Tuesday, March 31, 2015

faussaire

faussaire nm/nf
definition image
translation:
forger

etymology: from faux — false

synonyms: contrefacteur, escroc, fraudeur, fabriicateur, faux-monnayeur

examples:


Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
“C’est assez d’être faussaire, ne soyez point parricide ?”

Sue, Mystères de Paris (1842)
“fourbe et patient comme un faussaire, cruel et déterminé comme un meurtrier, il était sobre et régulier comme Harpagon.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“D’abord j’étais faussaire, dit Andrea le plus tranquillement du monde ; ensuite je suis passé voleur, et tout récemment je me suis fait assassin.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“elle l'entendit avec terreur avouer humblement qu'il était un faussaire, qu'il avait écrit un reçu des diamants, une lettre de la reine, falsifiant à la fois les signatures des joailliers et celle de Sa Majesté..”


Hugo, Les Châtiments (1858)
“Le pirate hideux, le voleur, le faussaire,
Le parricide, le bandit.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
 “Douglas, l’homme pieux et honnête, était un faussaire.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Un faussaire qui peut extérieurement contrefaire toutes les qualités, sans jamais présenter une qualité de bon aloi !:

Wednesday, March 25, 2015

étique

étique adj
definition image
translation:
bony, skinny, morbidly thin

etymology:  from Old French étique — consumptive,  through Late Latin from Greek etikos — habitual

synonyms:  amaigri, cave, chétif,  décharné, efflanqué, famélique, maigre, phtisique


examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
“C’était une charrette ordinaire, avec un cheval étique.

Sand, Valentine (1832)
“elle pressa Valentin dans ses bras étique.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“les trois jeunes gens aperçurent une femme, verte comme une noyée de deux jours, et maigre comme l’est une étique deux heures avant sa mort.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“des convulsions secouaient son petit corps étique. “

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“les arbres sont moins étiques, les arbustes plus verts,”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“Marinet, un pauvre être étique, toussota et, avec des intonations de prédicateur et des intentions déclamatoires,”

Goncourt, Hokousai (1896)
“ces cous décharnés, de ces bras étiques, de ces jambes de phtisiques, de ces anatomies ridicules qui vous rappellent à la fois les macabres et comiques écoles de natation de Daumier..”


dégrossir

dégrossir v
definition image
translation:
to smooth, sand, polish;  civilize; make a rough version


etymology:  from dé- + grossir — to fatten

synonyms:  affiner, civiliser, décrasser, débaucher, dérouiller, éduquer,  façonner, limer, perfectionner, polir

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“un mari comme un ouvrier chargé de dégrossir, polir, tailler à facettes et monter le diamant.”




Balzac, César Birotteau (1837)
“Je vais précisément lire les minutes que Xandrot a dû me dégrossir pendant cette nuit.”

Stendhal. Mémoires d’un touriste (1838)
“J’oubliais de noter qu'aucun de ces blocs ne semble avoir été ni taillé ni même dégrossi.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Il faisait l’effet pour le costume, et aussi pour la tournure, d’un demi-bourgeois mal dégrossi.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“On apprit son mariage avec un garçon jardinier, un nommé Rougon, paysan mal dégrossi.

Sully Prudhomme,  Poésies 1872-1878 (1878)
“Dans quel parfait malheur, il va plonger aussi
Ce fragment de chaos à peine dégrossi.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“un étage de marches en bois qui craquaient, sans rampe, branlantes et raides comme les planches mal dégrossies d’une échelle de meunier.”











Tuesday, March 24, 2015

escarcelle

escarcelle nf
definition image
translation:
(archaic) money bag, money pouch

etymology:  from Italian scarsello, from scarso  — miser



synonyms:  aumônière, bissac, bourse, carnier, poche

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“selon l’usage. Il reçut en même temps l’escarcelle et le bourdon du pèlerin,”

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
“Mon page, emplis mon escarcelle,.


Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“il mettait dans la serrure la petite clef compliquée qu’il portait toujours sur lui dans l’escarcelle pendue à son côté.”

Balzac, Le Chef d’oeuvre inconnu (1832)
“Prends donc, il a dans son escarcelle la rançon de deux rois !”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“les trois cent mille francs que vous avez noblement refusés sont dans l’escarcelle d’une autre.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Je gage qu'il n'y a déjà plus cent livres dans l'escarcelle du plus riche de vous?”

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
“il puisait dans son escarcelle avec tant de modestie et d’un air si noble, que sa mère comptait bien le voir par la suite archevêque.”










