Wednesday, March 31, 2010

fastueux


fastueux adj
definition image
translation:
sumptuous, ostentatious, showy, pompous

faste nm pomp, splendor, ostentation, pagentry

(not related to faste adj fortunate, favorable. lucky)

etymology: from Latin fastus – haughty, disdainful from fastigium– apex, height
(faste – fortunate comes from Latin faustus – lucky, auspicious)

synonyms: brillant, cossu, éclatant, luxueux, magnifique, opulent, princier, riche, somptueux, splendide

examples:

(faste)

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Oh ! j’ai déjà reconnu ton goût et ton faste dans le meuble."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Il me la peignit avare, vaine et défiante ; mais avare avec faste, vaine avec simplicité, défiante avec bonhomie."

Sand, Indiana (1832)
"Nous avons trouvé là une bonne femme de mère qui est charmante, un intérieur élégant et riche, mais sans faste."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Chose inouïe, exorbitante, fabuleuse dans les fastes du Lapin-Blanc."

Hugo, Les Misérables (1862)
“On voit quelquefois des gens qui, pauvres et mesquins, semblent se réveiller, passent subitement de l'indigence au faste.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“il avait déjà commandité deux amis d’Henriette, il se lassait un peu de son faste de protecteur complaisant."

Huysmans, Là-bas (1892)
“Charles VII était assailli de plaintes par la femme et par les autres parents de Gilles ; d’autre part, les courtisans devaient exécrer ce jeune homme à cause de ses richesses et de son faste.”


(fastueux)

Balzac, Gobseck (1830)
"C’est une magnificence et une recherche rares, le luxe d’un avare qui par vanité devient fastueux pour un jour."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Voyez-vous cette fastueuse voiture, ce coupé simple en dehors, de couleur brune."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Charles se trouvait si dépaysé dans cette salle, si loin du vaste château et de la fastueuse existence qu’il supposait à son oncle."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Là surtout l’amour est essentiellement vantard, effronté, gaspilleur, charlatan et fastueux."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Athos prenait à l’instant même la place qui lui était due et reléguait le fastueux Porthos au second rang."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
"Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet."

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Des annonces de repas de corps, de noces et de festins, s’étalent sur le fronton des plus fastueux qui affichent, comme une promesse de belle tenue et de fine chère.”









Monday, March 29, 2010

apprivoiser

apprivoiser v
definition image
translation:
to tame, correct, discipline

etymology: from Latin ad + privus – private, one's own

synonyms: acclimater, adoucir, amadouer, charmer. civiliser. domestiquer, dompter, humaniser, polir, soumettre


examples:

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Il marche fier et tendre parmi les belles comme un lion apprivoisé."

Balzac, “Une Passion dans le désert” (1830)
"Il conçut le fol espoir de faire bon ménage avec la panthère pendant toute la journée, en ne négligeant aucun moyen de l'apprivoiser et de se concilier ses bonnes grâces."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"vous le domptez, vous l'élargissez, vous apprenez à porter le vin, vous apprivoisez l'ivresse, vous passez les nuits sans sommeil."

Sand, Indiana (1832)
"Avec une femme moins polie et moins douce, il eût été craintif comme un loup apprivoisé."

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"vous avez entassé tous les forfaits de la faiblesse contre une force innocente ; vous avez apprivoisé votre patient pour en mieux dévorer le cœur."



 Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“ce même Turiri, complètement apprivoisé, devint un chat citadin, des mieux éduqués et des plus sociables.”

Huysmans, En Rade (1887)
“C'était le chat de la tante Norine, un grêle matou, mal nourri et laid, mais affectueux ; cette bête, d’abord sauvage, s’était rapidement apprivoisée.”



