Saturday, April 30, 2016

débusquer

débusquer v
definition image
translation:
to flush out, force out, drive ou, dislodge; come out (of hiding)

etymology:  - + bosquet — little woods

synonyms:   bouquer, chasser, débucher, déloger, démasquer

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“Hulot, débusquant le long du château de Fougères, gravissait le sentier périlleux qui conduisait sur le sommet des montagnes de Saint-Sulpice.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Une berline de poste qu’enlevaient à plein poitrail trois chevaux crottés jusqu’aux oreilles, débusqua d’un bond au coin des halles.”

Verne, Le Comte de Chanteleine (1862) 
“malgré leurs efforts opiniâtres, il les débusqua et les força de rentrer dans la ville.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“j’allais m’asseoir sur le degré d’une porte que mon pied avait heurté, pour y attendre le jour, lorsque je vis débusquer une lanterne de l’angle d’un carrefour.”

Gautier, Émaux et camees (1872)
“D’un long corridor en décombres,
Par la lune bizarrement
Entrecoupé de clairs et d’ombres,
Débusque un fantôme charmant.”


Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“Les deux voitures de l'administration bondées de « convalescents » cueillis aux quatre points cardinaux de l'Assistance publique (familièrement A. P.) débusquent de la rue qui passe devant la grille d'honneur.” 

Goncourt, Journal  III (1897)
“L’ennemi nous débusquera, ce matin, du plateau de Chardogne qui commande Bar-le-Duc.”














Friday, April 29, 2016

calfat

calfat nm
definition image
translation:
caulking, caulker

calfater v to caulk
calfatage nm caulking

etymology:  possibly Arabic, or related to Latin calefacere — to heat\

synonyms:   calfeutrage,  galipot, goudron

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Peters avait quitté son costume ordinaire, qui était celui d’un ouvrier calfat.”

Sue. Kernok le pirate (1830)
“Alors M. Durand quitta le sac du canonnier pour prendre le maillet du calfat.“

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“C’était l’heure où l’on entend, au bord des chantiers, retentir le maillet des calfats contre la coque des vaisseaux.”

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Tout cela fut promptement rassemblé; on profita de la journée pour calfater la chaloupe.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Il était menuisier, ferron, charron, calfat, et même un peu mécanicien.”

Verne, Le Pays des fourrures (1873)
 “Mac Nap employa avec succès le calfatage, qui rend le bordé des navires si impénétrable à l'eau.”
(bordé — planking)

Flaubert, Un Coeur simple (1877)

“Au loin, les marteaux des calfats tamponnaient des carènes, et une brise lourde apportait la senteur du goudron.”







Thursday, April 28, 2016

tors

tors adj
definition image
translation:
twister, bent, crooked

note: torse nm means torso

etymology:  from Latin tortus — twisted

synonyms:   cagneux, contourné,  noueux, tordu, tortueux

examples:

Balzac, Béatrix (1839)
“Une large table carrée à colonnes torses occupe le milieu de cette salle.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Vraiment ? » fit Borromée à demi convaincu par l'air si simple et si bonhomme de Chicot, lequel, disons-le, venait de se faire plus bossu, plus torse et plus louche que jamais.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“la vieille chiffonnière en bois de rose, le buffet à larges panneaux sculptés, la table ovale à jambes torses.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“on distinguait, dans une troisième, un lit à colonnes torses, ayant une glace de Venise à son chevet.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“un être minuscule et jaune, aux jambes torses, à la gorge grêle et piriforme; n'a plus rien de son petit charme artificiel, qui s'en est allé complètement avec le costume.”
(piriforme —  pear-shaped)

Zola, La Terre (1888)
“Essoufflé, ahuri, Hilarion entra, en se déhanchant sur ses jambes torses.”

Zola, Lourdes (1893)
“Au fond, l’autel, peint également et doré, avec ses colonnes torses, avec ses retables, Marie chez Anne et la Décollation de saint Jean, se dressait, d’une richesse fauve et un peu barbare.”

(retables — altarpieves)




Wednesday, April 27, 2016

villégiature

villégiature nf
definition image
translation:
vacation, holiday

en villégiature — on vacation, on holiday (in the country)


etymology:  from Italian villeggiatura — stay in the country

synonyms:   séjour, vacance

examples:

Zola,  Madeline Férat  (1868)
“Il ferma les yeux et les oreilles, il parut croire que sa femme était en simple villégiature chez M. de Viargue.”

