Wednesday, October 31, 2018

enter


enter v
definition image
translation:
to graft, fit together, fuse together

etymology: adapter, attacher, fonder, fusionner, greffer, insérer, intenter, joindre, lier

synonyms: from Late Latin imputare — to graft

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
“C’est toute une langue entée sur la langue générale comme une espèce d’excroissance hideuse, comme une verrue.”

Balzac,  “La Maison Nucingen” (1837)
“Il ente affaire sur affaire, le success de l’une couvre l’insuccès de l’autre.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Le produit des bonnes affaires soldait les mauvaises, et ils se soutenaient en entant livre sur livre.”

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“Au fond, c’est toujours le grand seigneur d’autrefois, c’est-à-dire un oisif enté sur un escroc.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
C’est grand dommage que le noble More hasarde un poste comme celui de son lieutenant sur un homme enté d’une telle infirmité.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
Enté sur une rugueuse croupe déclive, semée de roches noirâtres et toute hérissée de ronces, ce château-fantôme (…)  profilait dans le bleu les informes débris de vingt tourelles inégales.”
(déclive — sloping)






Virmaître, Paris oublié (1886)
“Cette  brasserie était l'antre des dessinateurs, génération nouvelle entée sur une autre plus ancienne. “





Tuesday, October 30, 2018

sanguinolent


sanguinolent adj
definition image
translation:
covered in blood, streaked with blood

etymology: from Latin sanguis — blood

synonyms: ensanglanté, saignant, sanglant 

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Benedict regardait d'un œil morne, à la lueur fauve du feu de charbon de terre qui s'éteignait, ces murailles sanguinolentes.”

About, Le Roi des montagnes (1856)
“Il s’acharnait contre moi, il me montrait sa gueule baveuse et sanguinolente.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“ces traits, dévastés et crispés par l'agonie,  ces yeux, qui disparaissaient presque sous une bouffissure sanguinolente.”
Goncourt, La Fille Élisa (1877)
Gloussant furibondement, et la crête sanguinolente, passait tout le jour à les poursuivre de son bec puissant, ― le grand dindon blanc, nommé Charles X.”

Gourmont, Le Pélerin du silence (1896)
“Des gens qui avaient assassiné leur conscience portaient un signe, une tache sanguinolente à l'endroit du cœur.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Cela sous un ciel jaune et sanguinolent qui avait l’air d’un autre fleuve en colère et paraissait annoncer un supplément d’extermination.”

France, Pierre Nozière (1899)
`“Ailleurs se dressait une grande forme humaine terminée par une masse de chair sanguinolente et tuméfiée qu'on ne reconnaissait pour un visage que parce qu'elle en occupait la place.”
(tuméfiée  swollen)





Monday, October 29, 2018

casemate


casemate nf
definition image
translation:
blockhouse, bunker,  casemate

etymology: from Italian casamatta, perhaps from casa — house + matta —crazy

synonyms: abri, blockhause, bunker, fortification, fortin, tanière

examples:

Hugo, La Légende des siècles, 2e série (1859)
“Ces globes, qu’en prisons, Seigneur, vous transformâtes,
Ces planètes - pontons, ces mondes - casemates,
Flottes noires du châtiment.”

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Faisons savoir que les casemates vont être ouvertes, à cette fin que chacun puisse y faire transporter un matelas et deux couvertures par personne.”

Verne, Les Cinq Cents Millions de la Bégum (1879)
“Sur cette tour de granit, dont la solidité était à toute épreuve, s' arrondissait une sorte de casemate, percée de plusieurs embrasures.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Aristide était peut-être resté là-bas, au fond d’une casemate prussienne, expiant quelque incartade commise en pays ennemi.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Quatre-vingt-dix jours de cellule au quart de pain, dans une casemate absolument nue.”
(quart — quarter (of bread) per day)

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“Tout en sachant ce que les nôtres endurent, dans les casemates, comme jadis les anciens sur les pontons anglais, nous ne sommes pas bâtis pour faire l’office de bourreaux.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Jadis, [ils] pourrissaient dans les casemates en pierre des vieux bouges.”





