Thursday, December 31, 2015

génisse

génisse nf
definition image
translation: 
heifer

etymology:  from Latin junix — heifer, derived from juvenis — young

synonyms:   taure, vache, veau

examples:

Lamartine, “Ressouvenir du Lac Léman”, Méditations poétiques (1820, ed. 1848)
“Et les grands prés tachés d’éclatantes génisses.”

Musset, Lorenzaccio (1836)
“Autour de toi paissent tes génisses grasses ; tes garçons de ferme dînent à l’ombre.”

Sue, Mystères de Paris  (1843)
“Voyez-vous, à la tombée du jour, les plus petits courir à travers bois au-devant de l’aîné, qui ramène deux génisses du pâturage ?”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Pas de grand bruit nocturne, pas même celui des moulins à foulons de Don Quichotte; ni chasseurs, ni laitières, ni jeune fille éplorée , ni génisse égarée.”
(moulins à foulons — fullers' mills. used for cloth making)

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Et dans l’herbe et la rosée
Sa génisse au fier sabot
Règne.”

Maupassant, “Le Vieux”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Quatre jeunes génisses paissaient, attachées en ligne, et meuglaient par moments vers la maison.”
(meuglaient — mooing)

Maupassant, “Le Père amable”, La petite Roque (1886)
“Un soir donc Césaire, s'approchant de lui comme s'il s'agissait de l'acquisition d'un cheval ou d'une génisse.




Wednesday, December 30, 2015

placet

placet nm
definition image
translation:
petition


etymology:  from Latin placet —  (if) it pleases, from the first word of a petition

synonyms:   demande,  pétition, requête, revendication, solicitation

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
“La comtesse se leva précipitamment, salua le gouverneur, et, tandis qu’il continuait l’examen des placets, se rendit en toute hâte à ses appartements.”
Daumier

Dumas, La Tour de Nesle (1832)
“La lettre ? c’est le premier placet qui sera offert demain à Louis X, roi de France, rentrant dans Paris.”

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
“les commissions et les billets doux l’occupent tout en allant porter des exploits chez les huissiers et des placets au Palais.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“C’est dit ; emportez tous les placets que j’ai reçus à ce sujet : ils sont dans ce coffre.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Ces hommes de lettres en boutique tracent des amulettes et des phylactères, rédigent des placets et rendent à peu près les mêmes services que les écrivains publics chez nous.”

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“Louis XV, maigre singe ou grenouille, présentait, chapeau bas, au roi George un petit placet.

Barbey d’Aurevilly, Une Histoire sans nom (1882)
“Quelques-uns même d'entre eux lui remirent, parfois, des placets et des pétitions, parce qu'ils lui croyaient des relations avec le Palais.”










Tuesday, December 29, 2015

gouvernail

gouvernail nm
definition image
translation:
rudder, tiller, helm

etymology:  from the Latin gubernare — to steer

synonyms:   barre, direction, gouverne


examples:

Vigny,“La Frégate La Sérieuse”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
“Dans la mer profonde et haute,
Où le feu Saint-Elme a lui.
Le feu serpente avec grâce ;
Du gouvernail qu'il embrasse.
Il marque longtemps la trace.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Laisser à sa femme le gouvernail de la barque est une idée excessivement ordinaire.”

Verne, Le Comte de Chanteleine (1862)
“Et ce fut tout. Henry redressa la barre, mais il la tenait si mal que Kernan fut obligé de prendre place au gouvernail.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Le gouvernail était l’antique gouvernail, non à roue comme aujourd’hui, mais à barre.

Loti, Le Mariage de Loti (1882??)
“Cependant la fièvre était passée; j'avais pu me lever, et prendre en main le gouvernail.”

Maupassant, Pierre et Jean (1888)
“une secousse secouait la Perle du bout du foc au gouvernail qui frémissait dans la main de Pierre ”
(foc —  jib)

Zola, La bête humaine (1890)
“Rudement secoué par la trépidation, n’en ayant pas même conscience, il avait la main droite sur le volant du changement de marche, comme un pilote sur la roue du gouvernail.”





