Wednesday, April 30, 2014

dunette

dunette nf  
definition  image
translation:
poop deck (raised deck, sometimes sheltered, at the back of the ship)

etymology: from dune, a hill (of sand)

synonyms: abri, gaillard d'arrière, pont, rouf

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“le soleil ardent de l’équateur calcine le pont, malgré la double tente qui couvre la dunette.

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Cette nuit avait paru, sans doute, trop noire et trop orageuse aux passagers, car Philippe n’en vit aucun sur la dunette.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Celui-ci monta sur la dunette avec le major Mac Nabbs, et demanda au capitaine ce qu’il pensait de cet animal.”

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
“Au bout d’un moment, il vient reprendre sa place sur la dunette, — en grand costume... Il a voulu se faire beau pour mourir.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Assis sur la dunette, Ned Land et moi, nous causions de choses et d'autres.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“le bonhomme paraissait remis, et c'est d'un pas assez ferme, malgré le roulis, qu'il suivit le capitaine et Daniel sur la dunette.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“Ce matin-là — 9 septembre  — le capitaine quitta sa cabine à six heures et monta sur la dunette.”










Tuesday, April 29, 2014

luron

luron nm  
definition  image
translation:
good lad, bon vivant, jolly fellow, funny guy; lover boy

luronne nf lass, babe

etymology: possibly from levron — young hare

synonyms: bonze. loustic, oiseau, ouistiti, quidam, type, zig

examples:

Mérimée. “Matteo Falcone”(1829)
“si vous tardez davantage, le Gianetto sera dans le maquis, et alors il faudra plus d'un luron comme vous pour aller l'y chercher.”

Kock,  Jean (1835)
“Oui, ce sera un gaillard! un luron comme son parrain!”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“J’ai appris de cet homme-là, qui était un fier luron, à imiter la Providence qui nous tue à tort et à travers, et à aimer le beau partout où il se trouve.”

Musset, Lorenzaccio (1836)
“Vois-tu celui-là qui ôte son masque ? C’est Palla Ruccellaï. Un fier luron !”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Cela me semble si difficile avec un gredin comme vous venez de nous le dépeindre et une commère comme cette luronne-là.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Vous me ramènerez votre femme et vos enfants, et je ferai de vos petits de fameux lurons !”

Féval, La Vampire (1885)
“Ils étaient quatre d'abord, quatre forts lurons.”









Monday, April 28, 2014

office

office nm
definition  image
translation:
1 (often plural) church services, praters, mass
2 pantry, larder, small kitchen

note: also in both English senses: agency, bureau and position, job

etymology: from Latin officium, from — work± + facere — to make

synonyms:
1 bréviaire, cérémonie, messe, service
2. cellier, cuisine, garde-manger

examples:

1.

Balzac, Louis Lambert (1832)
“les offices, auxquels nous assistions très-exactement, employaient si bien le dimanche, que nous considérions le jeudi comme notre seul jour de fête.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“vous devez bien souffrir de ne pas pouvoir dire vos offices.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“les catholiques ont trois autels, les huguenots ont trois autels ; comme ce sont les mêmes heures d’offices, la cloche unique sonne à la fois pour les deux services.”

Maupassant, "Conte de Noel", Contes divers 1881 (1881)
“J’ai envie, dit-il, de faire assister à l'office de cette nuit cette malheureuse."

Daudet, Sapho (1884)
“ [il] jetait sa malédiction sur les champs, les bêtes et les hommes, des malandrins qui ne venaient plus à l’office.”

Goncourt, Journal I (1887)
“dans un office du matin, l'orgue, qui est dans notre mur, mettait en notre demi-sommeil de sept heures, un angélique bourdonnement.”

Zola, Lourdes (1893)
“À cette heure des offices, toutes les cloches de ces couvents sonnaient d’allégresse, à la volée, dans l’air de cristal.”

2.

