Sunday, September 30, 2018

négrier


négrier nm
definition image
translation:
1. slave trader; (figurative) slavedriver
2. slave ship

synonyms: esclavier, marchand d’esclaves

examples:

Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“Le brick le Sparrow, après avoir pris le négrier capturé, à la remorque, fait filer le long de son bord une embarcation montée de dix hommes et d’un midshipman, chargé d’amariner la prise et de surveiller l’équipage prisonnier.”
(amariner — occupy)

Michelet, Histoire de France II (814 — 1189) (1833)
“deux villes, Saint-Malo et Nantes, la ville des corsaires et celle des négriers

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“Les personnages ont perdu au soleil la teinte blanche, et pourraient être enlevés sur ce rivage par un bâtiment négrier, et vendus comme esclaves noirs au bazar de Soulouque.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“– Quoi ! fit la jeune femme avec un mouvement de répugnance, cet homme était négrier ?”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Avec l’argent de Marius, Thénardier se fit négrier.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
[Il] “avait l’air d’avoir pris, dans son apostolat chez les noirs, sous le ciel féroce de l’Afrique, un peu de la dureté d’un négrier.”

Verne, Un Capitaine de quinze ans (1878)
“Or, en ma qualité d’ancien marin, ayant même été second à bord d’un négrier, je n’étais pas gêné de reprendre du service sur un bâtiment…”





Saturday, September 29, 2018

sciure


sciure nf
definition image
translation:
sawdust

etymology: from scie — saw

synonyms: bois, débris, rognure

examples:

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
“le candide et doux profil de son visage, amaigri comme celui de sa mère, se dessine sur la couleur grise des gros draps dont est recouvert son traversin, rempli de sciure de bois.”

Féval, Le Bossu (1857)
“L’idée lui revint que toutes ces belles choses, à une heure donnée, se changeraient en sciure de bois ou en rubans de menuisier.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Trois sébiles à poudre; un paquet de pulvérin bleu et un idem de sciure de bois d'acajou; un essuie-plumes; six boites de plumes de fer.”
(pulvérin — fine black gunpowder; idem — the same)

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Il s’asseyait au milieu des bûcherons, des charbonniers, des schlitteurs, en face du grand feu de sciure.”
 (schlitteurs  — sledge pullers)

Hugo, Les Misérables (1862)
“Cette table (…) est invariablement ornée d’une soucoupe en buis pleine de sciure de bois et d’une grimace en carton pleine de pains à cacheter rouges.”
(grimace — box for sealing wax)

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Comme si les planches s’étaient soudain disjointes, la bière laissait échapper des nuages de sciure de bois.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Maintenant elle fait du trapèze en public, crève des cerceaux, soulève des poids dans la sciure piétinée d’un cirque !”









Friday, September 28, 2018

battre (parcourir)


battre v
definition image
translation:
to sweep, search thoroughly, explore

battre le bois/forêt  — beat the bushes

note: basic meaning is to hit, beat 

see also: battue

synonyms: arpenter, examiner, explorer, fouiller, fureter, inspecter, observer, parcourir, patrouiller 

examples:

Nodier, Infernalia (1822)
“Je vais aller chercher votre frère, et si je ne rentre pas ce soir, couchez-vous; car je suis résolu de battre toute la forêt et de ne revenir qu'avec Célestin, c'est ainsi que l'on appelait le jeune garçon absent.”

Vidocq,  Mémoires (1829)
“je suis sûr qu’ils vont battre le bois, et revenir sur nous en formant le demi-cercle.”


Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Ses heures de liberté volée, il les passait tristement dans son appartement, en compagnie de Bruno, qui certes eût préféré battre la campagne.”

Verne, Un Capitaine de quinze ans (1878)
“Bien que les bois eussent été battus dans un large rayon, il fut impossible de retrouver aucune trace du fugitif.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Nous passons une journée délicieuse à battre les champs, à entrer jusqu’aux genoux dans la rivière !”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Et le voilà qui se jette au travers de mon idée, comme un chasseur dans un champ de luzerne ou de betteraves, battant le terrain en tous sens, quêtant, furetant…”

Schwob, Cœur double (1891)
“Nous avions battu le pays d’Auvergne, l’espace de trois mois, sans rien y trouver de bon.”





