Sunday, September 29, 2019

accoster


accoster v
definition image
translation:
(transport) to come alongside, draw alongside, berth;  accost (a person)

etymology: from old French coste — side

synonyms: aborder, aboutir, accrocher, afflanquer, contacter, draguer,  joindre, rencontrer, se rapprocher

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“il accoste les deux inconnus, et aussitôt il entre en conversation avec eux.”

Musset, Le Fils de Titien (1838)
“Il doubla le pas, l’accosta, et lui demanda qui elle était et à qui elle appartenait.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Quelquefois, par les hublots, on voyait glisser le flanc d'une barque qui accostait le navire pour prendre ou déposer des voyageurs.”

Verne, Une Ville flottante (1871)
“Trois ou quatre charbonniers, accostés à ses flancs, lui versaient par ses sabords percés au-dessus de la ligne de flottaison leur chargement de houille,”
(charbonniers — coalers, coal boats)

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“Il fallait se cramponner à la barre pour empêcher la Belle-Nivernaise d'accoster les cabarets.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“En bas, les canots accostent, tout au fond, sur les quais noirs, et ceux qui sont attendus montent les premiers.”

Vernes, Les Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“En quelques coups d’aviron, ils eurent accosté.”





Saturday, September 28, 2019

brune (crépuscule)

Monet

brune nf 
definition image
translation:
(poetic)  dusk, nightfall

note: also means a brunette, a kind of beer, and dark cigarettes

etymology: from brun — brown

synonyms: avant-nuit, coucher, crépuscule, soir

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Sur la brune, Julien alla prendre sa leçon de théologie chez le curé.”

Pissarro
Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Laissez pendre du haut de votre balcon, à la brune, un peloton de fil; attachez-y votre billet.”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Eschyle errait à la brune
En Sicile, et s’enivrait
Des flûtes du clair de lune
Qu’on entend dans la forêt.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“De longues promenades à la brune, sous les yeux de leurs parents, un regard où éclatait toute leur âme quand ils se revoyaient.”

Bazin, Ma Tante Giron (1885)
“si ses soutanes avaient des trous aux épaules, ils ne s’en scandalisaient pas, l’ayant maintes fois rencontré l’hiver, à la brune, chargé d’un fagot de bois qu’il portait dans quelque taudis éloigné.”

Theuriet, Au Paradis des Enfants (1887)
“ils s’en revenaient à la brune, fourbus l’un et l’autre.”

Th. Rousseau
Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“Mais les garçons du pays, qui couraient, à la brune, après les filles ou après les lièvres, affirmaient qu’on rencontrait le père Clovis, rapide comme un cerf.”





Friday, September 27, 2019

poussah


poussah nm
definition image
translation:
tumbler toy, roll poly toy; ridiculously fat man; bodhisattva statue

etymology: from Chinese pusa — bodhisattva

synonyms: gros, magot, patapouf, ventru

examples:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“c’était un homme ou plutôt un poussah dont l'extrémité inférieure, se répandant dans la boîte, en remplissait le contenu.”

Feydeau (Ernest), Alger  (1862)
“Ele Biskri était gras comme un poussah et très-jovial.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“tous les jours que Dieu fait, ce poussah chasse à l'ouvrière entre chien et loup.”
(entre chien et loup — at twilight)

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Impossible au poussah de se faufiler dans l’étroit écart des tombes si serrées que la place y manque aux agenouillements.”

Gautier, Émaux et camées (1872)
“Ou bien un embonpoint grotesque,
Avec grand’peine boutonné,
Fait un poussah, dont on rit presque,
Du vieux héros tout chevronné.”
(chevronné — of high rank)

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Son petit laïus ne m’avance pas à grand’chose, évidemment ; mais c’est égal, ça me fait presque plaisir de l’entendre me bougonner, ce gros poussah.”
(laïus    long-winded speech)

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“C’était, envers d’aucuns de ses contemporains, un ignoble Gobseck, envers d’autres, les artistes par exemple, un poussah bon enfant.”