Saturday, October 27, 2018

carlin


carlin nm
definition image
translation:
pug

etymology: supposedly from its face resembling the mask of Harlequin, as played by Carlo Bertinazzi (1713-1783), called Carlino

synonyms: petit dogue, mousse

examples:

Balzac, Le Curé de Tours (1832)
“Il n’osait regarder ni la figure aride de Troubert, ni le visage menaçant de la vieille fille, et se tourna par contenance vers un gros carlin chargé d’embonpoint, qui, couché sur un coussin près du poêle, n’en bougeait jamais.”
(par contenance — to compose himself)

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“D’abord, sache qu’il une femme de quarante-six ans on ne doit jamais parler carlin, ni boston, ni lunettes, ni tabac, ni chapeaux jaunes, ni de rien, en un mot, qui sente la douairière.”
(douairière — dowager)

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“Tout à coup l'un d'eux, le carlin de la vieille Rasimus, aperçut la fenêtre de la cuisine, et plein d'un noble enthousiasme, il enfila l'une des vitres.”
(enfila — popped through)

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Je ne crois pas nécessaire de profiter de l’occasion et de votre complaisance pour vous parler en détail des campagnes de mon trisaïeul, des rhumatismes de mon grand-père, des dadas de mon grand-oncle et du carlin de ma tante.”

Baudelaire, “Les bons Chiens”, Petit Poèmes en prose (1869)
“Fi du chien bellâtre, de ce fat quadrupède, danois, king-charles, carlin ou gredin.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Madame Quémeneur, le visage plat comme un carlin, les mâchoires massives, le ventre en avant, porte un waterproof et un bonnet de tulle noir avec des coques bleues.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
Je les détestais, surtout un des chiens... une horreur de vieux carlin qui était toujours fourré sous mes jupons.”
(jupons — petticoats)






pie-grièche

pie-grièche nf
definition image
translation:
1. shrike (bird)
2. a loud and ill-tempered woman, harridan

note: the bird has a strident cry and a murderous reputation

etymology: from pie — magpie + grièche, old form of grec — Greek

synonyms: bouchari, pie de buisson; acariâtre, harpie, mégère, maritorne, pécorepimbêche

examples:

Kock, La Laitière de Montfermeil (1827)
“— Qu’est-ce que c’est que cette pie-grièche ?... ne me mens pas, mon petit Bertrand, ou je fais une scène !...
 — C’est une dame qui demeure dans la maison.”

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Sachez que j’ai connu vingt dames, je dis dames, plus joueuses et plus aimables que toutes vos pies-grièches de ce soir.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Mademoiselle de La Haye, espèce de pie-grièche à figure rechignée, (…) était, malgré son petit air aristocratique, excessivement difficile à marier.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Bon ! pensa Aramis. Chante donc, pie-grièche ! siffle donc, vipère !”


Erckmann-Chatrian, “Le Requième du  courbeau” (1856)
“Le docteur redoubla ses coups de sifflet avec tant d'art, imitant le cri de la pie-grièche prise au piège.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Mais il la suivit un instant, haussant les épaules, marmottant que la méchanceté de cette pie-grièche ne l’étonnait plus.”

Zola, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“MADAME FIQUET, à droite, à part. — Cette buse d'Olympe qui compte sur l'héritage !  
MADAME VAUSSARD, à gauche, à part. —  Cette pie-grièche de Lisbeth qui se vante d'hériter !”





Friday, October 26, 2018

glèbe


glèbe nf
definition image
translation:
(historical, legal) feudal land, glebe; cultivated land, turf, field, ground, soil

etymology: from Latin gleba — lump of earth, related to globus — globe

synonyms: champ, culture, herbage, limon, plantation, prairie, pré, terre, terreau

examples:

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Cette servante était une vieille femme maigre et ridée, le dos toujours courbé comme les gens attachés à la glèbe.”

Michelet, Histoire de France IX [1484 – 1515] (1845)
“J’ai dit les résistances désespérées de la propriété libre, le mortel combat des alleux assiégés et étouffés dans la grande mer féodale, la fureur de l'homme qui s'est couché libre, se lève serf, apprend qu'il n'est plus homme, qu'il est pierre, glèbe, animal.” 
(alleux  freel land exempt from feudal taxes and duties)

Hugo, La Légende des siècles, 2e série (1859)
“Nous, les forçats du sol, les captifs de la glèbe,
Nous qui, de lassitude expirants, n'avons droit
Qu'à la faim, à la soif, à l'indigence, au froid.”

Van Gogh
Villemen, “Le Drame de Rachel“ from Le Parnasse contemporain (1866)
“L’homme, au labour et sur la glèbe, 
Du vrai Dieu cueillait les moissons.”

Theuriet, Sous Bois (1878)
“Le journalier en sabots, aux habits terreux, occupé à remuer la glèbe, trompe sa misère avec des mots tout reluisants de richesse.”