Monday, March 23, 2015

tourbe 2

 tourbe nf
definition image
translation:
peat, peat moss, turf, sphagnum

note: unrelated to tourbe — rabble

etymology: from Germanic root, as in English turf, German Torf

synonyms:   lignite, sphagne

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
“C’était une sorte de tente ronde de bois et de terre, au milieu de laquelle brillait un feu où la flamme pourpre de la tourbe se mariait à la clarté blanche du sapin.”

Balzac, Louis Lambert (1832)
“La délibération eut lieu par une nuit d’automne, devant un feu de tourbe, dans la chambre du tanneur et de sa femme.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)”
“les gendarmes rencontrèrent une demi-douzaine de soldats français accroupis devant un feu de tourbe.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“le feu languit sans lumière ni chaleur dans l’âtre où la tourbe des pauvres se consume lentement sous la cendre.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“je m’étais plu à épousseter ces graphites, ces anthracites, ces houilles, ces lignites, ces tourbes !”


Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“Les huttes des Islandais sont faites de terre et de tourbe!”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“la cathédrale de l’Industrie, où le dieu sans pitié des machines, où le Moloch exterminateur gît en un tabernacle de fonte, dans un encens de fumée de tourbe.






Sunday, March 22, 2015

tourbe 1

 tourbe nf
definition image
translation:
(archaic) rabble,  the mob, the people, the lower classes

note: unrelated to tourbe — peat

etymology:   from Latin turba — crowd

synonyms:  canaille, fioule,  peuple, racaille

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“je me voyais, moi, couvert de haillons, me jetant çà et là au milieu de cette bizarre et étrange tourbe d’hommes affreux.”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Au bagne ! pour dominer encore cette tourbe par ta force et par ta scélératesse !”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“La petitesse de toute cette tourbe de courtisans l’eût fait sourire dans une autre circonstanc.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
:Ils s’appellent vulgus, plebs, la tourbe, la foule.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
u”ne musique originale et inconnue où se mêlaient les insultes d’une tourbe furieuse.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“C’est que les terrains vagues, encore nombreux, devenaient, passé minuit, le domaine de cette tourbe de misérables sans aveu et sans asile.”

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
“elles semblaient fières de leur célébrité, heureuses des regards fixés sur elles, supérieures à cette foule, à cette tourbe, à cette plèbe.”







Saturday, March 21, 2015

se défaire

se défaire (de) v
definition image
translation:
to get rid of

etymology:  défaire - to undo and se défaire— to come undone

synonyms: abandonner, congédier, délasser, écarter, quitter, renvoyer


examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Voilà un homme de qui je dois me défaire, car il ne me manquerait pas s’il voulait me tuer.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“il y a encore l'argenterie de ma mère; vous savez, tout ce massif dont je n'ai pas voulu me défaire à cause du souvenir?”


Féval, Les Habits noirs (1863)
 “il donna un bon prix des menus objets dont nous voulions nous défaire.

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“On a hâte de se défaire du vil métal et d'avoir du papier.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“Les Arabes avaient simplement voulu se défaire d'un étranger qui les gênait.”

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“Mais maintenant qu'on l'a pris, ce n'est pas pour s'en défaire,”

Goncourt, Journal II (1887)
“Comment la princesse peut-elle avoir l'idée de se défaire du dernier cheval, que nous ayons”

Friday, March 20, 2015

suisse

suisse  nm
definition image
translation:
guard/concierge  of a church, courtroom, or other institution

note:  le suisse is a general term for a citizen of Switzerland, la Suisse; it is also the name given to Swiss mercenaries in the renaissance, as with the Swiss Guard of the Vatican

etymology:  from Schwyz, a canton of modern Switzerland

synonyms:  bedeau, concierge, gardien, huissier, marguillier, ,portier



examples:

Balzac, La Vendetta (1830)
"L’église, pleine d’amis et de parents, retentissait du bruit que faisaient les carrosses, les bedeaux, les suisses, les prêtres."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Un suisse rouge et doré fit grogner sur ses gonds la porte de l’hôtel."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"un majordome entouré de laquais, un vieux farceur encore plus sauvage et plus bourru que ne l’est le suisse."

Béranger, Œuvres completes (1839)
:À l’église, Dieu ! quel ton !
Suisse, au banc menez Gotton,
Pour lorgner le sacripant
Qu’elle-même a fait serpent.”