Thursday, September 26, 2019

-aie



châtaigneraie
-aie
-eraie
definition image
translation:
(suffix denoting a collection of plants, especially a cluster or grove of trees

etymology:  from Latin suffix -etum, same meaning

examples:

châtaigneraie nf grove of chestnut trees


Balzac, Le Curé du village (1839)
“Au-dessus de la maison, vers le haut de la montagne où le terrain devient sablonneux, s'élèvent les cimes jaunies d'une superbe châtaigneraie. ”


Hugo, Quatre-vignt-treize (1874)

“Quelques arbres d'une châtaigneraie contiguë aux maisons avaient pris feu et flambaient. ”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“il y a de tout ici : des prés, des blés, des châtaigneraies et même de la brande, grâce à notre déplorable système de métayage.”
(brande — heath)

chênaie
Theuriet, Au Paradis des Enfants (1887)
“Elle s’égarait avec bonheur sur le gazon des chemins creux enguirlandés de chèvrefeuilles, et parmi les châtaigneraies aux troncs enfouis dans les bruyères violettes.:

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
“La lanterne en avant, secouée au pas du porteur, envoyait ses rayons à la châtaigneraie confuse d’où se levaient en blanc des processions de trembles et de bouleaux.”

Maupassant, Sur l’eau (1888)
“j’aperçus sur le flanc de la montagne en face, derrière une châtaigneraie immense qui allait du sommet au fond d’une vallée, une ruine noire.”


chênaie nf grove of oaks

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
“C’est au voisinage des Pyrénées, dans les chênaies aromatiques des Landes, aux forêts montueuses de l’Armagnac et du Béarn, qu’il faut voir la chasse aux palombes.”
(palombes — doves)

Loti, Ramuntcho (1897)
“Elle habite Amezqueta aujourd’hui, au-delà des grandes chênaies d’Oyanzabal.”

Leroux, Le Mystère de la chambre jaune (1907)
“Le père Jacques eut pitié et accompagna Mme Mathieu, à travers la chênaie, et hors du parc.”
hêtraie  (Klimt)

hêtraie nf grove of beech trees

Cladel, Seize Morceaux de literature (1889)
“il considéra religieusement les collines lointaines qu’abandonnait enfin la brume nocturne, et les hétraies séculaires.”

Theuriet. Le Manuscrit du chanoine (1902)
“des sources cachées au cœur des hêtraies profondes ou à l’orée des claires futaies de châtaigniers.”

Neveux, Étude de Guy de Maupassant (1907)
“Nous sommes dans une belle hêtraie normande, aux nefs symétriques, aux piliers sveltes et puissants.”

oseraie nf grove of (basket) willows

Sand, Valentine (1832)
“elle tomba dans une si grande distraction … sans avoir pensé à autre chose qu'à Louise, à Bénédict, au bord de l'eau et à l'oseraie de la prairie.”

oseraie
Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“L'oseraie et la vannerie constituaient une spéculation dont les résultats ne seraient appréciés qu'après quatre années.”

Karr, Feu Bressier (1842)
“En passant devant l’oseraie, ils avaient entendu la voix lamentable de M. de Lieben ; ils l’avaient fait monter à leur bord, et ils reprirent leur marche.”

Daudet, Les Contes du lundi (1875)
“là-bas dans l’oseraie de la rivière, les appels anxieux, tristes, disséminés, auxquels rien ne répondait.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882
“l’herbe avait bien trois pieds de haut, et une oseraie, plantée l’année dernière, donnait déjà des pousses d’un mètre”

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
“D’oseraie en chènevière, à travers les fouillis des enclos qui bordent la rivière, nos perdreaux nous mènent aux paillers de la Mouline.:
(paillers — haystacks)

