Saturday, October 31, 2015

matelote

matelote nf
definition image
translation:
fish stew

note:  
1. older spelling matelotte
2. favorite dish, along with friture,  of guinguettes open-air restaurants near Paris in the 18th and 19th centuries;  made with  fish (often eel), wine, and onions.

etymology:  from matelot — sailor

synonyms:   bouillabaisse, borride, meurette, ragoût

examples:

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“six ans auparavant, vous aviez passé par là pour aller manger une matelote.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Comme je me repentis, à la vue de votre potage, de vos côtelettes de Présalé, de vos soles en matelotte, de votre homard en mayonnaise.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“On leur servit un poulet avec les quatre membres étendus, une matelote d'anguilles dans un compotier en terre de pipe.”

Maupassant, "Une Partie de campagne,”  La Maison Tellier (1881)
“M. Dufour se mit à lire l'enseigne engageante d'une gargote : Restaurant Poulin, matelotes et fritures, cabinets de société.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Elle adorait les fritures de Seine, les gibelottes et les matelotes.”


Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“partout des restaurants arborant de fallacieuses étiquettes : « Matelotes, lapins, fritures, vin de Bourgogne et piccolo à 1 franc le litre. »”
(piccolo —  cheap wine)

Goncourt, Journal II (1887)

“Là dedans, un cuisinier, qui faisait un poulet sauté, une matelote, un certain plat de champignons, comme nul cuisinier au monde.”








Friday, October 30, 2015

rafistoler

 rafistoler  v
definition image
translation:
to fix, patch up, patch together

etymology:  from archaic French afistoler — to embellish

synonyms:   coudre, racommoder, radouber, réparer,  répecer, ravauder

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“Je ne suis pas fier, je rafistole moi-même une marche de mon escalier.”


Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Si quelque serrures allaient mal, il l'avait bientôt démontée, rafistolée, huilée, limée, remontée, en disant : "Ça me connait.”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“En rafistolant ses chausses,
Il disait, pauvre et mal mis :
Au vrai bonheur puisqu’il mène,
Ah ! Le sabot vaut bien l’escarpin.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Eh ! bien, Lucien, mon enfant, mon cher amour, nous voilà rempaillé, rafistolé;
(rempaillé —  fixed with straw)

Zola,  L’Assommoir (1879)
“Elle s’était rafistolé une petite robe modeste.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
“la marchande de fleurs dont la chanteuse et sa mère rafistolaient trois fois les bouquets sans le lui dire, en renouvelant les rubans.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“En trois quarts d’heure, la chose fut refaite, rafistolée, mise au point.”








Thursday, October 29, 2015

enjambée

enjambée  nf
definition image
translation:
stride, step

enjamber v  to stride, bestride

etymology:  from jambe — leg

synonyms:   fpolée, marcje, pas

examples:

Gautier, “Deux Acteurs pour un rôle”  (1841)
“À la fin du premier acte, l’inconnu se leva, comme ayant pris une résolution subite, enjamba les timbales, la grosse caisse et le tamtam, et disparut par la petite porte qui conduit de l’orchestre au théâtre.”

Dumas, Vingt ans après (1845) 
"puis vint le tour de Porthos, qui, en enjambant par-dessus le bord, manqua de faire chavirer la petite embarcation."

Sardou, La Perle noir (1862)
“Il franchit les quatre ou cinq marches de l’escalier d’une enjambée.”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Je le regardai descendre la rue Saint-Benoît à grandes enjambées, puis je rentrai dans le restaurant.”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Le Frère continuait ses grandes enjambées, le gourmandant, l’appelant.”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
“ouvrier, l’enlevant de terre, l’embrassa brusquement sur les deux joues, puis il s’enfuit très vite à grandes enjambées.”

Maupassant, Miss Harriet (1884)
“Les deux hommes s’élancèrent à sa poursuite, Maillochon à grandes enjambées, Labouise à pas pressés, courant d’un trot essoufflé de petit homme.”












Wednesday, October 28, 2015

bamboche

bamboche nf
definition image
translation:
party, good time

bamboucheur nm partier

etymology:  from Italian bamboccio  — doll;  bamboche  used to mean a kind of marionnerre in French



synonyms:   bamboula, bombance, bringue, débauche,  fête, fredaine, noce

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“une condamnation en vingt années de fers, commuée par lui, le lendemain même de la sentence, en douze années de forteresse avec jeûne au pain et à l’eau tous les vendredis, et autres bamboches religieuses.”

ue, Mystères de Paris   (1842)
“-- Ah çà ! et tes enfants, et ton mari ?
-- Ne me parle pas de lui.
-- Toujours bambocheur !”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Je vous prêterai mois par mois l’argent nécessaire pour vivre, mais pour vivre strictement et non pour bambocher, pour courailler !”
(courailler run after the ladies)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Il a fait tant de bamboches quand il était jeune !”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Ils sont gais, et, contant leurs antiques bamboches,
Branlent leurs vieux gazons sur leurs vieilles caboches.”

