"Alors, un matin, il supputa les sommes avancées audit Chabert, y ajouta les frais."

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
"Il supputa que Rousseau l’ayant enfermé, une des plus grandes difficultés se trouvait vaincue,"

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
"Comment, dit Gazonal en regardant avec dédain le mobilier ,,, en supputant ce que valait celui de la salle à manger, comment laisse-t-on une femme comme vous dans un pareil chenil ?"

Flaubert, Salammbô (1862)
"Le Suffète eut bien vite supputé si les sommes présentes correspondaient aux gains et aux dommages qu’on venait de lui lire."

Bourget, Mensonges (1887)
"Comme son esprit était par-dessus tout positif et précis, — un véritable esprit d’homme d’affaires au service des fantaisies d’une jolie femme, — elle avait supputé les moyens de satisfaire ce caprice passionné."

Goncourt, Journal I (1887)
"Le soir, nous vaguons sur les boulevards, supputant les chances de duel, les chances de success."
Rombouts
(vaguer – wander)

Zola, La Terre (1888)
"Dans un coin, Fanny et Delhomme supputaient à un sou près, devant Jean et Tron, quelle allait être la situation pécuniaire des mariés et quelles seraient leurs espérances."









Tuesday, May 28, 2013

tain


tain nm 
definition  image
translation:
silvering (of a mirror)

glace sans tain – two-way mirror, see through mirror

etymology:  from étain – tin, one of the components of such backing-



examples:

Balzac, Béatrix (1839)
"Elle n’est pas doublée, comme dans certains yeux, par une espèce de tain qui renvoie la lumière et les fait ressembler aux yeux des tigres ou des chats "

Balzac, Mercadet (1848)
"Au fond cheminée et au dessus une glace sans tain"

Daudet, “Arthur”, Les Contes du lundi (1875)
"avec leurs vitres nuancées par des rideaux de soie claire et leurs hautes glaces sans tain, où montent les dorures des candélabres et les fleurs rares des jardinière."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"ils apercevaient l'amoncellement des marchandises, par les glaces sans tain, qui, du rez-de-chaussée au second étage, ouvraient la maison au plein jour."


Huysmans, À Rebours (1884)
"Le jour traversait donc, pour éclairer la cabine, la croisée, dont les carreaux avaient été remplacés par une glace sans tain."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"il aperçut, à travers deux glaces sans tain, une grosse dame qui s’en venait."

Zola, L’Argent (1891)
"Dans le sous-sol, où se trouvait le service des titres, des coffres-forts étaient scellés, immenses, ouvrant des gueules profondes de four, derrière les glaces sans tain des cloisons, qui permettaient au public de les voir."








Monday, May 27, 2013

son

son nm 
definition  image
translation:
bran;  a scattering of small spots; filling of dolls

note:  from a  different etymology than son – sound

etymology: possible from Latin secundum –  second, the product from a  second milling of grain

synonyms: blé, bran; tache; sciure

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Je n’imaginais pas sans doute qu’il en sortirait du son, comme du ventre crevé d’un poupard."
(poupard – doll )

Balzac, Les Employés (1838)
"Son teint, ravivé par un bain au son, avait un éclat doux."

Sand, “Le Chêne parlant”,  Contes d'une grand'mère  (1873)
"l'épinette était remplie de grasses volailles et de canards gorgés de pain et de son."
(épinette – fattening coop)

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"La femme était très blonde, avec les pommettes tachetées de son."

Zola, Nana (1881)
"Toujours elle se chamaillait pour la paille, pour le son, pour l’avoine ;"


Daudet, Sapho (1884)
"Celle-là, c’était une triste, une molle aux mains tombantes… une pauvre poupée qui manquait de son…"

Zola,  La Terre (1888)
"C’était une grande femme d’une trentaine d’années, qui en paraissait bien cinquante, les cheveux rares, la face plate, molle, jaune de son."





