Wednesday, November 30, 2011

charogne

charogne  nf  
definition image
translation:
carcass, rotting corpse, carrion

etymology: from Italian carogna , derived from Latin caro – flesh

synonyms: cadaver, chair, mort. pourriture

examples:


Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
"Car si le soleil engendre des vers dans un chien mort,--lui qui est un dieu, baisant une charogne."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"C’était une fourche aux dents de laquelle pendait, saignant, un quartier de charogne."

Gautier, “La Vie dans la mort” , La Comédie de la Mort (1838)
"En passant devant eux, à chaque pas l'on cogne
Des os demi rongés, des restes de charogne."

Baudelaire, “La Béatrice”,  Les Fleurs du mal (1855 version)
"Comme aux vermines la charogne,
— Maudite, maudite sois-tu !"

Zola, Nana (1881)
"une mouche couleur de soleil, envolée de l’ordure, une mouche qui prenait la mort sur les charognes tolérées le long des chemins."

Huysmans, À Rebours (1884)
"les hymnes et le Vexilla regis, taillés dans la vieille charogne de la langue latine, épicée par les aromates de l’Église, le hantaient à certains jours."



Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Il croyait saisir dans l’air enfermé de la pièce une odeur suspecte, une haleine pourrie, venue de cette poitrine décomposée, le premier souffle de charogne que les pauvres morts couchés en leur lit jettent aux parents qui les veillent."











Tuesday, November 29, 2011

camus

camus adj 
definition image
translation:
flat-nosed

camard adj flat-nosed (archaic)


note: Death is sometimes referred to as le Camus or la Camarde

etymology: from Italian camuso – flat-nosed. possibly derived from   ca- + (negative prefix) + muso  – muzzle as in French museau

synonyms: aplati, plat

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Sa figure était plate comme une tête de mort, ainsi que le dit le vulgaire ; son nez, camus et punais."
(punais – foul)

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Cette figure socratique à nez  camus était couronnée par un très beau front, mais si bombé qu’il paraissait être en surplomb sur le visage.”

Balzac,  Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Le fin sourire de ses lèvres pâles, le clignement de ses yeux verdâtres, la petite grimace de son nez camus, disaient qu'il ne manquait pas d'esprit.”

Flaubert, “Hérodias” (1877)
"Ils avaient …  la face camuse, de gros yeux ronds, l’air de bouledogues."

Huysmans, À Rebours (1884)
"elle était efflanquée, avait des cheveux filasse, une face de bouledogue, des points de son sur les joues, des dents de travers lancées en avant sous un nez camus."

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“A un moment donné, la vieille se retourne, présente de côté son nez camus pour accepter un bol de riz qu'on lui offre.”


********



Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"un anneau de cuivre que mordait un monstre camard sculpté dans la clef de la voûte."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"c’est-à-dire avoir le nez au milieu de la figure, ni camard, ni crochu."

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“aujourd'hui, la camarde m'enlève au plus beau, au plus charmant, au plus poétique époux du monde.”

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1844)
“une atroce petite vieille poussive, édentée, aux lèvres froides, au nez camard, aux yeux blancs.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"son imagination trop vive lui représente la douleur des blessures, le visage camard de la mort."

Gautier, Émaux et camees (1872
"La Mort dissimulait sa face
Aux trous profonds, au nez  camard."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"Ce dernier est petit, gros, camard, d’encolure ramassée, les cheveux crépus, une mine naïve."













Monday, November 28, 2011

pendeloque

pendeloque nf 
definition image
translation:
pendant,  drop earring


etymology: pendre – to hang + loque –rag, from High German loc – hanging thing, related to English lock (of hair)

synonyms: boucle, girandole, pendant, pendantif

examples:

Balzac, Pierrette (1840)
"Elle ôta son chapeau de velours et son châle en arrivant, et montra ses jolies oreilles ornées de pendeloques en or."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"je lui envoyais dans un bel étui de chagrin des pendeloques à grosses perles."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Sphériques, elles forment les bracelets; piriformes, des pendeloques, et, étant les plus précieuses, elles se vendent à la pièce."