Verne, Les Cinq Cents Millions de la Bégum (1879)
“mais pour un, pour dix qui pouvaient réaliser ce rêve, combien en était-il que la misère clouait à la glèbe !”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“et l’on comprend qu’à la misérable humanité, rivée par des siècles de misère à cette inféconde glèbe, les légendes consolatrices, les prières qui ouvrent la porte mystique des Espoirs, soient plus nécessaires que le pain.”






Thursday, October 25, 2018

biner


biner v
definition image
translation:
to hoe

etymology: from Latin bini — two, from the practice of turning the soil twice in a garden

synonyms: aérer, binoter, cultiver, gratter, labourer, sarcler

examples:

Balzac, Le Député d’Arcis (1847)
“Enfin il binait, il échenillait, il sarclait, il avait toujours quelque chose à faire.”
(échenillait — removed caterpillars

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“Plus loin des hommes réunis deux à deux binent la terre avec des hoyaux.”
(hoyaux    mattocks)

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“La bonne femme qui avait haché la main droite de son petit gars pour qu’il restât à lui biner son étroit carré de pommes de terre (...)”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Déjà ils se voyaient en manches de chemise, au bord d’une plate-bande, émondant des rosiers, et bêchant, binant, maniant de la terre.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Le cantonnier qui binait la route demanda dix sous pour la course.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Lui, non loin de là, binait la vigne de son verger.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Dans le potager, Félix binait une plate-bande…”






Wednesday, October 24, 2018

houe



houe nf
definition image
translation:
hoe

etymology: from Ssame Germanic root has German Haue, English hoe, related to English hew

synonyms: arrache-racines, bèche, bineuse,  hoyau, sarclette
Millet

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“Il aperçut une femme d’une trentaine d’années, occupée à labourer la terre à la houe.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Les serviteurs étaient revenus des bois ou des champs avec la cognée ou la houe.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Un ouvrier quitte sa houe, un vigneron rélève son dos voûté, une petite gardeuse de chèvres, de vaches ou de moutons, grimpe dans un saule pour vous espionner.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Le vieux jardinier Bosser passait justement dans l’avancée, la houe sur l’épaule.”

Rosny, Marc Fane (1888)
“Depuis trois ans, il y passait la houe, binant, rebinant. pulvérisant la terre des théories.”

Seurat

Schwob,  Le Roi au masque d’or (1893)
“Il chaussait ses houseaux et passait lui-même dans la glèbe, à travers la houe, frappant de sa main épaisse le dos des hommes crottés qui se courbaient parmi les sillons.”
(houseaux —  gaiters)

Louÿs, Les Chansons de Bilitis (1894)
“Et avec le fer de sa houe il cassa la glace de la source où jadis riaient les naïades.”

Tuesday, October 23, 2018

ruolz


ruolz nm
definition image
translation:
imitation silver (made from galvanized copper), silver plate

ruolzé  adj silvered artificially

etymology: from Henri de Ruolz (1808-1887), chemist who invented the process

synonyms: argent faux


examples:

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Cette altesse en ruolz, ce prince en chrysocale,
Se fait devant la France, horrible, ensanglanté.”

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Le public raffole du strass et du cuivre ruolzé : pourquoi lui donner de l’or et des diamants ?”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Un buffet en vieux chêne, fabriqué à Paris, rue du Faubourg Saint-Antoine, et contenant, derrière les vitres de ses panneaux, des réchauds en ruolz, des flûtes à champagne, tout un service de porcelaine blanche, liseré d’or.”

Talmeyr, Les Gens pourris (1886)
“Mais les sanglots ne rempaillent pas les chaises, ne réargentent pas le ruolz et ne raccommodent pas la porcelaine.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Nous déjeunions sur un coin de table, avec un seul couvert de ruolz, et buvant dans le même verre.”

Huysmans, Un Dilemme  (1887)
“Elle dut faire porter son cadeau au Mont-de-Piété..... Horreur ! le service [à thé] était en ruolz ! ! !”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Avouez, messieurs, que le ruolz a rendu de bien grands services à l’humanité !”







Sunday, October 21, 2018

chrysocale




chrysocale nf
definition image
translation:
ormolu, golden bronze, gilt bronze

note: an alloy of copper, tin,  and zinc, used to imitate gold

etymology: from Greek chrysokolla — gold solder

synonyms: aurichalque, similor

examples:


Beauvoir (Roger), Le Café Procope (1835)
“Le seigneur Guerra, appuyé contre l’une des barrières, s’en montrait véritablement satisfait, (…) puisant du tabac dans sa boîte de chrysocale.” 