Sardou, Le Roi Carotte (1872)
“C’est un jour de bamboche
Nous voici,
Dieu merci,
De l’argent plein la poche.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Il avait aux pieds de ces chaussons de lisière, tressés, noirs et blancs, qu’on appelle, dans ce coin de la Brie, des 'bamboches'.









Tuesday, October 27, 2015

aiguillette

aiguillette nf
definition image
translation:
aiguillette, aglet (an ornemental braid used on uniforms

etymology:   diminutive of aiguille  — needle

synonyms:   cordage, corselet, cordelière, ficelle, ganse, lacet, passement, soutache

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
“Le baron Ordener va recevoir le titre de comte, le collier de l’Éléphant et les aiguillettes de colonel,”

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
“Ces vieilles bandes, muettes et brillantes, offraient mille contrastes de couleurs dus à la diversité des uniformes, des parements, des armes et des aiguillettes.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Athos, sans rien dire, vida ses poches, ramassa tous ses bijoux : bourses, aiguillettes et chaînes d’or,”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“un col d’homme rabattu, garni d’un point d’Alençon et noué d’une bouffette noire ,,, s’étalait sur une robe de velours vert à manches crevées, relevées d’aiguillettes et de brandebourgs.”

Sardou, Le Roi Carotte (1872)
“LE MARÉCHAL TRAC, vécu en petit-maître très-efféminé, aiguillettes à houppettes, flacons d’essences dans les épaulettes, etc.
(petit-maître —   fop)

Daudet, “Monologue à bord”, Les Contes du lundi (1875)
“ces galons, ces brandebourgs, ces aiguillettes donnaient beaucoup d’ouvrage à la maison.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“Puis, avec une prestesse de jeune chatte nerveuse et courroucée, elle arracha mes aiguillettes d'or, froissa mon col, et déchira du haut en bas le plastron irréprochable de ma chemise britannique…”







Monday, October 26, 2015

sbire

sbire nm
definition image
translation:
(police) agent;  henchman, goon,

etymology:  originally from Italian sbrirro —  an archer working for the police, from Latin birrus — a type of overcoat;  now sbire has a negative meaning.  a henchman for a bad guy

synonyms:   affide, agent, assassin, flic, hirondelle, homme à rout faire

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“Le Bedouin qui la montait, poursuivi par les sbires du gouverneur, s’était précipité avec elle du sommet des montagnes qui dominent Jéricho.”

Hugo. Marion de Lorme (1831)
“Vous, vous avez trompé sbires et sénéchaux.”

Stendhal, Les Cenci (1837)
“Béatrix fut gardée dans le palais de son père par une grosse troupe de sbires.”

Stendhal,  Suora Scholastica (1839)
[il]” lui annonça, en présence de Scolastique, que le jeune Gennarino de Las Flores venait d'être tué par les sbires devant lesquels il fuyait.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Le chef des sbires eût peut-être douté de la sincérité de d’Artagnan, si le vin eût été mauvais ; mais le vin était bon, il fut convaincu.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“je ne suis pas disposé à me laisser prendre par le citoyen Fouché, sans brûler quelque peu la moustache au premier de ses sbires qui mettra la main sur moi.”

Flaubert, Dictionnaire des idées reçues (1880, pub. 1911)
SBIRE : S’emploie par les Républicains farouches pour désigner les agents de police.”







Sunday, October 25, 2015

casanier

casanier adj
definition image
translation:
home-loving, stay-at-home

casanier nm  homebody, home lover

etymology:  from case — house

synonyms:   misanthrope, popote, rassis, sédentaire, solitaire

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“D’abord ma vie n'est pas une vie casanière, je suis toujours dehors..”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“— Moi! s'écria Aramis. Moi! depuis un an que je suis ici je n'ai point une seule fois passé la mer.
 — Oh! fit d'Artagnan, je ne vous savais pas si casanier.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Autrefois, Delacroix allait beaucoup dans le monde, où il avait de grands succès comme homme ; une maladie du larynx l'a rendu casanier.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Le Français — le Parisien surtout — est si naturellement casanier, qu’il lui faut un prétexte à peu près raisonnable pour partir.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Elle reprit son ancienne vie, plus casanière et plus retirée.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“Un homme casanier et régulier ! Une véritable mécanique !”