Musset, On ne badine pas avec l’amour (1834)
“Tout à l’heure, j’étais par hasard dans l’office, je veux dire dans la galerie : qu’aurais-je été faire dans l’office ? J’étais donc dans la galerie.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Pour preuve que vous commencez d’être en faveur, dit Chon, vous ne mangerez point aux offices.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“si tu veux me régaler à l’office des restes du déjeuner et d’une bouteille ou deux de vin d’Espagne, je te dirai trois mots qui t’éviteront de recevoir une danse.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Nous avons divisé le rez-de-chaussée en salle à manger, cuisine, office.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Michel conduisit le cheval à l'écurie et porta le chevreuil à l'office.”




About, Le Nez d’un notaire (1862)
“Romagné remercia fièrement, but une bouteille à l’office, deux petits verres avec Singuet et s’en alla titubant vers son ancien domicile.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“L’office particulière d’Olbinett fournit quelques viandes conservées, ce qui restait des provisions achetées pour la traversée du Macquarie.”






Sunday, April 27, 2014

cache-cache

cache-cache nm 
definition  image
translation:
hide-and-seek

etymology: from cacher — to hide

synonyms: cachette, cligne-musette

examples:

Balzac, Honorine (1845)
“Combien de temps allons-nous jouer ainsi à cache-cache ? dit Léon de Lora.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“On s'amusait à me conduire, sous prétexte de jouer à cache-cache ou à tout autre jeu, dans des greniers.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“comme on aurait fait de belles parties de cache-cache, derrière toutes ces pierres !”

Maupassant, “La Reine Hortense”, Contes divers 1881 (1881)
“Ils jouaient à cache-cache autour des trois plates-bandes, courant l'un après l'autre,:

Maupassant, “Marroca”, Mademoiselle Fifi (1882)
“les yeux se remontrèrent avec lenteur et prudence, comme font les enfants qui jouent à cache-cache pour observer celui qui les cherche.”

Daudet, Sapho (1884)
“Jean le renvoyait d’un coup de pied et rebutait les offres de jouer à cache-cache ou à courir qu’on lui faisait d’un air timide.”

Zola, La Débâcle (1892)
“Il y a assez longtemps qu’on joue à cache-cache, depuis qu’on s’est perdu, là-bas, à la frontière.”







Saturday, April 26, 2014

hauban

hauban nm 
definition  image
translation:
shroud (nautical), stay

note: haubans are cables that are used to keep the mast steady' also used by sailors to climb up, using horizintaal enfléchures, "ratlines" or "steps"

etymology: from Flemish hoofband from hoof — head + band —  rope, band

synonyms: cordage, étai, suspente, temseur


examples:

Hugo, “Navarin”, Les Orientales (1829)
“On s'élance des haubans.
La poupe heurte la proue.”

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
“Dans ce moment, j'étais auprès de Roger, qui s'occupait à faire couper les haubans qui retenaient encore le mât abattu.”


Sue, Atar-Gull (1831)
“À ce moment, un grand homme, brun et décharné, descendit des haubans de misaine et sauta sur le pont.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“son ancre était en mouillage, ses haubans de beaupré décrochés “

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
?L’équipage, juché dans les haubans, examinait l'horizon qui se rétrécissait et s'obscurcissait peu à peu.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Qu’un forban téméraire
Nous chasse vent arrière !
Malheur au flibustier !
Pour lui point de quartier !
Enfants, aux caronades !
Rhum à pleines rasades !
Pirates et forbans
Sont gibiers de haubans !”


Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“Le capitaine, sa lunette en bandoulière, saisit les haubans du grand mât, gravit lestement les enfléchures … et, l’oculaire à l’oeil, fouilla l’horizon à l’endroit indiqué.”
(enfléchures — ratlines )







Friday, April 25, 2014

chenapan

chenapan nm 
definition  image
translation:
little rascal, scallywag, little beggar, tyke

etymology: from German Schnapphahn, from schnappen — catch, and Hahn — cock. rooster

synonyms: coquin, fripouille, galopin, garnement, gredin, pendard, sacripant, vaurien, voyou

examples:

Hugo. Ruy Blas (1838)
“Je vous laisse, et je reste avec mes chenapans.
Je vis avec les loups, non avec les serpents.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Philippe apparut à sa pauvre mère comme un héros ; mais il était tout simplement devenu ce que le peuple nomme assez énergiquement un chenapan.

