Friday, September 30, 2011

hargneux

hargneux adj 
definition image
translation:
scowling, agressive, shrewish, scathing

etymology: uncertain, may be related to French hernie – hernia

synonyms: acariâtre,  amer, bourru, colérique, grincheux, maussade, méchant, pète-sec, rechigné, renfrogné, rétif, revêche,

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Quasimodo prit alors l’arrière-garde, et suivit l’archidiacre à reculons, trapu, hargneux, monstrueux, hérissé."

Balzac, Ferragus (1834)
"heureuse, jeune, belle, fraîche, mais grisette, et grisette à griffes, à ciseaux, hardie comme une Espagnole, hargneuse comme une prude anglaise réclamant ses droits conjugau."


Balzac, Melmoth reconcilié (1835)
"Le dragon reçut quinze mille francs de dot et une demoiselle heureusement brehaigne que deux ans de mariage rendirent la plus laide et conséquemment la plus hargneuse femme de la terre."
(brehaigne – sterile)

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"mais enfin les deux Anglais eurent honte de reculer, et le plus hargneux des deux descendit les cinq ou six marches dont se composait l’escalier"

Dumas, Vingt ans après (1845)
"quelques hommes du peuple, robustes et hargneux, repoussèrent même Aramis si rudement, que Porthos leva son poing formidable."

Sue, Mystères de Paris(1842)
"S’il veut se figurer Mme Pipelet, d’évoquer dans son souvenir la plus laide, la plus ridée, la plus bourgeonnée, la plus sordide, la plus dépenaillée, la plus hargneuse, la plus venimeuse des portières immortalisées par cet éminent artiste.:


Zola, L’Assommoir (1879)
"Mais Augustine, hargneuse, d’une méchanceté sournoise de monstre et de souffre-douleur, cracha par-derrière sur sa robe, sans qu’on la vît, pour se venger."

Thursday, September 29, 2011

verger


verger nm 
definition image
translation:
orchard

etymology: from Latin viridarium from viridis – green

synonyms: fruitier, jardin, plantation

examples;

Balzac, Le Lys dans la vallée (1835)
"A droite et à gauche, les clos de vignes, les vergers et quelques pièces de terres labourables plantées de noyers."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Sans doute ; c’est cette petite maison blanche qui est toute seule au bout du verger."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Il savait que dans cette chambre il y avait une trappe, que cette trappe conduisait à la cave, et que de cette cave on pouvait gagner le verger."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"De même que la vertu vaut mieux que l’innocence, et qu’il y a plus de mérite à ensemencer un désert qu’à butiner avec insouciance dans un verger fructueux"
(butiner – gather )

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Aimes-tu mieux le verger où je ne puis entrer qu’à plat ventre, tant les branches craquent sous les fruits ?"

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Une seconde enceinte, faite de pieux, comprenait d’abord un verger d’arbres à fruits, ensuite un parterre."


Féval, La Vampire (1885)
"il avait pris une de ces anguilles courtes, replètes et marquées de taches de feu qu'on rencontre en Loire entre Paimboeuf et Nantes, mais qui sont rares en Seine, autant que le merle blanc dans nos vergers."

besace


besace nf 
definition image
translation:
beggar's pouch, messenger bag, saddle bag

etymology: from Italian bisaccia – saddle bag. haversack

synonyms: bissac, gibicière, sac

examples;

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Je veux la porter au Casino, montrer à tous qu’elle est de cet infâme Valenod, que j’ai pris à la besace, pour en faire un des plus riches bourgeois de Verrières."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Porter des trésors dans une besace et ne pouvoir rencontrer personne, pas même une enfant, quelque jeune fille curieuse, pour les lui faire admirer."

Merimée, Carmen (1845)
"L’ombre et la source me charmèrent tellement, que je me souvins de quelques tranches d’excellent jambon que mes amis de Montilla avaient mis dans la besace de mon guide."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Cependant le frère quêteur, sa besace sur l'épaule, poursuivait son chemin avec une mine composée."
(frère quêteur — mendicant brother)

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Toutes les muses errantes qui, portant sur le dos la besace du nécessiteux et la harpe du trouvère, traversaient, en chantant, les plaines du beau pays, où devait fleurir l’églantine de Clémence Isaure."


Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère (1873)
"je fis si bien mon personnage, que les sous et les miches recommencèrent à pleuvoir dans ma besace."


Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"C’était un vieillard en froc de bure, avec un chapelet au côté, une besace sur l’épaule, toute l’apparence d’un ermite."

Wednesday, September 28, 2011

hotte


hotte nf  
definition image
translation:
1. basket
2. hood (of a chimney, stove, etc.)

hottée nf basketful

note: a large wicker basket, with straps, carried on the back

etymology: from German dialect Hotze – basket

synonyms: benne, caque, panier, sac

examples:

1.

Balzac, Une double Famille (1830)
"Un de ces enfants de la nuit, qui, le dos chargé d’une hotte en osier et marchant un crochet à la main"

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"il alla sans doute chercher ses matériaux la nuit par hottées et les manipula pendant le jour."

Baudelaire, “La Confession”, Les Fleurs du mal (1855 version)
"Que tout craque, amour et beauté,
Jusqu’à ce que l’Oubli les jette dans sa hotte
Pour les rendre à l’Éternité !"


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Du pavillon à la chaussée, le va-et-vient des hottes s’animait."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"les branches et les feuilles ne se voyaient pas, étalant des bouquets monstrueux, des hottées de calices tendres qui moutonnaient jusqu’à l’horizon."

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"toutes deux, l’une énorme avec son ventre menaçant, l’autre épileptique et maigre, la voix changée, la main tremblante, s’envoyèrent à pleine gueule des hottées d’injures."

Zola, Nana (1881)
"le goût criard des bibelots à bon marché, des nécessaires dans des coquilles de noix, des hottes de chiffonnier pour les cure-dents."

2.

Balzac, Splendeurs et mis¡eres des courtisanes (1847)
“Il sonda tous les murs, il regarda la hotte par la gueule de laquelle venait une faible lumière, et il se dit : - Je suis en sûreté !”

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
"La cheminée, dont la hotte était restée, avait été remplacée par un poêle en fer."

Zola, Le Rêve (1888)
“La cheminée, également en pierre émiettée et disjointe, gardait son élégance simple, avec ses montants élancés, ses consoles, sa hotte terminée par un couronnement.”
(consoles — brackets)


Tuesday, September 27, 2011

enjôler


enjôler v 
definition image
translation:
to coax, beguile. wheedle, charm

enjôleur adj winning, charming; slick, glib
enjôleur nm beguiler, charner

etymology: en + geôle –cage, put in a cage

synonyms: apaiser, attraper, berner, cajoler, charmer, duper, embabouiner, embobiner, leurrer, séduire

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
"ne croyez pas à ses serments; ce sont des enjôleurs."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"il avait une figure de jeune fille, et connaissait l'art d'enjôler le monde parfaitement bien."

Sue, Mystères de Paris  (1843)
"C’est pour ça que j’ai toujours rembarré les enjôleurs."
(rembarré – sent packing )

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"bien qu’elle exécrât Tellier, elle blâmait Lheureux. C’était un enjôleur."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il avait rompu tout rapport avec son père, le qualifiant en public de vieux fou, de vieil imbécile enjôlé par la noblesse."

Zola, L’Assommoir (1879)
"elle s’était fait ramasser sur le trottoir, en lenjôlant par ses mines de rosière !"

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Elle m’avait pris comme un niais, elle m’avait enjôlé et capturé."

Monday, September 26, 2011

savoir gré


savoir gré 
definition image
translation:
to be grateful

etymology: gré is from Latin gratium – agreeable, grateful

synonyms: être reconaissant, remercier

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Je vous sais gré de me permettre de passer encore un quart d’heure agréable."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Ne me sachez pas gré de ma bienfaisance."

