Wednesday, August 31, 2011

clairsemé


clairsemé adj 
definition image
translation:
scattered, thin, sparse

note: parsemé denotes abundance, clairsemé sparsity

etymology: clair – lightly + semer – to sow

synonyms: dispersé, disséminé, égaré, éparpillé, espacé, maigri, parsemé

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Les constructions précaires que l’on nomme des logis sont clairsemées à travers la contrée."

Balzac, Le Lys dans la vallée (1835)
"quelques roses du Bengale clairsemées parmi les folles dentelles du daucus, les plumes de la linaigrette,"
(daucus – wild carrot ; linaigrette – cottongrass)

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"de petits arbres fluets et grêles balancent sur le second plan leur feuillage clairsemé, couleur de rose sèche."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"vous voyez devant vous, à vos pieds, une vallée profonde peuplée de fabriques à demi villageoises, clair-semée de verdure."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"un front un peu fuyant, comme il convient aux poètes, aux enthousiastes et aux soldats, était à peine ombragé d’une chevelure courte et clairsemée."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Les récifs étaient encore nombreux, mais plus clairsemés, et relevés sur la carte avec une extrême précision."


Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Des pierres plates étaient clairsemées entre des caveaux en ruine."


Tuesday, August 30, 2011

parsemé

parsemé adj 
definition image
translation:
sprinkled, dotted, studded, peppered
 

parsemer v to sprinkle, dot, stud

etymology: par + semer – to sow

synonyms: bigarrer, couvrir, dissémer, éparpiller, jeter, joncher, saupoudrer, semer, se répandre

examples;

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Le mur était tendu d'un papier à fond gris parsemé de roses."


Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Les mares d'eau glacée et les trous vaseux faisaient de la place de la Bastille un terrain parsemé de lacs et de precipices."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"ses longs cheveux noirs, parsemés à peine de quelques cheveux gris, tombaient élégants sur ses épaules."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Rien qu’il se fût efforcé de mettre une sourdine aux railleries qui parsemaient son horoscope, Mademoiselle Mimi ne fut point dupe des belles paroles de Marcel."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"ces croupes élevées se composent de cônes arrondis, entre lesquels le sol est parsemé de blocs erratiques et de galets."
(galets – pebbles)

Flaubert, “Hérodias” (1877)
"Du sang, caillé déjà, parsemait la barbe."
(caillé – curdled)

Huysmans, À Rebours (1884)
"Jutigny, un village planté au pied des collines, un petit tas de maisonnettes coiffées de bonnets de chaume parsemés de touffes de joubarbe et de bouquets de mousse."
(joubarbe – houseleek)

Monday, August 29, 2011

pavot


pavot nm 
definition image
translation:
poppy

note: pavot can refer to all species of papaver, including opium poppies and coqueicots

etymology: from Latin papaver – poppy

synonyms: coquelicot, papaver

examples:

Hugo, “Lazzara”, Les Orientales (1829)
"Comme elle court ! voyez ! -- Par les poudreux sentiers,
Par les gazons tout pleins de touffes d'églantiers,
Par les blés où le pavot brille,
Par les chemins perdus, par les chemins frayés."


Balzac, Ferragus (1834)
"Eh ! bien, monsieur, en donnant ce soir à monsieur Ferragus une petite infusion de têtes de pavots, il dormira bien, le cher homme."

Balzac, Le Lys dans la vallée (1835)
"Du sein de ce prolixe torrent d’amour qui déborde, s’élance un magnifique double pavot rouge accompagné de ses glands prêts à s’ouvrir, déployant les flammèches de son incendie au-dessus des jasmins étoilés."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"ses dents luisaient à travers son sourire comme des gouttes de pluie au fond d’un pavot."

Sue, Mystères de Paris IV (1842)
"la bonne fille préférait… la poussière suffocante des barrières ou des boulevards au balancement des épis d’or, émaillés de l’écarlate des pavots sauvages et de l’azur des bluets."

Sand, “Ce que disent les fleurs”, Contes d'une grand'mère (1873)
"Je ne suis pas de votre avis, s'écria un gros pavot qui sentait très-fort."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"elle ravagea plus loin un champ de pavots, elle trouva moyen de raser encore un champ de soucis."
(soucis – marigolds)

Sunday, August 28, 2011

coquelicot


coquelicot  nm
definition image
translation:
poppy

note: red field poppies only; pavot is the more extensive term

etymology: from Old French coquelicoq – cock. from the red color of the cock's crest

synonyms: argémone, papaver, pavot

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"En effet, leurs pantalons de toile bleue ,,, tranchaient aussi vivement sur les vêtements blancs et les peaux de leurs compagnons, que des bleuets et des coquelicots dans un champ de blé."


Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Regardez bien cette touffe de coquelicots et de pissenlits."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Sa pensée, sans but d’abord, vagabondait au hasard, comme sa levrette, qui faisait des cercles dans la campagne, jappait après les papillons jaunes, donnait la chasse aux musaraignes ou mordillait les coquelicots sur le bord d’une pièce de blé."
(musaraignes – shrews)

Sand, “Ce que disent les fleurs”, Contes d'une grand'mère (1873)
"Ne parlez pas de cela, reprit vivement le coquelicot. Les hâbleries du parfum me portent sur les nerfs."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"son pantalon rouge saignait comme un champ de coquelicots."

Zola, Nana (1881)
"Le petit jeune homme, en l’apercevant, avait sauté à terre, rouge comme un coquelicot."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Puis parfois, un champ tout entier semblait arrosé de sang tant les coquelicots l’avaient envahi."

Saturday, August 27, 2011

reps


reps nm 
definition image
translation:
rep, a durable silk-based cloth

etymology: unknown origin

synonyms: soie

examples:

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Elle quitta sa ville natale quelques jours après, munie d’argent et de belles nippes, parmi lesquelles se trouvait une superbe robe de reps vert."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
'La petite personne … passa ses bras autour du cou de son guide, qui la posa sur le trottoir, sans avoir chiffonné la garniture de sa robe en reps vert."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"il n’y avait que des chaises, puis un petit salon, dont le meuble, caché sous des housses blanches, dormait discrètement dans le demi-jour des persiennes toujours tirées, pour que la clarté trop vive ne mangeât pas le bleu tendre du reps."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"C'est une affaire de six mois, ne vous mettez pas des frais inutiles sur le dos, prenez du reps pour votre cabinet, c'est assez bon!"

Zola, Une Page d’amour (1878)
"Rosalie alla tirer les rideaux de reps rouge."

Zola, Nana (1881)
"elle ne voyait pas au delà d’une armoire à glace en palissandre et d’un lit tendu de reps bleu."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Le salon, tapissé de papier ramagé, assez frais, possédait un meuble d’acajou recouvert en reps verdâtre à dessins jaunes, et un maigre tapis à fleurs."







Friday, August 26, 2011

sauterelle


sauterelle nf 
definition image
translation:
grashopper, locust. bush-cricket

etymology: from sauter – jump

synonyms: criquet, locuste

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"mes dettes jaillirent partout comme des sauterelles."

Hugo, “La Bataille perdue”, Les Orientales (1829)
"Tous ces chevaux, à l'œil de flamme, aux jambes grêles,
Qui volaient dans les blés comme des sauterelles."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"La flèche brisée, Quasimodo souffla bruyamment, bondit comme une sauterelle et retomba sur l’écolier."

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"Mais les Anglais sont tombés comme un nuage de sauterelles sur la Touraine, et il a bien fallu compléter la Grenadière pour la leur louer."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"Des milliards de sauterelles qui vont passer sur ce pays comme une trombe, et malheur à lui, car si elles s’abattent, il sera dévasté !'



Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Il y a beaucoup d’agents d’affaires en Algérie, presque autant que de sauterelles."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"ils prenaient plaisir aux nuées de sauterelles que leurs pieds faisaient lever des landes de thym,"

Thursday, August 25, 2011

verge


verge nf  
definition image
translation:
rod, wand, switch, shaft, staff; penis

etymology: from Latin virga – stick, twig

synonyms: baguette, baton, bitte, manche, membre viril, tige, tringle

examples:

Vigny,“Moïse”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Au coursier d’Israël qu’il attache le frein ;
Je lui lègue mon livre et la verge d’airain."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Et les pupitres des scribes ! dit son voisin. — Et les verges des bedeaux ! — Et les crachoirs des doyens ! !"

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Obéissant à cette religion qui ordonne de baiser les verges avec lesquelles on administre la correction, elle vantait son mari, elle l’approuvait publiquement."


Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"expirant sous le quatre-vingtième ou quatre-vingt-cinquième coup de verge."

-->
-->
Baudelaire (tr. Poe),  “Le Canard au ballon”, Histoires extraordinaures  (1858)
 "La verge d’acier qui reliait le levier au propulseur fut soudainement jetée hors de sa place par le bout qui confinait à la nacelle."


Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Elle rêvait qu’on la battait de verges, que le sang coulait de ses membres ; elle éprouvait à la tête de si intolérables douleurs qu’elle y portait les mains." 

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Tiens, dit-il, voici ce que mon Dieu a souffert… Jésus est battu de verges."

Huysmans, À Rebours (1884)
"il avait commandé des verges. à la forme, spéciaux, dans les vieilles manufactures de Vire où l’on se sert encore des pilons naguère usités pour broyer le chanvre.
( naguère – formerly)

************\
Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)

"Une vipère méchante a dévoré ma verge et a pris sa place."


Wednesday, August 24, 2011

insolite


insolite adj 
definition image
translation:
strange, unusual

etymology: from Latin insolitus – unaccustomed, unusual

synonyms: anormal, bizarre, curieux, étrange, extraordinaire, inhabituel, inusité, original, saugrenu, singulier

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Le maire de Verrières avait remarqué quelque chose d’insolite dans le ton ferme avec lequel il avait demandé un congé."

Balzac, Une double Famille (1830)
"le passant morne et soucieux fut peut-être contraint par ce bruit insolite à regarder chez elle,"

Balzac, La Vendetta (1830)
"en disant bonjour à chacune des jeunes filles du premier groupe, sans s’apercevoir de la curiosité insolite qu’excitait sa présence."

Villiers de l’isle Adam, “Esquisse“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Il passe, furieux, éperonné d’éclairs,
Son arome insolite imprègne au loin les airs."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"Passepartout, qui avait consciencieusement étudié son programme, fut assez surpris en voyant Mr. Fogg, coupable d’inexactitude, apparaître à cette heure insolite."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Si insolite que fut l'heure, il a endossé son pardessus et il est venu avec moi trouver nos hôteliers."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"mais la prudence, que tout grand intérêt inspire aux plus confiants, me fit taire la raison de ma présence insolite dans une des salles de l’hôtel Bullion."

Tuesday, August 23, 2011

glaise

glaise nf 
definition image
translation:
clay
 

terre glaise – clay

etymology: from a Gaulish word meaning clay

synonyms: argile, kaoilin, marne, terreau

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Après avoir posé sa terre glaise sur la dalle, Planchette tira de sa poche une serpette, coupa deux branches de sureau, et se mit à les vider en sifflant comme si Raphaël n'eût pas été là."
(serpette – pruning knife)

Balzac, Sarrasine (1831)
"il vécut toute une vie, occupé le matin à pétrir la glaise à l’aide de laquelle il réussissait à copier la Zambinella."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"On lui donna la chambre, et il y fit apporter une selle, des ébauchoirs et de la terre glaise."
(ébauchoirs – chisels)

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"Le bonhomme avait vidé sur une table le contenu du panier, une grosse motte de terre glaise, plusieurs grandes feuilles de papier et trois ou quatre petits morceaux de plâtre encore humide."

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère I(1873)
"il enleva les herbes pourries, creusa un petit réservoir, débarrassa un petit saut que l'eau faisait dans la glaise."
(saut – break)

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"tandis que, à l’autre bout, s’amoncelait un gros tas de terre glaise séchée, dans lequel on reconnaissait encore les bras et les jambes émiettés d’une statue que Clorinde avait ébauchée."
(émiettés – crumbled)

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Ensuite il répara le bateau avec des épaves de navires, et il se fit une cahute avec de la terre glaise et des troncs d’arbres."


Monday, August 22, 2011

billevesée


billevesée nf  
(often billevesées
definition image
translation:
nonsense, bunkum, stuff

etymology: uncertain

synonyms: amusette, baliverne, conterie, fantasie, niaiserie. songe, sottise

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Voyez-vous, j’aime les nouvelles. Je les conte à monsieur le président, et cela l’amuse. Et mille billevesées."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"À qui dois-tu de respirer cet air, de voir ce ciel, et de pouvoir encore amuser ton esprit d’alouette de billevesées et de folies ?"

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Tuer mon fils ! l'enlever à sa mere ! Où as-tu pris ces billevesées ? Suis-je fou ?"

