Tuesday, January 31, 2012

catin


catin nf 
definition image
translation:
prostitute, harlot, hooker

etymology: short form of Catherine

synonyms: coureuse, fille, fille dé joue, prostituée, putain, rouleuse, traînée

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Mille écus à qui m’apportera la tête de cette catin !"

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"je fus fort étonnée que le monde s’occupât très peu de cette sublime recherche et se contentât de coucher avec la première catin venue."

Gautier, “Notre-Dame” , La Comédie de la Mort (1838)
"On dirait, à te voir, Notre-Dame chrétienne,
Une matrone chaste au milieu de catins !"

Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
"Les tables d'hôte, dont le jeu fait les délices,
S'emplissent de catins et d'escrocs."

Zola, La Curée (1872)
"il avait son clair sourire de fille, ses yeux vides de catin qui ne se baissaient jamais."

Zola, L’Assommoir (1879)
"tu voudrais être habillé comme un monsieur et promener des catins en jupes de soie."

Zola, Nana (1881)
"Tandis qu’il se mettait en manches de chemise chez une catin, sa femme se déshabillait dans la chambre d’un amant."





Monday, January 30, 2012

épave

épave nf  
definition image
translation:
wreck

épaves  nfpl remains,  flotsam

etymology: from Latin expavidus – carried away by fear

synonyms: bribe, débris, déchet, décombresloque, morceau, naufrage, reste, ruine

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
"une pendule en forme de lyre, et de vases oblongs en bleu de Sèvres richement montés en cuivre doré. Cette épave, ramassée par Gigonnet dans le naufrage de Versailles où la populace brisa tout, venait du boudoir de la reine."

Sue, Les Mystères de Paris (1843)
"les prisons en commun sont les grands centres où affluent et d’où refluent incessamment ces flots de corruption qui envahissent peu à peu la capitale et y laissent de si sanglantes épaves."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Avait-il heurté une roche sous-marine, ou quelque énorme épave d'un naufrage ?"

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Ensuite il répara le bateau avec des épaves de navires, et il se fit une cahute avec de la terre glaise et des troncs d’arbres."

Zola,  Une Page d’amour (1878)
"les tours nageaient dans une éclaircie, comme des épaves."

Zola, Nana (1881)
"elle tenait tête aux créanciers, elle opérait une retraite digne, sauvant des épaves."

Maupassant, “La Morte”, La Main gauche (1889)
"Et j'attendis, cramponné au tronc comme un naufragé sur une épave."






Sunday, January 29, 2012

bidet


bidet  nm 
definition image
translation:
nag, small horse, pony, broken-down horse

note: the toilet fixture (invented in the 17th century) comes from the sense of riding astraddle

etymology: from a Celtic root meaning little

synonyms: canasson, cheval, mulet

examples:

Sand, Valentine (1832)
"elle lui fit signe d'aller aider son oncle qui attelait lui-même à la patache un gros bidet poitevin."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"il a le petit bidet d'allure sur lequel il va faire ses affaires."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"S’en aller sur un bon bidet acheter des bestiaux dans les foires, revenir chez soi au coin de son feu."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"c’était un bidet du Béarn, âgé de douze ou quatorze ans, jaune de robe, sans crins à la queue, mais non pas sans javarts aux jambes."
(javarts –  tumors)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Il mit sa trouvaille dans sa poche et fouetta le bidet."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"un maigre bidet ,,, tirait d’un râtelier vide quelques brins de paille du bout de ses dents jaunes et déchaussées."
(déchaussées  –  with receding gums)

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Mais, aussitôt, le trot saccadé du bidet secoua si terriblement la voiture que les chaises commencèrent à danser."






Saturday, January 28, 2012

sommer

sommer  v 
definition image
translation:
to command, summon, order
             
note:  the verb sommer – to add up is from a different root

etymology: from Latin summonere – eo remind, advise from sub + monere – warn

synonyms: commander, contraindre, décréter, demander, exiger, obliger, prier, solliciter

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
"les syndics, sommés de payer, venaient de transiger avec lui."

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Sommé par sa femme de lui révéler les confidences de Chesnel, le juge obéit et fut assailli par ce : — N’avais-je pas raison, mon ami ?"