Sunday, May 26, 2013

taloche

taloche nf 
definition  image
translation:
slap

talocher v to slap

etymology: from a regional verb taler – to bruise

synonyms: calotte, claque, coup, gifle, soufflet, tape, tarte, torgnole

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Vous savez qu’à l’église je ne vois que Dieu, ajouta Julien, avec un petit air hypocrite, tout propre, selon lui, à éloigner le retour des taloches."

About, Le Nez d’un notaire (1862)
"il évitait les querelles et recevait bien souvent des taloches sans les rendre."

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
"cette réputation de héros qui lui venait on ne sait d’où, quelques distributions de gros sous et de taloches aux petits décrotteurs étalés devant sa porte."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Quand ils faisaient par trop de tapage, elle leur allongeait quelques taloches."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Elle distribua des taloches, souffleta Nana sur les deux joues, flanqua un coup de pied à Pauline."

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"elle retrouva ses deux enfants revenus ensemble derrière elle. Elle les talocha encore par conscience,"

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
"Tu ne m’avais pas dit que le général t’avait giflé.,,, –  D’un oncle, tu sais, c’est une taloche."










Saturday, May 25, 2013

fredaine

fredaine nf 
definition  image
translation:
youthful folly, escapade, hijinks

etymology: unknown

synonyms: aberration, bêtise, caprice, débauche, écart, escapade, faux pas, folie, frasque, incartade, inconduite

examples:

Vigny, Lorenzaccio (1836)
"j’aurai ce soir quelque bonne histoire à vous conter, quelque charmante petite fredaine qui pourra faire lever de bonne heure demain matin quelques-unes de toutes ces canailles."

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"j’ai fait valoir mes capitaux, car mes fredaines ont été restreintes."

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Oh ! n’allez, vous n’aurez aimé dans votre jeunesse, vous n’aurez fait vos fredaines."

About, Le Nez d’un notaire (1862)
"Le père et le fils étaient deux camarades qui se plaisantaient réciproquement sur leurs fredaines."

Zola, La Curée (1872)
"Quel début ridicule et honteux, quelle fredaine inavouable ! Encore s’il s’était lancé avec une de ces dames !"

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
"Un père comme tous les autres se fût médiocrement inquiété des fredaines d'un écolier."


Zola, La Débâcle (1892)
"il fila le cœur battant, comme pour une fredaine, cherchant une auberge."








Friday, May 24, 2013

tignasse

tignasse nf 
definition  image
translation:
mop of hair, shock of hare, mane

etymology: chevelure,  cheveux, perruque, toison, tifs

synonyms: from older French tigne ou teigne – a bad wig

examples: 

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Une tignasse de cheveux noirs fort emmêlée pleuvait autour de cette physionomie bonne à sculpter,"

Zola, L’Assommoir (1879)
"Petit, desséché, avec sa barbe de bouc et ses yeux de loup, luisant sous sa tignasse mal peignée, il se cassait à chaque volée du marteau, sautait du sol comm."

France, Le Chat maigre (1879)
"Une nuée de petits galopins à tignasse ébouriffée et qui laissaient passer des bouts de chemise par les trous des culottes, s’abattit dans un nuage de poussière, contre la porte vitrée."

Goncourt, Journal I (1887)
"ces mains pendues au bout des bras, ces tignasses noires et ballantes, ces cheveux d'ivrognes."

Huysmans, En Rade (1887)
"les vieux avaient des tignasses sèches, des oreilles énormes et velues, aux lobes percés,"

Zola, Le Rêve (1888)
"ses deux petites sœurs, Rose et Jeanne, les yeux hardis déjà, sous leur tignasse rousse."

Zola, La Débâcle (1892)
"Il avait une tignasse pâle frisée et de gros yeux bleus."








Thursday, May 23, 2013

commensal

commensal nm 
definition  image
translation:
table companion, dinner guest

etymology: from Latin com- + mensa – table

synonyms: compagnon, convive, familier, hôte, parasite

examples:

Balzac, “Sarrasine” (1831)
"Sarrasine était depuis six ans le commensal de Bouchardon."

