Tuesday, February 28, 2017

aliéné

aliéné  adj
definition image
translation:
insane, lunatic,  foolish

note: can also mean alienated, estranged

aliéné nm fool, madman, insane person
aliénation nf madness, alienation
aliéniste nf (archaic) psychiatrist

etymology:  from Latin alienus — foreigner, from alius —  other

synonyms: dérangé, fou, furieux, idiot, inconscient, insensé, loufoque, psychose, toc-toc, toqué

examples:

Hugo, Les Misérables (1862)
“L’écrit laissé par cet homme, d’ailleurs irréprochable et fort estimé de ses chefs, faisait croire à un accès d’aliénation mentale et à un suicide.”

Zola, Aventures du grand Sidoine et du petit Médéric”, Contes à Ninon (1864)
“Les gens du peuple aiment à visiter les maisons d’aliénés, attirés par leur goût du bizarre, par le plaisir qu’ils prennent au spectacle des misères humaines.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Il déclarait qu’elle n’était pas une aliénée, mais qu’elle ne possédait plus « le degré ordinaire du libre arbitre et de la culpabilité.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Il s’adressait à un collègue, un aliéniste des plus distingués, homme, par conséquent, habitué à observer les physionomies.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“N’ayant d’autres distractions, tous les mois, qu’une courte visite à sa mère enfermée à deux lieues de là dans un hospice d’aliénés.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“C’étaient des cris, des chants à croire qu'on se trouvait dans un asile d'aliénés ou au Jardin-des-Plantes.”

Feydeau, Dormez, je le veux ! (1897)

“Oh ! Dieu, quand je pense que j’ai failli lier à jamais ma fille à cet aliéné.”






Monday, February 27, 2017

deviser

deviser v
definition image
translation:
to have a conversation, chat

etymology:  from Latin dividere — to divide, share
synonyms: causer, converser, dialoguer, discuter, jaboter, parler
examples:
Mérimee,  La Vénus d’Ille (1837)
Devisant de la sorte, nous entrâmes à Ille, et je me trouvai bientôt en présence de M. de Peyrehorade.”

Sand, La Mare au diable (1846)
“Comme ils devisaient ainsi, la Grise fit un écart en dressant les oreilles, puis revint sur ses pas.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“C’est ainsi, l’un près de l’autre, pendant que Charles et le pharmacien devisaient, qu’ils entrèrent dans une de ces vagues conversations.”

Coppée, “Angelus”, Poèmes modernes (1869)
“Qu’il est bien seul, qu’il aime à deviser un peu
En se chauffant les pieds, le soir, au coin du feu,
Et comme il n’entend rien aux choses maritimes,
Le fossoyeur et lui sont devenus intimes.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
Chemin faisant, bras dessus, bras dessous, Marthe et Léo devisaient de choses bêtes.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Près de la cheminée, le père Bardin devisait gravement avec les notables de la noce.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)

“Maintenant ils restaient attablés et devisaient, en breton, sur des questions de femmes et de mariages.”




Sunday, February 26, 2017

couvreur

couvreur nm
definition image
translation:
roofer, slater

etymology:  from couvrir — to cover
synonyme: zingeur

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“On manda des couvreurs, qui explorèrent toute la toiture, où je fus trouvé et saisi.”

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“Il vint un assez grand nombre de personnes. Le couvreur, le plombier, le maçon, les terrassiers, le charpentier, des closiers, des fermiers.”
(closiers — tenant farmers)

Stendhal, “Les Cenci” (1837)
“Violer les lois dans la monarchie à la Louis XV, tirer un coup de fusil à un couvreur, et le faire dégringoler du haut de son toit, n’est-ce pas une preuve que l’on vit dans la société du prince.”

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“En Angleterre, un couvreur menait le peuple à Londres, et dictait au roi l'affranchissement général des serfs.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Les couvreurs remaniaient et rejointoyaient, en ce moment-là même, une partie des ardoises de la prison.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“vous aurez ainsi le régiment des Boulangers et celui des Couvreurs, le régiment des Cordonniers, des Médecins, des Marchands de nouveautés, des Apothicaires et des Journalistes.”

Huysmans, Là-Bas (1891)

“à l’heure qu’il est, ce sont des garçons charbonniers, des couvreurs, des maçons, d’anciens pompiers, ramassés pour un franc sur la place, qui font la manœuvre !”