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“je suis un chenapan, et tu ne veux rien de moi.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Un chenapan forcé de s’éclipser profitait du pêle-mêle, faisait nombre parmi les proscrits.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“On eut beau lui dire qu’Antoine était le pire des chenapans.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Il faut pourtant faire déguerpir ces chenapans-là.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“êtes-vous sûr que vous n'en ayez pas fécondé au moins une, et que vous ne possédiez point sur le pavé, ou au bagne, un chenapan de fils qui vole et assassine les honnêtes .”






Thursday, April 24, 2014

priser

priser v 
definition  image
translation:
to snuff tobacco, take snuff

prise nf a pinch of tobacco, snudd

note: priser also menas to prize, cherish

etymology: from pris — taken

synonyms: aspirer, humer, prendre, renifler

,examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
“il ne connaissait pas pour priser de meilleur tabac d'Espagne que celui dont feu Boukmann lui avait envoyé deux barils.”

Balzac, Les Employés (1838)
“l’un fumait, l’autre prisait, et ils se disputaient sans cesse à qui pratiquait le meilleur mode d’absorber le tabac.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Dès l'âge de vingt-quatre ans, Bonaparte avait contracté l'habitude de priser, mais juste ce qu'il fallait pour tenir son cerveau éveillé.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Habeneck baisse son bâton, tire tranquillement sa tabatière et se met à prendre une prise de tabac.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“On prisait, mais on fumait peu.”

Maupassant, “Opinion publique”, Contes divers 1881 (1881)
“Le vieil expéditionnaire, le père Grappe, offrait à la ronde la prise traditionnelle.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“un maigre garçon qui apportait en contrebande le tabac à priser de toute la classe !”








Wednesday, April 23, 2014

démêler

démêler  v 
definition  image
translation:
to sort out, disentangle, untangle, comb out

also:  démêler avec

etymology:  de- + mêler — to mix

synonyms:  classer, comprendre, débrouiller, dénouer, discerner. éclaircir. ranger, résoudre

examples:

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
:Petit-Claud …  a démêlé les intentions du père Séchard.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“elle voulait démêler sur le visage de Marie-Antoinette les preuves de ce qu'elle soupçonnait.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Avec beaucoup d’attention on parvenait à y démêler un enroulement de ceps et de pampres,”


Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]n  (1867)
“Où trouvera-t-on des employés si exercés, si habiles, des têtes si fortes, pour démêler d'un coup tant de choses embrouillées.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Bien plus, craignant peut-être qu'elle ne démêlât pas parfaitement ses intentions, il lui avait serré mystérieusement la main, en murmurant à son oreille: —Pauvre jeune fille!..”

Gautier, “Deux Acteurs pour un rôle”  (1843), de Contes humoristiques (1872)
“le brouillard avait étamé les carreaux de sa moite haleine, et il ne put démêler qu’une silhouette confuse.”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“Jean redevint rêveur et grave, sans trop pouvoir démêler pourquoi…”







Tuesday, April 22, 2014

démêlé

démêlé nm 
definition  image
translation:
tangle, quarrel, tiff, problem

démêler avec   v to get entangled with, have problems with

note: archaic

etymology: de- + mêler — to mix

synonyms: affaire, altercation, contestation, discorde, dispute, guerre, litige, querelle,

examples:

Hugo,  “Claude Gueux” (1834)
“Que dirait la Chambre, au milieu des futiles démêlés qui font si souvent colleter le ministère par l’opposition et l’opposition par le ministère.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“[je] n'ai jamais rien eu, pour mon compte, à démêler avec lui, n'ayant jamais rien eu à démêler avec l'Académie.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“J’avais fait autographier les parties de chœur de cet ouvrage à Rome où le morceau des Ombres fut l'occasion d'un démêlé avec la censure papale.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Tous les gens qui mangeaient et qui buvaient là, devaient avoir eu des démêlés avec la justice”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
 [il] “braconnait en tout temps avec un vieux fusil qui ne partait pas, – et s’attirait des démêlés fréquents avec le garde champêtre.”

