Sunday, February 28, 2010

bariolé


bariolé adj
definition image
translation: 

multicolored, gaudy, colorful, rainbow-colored

bariolage nm variegation, medley of colors

etymology: from prefix ba- (periorative) and Old French riole oy riule from Latin regula – rule (from which French règle – rule)

synonyms: bigarré, chamarré, coloré, diapré, multicolore, panaché, peinturluré, varié

examples:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"Les murs menaçants de cette bicoque semblaient avoir été bariolés d’hiéroglyphes."

Balzac, Une double Famille (1830)
"[elle] contempla le sommeil de sa fille, la baisa sur le front, et tira de la poche de son habit un long papier bariolé de lignes noires."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Le gouvernail était fait de deux immenses avirons ajustés sur des pieux bariolés, et s’allongeant dans l’eau derrière la barque comme les pieds palmés d’un cygne "

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"des vaisselles, des meubles, des auberges gothiques et des châteaux de mélodrame, où se promènent quelques mannequins à ressort, vêtus de justaucorps et de pourpoints bariolés. "

Baudelaire, “À Celle qui est trop gaie", Fleurs du mal (1857-1861)
"Ces robes folles sont l'emblème
De ton esprit bariolé"

Zola, La Curée (1872)
"les kiosques des marchands de journaux, de place en place, s’allumaient, pareils à de grandes lanternes vénitiennes, hautes et bizarrement bariolées, posées régulièrement à terre."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Les taches vives des carottes, les taches pures des navets, semées en quantité prodigieuse le long du marché, l’éclairant du bariolage de leurs deux couleurs."

Saturday, February 27, 2010

bigarré


bigarré adj
definition image
translation: 
multicolored,  motley, colorful, streaked, variegated

bigarrure nf.medley, mixture of colors

etymology: uncertain, possibly from prefix bis – twice Old French garre – two-colored

synonyms: bariolé, chamarré, coloré, marbré, mélangé, multicolore, peinturluré, taché, varié, zebré

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Ce n'est pas l'humble ver, les abeilles dorées,
La verte demoiselle aux ailes bigarrées."
(demoiselle – damsel-fly)

Dumas, La Reine Margot (1845)
"L'animal [sanglier] faisait merveille : attaqué à la fois par une quarantaine de chiens qui l'enveloppaient comme une marée hurlante, qui le recouvraient de leur tapis bigarré... il lançait à dix pieds de haut un chien, qui retombait éventré."

Baudelaire, “J’aime ses grands yeux bleus", Fleurs du mal (1857-1861)
"J’aime son mauvais goût, sa jupe bigarrée."

Zola, La Curée (1872)
"ce flot de femmes de tous les pays et de toutes les époques, roulait, avec un fourmillement, une bigarrure d’étoffes vives."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"des plumes légères de poules, dorées, bigarrées, dont ils faisaient monter un vol à chaque souffle."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"les raies élargies ... de plaques de cinabre coupées par des zébrures de bronze florentin, d’une bigarrure assombrie de crapaud et de fleur malsaine."
(cinabre – cinnabar)

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Ils étaient rouges, bigarrés, flamboyants, ces châles ; et leur éclat semblait étonner les poules noires sur le fumier, les canards au bord de la mare, et les pigeons sur les toits de chaume."





Friday, February 26, 2010

semelle


semelle nf
definition image
translation: 
sole (of the shoe)

etymology: uncertain

synonyme: sole

examples:

Balzac, Le Curé de Tours (1832)
"Or, entre toutes les petites misères de la vie humaine, celle pour laquelle le bon prêtre éprouvait le plus d’aversion, était le subit arrosement de ses souliers à larges agrafes d’argent et l’immersion de leurs semelles."

Sand, Indiana (1832)
"ils se ruent jusque sur vos semelles, tant ils sont avides de voir et d'entendre."

Balzac, "Le Message" (1832)
"Il portait de grands souliers à grosses semelles."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"l’inconnu se leva, présenta le dos au feu, leva l’un de ses pieds pour chauffer la semelle de ses bottes."