Balzac. “Maître Cornelius” (1832)
"elle regarda ce jeune commensal, comme pour jauger la capacité de cet estomac qu'il lui faudrait satisfaire."

Merimée, Colomba (1840)
"Lorsque j'avais l'avantage d'être votre commensal, je n'étais pas trop en état d'apprécier les charmes de votre position."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"Pendant que Max faisait son coup, Flore, malgré les recommandations de son commensal, n’avait pu contenir sa colère."

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
"Après le déjeuner, on causait avec les commensaux et les invités, s'il y en avait."

Daudet, Sapho (1884)
"[elle] lui faisait quitter femme et enfants, pour rester commensal de cette maison où il engloutissait une partie de sa grande fortune,"

Goncourt, Journal I (1887)
"il percevait une certaine finesse, quand, au milieu du dîner, son commensal lui dit tout à coup: «Je vais vous chanter une petite chanson pour me tenir en haleine!»"












Wednesday, May 22, 2013

cafard

cafard nm 
definition  image
translation:
cockroach; hypocrite

le cafard – the blues

etymology: from Arabic kafir – unbeliever

synonyms: blatte, bourdon; athée, hupoxrite,; avoir le blues. être abattu

examples:

Gautier, “Le Premier Rayon de Mai” , La Comédie de la Mort (1838)
"Malgré les députés, la Charte et les ministres,
Les hommes du progrès, les cafards et les cuistres."

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"Mon cousin, notre oncle tient un livre de prières à la main ; et il vous a un air cafard."

Balzac, La Cousine Bette (1846)
"c’est la gloire et la fortune, les deux plus grands avantages sociaux, après la vertu, ajouta-t-il d’un petit ton cafard."

Baudelaire, “La Volupté”, Les Fleurs du mal (1855 version)
"Et, sous de spécieux prétextes de cafard,
Accoutume ma lèvre à des philtres infâmes."


Chavette, La Chambre du crime (1875)
"En voyant que le cafard mitonnait de lâcher Lucile, j’ai pensé qu’il devait avoir déjà sa remplaçante en vue."



Zola, Nana (1881)
"Eh bien ! vous savez, Francis, je m’en fiche !… Voyez-vous, ce cafard !"

Zola, La Joie de vivre (1884)
"Des fois, il reste des heures, à souffler sous un meuble où a passé un cafard."

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
:ce sont là plutôt les sales imaginations d’un cafard que les vues d’un docteur."








Tuesday, May 21, 2013

coloris

coloris nm 
definition  image
translation:
color effect, coloring; coloration of the face

etymology: Old French  colori –  colored

synonyms: coloration, couleur, éclat, teint, teinte, tonalité


examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
Lorrain
"Cette peau dont le coloris attestait la finesse était impénétrable."

Gautier, “La Diva”,  La Comédie de la Mort (1838)
"Ce dessin lâche et mou, ce coloris blafard
M’avaient fait blasphémer la sainteté de l’art."

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
"Clélia avait des cheveux blond cendré, se détachant, par un effet très doux, sur des joues d’un coloris fin mais en général un peu trop pâle."


Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
"Hélas ! les livres ont une autre couleur, ils sont teints par l’auteur, et quelques écrivains empruntent leur coloris."

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Quelle verve ! quel coloris ! Et c’est fait ! tout d’un trait ! comme un paraphe de maître d’écriture,:

Gautier, “Arria Marcella” (1852)
"Sur le plafond étaient peints, avec une pureté de dessin, un éclat de coloris et une liberté de touche qui sentaient le grand maître et non plus le simple décorateur à l’adresse vulgaire, Mars, Vénus et l’Amour."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Comme le disait des Esseintes, jamais, à aucune époque, l’aquarelle n’avait pu atteindre cet éclat de coloris."