Saturday, February 25, 2017

nouveautés

nouveautés nf pl
definition image
translation:
dry goods, fashions, clothing

nouveauté nf means literally novelty. In the 19th century it was the name for a range of clothing items, in what would evolve to a department store

etymology:  from Latin novus — new

synonyms: modes, parures, toilettes

examples:

Musset, Frédéric et Bernerette (1836)
“C’est un excellent garçon ; il est marchand de nouveautés et assez riche ; il veut m’épouser.”

Karr, Geneviève (1838)
“Ils entrèrent dans un magasin de nouveautés, et Léon choisit pour sa sœur ce qu'il y avait de plus beau.”

Claretie, Les Victimes de Paris (1864)
“Celle-ci vantait la blonde moustache d’un brigadier de hussards, celle-là l’esprit et la drôlerie d’un commis en nouveautés.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Des étudiants promenaient leurs maîtresses ; des commis en nouveautés se pavanaient, une canne entre les doigts.”

Huysmans, À vau-l’eau (1882)
“Je me lèverai demain, de bonne heure, conclut-il, et j’irai tout d’abord faire un tour chez les marchands de nouveautés et les bric-à-brac.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Tout près de ma demeure, les ménagères du quartier pouvaient se procurer leurs articles de nouveautés aux Galeries Montparnasse.”


Virmaître, Paris Impur (1894)

“Elle s'arrête aux vitrines des magasins de nouveautés; à douze ans elle compare déjà sa toilette avec celles qui s'étalent à ses yeux.”





Friday, February 24, 2017

paillard

paillard adj
definition image
translation:
bawdy, ribald, smutty, lewd; dissolute

paillard nm debauchee
paillarder v to be dissolute, debauch
paillardise nf salaciousness, raunchiness

etymology:  from paille — straw + pejorative suffix -ard

synonyms: débauché, dévergondé, dissolu, grivois, lascif, lubrique, obscène, salace

examples:

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“Les écoliers, plus débauches que jamais, insultant, paillardant, faisant mille méchancetés.”

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“Il était paillard, il est vrai; il aimait les femmes, les filles.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“car, confidence pour confidence, Henri, j'ai justement la maîtresse de ce paillard de Mayenne, une fille folle de moi.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Du reste, voleurs, menteurs, paillards et lâches, de vrais paysans de Seine-et-Oise, se contentant de cacher leurs vices et les gardant très précieusement.”

Maupassant, Sur l’eau (1888)
“Souvent, il la trouvait entourée de ses amies, vieilles filles comme elle, paillardes et chattemites, comme elle obsédées de préoccupations obscènes.”
(chattemites — hypocrite)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“des silhouettes d’acteurs gesticulant et déclamant dans la tête d’un dramaturge, la figure d’une femme dans la tête d’un amoureux, des images paillardes dans celle d’un débauché.”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“C’était un bon paillard qui avait tué beaucoup d'hommes et violé plusieurs nonnains, sans y mettre de méchanceté.”

(nonnains — nuns)




Thursday, February 23, 2017

dèche

dèche nf
definition image
translation:
poverty, hardship, penury

être dans la/une dèche — be broke

etymology:  shortening of déchéance  — decline, loss

synonyms: besoin, débine, nécessité, pauvreté, pénurie

examples:

Flaubert, Correspondance (1857)
“Je compatis d'autant mieux à vos embêtements financiers que je suis pour le moment dans une dèche profonde.”

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“L’ennui, les soucis, la dèche n’avaient pas prise sur lui.” 

Huysmans, En Ménage (1881)
“Partout, des arias avec le propriétaire, des transes aux approches du terme ! Partout, une éternelle et irrévocable dêche !”

Adam, Chair molle (1885)
“Puis les tromperies, les débauches, la dèche invincible et pour finir le bordel ! Voilà la vie quand on n’a pas le sou !”

Maupassant,  “L’Homme-fille”. Toine (1886)
“Elle avait dit à Pauline que je battais la dèche treize mois sur douze.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“Quelques semaines, voire deux ou trois mois, ont leur cours normal de vie et jusque de plaisir... puis l'ombre de la dèche revient précédant de peu la chose.”
(voire — nay)

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“des artisans honnêtes, des salariés d’amour, des peintres sans le sou, des poètes dans la dèche, des copistes.”




