Monday, April 30, 2018

pitance


pitance nf
definition image
translation:
portion (of food, wine), daily food allowance, ration, meager ration


etymology:  from pitié — pity, in the sense of meal served by a pious society for the poor

synonyms: aliment, fricot, mangeaille, nourriture, ordinaire, pâtée, pâture, ration, repas, subsistance

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Dans la journée, on rapporte du pain, mais comme le fou dormait, Desfosseux s’en empare et le dévore, au risque d’être dévoré par son terrible compagnon, qui peut trouver mauvais qu’on lui enlève sa pitance.”

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Quelques vieilles haridelles rousses, le dos couvert d’une peau de chien, mangeaient leur maigre pitance.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le potage et le poisson étaient passables, mais il ne fallait point réclamer d’autre pitance.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
[ils]” s’échinent, leur vie durant, comme l’âne de leur maître, rien que pour avoir la pitance.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Il partait au jour, avec la pitance de la journée dans un panier pendu à l’épaule.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Le chenapan ne demandait pas mieux que de quitter ce râtelier où on lui dispensait si maigre pitance.”

Richepin, La Glu (1881)
“Gillioury et elle avaient déjeuné là aussi, puis dîné, d’un peu de pitance que le matelot avait été quérir au prochain débit.”






Sunday, April 29, 2018

croc-en-jambe


croc-en-jambe
definition image
translation:
trip, stumble

synonyms: jambette, croche-patte, croche-pied

examples:

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“Le vaurien fit un brusque mouvement, se dégagea de l’étreinte de Guignon, lui donna un croc-en-jambe, et le précipita dans l’eau.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il donnait une secousse, essayait un croc-en-jambe, tordait éperdument ses membres, tâchait de s’échapper.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Voici une occasion. Il va y avoir un rude croc-en-jambe à donner ou à recevoir. Ce sera dru.”

Zola,  Préface, Les Héritiers Rabourdin (1874)
“Eh bien ! voici  un croc-en-jambes, et voici une pluie de taloches, et voici encore quelques coups de pied dans les reins.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Je lui ai donné un coup de poing et un croc-en-jambe … il est tombé et s’est fait une bosse.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Un sergent de ville, voyant un aveugle marcher lentement en tâtant devant lui le terrain avec son bâton, lui donne un croc-en-jambe « pour voir si c’est un vrai aveugle ».”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Par-dessous son pupitre, Guy de Kerdaniel lui a allongé un croc en jambes, qui l’a fait trébucher.”






Saturday, April 28, 2018

patte d'oie


patte d'oie nf
definition image
translation:
1. fork (in a road), junction, fork shaped object
2. crow’s foot (on the face)

etymology:  from the shape

synonyms: bifurcation, carrefour, étoile; ride

examples:

1. (bifurcation)

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“Monsieur de Sérisy ne voulut pas se trahir, il prit un air de bonhomie en regardant la vallée de Groslay qui se découvre en prenant à la Patte-d'oie le chemin de Saint-Brice, et laissant sur la droite celui de Chantilly.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Une superbe patte d'oie de tilleuls avait été coupée; mais une des trois avenues existait encore dans la magnificence de son vieux ombrage.

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“À l'endroit nommé la Patte-d'oie, la route se bifurque.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Il pratiqua de cette façon une sorte d’affourche en patte d’oie.”
(affourche  anchoring with  two anchors)

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“À la Tour de Nesle !   
Et il sembla que toutes les rues de la patte-d’oie : la rue de Sèvres, la rue du Cherche-Midi, la rue de Grenelle, la rue du Four-Saint-Germain et la rue du Vieux-Colombier renvoyaient ce nom prestigieux.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le Rideau cramoisi”, Les Diaboliques (1874)
“Je prenais la diligence de *** qui passait à la patte d’oie du château de Rueil.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
Bâtisses … lancées pêle-mêle dans le tourbillon cocasse des rues qui les conduisaient au galop de leurs pentes, les jetaient dans des pattes d’oie, dans des tranchées, dans des places plantées de piloris et de calvaires.”


