Saturday, November 30, 2019

éventrer


éventrer v
definition image
translation:
to disembowel, gut, rip open, burst open

etymology: é- + ventre — stomach

synonyms:  casser, crever, découdre, défoncer, démolir, éboyauter,  éviscérer, fendre le ventre, ouvrir

examples:

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
“Cet homme à cou de taureau l'éventrerait-il en la lançant au-dessus de sa tête ? la foulerait-il aux pieds ? Quand, où, comment la saisirait-il ?”

Dumas, La Tulipe noire (1850)
Un autre lui montra le sang qui teignait ses mains, celui-là venait d’éventrer Corneille, et il accourait pour ne point perdre l’occasion d’en faire autant au grand pensionnaire,”

About, Le Roi des montagnes (1856)
“Harris et Lobster étaient déjà loin, éventrant leurs montures à coup d’éperons.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Les hommes de l'équipage, revêtus de scaphandres, s'occupaient à déblayer des tonneaux à demi pourris, des caisses éventrées, au milieu d'épaves encore noircies."

Gill, Vingt Années de Paris (1883)
“le train sursaute, se cabre; la locomotive est effondrée, éventrée

Bazin, Donatienne (1903)
une crête de roches fauves que la route éventrait par le milieu.”

Leblanc, 813 (1910)
les vestiges de l’ancien château féodal, construit en 1277 par l’archevêque de Fistingen, et, auprès d’un énorme donjon, éventré par les troupes de Turenne”










Friday, November 29, 2019

titi


titi nm
definition image
translation:
(old fashioned) urchin, ragamuffin

note: also a kind of New World monkey

etymology: unknown

synonyms: gamin, gavroche, poulbot, vaurien, voyou

examples:

Berlioz, Mémoires (1865)
“il est vrai, mais enfin un casque et les titis de la quatrième galerie se mettront à rire et crieront: ohé! c'est Mangin !”
(casque — joker )

Kock, La grande Ville (1867)
“Alors il y a un titi qui s’est écrié : « J’crois ben que ça doit la gêner... En v’là une blague !…”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Presque tous les soirs, les titis de l'endroit pourront vous l'affirmer, il lui arrivait de s'arrêter net au beau milieu d'une tirade et de rester debout.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Dans les entr'actes, les titis, toujours affamés, avaient le choix entre Madame Véfour ou la Mère Gras-Double.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Il y avait en elle, mêlée à tout, et surnageant toujours, un fond de titi gouailleur.”

Goncourt, Journal II (1887)
“le premier rang, assis les jambes pendantes en dehors de l’édifice, et semblable à un gigantesque paradis de titis, dans un décor de la Renaissance.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“les titis de la galerie avec l’immobilité de leurs mains gesticulantes paralysées sur le rebord de bois.”






Thursday, November 28, 2019

faire la nique à


faire la nique à
definition image
translation:
to thumb one’s nose at, mock

etymology: from German nicken — mock, tease with a sign of the head

synonyms: bafouer, berner, moquer, railler, ridiculiser, rire

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Attends donc, tout gringalet que j’étais, j’avais dans l’idée, que (...) je ferais la nique à la colique de plomb.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“une fois en Suisse, nous faisons la nique au citoyen Fouché et à sa police.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Elle est loin, l’année où la duchesse de Bouillon faisait la nique à messieurs du parlement.”

Richepin, Le Pavé (1886)
“La nuit venue, le gibier sans gîte arrive en rasant les murs, fait la nique aux rares concierges, rampe au long des escaliers ténébreux.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Seulement, quand elle fut arrivée à la porte, le petit diablotin goguenard qu’elle porte dans sa cervelle, est sorti de sa boîte, et a fait la nique à ses très réels sentiments.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Il y vivait des semaines entières, en vrai sauvage, tendant des collets, faisant la nique aux forestiers.”
(collets  snares)

Schwob, Cœur double (1891)
“À l’hôtel de Soissons, je croyais bien être pris : j’ai fait la nique au guet.”






Thursday, November 21, 2019

à toutes jambes


à toutes jambes
definition image
translation:
as fast as possible, as fast as your legs can carry 

synonyms: très rapidement

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“nous nous sauvons à toutes jambes.“

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Aramis poussa le sien si vigoureusement, qu’après avoir rompu une cinquantaine de pas, il finit par prendre la fuite à toutes jambes et disparut aux huées des laquais."

Banville, Les Parisiennes de Paris (1866)
“M. Bouquet, l’estimable concierge de Médéric, courait à toutes jambes vers le numéro 1 de la rue du Havre, porteur d’une lettre.”