Sunday, March 28, 2010

couver

couver v
definition image
translation:
to sit on, incubate; overprotect; plot; come down with (a cold)

couvée nf brood, clutch, covey

etymology: from Latin cubare – to lie down

synonyms: câliner, choyer, comploter, considérer, cuver, dorloter, entretenir, être aux petits soins, incuber, ourdir, soigner, tramer

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Un négociant risquerait-il un million ? pendant vingt ans il ne dort, ni ne boit, ni ne s'amuse ; il couve son million, il le fait trotter par toute l'Europe "

Sand, Indiana (1832)
"Un regard lucide et profond sur les deux compagnons de sa veillée silencieuse, reportant de l'un à l'autre cet oeil attentif qui couvait depuis trois ans un trésor fragile et précieux, sa femme."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"mademoiselle Grandet étaient bien endormies, venait le vieux tonnelier choyer, caresser, couver, cuver, cercler son or."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Sous ce masque couvaient tous les sentiments humains, les bons et les mauvais, et l’on pouvait tout attendre de cette créature."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Dès ce moment, le jeune républicain couva des yeux la carabine du contrebandier, qu’Adélaïde avait accrochée sur le manteau de la cheminée."

Zola, La Curée (1872)
"Petit monde étonnant, couvée de fats et d’imbéciles, qu’on peut voir chaque jour rue du Havre, correctement habillés, avec leurs vestons de gandins, jouer les hommes riches et blasés."
(fats – conceited people)


Maupassant, "Une Partie de campagne,” La Maison Tellier (1881)
"Tiens, dit-il, les rossignols chantent dans le jour : c'est donc que les femelles couvent. "











Saturday, March 27, 2010

masure


masure nf
definition image
translation:
 hovel, shack

etymology: from Low Latin mansura – dwelling, related to French manoir, mas

synonyms: baraque, bicoque, cabane, cambuse, chaumière, gourbi, hutte, maisonnette, taudis


examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Un cri pareil sortit des profondeurs de la masure."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"D’Artagnan songea alors à cette masure muette et aveugle mais qui sans doute avait vu et qui peut-être pouvait parler."

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
"Le soir, après avoir coupé à gué deux rivières riches en truites et en brochets, l’Alfa et l’Heta, nous fûmes obligés de passer la nuit dans une masure abandonée."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Puis, un beau jour, la commune fit jeter toutes ces masures à bas, et l’on sema à leur place de la vigne et des oliviers."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le vieux quartier, l’ancienne ville, étage au nord-ouest ses ruelles étroites et tortueuses, bordées de masures branlantes."


Zola, La Curée (1872)
"ils ne traversaient plus que de grands enclos, des terrains vagues, où traînaient quelques masures à demi écroulées."

Zola, La Bête humaine (1890)
"Dans une première perquisition, faite à la masure du prévenu, en pleine forêt de Bécourt, on n’avait absolument rien découvert."




Friday, March 26, 2010

hâlé


hâlé adj
definition image
translation:

tanned, suntanned

hâle nm tan, suntan

etymology: from Vulgar Latin assulare, from Latin assare – to roast

synonyms: basané, bistré, bronzé, brun, bruni, cuivré, tanné

examples:

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"C’était un jeune homme sur le visage duquel le soleil avait jeté son hâle brun."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Le hâle, la misère, les rudes labeurs du bagne ont bronzé son teint."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Jusqu’au coude, le bras était d’un brun doré, comme vêtu de hâle."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le visage de Miette, hâlé par le soleil, prenait, sous certains jours, des reflets d’ambre jaune."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Et Florent s’étonnait du calme des maraîchères, avec leurs madras et leur teint hâlé, dans ce chipotage bavard des Halles."


Daudet, Sapho (1884)
"[il] lui montra les yeux clairs de chèvre folle, le grand nez conquérant dans une face hâlée et poupine."

Zola, La Terre (1888)
“Vêtue d’une jupe grise et d’un caraco de laine noire, la tête coiffée d’un bonnet rond, elle avait la peau très brune, hâlée et dorée de soleil.”



Thursday, March 25, 2010

ressort


ressort nm
definition image
translation: 
spring. mechanism ; elasticity, energy, strength, activity


note: In law, and from a different origin, it means sphere of influence, jurisdiction; ressort is also used in phrases like en dernier ressort — as a last resort

etymology: re + sortir with an older sense of sortir as spurt, hence to spurt back, push back, jump back

synonyms: déclic, déclencheur; activité, élasticité, mobile


examples:

(in the literal sense )

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Mais, tenez, ajouta-t-elle en faisant jouer un ressort caché sous la pierre, les cheveux de monsieur de Soulanges y sont encore."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Ce que vous admirez n’est rien, dit-il en poussant un ressort qui fit partir un double fond."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Puis elle poussa un ressort qui devait répondre à une sonnette, et supplia de Marsay de se laisser bander les yeux."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"La porte s’ouvrit, et que d’Artagnan, l’épée nue, s’élança dans l’appartement de maître Bonacieux, dont la porte, sans doute mue par un ressort, se referma d’elle-même sur lui."