Thursday, September 27, 2018

entrevoir


entrevoir v
definition image
translation:
to glimpse, catch a glimpse of, make out, espy

synonyms: apercevoir, deviner, envisager, percevoir, pressentir, prévoir, subodorer

examples:

Baudelaire, Les Fleurs du mal (1857)
“Avez-vous observé que maints cercueils de vieilles
Sont presque aussi petits que celui d’un enfant ? (…)
Et lorsque j’entrevois un fantôme débile
Traversant de Paris le fourmillant tableau,
Il me semble toujours que cet être fragile
S’en va tout doucement vers un nouveau berceau.”

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“Les romans, les journaux parlaient de Paris, de la gloire. C’est peut-être là, me disais-je, le paradis entrevu dont tu rêvais ? ”

Verne, Le Pays des fourrures (1873)
“Jasper Hobson entrevit aussi quelques castors, errant à l'aventure et fort désorientés, sans doute, depuis la disparition de la petite rivière.”

Loti, Aziyadé (1879)
“Déjà l’aspect a changé ; j’entrevois la possibilité de faire un chez moi de cette case où soufflent tous les vents, et je la trouve moins désolée. ”

Maupassant, Monsieur Parent (1886)
“Quand on fut sorti du port, le petit bâtiment fit une courbe rapide, dirigeant son nez pointu sur la côte lointaine entrevue à travers la brume matinale.”

Villiers de l’Isle-Adam,  Nouveaux Contes cruels (1888)
“Le jour de souffrance d'en haut laissait entrevoir, entre des anneaux scellés aux murs, un chevalet noirci de sang.”

Herédia, “Les Conquérants de l’Or”, Les Trophées (1893)
“Sa cape, dont le vent a dérangé les plis,
Laisse entrevoir la cotte et les brassards polis.”





Wednesday, September 26, 2018

repoussoir



 repoussoir nm
definition image
translation:
foil (something or someone that serves as a contrast to another). figure in relief

note: in art, a feature in the foreground that contrasts sharply with the background

etymology: from repousser — to push back, suppress


examples:







Michelet, Histoire de France XI  [1547—1572]  (1846)
[L’] “artiste, pour ce lieu de fête et d'amusement, dans sa gaieté shakspearienne, derrière la belle nymphe, s'est donné le plaisir d'un sombre repoussoir, amusante laideur.”

Balzac, Les Paysans (1855)
Friedrich
“La longue vallée des Aigues produit une magnifique opposition aux sombres repoussoirs qui dominent la Ville-aux-Fayes.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Des bateaux de pêche échoués, à coque bitumineuse, à bordage noir, semblent poser là pour des peintres de marine, et s’arranger au premier plan en repoussoirs.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“L’amas de ses cheveux bruns, légèrement ondés sur le front, faisait comme un repoussoir à la morne pâleur de son visage.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Enfin, derrière le cercueil, dans l’ombre du porche, le groupe des parents et des amis en deuil forme repoussoir.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“Tout un personnel drôle, repoussoir multiple sur lequel se détachait la figure gracieuse de la reine Emma.”

Goncourt, Journal II (1887)
“C’est le foyer de la danse, où sur le jour d’une fenêtre, se silhouettent fantastiquement des jambes de danseuses, descendant un petit escalier,    avec le repoussoir canaille d’un maître de ballets ridicule.”



Tuesday, September 25, 2018

carton


carton nm
definition image
translation:
cardboard, card stock, thick paper, cardboard box

etymology: from Italian cartone from Latin chartus — paper

synonyms: boîte, bristol,  carte

examples:

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“Je construisais une petite galiote en carton, je la bourrais de friandises et de fleurs et je la livrais tout joyeux et tout haletant aux caprices de l’eau de la Bièvre.”

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“Les lunariens ont un papier d’une finesse telle que notre papier de banque passerait pour un ignoble carton.”
(lunariens — inhabitants of the moon)

Féval, Le Bossu (1857)
“Il y avait des lointains ménagés, des forêts sur toile, des rochers de carton à l'aspect terrible.”

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“Cependant, le petit homme se redressa, et, relevant une visière de carton vert ajustée sur son bonnet de laine :
— Ah ! ah ! dit-il, c’est ce vaurien de Basse-Bretagne.”