Maizeroy, Souvenirs d’un Saint Cyrien (1880)
“Un obus vagabond passe au-dessus de la butte et va éclater dans les guérets,(…) épouvantant les glaneuses qui se sauvent à toutes jambes…”

Huysmans, À Rebours (1884)

“Talonné par la peur, hors de lui, il enfila un sentier de traverse, gagna, à toutes jambes, un pavillon qui se dressait parmi de faux ébéniers.”

Zola, Germinal (1885)
“ce fut une chasse d’une heure, à toutes jambes, avec des crochets continuels, des hurlements pour l’effrayer, des grands bras ouverts et refermés sur le vide.”


Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1888)
“Les chiens que je rencontrais me faisaient horreur et me donnaient envie de fuir à toutes jambes.”






Wednesday, November 20, 2019

flairer


flairer v
definition image
translation:
to smell. pick up the scent of, recognize by odor, sniff out

flair nm sense of smell, clairvoyance

etymology: from Latin fragrare — to give off a scent, be fragrant

synonyms:  deviner, éventer,  haleter, humer; pressentir, prévoir, sentir

examples:

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Bruno vint bien le flairer, mais il était connu de l’épagneul; quelques caresses l’en débarrassèrent.”
(épagneul — spaniel)

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“La nuit, des chacals, des hyènes viennent flairer mes caissons.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Possédaient-ils un sens supplémentaire, qui leur permettait de voir au delà de cet horizon limité auquel est borné tout regard humain? Avaient-ils un flair particulier pour dépister les nouvelles les plus secrètes? ”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Il éprouvait comme une fringale de ses petites mains gantées, de ses petits pieds chaussés de bottines à hauts talons, de sa gorge délicate noyée de fanfreluches, même des dessous douteux, de la cuisine qu’il flairait sous ses toilettes trop riches.”

Verlaine, Femmes (1890)
“J’y fouille
Tant de la gueule que du blaire
Et j’y fais le diable et j’y flaire
Et j’y farfouille et j’y bafouille.”
(blaire —  nose ; farfouille —  rummage)

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Marasky commence par les supplier de « la sauver », et peu à peu, ensuite, flaire un truc.”

Leroux, Le Parfum de la dame en noir (1908)
“Et il se jette par terre, et le revoilà à quatre pattes, le nez sur le sol, flairant chaque caillou.”
(à quatre pattes — on all fours)





Tuesday, November 19, 2019

nonce


nonce nm
definition image
translation:
nuncio, ambassador

etymology: from Latin nuntius — messenger

synonyms: ambassadeur, diplomate, légat

examples:

Hugo. Ruy Blas (1838)
“Monseigneur,
Le nonce impérial dans la chambre d'honneur
Attend votre excellence.”

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“Tu peux nous écrire en toute confiance sous le couvert du nonce, en envoyant tes lettres par Rome.”
(couvert  guise)

Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
il faisait venir de Rome un nonce du pape qui devait juger entre le roi et lui.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Un matin, les portiers sonnent du cor. Un nonce
Se présente ; il apporte, assisté d’un coureur,
Une lettre du roi qu’on nomme l’empereur.”

Michelet, Histoire de France XIV  [1618-1661]  (1867)
“Elle envoya le nonce du pape à Richelieu lui dire qu'il y avait moyen de s'arranger.”

Goncourt, Journal II (1887)
“le nonce du pape, Tagliani, un homme trapu, pileux, noir, charbonné, ayant quelque chose du physique d’un diable trop bien portant.”
(pileux  hairy)

Daudet,  L’Immortel (1888)
“La droite de la duchesse est occupée par Léonard Astier, la gauche par Monseigneur Adriani, nonce du Pape.”






Monday, November 18, 2019

informe


informe adj
definition image
translation:
shapeless, formless

synonyms:  boudiné, brut, défiguré, sans forme

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Un lit de serge verte, dit en tombeau, une informe couchette d’enfant, un rouet, des chaises grossières, un bahut sculpté garni de quelques ustensiles, complétaient, à peu de chose près, le mobilier de Galope-chopine."

Stendhal. Mémoires d’un touriste (1838)
“un menhir de vingt-cinq pieds de haut: ces monuments informes font réfléchir, et je commence à m'y attacher.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
Depuis le fétichisme informe des sauvages jusqu'aux gracieuses intentions de la Grèce, jusqu'aux profondes et ingénieuses doctrines de l'Egypte et des Indes.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“un madras fripé est roulé autour de leur tête comme un turban informe et laisse échapper quelques mèches grisonnantes”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“les chameaux graves, les hippopotames monstrueux, les rhinocéros informes, et les gorilles, ces frères effrayants de l’homme.”