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
"Il les [pistoles] donna à examiner au témoin de M. de Barjols, qui en fit jouer les ressorts et poussa la gâchette d'arrière en avant, pour voir s'ils étaient à double détente."

Flaubert, Salammbô (1862)
"Par un ressort, cette plaque de métal se détachait, et, glissant sur des rainures, poussait les flèches."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"elle se glissa dans le lit, dont les ressorts chantèrent sous son poids."

(in an abstract sense)

Balzac, Gobseck (1830)
"Puis, votre curiosité scientifique, espèce de lutte où l’homme a toujours le dessous, je la remplace par la pénétration de tous les ressorts qui font mouvoir l’Humanité."

Balzac, Gobseck (1830)
"Probablement, me dis-je, ce monstre à visage d’ange la gouverne par tous les ressorts possibles : la vanité, la jalousie, le plaisir, l’entraînement du monde."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Aux noms religieux de Jésus-Christ et de Raphaël, il échappa au jeune homme un geste de curiosité, sans doute attendu par le marchand qui fit jouer un ressort."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Il semble impossible que cette habitude se rompe sans briser en même temps tous les autres ressorts de la vie."









Wednesday, March 24, 2010

embonpoint

Renoir
embonpoint nm 
definition image
translation:
plumpness, stoutness, obesity

etymology: en + bon + point , as in être mal en point ~ to be in a bad way.

synonyms: adiposité, corpulence, engraissement, graisse. grosseur, réplétion, rondeur, rotondité

examples:

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"le bel uniforme rehaussait encore sa prestance, encore jeune malgré l’embonpoint qu’il devait à l’équitation."

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"il désirait porter le bonnet sale et enfumé des Flamands, s'enivrait de bière, jouait aux cartes avec eux, et souriait à une grosse paysanne d'un attrayant embonpoint."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"L'embonpoint blafard de cette petite femme est le produit de cette vie, comme le typhus est la conséquence des exhalaisons d'un hôpital."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Malgré son âge et son embonpoint, Murph était alerte et robuste."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"C'était à cette époque une femme de cinquante-deux à cinquante-trois ans à peu près, qui conservait, grâce à son embonpoint plein de fraîcheur, les traits de sa première beauté."


 Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"le docteur étonna bien ses compagnons en leur apprenant que cet embonpoint, très apprécié, s’obtenait par un régime obligatoire de lait caillé."

Zola, Paris (1898)
“Mme Toussaint était une grosse femme que l’embonpoint envahissait, malgré tout, malgré le tracas et le jeûne. ”


Tuesday, March 23, 2010

pampre



pampre nm
definition image
translation: 
vine branch (full of leaves and grapes), ornament composed of vine leaves and bunches of grapes

etymology: from Latin pampinus – foliage of a vine, shoot of a vine

synonyms: branche, grappe, vigne

examples:

Lamartine, “À Elvire”, Méditations poétiques (1820)
"Tel un pampre jauni voit la féconde automne
Livrer ses fruits dorés au char des vendangeurs."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"A peine voyait-on les murs sous les pampres de la vigne et sous les guirlandes de roses et de jasmin."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Auprès de la cuisine se trouvait un puits entouré d’une margelle, et à poulie maintenue dans une branche de fer courbée, qu’embrassait une vigne aux pampres flétris, rougis, brouis par la saison."
(brouis — dried out)

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"Au milieu de ce dernier jardin, s’élève la maison sur un perron voûté, couvert de pampres."



Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"ses torsades de cheveux crépus que les éclats de sa joie agitaient sur sa nuque, ainsi qu’une couronne de pampres."
(torsades – coils )

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ses cheveux frisottants lui tombaient sur le front, comme des pampres."
(frisottants – frizzing, curling)

Zola, La Terre (1888)
"Les ceps semblaient fauchés, les grappes en fleur jonchaient le sol, avec des débris de bois et de pampres."