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
“A la suite de je ne sais quels démêlés avec cette domination, l’ex-officier du prince Eugène prend un grand parti : il s’expatrie.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“son air timide et farouche, que ses derniers démêlés avec la justice n’avaient fait qu’accroître.”







Monday, April 21, 2014

méplat

méplat nm 
definition  image
translation:
planes, surfaces, small near flat area on the human body

etymology: mes- — un-  + plat — flat

synonyms: plan. plat


examples:

Gautier, “Sous la Table”, Les Jeunes-France (1833)
“j’aurais voulu un signe, un point noir sur cette peau si claire et si fraîche, un méplat plus capricieux dans ces lignes calmes et correctes.”

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“la finesse d’un nez grec à narines roses, à méplats fermement coupés, jetait je ne sais quoi de positif.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Là où le dessin voulait des os, la chair offrait des méplats gélatineux,”


Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Il avait les cheveux noirs, les yeux gris-bleu, le nez légèrement incliné à gauche par un méplat,”

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“Sans doute le nez avait la pointe un peu plus effilée, les ailes moins bombées et plus minces, et le méplat du dos un peu moins prononcé que vers l’année 1813.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“les arcades sourcilières proéminentes, le nez en bec d’aigle, le menton fait d’un large méplat.”

Goncourt, Journal II (1887)
“C’est une tête originale, avec une chevelure à la Giorgion, une tête toute cahoteuse de méplats et de rondeurs turgescentes “





Sunday, April 20, 2014

efflanqué

efflanqué  adj  
definition  image
translation:
emaciated, skinny

etymology: ex- + flaque — side

synonyms: décharné, élancé, étique, gringalet, maigre, mince, osseux, rachitique, squelettique

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Qui prendrai-je ? un militaire à jabot bombé, un robin aux épaules convexes, un poète ou un peintre à la mine effarée, un petit freluquet efflanqué et sans consistance ?”
(consistance — firmness)

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“Je ne sais pas comment j'ai pu songer à donner une belle fille comme toi à ce noble efflanqué.”

Baudelaire, “Les Tentations”, Petit Poèmes en prose (1869)
“Il y avait de petits hommes efflanqués qui se suspendaient volontairement à un clou.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Véritable Américain du nord, maigre, osseux, efflanqué, âgé de quarante-cinq ans environ , il grisonnait déjà par ses cheveux ras.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“On reconnut le chat, tout efflanqué, sans poil.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
[le chat] “de Rarahu était une grande bête efflanquée, haute sur pattes, qui passait ses jours à dormir le ventre au soleil.”


Zola, La Joie de vivre (1884)
“Puis, arriva le tour d’un grand garçon de douze ans, le fils Cuche, un galopin efflanqué, maigre de vices précoces.”








Saturday, April 19, 2014

milan

milan nm 
definition  image
translation:
kite (bird of prey)

etymology:  from Latin milvus —kite

synonyms: écoufle, rapace

examples:


Nodier,  “Trilby” (1822)
“le milan resserre peu à peu lés orbes de son vol circulaire.”

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“C’était quelque chose de l’immobilité d’un milan qui vient de découvrir un nid de moineaux et qui le regarde.”

Balzac, Les Proscrits (1831)
“Quoique ses yeux fussent assez profondément enfoncés sous les grands arceaux dessinés par ses sourcils, ils étaient comme ceux d’un milan enchâssés dans des paupières.”

Sue, Atar-Gull (1831)
“Tout cela se divisait, disparaissait, fuyait comme une volée de tourterelles à l’approche d’un milan.”

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“Vous avez vu peut-être en moi la mère de famille occupée à protéger ses enfants contre le milan qui plane sur eux.”.

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“il tomba sur la comtesse de Vandenesse comme un milan sur sa proie.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Madame de Villefort éprouva ce que doit éprouver l’alouette lorsqu’elle voit le milan resserrer au-dessus de sa tête ses cercles meurtriers.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Elle eut ce sentiment d’angoisse mortelle de la colombe au-dessus de laquelle le milan trace dans l’air des cercles de plus en plus rapprochés.”