Beauvoir (Roger), Duels et duellistes (1864)
“Callot, qui a connu le grand Coësre, qui a ramassé dans la boue son sceptre tombé, ses oripeaux et sa couronne de carton.”

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
“Tout ce qui reste des gerbes.
De Jupin, de Sémélé,
Des dieux, des gloires superbes,
Un peu de carton brûlé.”
(Jupin — pet name for Jupiter)

Vallès, L’Insurgé (1886)
“Qu’il faudrait fiche par les fenêtres ce gouvernement de carton et proclamer la Révolution !





Monday, September 24, 2018

mauviette


mauviette nf
definition image
translation:
skylark; (familiar0 wimp, scaredy-cat

etymology: diminutive of  mauvis — redwing 

synonyms: alouette, calandre; lâche, peureux, timoré, trouillard

examples:

Kock, La Laitière de Montfermeil (1827)
“C’était un gaillard à grosse tête, qui vous troussait, sauf votre respect, un dindon, comme nous avalons une mauviette.”
(troussait — would consume)

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Les Suisses, fendant toute cette foule avec leurs hallebardes, comme s'ils découpaient un gigantesque pâté de mauviettes, séparèrent les groupes en deux morceaux.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Cette mauviette ! cela n’a pas deux onces de chair sur les os.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Paganel portait prudemment des œufs d’hirondelle noire, et un chapelet de moineaux qu’il devait présenter plus tard sous le nom de mauviettes.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“Enfin, reprit-il, elle était joliment forte, quoique pas plus grosse qu’une mauviette.”

Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880)  
“Il contenait encore un pâté de foie gras, un pâté de mauviettes, un morceau de langue fumée, des poires de Crassane, un pavé de Pont-l'Evêque.”
(pavé — thick slice)

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“D’ailleurs, est-ce qu’un homme aurait voulu d’elle, sans un sou, pas plus grosse qu’un mauviette.”






Sunday, September 23, 2018

sainte table


sainte table nf
definition image
translation:
communion rail, alatr rail; more specifically, the part of the church where Catholic take the Eucharist

etymology: from teh table of the Last Supper, which Holy Communion replicates

examples:

Nodier, Infernalia (1822)
“Elle me dit que sitôt qu'elle s'était approchée de la sainte table pour communier, elle avait apperçu tout près d'elle sa mère qui était morte depuis onze ans.” 

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“Il passa la nuit dans ces angoisses, et ne retrouva que le lendemain, à la sainte table, un peu de calme.”

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“Je me chargerai de préparer l’enfant à la sainte table, dit-il, si vous le permettez.”

Zola, L’Assommoir (1876)
“La fille n’aurait jamais communié si les parents ne lui avaient tout donné, oui, tout, jusqu’à une chemise neuve, par respect pour la sainte table.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Elle ne mettait plus les pieds à l’église, ne priait plus, et deux Pâques se succédèrent, sans qu’on la vît s’approcher de la sainte table.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Rêvant de criminels attentats, et la chair brûlée de concupiscences monstrueuses, sans remords, sans hésitation, je me suis approché de la Sainte Table.”

Huysmans, En route (1895)
“Le prieur qui offrira, demain, le sacrifice à cinq heures, le père Benoît dont je vous ai parlé, un autre que vous n’avez pas vu et qui voyage. Au reste, si cela avait été possible, je me serais approché, moi aussi, de la Sainte Table.”






Saturday, September 22, 2018

communier


communier v
definition image
translation:
to take communion

etymology: from Latin communicare — to share

synonyms: recevoir le sacrement de l’Eucharistie

examples:

Nodier, Infernalia (1822)
“Elle me dit que sitôt qu'elle s'était approchée de la sainte table pour communier, elle avait apperçu tout près d'elle sa mère qui était morte depuis onze ans.” 
(sainte table — communion rail)

Michelet, Histoire de France VII [1440 – 1465] (1844)
“Dès minuit, la veille du sacre, il alla ouïr matines, communia.”

Flaubert, Correspondance (1859) 
“Je suis religieux !!! J’exige que mes domestiques communient.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Il ne lui permettait de communier qu’une fois par mois, réglait ses heures d’exercices pieux, exigeait d’elle qu’elle ne s’enfermât pas dans la dévotion.”