Barbey d’Aurevilly, Une Histoire sans nom (1882)
“Ce bourgeois de Paris en villégiature à Saint-sauveur, y venait promener tous les ans ses loisirs ; car il avait les loisirs d'une fortune faite.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“À travers les vitres ruisselantes se lisent des noms de stations d’aristocratique villégiature, Clarens, Vevey, Lausanne.”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
'le médecin parisien, sans barbe ni moustache, ressemblait à un acteur en villégiature.'

Goncourt, Journal II (1887)
“Un cousin, chez lequel je suis en villégiature, m’emmène à Ferrières.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Mme Dardoize, qui est ici en villégiature pour quelques jours, nous lit des fragments de lettres de sa fille.”

Caillebotte
Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
“Je vais, pour quelques heures, vous arracher à cette agréable villégiature de Montpaillard où nous venons de passer ensemble une dizaine de... chapitres.”












Tuesday, April 26, 2016

quenotte

quenotte  nf 
definition image
translation:
tooth (especially of a child)

quenottier nm dentist, tooth-puller

etymology:  may be related to Dutch koon — cheek

synonyms:   croc, dent

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Nous avons une faim de loup, nos quenottes sont incisives, comment nous y prendrons-nous pour approvisionner la marmite ?”

Sue, Mystères de Paris (1842)
“ne t’ébrèche pas comme ça tes quenottes en les grinçant.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“C’est un fier imbécile, lui dit Titine, bête et riche ; aiguise tes quenottes, ma fille, et mords à belles dents. “

Zola, L’Assommoir (1879)
“Je ne la reconnaissais pas, tant elle ressemblait à une dame de la haute, les quenottes blanches.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
“Elle lui frôlait la figure avec ses grands cils en pinceaux, et même lui mordillait son menton de statue, pas bien fort, du bout des quenottes.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“il se décida à aller chez le premier venu, à courir chez un quenottier du peuple.”

Allais,  À se tordre (1891)
“Et dans l'unique pourpre de la bouche entrouverte luisait la nacre humide, attirante, de ses belles quenottes.”














Monday, April 25, 2016

tromblon

tromblon nm
definition image
translation:
musket, blunderbuss

chapeau tromblon nm a tall hat with the widened shape

etymology:  from Italian trombone, the music instrument, because of its flared barrel

synonyms:   arquebus, escopette, espingole, fusil

examples:

Hugo, “Le Derviche”, Les Orientales (1829)
“Ali sous sa pelisse avait un cimeterre,
/Un tromblon tout chargé, s'ouvrant comme un cratère,  
Trois longs pistolets, un poignard.”

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
“Il n’y a donc pas de corde, pas de fusil, pas de mortier, pas de tromblon, pas de dague, pas de rasoir, pas de septième étage, pas de rivière !”

Stendhal, Vanina Vanini (1839)
“Comme le valet parlait, huit coups de tromblon partant à la fois d'une fenêtre qui donnait sur le jardin, étendirent Sénécé mort à côté de son valet de chambre.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“nous bourrons notre calèche de pistolets, de tromblons et de fusils à deux coups.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“Involontairement, je comparais ce cratère à un énorme tromblon évasé, et la comparaison m’épouvantait.”

Dumas, Un Dîner chex Rossini (1849)
“Les deux laquais qui semblaient être de sa suite étaient armés chacun d'un tromblon et de deux pistolets.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il voulait se battre au tromblon, à bout portant.”

****

Sue, Mystères de Paris (1842)
“Ce masque étrange était coiffé d’un chapeau tromblon à larges bords, roussi de vétusté.”







Sunday, April 24, 2016

escopette

escopette nf
definition image
translation:
carabine, shotgun

escopetterie nf carabine fire


etymology:  from Italian schioppetto, diminutive of  schioppo — arquebus

synonyms:   arquebuse, espingole, fusil, tromblon

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“cette première balle pensa tuer le pilote, qui riposta d’un coup d’escopette.”

Hugo. Ruy Blas (1838)
“L’escopette est braquée au coin de tout buisson.
Comme si c'était peu de la guerre des princes.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“C’est qu’aussi, mon cher ami, on n’a jamais vu essayer de guérir un coup d’escopette avec des coups de martinet.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Beaumarchais, qui connaissait la meurtrière pour y avoir vu passer le bout de l'escopette de M. Suard, crut encore avoir affaire à lui.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Piedigriggio a deux fils, qui, marchant noblement sur ses traces, ont joué de l’escopette et tiennent le maquis à leur tour.”
Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
 “Des rires éclataient, semblables à des escopetteries, des disputes se croisaient en tous sens.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)

“une femme aux longs cheveux dénoués brandissant une escopette qui avait frappé tout.”