Huysmans, À Rebours (1884)
“Son cabinet de travail, une pièce définitive, rangée, bien assise, outillée pour le ferme maintien d’une existence casanière,”






Saturday, October 24, 2015

scrutin

scrutin nm
definition image
translation:
poll, ballut; election, vote

etymology:  from Latin scrutinium  — examination

synonyms:   dépouillement, élection, référendum, vote

examples:


Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“La discussion allait dégénérer en personnalités, quand on demanda le scrutin.”

Balzac, Albert Savarus (1842)
“L’Election ne se fera pas avant trois jours … nous aurons plusieurs scrutins.

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
“l’on vote au scrutin secret, répondit Giraud.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Mais qui donc a voté ? Mais qui donc tenait l’urne ?
Mais qui donc a vu clair dans ce scrutin nocturne ?”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“On parlait d’élection, de scrutin, et la pauvre mère tendant sa coiffe rousse.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“il répète partout qu’il est le maître du scrutin, qu’il fera nommer un cordonnier, si cela lui plaît.”

Zola, “Madame Neigeon“, Naïs Micoulin (1883)
:Après le dépouillement du scrutin, il est devenu évident que, sans notre appui, le candidat échouait.”
(dépouillement —  count)







Friday, October 23, 2015

céruse

céruse nf
definition image
translation:
white lead, Venetian lead, ceruse, white

note: ceruse was a cosmetic compound invented in the 16th century and used for whitening the skin

etymology:  from Latin cerussa —  ceruse

synonyms:  blanchâtre, blanchi


examples:

Sue, Mystères de Paris  (1842)
“Il m’avait dit qu’il y avait à Beaugency un ancien forçat de sa connaissance qui employait des libérés à une fabrique de blanc de ceruse.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“un homme d’une cinquantaine d’années, doué de cette figure de blanc de céruse que se font les diplomates, habillé de drap bleu,”

About, Le Nez d’un notaire (1862)
“Les ministres et les princes leur baisent les mains et blanchissent leur habit noir à la céruse de leurs bras nus.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“la céruse, le fard, les perruques leur donnent de l’éclat aux chandelles et les font paraître tout autres qu’ils ne sont.”

Daudet, “Le Pape est mort”, Les Contes du lundi (1875)
“Puis, parmi les longs avirons reluisants de céruse qui étaient en train de sécher contre le talus, le père Cornet s’en allant avec son seau à peinture.”


Zola, L’Œuvre (1886)
“Du dehors, par les quatre grandes fenêtres, dont les vitres inférieures étaient barbouillées de céruse, on ne voyait que le plafond nu, blanchi à la chaux.”

Zola, Lourdes (1893)
“on l’enduisait d’une sorte de céruse, pour la conservation sans doute.”

















Thursday, October 22, 2015

bauge

bauge nf
definition image
translation:
wallow, boar's lair, pigsty

etymology:  from a Celtic word for fort


synonyms:   cochonnerie, immondice, porcherie, saleté, tanière

examples:

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“La comtesse gisait, le corps affaissé, les bras pendants, sur un fauteuil sale dans cette chambre qui ressemblait à la bauge d’un sanglier.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Il allait relancer le sanglier jusque dans sa bauge la plus profonde.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
Le jardin, plus long que large, allait, entre deux murs de bauge couverts d’abricots en espalier.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Cette gloire est ton trou, ta bauge, ta demeure !”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“j’ai détesté plus encore ces bauges de Paris où s’agitent comme cinglés par le fouet de l’hystérie, un ramassis de naïades d’égout et de sinistres riboteurs !”


Daudet, Sapho (1884)
“Retourne à ta bauge… Fille et faussaire ça va ensemble,”

Goncourt, Journal II (1887)
“Les pieds dans la neige, j’attends depuis neuf heures du matin jusqu’à quatre heures du soir, le débuché d’un sanglier, qui se refuse à quitter sa bauge.”






Tuesday, October 20, 2015

sarrau

sarrau nm
definition image
translation:
smock, coverall

etymology:  from Middle High German saroca — surplice

synonyms:   blouse, bourgeron

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“il en vit les cheveux, le sarrau, les peaux de chèvre couverts d’épines, de débris de feuilles, de brins de bois et de broussailles, comme si ce Chouan eût fait une longue route à travers les halliers.”

