Friday, February 28, 2014

crique

crique nf 
definition  image
translation:
cove, inlet

etymology: from Germanic root as in Middle Dutch kreke, English creek, Old Norse kriki — corner, nook

synonyms: accul, anse, baie, bras de mer, golfe



examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
“Les rivages de Norvège abondent en baies étroites, en criques, en récifs, en lagunes.“

Balzac, Séraphita (1835)
“qui n’a rêvé les majestueux spectacles offerts par ces rivages sans grèves par cette multitude de criques, d’anses, de petites baies?”

Balzac, Béatrix (1839)
“en allant le long des rochers sur le sable, ils descendirent dans une de ces charmantes criques où les vagues ont apporté les plus extraordinaires mosaïques, composé des marbres les plus étranges.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“il trouvera ayant levé la vingtième roche à partir de la petite crique de l’Est en droite ligne.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“elle était, à la fois, beaucoup plus irrégulière, et moins riche en caps, promontoires, pointes, baies, anses ou criques.”

Maupassant, “Marroca”, Mademoiselle Fifi (1882)
“La montagne escarpée ,,, s’arrondit en cercle autour de cette crique où trempent, tout le long du bord, de gros rochers bruns.”

Zola, “Les Coquillages de M. Chabre“, Naïs Micoulin (1883)
Une crique se creusait, emplie d’un écroulement gigantesque de roches.”








Thursday, February 27, 2014

citadin

citadin nm 
definition  image
translation:
city-dwelller, city slicker

citadin adj irrelated to city dweller, city


etymology: from Italian citadino – city dweller, from città  — city

synonyms: bourgeois, citoyen, habitant, urbain

examples:

Balzac, Les Paysans (1855)
“Tout citadin aurait frémi de lui voir aux pieds des sabots cassés, sans même un peu de paille pour en adoucir les crevasses.”

About, Le Roi des montagnes (1856)
“Les puces des brigands, dont je puis vous montrer quelques échantillons dans ma collection entomologique, sont plus rustiques, plus fortes et plus agiles que celles des citadins.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“On voyait la trace de son gros soulier près de celle de la fine botte, du large pied du paysan près du pied élégant du citadin.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le Bonheur dans le crime”, Les Diaboliques (1874)
“pour cela à ses habitudes citadines et vint à la ville tous les jours.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“cee même Turiri, complètement apprivoisé, devint un chat citadin, des mieux éduqués et des plus sociables.”

Villiers de l’Isle Adam, “Le Désir d’être un homme”, Contes cruels (1883)
“A cette époque, les exigences d'une loi militaire pesaient encore sur les citadins.”

Goncourt, Journal II (1887)
“voitures de toutes sortes, de toutes espèces, de toutes dimensions, voitures citadines et rustiques.”







Wednesday, February 26, 2014

subvention

subvention nm 
definition  image
translation:
subsidy, grant, funding

subvenir (à)  v to subsidize, provide for; fulfill, meet (needs)

etymology: from Latin subvenire — to subsidize

synonyms: aide, allocation, assistance, bourse, contribuétion, financement, secours, subside


examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“il avait laissé sur la cheminée une bourse avec laquelle on paya les dettes du bonhomme et l’on subvint à son enterrement.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Aussi Lisbeth travaillait-elle en ce moment comme dans sa jeunesse, afin de subvenir aux dépenses du Livonien.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Le bruit court même que c’est vous qui en fournissez la subvention.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Neuf fois plus que tout le budget de l'instruction publique, avec les encouragements, les ssubventions, les bourses nationales.”

Zola, “Nantas“, Naïs Micoulin (1883)
“un billet de cinq cents francs. C’était une avance faite par elle, pour subvenir aux premiers frais.”

Zola, L’Argent (1891)
“Les minutes s’écoulaient, tous deux en étaient venus à régler l’emploi des fonds de la publicité pour le trimestre, les subventions à payer aux grands journaux.”

Feydeau, Un Fil à la patte (1894)
“Je voudrais pouvoir subvenir, mais les affaires vont si mal !”






Tuesday, February 25, 2014

peluche

peluche nf 
definition  image
translation:
plush, plush toy. fluff

etymology: from Latin pilus — hair

synonyms:  velours

examples:

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“quelques tisons consumés blanchissaient sous une robe de peluche.”