Wednesday, February 22, 2017

croquemitaine

croquemitaine nm
definition image
translation:
bogeyman, bugbear; a nocturnal monster 

note: also croque-mitaine

etymology:  Originates in the early 19th century, but its origin is obscure. A combination of croquer — to eat  or crocher — to hook + mitaine — perhaps from mitaine — glove or  Old French mite —  cat

synonyms: Babau, épouvantail, ogre

examples:

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Prends l’arme de ce héros ;
Puis, en vrai Croquemitaine,
Tu feras peur aux marmots.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Le croquemitaine qui causait ces terreurs avait un nom déjà prononcé en semblables circonstances sous l’Empire.”

Hugo, Les Misérables (1862)
Croquemitaine pour les enfants, Jéhovah pour les hommes.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Le croquemitaine qui causait ces terreurs avait un nom déjà prononcé en semblables circonstances sous l’Empire.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Puis, les versions diverses se fondirent, les épisodes s’allongèrent, une légende se forma, dans laquelle Florent jouait un rôle de croque-mitaine.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“Le comte de Fourville, sorte de croque-mitaine, qui passait pour faire mourir sa femme de chagrin et qui vivait en chasseur dans son château de la Vrillette, bâti sur un étang.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)

“Il ne pouvait non plus y faire pénétrer les conceptions bizarres de cet enseignement, qui perpétuaient … les histoires de Croquemitaine et les chimériques contes de fé





Tuesday, February 21, 2017

adjoint


adjoint nm
definition image
translation:
deputy, assistant, second-in-command

adjointe nf the (20th-21st century) female version

etymology:  from Latin adjungere — to join to

synonyms: accolé, adjutant, assistant, bras droit, coadjuteur, lieutenant, second, secrétaire, sous-chef

examples:

Stendhal, La Vie de Henri Brulard (1836; pub. 1890)
“Voyez mon père qui, à la Révolution, gagnait de prendre rang par ses talents, qui fut premier adjoint faisant fonctions de maire de Grenoble, chevalier de la Légion d’honneur.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Langlumé fut donc un adjoint provisoire ; mais, en France, le provisoire est éternel.”

Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“M. le maire, M. l'adjoint et les conseillers municipaux ne parlaient plus que des droits du trône.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Au-dessus de tous les agents dont je viens de parler plane l'inspection; elle se compose d'un inspecteur général et d'un adjoint.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Le plus bel ornement de ses parties fines était M. Quintard, inspecteur des mœurs, en compagnie d’un adjoint au maire.”

Maupassant, “La petite Roque”,  La petite Roque (1886)
 “Le second en importance est M. Pelledent, adjoint, éleveur de bœufs.”

Allais, Vive la vie ! (1892)

“Un adjoint au maire du dix-septième arrondissement déclarait unis au nom de la loi monsieur Constant Lejaune et mademoiselle Hélène Alary-Golade.”







Monday, February 20, 2017

nèfle

nèfle nf
definition image
translation:
medlar, loquat

néflier nm medlar tree

etymology:  from Latin mespilum — medlar
note:  medlars, apple-shaped fruits, were once widely cultivated.  They do not ripen in the tree, so they are picked and stored (in straw) until ripe

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“les hommes, voyez-vous, sont comme les nèfles, ils mûrissent sur la paille.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“Il rapporta de son excursion une sorte de nèfles, que des singes mangeaient avidement.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Elle regarde les diamants les mieux enchâssés comme si c’étaient nèfles sur paille.”

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“Jupillon sur une planche à laver jetée sur deux piquets, sa ligne à la main, Germinie, son enfant dans sa jupe, assise par terre sous le néflier penché sur la rivière.”

Daudet, “Maison à vendre”, Les Contes du lundi (1875)
“Mais la récolte faite, les cerises passées, venait le tour des pêches, puis les raisins, et après les raisins ces belles nèfles brunes qu’on cueille presque sous la neige.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“La demoiselle était mûre comme une nèfle qu’on a oubliée sur de la paille.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“les aiguières pleines d’eau de nèfle, de rose, de mélilot, pour l’ablution des mains.”

(mélilot — sweet clover)






Sunday, February 19, 2017

muid

muid nm
definition image
translation:
muid, an old measure for liquids and some solids (around 8.75 liters); a barrel of that size


note: often used for wine, wheat, salt, coal, and other; exact capacity varied regionally

etymology:  from Latin modium — bushel

synonyms: baril, barrique, futaille

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
[ils] “avaient battu le tavernier « avec bâtons offensifs », et joyeusement pillé la taverne jusqu’à effondrer les muids de vin dans la cave.”