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
“Tâcher d’avoir quelque vieux sarrau bleu à dessins rouges. Cela déguise bien.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Elle trouva Chaudet, en sarrau bleu, modelant sa dernière statue.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“l’enfant vêtu d’un sarrau rouge paraît et disparaît dans les grandes herbes comme un coquelicot qui se courbe sous le souffle du vent.”

Cezanne


Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Mme Homais en savait quelque chose, ayant encore sur la poitrine les marques d’une écuellée de braise qu’une cuisinière, autrefois, avait laissée tomber dans son sarrau.”

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“Pressés les uns contre les autres, des ouvriers en sarrau, des ouvrières en haillons, des soldats sanglés et guêtrés, sans armes, scandaient, avec le cliquetis des verres, la Marseillaise.”

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Il avait laissé une galopine, une écolière en sarrau de toile, et il était en face d’une grande jeune fille.”










Monday, October 19, 2015

roquentin

roquentin  nm
definition image
translation:
old dandy, old beau,, retired soldier

note: most often in the form vieuxroquentin

etymology:  from rauquer — to cry raucously

synonyms:   soudard, veillard

examples:

Balzac, “Adieu” (1832)
“Laissez ce vieux roquentin qui crèvera demain.”

Balzac, Béatrix (1839)
“Allons ! vieux roquentin, ,,, Quand vous pensez à votre jeune temps, vous oubliez tout.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“on l'appelait vieux roquentin, vieux coureur de guilledou…”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Et, derrière lui, trois roquentins, postés dans une embrasure, chuchotaient des remarques obscènes “

Barbey d’Aurevilly,  “Le Bonheur dans le crime”, Les Diaboliques (1874)
“Tous les vieux roquentins que j’ai vus, dans ma vie, avoir tardivement un enfant, adoraient leur progéniture.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
 [il]  “se tournant vers le marquis d’Espaillon d’Aubord, ministre de la Guerre, vieux roquentin acharné à l’amour…”

Barbey d’Aurevilly, Une Histoire sans nom (1882)
“Mais le vieux roquentin de marquis … ne les écoutait pas, ne les entendait pas, de l’autre côté de la table, dans le rongement éternel du cancer qui lui mangeait le cœur…”






Sunday, October 18, 2015

borgne

borgne adj
definition image
translation:
shady, dubious;  badly-lit;

note:  basic meaning is one-eyed

etymology:  uncertain

synonyms:   déconsidéré, douteux, louche, malfamé, mauvais

examples:

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“— Et vous avez loué ?…
— Un petit appartement dans une maison borgne.”


Baudelaire (tr. Poe), “De l'assassinat dans la rue Morgue”,  Histoires extraordinaures  (1858)
“Il n’a vu personne dans la rue en ce moment. C’est une rue borgne, très-solitaire.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Tous deux s’étaient attablés dans un cabaret des plus borgnes, pour boire chopine ensemble.”

Loti, Aziyadé (1879)
 “leur madame parlait toutes les langues et tenait un café borgne dans le quartier de Galata.”

Alexis, “Après la Bataille”, Les Soirées de Médan (1880)
“des hommes en blouse, titubants, entraient et sortaient, habitués d’une sorte de cabaret borgne, tapi en un rez-de-chaussée du fond de la ruelle.”

Zola, “La mort d'Olivier Bécaille“,  Naïs Micoulin (1883)
“Je l'avais reconnue à un restaurant borgne, qui se trouvait au rez−de−chaussée, et d'où l'on nous montait la nourriture..”

Feydau. L’Hôtel du libre échange (1894)
“Je sais bien que vous ne le connaissez pas !… C’est un hôtel borgne !”





Saturday, October 17, 2015

prôner

prôner v
definition image
translation:
to recommend, advocate, extol

etymology:  from prône — sermon;  prôner used to mean to preach

synonyms:   affirmer. élever,  exalter, louer, préconiser, recommender

examples:

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“elles vous serviront merveilleusement, elles vous prôneront et vous rendront désirable.”

Balzac, L’Interdiction (1836)
“Loin de vous prôner, elles médisent de vous, en craignant de vous donner pour médecin à leurs bonnes amies.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
[il] “avait l’insolence de prôner cet esprit de justice sans acceptation de personnes, que le marquis appelait un jacobinisme infâme.”
(acceptation —  approval)

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)/
“Riche par elle-même, riche par son mari, qui, prôné comme un des hommes les plus capables du parti royaliste et l’ami du Roi, semblait promis à quelque ministère, elle appartenait à l’aristocratie.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Non, car je marche sur des certitudes, poursuivit Danglars avec la faconde banale du charlatan, dont l’état est de prôner son crédit.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“l’Académie, qui ne connaissait pas un mot de Lucrèce, la vantait, la prônait, l'exaltait.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Elle le trouvait, au contraire, fort joli ; et le crieur en prônait la délicatesse.”