Bazin, Donatienne (1903)
debout sur le sable, au pied des oseraies, tourné vers le fleuve, il ne regarda plus qu’une chose, la Bretagne, déjà lointaine,”

pommeriae nf grove of apple trees

Bazin, Terre d’Espagne (1895)
“Les premières pentes, inclinées jusqu’à nous, sont couvertes de prairies, de maïs vert et de pommeraies.”

saulaie nf grove of willow trees



Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“Le jour allait finir, le vent du soir faisait ondoyer au loin les saulaies, comme des champs de blé mûr.”

saulaie (Corot)
Daudet,  L’Immortel (1888)
“En bas, la Loire étalée comme un lac gardait du jour tombé un pâlissement d'argent fin où s'espaçaient, vers Chaumont, les saulaies, les îlots de sable du fleuve lent.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Lentement on arrive au haut de la côte, sur le replat où des maisonnettes montrent leur toit rouge dans la verdure tendre des vignes et les feuillées grises des saulaies.”
(replat — sloping edge, berm)

Bazin, Donatienne (1903)
“Dans les saulaies, loin déjà, une voix lui cria :
— Louarn, vas-tu venir ?”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Il cite à ce propos certaine peinture de la campagne à la tombée du jour, où les nuances des saulaies sont indiquées avec une précision purement imaginaire”

Neveux, Étude de Guy de Maupassant (1907)
“les demoiselles qui se poursuivent entre les saulaies mouvantes ou les grenouilles qui sommeillent sur les feuilles de nénuphars.”

Fournier, Le grand Meaulnes (1913)
“Nous nous déshabillâmes et rhabillâmes dans les saulaies arides qui bordent le Cher.”

tremblaie nf a stand/grove of aspens

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
"Un soir qu’elle se promenait près de la tremblaie, elle fit rencontre d’un grand et beau garçon."




Tuesday, September 24, 2019

tapis-franc


tapis-franc nm
definition image
translation:
(archaic) dive, low tavern

etymology: from tapir — crouch, hide + franc— free

synonyms: cabaret, café, taverne

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Un tapis-franc, en argot de vol et de meurtre, signifie un estaminet ou un cabaret du plus bas étage.

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Quant au tapis-franc, il tient du cabaret de barrière par ses tables et par ses verres, et du chauffoir de prison par son poêle et par ses habitués.”
(chauffoir — heated room for prisoners)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il voulait apprendre la savate, pour visiter les tapis-francs de la Cité, comme le prince Rodolphe des Mystères de Paris.”

Loti, Aziyadé (1879)
“j’ai fait des études de mœurs que peu de gens ont pu faire, dans les cours des miracles et les tapis francs des juifs de la Turquie.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Beaucoup de mots employés encore aujourd'hui par la population des bagnes et des tapis francs viennent de la langue calo parlée par ces rômes errants”

Chavette, La Bande de la belle Alliette (1882)
“Le fait de batterie, pour lequel on avait fait les arrestations dans le tapis franc, n’était pas assez grave pour motiver une longue détention.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Cette impasse renfermait, il y a quelques années, un tapis-franc où l’on buvait et dormait jusqu’à deux heures du matin.”






Sunday, September 22, 2019

accessit


accessit nm
definition image
translation:
(education) honorable mention, certificate of merit

note: inferior to an academic prize (prix), a consolation prize

etymology: from Latin accessit — he/she approaches, has approached

synonyms: distinction, médaille

examples:

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Je n’obtins qu’un misérable accessit.”

Karr, Feu Bressier (1842)
“J’ai été le quatrième à la dernière composition, et j’aurais peut-être bien eu un accessit à la distribution des prix si nous étions restés à la ville.”

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“Selon l’usage non antique, mais solennel, on a distribué des prix, des médailles, des couronnes et des accessits au salon.”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Quand le dernier nom du dernier accessit de la dernière classe eut été proclamé, la musique entama une marche triomphale.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Jolie journée ! Un second prix de comédie et un accessit de tragédie !”

D’Argis, Sodome (1888)
“il obtint seulement un premier accessit de version latine et le premier prix de dessin.”