Monday, December 28, 2015

pleutre

pleutre nm
definition image
translation:
cur, coward

pleutrre  adj cowardly

etymology:  probably from Dutch pleute — worthless thing

synonyms:   capon, couard, lâche, lavette, lope, peureux, pied-plat, poltron, timoré

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Mais le plaisant, à mon âge, c’est que j’ai eu un moment d’enthousiasme en parlant aux soldats de la garde et arrachant les épaulettes de ce pleutre de général P…”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Soixante mille francs par an. Je m’en doutais bien, dit Monte-Cristo en haussant les épaules ; ce sont des pleutres que les Cavalcanti.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“malheureusement M. de Mazarin est un pleutre qui ne se dessaisira pas de son diamant en ma faveur.”

Labiche, La Cagnotte (1864)
“– Mon Dieu ! je ne sais pas comment vous dire ça… c’est du faux !
– Du faux !!! – Ah ! le pleutre !”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Bossuet était fort pleutre,
Racine inclinait son vers ;
Corneille seul, sous son feutre,
Regardait Dieu de travers.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“deux poussahs, dont l’un avait un bec-de-lièvre et l’autre un œil de bigle, riaient comme des pleutres,”
(poussahs —  fat people; bec-de-lièvre — harelip;  bigle — cross-eyed

Zola, L’Assommoir (1879)
“on ne lâchait pas des amis comme un pleutre, même pour se rendre à son devoir.”




Sunday, December 27, 2015

insigne

insigne adj
definition image
translation:
remarkable, striking, uncommon, singular

etymology:  from Latin insignis — recognizable

synonyms:   éclatant, éminent, illustre, important, mémorable, remarquable, singulier

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“Ecoute, mon cher marquis, lui dit-il, nous te voyons tous avec peine sur le point de faire une insigne folie.”

Vigny, “La Frégate La Sérieuse”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
“Brest vante son beau port et cette rade insigne
Où peuvent manœuvrer trois cents vaisseaux de ligne.”

Stendhal,  Suora Scholastica (1839)
“il y a eu de grandes réjouissances dans le couvent au sujet de l'insigne honneur que ce privilège fait à ces pauvres petites.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Par un insigne effet du hasard la famille Tascheron était presque la seule du pays qui eût conservé ces vieilles moeurs exemplaires.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Louis XIV ne comprenait jamais que l’on se séparât de lui quand on pouvait avoir l’insigne honneur de demeurer près de lui.”

Verlaine, La bonne Chanson (1870)
“Avec cela le charme insigne
D’un frais sourire triomphant
Éclos dans des candeurs de cygne
Et des rougeurs de femme-enfant.”

Zola, Rome (1896)
“la jeune femme eut l'insigne faveur d'une conversation de quelques minutes.”






Saturday, December 26, 2015

marotte

marotte nf
definition image
translation:
1. jester’s rattle, fool’s sceptre, marionette (on a stick)
2. obsession, hobby-horse, bee in one’s bonnet, pet subject, foible

note: marotte can also mean a rounded wooden block used for haymaking

etymology:  originally, a little image of the Virgin Marie

synonyms:   
1. bâton, marionette, sceptre
2.  caprice, dada, habitude, hobby, lubie, manie, monomanie, rage, tic

examples:

1.

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)?
“car dans le lointain la Folie agitait la marotte de Panurge, et il voulait s’en saisir.”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“La marotte au sceptre des rois
Oppose sa puissance.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“maintenant expliquez-moi ce que vous venez faire chez moi, une escarcelle au poing et secouant vos écus comme un fou sa marotte ou un ladre sa cliquette.”
(cliquette— castanet, clicker)

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Cette guenille avait la forme d’une marotte de bouffon avec des pointes .”

Daudet, “Paysages d’insurrection”, Les Contes du lundi (1875)
“les clochers deviennent foules et font danser leurs carillons comme des grelots de marottes.”