Zola, La Curée (1872)
"La comtesse Vanska, rouge, faisait sonner ses pendeloques de corail, allait, d’un bond, de la poitrine de M. de Saffré,"

Verne, Michel Strogoff (1876)
"De petits triangles d’or et de longues pendeloques se balançaient à leurs oreilles."

Zola,  Une Page d’amour (1878)
"elle hochait sa tête fine, pour entendre claquer sur son chignon les pendeloques des longues épingles qui le traversaient."

Zola, Nana (1881)
"Le lustre, complètement descendu, emplissait l’orchestre de ses pendeloques, faisait songer à un déménagement, à un départ du public pour un voyage dont il ne reviendrait pas."









enchères

enchères nf pl  
definition image
translation:
auction
 

enchère  nf bid
aux enchères – at auction
enchèérir v to bid

etymology: from Late Latin incheria – auction; from Latin in- + carus – expensive

synonyms: licitation, vente; crie, encan, mise, offre

examples:


Balzac, Les Chouans (1829)
"vivre en ce temps pour voir des filles faisant l’office du bourreau, et enchérissant sur lui par la manière dont elles jouent avec la hache…"


Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"À peine fut-elle en place, que la curiosité de Julien y vit l’annonce fort détaillée de la location aux enchères publiques de cette grande et vieille maison, dont le nom revenait si souvent dans les conversations de M. de Rênal avec sa femme."

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Du Croisier espérait réduire les d’Esgrignon à la dernière misère, voir ,,, leurs terres mises à lenchère et vendues en détail."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"J’avoue que si j’avais voulu faire de l’effet, j’aurais complètement réussi, car à cette enchère un grand silence se fit."


Zola, La Curée (1872)
"du ton dont un commissaire-priseur met un mobilier aux enchères."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"voici tout ce qui nous reste, un paquet de cure-dents… Il y a vingt-cinq cure-dents… Je les mets aux enchères."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"M. Polizzi me répondit qu’il ne pouvait disposer de cet objet qui ne lui appartenait plus, et qui devait être mis aux enchères, à l’hôtel des Ventes/"

Zola, Nana (1881)
"Et ils montèrent, ils firent leur cour, plaisamment, lançant des chiffres, comme s’ils s’étaient disputé Nana aux enchères."






Sunday, November 27, 2011

béquille

béquille  nf 
definition image
translation:
crutch

etymology: probably diminutive of French bec – beak, supposedly because of some similarity in appearance

synonyme: appui, assistance, canne, étai, quille, soutien, support

examples:

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
"elle lui apportait sa béquille avec une persévérance de tendresse qui faisait rire les plaisants."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"si boiteux que le système compliqué de béquilles et de jambes de bois qui le soutenait lui donnait l’air d’un échafaudage de maçons en marche."

Sand, Indiana (1832)
"Loyalement ? répétait Delmare en serrant les dents et en brandissant sa béquille."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"un gueux tout déguenillé qui s’était établi en dehors du pont, sur l’épaisseur de la corniche, sa béquille et son écuelle auprès de lui."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Pendant deux mois encore, Coupeau marcha avec des béquilles."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"Il est vrai que j’oublie assez souvent parapluies et béquilles dans les omnibus et chez les libraires."

Maupassant,  Contes de la bécasse (1882)
"Les femmes levaient les bras; des vieilles pleuraient ; un aïeul lança sa béquille au Prussien et blessa le nez d’un de ses gardiens."












Saturday, November 26, 2011

ballant

ballant adj 
definition image
translation:
dangling, lolling, slack

etymology: from French baller – to dance

synonyms: balançant, ballottant, oscillant, pendant


examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Les gars de Marignay, à qui l’on a brûlé leur église, sont restés les bras ballants."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"elle restait là, les bras ballants, regardant devant elle avec une sérénité parfaite."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il s’asseyait sur un billot, les jambes ballantes, tapant des talons contre le bloc de chêne."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"Le marin, à ces mots, demeura les bras ballants, les yeux écarquillés."