2. (ride)

Balzac, Albertus Savarus (1843)
“les joues creusées, marquées de deux rides longues pleines de souffrances, une bouche à sourire sarde et un petit menton mince et trop court ; la patte d'oie aux tempes, les yeux caves, roulant sous des arcades sourcilières comme deux globes ardents”
(sarde  Sardinian)

Hugo, Les Misérables (1862)
‘Le rougeoiement de la lanterne éclaira en plein sa face livide, toute creusée d’angles et de rides, avec des pattes d’oie rejoignant les coins de la bouche.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Yeux enfouis sous un sourcil en broussaille, noyés dans des pattes d’oie de rides.”

Gautier, “L’âme de la maison”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“Ses sourcils blancs se hérissaient en buisson sur deux petits yeux vert de mer, clignotants et enfouis dans une patte d’oie de rides horizontales.”

Daudet, Sapho (1884)
“Oui, c’était une bonne fille… dit l’oncle en oraison funèbre, et il ajouta, clignant sa patte d’oie : Garde toujours l’argent… Avec les tentations de Paris, je l’aime mieux entre tes mains que dans les miennes.”

Renard, Poil de carotte (1894)
“La bouche est rentrée comme honteuse d’avoir trop parlé, son front plissé, ses pattes d’oie et ses paupières baissées qui lui donnent l’air de dormir en marche.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Front bas, tempes larges, moins de quarante ans et la patte d’oie, le poil rude et court, la joue en brosse, une barbe sanglière.”










Friday, April 27, 2018

au grand jour




faire grand jour
definition image
translation:
to be morning, sunlight, daylight

au grand jour in full daylight, in broad daylight; out in the open, for all to see
grand jour — daylight, sunshine, morning sun

note:  un grand jour can mean also a great day

synonyms: en plein soleil; à découvert, au vu de tout le monde, publiquement

examples:

Sand, Lettres d’un voyageur (1837)
“il se fait tard, dans une heure il fera grand jour, il faudra que je m'éveille avec les coqs qui sonneront leur fanfare matinale”

Flaubert, L’Èducation sentimentale (1869)
“Le grand jour entra, avec la fraîcheur du matin.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Il faisait grand jour encore sur la dune, mais presque nuit dans la plaine et tout à fait nuit dans les bois.”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“C’était une maison de verre que cette petite maison de la rue Montparnasse où tout se passait au grand jour, décemment, avec une pointe de pruderie même.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Il faisait donc déjà grand jour quand Désormeaux se retrouva sur le pavé, arpentant la distance qui le séparait de son domicile.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Quand je me réveillai, il faisait grand jour… Les omnibus, de nouveau, roulaient dans la rue ; les marchands ambulants glapissaient leurs ritournelles matinales ”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Lorsque je m’endormis enfin, il faisait grand jour.”








Thursday, April 26, 2018

gloriole


gloriole nf
definition image
translation:
vanity, vainglory, conceit

etymology: from Late Latin gloriola, diminutive of gloria — glory

synonyms: fatuité, infatuation, orgueil, ostentation, présomption, suffisance, vanité

examples:

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
“Il m'a fallu quelquefois un effort de courage méritoire, non pour repousser la pauvre gloriole que le monde attache à l'espèce de triomphe qui semblait m'être offert.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“La république n’est pas assez riche en hommes pour faire des dépenses inutiles. La gloriole est un gaspillage.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Mes autres amants m’ont toujours prise pour leur jouet, par gloriole et vanité, parce que je suis en vogue.”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Mais je sentais en moi plus que ces velléités qui passent à la première déception, mieux que ces feux follets de gloriole qui s’éteignent au moindre souffle contraire.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Fouettée aussi par les idées d’honneur qui ont cours dans l’armée, par les bravades militaires, les sentiments patriotiques, les histoires magnanimes racontées entre sous-offs et par la gloriole du métier.”

Rosny, Marc Fane (1888)
“Il n’abandonnait plus à la gloriole ses principes, imbu, au tréfonds, du caractère saint de son œuvre.”
(tréfonds — depths)

Bourget, Mensonges (1887)
“Ni la gloriole de séduire un auteur à la mode ? Elle-même avait exigé que leur liaison demeurât secrète.”