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“des semelles droites, des dessous de bottes éculées, des orteils passant par des trous de souliers, et force talons nus, des pieds d’homme, des pieds de femme, des pieds d’enfant.”

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1886)
“Le docteur regarda attentivement et fut stupéfait ; la marque d’un soulier européen, avec ses clous, sa semelle et son talon, était profondément creusée dans la neige.”



Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"leurs semelles se collaient, ils clapotaient, inquiets, ravis de cette boue horrible."





Thursday, February 25, 2010

pantin


pantin nm 
definition image
translation: 
puppet 


pantin articulé – jumping jack

etymology: from French pantine – a hank of raw silk from French pan – flap (on a garment)  from Latin pannus – piece of cloth

synonyms: automate, fantoche, guignol. marionette, poupée

examples:

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Les uns se fâchent d’une impertinence sans portée et se laissent plaisanter par les diplomates qui les font poser devant eux en tirant le fil principal de ces pantins l’amour-propre ."

Hugo, Les Châtiments (1853)
“Ne sachant que lécher à droite et mordre à gauche,
Aidant, à son insu, le crime ; vil pantin,
Il entrouvrait la porte aux sbires en débauche
Qui vinrent un matin.”

Verne, Les Enfants de Capitaine Grant (1868)
“Au-dessus des arbrisseaux sautaient et ressautaient des kanguroos comme une troupe de pantins élastiques. ”


Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Pendant des heures, ces hommes se plient, pareils à des pantins articulés, avec une régularité et une sécheresse de machine."

Zola, La Curée (1872)
"cette étrange femme de soie rose qu’elle avait devant elle, et dont la peau de fine étoffe, aux mailles serrées, semblait faite pour des amours de pantins et de poupées."



Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Ils défilaient interminablement, tous pareils, avec ce mouvement de pantins qui leur est particulier."

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“j’avais bien déjà trouvé l’occasion de faire comprendre aux conseillers municipaux que je les tenais pour des ganaches, des pantins et des teigneux.”



Wednesday, February 24, 2010

polisson


polisson nm
definition image
translation: 
naughty child, mischevious child, scamp, scapegrace

polisson adj mischievous, naughty, lewd
polissonerie nf. lewd talk, smutty joke
polissonner v to run around the streets (children)

etymology: from Latin politio – act of polishing

synonyms: chenapancoquin, espiègle, fripon, galopin, gamin, garnement, gredin, vaurien, voyou

examples:


Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"lle ne s’écria pas comme une Parisienne : « Le polisson ! » Mais pour ne pas être exprimé, le mépris n’en fut pas moins complet."

Zola, La Curée (1872)
"Oh ! le polisson ! murmura-t-elle, désarmée."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Et il en vint à dire, en se fâchant, que Murillo peignait comme un polisson."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Plus tard, ils polissonnèrent, ils cherchèrent les coins noirs de la chambre."

Maupassant, "Au printemps", La Maison Tellier (1881)
"Elles veulent dire les commérages de l'atelier, les polissonneries chuchotées, l'esprit souillé par toutes les ordures racontées, la chasteté perdue, toute la sottise des bavardages."


Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Veux-tu bien venir ici, polisson ! Que je te voie causer avec les va-nu-pieds!"

Zola, La Terre (1888)
"Eh bien, polissons ! cria le prêtre. Est-ce que vous vous croyez dans une étable ?"



Tuesday, February 23, 2010

rafale


rafale nf
definition image
translation: 
gust, squall, flurry (of snow); burst (of gunfire)


etymology: perhaps from Spanish ráfaga – gust

synonyms: bourrasque, coup de vent, orage, ouragan, souffle, tempête, tornade, trombe, typhon, vent

examples:

Balzac, L'Enfant maudit (1831)
"En ce moment une horrible tempête grondait par cette cheminée qui en redisait les moindres rafales en leur prêtant un sens lugubre."


Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"La nuit était profonde, l’eau tombait à torrents, de fortes rafales de vent et de pluie fouettaient les murailles."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Au loin, dans le détroit, la tempête faisait rage ; la flamme du bivac se courbait sous la rafale. "
(bivac – bivouac, camp)

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Et la rafale avait beau souffler, faire gémir les agrès, secouer et inonder la barque, la chanson du douanier allait son train, balancée comme une mouette à la pointe des vagues."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ils roulèrent ainsi en face des côtes, emportés par une rafale, ramenés par la marée."

Maupassant, "Le papa de Simon". La Maison Tellier (1881)
"Mais, parfois, comme dans les accalmies d'une tempête passent tout à coup de grandes rafales de vent qui font craquer les arbres ."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Parfois, sous une immense rafale, toute la forêt s'inclinait dans le même sens avec un gémissement de souffrance."



Monday, February 22, 2010

jaser


jaser v
definition image
translation:
to chatter, gossip, tattle, chat

etymology: uncertain

synonyms: babiller, bavarder, cancaner, causer, clabauder, coasser, commérer, dégoiser, gloser,  jaboter, jacasser, jaspiner, palabrer, papoter, parloter, potiner

examples:

Balzac, Une double Famille (1830)
"Hé bien, mes enfants, avez-vous bien jasé ? leur demanda-t-elle d’un air tout à la fois indulgent et railleur."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Nous ne voulons pas être indiscrets, Grandet, dit le banquier. Vous pouvez avoir à jaser avec votre neveu."

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
"elle lui racontait des histoires, elle le faisait jaser, comme nous sommes là, pas vrai, tous les deux à jacasser…"

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Tout cela sentait le mystère et faisait beaucoup jaser le monde."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Peut-être les eût-elle laissés là à jaser au pied du mur, si elle ne s’était sentie complice de ces douceurs mortelles."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Enfin, elle décida un grand nettoyage, prétendant qu’on jasait, que l’histoire de la mort du vieux courait, qu’il fallait montrer une grande propreté."

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"On commençait même à jaser à son sujet, et on la plaisantait sur l'amoureux qu'elle devait avoir, lui demandant s'il était beau, s'il était grand, s'il était riche."



Sunday, February 21, 2010

gravir


gravir v
definition image
translation: 
to climb up, clamber up, scale

etymology: perhaps related to Italian gradire – to climb, from Latin gradus – step

synonyms: atteindre, escalader, franchir, grimper, lever, monter

examples:

Balzac, “Une Passion dans le désert” (1830)
"la panthère le laissa bien partir, mais quand il eut gravi la colline, elle bondit avec la légèreté des moineaux."


Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Le lendemain de son arrivée, il gravit, non sans peine, le pic de Sancy."

Sand, Indiana (1832)
"Il l'avait couchée sur les herbes du rivage pendant qu'il pêchait des camarous dans les eaux limpides, ou qu'il essayait de gravir le rocher pour y découvrir des nids d'oiseaux."
(camarous – a species of crustacean )

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"près onze jours de travaux préparatoires, ces treize démons humains arrivèrent au pied du promontoire élevé d'une trentaine de toises au-dessus de la mer, bloc aussi difficile à gravir par des hommes qu'il peut l'être à une souris de grimper sur les contours polis du ventre en porcelaine d'un vase uni."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Et la borgnesse et le petit boiteux gravirent le glissant escalier."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"C’était une façon habile de gravir un échelon, de s’élever d’un cran au-dessus de sa classe."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"des échelles de lumière, qui montaient jusqu’à la ligne sombre des premiers toits, qui gravissaient l’entassement des toits supérieurs."



Friday, February 19, 2010

échantillon


échantillon nf
definition image
translation:
sample, example, specimen

etymology: diminutive of échantil – standard of measure for metals (archaic), eventually derived from Latin scandere – to climb, related to French échelle – ladder, scale (of measure)

synonyms: avant-goût, démonstration, éprouvette, exemplaire, exemple, mignonette, prototype, spécimen

examples:

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
"Le bel inconnu tenait à la main quelques échantillons qui ne laissaient aucun doute sur son honorable profession."


Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"Il se mit à marcher d'un pas mélancolique le long des magasins, en examinant sans beaucoup d'intérêt les échantillons de marchandises."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Suivant la nature du commerce, les échantillons consistent en deux ou trois baquets pleins de sel et de morue, en quelques paquets de toile à voile, des cordages, du laiton pendu aux solives du plancher, des cercles le long des murs, ou quelques pièces de drap sur des rayons."

About, Le Roi des montagnes (1856)
“Les puces des brigands, dont je puis vous montrer quelques échantillons dans ma collection entomologique, sont plus rustiques, plus fortes et plus agiles que celles des citadins.”

Zola, La Curée (1872)
"C’était une réduction du nouveau Louvre, un des échantillons les plus caractéristiques du style Napoléon III, ce bâtard opulent de tous les styles."

Verne, Aventures de trois russes et trois anglais dans l’Afrique australe  (1872)
“Mais de ces divers échantillons de la gent emplumée, les plus curieux n’étaient-ils pas ces ingénieux «tisserins».”
(tisserins —  weaver birds)

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Les filles poussèrent des cris de joie, puis examinèrent les échantillons, reprises par la gravité naturelle à toute femme qui tripote un objet de toilette."



Thursday, February 18, 2010

croisée


croisée nf
definition image
translation:
window (one with multiple panes); junction, crossroad

etymology: from croix – cross

synonyms: fenêtre
(in the sense crossroad) carrefour, croisement, intersection, junction

examples:

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Eh bien ! courageux cuirassier, s’écria le baron en entraînant le colonel dans l’embrasure d’une croisée pour y respirer l’air pur des jardins, où en êtes-vous ?"

Balzac, Une double Famille (1830)
"Ces croisées dégradées étaient défendues par de gros barreaux en fer très-espacés."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Etienne alla soudain s'appuyer près de cette croisée où il avait commencé de vivre, d'où sa mère lui faisait des signaux pour lui annoncer le départ de son persécuteur,"

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"On en distinguait les moindres détails, les tourelles, les plates-formes, les croisées, et jusqu’aux girouettes en queue d’aronde."
(queue d’aronde – swallowtail)

Sand, Indiana (1832)
"alors elle baissait le store de pagne de raphia qui garnissait sa croisée."
(pagne – fiber made from bark ; raphia –raffia palm )



Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"un grand rosier et un énorme chèvrefeuille couvrent les murs de la ferme de ce côté-là et entourent vos croisées."

Zola, La Curée (1872)
"Dans le tohu-bohu féerique de ces mille flammes dansantes, sortant comme un flot des boutiques, colorant les transparents des croisées et des kiosques,"




Wednesday, February 17, 2010

commis


commis nm
definition image
translation:
clerk, shop assistant, sales clerk, delegate

etymology: from French commettre in these sense "be responsible for"

synonyms: agent, clerc, employé, facteur, vendeur, voyageur de commerce

examples:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"L’infortuné commis se sentait le cœur entièrement pris pour mademoiselle Augustine la cadette."

Balzac, Ferragus (1834)
"par une dernière ruse que lui inspira la jalousie, il résolut de faire monter son premier commis dans sa voiture, et de l’envoyer à la Bourse en son lieu et place."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Vers neuf heures et demie un coup fut frappé timidement à la porte des commis épiciers, logés tous quatre ensemble dans une sorte de galetas.”


Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Son fils aîné, auquel il avait pu faire donner une bonne instruction commerciale, entra, à titre de commis, chez son oncle Rougon."

Zola, La Curée (1872)
"Et il conta qu’un de ses commis, un gueux digne du bagne, lui avait soustrait un grand nombre de dossiers, parmi lesquels se trouvait le fameux registre."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Au coin de la rue Rambuteau, debout au milieu des vitrines vides du grand magasin de nouveautés, des commis bien mis, en gilet."

Maupassant,  “Le Lit 59”. Toine (1886)
“Il n’avait plus l’air, une fois vêtu de drap gris ou noir, que d’un commis de magasin. Mais en tenue il triomphait."