Monday, May 20, 2013

vantail

vantail nm 
definition  image
translation: 
casement, leaf, folding door

etymology: from vent – wind, because it allows air to pass

synonyms: battant, panneau, porte, volet

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Ces ornements, dont la couleur a passé, décrivent un croissant dans le haut de chaque vantail, et se réunissent en formant une grosse pomme de pin figurée par le haut des montants quand la porte est fermée."

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Schmucke regarda faire machinalement cette opération, qui consiste à sceller du cachet de la justice de paix un ruban de fil sur chaque vantail des portes."

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
"Un jour pâle et sombré pénètre à peine dans cette pièce étroite par une petite fenêtre à un seul vantail, garnie de trois vitres fêlées, sordides. "

Zola,  Une Page d’amour (1878)
"C’étaient deux pièces carrées qui communiquaient entre elles par une porte dont on avait enlevé les vantaux."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"les anciens livres apportés de Paris, et ceux qu’en arrivant ils avaient découverts dans une armoire. Les vantaux en étaient retirés."

Zola, Le Rêve (1888)
:Longtemps, entre le double vantail des deux baies jumelles, elle s’était adossée au trumeau, dont le pilier porte une statue de sainte Agnès, la martyre de treize ans,"

Feydeau, Un Fil à la patte (1894)
"Grande chambre carrée, riche et élégante, ouvrant au fond par une grande porte à quatre vantaux sur les salons."







Sunday, May 19, 2013

trajet

trajet  nm 
definition  image
translation: 
journey, flight, ride; route

etymology: from Latin trajectus  – crossing

synonyms: chemin, course, distance, étape, marche, parcours, route, tour, trajectoire, voie, voyage



examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
"Le maréchal des logis les distribuait de cent pas en cent pas, le long du trajet que devait parcourir la procession."
(maréchal des logis – cavalry sergeant)

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Or, ceux qui ont eu le malheur d’accompagner beaucoup des leurs au champ du repos, savent que toute hypocrisie cesse en voiture durant le trajet, qui, souvent, est fort long, de l’église au cimetière de l’Est."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"j'ai fait parer le canot qui nous conduira au point précis de débarquement et nous épargnera un assez long trajet."

Bourget, Mensonges (1887)
"Il aurait souffert s’il lui avait fallu, après ce souper, entendre des paradoxes outrageants comme ceux que l’amant jaloux de Colette avait débités dans la voiture durant le trajet de la rue Coëtlogon à la rue du Bel-Respiro."

Goncourt, Journal I (1887)
"M. de Manteuffel eut connaissance de cette correspondance secrète. Il la fit intercepter et copier, pendant le trajet qu'elle faisait du palais chez M. de Gerlach"

Zola, La Bête humaine (1890)
"il serait nécessaire d’admettre un va-et-vient de leur wagon à celui du président, dont les séparaient trois autres voitures, cela pendant les quelques minutes du trajet, lorsque le train était lancé à toute vitesse."

Zola, La Débâcle (1892)
"Il comptait bien faire en trois heures le trajet, même si l’on ne marchait qu’au pas."










Saturday, May 18, 2013

goguette

Daumier
goguette nf 
definition  image
translation: 
happy holiday, good time

en giguette – out enjoying oneself

etymology: diminutive of Old French gogue – joke. witticism

synonyms: bringue, débauche, gaité, gogaille, noce, ribote


examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"trois jours après nous être grisés ensemble, comme cela peut arriver quelquefois aux plus honnêtes gens dans les goguettes obligées."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Gorenflot cherchait un de ces magnifiques mensonges de moine en goguette ou de soldat attardé."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Il en vint à supposer que c’était peut-être une farce, une vengeance de quelqu’un, une fantaisie d’homme en goguette."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Par chaque fenêtre on apercevait des tablées de monde endimanché, et des cris sortaient des maisons en goguette."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Duroy découvrit dans sa maîtresse un goût passionné pour ce vagabondage d’étudiants en goguette."

Goncourt, Journal (1887)
"Et toute la table de lui crier que c'est de la récréation de bagne, du Poulman en goguette."