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
“Ces ouvrages, sycophantes informes, au lieu de donner à l’Homme le sentiment de sa puissance, ne peuvent que l’induire à baisser la tête devant le dieu Chaos.”

France, Pierre Nozière (1899)
“A gauche, fuient les noirs rivages de Locmariaker, où dort, depuis des siècles innombrables, un chef barbare sous une chambre informe fait de quartiers de roche.”





Sunday, November 17, 2019

torréfier


torréfier v
definition image
translation:
to roast

etymology: from Latin torrere — to burn + facere — to make

synonyms:  brûler, calciner, griller

examples:

Brillat-Savarin, La Physiologie du goût (1825)
j’ai torréfié avec soin une livre de bon moka.”

Gautier, Avatar (1857)
“cette chaude atmosphère (…) qui suffoquait presque les gens qui n’avaient pas été comme lui torréfiés trente ans aux soleils tropicaux.”

Feydeau (Ernest), Alger  (1862)
“Rien ne rompt la superbe monotonie de ce paysage torréfié.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Je me suis brûlé il y a quinze jours, moi, en torréfiant du café.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“Des clairières trouaient ce mâquis uniforme : des clairières rousses, couvertes de graminées torréfiées.”

Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
“Le soleil cuit la terre, torréfie les rocs, vitrifie les cailloux qui, sous les pieds, éclatent avec des craquements de verre et des crépitements de flamme.”

Fournier, Le grand Meaulnes (1913)
“C’est là que se passaient nos matinées ; et aussi dans la cour où Florentin faisait pousser des dahlias et élevait des pintades ; où l’on torréfiait le café, assis sur des boîtes à savon.”






Saturday, November 16, 2019

débarcadère


débarcadère nm
definition image
translation:
wharf, landing stage (UK), pier

etymology: from débarquer — to get off a boat

synonyms: embarcadère, gare maritime, jetée, port

examples:

Balzac, L’Auberge rouge (1831)
"Là, devant l'auberge, se trouvait naturellement un petit débarcadère où le bateau, loué par le négociant pour son voyage, était amarré."

Sue, La Salamandre (1832)
”Puis, La Joie, qui était à la barre, mit le cap sur le débarcadère du port, et disparut bientôt derrière le môle.”
(cap — direction)

Flaubert, Correspondance (1852)
“Tu peux prendre le convoi de 3 h 25 et commander le dîner si tu as le temps. Je t’attends au débarcadère.”

Souvestre, Un Philosophe sous les toits (1850)
“En arrivant au débarcadère de la rive gauche, j’aperçus la foule qui se hâtait, attentive à ne point manquer l’heure.”

Richepin, Le Pavé (1886)
“Sur notre berge ; c’est le débarcadère au bois. Remontez le courant du regard, vous apercevez Charenton.”

Huysmans, La Cathédrale (1898)
“Mais oui, les églises situées près des débarcadères ont une clientèle spéciale de voyageuses.”

Leblanc, Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur (1907)
— comment êtes-vous venu ?
— Par le train.
— Quel dommage ! Je vous avais cependant envoyé mon automobile au débarcadère.”








Friday, November 15, 2019

torticolis


torticolis nm
definition image
translation:
twisted neck, sore neck, wry neck, torticolis

etymology: from Latin tortum collum — twisted neck

note: in English, torticolis is restricted to formal medical discourse; in French, it has a more general use

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“les yeux écarquillés avec une sorte de béatitude, [il] se donnait un torticolis perpétuel pour découvrir ce qui se passait dans la baignoire.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“dans le commencement cela donne le torticolis à force de regarder.”

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“nous voilà pleurant et gémissant, pareils aux enfants trompés par des contes de nourrices, qui se trempent jusqu’aux os un jour d’orage, prennent le torticolis.”

Zola, La Curée (1872)
“Je crois que j’ai un torticolis, reprenait languissamment la blonde Suzanne.”

Verne, Les Cinq Cents Millions de la Bégum (1879)
“Lord Glandover se pencha à son oreille avec une contorsion des vertèbres cervicales telle qu' il pouvait en résulter un torticolis violent pour sa seigneurie.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“elle restait à la fenêtre pendant des heures, écrasée entre le mur et la commode, à prendre des torticolis.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
:l’employé ne se trouble point, saisit les prix au vol, renvoie le chiffre comme avec une raquette, fait face à tout le cercle ; et l’on a le torticolis à suivre la rotation de sa tête affairée.”
(fait face — faces)







Thursday, November 14, 2019

novateur


novateur nm
definition image
translation:
innovator, pioneer

novateur adj pioneering, innovative, ground breaking

etymology: from Latin novator —  innovator

synonyms: devancier, innovant, original, pionnier, révolutionnaire

examples:

Beauvoir (Roger), Le Café Procope (1835)
“Marat, véritable novateur, avait renchéri sur la rhétorique des clubs en y ajoutant des noms anglais.”