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"Eh ! mon Dieu, que nous font la France, le trône, la légitimité, le monde entier ? Ce sont des billevesées auprès de mon bonheur."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"que rien au monde n’est plus indifférent, et que je suis bien bon de me tourmenter de pareilles billevesées. "

Sue, Mystères de Paris  (1843)
"Laissez-nous donc tranquilles avec vos billevesées de diplomatie "

Dumas, Vingt ans après (1845)
"c’est toi, imbécile, dit le duc, qui avec toutes tes billevesées d’évasion m’as rompu la tête hier.:

Sunday, August 21, 2011

dévisager

dévisager v 
definition image
translation:
to stare at, stare down

note: can also mean to  scratch the face of 

etymology: dé + visage

synonyms: avoir le regard fixé, contempler, détailler, envisager, examiner, fixer du regard, lorgner, observer, regarder fixement, scruter, toiser

examples:

Sue, Mystères de Paris  (1843)
"Je vais lanterner à lui répondre pour la bien dévisager."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"elle dévisageait les rideaux, reconstruisait un drame sur la simple apparition d’une tête entre deux persiennes."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"Les physionomies honnêtes, ce sont celles-là qu’il faut dévisager surtout."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Cinq ou six curieux, plus enragés que les autres, s'élancèrent sur ses traces, espérant le voir, le dévisage."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Mais, tout en bavardant, elle dévisageait la jeune femme, d’un air de curiosité aiguë ;"

Zola, Nana (1881)
"Dans un coin, Satin, avec son visage pur de vierge, dévisageait les messieurs."

Maupassant, “Un Soir”, La Main gauche (1889)
"je vis un grand homme à barbe longue .. me dévisageant de ses yeux bleus :"

Saturday, August 20, 2011

corvée


corvée nf 
definition image
translation:
chores, duty; unpaid work; forced peasant labor, corvée

etymology: from Late Latin corvada, from corrogata opera – prescribed work

synonyms: besogne, devoir, labeur, obligation, service, tâche, travail

examples:

Hugo, “Préface de 1832”, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Ne grossoie-t-il pas comme une corvée son oeuvre sublime ?"
(grossoye – engross)

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Toute sa mine exprimait une pensée de gêne et d’ennui que nos sous-lieutenants de garnison traduiraient admirablement aujourd’hui par : Quelle chienne de corvée !"

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Je vous dis qu’il n’y a rien de plus détestable que cette belle réputation de probité, qui ne vous attire que des corvées !"

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Quelle sacrée corvée ! Je n’arriverai jamais."

Zola, Nana (1881)
"Est-ce embêtant, il faut que je sorte à trois heures ! murmura-t-elle. En voilà une corvée !"

Maupassant, "Les tombales”, La Maison Tellier (1881)
"J'aperçus un restaurant, un de ces restaurants où les amis des morts vont fêter la corvée finie."

 

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Ce que sa femme appelle « le service obligatoire », ou encore « la corvée de semaine », ou encore « la semaine sainte »."

Friday, August 19, 2011

chope


chope nf 
definition image
translation:
tankard, beer stein

etymology: from German Schoppen – pint

synonyms: cruche, gobelet, pinte, pot, tasse

examples:

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Eh bien, continua le père Mouton, en scandant chacune de ses phrases par un coup de poing qui faisait frémir les chopes et les verres placés sur la table."

Fourni, “Ma Chope“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Ma chope est de cristal, de cristal de Bohême."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Le menton appuyé sur la pomme d’ivoire d’un gros jonc, en face d’une chope pleine."
(jonc — walking stick)

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"il buvait des chopes, entouré des fils de tous les personnages comme il faut de Plassans, leur racontant des indécences qui les faisaient pouffer de rire."
(pouffer de rire – burst out laughing)

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Elle aimait les longues stations dans les cafés, les mélodrames entremêlés de chopes et d'oranges pendant les entr'acte."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Gilquin avait déjà bu trois verres de cognac et cinq chopes."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Un litre ! - Une chope !


Thursday, August 18, 2011

cruche


cruche nf 
definition image
translation:
1. pitcher, jug
2. idiot, fool, nitwit, dumbbell


cruche adj dumb, stupid

etymology: from same Germanic root as modern German krug – pot, jar

synonyms: broc, pichet; balourd, béta, butor, idiot, imbécile, niais, sot, stupide

examples:

1.

Balzac, Les Chouans (1829)
“Deux énormes pichés, pleins de cidre, se trouvaient sur la longue table. Ces ustensiles sont des espèces de cruches en terre brune.”

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“ont-ils prononcé en dernier ressort qu'un livre sur le mariage est aussi impossible à exécuter qu'une cruche cassée à rendre neuve ?”

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"La cruche se brisa en quatre morceaux."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Trois ou quatre cruches de cidre pétillant, autant de miches de pain bis, grandes comme des meules de moulin, étaient à la discrétion des laboureurs."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Le sol est humide!... Est-ce qu'il a plu? Tiens! des morceaux! ma cruche brisée./”

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
"elle se mettait devant la porte avec une cruche de cidre, et offrait à boire aux soldats."

