Thursday, October 22, 2009

acharné


acharné adj 
definition image
translation:
fierce, tenacious, furious, implacable

archarnement nm rancor, animosity, fury
acharner v to set an animal or a human on a prey, incite, stir up
s’acharner v to be intent, persist in, fiercely attack

etymology: derived from chair– flesh, eventually from Latin caro – flesh, from the practice giving a taste of the prey’s flesh to a dog or a falcon to get them excited for the hunt)

synonyms: enragé, farouche, forcenéfougueux, furieux, intense, obstiné, opiniâtre, persévérant

examples:

Balzac, Un episode sous le terreur (1830)
”L' homme qui s'acharnait à la poursuite de la pauvre créature assez hardie pour traverser nuitamment ces rues silencieuses, parut frappé du spectacle qui s'offrait à ses regards."

Barbey d’Aurevilly. Le Cachet d’onyx (1832)
"Et cependant, en observant attentivement cette danseuse effrénée, se jetant au plaisir d'un mouvement acharné."

Dumas, La Reinw Margot (1845)
"Les chiens, animés par une course de plus de trois heures, se ruaient sur lui avec un acharnement que redoublaient les cris et les jurons du roi."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"Deux peuplades aux prises se battaient avec acharnement."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Et elle s'acharnait cependant, furieuse, ne comprenant pas pourquoi elle, qui avait eu le flair si délicat pour une première spéculation, ne donnait plus à son mari que des conseils déplorables.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Cette familiarité inespérée enthousiasma le nouveau quartier qui fit, dès lors, une guerre acharnée au gouvernement républicain.”

Zola, La Curée (1872)
"Il rentra, irrité du bonheur qui lui semblait courir les rues, rendu plus féroce, s’imaginant des luttes acharnées, dans lesquelles il aurait plaisir à battre et à duper cette foule qui l’avait coudoyé sur les trottoirs."



blafard

blafard adj 
definition image
translation:
pale, pallid, wan

etymology: derived from Middle High German bleich-var* -- pale

synonyms:
blanc, blême, cireux, crayeux, exsangue, fade,  glauquehâve, mat, pâle, terne, terreux

examples:

Balzac, Le Curé de Tours (1832)
“Les tons de sa chair avaient contracté la teinte blafarde assez commune chez les dévotes.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"L'embonpoint blafard de cette petite femme est le produit de cette vie, comme le typhus est la conséquence des exhalaisons d'un hôpital."

Dumas père, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"Le geôlier avait pris le lampion, et, refermant la porte, enlevé au prisonnier ce reflet blafard qui lui avait montré, comme à la lueur d'un éclair, les murs ruisselants de sa prison."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Alors on vit descendre du carrosse un monsieur vêtu d’un habit court à broderie d’argent, chauve sur le front, portant toupet à l’occiput, ayant le teint blafard et l’apparence des plus bénignes."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"De derrière, je voyais ses grosses épaules frissonner et sa main, — une longue main blafarde et bête, — trembler sur le dos de la banquette, comme une main de vieux."

Zola, La Curée (1872)
"Petite, maigre, blafarde, vêtue de cette mince robe noire qu’on eût dit taillée dans la toge d’un plaideur."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"il cherchait cette ombre dont il avait eu peur, cette branche haute qui, noyée dans la buée blafarde de l’averse, lui semblait avoir emporté la forêt en s’effaçant."






Thursday, October 8, 2009

grêle


grêle adj
definition image
translation:
skinny, spindly, thin; reedy (voice)


etymology: derived from Latin gracilis — slender

synonyms:
 effiléétique, filiforme, fin, fluet, gracile,
maigre, mince, menu, sec


note:  la grêle – nf  hail (unrelated)


examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Ce nain hideux était gros, court, ventru, et se mouvait avec une rapidité singulière sur deux jambes grêles et fluettes."

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"Ces quatre personnages se distinguaient tous par une voix grêleparticulièrement en harmonie avec leurs idées et leur maintien."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"En ce moment, les pensionnaires, après s’être examinés entre eux, virent tous à la fois mademoiselle Michonneau grêle, sèche et froide autant qu’une momie."

Daudet, Lettres de mon moulin (1866)
"Le soir venu, il prenait la route d’Arles et marchait devant lui jusqu’à ce qu’il vît monter dans le couchant les clochers grêles de la ville."

Zola, La Curée (1872)
"Ce joli jeune homme, dont les vestons montraient les formes grêles, cette fille manquée, qui se promenait sur les boulevards..."

Zola, La Curée (1872)
"il se pliait comme une marionnette ; et, de toute sa personne grêle, rusée, noirâtre, ce qu’on voyait le mieux, c’était la tache rouge du ruban de la Légion d’honneur, qu’il portait très large."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"puis il battit, de sa jambe grêle, un entrechat encore alerte, puis il commença à pivoter galamment, sautillant, se trémoussant d'une façon drôle."





Wednesday, October 7, 2009

trapu


trapu adj  
definition image
translation:
stocky, thickset, compact, squat, dumpy

etymology: derived from Old French trapper - to cut

synonyms: costaud, courtaud, fort, musclé, râblé, robuste

examples:

Balzac, Eugénie Grandet (1833)
"Au physique, Grandet était un homme de cinq pieds, trapu, carré."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Cet homme offrait, en un mot, l’exagération de ce qu’il y a de court, de trapu, de ramassé dans le type de l’Hercule Farnèse."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"C'était un homme d'une quarantaine d'années, court, trapu, vigoureux."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Le plus gai, le plus satisfait de tous, était un petit Bonifacien hâlé et trapu."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il était de taille moyenne, légèrement trapu. Au bout de ses bras trop développés, des mains d'ouvrier, que le travail avait durcies, s'emmanchaient solidement."

Zola, La Curée (1872)
"des chaînettes de fer soutenaient des corbeilles, dans lesquelles s’étalaient des Orchidées, les plantes bizarres du plein ciel, qui poussent de toutes parts leurs rejets trapus, noueux et déjetés comme des membres infirmes."
(rejet – sprout)


Zola, L’Argent (1891)
"il paraissait prodigieusement développé pour son âge, pas très grand, trapu, entièrement formé à douze ans, déjà poilu."
(poilu — hairy)


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.