Zola, La Débâcle (1892)
"le troupier français parcourant le monde, entre sa belle et une bouteille de bon vin, la conquête de la terre faite en chantant des refrains de goguette."












Friday, May 17, 2013

tremble

tremble nm 
definition  image
translation: 
aspen. quaking aspen

tremblaie nf  a stand/grove of aspens

etymology: from Latin tremor – tremble, because its leaves shake so dramatically in the breeze

synonyms: peuplier

examples:


Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"une ombre toujours émue de trembles et de peupliers n’étaient pas les moindres agréments de ce paradis."

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
"Je ne distingue pas le seigle du blé, ni le peuplier du tremble."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Au bas de la côte, après le pont, commence une chaussée plantée de jeunes trembles."

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
"son œil sondait, autant que la chose était possible, dans les ténèbres obscurcies par le feuillage des trembles et des peupliers, les profondeurs du petit buis."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"Un peu plus loin, sur ces plaines sèches, bordées d’aunes, de saules, de trembles, s’éparpillaient quelques vaches d’un rouge foncé."



Zola, Nana (1881)
"des rideaux de peupliers qui succédaient à des masses profondes d’ormes et de trembles."

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Ce ne sont que prairies grasses où des vaches paissent, rideaux de grands saules et de peupliers, quinconces de pommiers, massifs de noyers, de chênes et de trembles."

**********


Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
-->
"Un soir qu’elle se promenait près de la tremblaie, elle fit rencontre d’un grand et beau garçon."





Thursday, May 16, 2013

coi

coi adj 
definition  image
translation:
quiet, speechless; tranquil

etymology: from Latin quietus, from quies – rest

synonyms: abasourdi, discret, muet, pudique, reservé, silencieux, tranquille


examples:

Balzac, Les Employés (1838)
"Au Bureau, il se tenait coi, faisait sa besogne et gardait l’attitude recueillie d’un homme souffrant et songeur."

Sue, Les Mystères de Parris VII (1842)
"Le patron l’a envoyé se coucher d’un tel ton que, depuis, le portier s’est tenu coi."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"La Hurière garda le silence. Maurevel ne répondit point, et les trois Suisses demeurèrent cois."

Merimée, Carmen (1845)
"Alors j’allai à la maison que vous connaissez, et je m’y tins coi toute la soirée et une partie de la nuit."

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
"il y fut si effrayé de la cherté de la vie et des moindres babioles, qu’il s’était tenu coi dans son méchant hôtel."

About, Le Nez d’un notaire (1862)
"Le chat grimpa sur un arbre et s’y tint coi."

Verne, De la Terre à la lune (1865)
"il se tenait coi, et se proposait d’attendre les événements."









Monday, May 13, 2013

grabuge

grabuge nm 
definition  image
translation:
bother, rumpus, trouble

etymology: from Italian garbuglio –  tangle, muddle

synonyms: bagarre, chahut, charivari. commotion, querelle, remue-ménage, rixe, tumulte


examples:

Balzac, Les Proscrits (1831)
"Il faut que tu sois bien couard pour redouter le moindre grabuge en portant la hallebarde du parloir aux bourgeois, et en vivant sous la protection du chapitre."
(couard – coward )

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"La femme casse les œufs, fricasse l'omelette et la sert sans plus grogner, parce qu'en voyant ce grabuge elle commençait à être inquiète."

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
"Allons, il y a du grabuge ; je parie que c’est encore François qui se rebiffe,"
(rebiffe – refuses)

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"Il paraît que ce grabuge a été causé précisément par votre bonhomme de musicien."

Zola, L’Assommoir (1879)
"C’est ça, la petite cause trop. Il y a eu du grabuge."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Il me semble, dit Pécuchet, que nous aurons bientôt du grabuge ? "

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
"La Môme, qui pendant ce qui précède s’est peu à peu rapprochée de la sortie. — V’là le grabuge, caltons !:
(caltons – let's flee)






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.