Musset, Les Deux Maîtresses (1837)
“Il avait obtenu de madame Delaunay qu’elle portât une légère chaîne d’or qu’il avait choisie, au lieu de son collier de chrysocale.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Et tout cela brossé, quasi propre, orné d’une montre attachée par une chaîne en chrysocale.”

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
Elle avait aux oreilles, au cou, à la ceinture, aux poignets, au moins deux livres pesant de bijoux en chrysocale ou en pierres fausses.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Ce qu’on appelle honneurs et dignités, et même honneur et dignité, est généralement en chrysocale.”

Adam et Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886) 
“Là-bas le patron breloqué de chrysocales s’empresse auprès de trois exotiques gantés comme des cochers anglais et flanqués de donzelles ventripotentes.”
(ventripotentes — big-bellied)

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Vous avez déterré une pierre fine, mais la pierre est mal taillée, et montée dans du chrysocale.”


Saturday, October 20, 2018

scaphandre


scaphandre nm
definition image
translation:
diving suit

scaphandrier nm diver

etymology:  from Greek skaphos — boat + andros — man

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Ceci, dit-il, est le prospectus d’un scaphandre au moyen duquel on pourra se promener sur la Seine à pied sec.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Revêtu de son scaphandre, il se promenait sous les eaux.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Les vannes levées ou baissées à l’aide d’un levier, les crampons de fer dans la pierre, par lesquels il descendait, vêtu d’un scaphandre, réparer sous l’eau les portes du bief.”
(bief  mill race)

Schwob, Cœur double (1891)
“La pendule s’épatait sur la cheminée ; (…) le verre qui l’emboîtait se gonflait comme le hublot du casque d’un scaphandre.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Il se vit contraint, afin de gagner sa vie, d’embrasser la profession de scaphandrier.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“Il revêt son scaphandre, et le voilà parti, passant sa journée à accrocher des carpes, des tanches, des brochets aux hameçons des pêcheurs étonnés et ravis.”


Goncourt, Journal III (1897)
“Voici un plongeur, sous son scaphandre, au fond du lac, un plongeur qui reste sous l’eau cinq heures.”





Friday, October 19, 2018

protêt (crédit)


protêt nm
definition image
translation:
(law) protest: a notarized declaration indicating bill has been presented and payment has been refused

note: in general usage also means protest

etymology: from protester — to swear formally

synonyms: traite

examples:

Moreau, Œuvres (1838; pub. 1862)
“Je n’ai pas su tenir ce que je promettais
Et mon jeune crédit mourra sous les protêts…”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Le lendemain, Victor-Ange-Herménégilde Doublon, huissier de messieurs Cointet, fit le protêt à deux heures.”

Balzac, Mercadet (1848)
“Car épouser une fille pauvre quand comme vous on n’a que dix huit cents francs d’appointements c’est marier le protêt avec la saisie.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“La nature est un créancier qui n’accepte aucun protêt.”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Le coup de sonnette insolent des huissiers, le concierge qui sourit quand on passe, et puis les emprunts, et puis les protêts, et puis... et puis…” 

Zola, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“(Fouillant dans le panier.) Des pots de pommade, des protêts, des billets échus, des échantillons de vins…” 

Daudet,  L’Immortel (1888)
“Toujours des billets, des protêts... Boucher un trou pour en rouvrir un autre...





Thursday, October 18, 2018

carabin


carabin nm
definition image
translation:
medical student, surgeon in training

note: can also mean a soldier who carries a carabine

etymology: from escarrabin — a person who buries plague victims

synonyms: étudiant en médecine

examples:

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Quand nous mourons, vieux ou bambin,
On vend le corps au carabin.”

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
“Ces sacrés carabins, qui venaient de me voir foulé aux pieds par les chevaux de deux régiments, se dispensèrent sans doute de me tâter le pouls et dirent que j’étais bien mort.”

About, Le Nez d’un notaire (1862)
“Un carabin fendra à coups de hache ta grosse tête de mulet.”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Ils se diraient guéris afin de sortir au plus vite, d’échapper à cette obsession, qu’augmente encore la présence des carabins, les internes et les externes, en tablier blanc, eux aussi, — graine de boucher !”