Saturday, April 23, 2016

cannelé

cannelé adj
definition image
translation:
fluted, ribbed, grooved

cannelure nf fluting

note: cannelle nf means cinnamon

etymology:  from Latin canalis — pipe, groove

synonyms:   creusé. mouluré. rainuré, sillonnée

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“il fait la colonne cannelée, et l’élève sur des degrés : par ce moyen il introduit presque la légèreté du corinthien dans la gravité dorique.”

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“c’est assez dire que ses ornements consistent en serviettes au-dessous des fenêtres, comme aux colonnades de la place Louis XV, en cannelures raides et sèches.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Ces huit colonnes, cannelées de plis droits et chastes comme ceux de la tunique de Pallas Athénê, la déesse aux yeux pers, filent immédiatement et sans piédestal du degré de marbre.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“En effet, le gros figuier présente, dans ses cannelures une excavation naturelle de la taille d’un homme.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“des cierges cannelés, arrondis, nus ou juponnés de papier à fleurs de lys, des rats de cave aux cires tirebouchonnées et blêmes.”
(rats de cave —  thin wax taper)


Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
“Huit heures du matin. Il s'éveille dans son large lit Louis XVI, à cannelures de cuivre.”

Maupassant, La Vie errante (1890)

“trente-huit demi-colonnes de six mètres cinquante de circonférence. Un homme peut se tenir debout dans chaque cannelure.”


Friday, April 22, 2016

flageoler

flageoler v
definition image
translation:
to wobble, shake, tremble

etymology:  uncertain, may be flageolet, the instrument , from the thinness of the legs

synonyms:   chanceler, faiblir, mollir, tituber, trembler

examples:

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
“Le théâtre oscilla deux ou trois fois devant ses yeux ; les tibias lui flageolaient d’une étrange manière.”

Balzac, César Birotteau (1837)
“Pillerault et Popinot saluèrent et sortirent. Au bas de l'escalier, les jambes de Popinot flageolaient encore sous lui.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“l’endroit où s’était assis à la table le conseiller d’État, dont les jambes flageolaient.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“ils tâchent de se redresser sur leurs jambes qui flageolent, et s’affaissent comme ces outres à moitié pleines que l’on veut faire tenir debout dans un coin.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Le tremblement de leurs mains s’accentue, les jambes flageolent, le cou suffoque, la bouche remue.”

Renard, Poil de carotte (1894)
“Chaque matin, le fermier Pajol compte deux ou trois agneaux de plus. Il les trouve égarés parmi les mères, gauches, flageolant sur leurs pattes raides.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“le gabarier, sentant ses jambes flageoler, se retenait à la rampe afin de ne pas rouler jusqu’en bas.”
(gabarier —  bargeman)















Thursday, April 21, 2016

fieffé

fieffé adj
definition image
translation:
utter, out-and-out, thoroughgoing

etymology:  from fief — fief, stronghold

synonyms:   accompli, complet, franc, parfait, sacré


examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“c’était encore Poyant, fieffé vaurien, dont les habitants d’Arras peuvent se rappeler les hauts faits.”

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Ce Dumolard est un des plus fieffés coquins de la troupe.”

Béranger, Œuvres completes  (1839)
Dévots fieffés, pécheurs maudits
Entrent ensemble en paradis.

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“Dutocq, libertin fieffé, devait encore vingt mille francs sur sa charge.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Cet homme était une victime résignée des circonstances ou bien un fieffé coquin qui payait d’audace..”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Ne voyez-vous pas que cet animal était un ivrogne fieffé, et que pour n’en rien perdre il a bu non-seulement le vin, mais encore la bouteille ?”

Coppée, Les Humbles (1872)
“On devient quelquefois un voltairien fieffé
Pour un rien, pour avoir lu le Siècle au café.”










Wednesday, April 20, 2016

pierre de taille

pierre de taille nf
definition image
translation:
cut stone, dressed stone

synonyms:   pierre à bâtir

examples:

Michelet, Histoire de France  V (1364 — 1415) (1840) 
“on lui bâtît une chambre tout en pierres de taille et forte comme une tour.”



Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Jacques Collin fut placé, comme le plus dangereux des deux prévenus, dans un cabanon tout en pierre de taille.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“il suivait, à demi courbé sur lui-même, les efforts de six ouvriers qui essayaient de soulever une pierre de taille à la hauteur d'une pièce de bois destinée à soutenir cette pierre.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“C’était, je crus le deviner, un travail de prisonnier minant la pierre de taille de sa cellule.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Cette cave, la plus saine de Hunebourg, était en partie creusée dans le roc, et, pour le surplus, construite d’énormes pierres de taille.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Presque aussitôt commençait une interminable palissade enfermant, dans les terrains non bâtis jusqu’à la Seine, des pierres de taille et des pavés.”

Zola, Rome (1896)
“la terrasse se trouvait déjà plus bas que le nouveau sol, parmi des décombres, des pierres de taille :abandonnées.”









Tuesday, April 19, 2016

différer

différer v
definition image
translation:
to postpone, defer

note: différer also means to differ, be different


etymology: from Latin diferre — to scatter, spread, publish

synonyms:   ajourner, attendre, postposer, suspendre, tarder

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“j’aime mieux différer cette petite plaisanterie de quelques jours.”

Gautier, “L’âme de la maison”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“Un voyage à *** était pour lui une entreprise aussi terrible que la découverte de l’Amérique : il le différa autant qu’il put.”

Stendhal, L'Abbesse de Castro (1839)
“Il faut commencer par différer l'élection de six mois.“

Michelet, Histoire de France  V (1364 — 1415) (1840) 
“le régent était forcé de partir; il ne pouvait plus différer son expédition d'Italie.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Votre Majesté avait dit qu'elle différait le mariage pour le bien de M. de Bragelonne.”

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“un mariage différé eût été la fable de toute la ville.”

Villiers de l’Isle Adam, “Sentimentalisme”, Contes cruels (1883)
“j’ai différé de vous l'apprendre jusqu'au dernier moment.”









Monday, April 18, 2016

courtaud

courtaud nm
definition image
translation:
dumpy person, short person

courtaud de boutique  nm apprentie, junior clerk

etymology:  from court — short  + -aud — pejorative suffix

synonyms:   baraqué, court, râblé, trapu;  apprenti, commis

examples:

Balzac, Illusions perdues (1843)
“J’ai l'air du fils d'un apothicaire, d'un vrai courtaud de boutique !”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“le courtaud du quartier des Halles et la grisette du quartier Saint-Honoré avaient vécu enivrés de ces arômes violents.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“le milieu formait le parterre, où se tenaient debout les petits bourgeois, courtauds de boutique, clercs de procureur, apprentis, écoliers.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“et sur le trottoir, devant la porte, stationnait Regimbart avec deux individus, dont le premier était son fidèle Compain, homme un peu courtaud, marqué de petite vérole, les yeux rouges.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Ce n’est pas la campagne des environs de Paris, polluée par les ébats des courtauds de boutique.”

Allais,  À se tordre (1891)
“Sa mère, une rougeaude et courtaude Auvergnate, était attachée, en qualité de porteuse de pain, à l'une des plus importantes boulangeries du boulevard de Ménilmontant. “

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)

“Leur maître, un jeune gentilhomme courtaud et rougeaud, ne cessait de les encourager de la voix et du geste.”






Sunday, April 17, 2016

exigu

exigu adj
definition image
translation:
cramped, confined, constrained, narrow

exiguité nf smallness, constriction, narrowness

etymology:  from Latin exiguus — narrow

synonyms:  étroit, insuffisant, limité, médiocre, mesquin, modique, réduit, rétréci

examples:

Nodier, Inès de las Sierras (1837)
“dix minutes après, l’intérieur du coche était transformé en office de bonne maison et si plantureusement garni, qu’on n’y aurait pas introduit le plus exigu de nos voyageurs.”

Stendhal. Mémoires d’un touriste (1838)
“nous sommes arrivés à une auberge d'une exiguïté vraiment anglaise.”

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Douze années auparavant, M. l’abbé de Frilair était arrivé à Besançon avec un porte-manteau des plus exigus, lequel, suivant la chronique, contenait toute sa fortune.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“La maison exiguë, proprette, ouvrait sa porte sur le chemin vicinal.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Lady Helena invitait les cavaliers à lui rendre visite tour à tour, car son salon était fort exigu.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“il se détira et se secoua violemment pour rendre l'élasticité à ses membres engourdis par l'exiguïté du compartiment.”