Goncourt, Journal II (1887)
“une vieille édentée, dont le menton est plus saillant que le nez, et toute pareille à la sculpture en buis d’une marotte d’un Roi des Fous.”

2.

Flaubert, Correspondance (1860)
“On n’aime que les choses et les gens qui vous font souffrir. Et puis, pour tolérer l’existence, ne faut-il pas avoir une marotte?”

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“on est sujet en vieillissant à prendre une marotte; la mienne est de faire de Maximilien ce que je n'ai pu être moi-même, un homme honorable et honoré.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Ma conviction, dit-il, revenant à sa marotte, est que monsieur Boiscoran est victime du courage qu'il a eu d'affirmer hautement ses opinions républicaines. “

Maupassant,  “L’Ami Patience”, Toine (1886)
“Le titre, certes, allait me révéler son opinion, ses théories, ses principes, ses marottes, ses naïvetés.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“C’était sa marotte, sa monomanie.”


Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
“M. Dubenoît n’a qu’une marotte, mais une bonne: la tranquillité de Montpaillard.”










Friday, December 25, 2015

ambages

ambages nm pl
definition image
translation:
(archaic) detours, deviations

sans ambages — without bearing about the bush, plainly, directly

etymology:  from Latin ambages — detours, from amb- — both  + ago — to act

synonyms:   circonlocution, détour, équivoque

examples:

Balzac,  “La Maison Nucingen” (1837)
“Wirth, voyant un mari pour Isaure, entourait Godefroid des ambages et circonlocutions arabesques de sa bonhomie alsacienne, la glu la plus adhérente de toutes les matières collantes.”

Balzac, Pierrette (1840)
“Ce procès traînait dans les délais, dans le lacis inextricable de la procédure, arrêté par les ambages d’un odieux avocat “

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Pas d’ambages, pas d’ambiguïtés.”

Baudelaire (tr. Poe), “De l'assassinat dans la rue Morgue”,  Histoires extraordinaures  (1858)
“Je vous avoue, sans ambages, que j’en suis stupéfié et que j’en peux à peine croire mes sens,:

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“enfin, après beaucoup d'ambages, elle implorait de lui, en invoquant son amitié, se fiant à sa délicatesse,”

Féval, La Vampire (1885)
“Pas d'ambages, pas de détours, pas de circonlocutions!”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“Honnête homme, et d’une parfaite droiture malgré son originalité, il avait décidé d’agir sans ambages.”





Thursday, December 24, 2015

falot 2

falot adj
definition image
translation:
bland, characterless, colorless. dreary

note: 
1. unrelated to falot — lantern
2, feminine can be falote or falote

etymology:  may be derived from English fellow, which developed a pejorative sense

synonyms:   estompé, fade, incolore, inoffensive, insignifiant, insipide, pâle, plat


examples:

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“la nature, qui plaisante parfois en lâchant de ces créations falottes, l’a douée d’une taille de tambour-major.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Sous ce chapeau, qui paraissait près de tomber, s’étendait une de ces figures falotes et drolatiques comme les Chinois seuls en savent inventer pour leurs magots.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Imaginez une tête falote, un front très haut, velu et gras,”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
 “Il faisait bon, le poêle ronflait. Le vieux pitre, réchauffé, retrouvait sa verve falote de personnage de la comédie italienne.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Gagnière se retourna, avec ses cheveux pâles et sa petite face imberbe, l’air plus falot encore que de coutume,.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Elle était à la fois inquiétante et falote.”

Rostand, Cyrano de Bergerac (1897)
“Mais bizarre, excessif, extravagant, falot,
Il eût fourni, je pense, à feu Jacques Callot
Le plus fol spadassin à mettre entre ses masques.”