Michelet, Histoire de France VI (1415 — 1440) (1841) 
“Dans un de leurs repas, le chroniqueur compte, outre les bœufs et les moutons, huit cents plats de menue viande; en une fois, ils burent quarante muids.”

Karr, Feu Bressier (1842)
“Pardon, je blâme le mot ombre appliqué à M. Lagache, qui est gros comme un muid.”

Gautier, Partie carrée (1848)
“Ah ça! ils sont donc enragés, ou le capitaine a bu un muid de punch.”

Gautier, “De l’obesité en littérature”  (1845), de Contes humoristiques (1872)
“Quant au plus fécond de nos romanciers, M. de Balzac, c’est un muid plutôt qu’un homme.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“— C’est cependant du vin du pays. 
— Vraiment ! 
— Oui, un petit versant au midi, là-bas sur ma montagne ; il fournit vingt muids.”

Banville, Camées parisiennes (1873)
 “cette grande Nourrice … rappelle à notre souvenir la bonne reine Gargamelle, qui d’une seule fois mangea tant de tripaille, à savoir seize muids, deux bussards et six tupin

(bussards — barrels; tupins — tin pots) 






Saturday, February 18, 2017

orgue de Barbarie

orgue de Barbarie nf
definition image
translation:
barrel organ, organ grinder

etymology:  the origin of the Barbarie part is uncertain, probably not from barbarie  — inhumanity

synonyms: vielle  à roue

examples:

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“le son d'un orgue de Barbarie paraîtra délicieux à des paysans.”

Flaubert, Correspondance (1852)
“J’en suis gêné. Et les orgues de barbarie qui n’arrêtent pas !”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“En 1848, sur nos principales places publiques, Baumester et Bouvard chantaient, accompagnés par un orgue de Barbarie, les principales créations  du jour.

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“on entendait revenir, adouci par l’éloignement, le refrain banal et doux que là-bas, sur la place des Pyrénées, un orgue de Barbarie moulinait, agaçant et monotone.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
 “je vais faire un tour sur les chevaux de bois qui tournent, sur la place du village, au son d’un orgue de Barbarie qui joue le Chant du Départ.”

Allais,  À se tordre (1891)
“Blagsmith tournait sa manivelle avec autant de quiétude que s'il eût joué le Yankie Doodle sur un orgue de Barbarie.” 

Mallarmé, Vers et Prose (1893)

“L’instrument des tristes, oui, vraiment : le piano scintille, le violon ouvre à l’âme déchirée la lumière, mais l’orgue de Barbarie, dans le crépuscule du souvenir, m’a fait désespérément rêver.”




Friday, February 17, 2017

nasse

nasse nf
definition image
translation:
fish trap, crab trap, creel

etymology:  from Latin nassa — fish trap

synonyms: claie, filet, piège

examples:

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
“Le poisson départemental ne souffre ni le harpon ni les flambeaux, et ne se prend qu'à la nasse, à la seine, aux engins les plus doux.”
(seine —  fish net)

Karr, Feu Bressier (1842)
“— Qu’est-ce que c’est que des nasses
— Des paniers pour prendre des anguilles.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
Le pêcheur, vague comme un rêve,
Traînant, dernier effort d’un long jour de sueurs,
Sa nasse où les poissons font de pâles lueurs,
Aller et venir sur la grève.”

Flaubert, Correspondance (1860) 
“et puis le vers qui rime avec menace est si charmant et si juste :
Comme une anguille dans sa nasse.”


Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Marguerite veut tout prendre, c’est moi qui vous le dis, et nous laisser au fond de la nasse.”

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
“on le voit toujours, dans les brumes d’aube ou de jour tombant, caché pour l’affût parmi les roseaux, ou bien immobile dans son petit bateau, occupé à surveiller ses nasses sur les clairs (les étangs) et les roubines (canaux d’irrigation).”

Féval, La Vampire (1885)
“Tant d'hameçons, tant de nasses, tant d'engins divers sont cachés sous l'eau entre Bercy et Grenelle, que les goujons seuls, d'ordinaire, et les imprudents barbillons se hasardent dans ce parcours semé de périls.