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Si Louis-Philippe, une bonne fois pour toutes, supprimait tous les journaux littéraires et politiques je lui en saurais un gré infini."

Balzac, Le Lys dans la vallée (1835)
"Je ne sais si l’on ne nous en veut pas plus d’un espoir déçu qu’on ne nous sait gré d’une faveur."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Il avait tant de raisons d’être heureux que je lui savais gré de sa modestie dans le bonheur…"

Dumas, Vingt ans après (1845)
"M. le cardinal de Mazarin m’en saura un gré infini."

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
"les maçons anglais lui firent mauvais accueil et lui surent méchant gré de proscrire de ses habitudes l’ivresse et le pugilat,"
 (pugilat — fighting)


Sunday, September 25, 2011

manchette


manchette nf 
definition image
translation:
double cuff, oversleeve, cuff

etymology: diminutive of manche – sleeve. from Latin manica, diminutive of manus – hand

synonyms: garde-manche, manche, poignet

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"La petite cour servait à étendre sur des cordes en crin les mouchoirs brodés, les collerettes, les canezous, les manchettes, les chemises à jabot, les cravates, les dentelles, les robes brodées, tout le linge fin des meilleures maisons de la ville."
(canezous – spencers, a type of woman's jacket)

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Clémence d’Harville, coiffée en cheveux, portait une robe de velours noir montante, sur laquelle se découpait le merveilleux travail de son large col et de ses manchettes plates en point d’Angleterre,"
(point d’Angleterre – a type of lace)

Dumas, Vingt ans après (1845)
"sa main, toujours admirablement belle et nerveuse, malgré la souplesse des chairs, resplendissait sous une manchette de dentelles, comme certaines mains de Titien et de Van Dick."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"Le devant de sa chemise était abominablement froissé, ses manchettes n’étaient pas fraîches."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"l'atmosphère alourdie par le poêle, le pupitre usé par les coudes, le fauteuil à rond de cuir, la manchette de lustrine qu'on passe sur l'habit."

Zola, Nana (1881)
"tandis que, parmi la débandade peinturlurée des enseignes, un énorme gant de pourpre, au loin, semblait une main saignante, coupée et attachée par une manchette jaune."


Maupassant, “Un Soir”, La Main gauche (1889)
"Je lui aurais tordu les poignets dans des manchettes de fer."

Saturday, September 24, 2011

dégourdir


dégourdir v 
definition image
translation:
to warm up, loosen; teach a thing or two, knock the rough edges off of
 

se dégourdir v to stretch one's legs; come to life

note: the opposite of engourdir

etymology: dé + gourd – numb, derived from Spanish gordo – fat

synonyms: animer, chauffer, décrasser, dégrossir, délurer. dérouillir, former, ranimer, raviver, réveiller

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"C’était une espèce de faux soldat, un narquois, comme on disait en argot, qui défaisait en sifflant les bandages de sa fausse blessure, et qui dégourdissait son genou sain et vigoureux,"

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"S’il eût fallu nommer un professeur de gymnastique pour les singes du Zoological Garden, qui sont bien dégourdis cependant, Joe aurait certainement obtenu cette place."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Cela fit rire le petit Muche, qui était très dégourdi et très entreprenant."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"A une petite distance, se tenaient groupés quelques hommes qui, eux aussi, venaient de mettre pied à terre pour se dégourdir les jambes."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Ils logeaient dans un hangar couvert de chaume, et, attachés par rang de taille sur le perchoir, avaient devant eux une motte de gazon, où de temps à autre on les posait afin de les dégourdir."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Puis, dégourdie, elle allongea ses grandes jambes."

Maupassant, “Boitelle”, La Main gauche (1889)
"Il était alors soldat, faisant son temps au Havre, pas plus bête qu’un autre, pas plus dégourdi non plus, un peu simple pourtant."