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“il étalait cyniquement une cravate roulée en corde sur une chemise de deux ou trois jours, une redingote toute blanche de duvet et de peluche, des bottines boueuses.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“habillés de robes de nankin bleu garnies de peluche noire, cerclés de ceinturons de cuir à boucles d’argent.”


Flaubert, Un Coeur simple (1877)
“Elles retrouvèrent un petit chapeau de peluche, à longs poils, couleur marron.”

Zola, Nana (1881)
“Nana la fit taire d’un froncement de sourcil, parce que d’autres femmes étaient là, en robe de chambre, sans linge, les cheveux tombés et blancs de peluches.


Zola, L’Œuvre (1886)
“À la fin, Claude remarqua une petite toile sur un chevalet de bois noir, drapé de peluche rouge.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Daudet nous parlait de ses costumes d'autrefois: de sa veste en peluche queue de paon, et encore de sa veste, toujours en peluche, gris de souris.”







Monday, February 24, 2014

trémousser

(se) trémousser v  
definition  image
translation:
to wriggle, wiggle, shimmy

trémoussement nm wriggling, wiggling

etymology: uncertain

synonyms: s'agiter, se remuer, secouer, trembler

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“C’est elle qu’il préférait dans cette famille de filles bruyantes qui se trémoussait autour de lui, les jours de fête.”

Balzac, Melmoth reconcilié (1835)
“Votre ventre se trémousse sur lui-même comme un brillant sur la tête d’une femme !”

Sand, La Mare au diable (1846)
“Trois jours après il était de noce, chantait comme une grive et sautait comme un cabri, se trémoussant à l’ancienne mode.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“Or, tous ces Africains, imitateurs comme des singes, eurent bientôt fait de reproduire ses manières, ses gambades, ses trémoussements.”

Zola, “Aventures du grand Sidoine et du petit Médéric”, Contes à Ninon (1864)
“Médéric, émerveillé de ce fait d’armes, se trémoussait d’aise.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“elle se trémoussait comme une gamine et zézayait pour être gracieuse.”

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
“Madame Hautignol, indiquant de la tête le jeu des deux femmes qui se trémoussent à qui mieux mieux.
— Non, mais regardez-la ! se tortille-t-elle !”






Sunday, February 23, 2014

particulier

particulier  nm 
definition  image
translation:
individual, private person

note: also means characteristic, personal

etymology: from Latin particle – SMALL PART

synonyms: homme, individu, personne, privé, quidam

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Vous avez offensé un simple particulier, en vous chargeant de le faire promener en chaise à porteurs.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“c’est étrange qu’on ne puisse faire pour moi ce que l’on fait pour le dernier particulier.

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Pour son plaisir, reprit Lisbeth, que ne ferait-il pas ? il a volé l’État, il volera les particuliers, il assassinera peut-être.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Cette ligue formidable, qui monopolisait tous les services publics et particuliers, qui suçait le pays.”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
“Elle était comme un repos dans le badinage polisson des particuliers ventrus qui se livraient chaque soir à cette débauche honnête et médiocre de boire un verre de liqueur en compagnie de filles publiques.”

Villiers de l’Isle Adam, “La machine à gloire”. Contes cruels (1883)
“les particuliers n’aiment pas à fronder l’Opinion publique.”

Zola, La Débâcle (1892)
“la réquisition des pommes de terre après celle des bêtes à cornes, le gaz refusé aux particuliers, bientôt les rues noires.”










Saturday, February 22, 2014

point de mire

point de mire 
definition  image
translation:
center of attention, target

mire nf  sight (of a gun, camera)


etymology: from French mirer — to view, from Latin mirare — to look

synonyms: but, cible, guidon


Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“[il] venait, disons-nous, de faire un quart de conversion et de choisir la barrière pour point de mire de son attention.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“quand vous vous y croyez seul, vous êtes le point de mire de deux yeux couverts d’un bonnet de cotton,”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“tandis que ce bataillon sert de point de mire à l'artillerie ennemie, il forme sa cavalerie en colonne.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Du matin au soir il est le point de mire de trente paires d’yeux intéressés à étudier les plus imperceptibles variations de sa physionomie.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“Se sentant si précieux, le point de mire et le centre d'un monde, il était déjà étonnamment sec, froid, muet.”