Goncourt, Journal II (1887)

“leur maigreur de lapin vidé et l’exiguïté de leurs personnes flottent dans nos pantalons et nos redingotes.”








Saturday, April 16, 2016

garrotter

garrotter v
definition image
translation:
to strangle, tie (by the neck), garrot, muzzle

etymology:  from Spanish garrota — a kind of cudgel

synonyms:   asphyxier, bâillonner, étouffer, étrangler,  ficeler, ligoter, museler

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“c’est une nuée de gendarmes et d’agents de police qui fondent sur moi, me saisissent, me garrottent.”

Balzac, “El Verdugo” (1831)
“Les membres de la famille de Léganès et les domestiques furent soigneusement gardés à vue, garrottés, et enfermés dans la salle où le bal avait eu lieu.”
Dumas, Mes Mémoires (1856)
“malgré les protestations de madame la marquise de Saint-Fargeau, M. de Polignac fut arrêté, garrotté et conduit dans la prison de la ville.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“La France garrottée assiste à l’hécatombe,
Par les pleurs, par les cris, réveillés dans la tombe.”


Féval, Cœur d’Acier (1866)
?Il pensait toujours à sa mère, à ses plats, à la Davot garrottée et bâillonnée.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Chupin envoya chercher une charrette, où le prisonnier fut garrotté, et on partit.”

Maupassant, “En Voyage”,  Miss Harriet (1884)
“Chaque homme avait une anecdote à son honneur, chacun avait intimidé, terrassé et garrotté quelque malfaiteur en des circonstances surprenantes.”








Friday, April 15, 2016

folâtre

folâtre adj
definition image
translation:
playful, frisky, flirtatious

 folâtrer v to  frolic, flirt, make eyes at

etymology: from fou — crazy

synonyms:   allègre, enjouéespiègle, fofolle, folichon, follet, gai, guilleret, léger

examples:


Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Madame la duchesse, vous avez le caractère folâtre, et moi, revêtu d’un caractère aussi grave, je puis être compromis par une plaisanterie.”

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
“arrêtez-vous là. C'est assez folâtrer à jeun. Vous vous ferez mal.”

Baudelaire, “Edgar Poe: sa vie et ses oeuvres”, Histoires extraordinaires  (1858)
Folâtre, affectueux, spirituel, tantôt docile et tantôt méchant comme un enfant gâté.”

Coppée, Les Humbles (1872)
“Et dire que jadis mon épouse estima
Qu’il pourrait convenir un jour à notre Emma !
Je souris quand je songe à ce projet folâtre.
D’ailleurs nous destinons notre fille au théâtre.”

Verne, Aventures de trois russes et trois anglais dans l’Afrique australe  (1872)
“Mais ces animaux, folâtrant dans le pâturage, ne paraissaient point d’humeur à abandonner cette luxuriante prairie.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Elle lui semblait même très émerillonnée très folâtre. “

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“un opulent turban en coton sur le fond bleu duquel folâtrent quelques cigognes blanches.”









Thursday, April 14, 2016

plain-pied

de plain-pied 
definition image
translation:
on one level, at the sane level,  at street level;  straight to the point, straight, without pussyfooting around

synonyms:   sans discontinuité, sans gradin, sur le même niveau, sur le même plan; directement, sans préambule

examples:

Balzac, César Birotteau (1837  )
“j'ouvre une porte dans le mur. Je retourne l'escalier, afin d'aller de plain-pied d'une maison à l'autre.”
Balzac, La Muse di département  (1843)
“Après avoir su s'élever momentanément au-dessus de ses compagnes, Dinah voulut aussi se trouver de plain-pied avec elles dans la vie.”

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“ma famille a gagné du terrain, la sienne en a perdu, et nous nous sommes rencontrés de plain-pied.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“on arrivait par un perron de douze marches, communiquait de plain-pied avec l’entresol des bâtiments accessoires.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“la fenêtre donnait de plain-pied sur une terrasse qui communiquait avec le jardin.”

Zola, Nana (1879)
“Elle attendait, pas gênée, familière, entrant tout de suite de plain-pied avec le public, ayant l’air de dire elle-même d’un clignement d’yeux quelle n’avait pas de talent pour deux liards

Zola, La Terre (1879)
“Une porte, ouvrant de plain-pied sur l’étable, mettait les vaches de compagnie avec le monde.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
“Maintenant elle attendait dans le salon des fêtes, rouge et or, si imposant avec ses hautes fenêtres de plain-pied sur le jardin dépouillé.”









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.