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Athos, Aramis et d’Artagnan entourèrent Biscarat et le sommèrent de se rendre."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Êtes-vous prêtre, je vous somme, au nom de l’humanité, de me suivre pour secourir cet homme."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Messieurs, dit le commissaire, par ordre de l’autorité supérieure, le banquet ne peut avoir lieu. Je vous somme de vous retirer."

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
"je vous sommais de cesser vos assiduités."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Je suis commissaire de police et je vous somme de me dire votre nom !"





Friday, January 27, 2012

force

force  adj
definition image
translation:
many, much

etymology: from the noun

synonyms: beaucoup, maint, plein, plusieurs

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Le personnage, fort peu rassuré et tremblant de tous ses membres, s’avança jusqu’au bord de la table de marbre, avec force révérences,"

Sand, Valentine (1832)
"Aussitôt Bénédict comprit qu'il fallait écarter de la ferme ce témoin dangereux, et, s'emparant de lui avec force politesses ironiques,"

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"Ce haut baron est d’ailleurs célèbre aujourd’hui pour avoir déconfit force infidèles."
(déconfit – disappointed)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"M. de Monsoreau et le Balafré étaient occupés à verser, à la porte d'un cabaret regorgeant d'ivrognes, force rasades à un orateur dont ils excitaient ainsi la balbutiante éloquence."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"saupoudrée non de sel attique, mais de sel gris, avec force bastonnades,"

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"En un peu plus d’une demi-heure, avec force interjections et plus d’imprécations encore, elle narra son odyssée."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"Une voisine m’a dit la chose avec force malédictions et imprécations."






Thursday, January 26, 2012

fuseau

fuseau nm  
definition image
translation:
spindle, bobbin, reel
 

en fuseau – tapering, spindle-shaped

note: 1.  a spindle is a wooden shaft used to spin thread from wool, cotton, hemp, etc.
          2. ski pants and stretch pants  are also termed fuseaux, due to their shape

etymology: from Latin fusellus diminutive of fusus - spindle.  English fuse, electrical breaker, was so named for its shape

synonyms: broche, fusée, rochet, roulet, trochoïde




examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"Gloire soit à la sainte mère de Dieu ! ajouta en roulant son fuseau une vieille dont le front chauve branlait."

Sand, Valentine (1832)
"elle croirait s’être dégradée si elle avait jamais touché un fuseau."

Balzac, César Birotteau (1837)
"[il] portant une culotte courte en soie noire qui trahissait les fuseaux sur lesquels il avait la hardiesse de se reposer."

Dumas, "Un Dîner chez Rossini "(1849)
"nous sommes enfermés dans nos caves, où les jeunes filles tournent le fuseau, où les jeunes garçons racontent/"

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Ce n'était pas un roc résistant, que ces lames eussent démoli, c'était un fuseau d'acier, obéissant et mobile."

Zola, La Curée (1872)
"Renée, reprise par ces lassitudes, avait baissé complètement les paupières, ne regardant plus que ses doigts minces qui enroulaient sur leurs fuseaux les longs poils de la peau."

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"Il se fabriqua une quenouille et un fuseau et apprit tout seul à filer."




Wednesday, January 25, 2012

risée

Bernadino
risée nf 
definition image
translation:
laughter, mockery, ridicule
 

être la risée – be the laughing stock

note: also means a light breeze (nautical terminology)

etymology: from ris – laugh from Latin ridere – to laugh

synonyms: dérision, fable, plaisanterie, railerie, ridicule, rire

examples:


Hugo, “Les Têtes du sérail” , Les Orientales (1829)
"Et nos têtes, qu'on livre aux publiques risées,
Sur l'impur sérail exposées."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"[elles] ne sont, au bout du compte, que des feuilles desséchées par la gelée du matin, et dont le moindre vent qui passe fait son jouet et sa risée."


Sue, Les Mystères de Paris VII (1842)
"je suis un sujet de surprise, de risée pour mes clercs."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"ce grand homme, révéré par M. d’Artagnan père, servait de risée aux mousquetaires de M. de Tréville, qui raillaient ses jambes "

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"et si vous allez chez lui, non-seulement il ne vous rendra pas vos affaires, mais il vous servira en risée à tous ses amis."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"Tout s’est borné à des invectives et à des risées."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"c’était ce garçon qu’elle aimait, ce misérable vendeur, la risée de son comptoir !"."