Aimard and d’Auriac,  La Caravane des Sombreros (1867)
Lui, au contraire, était en apparence assez visible sur le fond du ciel, mais vous ne pouviez pas distinguer la mire de votre carabine.

Barbey d’Aurevilly,  “Le Bonheur dans le crime”, Les Diaboliques (1874)
“J’eus d’autant moins de peine à la pénétrer qu’elle était ma malade, et, par le fait de sa maladie, le point de mire de mes observations.”


Zola, La Débâcle (1892)
“Ce qui acheva de le glacer, ce fut, en épaulant, de constater qu’il n’apercevait même pas la mire de son fusil.”










Friday, February 21, 2014

sarcler

sarcler v 
definition  image
translation:
to weed

etymology: from Latin sarculus — hoe

synonyms: arracher, biner, déraciner, désherber, échardonner

examples:

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
“vous sauriez que la dot et les espérances que vous avez plantées, arrosées, binées, sarclées, sont sur le point d’être cueillies par des mains rusées.”
(biné —  hoed)

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Aussi passe-t-on une bonne partie de sa vie à sarcler ce que l’on a laissé pousser dans son cœur pendant son adolescence.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Rougon mourut presque subitement, quinze mois après son mariage, d’un coup de soleil qu’il reçut, un après-midi, en sarclant un plant de carottes.”

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
“Félicité sarclait des fleurs de lavande.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“ils labouraient, sarclaient, émondaient, s’imposaient des tâches, mangeaient le plus vite possible.”
(labouraient — plowed)

Maupassant, Une Vie (1883)
“Il bêchait, arrosait, sarclait, repiquait.“
(repiquait —  transplanted)

Daudet, Sapho (1884)
“de porter en sortant de table des croûtes aux canards, des épluchures aux lapins, puis sarcler, ratisser, greffer, arroser.”
(greffer — to graft; ratisser — to rake)









Thursday, February 20, 2014

babouche

babouche nf 
definition  image
translation:
(Turkish) slipper

etymology: from Arabic, bâboudj  from Persian papoch —  shoe

synonyms: chausson, mule, pantoufle

examples:

Gautier, “La Mille et deuxième Nuit” (1841)
“je faisais danser au bout de mon pied une large babouche marocaine d’un jaune oriental et d’une forme bizarre.”

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“La voix de cette charmante enfant, qu’avant son départ Charles appelait sa petite babouche de Salomon, à cause de son esprit, avait gagné la plus précieuse flexibilité à l’étude de trois langues.“

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“des pantalons sang-de-bœuf larges et bouffants, des guêtres de même couleur brodées d’or comme la veste, et des babouches jaunes.”


Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Et ça encore, continua-t-il en reconnaissant ses pantoufles dans les pieds de Marcel, ce ne sont donc pas mes babouches, présent d’une main chère ?”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“laissant à la maison sa négresse stupéfaite devant le narghilé, le turban, les babouches, toute la défroque musulmane de Sidi Tart’ri.”

Loti, Aziyadé (1879)
“Des dames turques, surprises par l’ondée, fuyaient de toute la vitesse que leur permettaient leurs babouches et leurs socques à patins.”

Goncourt, Journal I (1887)
“Trois femmes en peignoir de soie, filant du dos au talons, flanquées d'un négrillon habillé de nankin et chaussé de babouches.”











Wednesday, February 19, 2014

lopin

lopin nm 
definition  image
translation:
patch of land, plot, parcel

etymology: uncertain etymology, may be related to English lop

synonyms: champ,  morceau, parcelle, portion


examples:

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“le pauvre cure …  trouvait alors les sept ou huit cents francs demandés, avec lesquels le paysan achetait un lopin de terre.”

Sand, La Mare au diable (1846)
“Nous nous sommes dit que nous ne pouvions pas rester ensemble, puisqu’il y a à peine de quoi faire vivre une seule personne sur notre lopin de terre.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Les paysans, qui se cèdent leurs lopins de terre entre eux, ne s’en dessaisissent à aucun prix ni à aucune condition pour le bourgeois.”

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
“Le caïd des Beni-Zougzougs ayant eu quelque contestation avec un juif de Milianah au sujet d’un lopin de terre.“

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
“À des époques indéterminées, Mme Aubain recevait la visite du marquis de Gremanville, un de ses oncles, ruiné par la crapule et qui vivait à Falaise sur le dernier lopin de ses terres.”