Maupassant, Une Vie (1887)
“Elle était pieuse sans doute, sans doute elle se confessait et communiait.”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“Il avait communié le matin dans la prison, et pourtant il se sentait troublé, sans courage pour faire mourir cette jeune fille.”

Mignard
Huysmans, En Route (1895)
“L’idée, si jamais il devait communier, de se lever, d’affronter les regards pour s’acheminer vers l’autel, lui était intolérable.”






Friday, September 21, 2018

phalange (doigt)


phalange nf
definition image
translation:
knucklebone, knuckle; toe bone

note: phalange can also mean phalanx, a military formation

etymology: from the Greek phalanx — close military formation

synonyms: doigt

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Surtout une paire de gants d'une couleur indescriptible, qui avaient pu être blancs aux temps fabuleux, mais dont les doigts décousus laissaient passer des phalanges rougies et des ongles bleus.”

Flaubert, Correspondance (1852)
“Je suis, en écrivant ce livre, comme un homme qui jouerait du piano avec des balles de plomb sur chaque phalange.”

Féval, Le Bossu (1857)
“Il y eut des poignées de main échangées, de ces bonnes poignées de main qui broient les phalanges.”

Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880)  
“Petite, ronde de partout, grasse à lard, avec des doigts bouffis, étranglés aux phalanges, pareils à des chapelets de courtes saucisses, avec une peau luisante et tendue.”

Richepin, La Glu (1881)
“Le chevalier parlait sec, crispant sa longue figure glabre, aux rides sans nombre, et faisant craquer les phalanges de ses doigts qui semblaient en buis.”

Claudin, Mes Souvenirs (1884)
“Le duel eut lieu au pistolet. M. Rivoire enleva avec sa balle la dernière phalange du doigt du milieu de son adversaire.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“ses mains  (…) étaient couvertes d’énormes bagues dont les chatons tenaient toute une phalange.”






Thursday, September 20, 2018

mil


mil nm
definition image
translation:
millet

etymology: from Latin milium — millet

synonyms: céréale, millet

examples:

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
“Il ne se trouve pas d'idées à vendre, la Spéculation tâche de mettre des mots en faveur, leur donne la consistance d'une idée, et vit de ses mots comme l'oiseau de ses grains de mil.”

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Pourquoi voulez-vous qu’il dispute à de pauvres fourmis comme nous sommes leur misérable bonheur d’une minute, et l’imperceptible grain de mil qui leur revient dans cette large création ?”

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
“J’ai énormément travaillé et gagné beaucoup d’argent. Par malheur, eu égard aux choses dont nous avions besoin, telles que linge, habits, meubles, vaisselle, et le reste, ça été un grain de mil dans une gueule d’âne.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Détresse au ciel et sur la terre, depuis l’oiseau qui n’a pas un grain de mil jusqu’à moi qui n’ai pas cent mille livres de rente.”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“Le produit de ce pilage éternel, qui use des générations de femmes, est une grossière farine de mil.”
(pilage — pounding)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Si le grain de mil sous la meule avait des pensées, il penserait sans doute ce que pensait Jean Valjean.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“Elles chantaient, (…)  improvisaient des couplets à son adresse, que rythmait le martèlement de leurs pilons écrasant le mil du repas.”










Wednesday, September 19, 2018

limonadier




limonadier nm
definition image
translation:
(archaic) café owner, seller of drinks; café

note: limonadier now means a collapsable corkscrew (waiter’s corkscrew)

etymology: from Italian limonata — lemonade

synonyms: bistrotier, cabaretier, cafetier, marchand de vin; café, mastroquet


examples:

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“Le jeu tient enseigne, comme le limonadier et le restauranteur ; c’est au rez-de-chaussée, tournez le bouton.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Un loustic de l'administration avait répandu le bruit que le limonadier était un mouchard.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Le fameux décret impérial qui mettait à leur discrétion tous les marchands de vin et limonadiers de France.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Le limonadier, craignant d'être compromis, prit l'alarme et alla faire sa déclaration chez le commissaire de police du quartier.” 

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Ce magistrat n’obtint à sa sommation qu’un redoublement de tapage, produit par des bris de tables, de verres, de soucoupes, de bouteilles et en général de tous les objets qui concourent à former le matériel d’un limonadier.”
(bris  breaking)

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“Venez avec moi à Amsterdam, où je vous trouverai un emploi chez quelque limonadier ou baigneur.”