Tuesday, January 24, 2012

remise



remise nf  
definition image
translation:
shed for vehicles, garage


note: remise also means 
1. discount
2. delivery, remittance

remiser v  to store a vehicle in a shed

etymology: front Latin remettre – to put back, hand over

synonyms: abri, garage, grange, hangar, local

examples:

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Il prit un petit appartement dans la rue du Bac, avec une écurie, une remise et tous les accompagnements de la vie élégante."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"D’un côté d’une grande cour pavée, envahie par l’herbe, on voyait des remises inoccupées."

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"le poète du faubourg Saint-Germain faisait sagement en essayant de remiser son char sous le toit protecteur de l’Administration."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"alors plusieurs hommes parurent, dételèrent les chevaux fumants et emmenèrent la voiture sous une remise."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Deux ou trois carrosses à dorures rougies et à peintures fanées, tirés de la remise en cette occasion solennelle, s’approchèrent de la porte."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il y en avait, au fond de la remise, deux grands tonneaux, pleins jusqu’aux bords, de quoi défendre Plassans contre une armée."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Dès qu’il eut fini son café, on le conduisit sous la remise."






Monday, January 23, 2012

églantine


églantine nf
definition image
translation:
wild rose
 

églantier nm wid rose bush

etymology: from Old French aiglent, perhaps from Latin acanthus – thorn

synonyms: rose


examples:


Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
Où, parmi l'églantier, le saule et le glaïeul,
Tu penses voir parfois, errant comme un fantôme,
Ces magiques palais."
(glaïeul –  gladiolus)

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"sur l’églantine, poésie chantant dans notre cœur, oiseaux cachés gazouillant dans les arbres."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Toutes les muses errantes qui, portant sur le dos la besace du nécessiteux et la harpe du trouvère, traversaient, en chantant, les plaines du beau pays, où devait fleurir léglantine de Clémence Isaure."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"quatre plates-bandes garnies d’églantiers maigres entouraient symétriquement le carré plus utile des végétations sérieuses."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Isabelle mit précieusement l’églantine dans son corsage."

Lemoyne, “Matin d’octobre“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Et ce doux rossignol ,,,
Est tout surpris de voir aux églantiers des roses
Pour la seconde fois donnant leur floraison."

Sand, “Ce que disent les fleurs”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"Mais je m'arrêtai auprès d'un grand églantier dont toutes les fleurs parlaient ensemble."





Sunday, January 22, 2012

suc

suc nm 
definition image
translation:
juice, sap, nectar; essence

etymology: from Latin succus – juice, sap

synonyms: chyle, eau, jus, nourriture, sève, substance

examples:

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
"Ces femmes savent alors sentir et calculer, presser tout le suc du présent et penser à l’avenir."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"Les nègres s’occupaient à empoisonner leurs flèches avec le suc de l’euphorbe"

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"la montre de voracité ne sied point aux jeunes dames, lesquelles sont censées se repaître de rosée et suc de fleurs comme avettes."
(avettes – bees )

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
Le paradisier, enivré par le suc capiteux, était réduit à l'impuissance.
(paradisier –  bird of paradise; capiteux –  intoxicating)

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"La comparaison de l'abeille composant son miel du suc de diverses fleurs, est bien vieille."

Féval, La Vampire (1885)
"Opium turc, dit-il, haschisch de Belgrade: suc concentré du ‘Papaver somniferum'."

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"En quel endroit de sa personne pourrait-elle loger un grain de vertu ? Il n’y a point la place, tant tout cela est ferme, plein de suc, solide et rebondi."













Saturday, January 21, 2012

patère

patère  nf  
definition image
translation:
1. hook, peg, clothes hook, coat-peg
2. (in antiquity) a metal or clay cup used for sacrifices
3. a bronze wall ornament, usually round

etymology: from Latin patera – cup, bowl

synonyms: crochet, porte-manteau

examples:


1.

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
[il] "pencha la tête sur son fauteuil et resta sans mouvement les yeux arrêtés sur une patère, sans la voir."