Wednesday, April 25, 2018

molosse




molosse nm
definition image
translation:
big dog, big hound, guard dog


etymology: from Molossia — a region in ancient Epirus where such dogs came from

synonyms: cerbère, chien, chien de garde, dogue

examples:

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Là, c'est un traîneau que trois énormes molosses, attelés comme aux troïkas russes.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Madame, quand je me promène avec Médor, le molosse des Pyrénées que m’a donné le roi d’Espagne, je suis tout fier de son amitié.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Après tous ces géants, après tous ces colosses,
S’acharnant malgré Dieu, comme d’ardents molosses.”

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Retirez-vous… ne m’assourdissez plus… ou je déchaîne contre vous la meute de mes molosses !”

Champfleury, L’Hôtel des commissaires-priseurs (1867)
“Un gros chien, sur le trottoir, suit depuis quelque temps avec des yeux pleins de convoitise le petit pâtissier, blême de frayeur. Le peintre a rendu avec une vérité accablante l’effroi du patronnet suivi par le molosse.”
(patronnet  pastry cook’s boy)


Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Il caressa les deux molosses qui lui lèchaient les doigts.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Dans cette maison maudite qui est derrière mon jardin, ce sont du jour à la nuit et de la nuit au jour, des aboiements de deux molosses qui m’énervent.”


Tuesday, April 24, 2018

fascine


fascine nf
definition image
translation:
stick, faggot

note: fascines were tied and bundled, then used for preparing and repairing roads, walls, and trenches


etymology: from French faisceau — bundle, from Latin fascis — bundle

synonyms: bois, claie, fagot, fagotin, gabion, ligot

examples:

Balzac, Béatrix (1839)
“Vous m’avez alors pris comme ou prend des fascines pour élever des retranchements entre les ennemis et soi.”

Michelet, Histoire de France VI (1415 — 1440) (1841) 
“Sans s'inquiéter d'une grêle de traits qui tombaient autour d'elle, elle cria qu'on apportât des fascines.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Les troncs de ces arbres servaient de ponts sur les ruisseaux ou de fascines dans les fondrières.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Voyait-on les officiers manier la pelle, les soldats rouler les brouettes, et les vastes fascines, s'élevant portées ou traînées par dix à vingt hommes.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“J’ai fait mettre six tonnes de goudron et cent fascines de bruyères sèches.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Des moutons broutant, à défaut d’herbe, le feuillage de fascines oubliées.”

Zola, La Débâcle (1892)
“Paris entier brûlant ainsi qu’une fascine géante, une antique forêt sèche.”






Monday, April 23, 2018

à la bonne franquette


à la bonne franquette
definition image
translation:
informal, without any fuss, casual


etymology: from franc — sincere, free man, from Franc — Frank, the tribe, of Germanic origine

synonyms:  à la fortune du pot, ingénument, simplement, sans façon

examples:

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“Je parle à la bonne franquette, comme il sied à un homme libre. Loin de moi l'afféterie des cours.”
(afféterie  affectation)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
‘Je lui donne à la bonne franquette une fleur à sentir.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le Rideau cramoisi”, Les Diaboliques (1874)
“Un amant entré par la fenêtre, et qui, n’ayant pas de canapé de maroquin bleu, s’établissait, à la bonne franquette, sur le tapis.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Pas de grandes dames, elles ont fait leur temps ; cherchons des fifilles polissonnes et modestes, des bouteilles frottées d’élégance mais qui se laissent caresser à la bonne franquette !”
(fifilles  little girls, young prostitutes)

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Oh ! je t’en conjure, parle à la franquette, et dénonce ici le criminel afin qu’il soit châtié.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Ils causaient volontiers avec les acteurs, sans façon, à la bonne franquette.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
‘Des pâquerettes, des violettes, des coucous, des boutons d’or, qui poussent là tranquillement, sans règle, à la bonne franquette.”
(coucous  cowslips)







Sunday, April 22, 2018

proxénète


proxénète nm/nf
definition image
translation:
pimp, procurer, procuress, whoremonger

proxénètisme nm pimping, procuring

etymology:  from Latin proxeneta — go-between, pimp

synonyms: appareilleuse, courtier; entremetteur/entremetteuse; maquereau/maquerelle, marilou, pourvoyeuse,  procureur/procureuse; souteneur

examples:

Saint-Victor, Les Maîtresses de Louis XV dans La Comtesse Du Barry [par Arsène Houssaye] (1878)
Ajoutez à cette défiance d’elle-même le libertinage du roi qui s’éveille, les excitations et les persiflages d’une camarilla de proxénètes le poussant aux maîtresses nouvelles.”
(camarilla — council)

Guyot, La Prostitution (1882)
“Les scandales des procès des proxénètes belges ont montré que ce règlement parfait avait bien quelques inconvénients.”
Villiers de l’Isle Adam, Contes cruels (1883)
“Ils le déclarent, avec des larmes dans la voix, un ivrogne, un bohème, un proxénète, un filou et un raté.”

Adam et Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886)
Et des histoires de viol, de proxénétisme lues dans les journaux obsédèrent Marceline d’images redoutables. « Si la petite avait été victime d’un de ces forfaits. »”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
Gontran, d’ailleurs, qui s’y connaissait en proxénètes, avait jugé celle-là très bien douée par la nature.

Allais, Deux et deux font cinq (1895)”
J’ai été condamné à six mois de prison pour détournement de mineure, proxénétisme, escroquerie, chantage, recel et gabegie.”
(chantage — blackmail; gabegie  mismanagement)

Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
Et Mme G. … me soufflait dans l’oreille, avec des pâmoisons maniérées et des coquetteries humides de vieille proxénète.”





Saturday, April 21, 2018

fournée


fournée nf
definition image
translation:
batch, lot, load


etymology: originally a batch of baked goods, from Latin furnus — oven + French suffix -ée — full load

synonyms: charretée, groupe, paquet, peloton

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Vigneau put ainsi cuire quelques fournées, et passa sa première année en mangeant du pain chèrement payé par les sueurs de son ménage.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
Je sais mon Issoudun par cœur, nous aurons ce soir : dix à douze fournées de curieux.”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Le chemin de fer de l’Ouest jette sur le pavé sa fournée de voyageurs venant du Havre.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Et des bateaux débarquent de nouvelles fournées de monde.”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Aux portes de la ville on s’écrasait : beaucoup de monde fut foulé aux pieds. Les plus pressés sautaient sur les épaules des autres et escaladaient cette fournée qui s’entassait.”

Daudet, Port-Tarascon (1890)
“Les fameux hectares à 5 francs (rendement de plusieurs mille francs par an) se débitaient par fournées.”

Zola, Lourdes (1893)
“Depuis une heure, on y mangeait, deux fournées de voyageurs s’y étaient succédé.”








Friday, April 20, 2018

crocs


crocs nm pl
definition image
translation:
fangs canines; (informal) teeth

note: croc nm can also mean a hooked stick

etymology: from Old Norse krokur — hook

synonyms: canines, chicots, dents

examples:

Gautier, “Le Club des Haschischins(1846)
“La bonne humeur seule découvrait ces crocs désordonnés et ces incisives pointues.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Eh bien ! je lui dis : « Petit Médor, bon Médor », et il me lèche. J’aime mieux la langue que les crocs.”

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“Il lui retroussait les lèvres et me faisait admirer des crocs à déchirer un buffle.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“En même temps une énorme face hérissée et terreuse parut à la porte avec un affreux rire qui montrait non des dents, mais des crocs.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Frère Eusèbe étouffa un cri et se releva, se secouant du geste d’un homme qui sent les crocs d’un chien percer ses vêtements.” 


Maupassant, “Sur les chats”, La petite Roque (1886)
“Le chat se roulait sur mes genoux, sur le dos, les pattes en l'air, ouvrant et fermant ses griffes, montrant sous ses lèvres ses crocs pointus et ses yeux verts dans la fente presque close de ses paupières.”

Richepin, Truandailles (1890)
“Est-ce que toutes les autres femelles n’admiraient pas son crâne fuyant, ses proéminents et rudes sourcils, son féroce visage qui semblait n’être que mâchoire, ses deux crocs saillants.”