Zola, La Terre (1888)
“ces biens si chaudement convoités avant la mort de son père, cultivés plus tard avec un acharnement de rut, augmentés ensuite lopins à lopins, au prix de la plus sordide avarice.”

Zola, L’Argent (1891)
“Vous nous donnez une leçon pratique, de même que les grandes propriétés absorbant les lopins de terre, les grands producteurs dévorant les ouvriers en chambre.”







Tuesday, February 18, 2014

paraphe

paraphe nm 
definition  image
translation:
initials (used as signature), calligraphic mark

parapher  v  to initial, sign

note: also spelled parafe and parafer

etymology: abbreviation of paragraphe from Greek para-— on the side + gtaphien — to write

synonyms: apostille, griffe, marque, seing, signature



examples:

Hugo. Marion de Lorme (1831)
“Ce sera singulier, Le récit de ma mort signé de mon paraphe!”

Balzac, Le Contrat de mariage (1836)
“Solonet et son clerc veillaient à ce que Natalie signât et paraphât tous les actes.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Eh bien ! visons donc ce passeport, je vais leur faire mon paraphe. “

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Quelle verve ! quel coloris ! Et c’est fait ! tout d’un trait ! comme un paraphe de maître d’écriture.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Il la relut, la ponctua, la parapha, et fit parapher par les quatre personnes présentes.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Celui-là seul est digne de ces paraphes honorifiques qui a figuré vaillamment dans quelques combats.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Il arriva enfin, s’excusa, couvrit le registre d’un large paraphe.”








Monday, February 17, 2014

gravats

gravats nm pl  
definition  image
translation:
rubble, debris

etymology: from the same root as gravier — gravel, and grève — shore

synonyms: déblai, débris, décombres, éboulis, plâtras, restes






examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Il y avait des piles de moellons, des feuilles de plomb en rouleaux, des faisceaux de lattes, de fortes solives déjà entaillées par la scie, des tas de gravats.

Balzac, L’Interdiction (1836)
“à défaut de végétation, il vient à l'ombre de deux arbres, des papiers, de vieux linges, des tessons, des gravats tombés du toit.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Un enfant de douze ans était monté, comme un ramoneur, par un de ces tuyaux de bois qui, dressés contre la colonnade, servaient à la décharge des gravats.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Dans les angles de la cour, parmi les gravats tombés des corniches ébréchées, poussaient l’ortie, la folle avoine et la ciguë, et les pavés étaient encadrés d’herbe verte.”
(folle avoine — wild oats)

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
“La pièce du bas avait le même air de misère et d’abandon : — un mauvais lit, quelques guenilles, un morceau de pain sur une marche d’escalier, et puis dans un coin trois ou quatre sacs crevés d’où coulaient des gravats et de la terre blanche.”

Zola, La Curée (1872)
“Mais le médecin, le cigare aux dents, s’était planté devant une maison démolie, et dont il ne restait que les pièces du rez-de-chaussée, emplies des gravats des autres étages.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“les assistants, rangés autour des monticules de gravats, ne trouvaient pas drôle d’attendre par un froid pareil, embêtés aussi de regarder le trou.”














Zola, L’Œuvre (1886)
[la sculpture] “achevait de se pourrir là, pareille à un tas de gravats déchargés d’un tombereau,”

Sunday, February 16, 2014

chiquer

chiquer v 
definition  image
translation:
to chew, especially tobacco

chique nf wad, quad, plug (of tobacco)

note: also feminine of chic;  also may mean a kind of small flea, a chigger

etymology: from Old French chicon — small piece of bread; may be related to Latin coccus  – small thing

synonyms: bluffer, esbroufer, mâcher

examples:

Gautier, “Préface”,  Mademoiselle de Maupin (1834)
“l’on ne jure plus, l’on fume peu, et l’on chique à peine.”

Balzac,  La Rabouilleuse (1842)
“Nous verrons bien si tu es un artiste à la manière dont tu chiqueras les légumes, reprit Chaudet en caressant le menton de Joseph.”

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“Mais bien plus il chiquait et fumait, reprit Georges.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Penelon fit passer sa chique de la joue droite à la joue gauche/“

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Il ne boit, ne fume, ne chique, ni ne snuffe.”

Zola, Germinal (1886)
“il chiquait à un tel point, que ses gencives saignaient dans sa bouche noire.”