Wednesday, December 23, 2015

lambrequin

lambrequin nm
definition image
translation:
lambrequin, a decorative edging or border, either drapery or either stone or woof made to look like drapery; valence, cornice

etymology:  from lambeau —  scrap ; which is related to German Lappen  — rag

examples:

Balzac, L’Envers de l’ histoire contemporaine (1843)
:Ce salon avait aux fenêtres des rideaux de vieux lampas rouge à lambrequins, et relevés par des cordons de soie.”
(lampas — lampas, a material of silk and wool used  in upholstery)

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
“Aux fenêtres, des lambrequins ; partout des jardinières, des divans moelleux où l’on peut attendre son tour en lisant les journaux.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“la porte,,, était surmontée d’un blason fruste que le plus habile héraut d’armes eût été impuissant à déchiffrer et dont les lambrequins se contournaient fantasquement.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“on retrouve souvent de ces figures, trapues et robustes, aux armures fantasques, aux lambrequins extravagants, sur les façades des hôtels de ville de Flandre.”


Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Des rideaux de calicot, agités par l’air du dehors, voltigeaient aux fenêtres, sous un lambrequin de damas à effilés.” 

Zola, Nana (1881)
“Les avant-scènes restaient vides, drapées de lambrequins à longues franges.”
Zola, L’Œuvre (1886)

“Et ces richesses s’encadraient dans des tentures rouges, des lambrequins, des rideaux.”








Tuesday, December 22, 2015

barre 3

barre nf
definition image
translation:
witness box, witness stand

etymology:  from Celtic barros — bar

see also barre  — helm  and barre — bar

synonyms:   
 cour

examples:


Balzac, César Birotteau (1837)
“Au moment où l'ancien négociant finissait sa toilette, il avait vu venir ses vrais amis qui tenaient à honneur de l'accompagner à la barre de la Cour.”

Balzac, César Birotteau (1837)
“Il ne put quitter sa place à la barre ; il y parut cloué, regardant d'un air hébété les magistrats comme des anges qui venaient lui rouvrir les portes de la vie sociale. ”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“le tribunal ne se laissa point intimider par les grands airs de maître Legendre, et il ordonna que M. Jouslin de La Salle comparaîtrait en personne à la barre.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“il resta l'oracle, pareil à ces grands avocats qui, dégoûtés de la barre, triomphent encore dans leur cabinet.”

Zola, La Curée (187q)
“Elle portait une éternelle robe noire, limée aux plis, fripée et blanchie par l'usage, rappelant ces robes d'avocats usées sur la barre.”


Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“dans la même salle et devant les mêmes juges, Élisa était encore à la barre,”

Goncourt, Journal I (1887)
“Au jour du jugement dernier, quand les  âmes seront amenées à la barre par de grands anges.”




Monday, December 21, 2015

barre 2

barre nf
definition image
translation:
1.  bar (of wood or metal). pole, barrier, tailing
2.  mark, line across. bar (graphic element,as in music and  heraldry)
3.  sandbar, rip current, a horizontal line  of rocks, or low hills

note:  among other related meaning, barre now also means a high-rise apartment building

etymology:  from Celtic barros — bar

see also barre  — helm



synonyms:   

1.  appui, baguette, barreau, barrière, levier, tige, tringle
2,  bande, biffure,  ligne, raie, rature, tiret
3.  amas, banc, haut-fond

examples:

1.

Balzac,  L’Auberge rouge (1831)
“Cette fenêtre était barricadée par une barre de fer.”

Flaubert, Madame Bovary (1957)
“Il y avait aux fenêtres des grilles en fer et aux chambranles de fortes barres.

Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)
“Qui donc, sur la tête, me donne des coups de barre de fer, comme un marteau frappant l’enclume ?”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Plus d'un s'imposait un quart volontaire dans les barres de perroquet, qui eût maudit une telle corvée en toute autre circonstance.”
(perroquet  — topgallant sail)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“C’est de l’or en barre, mon garçon, une femme comme ça dans le commerce.”

Flaubert, Salammbô (1882)
“A l'entrée du maître, les barres de bois craquèrent plus fort.”

Loti, Pêcheur d’Islamde (1886)
“Il dépassait un peu trop les proportions ordinaires des hommes, surtout par sa carrure qui était droite comme une barre.”

2 .