Friday, September 23, 2011

fourbu



fourbu adj 
definition image
translation:
exhausted, worn out, knackered

etymology: past participle pf Oldd French verb fourboire – drink to excess

synonyms: brisé, échiné, épuisé, éreinté, fatigué, las, moulu, rompu, vidé

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"sans m'en apercevoir, j'avais presque fourbu ma bête."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Les gens du monde ont de bonne heure fourbu leur nature."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Planchet descendit dans la cour et voulut seller les chevaux ; les chevaux étaient fourbus."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Rodolphe jeta un regard de pitié sur une paire de bottes fourbues"

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"la jeune femme, épouvantée, se demandait s’il n’allait pas finir par accepter tranquillement sa retraite au Sénat d’homme politique fourbu."

Zola, Nana (1881)
"un grand bai, qui aurait eu des chances, si on ne l’avait pas fourbu à l’entraînement."
(entraînement – training)

Féval, La Vampire (1885)
"les autres, pêcheurs naïfs ou pécheurs d'aventures: les poètes, les inventeurs, les don Juan battus, les industriels tombés, les artistes manqués, les comédiens fourbus."

Thursday, September 22, 2011

rebuter


rebuter v 
definition image
translation:
to repel, reject, rebuke; put off (someone), discourage, disgust

se rebuter v to get disxouraged

etymology: re + bouter – drive

synonyms: arrêter, choquer, décourager, déplaire, ennuyer, lasser, rejeter, repousser, répugner

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
"lui (pour vous faire une courte histoire), se voyant rebuté, est tombé dans la tristesse."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Cependant, malgré toutes les choses qui m’ont rebuté, quelques-uns de mes désirs se sont realizes."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Il avisa cette fille rebutée de porte en porte.'

Balzac, César Birotteau (1837)
"Birotteau sortit dégoûté de la vie. Il est dans la nature de ces âmes tendres et molles de se rebuter à un premier refus, de même qu'un premier succès les encourage."

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
"Est-ce que tu ne seras pas toujours méprisé, rebuté, comme fils d’assassin, frère de galérien !"

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"Les paroles du jeune avoué furent donc comme un miracle pour cet homme rebuté pendant dix années par sa femme, par la justice, par la création sociale entière."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Elle ne se rebuta pas ; et ceux qu’elle put rencontrer, elle leur demandait de l’argent, protestant qu’il lui en fallait, qu’elle le rendrait."

Baudelaire, “L’Examen de minuit“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Nous avons, pour plaire à la brute,
Digne vassale des Démons,
Insulté ce que nous aimons,
Et flatté ce qui nous rebute."

Wednesday, September 21, 2011

creuset

creuset nm 
definition image
translation:
crucible, melting pot

etymology: probably from late Latin crucibilum, a kind of lamp with crossed wicks

synonyms: coupelle, poêle

examples:

Lamartine, “La Providence à l’homme”, Méditations poétiques (1820)
"C'est la flamme qui purifie
Le creuset divin où la vie
Se change en immortalité !"

Vigny,“La Prison”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Au creuset douloureux il faut être épuré
Pour conquérir son rang dans le séjour sacré."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"je vous montrerai les parcelles d’or restées au fond du creuset de Nicolas Flamel."

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"En effet, les classes élevées ont en tout pays un jargon de clinquant qui, lavé dans les cendres littéraires ou philosophiques, donne infiniment peu d'or au creuset."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"si elles avaient été soumises au creuset de la conscience, elles n’auraient rien donné de bien pur."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Il passa la soirée avec elle, et fondit bravement ses cinq francs au creuset de la prodigalité."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"l’on eût dit un lingot sorti à l’horizon de quelque creuset invisible, s’élargissant avec un remuement de couleurs vives."

Tuesday, September 20, 2011

soupape


soupape nf 
definition image
translation:
valve

etymology: from Spanish sopapo – fleshy part below the chin, by analogy as a cut-off point

synonyms: clapet, exutoire, obturateur, vanne, valvule

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
"animez l'instrument du souffle de votre bouche, et il se mettra à discourir en très-éloquente musique. Voyez-vous? Voici les soupapes."