Zola, La Terre (1888)
“Lorsqu’on a fait son temps et qu’on a passé la terre aux autres, on avale sa chique, sans les emmerder davantage !”








Saturday, February 15, 2014

dévaler

dévaler v
definition  image
translation:
to hurtle down, go downhill,  dash

etymology: dé- + val — valley

synonyms: bouler, débouler, dégringoler, descendre, rouler, se précipiter, tomber

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“Où dévalez-vous donc si matin ? dit le notaire Cruchot qui rencontra Grandet.”

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
“de droite et de gauche on ne voyait que des ailes qui viraient au mistral par-dessus les pins, des ribambelles de petits ânes chargés de sacs, montant et dévalant le long des chemin.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“la ligne des Grands Boulevards dévalait comme un ruisseau, où s’engloutissait une bousculade de maisons dont on ne voyait même plus les tuiles.“

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Le mur dévalait à pic jusqu’aux broussailles des douves.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Les chevaux râlent, enfoncent jusqu'aux genoux, et glissent en dévalant l'autre versant des surprenantes collines.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“La berline, au grand trot des deux chevaux, dévala rondement sur le quai.”

Zola, Germinal (1886)
“La route dévalait en pente douce.”








Friday, February 14, 2014

bonasse

bonasse adj 
definition  image
translation:
meek, mild, kindly

note: in modern usage, sexy, hot

etymology: pejorative of bon — good

synonyms: bénin, bon, bonhomme, boniface, doux, faible,  mou, naif, simple

examples:

Balzac, L’Interdiction (1836)
“La figure bourgeoisement bonasse  de Popinot, de qui la marquise, le chevalier et Rastignac étaient disposés à rire, avait acquis à leurs yeux sa physionomie véritable."

Balzac, César Birotteau (1837)
“Le premier clerc de Roguin, doué de cette précoce expérience due a l'habitude des affaires, Alexandre Crottat, avait un air moitié cynique, moitié bonasse qui révoltait Césarine, déjà révoltée par les lieux communs de sa conversation.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Le Tyran, souriant d’un air bonasse dans sa large barbe de crin, répondit que rien n’était plus facile.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Il avait le menton très-court, de grosses lèvres bonasses, et son nez désagréablement retroussé comme le pavillon de certains instruments de M. Sax.”
(pavillon — bell (of a wind instrument)

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]n  (1867)
“Le Régent aisément aurait dominé ce garçon assez bonasse, mais il était mené par sa première maîtresse, la Mouchy.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“il faisait, en avançant sa lèvre inférieure, une moue terrible, qui donnait à sa brave figure de petit rentier tarasconnais ce même caractère de férocité bonasse qui régnait dans toute la maison.”

Goncourt, Journal I (1887)
“J’entendais l'un, un jeune blond, à la tête bonasse, s'écrier en tapant sur sa poitrine: «Ce n'est point une poitrine que j'ai là, c'est un mur!»”






Thursday, February 13, 2014

attirail

attirail nm 
definition  image

translation:
gear, equipement, paraphernalia

etymology:
from attirer, in the sense, prepare. arrange

synonyms: accoutrement, appareil, bagage, balle, bataclan, bazar, chargement, équipement, fourbi, fourniment, ramassis, tas





examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“la peine de mort, qui, il y a trois cents ans, encombrait encore de ses roues de fer, de ses gibets de pierre, de tout son attirail de supplices permanent et scellé dans le pavé.”

Hugo, “Préface de 1832”,  Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
“Il est étrange que ce hideux attirail vous saute ainsi aux yeux tout à coup.”

Balzac, Les Employés (1838)
“Rabourdin imposait la consommation par le mode des contributions directes, en supprimant tout l’attirail des contributions indirectes.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“Pour le moment, tout son attirail de guerre, -- caisse d’armes, pharmacie, tente-abri, conserves alimentaires, -- repose paisiblement emballé.”

Alexis, “Après la Bataille”, Les Soirées de Médan (1880)
“toute une petite pharmacie emportée de Plémoran par précaution. Mais, où déposer son attirail ?”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Il fallait des armatures de fer, qui coûtaient bon, et une selle qu’il n’avait pas, et tout un attirail.”
(armatures — frameworks )

Feydeau. L’Hôtel du libre échange (1894)
“tous les soirs il faisait son thé… Il doit avoir tout l’attirail nécessaire !”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.