Flaubert,  Madame Bovary  (1857)
“Le Suisse, à l'écart, s'indignait intérieurement contre cet individu, qui se permettait d'admirer seul la cathédrale. ”

Maupassant, Claire de lune (1884)
“Le curé a refusé d'obéir, dit-il; il s'est même enfermé dans l'église
avec le bedeau et le suisse.

Zola, Lourdes (1893)
“En tête, s’avançait un suisse superbe, bleu et argent, que suivait la croix processionnelle, une haute croix, d’un rayonnement d’étoile.”


Thursday, March 19, 2015

véridique

véridique adj
definition image
translation:
true (fact), truthful (person)


etymology: from Latin veridicus  — truthful from Latin verus — true +  dicere — to say



synonyms:  authentique, avéré, croyable. exact, réel, vérace, vrai

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“La nature … a placé près d’une mère de famille les espions les plus sûrs et les plus fins, les plus véridiques et en même temps les plus discrets qu’il y ait au monde.”


Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
“En vérité, je ne sais trop pourquoi j’ai pris la forme du dialogue pour vous narrer ce conte véridique.

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
:Si j’entreprenais ici l’énumération véridique de tous les plats qui parurent sur la table, il n’y aurait pas un de mes lecteurs à qui l’eau ne vînt à la bouche.”

Michelet, Histoire de France XIV  [1618-1661]  (1867)
“le père du mensonge, honorablement réhabilité, avait été accepté en justice comme un bon témoin véridique.”

Mérimée, “La Chambre bleue”  (1871)
“Il n’y a qu’un hôtel à N***, il ne faut donc pas s’étonner si, au bout de quelques minutes, tous les personnages de cette véridique histoire s’y retrouvèrent.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“il se borna à enlever une note au clavier de son orgue, en emportant un petit gobelet qu’il avait préalablement rempli d’un véridique whisky d’Irlande.”

Zola, Lourdes (1893)
“Puis, le charme de l’enfant avait opéré sur lui, il la sentait si ingénue, si véridique, qu’il se prit à croire aveuglément en elle, à l’aimer, comme tout le monde l’aimait.”

Wednesday, March 18, 2015

tabellion

tabellion nm
definition image
translation:
(atchaic, regional) a provincial notary

etymology:  from Latin tabellio — notary from tabella — tabket

synonym:  notaire

examples:

Balzac, Le Curé de village (1841)
“L’acquéreur était assis sur une chaise à côté du tabellion.”

Sue, Mystères de Paris (1842)
“Celui-ci, ne connaissant aussi Jacques Ferrand que de réputation, s’attendait à trouver en lui une sorte de tabellion,”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Le tabellion, car il se nommait lui-même le tabellion, garde-notes, petit notaire, en se mettant par la raillerie au-dessus de son état .”

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
“Vous serez au moins quarante à table, sans compter le bailli ni le tabellion.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Prenez garde, M. Champcey, dit encore le digne tabellion, d'un accent prophétique, réfléchissez.”

Hogarth
Flaubert, Dictionnaire des idées reçues (1880, pub. 1911)
TABELLION : Plus flatteur que notaire.“

Villiers de l’Isle Adam, “Le Plus Beau Diner du monde”, Contes cruels (1883)
[il] “envoyait quotidiennement prendre le bulletin de la santé du digne tabellion.”











Tuesday, March 17, 2015

gaupe

gaupe nf
definition image
translation:
slattern, slut. ugly/old prostitute

etymology: uncertain

synonyms:  goton. gourgandine, mégère, prostituée, putain

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Cela ne serait-il pas bien fait, si j’allais m’éprendre d’une belle passion romanesque pour quelque maritorne ou quelque abominable gaupe ?”
(maritorne —  ugly whore)

Balzac, Béatrix (1839)
“Oh ! une gaupe, une gourgandine, s’écria le curé, une femme de mœurs.”

Balzac,  “Un Prince de la Bohème“ (1840)
“Mon cher, tu ne sauras jamais les mille myriades de fantaisies de cette gaupe !”

Sue, Mystères de Paris  (1842)
“Mille millions de tonnerres ! s’écria Malicorne, inondé de la préparation ordinaire de Mme Pipelet, voulez-vous faire attention là-haut… vieille gaupe !”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Ah ! elle avait là une belle gaupe qui marchait à côté d’elle !”