Zola,  Une Page d’amour (1878)
"lui, les bras ballants, rentrait à la caserne, chatouillé à l’intérieur par cette bonne odeur de thym et de laurier qu’il emportait."

Zola, L’Assommoir (1879)
"derrière lui, elle avait aperçu la petite Adèle, une brunisseuse qui dînait à leur restaurant, marchant à cinq ou six pas, les mains ballantes."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"Je restais là, bras ballants et bouche béante."

















Friday, November 25, 2011

versant

versant nm  
definition image
translation:
side, hillside, mountainside, slope

etymology: from Latin vertere – turn

synonyms: adret, côte, côté. déclin, flanc, penchant, pente

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Après avoir couru pendant longtemps sur le versant des montagnes de Saint-Sulpice qui regarde la grande vallée du Couesnon, elle aperçut de loin une étable."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Ce sont des entonnoirs où viennent aboutir tous les versants géographiques."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"A tout moment le pays changeait d'aspect et le ciel de lumière; les montagnes changeaient de couleur, les versants de nuances, les vallons de forme."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"—C’est cependant du vin du pays. -- Vraiment ! -- Oui, un petit versant au midi, là-bas sur ma montagne ; il fournit vingt muids."



Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"Bientôt le Victoria descendit le versant opposé du Rubeho, en longeant une côte boisée et parsemée d’arbres."

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
"les arbres s’espacent et se groupent, des versants s’accusent, et dans les creux la végétation trouve pied."
(s’accusent – increase)

Verne, Michel Strogoff (1876)
"lorsque nous aurons atteint Ekaterinbourg, nous serons au pied même des monts Ourals, sur leur versant opposé."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Il aimait, en sonnant de la trompe, à suivre ses chiens qui couraient sur le versant des collines, sautaient les ruisseaux, remontaient vers le bois."











Thursday, November 24, 2011

toupet

toupet nm  
definition image
translation:
1. a tuft of hair, quiff (br.), fiorelock
2. nerve, cheek, sass

avoir du tupet – to have the nerve
toupet faux  – toupee

etymology: from Old German Zopf – tuft of hair, related to English tuft

synonyms:

1. houppe, mèche, plumet
2. assurance, audace, désinvolture effronterie, impudence, insolence

examples:

1.

Gautier, “Daniel Jouvard”, Les Jeunes-France (1833)
"l’on arrivait par la filière d’épithètes qui suivent : ci-devant, faux-toupet, aile de pigeon, perruque, étrusque, mâchoire, ganache."

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Mon faux toupet serait-il de travers ? se dit-il."

Balzac, “Pierre Grassou” (1839)
"En entendant le bruit de plusieurs pas dans l’escalier, Fougères se rehaussa le toupet, boutonna sa veste de velours vert-bouteille."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Alors on vit descendre du carrosse un monsieur vêtu d’un habit court à broderie d’argent, chauve sur le front, portant toupet à l’occiput, ayant le teint blafard et l’apparence des plus bénignes."

Zola, Nana (1881)
"Ces dames se regardèrent en pinçant les lèvres. À son âge, la petite Maria Blond avait un joli toupet."

2.

Balzac, Gobseck (1830)
“A-t-il du toupet, le vieux Lascar ! me dit l'invalide dans son langage soldatesque.”

Balzac, Le Curé du village (1841)
“il s'évada maître du cheval ! Et il a eu le toupet de l'aller vendre à dix lieues au delà de Limoges.”

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Eh bien ! qu’il vienne donc me le prendre, s’il en a le toupet !"

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
"Tiens, s'écria un homme, voilà le fils. Il ne manque pas de toupet! …"


Zola, L’Assommoir (1879)
"Il avait un sacré aplomb, un toupet du tonnerre, familier, bravant le danger."


Flaubert,  Bouvard et Pécuchet (1880)
“tu as plus de prestance!" - "Peut-être" répondait Bouvard "mais toi plus de toupet !"