Sand, Lettres d’un voyageur (1837)
“Je voudrais aussi qu'à l'exemple de tous les orgueilleux novateurs du notre siècle, vous eussiez jusqu'ici méprisé la science de Lavater comme un tissu de rêveries fondées sur un faux principe.“

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Vous avez en Amérique fréquenté les novateurs, et vos écrits ont propagé leurs principes.”

Renan, La Vie de Jésus (1863)
“Qu’on suppose un novateur allant de nos jours prêcher le renversement de l’islamisme autour de la mosquée d’Omar !”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Qu’André Chénier n’est pas un novateur ? Nullement ! Mais que dans tout novateur, il y a l’homme du présent et l’homme de l’avenir.”

Rosny, Marc Fane (1888)
“Mais la taquinerie commença, les malveillances tenaces, les tactiques sourdes, tout ce qui grouille sous les novateurs.”

Bazin, Terre d’Espagne (1895)
“Ce pâtissier (…) serait-il un novateur, un convaincu des progrès de son art ?”







Wednesday, November 13, 2019

torchis


torchis nm
definition image
translation:
1. cob, dab
2, a bunch of hay used for wiping (boots, for example)

note: a kind of primitive mortar and/or building material made of combination of clay, chalk, and fibrous materials (like straw or horse hair)

etymology: from Old French torchis — mortar

synonyms: adobe, bathe, bousillage, mortier

examples:

Balzac, La Grenadière  (1834)
“les solives sont en bois de noyer et les interstices remplis d’un torchis blanc fait avec de la bourre.”
(bourre  wadding)

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“j’avais la cuisse entourée d'un torchis de foin.”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“toutes les autres ne sont, en réalité, que des cages de bois recouvertes d'un torchis de boue.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“On aime toujours son nid, nid de torchis, de mousse, de sable ou de duvet.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Aux reproches dont on l’accablait, Napoléon se prit à pousser des hurlements, tandis que Justin lui essuyait ses chaussures avec un torchis de paille.”


Lemonnier, Un Mâle (1881)

“Les Hornu habitaient pendant l’hiver une masure, bâtie en torchis, à la limite d’un bois.

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“cette forêt de cheminées d’usines crachant leurs fumées rabattues puis les premiers vergers de la banlieue noirs de terreau, le torchis des masures basses, les villas fermées au milieu de leurs jardinets rétrécis par l’hiver.”

Richepin, Le Pavé (1886)
“Les maisons étaient des masures, construites à la diable, de bric et de broc, quelques-unes mêmes en pisé et en torchis.”
(pisé — rammed earth, made of clay and pebbles)






Tuesday, November 12, 2019

toc


toc nm
definition image
translation:
fake, bogus

en toc — imitation

note: toc can also mean crazy (toqué)  ir a knock on the door (usually toc ! toc!)

etymology: from toquer — to knock, become besotted with

synonyms: cuivre doré. factice, faux, illusoire, strass

examples:

Villiers de l’Isle Adam,  Contes cruels (1883)
“Surtout, je trouvais cela d'un toc et d'un démodé à faire mal.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“on voyait fréquemment une énorme femme, chaussée de socques, vêtue d'une robe de soie à ramages, jadis couleur bleu ciel, (…) les oreilles garnies de pendants en toc,:

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Il n’a pas besoin d’être en vrai. Il peut être en toc. Ça ne fait rien.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Le castel en question présentait, d’ailleurs, un aspect beaucoup plus ridicule que sinistre ; tout y sentait le toc à plein nez: créneaux ébréchés, tours démantelées, mâchicoulis à la manque, fenêtres ogivales masquées de barreaux.”
(à la manque — would-ne)

Prévost, Les Demi-Vierges (1894)
“Les demi-vierges ? Elles épouseront des barons en toc, d'importants industriels guettés par la faillite, des hommes splendides, rongés de maladies mortelle.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“J’ai relu du Paul Bourget... Ses livres ne me passionnent plus comme autrefois, même ils m'assomment, et je juge qu'ils sont faux et en toc

Leblanc, L'Aiguille creuse (1909)
“— Ah ! fit le comte… en braquant son revolver, une telle profanation !… de pareils chefs-d’œuvre !
— Du toc, monsieur le comte !
— Quoi ? Que dites-vous ? hurla M. Filleul, tout en désarmant le comte.
— Du toc, du carton-pâte !








Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net