Prévost, Les Demi-Vierges (1894)
“J’ai eu un accessit de chant et deux premiers prix pour le piano et le solfège.”






Saturday, September 21, 2019

panier à salade


panier à salade nm
definition image
translation:
police van, paddy wagon; a cage-like wicker carriage

etymology: from the look of the kitchen implement, used to dry salad greens

synonyms: fourgon cellulaire, fourgon de police

examples:

Balzac, Splendeurs et misères de courtisanes (1847)

Ce surnom de panier à salade vient de ce que, primitivement, la voiture étant à claire-voie de tous côtés, les prisonniers devaient y être secoués absolument comme des salades.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il y a dans beaucoup de prisons des employés traîtres, mi-partis geôliers et voleurs, qui aident aux évasions, qui vendent à la police une domesticité infidèle, et qui font danser l’anse du panier à salade.”

Erckmann-Chatrian, Waterloo (1865)
“Ils arrivaient les uns en patache, les autres en simples paniers à salade, qui sont des espèces de chariots en osier, à deux et quatre roues.”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“celles-là dans leurs paniers-à-salade, — au risque de faire crier sur leur passage, par le farouche et ennuyeux Desgenais : « Vice en voiture ! place à la vertu à pied !... »”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Le même panier à salade y conduit la victime de la police des mœurs, la malade et la voleuse.”

Chavette, La Bande de la belle Alliette (1882)
“Soufflard pâlit tout à coup à la vue d’une de ces voitures longues, servant au transport des prisonniers, qu’on appelait alors le panier à salade.”

Virmaître, Paris Impur (1894)
“puis elles sont conduites aux postes les plus voisins pour y attendre le passage du panier à salade qui doit les conduire au dépôt et delà à Saint-Lazare.”
(postes — police stations)

France, Cranquebille, Putois, Riquet (1904)
“Crainquebille, dont l'arrestation fut maintenue, passa la nuit au violon et fut transféré, le matin, dans le panier à salade, au Dépôt.”






Friday, September 20, 2019

javelle


javelle nf
definition image
translation:
sheaf (harvested grain stalks still on the ground), a pile of sticks, firewood

note: eau de javelle or javel — bleach — comes from a different origin

etymology: from Gaulish gabali — to seize, take

synonyms: brassée, fagots, faisceau, gerbe, sarments

examples:

Sand, Valentine (1832)
“M. Lhéry (…) chauffait paisiblement ses tibias chaussés de bas blancs, au feu de javelles qui brûlait en toutes saisons dans la cheminée.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“La vieille la fit entrer au rez-de-chaussée, dans une sorte de cuisine où flambait un feu de javelle.”


Daudet, “L’émotions d’un perdreau rouget” ”, Les Contes du lundi (1875)
“je voyais la plaine grande et nue, les chiens courant, furetant dans les brins d’herbe, dans les javelles.”

Mirbeau, Lettres de ma chaumière (1886)
“glissant le long des haies touffues où se tapissent les lièvres, arpentant les guérets nus et les chaumes encore çà et là jonchés de javelles, et où se hâtent les derniers moissonneurs.”

Goncourt, Journal II (1887)
“on voyait la campagne dans un ensoleillement de la blancheur des choses chauffées à blanc, et sur les champs moissonnés, l'entre-croisement des javelles dorées”

Zola, La Terre (1888)
“la main droite armée de sa faucille, dont elle se servait pour ramasser parmi les chardons sa brassée d’épis, qu’elle posait ensuite en javelle.”

Bazin, La Terre qui meurt (1899)
“à la tombée du jour, la faucille pendue à son bras nu, il regardait les javelles qu’il avait abattues et liées dans les chaumes.”