Tuesday, February 16, 2010

cohue


cohue nf 
definition image
translation:
throng, mob, crush

etymology: from Medieval Latin cohua – marketplace or cohuta – assembly

synonyms: chaos, confusion, flot, foule, masse, mêlée, multitude, presse, tumulte


examples:



Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"La cohue,
Flot de fer,
Frappe, hue,
Remplit l’air"

Flaubert, Salammbô (1862)
"Puis vint la cohue des bagages, des bêtes de somme et des traînards."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Mais lorsqu’il fut dans la cohue du campement, qu’il vit de loin les prisonniers."

Zola, La Curée (1872)
"Les rangées de fauteuils offraient la plus étonnante cohue de marquises, de châtelaines, de laitières."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il le suivit, espérant qu’il l’aiderait à sortir de la cohue."

Verne, Michel Strogoff (1876)
“C'était un mouvement, une excitation, une cohue, un brouhaha dont on
ne saurait donner une idée.”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Ce fut une cohue à la sortie, une cohue bruyante, un charivari de voix criardes où chantait l’accent normand."

Monday, February 15, 2010

chiffonner

chiffonner v
definition image
translation:
to crease, crumple; (figuratively) bother, perturb

etymology: From French chiffon – rag; itself from, French chiffe – cheap cloth

synonyms: défriser, froisser, manier, meurtrir, plisser
(figuratively) chagriner, embêter, ennuyer, fâcher, tourmenter

examples:

Balzac, Gobseck (1830)
"Deux heures après, vous diriez d’un champ de bataille après le combat : partout des verres brisés, des serviettes foulées, chiffonnées."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Oh ! que je suis contente d'avoir examiné tout cela, s'écria Pauline en chiffonnant la soie des rideaux qui drapaient le lit de Raphaël."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
'La petite personne … passa ses bras autour du cou de son guide, qui la posa sur le trottoir, sans avoir chiffonné la garniture de sa robe en reps vert."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"il] continuait à marcher à demi penché sur elle, en lui chiffonnant avec sa tête la guimpe de son corsage."

Zola, La Curée (1872)
"Et il baisa la jeune femme sur les deux joues, en la prenant par les épaules, ce qui chiffonna un peu l’habit de garde française."


Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"Comme il chiffonnait sa robe, elle finit par se dégager, en murmurant par compensation : Va, je t'aime bien, mon chat."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Le patron, monsieur Lebigre, servait les clients, en gilet à manches, son collier de barbe tout chiffonné."



Sunday, February 14, 2010

affût (embuscade)


affût nm
definition image
translation:
place for lying in wait, watch, blind (for hunting)

note: see also affût (canon)

être à l'affût – to be on watch, lie in wait
se tenir à l'affût – to be on watch, lie in wait
chasse à l'affût – hunting from a blind

etymology: from à fût – at the trunk of a tree, at a tree, from Latin fustis – stick. tree

synonyms:  attente, aux aguets,  cache, embuscade, guet, poste, qui-vive, surveillance



examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"il ne savait pas enluminer ses calculs, heureux de vivre à l'affût d'une découverte."

Sand, Indiana (1832)
"tout à l'heure on va vous apporter en triomphe un lapin tué à l'affût, et vous rirez de vous-mêmes."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Il avait des guêtres bouclées jusqu'aux genoux, sa casquette enfoncée jusqu'aux yeux, les lèvres grelottantes et le nez rouge. C'était le capitaine Binet, à l'affût des canards sauvages. ”

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"L’affût du matin un peu avant le lever du soleil, l’affût du soir au crépuscule."

Zola, La Curée (1872)
"Je vais manger quelque chose et me remettre à l’affût."

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“pendant des nuits, elle demeure à l’affût, braconnant, tirant sur le gibier qui détale, abattant des pochards, dans ses nuits de chance.”

Maupassant,  Contes divers de 1882 (1882)
“Cela vous plairait-il de passer trois heures à l’affût pour tuer un renard qui vient chaque soir manger mes poules ?”