Daudet, Sapho (1884)
“je la prenais pour l’arracher à son gueux de mari qui, après lui avoir mangé tout son bien, la rouait de coups, l’obligeait à servir une gaupe avec laquelle il vivait…”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Mathilde, cette vieille gaupe engraissée, exhalant sa senteur louche de pharmacie, faisait les yeux blancs."






Monday, March 16, 2015

substitut

substitut nm
definition image
translation:
(legal) deputy public prosecutor

note: outside the law, the word means tthesame as English substitute

etymology:  juge substitut




synonyms: procureur

examples:

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Le jeune vicomte de Grandville fut envoyé, vers la fin de cette année, en qualité de Substitut, au parquet de la cour de Limoges.”
(parquet —  courtroom)

Balzac, Les Paysans (1855)
“Le jeune Soudry, le camarade à Paris comme aux Aigues de Gaubertin fils, venait alors d’être nommé substitut du procureur du roi “

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“Un vieux juge au tribunal civil expliquait au substitut la légende du vieil Æson, bouilli dans la chaudière de Médée.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Martinon allait continuer son stage en province, où il serait nommé substitut."

Zola, “Naïs Micoulin “, Naïs Micoulin (1883)
“Il avait à Paris des amis qu’il ferait agir, pour obtenir une nomination de substitut.”

Maupassant, “La petite Roque”,  La petite Roque (1886)
“Un roulement de voiture leur fit tourner la tête. C'étaient le substitut, le médecin et le greffier du tribunal.”

Zola, L’Argent (1891)
“Mais le substitut qui se trouva chargé de le recevoir, un propre neveu de Delcambre, écouta son histoire d’un air d’impatience et d’ennui/“


Sunday, March 15, 2015

fruste

fruste adj
definition image
translation:
rough, crude, aged, worn, unsophisticated, unpolished

etymology:  from Italian frusto — worn out; from Latin frustum — pieve



synonyms: ancien, brut. campagnard, cru, grossier, impoli.  rude, sauvage, simple, usé

examples:

Balzac, “Jésus-Christ en Flandre” (1831)
“semblable à ces monuments arrangés suivant le caprice des architectures de chaque époque, mais dont les masses noires et frustes plaisent aux poètes.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Il n’avait point d’enveloppe et portait un cachet de cire grossière, frappé d’une empreinte fruste.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
la porte … était surmontée d’un blason fruste que le plus habile héraut d’armes eût été impuissant à déchiffrer.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Là s'élevaient de hautes falaises sous-marines, murailles droites faites de blocs frustes.”

Flaubert, Dictionnaire des idées reçues (1880, pub. 1911)
FRUSTE : Tout ce qui antique est fruste, et tout ce qui est fruste est antique. “

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
:Toutes ces boiseries étaient grossières et frustes, imprégnées d’humidité et de sel.“

Goncourt, Journal I (1887)
“Dans ce mur fruste, une porte à la sonnette de tirage cassée, dont le tintement grêle éveille l'aboiement de gros chiens de montagne.”

Saturday, March 14, 2015

bouvier

bouvier  nm
definition image
translation:
cowherd, headsman

etymology: from Latin bovem — cow

synonyms: cow-boy, gardien, vacher
 
examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Eugène seul était capable de recommencer son métier de bouvier, en se présentant chez madame de Beauséant.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Et il en retira deux grammaires arabes, un dictionnaire Malai et un Parfait bouvier en chinois, sa lecture favorite.”

Gautier, “Arria Marcella” (1852)
“A côté de l’attelage marchait un bouvier aux jambes nues et brûlées par le soleil.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Il allait ramassant dans les plus méchants lieux
Des bouviers, des pêcheurs, des drôles bilieux,
D’immondes va-nu-pieds n’ayant ni sou ni maille ;
Il faisait son cénacle avec cette canaille.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Le repas terminé, pendant que le bouvier tournait les courroies du joug autour des cornes de ses bœufs, Isabelle et Sérafine eurent la fantaisie de descendre au jardin.”

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
“Vous saurez pour votre gouverne que ce frère Gaucher était le bouvier du couvent.”

Bourget, Mensonges (1887)
“Avec un nez comme un cornet, un front dénudé, de gros yeux à fleur de tête, le teint d’un bouvier !”