Balzac, La Femme abandonée (1834)
"Les deux amants achetèrent cette maison, ils auraient voulu briser les montagnes et faire enfuir l’eau du lac en ouvrant une soupape, afin de tout emporter avec eux."

Balzac, Pierrette (1840)
"En province, il existe plus d’une soupape par laquelle les commérages s’échappent d’une société dans l’autre."

Sue, Les Mystères de Paris (1843)
"Vous pratiquerez adroitement une sorte de large soupape dans le fond de l’un de ces bateaux."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"une soupape s’ouvrait d’un ballon à l’autre et permettait au besoin de les faire communiquer entre eux."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Elle servait de réservoir à l'air comprimé, qu'une soupape, manœuvrée par une gâchette, laissait échapper dans le tube de métal."


Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
"la société républicaine laisse porter atteinte à la liberté de la parole et de l’association, elle fermera la soupape de sûreté."

escompter


escompter v 
definition image
translation:
to discount (a promissory note); anticipate, count on doing; discount (on price)

note: escompter, which comes in several forms, is a way of exchanging current cash (discounted) on a promissory due at some later time. The escompteur takes the risk and trouble of collecting, while the merchant or the issuer of the note gets cash up front minus charges.

etymology: es/ex- + compte

synonyms: anticiper, avancer, devancer. espérer, se promettre, supputer

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"il eût regardé, manié et remanié une lettre de change douteuse à escompter, et poussa son terrible soupir."


Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"Or, nous avons eu l'idée de capitaliser à ces hommes ce même avenir, de leur escompter leurs talents, en leur escomptant quoi ?"

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
[il] "se couche pour attendre la vente, aspire après le bénéfice, escompte les effets, roule et encaisse toutes les valeurs; emballe en détail Paris tout entier."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"car, comment réussirez-vous, si vous nescomptez pas votre amour ? La vertu, mon cher étudiant, ne se scinde pas."
(scinde – splits)

Balzac, César Birotteau (1837)
"La régularité de ses affaires, son exactitude, son habitude de ne rien devoir, de ne jamais escompter son papier et de prendre au contraire des valeurs sûres à ceux auxquels il pouvait être utile, son obligeance lui méritaient un crédit énorme."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"il n’espère plus nulle jouissance de son succès. Il les a escomptées et usées les soirs où il n’a pas eu de quoi dîner."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"bien que son traitement fût escompté longtemps d’avance, et qu’il vécût au jour le jour d’argent cueilli de tous les côtés, Duroy se trouvait par hasard en fonds."

Monday, September 19, 2011

greffier


greffier nm 
definition image
translation:
clerk of the court, recorder

etymology: from greffe – registry; derived from Latin graphium – stylus

synonyms: écrivain, employé, scribe, tabellion

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"la plume du greffier du parlement gelait."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"un juge de paix, pauvre diable vivant de ses appointements, et laissant tenir par force les actes de l'État Civil à son greffier."

Balzac, L’Interdiction (1836)
"Parfois, son greffier remettait au prévenu de l'argent pour acheter du tabac."

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
"Et Mme Séraphin, après avoir salué le greffier et son commis, descendit avec la Goualeuse."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"À dix heures du matin, le sieur de La Coste, enseigne des gardes du roi, suivi de deux exempts et de plusieurs archers du corps, vint demander au greffier de la ville, nommé Clément, toutes les clefs des portes."
(exempts – police officers)

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"Un bureau chargé de dossiers pour le juge, une table pour le greffier, un fauteuil et quelques chaises."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"Mr. Fogg, Mrs. Aouda et Passepartout s’assirent sur un banc en face des sièges réservés au magistrat et au greffier."

Sunday, September 18, 2011

jatte

jatte nf  
definition image
translation:
bowl, basin (usually shallow)

etymology: from Latin gabata – a kind of dish

synonyms: bol, bolée, jattée, tasse

examples:

Mérimée. “Matteo Falcone”(1829)
"Fortunato était entré dans la maison en voyant arriver son père. Il reparut bientôt avec une jatte de lait, qu'il présenta les yeux baissés à Gianetto."