Balzac, César Birotteau (1837)
"le premier garçon de Braschon achevait d'y clouer quelques patères, et trois hommes allumaient les bougies."

Balzac, Pierrette (1840)
"Mais le génie du tapissier éclate dans les plis rayonnants d’une étoffe rouge qui partent d’une patère mise au centre du devant de cheminée."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il faillit arracher la patère en accrochant son chapeau et son cache-nez."

Zola, Pot-Bouille (1882)
"L’antichambre était vide, les patères elles-mêmes avaient disparu."

Maupassant,  Bel-Ami B(1885)
“ Duroy, un peu gêné, un peu honteux, cherchait une patère pour y pendre son haut chapeau.”

 Zola, Lourdes (1893)
“l’encombrement recommençait en l’air, des vêtements, des paquets, des paniers, pendus à des patères de cuivre/”

2.

Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"une flamme bleuâtre voltigeant sur une patère de bronze jetait par toute la chambre un jour faible et douteux

Gautier, “Sommeil” , La Comédie de la Mort (1838)
"O jeune homme charmant ! couronné de pavots,
Qui tenant sur la main une patère noire."

Flaubert, “Hérodias” (1877)
"du haut de la balustrade qui dominait Antipas, avec une patère à la main, elle cria : « Longue vie à César ! »"








Friday, January 20, 2012

œillet

œillet  nm 
definition image
translation:
carnation

note: can also mean eyelet, hole, grommet

etymology: diminutive of œil

synonyms:   1. dianthus, incarnat
                    2. boutonnière, grasset, œil

examples:

Gautier, “Pastel”,  La Comédie de la Mort (1838)
"Le vent d’hiver, en vous touchant la joue,
A fait mourir vos œillets et vos lis."

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"mettez sur votre fenêtre un des pots d’œillets."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Quand elle mettait son chignon sous le nez de Marjolin, il disait que ça sentait l’œillet."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"une gerbe de tiges parmi lesquelles retombaient des roses, des œillets, des verveines, pareils à une pluie de gouttes éclatantes."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Celle-là apportait un pot d’œillets rouges."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Des portières en drap bleu gris, en drap de soldat, ou l’on avait brodé quelques oeillets de soie rouge, retombaient sur les portes."

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"Ayant fouillé dans tous les coins, elles découvrirent enfin une vieille culotte de taffetas noir à œillets, de mode ancienne."












Thursday, January 19, 2012

morveux

morveux  adj 
definition image
translation:
snot-nosed, snotty, congested
 

morveux n brat, snot-nosed kid

etymology: from morve – snot, mucus  from Latin morbus – diseased

synonyms: enfant, garnement, gnare, gosse, marmot, môme. mouflet, moutard


examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Les quatre petits voleurs restaient…tous mourveux et sales, bien portants d'ailleurs, grugeant leurs prunes sans rien dire, mais regardant l'étranger d'un air sournois et narquois."
(grugeant  – chomping)

Gautier, “Omphale” (1834)
"Cette marquise de T*** est vraiment folle ; où diable avait-elle la tête de s'éprendre d'un morveux de cette espèce ? fit mon oncle entre ses dents."

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"Un oncle à succession ne se conduit pas ainsi, sans des intentions, envers une petite morveuse ramassée dans la rue."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"Claire les devait à une sorte de gouvernante sur qui madame d’Arlange se déchargeait des soucis que donnait cette « morveuse. » "


Zola, L’Assommoir (1879)
"On la gronda. En voilà une morveuse qui riait des mots qu’elle ne devait pas comprendre !"

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"Le capitaine, qui ne s’interrompait que pour nous verser à boire, accusa par surcroît une quantité de morveux, de jean-fesse et de propre-à-rien que je ne connaissais pas du tout."
(jean-fesse – coward)


Zola, Pot-Bouille (1882)
"Pas quinze ans, une morveuse, quelque chose de propre !"









Wednesday, January 18, 2012

manivelle

manivelle nf 
definition image
translation:
crank, handle

etymology: from Italian manovella. possibly from Latin manus – handed + Old High German wellen – to turn

synonyms: bielle, manche, maneton, nille, vilebrequin

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Si vous tourniez sept fois cette manivelle avec promptitude, lui dit Spieghalter en lui montrant un balancier de fer poli, vous feriez jaillir une planche d'acier."