Thursday, October 15, 2015

royale

royale nf
definition image
translation:
goatee

etymology:   from barbe royale

synonyms:   barbe, barbiche

note:  this style originates in the earlier 16th century in Italy, replacing the clean-shaven fashion then current,  then spreads through Europe,  until the time of Louis XIV.

examples:

Hugo. Marion de Lorme (1831)
“MARQUIS DE SAVERNY, déguisé en officier du régiment d'Anjou, moustaches et royale noires, un emplâtre sur l'œil.
(emplâtre — plaster, small bandage)




Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
“Cela dit, il pirouetta sur ses talons, et descendit l’escalier en chantonnant entre sa royale et ses moustaches un vieux air allemand de Sébastien Bach.”

Balzac, César Birotteau (1837)
“Ah ! ma fille ! ton père se ruine ! Il a pris un architecte qui a des moustaches, une royale, et qui parle de construire des monuments.”

Balzac, Les Secrets de la Princesse de Cadignan (1840)
“Cet amoureux avait de bien beaux yeux, une barbe épaisse et longue en éventail, une royale, une moustache et des favoris .”

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“Il a laissé pousser ses moustaches et sa royale, mais je lui ai fait couper ses favoris et sa barbe.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“En outre, il avait conservé la fine moustache et la royale allongée du temps de Louis XIII.”



Wednesday, October 14, 2015

reddition

 reddition nf
definition image
translation:
1.  surrender, capitulation
2. rendering (accounts),  reimbursement

reddition de comptes  —  — closing an account, sqauring an account

etymology:   from Latin  reddere —to return, give back

synonyms:   abandon, capitulation, chute; action de rendre

examples:

1.

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Wurmser se détermina à capituler le 2 pluviôse 22 janvier 1797. Mais la reddition n'eut lieu que le 14.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“la reddition de Mantoue les a accrues de quinze mille hommes arrivés la veille du combat.”

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
“Avec la reddition de Metz, nous voilà sans armée.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Conséquemment, l’investissement d’Irkoutsk, et, par suite, sa reddition n’étaient plus qu’une affaire de temps.”

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
“on lisait des dépêches précises annonçant l’insuccès définitif, la reddition inévitable.”

Goncourt, Journal II (1887)
:M. Thiers était dans l’impossibilité de commencer son attaque, il ne pouvait travailler à la reddition de Paris avec le concours de l’étranger.”

Zola, La Débâcle (1892)
“Mais ce fut surtout après la reddition de Metz que Delaherche dut une véritable reconnaissance à son hôte.”


2.

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“Messieurs Crémière, Massin et Minoret, mon neveu, sont membres du conseil de famille institué pour Ursule, ils assisteront à cette reddition de comptes.“

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Esther et Lucien avaient dévoré tous les fonds confiés à la probité du banquier des bagnes, qui s’exposait pour eux à de terribles redditions de compte.”

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Quinze jours après le retour de madame Chanteau à Bonneville, la reddition des comptes de tutelle eut lieu de la façon la plus simple.”




Tuesday, October 13, 2015

sémillant

sémillant adj
definition image
translation:
dashing, spirited, graceful, vivacious

etymology:  from semille — trick, prank

synonyms:  agile, déluréfrétillant, fringant, gai, guilleret, ingambe, leste, vivace



examples:

Balzac, La Paix du ménage (1830)
“En voyant le sémillant baron rôdant autour de sa bergère, l’ancienne duchesse sourit avec une malignité sardonique,”

Michelet, Histoire de France II (814 — 1189) (1833)
“le joli petit homme sémillant de la plaine, qui a la langue si prompte, la main aussi,”

Kock,  Jean (1835)
“Il fait encore l'aimable, le sémillant, cependant il est moins gai que le matin.”

Stendhal. Mémoires d’un touriste (1838)
 “les jeunes Espagnoles, plus sémillantes que jamais, sont revenues prendre leurs places.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“le comte est charmant, sémillant, homme d’esprit, aimable au possible.”

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
“Spirituelle, vive, sémillante, elle eut autour d'elle les hommes les plus distingués de la soirée.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Toutes ces considérations rendaient donc Albert plus sémillant qu’il ne l’avait jamais été.”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.