Thursday, April 19, 2018

de race


de race
definition image
translation:
pureblood, purebred, thoroughbred, pedigreed

etymology: from Italian razza — rare, from Latin ratio —system, account

synonyms: de course, pur-sang, qualité pure

examples:

Quinet, Ahasvérus (1834)
Cent dromadaires légers ont apporté sur leur dos le vin pour la soif, et cent chameaux de race le pain pour la faim.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“et, à travers leurs manières douces, perçait cette brutalité particulière que communique la domination de choses à demi faciles, dans lesquelles la force s'exerce et où la vanité s'amuse, le maniement des chevaux de race et la société des femmes perdues.”



Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“Cet homme ne s’occuperait pas d’elle, fidèle en cela à ces traditions de négligente indifférence des jeunes gens à la mode pour tout ce qui n’est point chevaux de race ou courses de haies.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Lorsqu’on perd un chien de race, on le réclame ainsi par la voie des affiches.”

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“Mais, quoique fils de paysans, et enveloppé pour premiers langes dans de vieilles chausses trouées et souillées de terre, je suis de race cependant.”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Un de ses ascendants avait été chanteur à l’Opéra, et, qu’on me passe l’expression, elle chantait de race.”
(ascendants —  forefathers)

Malot, Les Millions honteux (1882)
“Très diplomate, le père du prince ; c’est très fort d’avoir ri : quel empire sur soi ! Vraiment les gens de race sont admirables.”





Wednesday, April 18, 2018

glouglou


glouglou nm
definition image
translation:
gurgling

note: also gobbling (of a turkey);
alternate spelling: glou-glou


etymology: onomatopoeia

synonyms: borborygmi, gargouillement, gargouillis,  hoquet


examples:

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Dès lors le cliquetis des cuillers et des fourchettes, le glou-glou des bouteilles remplacèrent la conversation jusqu’à huit heures et demie du soir.”

Verne, Le Chancellor (1875)
“Nous constatons, en prêtant l’oreille, qu’on entend une sorte de clapotis, de « glou-glou », pour employer un mot plus juste.”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Bientôt, une bouteille de petit bleu se mit de la partie et son glou-glou sec et vif claqua dans nos verres.
(petit bleu — mediocre wine)

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Le glouglou harmonieux des gorges prit fin. Les bouteilles étaient vides, les hommes reprirent leur besogne acharnée dans le fournil.’
(fournil  bread oven)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Jamais il n’y avait prêté plus d’attention qu’au ronflement du vent dans les arbres, ou bien au glouglou de l’eau, coulant sans cesse, par le robinet de la fontaine municipale.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Maintenant je sens distinctement les deux genoux d’Arachné qui glissent sur mes côtes, et le glouglou de mon sang qui monte vers sa bouche.”

Goncourt, Journal III (1897)
“De là, par la porte ouverte, j’entends les glouglous de toutes sortes de boissons, qu’avale, coup sur coup, dans sa soif inextinguible, le blessé.”







Monday, April 16, 2018

ravenelle


ravenelle nf
definition image
translation:
1. (yellow)wallflower (a sometimes cultivated, decorative flower)
2. wild radish, charlock, runch  ( a wildflower)

etymology: from Latin raphanus — horseradish

synonyms: giroflée jaune, giroflée des murailles; radis ravenelle, radis sauvage

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“La vieille tour ceinte de lierre, toute parsemée de ravenelles et de giroflées.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
 “Le soleil déjà chaud séchait la rosée sur les ravenelles du château de Blois.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Elle retrouvait aux mêmes places les digitales et les ravenelles, les bouquets d’orties entourant les gros cailloux, et les plaques de lichen le long des trois fenêtres.”
(digitales — foxgloves)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Sur l’appui de la terrasse avaient crû des joubarbes, des ravenelles et des artichauts sauvages.
(joubarbes — houseleeks )

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Il fleurit assez de ravenelles et de lilas de terre pour faire la joie de cent prisonniers.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Une grande corbeille de ravenelles exhalait des souffles sucrés et délicats.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Dans la vieille rue abandonnée les orties et les ravenelles avaient jailli par bouquets sous le seuil.”








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.