Thursday, September 19, 2019

fenaison

Leleux

fenaison nf
definition image
translation:
haymaking, haying

etymology: from Latin fenum — hay

synonyms: fauchaison, moisson, récolte des foins

examples:

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Les travaux de construction durent être interrompus pendant une semaine pour ceux de la moisson, de la fenaison et la rentrée des diverses récoltes.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“une existence unie où les jours ne se distingueraient les uns des autres que par la diversité des travaux, labours, fenaisons, métives.”
 (métive — harvest (Potevin dialect))

Gaugin
Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“C’était le temps de la fenaison, les gerbes étaient en tas.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Dans les îles, après la fenaison, des prairies déroulaient un velours tendre, coupé des rayons obliques du soleil.”

Bazin, Ma Tante Giron (1885)
“C’était le temps de la fenaison. (…) l’odeur du foin se mêlait à celle des fleurs de ronces.”

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
[le] “tintement de la faux sur la pierre à aiguiser, le joli tapage de la fenaison, s’éparpillait dans le frais du matin…

Pissarro
Bazin, Contes de bonne Perrette (1897)
“au temps de la fenaison, il se louait pour faucher.”






Wednesday, September 18, 2019

pouah !


pouah !  interj
definition image
translation:
ugh!, yuk! (expression of disgust)

etymology: onomatopoeic

synonyms: berk, foin,  peuh

examples:

Champfleury, Contes d’été (1853)
“Bineau est malade, dit Lagache, pour venir au secours de son ami. Pouah ! il sent mauvais.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“il a soupé avec un aubergiste, une fille de cuisine et un valet de charrue... pouah !”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“Il mit le goulot d’un flacon dans sa bouche et lampa avec avidité.
Pouah ! fit-il, du doux, ça sent la femme !”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Il est chauve, il a des pustules, il est régicide, pouah.”

Richepin, La Glu (1881)
“Et les plus huppées vendeuses d’amour de Nantes, les raccoleuses des passages, habituées du théâtre et des Galeries, dont il faisait naguère ses choux gras aux soirs des plus rares débauches, pouah !
(faisait ses choux gras  taking full advantage of, have a field day)

Chavette, La Bande de la belle Alliette (1882)
“– Alors, une famille, insinua le mouchard qui tenait à le faire causer.
– Pouah ! la famille, une belle invention…”

Mirbeau, La Maréchale (1883)
“— Pouah ! que c’est mauvais ! dit Chantal.
Et elle jeta loin la cigarette du grand-père, dont elle avait tiré deux bouffées.”






Tuesday, September 17, 2019

tampon


tampon nm
definition image
translation:
plug; wad, pad, tampon; stamp

tamponner v to wipe, mop; stamp

etymology: from Old French tappo — plug

synonyms: bonde, buvard, capiton, coussin, couverture, rembourrage, tapon

examples:

Vallès, L’Enfant (1879)
“elle m’a travaillé dans tous les sens, pincé, balafré, tamponné, bourré, souffleté, frotté, cardé et tanné, sans que je sois devenu idiot, contrefait, bossu ou bancal.”

Richepin, Le Pavé (1886)
Là-dedans sont couchés entre des tampons qui les calent, dans du foin qui les embaume, de beaux meubles dorés, en soie, en velours.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“La mère Chapuis  (…) se tamponnait activement les yeux avec un sordide mouchoir à carreaux qui eût été fort à sa place dans quelque rigole de faubourg.”

Zola, Fécondité (1899)
“Alexandre, qui tenait prêt son mouchoir, roulé en tampon, l’avait mis dans la bouche de la dame, pour étouffer ses cris.”

Rosny, La Guerre du feu (1909)
“Naoh avait construit un tampon de feuilles ; mais la blessure continuait à saigner sous le bandage.”

Verne, Les Naufragés du « Jonathan » (1909)
“Il rapprocha ensuite les lèvres des plaies, qui furent recouvertes par des tampons de charpie imbibée du contenu de l’un des flacon.”

Leblanc, 813 (1910)
“Des taches rouges apparurent, et il constata que ce foulard maintenait, contre la nuque, un épais tampon d’ouate tout sanglant.”









Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net