Zola, Pot-Bouille (1882)
"nous verrons s’il aura le toupet d’échapper à ses promesses."












Wednesday, November 23, 2011

ramage


ramage nm  
definition image
translation:
branch /leaf pattern used in decoration

ramagé adj with branch patterns

etymology: from Latin ramus - branch

synonyms: branchage,  feuillage, rameau, ramé

examples:

Balzac, “Étude de femme” (1830)
"Il croisa les deux pans de sa robe de chambre à ramages, posa ses pieds sur un tabouret, coula ses mains dans les goussets de son pantalon de cachemire rouge."

Gautier, “La Cafetière “ (1831)
"Pardieu ! c’est l’habit de noce de mon grand-père, dit l’autre en soulevant une des basques de soie fond rose à ramages verts."

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
"je vois nettement la cheminée dans le goût de Louis XVI, le paravent à ramages, la lampe à garde-vue vert et les étagères pleines de livres aux angles de la cheminée."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"M. Charles Robert, magnifiquement vêtu de sa robe de chambre à ramages et de son bonnet de velours brodé, resta stupéfait à la vue de Rodolphe."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"elle conserva la robe à ramages, le fichu jaune, la marmotte des poissonnières classiques, avec la voix haute."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"le portrait de mon père en grand uniforme et celui de ma mère en robe de cachemire pendent au mur sur une tapisserie de papier à ramages verts."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Le salon, tapissé de papier ramagé, assez frais, possédait un meuble d’acajou recouvert en reps verdâtre à dessins jaunes, et un maigre tapis à fleurs."


















Tuesday, November 22, 2011

rosser

rosser v 
definition image
translation:
to thrash, beat up, hammer, beat
 

rosser d'importance – to drub

etymology: probably from rosse — nag, because a nag was frequently beaten

synonyms: battre, cogner, étriller, frapper, gourmer, meurtrir, tanner, vaincre

examples:

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Le Chevalier était un homme de ce bon temps où les mousquetaires gris désolaient les théâtres de Paris, rossaient le guet et les huissiers."

Sue, Les Mystères de Paris (1843)
"Non, mais si vous me parlez de la Louve, je rosserai Nicolas."
(Louve – she-wolf, nickname of a character)

Dumas, Vingt ans après (1845)
"[il] saisit un manche à balai et rossa Blaisois en lui disant :— Vous avez insulté l’Église."

Gautier, Le Capitane Fravasse (1863)
"[ils] se refusent à payer les billets et les notes, encore que nous les rossions d'importance."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)\
"Fine, cette gaillarde qui le rossait d’importance, quand ils étaient ivres tous les deux, continuait à trembler devant lui."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"Vous m’avez rossé, dit Fix. Bien."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"Son père à lui, petit huissier nécessiteux, d’une jalousie maladive, le rossait en le traitant de bâtard"




















Monday, November 21, 2011

rosse

rosse nf  
definition image
translation:
nag, worn-out horse

etymology: probably related to German Roß – horse

synonyms: bidet, bique. cheval, rossard, rossinante, vache



examples:


Balzac,  “La Maison Nucingen” (1837)
"il faut tirer sur ta bouche comme un cocher de coucou sur celle de sa rosse !"

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"ce magnifique coursier expirant de fatigue, dont les propriétaires n'avaient pas paru prendre plus de souci que si c'eût été une ignoble rosse."



Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Alors il cinglait de plus belle ses deux rosses tout en sueur, mais sans prendre garde aux cahots."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"On le porta presque dans le fiacre, qui partit au trot de ses deux petites rosses."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Les cochers, penchés sur leurs sièges, fouettant leurs rosses, jetaient un regard, lâchaient une rigolade."