Friday, March 13, 2015

liseré

liseré nm
definition image
translation: 
 piping, border, a ribbon or band in a straight line used to decorate an item of clothing


note: also spelled liséré

liseré is  akin to the word lisière. That word can mean the edge of a forest or other piece of land, or selvage, the edging on cloth, used to keep a perce of cloth  from unraveling.   liseré  is a kind of  passementerie, with an emphasis on decoration.  Both liseré and  lisière  are  both casually used to mean "edge".        

etymology: from lisière



synonyms: accotement, bordure, cordon, garniture, lisière, passement

examples:

Balzac, Béatrix (1839)
“La robe … à grandes manches ouvertes d'où les bras sortaient couverts d'une double manche à bouffants divisés par des lisérés.”

Balzac, Une tenebreuse affaire (1841)
“Sur la bande jaune bordée de lisérés blancs, qu'une loi récente avait donnée à la gendarmerie dite nationale,  … se trouvait une plaque assez semblable à la plaque actuelle des gardes champêtres.”


Balzac,  La Cousine Bette (1846)
“Cette vieille fille portait une robe de mérinos, couleur raisin de Corinthe, dont la coupe et les lisérés dataient de la Restauration.”
(mérinos — merino wool)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Les boutons d’oranger étaient jaunes de poussière, et les rubans de satin, à liséré d’argent, s’effiloquaient par le bord.”
(s’effiloquaient — frayed)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Le reflet du foyer bordait son profil d’un liséré de feu,”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"une douzaine de « touracos-loris », sortes de grimpeurs de la grosseur d’un pigeon, tout peinturlurés de vert, avec une partie des ailes de couleur cramoisie et une huppe droite festonnée d’un liseré blanc.”
(grimpeurs – woodpeckers and other climbing birds)

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Il y avait encore des paquets, dont la toile d’enveloppe était devenue jaune, et dont les rentrants du nœud enfermaient, dans un liséré de poussière, des ailes de mouches mortes.”







Thursday, March 12, 2015

arbrisseau

arbrisseau nm
definition image
translation:
shrub

etymology: from Late Latin arbricellus — little tree

synonyms: arbuste, busson

examples:



Hugo.  Odes et Ba;;ades (1829)
“Surpris par l'ouragan comme un aiglon sans ailes,
Qui tombe du grand chêne au pied de l'arbrisseau,
Faible enfant, du malheur j'ai su les lois cruelles. ”

Balzac, Les Peoscrits (1831)
“Il semblait voir un gracieux et faible arbuste né dans le creux d'un vieux saule, dépouillé par le temps, sillonné par la foudre, décrépit, un de ces saules majestueux, l'admiration des peintres ; le timide arbrisseau s'y met à l'abri des orages. ”

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“En se sentant chanceler, il s'appuya sur un arbrisseau, comme un homme privé de sa raison. ”

Goncourt, Madame Gervaisis (1867)
“une rampe de verdure, de débris antiques, d’arbrisseaux de fleurs, montant à ce fond magique du parc, à sa couronne de pins d’Italie.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“On campa au pied des Alpes, au bord du creek de Cobongra, sur la lisière d’une petite plaine couverte d’arbrisseaux hauts de quatre pieds, dont les feuilles d’un rouge clair égayaient le regard.”

Zola, Lourdes (1893)
“Derrière eux, dans les arbrisseaux du talus, des oiseaux voletaient.”

Goncourt, Hokudsaiï (1895)
“un arbrisseau, qui est le thé, poussa donnant la boisson parfumée qui chasse le sommeil.”

Wednesday, March 11, 2015

arbuste

arbuste nm
definition image
translation:
small tree, large bush, shrub


note: smaller than an arbre, larger than an arbrisseau

etymology: from Latin arbustum — area planted with trees

synonyms:   arbrisseau, baliveau, buisson

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Les vives senteurs de ces arbustes se mêlaient alors … aux pénétrantes odeurs des jeunes pousses du mélèze, des peupliers et des pins gommeux."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"un jardin que bornaient pittoresquement des murs épais, humides, pleins de suintements et de touffes d’arbustes malingres. "

Hugo, “À Louis B.”, Les Feuilles d’automne (1831)
L’arbuste est désormais à nu sous l’aquilon.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“une terrasse à parapet de terre et de pierre, d’où roulent à pic dans le lac des pentes d’arbres et d’arbustes.”

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
Dégel, vent et pluie. Tous les arbustes d’ornement sont gelés."

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“les arbres sont moins étiques, les arbustes plus verts.”
(étiques — skinny)

Maupassant, Une Vie (1883)
"elle recommençait sans fin un interminable voyage en ligne droite, depuis l’encoignure du château jusqu’aux premiers arbustes du bosquet."


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.