Balzac, Gobseck (1830)
"monsieur, dit le capitaliste sans s’émouvoir ni presser son débit et en versant du café dans sa jatte de lait, vous me permettrez de vous faire observer qu’il ne m’est pas prouvé que vous ayez le droit de me faire des remontrances chez moi."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"le chat de madame Vauquer précède sa maîtresse, saute sur les buffets, y flaire le lait que contiennent plusieurs jattes couvertes d'assiettes, et fait entendre son ronron matinal."
(ronron – purr)

Mendès, “L’Enfant Kriçhna“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Dans la jatte d’ivoire où votre soif s’étanche
Je verserai le miel odorant du mangou !"
(s’étanche – quenches)

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Elle faisait, après réflexion, mille objections, terrifiée par l’image d’une jatte pleine de pâtée ; car elle était de cette race parcimonieuse de dames campagnardes."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"Des crèmes emplissaient des jattes de porcelaine."

Zola, Nana (1881)
"des compotiers, des assiettes montées, des jattes, où les fruits, les petits fours, les confitures alternaient symétriquement."
)

Saturday, September 17, 2011

guêtre


guêtre nf 
definition image
translation:
gaiter, spat, leggings

etymology: unclear

synonyms: chausse, hoseau, jambière, leggings, molletière

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Des guêtres de chasseur montant jusqu’aux genoux et s’adaptant à une culotte de coutil très grossier complétaient ce costume."

Balzac, Une double Famille (1830)
"Un sourire de plaisir dérida la figure de l’étranger quand il aperçut Caroline dont le petit pied était chaussé de guêtres en prunelle couleur puce."

Balzac, Le Lys dans la vallée (1835)
"Je portais une veste verte à boutons blancs rougis, un pantalon à raies, des guêtres de cuir et des souliers."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"sa culotte, d’un gris verdâtre, était de même étoffe que ses guêtres à boutons de nacre, ne rejoignant pas tout à fait ses jarretières.."
(jarretières – garters)

Merimée, Carmen (1845)
"Cheveux blonds, yeux bleus, grande bouche, belles dents, les mains petites; une chemise fine, une veste de velours à boutons d’argent, des guêtres de peau blanche, un cheval bai."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Il était ganté de gants jaunes, quoiqu’il fût chaussé de fortes guêtres."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Celui-ci — avec sa tunique de drap fin et ses guêtres à boutons de nacre— fait le désespoir et l’envie de toute la garnison."

Friday, September 16, 2011

mitaine


mitaine nf 
definition image
translation:
fingerless glove, mitt, mitten

etymology: possibly from old French mite – a pet name for a cat

synonyms: gant, gantelet, moufle. poucier

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"ses mains, longues et amaigries, qu’on devinait avoir été fort belles, flottaient dans des mitaines sans pouce et sans doigts."

Balzac, César Birotteau (1837)
"elle portait des mitaines, elle marchait en tout temps avec une ombrelle à canne, semblable à celle dont se servait la reine Marie-Antoinette à Trianon."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Vous avez tordu les barres de fer de quelque nécessité tandis qu’elles chaussaient la mitaine."
(chaussaiernt – put on )

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"vous raffolez du pied et de la main de madame une telle, qui, supposons-le pour son honneur, dépense moins de temps à vous lire qu’à tricoter des bas et des mitaines pour les pieds ou les mains de ses enfants."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Nous devons être un jour les quatre points cardinaux de l’art contemporain ; je vous le dis sans mitaines."

Flaubert, “Hérodias” (1877)
"ils avaient tous la crinière peinte de bleu, les sabots dans des mitaines de sparterie, et les poils d’entre les oreilles bouffant sur le frontal comme une perruque."
(frontal – furehead)

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"l’on voit une main gantée de mitaines à jour retenir sur ses genoux de satin un bichon enrubanné."
(bichon – lap dog)

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.