Zola, Pot-Bouille (1882)
"Les nouvelles bonnes de Valérie et de Berthe, un grand chameau et une petite rosse, comme on les nommait, regardaient avec curiosité le visage pâle d’Adèle,"

Maupassant, “Les Épingles”, La Main gauche (1889)
"Ah ! mon cher, quelles rosses les femmes !"











pilotis

pilotis nm 
definition image
translation:
stilts, pilings

etymology: from piloter – navigate, of uncertain origin

synonyms: échasse, pieu


examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"À moins d’être bâtis sur pilotis, comme Notre-Dame, un palais, une forteresse, une église avaient toujours un double fond."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Vous construisez sur pilotis un mariage indestructible. Viennent des millions à cette jeune fille, elle vous les jettera aux pieds, comme si c’était des cailloux."


Balzac, La Vielle Fille (1836)
[la maison[ "est dans notre famille depuis l’an 1574, époque à laquelle un de nos ancêtres, intendant du duc d’Alençon, acquit ce terrain et la fit bâtir, dit mademoiselle Cormon. Elle est sur pilotis."


Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
"Trois bachots se balançaient, amarrés aux pilotis du débarcadère."
(bachots –  skiffs)

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"je compterai comme un triomphe,,,d’avoir ému l’un de ces hommes de fer que Napoléon avait su trouver pour en faire le pilotis sur lequel il essaya de fonder un empire trop colossal pour être durable."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"On apercevait des moutons et des chèvres renfermés dans de grandes cages élevées sur pilotis, ce qui les préservait de la dent du léopard."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"Deux ponts en bois, bâtis sur pilotis, ,,, réunissent la ville à ses faubourgs."











Sunday, November 20, 2011

motte

motte nf 
definition image
translation:
lump, clod, clump, turf; butte, mound, hummock; pat (of butter)

feu de mottes — turf fire

etymology: from Old High German molta –  clod

synonyms: gros morceau, masse; butte, monticule

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"J’en mourrai, dit le père Goriot. Voyons, reprit-il en remuant son feu de mottes."


Balzac, “Facino Cane” (1836)
"C'était alors des détails de ménage, des doléances sur le prix excessif des pommes de terre, ou sur la longueur de l'hiver et le renchérissement des mottes."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Il suivait les laboureurs, et chassait, à coups de motte de terre, les corbeaux qui s’envolaient."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"Le bonhomme avait vidé sur une table le contenu du panier, une grosse motte de terre glaise, plusieurs grandes feuilles de papier et trois ou quatre petits morceaux de plâtre encore humide."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Il ramassa une motte de terre, qu'il lui jeta violemment, à quatre pas."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"Les voyageurs qui passaient, me croyant mort, me jetaient de loin des mottes de terre !"

Daudet, Numa Roumestan (1881)
vLa dame ou la demoiselle, tout ça se moque bien de vous… disait le père Valmajour blotti devant un feu de mottes que sa fille couvrait de cendres économiquement."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"N’ayant plus une motte de terre à lui, il s’empara du globe entier et dressa une quantité extraordinaire de cartes."










merle

merle nm  
definition image
translation:
blackbird, ouzel

merle blanc  – rarity


note:  The Eurasian blackbird, a common garden thrush with a melodious song,should not be condused with American blackbird species. like the red-winged blackbird  grackle. or bobolink, a whole different genus.

etymology: from Latin merula – blackbird

synonyms:  grive

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Cela fait, il s’était mis à regarder tranquillement, et à siffler de temps en temps quand un merle passait devant lui."



Gautier, “À un jeune Tribun”, La Comédie de la Mort (1838)
"Vous passez sans répondre au gai salut des merles."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Ses amours avec Jacques étaient nées au clair de la lune, dans le jardin d’un bal champêtre, au son d’un violon aigre, d’une contre-basse phthisique et d’une clarinette qui sifflait comme un merle."
(phthisique — sick from tuberlosis)

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"quand on poursuit un cerf, on ne s’arrête pas à tirer un merle."

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
"Quand le mistral ou la tramontane ne soufflaient pas trop fort, je venais me mettre entre deux roches au ras de l’eau, au milieu des goëlands, des merles, des hirondelles."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Dites, j’ai un nid de merles, le voulez-vous ? demanda Albine au docteur."