Monday, March 22, 2010

taillis


Van Gogh
taillis nm
definition image
translation:

undergrowth, brush, shrubbery; coppice

etymology: from French tailler – to cut, prune ; from Latin tale – cut branch

synonyms: breuil. broussaille, buisson, gaulis, hallier, maquis, remise

examples:

Nodier, "Smarra, ou les Démons de la nuit" (1821)
"Mes paupières appesanties se rabaissaient malgré moi sur mes yeux fatigués de chercher la trace blanchâtre du sentier qui s'effaçait dans le taillis."

Mérimée, “Matteo Falcone”(1829)
"C'est cette manière de taillis fourré que l'on nomme maquis."

Sand, Indiana (1832)
"Raymon fut effrayé de la voir courir ainsi, se livrant sans peur à la fougue de ce cheval qu'elle connaissait à peine, le lancer hardiment dans le taillis."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"En effet, nous ne devons pas dissimuler que l’oscillation des grands arbres et le reflet de la lune dans les taillis sombres lui causaient une vive inquiétude."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"A peine le limier fut-il mis sur la trace, qu'il s'enfonça dans le taillis et que d'un massif d'épines il fit sortir le sanglier."

Van Gogh

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"En bas, dans un demi-jour mystérieux, des lueurs vertes couraient, qui paraissaient changer le trou humide en une cachette perdue au fond des taillis."

Zola, La Curée (1872)
"À droite, filaient doucement des taillis, des futaies basses, aux feuilles roussies, aux branches grêles."



Sunday, March 21, 2010

hardes


hardes nf pl
definition image
translation: 

old clothes, worn clothes, (jocular) clothes

etymology: from Old French farde – burden, effects, pack; possible of Arabic origin

synonyms: défroque, effets, guenilles, habits, haillons, nippes, oripeaux, viellerie


examples:

Balzac, "Un Épisode sous le terreur" (1830)
"Le prêtre se coula péniblement dans une espèce d'armoire, et la religieuse jeta quelques hardes sur lui."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Puis de toute ma fortune il me restait environ trente francs, que j'avais semés dans mes hardes, dans mes tiroirs."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Ses hardes valent au moins… cent francs.
–De pareilles guenilles ! "

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Ses hardes et son sac sont avec lui ? il n’a pas quitté son pourpoint ?"

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Ces tas de vielles hardes usées, poussiéreuses, tachées d’huile et de suif.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“—Où faut-il mettre ces hardes ? demanda le jeune gars.
—Ici, répondit Marie-Anne, je les rangerai dans le placard.”

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"Mais les tiroirs du meuble étaient tout pleins des hardes de la vieille."


Saturday, March 20, 2010

moucher


(se) moucher v
definition image
translation:

to blow one’s nose, wipe one’s nose

moucher v to snuff (a candle); (familiar) to snub, reprimand, tell off

etymology: from late Latin muccare – wipe the nose, derived from mucus –snot

synonyms: essuyer

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Le jugeur, qui ne s'étonne de rien, qui se mouche au milieu d'une cavatine aux Bouffons, y crie brava avant tout le monde, et contredit ceux qui préviennent son avis."
(jugeur – judge, critic)


Balzac, “L’Auberge rouge” (1831)
"Ici monsieur Taillefer toussa, tira son mouchoir de poche pour se moucher, et s'essuya le front."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Permettez que je me mouche."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Le bon gentilhomme tournait alors le dos et feignait de se moucher avec un bruit, un retentissement formidables ."
(retentissement – impact)

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il passa tranquillement devant le poste, en se mouchant."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"une marmaille terrible, déguenillée, mal mouchée, qui pullule au soleil comme une vermine."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Alors les « salopes », les « catins », les « va donc moucher ton homme », les « combien qu’on te la paye, ta peau ? » passaient dans le filet de cristal de sa voix."
(salope – bitch)


Friday, March 19, 2010

maussade



maussade adj
definition image
translation:
sullen, dull, bleak, brooding, blue, gloomy

etymology: mau- from French mal – bad + -sade from Latin sapidus – tasting

synonyms: amer, bilieux, boudeur, bougon, ennuyeux, grimaud, grincheux, grognonhargneux, mécontent. morose, pessimiste, renfrogné,  revêche, sombre, terne, triste

examples:

Merimée, "Le Vase Étrusqu" (1830)
"Hier vous étiez tant soit peu maussade, et, moi, j'étais si gaie !"