Adam, Chair molle (1885)
“Elle mourrait seule, abandonnée à la merci des carabins, et, en un instant, toutes les accusations qu’elle avait entendu proférer contre les hôpitaux lui revinrent à la mémoire.”

Cladel, Seize Morceaux de literature (1889)
“Un sacré jeudi, des carabins, assez et trop farceurs, t’en souvient-il ? allaient m’entailler le pouce où j’avais un fichu panaris qui m’empêchait de manger.:”
(panaris — infected nail )

Zola, Paris (1898)
“A huit heures, Bertheroy reparut alerte malgré ses soixante-dix ans, tel qu'un jeune carabin qui court chez un ami lui rendre le service d'une petite opération.” 






Wednesday, October 17, 2018

égipan


égipan nm
definition image
translation:
faun, satyr, goat-man

note: has a human body with goat horns and feet

alternate spellings: ægipan. aegypan

etymology: from Greek Aegipan — goat Pan

synonyms: faune

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“d’autres ægipans noirs étaient grimpés sur l'impériale; d'autres, accrochés au marchepied des laquais, au siège des cochers.”

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“Au reste, c’était mieux déjà qu’un Faune, un Sylvain, un Pan, un Égipan.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“La colombe ferma ses doux yeux, et le paon
De sa roue arrogante insulta l’aegipan.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Il fit verser le champagne destiné aux femmes, le champagne qui mousse rose, et il appliqua ses vieilles lèvres d’aegypan sur les bras de ses voisines.”

Cladel, Seize Morceaux de literature (1889)
“Elle connaît aussi ces fauves ægipans qui harcèlent ces hamadryades plus que scélérates.”

France, L’Étui de nacre (1892)
“On rencontrait dans les clairières des nymphes, des satyres, des centaures et des égipans.”

Louÿs, Les Chansons de Bilitis (1894)
“Un aegipan jouait de la flûte sous les arbres.”





Tuesday, October 16, 2018

écuyer


écuyer nm
definition image
translation:
squire, groom; horseman, equestrian, show rider, trick rider

etymology: from Latin scutarius — shield-bearer, squire

synonyms: servant d’écurie; cavalier, chevalier, gentilhomme, 

examples:

1.

Musset, On ne badine pas avec l’amour (1834)
“Son écuyer transi gourdine à tour de bras le pauvre animal, qui hoche la tête, un chardon entre les dents.”
(gourdine— clubs)

Quinet, Ahasvérus (1834)
“Les faucons et les émérillons s’ennuient sur le poing des écuyers.”
(émérillons — merlin (a type of falcon))

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
“Sur ces degrés, dans un ordre sévère, à leurs places marquées, la maison et l'état, princes et barons, chevaliers et écuyers, prélats, chancellerie.”

Michelet, Histoire de France IX [1484 – 1515] (1845)
“Il eût péri sans un écuyer allemand qui se jeta devant lui, reçut les coups à sa place.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“L’écuyer occupé à parer avec le bouclier les coups dirigés vers le combattant, pendant que lui-même décochait les flèches ou dardait les javelines puisées aux carquois latéraux.”

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“Nous y mettions à peine le pied, que le baron de Zimmer-Blouderic et son écuyer nous apparurent, précédés de Sébalt portant une torche allumée.”


Zola, Rome (1896)
“Il parvint, après des intrigues sans nombre, de sourdes menées qui durèrent dix ans, à se faire nommer grand écuyer.”
(menées — machinations)

2.

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“Mais le fuyard ne savait pas se tenir à cheval, quoique depuis son voyage à Sarcus il se crût toujours un des meilleurs écuyers de France.”

Karr, Geneviève (1838)
“Lui n'avait pas, n'aurait jamais un cheval, et cependant il était bon écuyer, habile et audacieux.”

Gaboriau, Le Dossier No. 113 (1867)
– Sais-tu conduire une voiture et soigner un cheval ?
– Quoi ! patron, vous me demandez cela, à moi, un ancien écuyer du cirque Bouthor !”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“Le soir même, les écuyers du cirque Elton s’occupaient de planter des piquets dans le terrain.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Monseigneur au centre, le préfet à gauche, le général à droite, galonnés, teintés de violet, panachés de blanc, cuirassés d’or comme les écuyers du cirque Boutor.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Déguisé en écuyer du cirque Fernando il fit la cour à une noble étrangère qu’il savait au mieux avec les anarchistes du temps.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Le Cirque fut ouvert le 2 mars 1827, sous la  direction des frères Franconi.  Ces habiles écuyers étaient originaires de Lyon.”







Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net