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
"Un merle gazouillait, tout semblait vivre dans une douceur profonde."

merle blanc

Claretie, Le Train 17 (1877)

"Au fait, c’est peut-être la quadrature du cercle, la tulipe noire, le dahlia bleu, le merle blanc. l’impossible !"





Saturday, November 19, 2011

manant

manant nm 
definition image
translation:
peasant, yokel, villain

etymology: from Latin manentem – staying, related to manoir;  manant once had the sense rich, now the opposite

synonyms: bomhomme, grossier, paysan, roturier, rustre, villain

examples:


Balzac, Les Chouans (1829)
"Ce n’est pas, j’ose l’espérer, la scène très ordinaire que vous avez eue avec ces manants qui peut vous accabler, lui dit-elle."

Hugo, Le Roi s’amuse (1832)
"Je n’ai pas le bonheur d’être un manant, qu’importe !"


Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"J’ai pour valet une espèce de manant assez lourd et assez stupide."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Ces révolutionnaires anglais sont tous des gueux et des manants."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"La noblesse a perdu ses droits, et les plus gens de bien sont traités comme les derniers des manants."

Luzarche, “Sancta simplicitas“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Les manants, au sortir de leurs sombres taudis,
Devant le voyageur restèrent ébahis."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Dès les premiers beaux jours, il s’en allait sur sa mule le long des petits chemins, au bord des blés qui verdoyaient, et causait  avec les manants."


















Friday, November 18, 2011

justaucorps

justaucorps nm
definition image
translation:
(historically) doublet, jerkin;  (currently) leotard, body-stocking

etymology: juste + au + corps

synonyms: collant, jappe, maillot, pourpoint, soubreveste

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"Dites-moi, les nœuds de ruban rose au bas du justaucorps sont-ils toujours de mode ?"

Dumas, Henri III et sa cour (1829)
"C'est que, pour le temps qui court, sire, mieux vaut une cuirasse d'acier qu'un justaucorps de satin. "

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Le premier sur lequel tombait la lumière était un seigneur superbement vêtu d’un haut-de-chausses et d’un justaucorps écarlate rayé d’argent."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"deux ou trois boutons du justaucorps… permettaient d’entrevoir… un losange de chair potelée et rebondie d’une admirable blancheur."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"un justaucorps bleu de ciel, tant soit peu fané et râpé, et sur cet habit un baudrier magnifique, en broderies d’or."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"des armures, des vaisselles, des meubles, des auberges gothiques et des châteaux de mélodrame, où se promènent quelques mannequins à ressort, vêtus de justaucorps et de pourpoints bariolés."







Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863(
"vêtu d’un caban de couleur marron qui en s’entr’ouvrant permettait de voir un justaucorps de buffle et des chausses brunes ornées sur la couture d’un rang de boutons de cuivre en forme de grelots."
(caban –  sailor's jacket)












Thursday, November 17, 2011

fourbir

fourbir v 
definition image
translation:
to hone, furbish, refurbish, polish up

etymology: from Old High German furban – to clean

synonyms: astiquer, frotter, lustrer, nettoyer, polir

examples:

Mérimée. “Matteo Falcone”(1829)
"le cadran était azuré ... la boîte nouvellement fourbie... ; au soleil, elle paraissait toute de feu."

Balzac, Les Chouans (1829)
"il l’épousera, cela est clair comme une baïonnette bien fourbie."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Puis, les riantes images de la chevalerie sourdirent d'une armure de Milan supérieurement damasquinée, bien fourbie."

Hugo, Le Roi s’amuse (1832)
"Saltabadil, assis dans l’auberge, près d’une table, s’occupe à fourbir son ceinturon,"

Dumas, La Reine Margot (1845)
"- Ah ! parpaillot ! murmura l'hôte tout en fourbissant son vieux casque, je t'avais donc bien flairé. »"
(parpaillot   –  Protestant)


Dumas, Vingt ans après (1845)
"Mais je vous préviens que si à force de polir toutes les affaires qui sont dans les chapelles, vous désappreniez à fourbir mon épée."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857)
"Et tout, même la couleur noire,
Semblait fourbi, clair, irisé."














Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.