(barbillons —  barbel)




Thursday, February 16, 2017

moxa

moxa nm
definition image
translation:
moxa, a flammable substance made from the leaves of certain Asian wormwood plants. It is burnt, placed on the skin (especially on the back) for healing skin irritations and ulcerations

note: also moxas nm; moxa is still used in alternative medicine, but was very big in the 19th century

etymology:  from Japans mogusa — dried wormwood leaf

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Là, il avait appliqué un moxa japonnais qui brûlait comme un auto-da-fé de 1600.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“On lui brûlait le dos avec des moxas, dernier remède de la science, remède inutile.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
'C’était une vieille diligence d’autrefois, capitonnée à l’ancienne mode de drap gros bleu tout fané, avec ces énormes pompons de laine rêche qui, après quelques heures de route, finissent par vous faire des moxas dans le dos…”

Barbey d’Aurevilly,  “À un diner d’athées”, Les Diaboliques (1874)
“Avant dix-huit ans, en effet, des excès de femmes, des excès insensés, lui avaient donné une maladie nerveuse, une espèce de tabes dorsal pour lequel il avait fallu lui brûler la colonne vertébrale avec des moxas.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“on avait pratiqué tous les remèdes, depuis les tisanes jusqu’aux moxas.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Il cherchait les moyens de distraire son camarade et formait le dessein de lui appliquer d’énergiques moxas, de le pocharder.”

Huysmans, Là-Bas (1891)

“Ils ont fini par s’entendre et par torturer inutilement ce malheureux en prescrivant les moxas !”





Wednesday, February 15, 2017

insensible (imperceptible)

insensible adj
definition image
translation:
imperceptible, undetected, unnoticed, little by little

insensiblement adj imperceptibly, gradually

note: see also insensible — insensitive

etymology:  in- + Latin sensus — sense 
synonyms:  graduel, imperceptible, inapparent
examples:
Sand, Indiana (1832)
"Insensiblement elle se trouva au bord de l'eau, qui charriait des glaçons à ses pieds et les brisait avec un bruit sec et froid sur les pierres de la rive."

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
Insensiblement, Céleste prit une attitude passive et fut ce que Brigitte la voulait, une ilote.”

Balzac, L’Interdiction (1836)
"Les locataires arrivèrent insensiblement à taxer de folie une foule de choses observées chez monsieur d'Espard, et passées au tamis de leurs appréciations sans qu'ils y trouvassent des motifs raisonnables."

Flaubert, Salammbô (1862)
“L’eau coulait insensiblement sur la terrasse ; Hamilcar, chose extraordinaire, ne semblait point s’en inquiéter.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“Nous montions une pente insensible, des herbes parurent, puis des espèces de joncs.”

Zola, Le Rêve (1888)
“Elle craignit de se tromper, cela était si léger, presque insensible, un petit bruit, nouveau parmi les bruits qu'elle connaissait.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)

“nous fûmes insensiblement entourés d’une troupe de mendiants qui, boitant, grelottant, bavant, agitant des moignons.”




Tuesday, February 14, 2017

insensible (endurci)

insensible adj
definition image
translation:
insensitive, indifferent, callous, hard-hearted, uncaring

etymology:  in- + Latin sensus — sense 

synonyms: apathique, blasé, calme, endurci, engourdi, impassable, impitoyable, indifférent, obtus, sans-cœur

examples:

Balzac,  La Femme de trente ans (1832)
"Un homme … était appuyé sur le bastingage et paraissait insensible au spectacle qui s'offrait aux regards des passagers groupés sur le tillac. "

Balzac, César Birotteau (1837)
“Le bourgeois essentiellement ami de l'ordre, … insensible comme un huissier quand il s'agit de son droit.”

Merimée, Carmen (1845)
"Non seulement elles tiennent des pattes de crapauds pour fixer les cœurs volages, ou de la poudre de pierre d’aimant pour se faire aimer des insensibles."

Gaboriau, Les Cotillions célèbres (1861)
“Le roi ne fut point insensible aux meurtrières oeillades de la cousine de sa mie.”

Flaubert, Correspondance (1862)
“Mais si nous étions l’un près de l’autre, vous verriez bien que je ne suis pas insensible à votre douleur.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1865)
“Écoutez, monsieur, dit-il à Marius, mon métier ne m’a pas endurci au point d’être insensible à la douleur des braves gens.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Saignée sur saignée, ventouses, sinapismes, rien ne ramenait même un frémissement à l’épiderme du malade insensible à tous les moyens usités dans les cas d’apoplexie.”

(sinapisme — mustard plaster)




Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.