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Il est vrai que le cardinal avait été parfaitement maussade."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Quand j’entrai chez elle, Marguerite. courut à moi, me sauta au cou et m’embrassa de toutes ses forces. “ Sommes-nous toujours maussade? me dit-elle."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"À chaque vêtement, à chaque paire de souliers que Fine leur achetait, il restait maussade pour plusieurs jours."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Les cochons pendaient d’un air maussade."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Il semblait un peu nerveux, agacé comme un homme qui n’a guère dormi, il me dit d’un ton maussade : "Si tu continues, tu sais, tu finiras par gâter l’affaire."

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Ah ! les quinconces maussades, les urnes lugubres, les statues galeuses, les bronzes à écrouelles !”
(écrouelles —  scrofula)

Thursday, March 18, 2010

chaumière


chaumière nf
definition image
translation:
cottage, thatched cottage
  

cottage, thatched cottage

etymology: from chaume

synonyms: bicoque, cabane, cabanon, cahute, cassine, gourbi, hutte, maisonette, masure

examples:

Lamartine, “L’Isolement”, Méditations poétiques (1820)
"Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières,
Vains objets dont pour moi le charme est envolé ?"

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"des mets rares et délicats que le hasard a procurés à la chaumière du pêcheur ou du braconnier."

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Avec ses palais, ses chaumières,
Rayonnants des mêmes lumières
La ville d'or sur le ciel noir."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Le toit de cette espèce de chaumière, en harmonie avec le site, était orné de mousses, de lierres et de fleurs."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Il contemplait, à la nuit, l'enfant couchée dans cette chaumière."

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"La cuisine, placée dans cette espèce de chaumière, communique intérieurement avec la maison."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Les deux chaumières étaient côte à côte, au pied d’une colline, proches d’une petite ville de bains. "



Wednesday, March 17, 2010

chaume


chaume nm
definition image
translation: 
1. stubble. thatch, stubble-field, culm
2. thatched roof, thatch

etymology: from Latin calamus – reed

synonyms: éteule, paille, tige; toit

examples:

1.


Lamartine, “La Poésie sacrée”, Méditations poétiques (1820)
"Le feu les brûlera comme il brûle le chaume."

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"[ils] se balancent sur les ossements de leurs jambes vides et grêles, semblable à un chaume stérile agité par le vent."

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Montre-moi quels palais ont remplacé le chaume
De tes rustiques chevaliers."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Et là-bas, ce feu de chaume dans les terres labourées, la belle fumée blanche qui monte au ciel."

Flaubert, L'Éducation sentimentale (1869)
“De grosses meules de blé, qui se levaient au milieu des chaumes, projetaient des ombres géantes.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"elle revoyait encore en fermant les yeux, s’étendait un lambeau de sol nu, une large pièce de chaume désolée comme une lande déserte."

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“il semblait qu’on allait entendre les appels des moissonneurs dans la tranquillité du soir, et le murmure tremblotant des grillons parmi les chaumes.”


2.

Sand, Valentine (1832)
"il fit courir des guirlandes de liseron et de houblon sur le chaume rembruni de la toiture."

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"La maison du closier chargé de faire les façons de la vigne est adossée au pignon de gauche ; elle est couverte en chaume et fait en quelque sorte le pendant de la cuisine."
(closier– crofter, tenant farmer )

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"Des toits de chaume pourri, où poussaient des orties, un air d'abandon cynique, de pauvreté simulée ou volontaire."

Maupassant, "Histoire d'une fille de ferme”. La Maison Tellier (1881)
"et les toits de chaume des bâtiments, au sommet desquels poussaient des iris aux feuilles pareilles à des sabres, fumaient un peu comme si l'humidité des écuries et des granges se fût envolée à travers la paille."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Jutigny, un village planté au pied des collines, un petit tas de maisonnettes coiffées de bonnets de chaume parsemés de touffes de joubarbe et de bouquets de mousse."
(joubarbe – houseleek)

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"les unes en briques, les autres en argile, celles-ci coiffées de chaume et celles-là d’ardoise."

Daudet, Tartarin dans les alpes (1885)
“Sous son toit de chaume et ses montants de sapins frais équarris, le stand ressemble, en plus rustique, à un de nos tirs forains.”