Zola, Nana (1881)
"sous lesquelles traînaient des brocs de zinc bossués, des seaux pleins de rinçures, des cruches de grosse poterie jaune."

Maupassant, Mademoiselle Fifi (1882)
“Quand le verre de l'homme était vide, la femme, prenant la cruche au cidre, le remplissait.”

2.

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Mon neveu est une cruche, pensa l’abbé en regardant le président dont les cheveux ébouriffés ajoutaient encore à la mauvaise grâce de sa physionomie brune."

Gautier, “Le Bédouin et le mer,” from Le Parnasse contemporain (1866)
"La cavale, dans l’auge enfonçant ses naseaux,
Et la vierge noyant les flancs blonds de sa cruche."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"Il faut que je m’en mêle… Oh ! les cruches !"

Zola, L’Assommoir (1879)
"Quelle cruche, ne pas savoir seulement se conduire avec un mort !"

Maupassant, Pierre de Jean (1888
“Moi... moi... jaloux de toi ? à cause de cette cruche, de cette dinde, de cette oie grasse ?...”









Wednesday, August 17, 2011

broc


broc nm 
definition image
translation:
pitcher, ewer

etymology: may be related to broche – pin. cooking spit, with an original meaning of something pointed, from Latin broccus – pointed

synonyms: bidon, cruche, pichet, pot

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"des tables partout, de luisants brocs d’étain accrochés au mur, toujours force buveurs, des filles à foison."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Deux hommes à figure sinistre, à barbe hérissée, vêtus presque de haillons, touchaient à peine au broc de vin qu’on leur avait servi."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"nous commanderons une grillade de porc, un ou deux poulets fricassés et un broc du meilleur vin de la cave."

Houssaye, “Molière“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Et dans sa coupe d’or ou dans son broc divin,
Miracle de son art, l’eau se changeait en vin !"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Auguste alla d’abord chercher dans la cour deux brocs pleins de sang de cochon."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"Quelques uns vidaient des pintes de bière anglaise, ale ou porter, d’autres, des brocs de liqueurs alcooliques, gin ou brandy."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Un broc d'eau fraîche qu'on leur lance à la face ne leur arrache qu'un grognement inarticulé…"

Tuesday, August 16, 2011

perclus


perclus adj 
definition image
translation:
crippled, paralysed, impotent

etymology: from Latin percludere – to enclose

synonyms: ankylosé, gourd, inactif, inerte, médusé, paralysé, paralytique, souffrant

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"J’étais demeuré à la fenêtre, immobile, perclus, paralysé."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Que son peuple fût un ramas de fous, de perclus, de voleurs, de mendiants, qu’importe !"

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Notre , tout à fait perclus et mourant de faim."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Scarron était en sueur, le froid le saisit, et en atteignant l’autre rive, il était perclus."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Le vieux général Legrain, qui se trouve en ce moment perclus des deux jambes, s’est fait apporter par son domestique."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Il regardait cela perclus d’horreur et haletant."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Mais Duroy, tout à coup perdant son aplomb, se sentit perclus de crainte, haletant."


Monday, August 15, 2011

revêche


revêche adj 
definition image
translation:
crabby, surly, cantankerous, tetchy, grumpy

etymology: from Latin reversus – contrary

synonyms: abrupt, âcre, âpre, bourru, désagréable, grincheux, grognon, hargneux, malgracieux, maussade, raboteux, rebours, renfrogné, rétif, rude

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"sans mère à grands principes, sans père décoré, sans tante revêche, sans frère spadassin."
(spadassin – hired killer)

Balzac, L’Interdiction (1836)
"J'ai rencontré chez monsieur Jeanrenaud et chez sa mère une probité revêche."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Vous êtes bien revêche ce soir. Je vous obéis, madame la marquise."

Baudelaire, “Fleurs du mal (1857-1861)
"Dans quelque pays inconnu
Ecorcher la terre revêche
Et pousser une lourde bêche"

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"La voiture n’avait pas encore quitté la ville qu’elle grognait déjà, répétant de son air revêche :« Moi qui croyais que vous étiez enfin raisonnable ! "

Zola, L’Assommoir (1879)
"Elle trouvait la femme très vieille pour ses trente ans, l’air revêche, malpropre avec ses cheveux queue de vache."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Le père Duroy, qui avait une demi-soûlerie, ne parlait plus. La mère gardait sa mine revêche."


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.