Balzac, “Facino Cane” (1836)
"elle allait pendant le reste du temps tourner la manivelle d'une mécanique, et gagnait à ce dur métier dix sous par jour."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"L’homme faisait aller sa manivelle, regardant à droite, à gauche et vers les fenêtres."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"C’était un piano mécanique, avec une petite manivelle, à droite du clavier."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"Elle-même alla tourner la manivelle, l’engrenage avait un cri plaintif, les feuilles de tôle descendaient avec lenteur."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Comme une boîte à musique dont on remonte la manivelle répète interminablement le même air."


France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"Sa patte devient raide, il n’y voit goutte et ne vaut plus rien pour tourner la manivelle."










Tuesday, January 17, 2012

grasseyer

grasseyer  v 
definition image
translation:
to have a guttural pronunciation, to pronounce Rs from the back of the throat
 

grasseyement nm burr, guttural pronunciation, uvular R

note: a characteristic of Parisian pronunciation in the 19th century

etymology: from gras – fat, "speaking fat"

synonyms: bléser, parler gras

examples:

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”,  Contes bruns, (1832)
"Il grasseyait beaucoup; et sa voix, au moins aussi puissante que celle d'Oudet, jetait une incroyable richesse de son."

Gautier, “Omphale” (1834)
"Une petite voix flûtée et perlée résonna doucement à mon oreille, avec ce grasseyement mignard affecté sous la Régence par les marquises et les gens du bon ton."

Balzac,  “La Maison Nucingen” (1837)
"Godefroid ne grasseyait pas, ne gasconnait pas, ne normandisait pas."

Balzac, Autre Étude de femme (1842)
"Il grasseyait beaucoup. Sa voix…  jetait une incroyable richesse de son dans la syllabe ou dans la consonne sur laquelle tombait ce grasseyement."

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"il entendait les ramiers le bercer de leurs grasseyements monotones et caressants."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Mon Dieu, répondit M. de Combelot en grasseyant, on dit bien des choses…"

Zola,  Une Page d’amour (1878)
"Crie pas, c’est comme je t’aime ! murmura-t-il en grasseyant."






Monday, January 16, 2012

brouillon


 brouillon nm  
definition image
translation:
1. rough draft, rough work
2. muddler, messy person
 

brouillon adj  untidy, disorganized, messy, disjointed ; muddleheaded
brouillonner v to make a rough draft


etymology: from brouiller – mix up, perhaps from German root as in Old High German brod – broth and English brew, broth

synonyms: 1. croquis, ébauche, esquisse. manuscrit, plan
                  2. agité, confus, désordonné, écervelé, étourdi, troublé, tumulteux


examples:

1.

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"La foule se précipita avidement à leur suite. — Bon, se dit-il, voilà tous les brouillons qui s’en vont."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Après avoir envoyé cette dernière lettre dont le brouillon est conservé, … je tombai dans un abattement inexprimable."

Balzac, Le Contrat de mariage (1836)
"Mais, reprit Solonet en dépliant un projet d’acte inutile qu’il avait fait brouillonner par un clerc … j’ai rédigé le contrat pour vous en éviter la peine."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Aux nombreuses ratures qui couvraient ce papier, on reconnaissait le brouillon d’une lettre inachevée.."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Silence! exclama son mari, qui écrivait des chiffres sur le cahier de brouillons.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Le papier, couturé de ratures, brouillon d’un sonnet inachevé, était toujours à la même place."

 Daudet, Numa Roumestan (1881)
“Il allait déchirer son brouillon, seulement il y avait là une phrase de début qui lui plaisait, et qui pouvait servir encore.”



2.

Dumas, Vingt ans après (1845)
"-- Qui a fait arrêter M. de Beaufort ? -- Un brouillon qui ne parlait de rien moins que de m’assassiner !"




Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Surtout, défiez-vous d’Aristide, c’est un brouillon qui gâterait tout."

Zola, Pot-Bouille (1882)
"Non, je n’irai même pas jusqu’à votre M. Thiers. Un brouillon, un homme qui s’amuse à des idées !"

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Un homme à idées, un brouillon dangereux qui bouleversera le quartier, si on le laisse faire !”









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.