Balzac, Albertud Savarus (1842)
“ La barre est signe de bâtardise ; mais le bâtard d'un comte de Savarus est noble, reprit Philomène.”

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
“L'histoire de France fourmille de princes qui mettaient des barres à leur écu.”

Zola, La Forune des Rougon (1870)
“Aujourd’hui les taches sont fraîches... Ses mains rouges ont laissé sur la crosse des barres saignantes.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“l’air s’endort, d’un gris de cendre coupé de barres jaunes par les taches de soleil qui tombent des longs vitrails.”

Flaubert, Salammbô (1882)
“Mais une barre lumineuse s'éleva du côté de l'Orient.”

Falubert, Un Coeir simple (1882)
“L'éblouissante clarté du dehors plaquait des barres de lumière entre les lames des jalousies.”

3. 

Balzac, Béatrix (1839)
“La barre de la Loire rend assez capricieuse la navigation des bateaux à vapeur ”

Verne, Un  Drame au Mexiquet (1851)
nous n'aurons ni les tempêtes du golfe, ni les barres de Taspan ou de Santander pour nous retarder !”


Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Lorsque la barre fut passée, les hommes revinrent à la surface des eaux et se comptèrent rapidement; mais les chevaux, sauf Thaouka
portant son maître, avaient pour jamais disparu.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“De longues ondulations annonçaient l’assaut de cette barre qui agitait à moins de deux milles sa tête écumante/“

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“À gauche, s’ouvraient les gorges de la Seille, …  dominées par une immense barre de rochers, pareille à un mur de forteresse géante,”










Sunday, December 20, 2015

barre 1

barre nf
definition image
translation:
 helm, steering (boat)

etymology:  from Celtic barros — bar

synonym:    gouvernail

see also barre — bar )metal or wood)

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“je restai presque seul auprès du matelot qui tenait la barre du  gouvernail.”


Sue, Combat de Navarin (1842)
“Quel est donc le butor qui est à la barre ?... Comment, c'est toi, Bouquin... toi, un de nos meilleurs timoniers !”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Le gouvernail était l’antique gouvernail, non à roue comme aujourd’hui, mais à barre,


Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“la manoeuvre devint assez difficile pour que Garry, le meilleur timonier, prît la barre.”

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
“Les femmes, en claire toilette de printemps, embarquaient avec précaution dans les yoles, et, s'asseyant à la barre, disposaient leurs robes,”

Zola, “Une Farce” (1884)
“Mais la barque file doucement. Chamborel qui tient la barre, fume sa pipe, sans même tourner la tête.”
Daudet, La Belle-Nivernaise (1886) 
“Adossé à la barre de son bateau, et entêté dans sa volonté de ne pas boire, François faisait la sourde oreille aux invitations des éclusiers et des marchands de vins étonnés de le voir passer au large.”
(adossé  – leaning on)










Saturday, December 19, 2015

têtu

têtu adj
definition image
translation:
obstinate, stubborn, pig-headed, headstrong

etymology:  from tête — head

synonyms:   butée, entêté, hutin, indocile, intraitable, obstiné, opiniâtre, persistant, rétif


examples:

Dumas, Vingt ans après (1845)
“M. Viole, que vous connaissez de nom, un excellent homme, un peu têtu.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“La vue de cette noce amena Bouvard et Pécuchet à parler des femmes, qu’ils déclarèrent frivoles, acariâtres, têtues.”

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
“Le fermier, gros homme de quarante-cinq ans, deux fois veuf, jovial et têtu.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Même lorsque son ventre la laissait un peu respirer, elle souffrait là, sans arrêt, d’une souffrance fixe et têtue.”

Zola, Nais Micoulin (1884)
“Le père Micoulin ramait, de son air de brute têtue et tranquille.”

Daudet, La Belle Nivernaise (1885)
“Il est têtu comme un âne.”


Loti, Pêcheur d’Islamde (1885)
“Jolie, rose, dépeignée, volontaire, têtue, poussant vigoureuse au grand souffle âpre de la Manche.”














Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.