France,  L’Orme du mail (1897)
“Aux baraques montées sous les quinconces les limonadiers clouaient des bandes de calicot portant ces inscriptions : Véritable bière Jeanne d’Arc. – Café de la Pucelle.”





Tuesday, September 18, 2018

foncer


foncer  v
definition image
translation:
to rush, charge, tear along, hurry along, head into; 

note: also means to grow dark, darken ; foncé — dark (color)l  also line the bottom (cooking)

foncer sur  — to charge at, charge into, rush

etymology: from Old French foncer — to drive to the bottom) from fond — bottom



synonyms: attaquer, baroudeur, batailler, charger, courir, fondre, s’élancer, sauter, se jeter, se ruertomber sur

examples:

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
 “— Et qu’auriez-vous donc fait si ce chien d’aristocrate était sorti avec nous ?
— J’aurais foncé sur lui.”

Michelet, Histoire de France XI  [1547—1572]  (1846)
“Le connétable au centre, avec sa gendarmerie, fonça, puis, brusquement abandonné, blessé, se trouva prisonnier.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“La bête fonça sur lui.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“En même temps que le coup, avant peut-être, l'animal, rapide comme l'éclair, avait foncé sur l'enfant.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Il faut foncer un puits et rejoindre, par une voie horizontale, le point où gisent les prisonniers.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Et, brusquement, comme une bête qui fonce sur une proie, il se rua sur elle.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Il essayait, une seule fois, de foncer dessus et, dès qu’il jugeait ne les pouvoir culbuter, il s’écartait, sans aucun désir de renouveler la lutte.”





Monday, September 17, 2018

grelin


grelin nm
definition image
translation:
hawser (a ship’s rope, often reinforced with metal threads, used for mooring or towing)

etymology: from grêle — thin, perhaps because the hawser is woven from several thin ropes

synonyms: câblot, cordage, cordelle

examples:

Sue, La Salamandre (1832)
“Cette frêle machine fut amarrée par un grelin à l’arrière de la corvette.”

Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“Le brick anglais, en tirant un peu fort sur le grelin qui tenait la goëlette à la remorque, faisait de temps à autre plonger ce faible bâtiment dans les lames.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)

“Les matelots, alarmés, avaient filé un grelin aux autres nageurs.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Sa voilure, où l’oreille entendait le débat
Des souffles, subissant ce gréement comme un bât,
Ses hunes, ses grelins, ses palans, ses amures,
Étaient une prison de vents et de murmures.”
(amures — ropes used for tacking sails)

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Gilliatt restaura les câbles et les grelins.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Il serait facile de revenir à bord en se halant sur le grelin élongé du navire.”

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“Ces vieux bateaux-là, monsieur, sont comme de vieilles carcasses humaines, encore solides, sans en avoir l’air. On dirait que le moindre grain les ferait couler bas, et ils passent à travers tout, sans y laisser un grelin.”
(grain — squall )





Sunday, September 16, 2018

rabrouer


rabrouer v
definition image
translation:
to snub, rebuff, reprimand

etymology: from Old French brouer — to scold

synonyms: brusquer, gourmander, gronder, rebuffer, rebuter, remballer, rembarrer, repousser, réprimander

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Mon père ne dit pas un mot; ma mère poussa un cri; La France [serviteur] conta mon cas piteux, en m'excusant; je n'en fus pas moins rabroué.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Tel était ce quartier au dernier siècle. La révolution l’avait déjà fort rabroué. L’édilité républicaine l’avait démoli, percé, troué.”
(édilité — local government bureaucracy)

Huysmans, En Ménage (1881)
“La pensée d’aller échanger de discrets signaux au travers des vitres d’une boutique de modiste ou de cordonnière, de se laisser rabrouer à la porte, de perdre son temps à de tels essais, la crainte d’être ridicule.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Le commissaire de police les garda, mais rabroua les témoins.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Et elle s’arracha une larmes puis craignant d’être surtout rabrouée par sa nièce dont la mine méprisante l’inquiéta.”


Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Je le vois toujours mâchant des pâtes de jujube et ne s’interrompant que pour me rabrouer.” 

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Elle me rabrouait ferme à propos de mes vagabondages d’imagination et de mon enthousiasme pour le théâtre.”





Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net