Tuesday, March 16, 2010

essaim


essaim nm
definition image
translation:
swarm, multitude, throng

etymology: from Latin examen – swarm of bees, from Latin exigete – to push out, expel

synonyms: armée, bataillon, colonie, foule, groupe, multitude, ruche, troupe, troupeau

examples:

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Effrayés du cri précurseur, ils se rassemblent comme un essaim d'abeilles au premier grondement du tonnerre."

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"J'aimais l'essaim d'oiseaux funèbres
Qui sur les toits, dans les ténèbres,
Vient grouper ses noirs bataillons."

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
"l’espoir moins souvent trompé d’y voir de jeunes paysannes aussi rusées que des juges, fait accourir le dimanche, au bal de Sceaux, de nombreux essaims de clercs d’avoués."

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Ne vois-tu pas trois rangées des plus intrépides coquettes de Paris entre elle et l’essaim de danseurs qui bourdonne sous le lustre."

Lamartine, “Ressouvenir du Lac Léman”,  Méditations poétiques (1820, ed. 1848)
"Du sol qui l’enfanta la sainte passion
D’un essaim de pasteurs fait une nation."


Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
"C'était l'heure où l'essaim des rêves malfaisants
Tord sur leurs oreillers les bruns adolescents."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Ces messieurs qui, la veille au soir, avaient quitté si précipitamment le salon jaune, à la nouvelle de l’approche des insurgés, revenaient, bourdonnants, curieux et importuns, comme un essaim de mouches qu’aurait dispersé un coup de vent."


Monday, March 15, 2010

palier


palier nm
definition image
translation: 

landing (on a stairway), platform

etymology: uncertain

synonyms: échelon, étage, niveau, plate-forme

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Sous leurs pieds, sans fin se déplacent
Les étages et les paliers."


Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Arrivé sur le premier palier, il aperçut trois portes peintes en rouge étrusque et sans chambranles,"

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"En entrant, vous trouverez un petit palier où commence un escalier tortueux,"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Eh ! petite, dit-il sur le palier, en étouffant sa voix, ces gens sont encore plus poltrons que je ne l’aurais cru."

Zola, La Curée (1872)
"Laure attendit qu’il fût sur le palier pour dire vivement à l’oreille de Larsonneau :— Hein ! grand Lar, je suis de parole… Fourre-le dans sa voiture."



Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"elle voulut aller coucher, de l’autre côté du palier, dans une sorte de galetas qu’elle ne fit pas même blanchir à la chaux."


Maupassant, "En Famille", La Maison Tellier (1881)
"son ventre énorme encombrait tout le palier, empêchant les autres d’avancer."

Sunday, March 14, 2010

fard


fard nm
definition image
translation: 

make-up, rouge, disguise


(se) farder v to disguise, use makeup

etymology: from Germanic root, as in Old High German farwjan – to dye, color

synonyms: barbouillage, blush, cosmétique, couleur, fond de teint, grimage, make-up, maquillage, peinture, rouge

examples:



Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Madame de Montbauron, morte sur l'échafaud, ses paniers, ses considérations, sa beauté, son fard, ses mules valent bien plus de six cents francs."
(mules – slippers)

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Quelques observations sur l’âme de Paris peuvent expliquer les causes de sa physionomie cadavéreuse qui n’a que deux âges, ou la jeunesse ou la caducité: jeunesse blafarde et sans couleur, caducité fardée qui veut paraître jeune."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"le palais de Cléopâtre, dont la lampe brillait à travers un rideau de pourpre et semblait une étoile fardée."

Lamartine, “Ressouvenir du Lac Léman”, Méditations poétiques (1820, ed. 1848)
"Le colosse de fer dont ils fardent l’histoire
Avec plus de mépris aurait donc plus de gloire ?"

Zola, La Curée (1872)
"Sans doute il avait trempé ce doigt dans le pot de fard d’une de ces dames."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"fraîche du jus des groseilles, comme peinte et parfumée de quelque fard du sérail."
(groseilles – red currants)

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"Des femmes, des filles aux cheveux jaunes, aux seins démesurément rebondis, à la croupe exagérée, au teint plâtré de fard, aux yeux charbonnés, aux lèvres "


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.