Saturday, February 13, 2010

sortilège


sortilège nm
definition image
translation:
spell, sorcery, magic

etymology: from Latin sortilegus – prophecy, from sors – luck, fate and legere – to read

synonyms: charme, diablerie, enchantement, ensorcellement, incantation, magie, maléfice,  sorcellerie


examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Les enchanteurs, ses complices,
Dans les ombres déchaînés,
Parmi d'affreux sortileges
A leurs festins sacrileges
Mêlent ses os décharnés !"

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Par une espèce de sortilége dont le secret gît dans le coeur de toutes les mères, … elle réussit à lui faire comprendre le péril qui le menaçait sans cesse."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"il crut alors à la puissance du démon, à tous les sortilèges rapportés dans les légendes du moyen âge et mises en œuvre par les poètes."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Elle semblait se demander par quel sortilège il était là, par quel caprice la nature avait fait un homme si séduisant."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Marc-Annibal de Coconnas, atteint et convaincu du crime de lèse-majesté, de tentative d'empoisonnement, de sortilège et de magie contre la personne du roi."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"il retrouvait, par je ne sais quel sortilège, toutes les vilaines chansons de tante Bégon."

Huysmans, Là-bas (1891)
“Si, au contraire, cette femme est victime d’un sortilège, le péché se commet, soit pendant qu’elle sommeille, soit lorsqu’elle est parfaitement éveillée, mais alors elle est dans un état cataleptique qui l’empêche de se défendre. ”





Friday, February 12, 2010

potelé


Rembrandt
potelé adj
definition image
translation: 
plump, chubby

etymology: Old French pote – left (hand), later meaning swollen, inflamed; origin.uncertin

synonyms: arrondi, charnu, dodu, grassouillet, planteureux, poupinrebondi, rond

examples:

Balzac, Une double Famille (1830)
"l’innocente ouvrière dont les mains agiles et potelées, le cou frais et la peau blanche."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"deux ou trois boutons du justaucorps … permettaient d’entrevoir… un losange de chair potelée et rebondie d’une admirable blancheur."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"ses petites mains potelées, sa personne dodue comme un rat d'église, son corsage trop plein et qui flotte, sont en harmonie avec cette salle où suinte le malheur."


Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
Rubens
"c’étaient de charmantes figures de femme, le nez droit, le front uni, la bouche petite, les bras délicatement potelés, la gorge ronde et pure."

Zola, La Curée (1872)
"Il restait toujours un peu fille, avec ses mains effilées, son visage imberbe, son cou blanc et potelé."



Renoir
Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ses mains potelées, d’un rose vif, qui touchaient aux viandes avec des légèretés molles, en gardaient une sorte de souplesse grasse,."

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"Il était devenu tout rose, joufflu, potelé partout, pareille à un petit paquet de graisse vivante."





Thursday, February 11, 2010

museau


museau nm 
definition image
translation:
muzzle, snout, nose; (familiar) face


etymology: from Late Latin musus – snout

synonyms: bec, boutoir, face, groin, hure, mufle, nez, truffe, visage

examples:

Balzac, “Une Passion dans le désert” (1830)
"Le Français put alors examiner la panthère ; elle avait le museau teint de sang."

Sand, Indiana (1832)
"Il [chien] était remarquable par sa longue taille, ses larges jarrets velus, son museau effilé comme celui d'un renard, et sa spirituelle physionomie toute hérissée de poils en désordre,"



Balzac, Les Employés (1838)
“Ses traits fins, ramassés vers le nez, donnaient à sa figure une vague ressemblance avec le  museau d’une belette.”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Une fois que nous la tiendrons chez nous, nous lui frotterons le museau avec mon vitriol, ça fait qu’elle ne fera plus la fière avec sa jolie frimousse…"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Maigre, la gorge plate, les épaules pointues, le visage en museau de fouine, singulièrement fouillé et accentué, elle n’avait pas d’âge."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"elle, la petite, futée et mince, avait un drôle de museau, sous la broussaille noire de ses cheveux crépus."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"on dételait la voiture ; le cheval broutait ; le chien dormait, le museau sur ses pattes."
(dételait – unhitched)


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.