Friday, April 18, 2014

prime

prime nf 
definition  image
translation:
bonus, payment, reward

etymology: from Latin premium — recompense, prize

synonyms: bon, bonus, gain, gratification, récompense, remise, rémunération,

examples:

Gautier, “Le Garde national réfractaire”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“Le mouchard qui l’arrêtera aura une prime de vingt francs.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Brunner, qui vit dans cette rente offerte ainsi, comme une prime, fit sur lui-même un retour israélite, et prit une attitude qui dénotait la rêverie plus que froide du calculateur.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Oui, dit le banquier, mais il aura les pots-de-vin, les primes, les remises, qui lui constitueront un lopin distingué.”
(remises —  remittances )

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“Ce devant de maison est si commun à Paris et si laid, que la ville devrait donner des primes aux propriétaires qui bâtissent en pierre et sculptent les nouvelles façades.”


Zola, Thérèse Raquin (1867)
“Des ravageurs fouillaient activement la Seine pour toucher la prime.”
(ravageurs — draggers)

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]n  (1867)
“tous les rois, forcés d'emprunter, devinrent des tentateurs qui par des primes et des usures énormes forcèrent l'argent timide à devenir hardi.”




Zola, L’Argent (1891)
“Seulement, tout faillit être rompu, lorsque Daigremont exigea une prime de quatre cent mille francs, à répartir sur les quarante mille actions.”
(actions — shares)











Thursday, April 17, 2014

emmitoufler

emmitoufler v 
definition  image

translation:
to swaddle; wrap up, wrap up warmly

etymology: en- + moufle — glove

synonyms: couvrir, déguiser, emballer, embobiner, enrouler, envelopper

examples:

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“je veux prier pour l’heureux retour de mon père, répondit Modeste, et j’ai pensé qu’en m’emmitouflant ainsi, ma sortie me ferait plus de bien que de mal.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Votre femme doit recueillir l’héritage d’un oncle maternel, vieux podagre qu’elle mitonne, soigne, caresse et emmitoufle.”
(podagre — gout sufferer ; mitonne — cossets)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“le chat engraissé, fourré, emmitouflé, ne peut, tant sa patte est lourde, tirer sa griffe de son fourreau de velours.”

Daudet, Sapho (1884)
“L’enfant, tout emmitouflé d’un cache-nez, la casquette jusqu’aux oreilles, retint un cri en passant près de lui.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
"elle ressemblait, en effet, à une bonne femme, emmitouflée dans un immense châle, un foulard au cou, un autre sur la tête.’

Goncourt, Journal II (1887)
“Par le chemin de ronde, qui va de la Râpée à l’avenue de Vincennes, des bourgeois emmitouflés, des femmes au nez rouge sous leurs voiles, traînant des enfants renifleurs.”


Zola, La Bête humaine (1890)
“Des voyageurs arrivèrent, emmitouflés, chargés de valises, toute une bousculade dans le froid terrible du matin.”





Wednesday, April 16, 2014

sourdine

sourdine nf
definition  image

translation:
1 mute (for an instrument); noise reducer, baffle
mettre une sourdine  — tone down, quiet down
3 à la sordine, en sourdine — toned down, sotto voce, muted,

etymology: from sourd, from Latin surdus— deaf

synonyms: étouffoir, soudière

examples:

1


Kock,  Jean (1835)
“Et M. Mistigris tirant sa pochette sur laquelle il place une sourdine, se met à jouer une fièvre brûlante de Richard.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Pas un bruit au-dehors, les volets avaient des sourdines.”

Berlioz, Mémoires (1865)
"je fus obligé ... de prier l'artiste qui le jouait de rester assis, de manière que le pavillon de l'instrument fût tourné contre le pupitre, qui lui servait en quelque sorte de sourdine."
(pavillon — bell (of a brass instrument)

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“C’est ce qu'on appelle mettre une sourdine à son instrument!”

2

Balzac. La Peau de Chagrin (1841)
"Mettez des sourdines à vos muffles !"
 (mufles — snouts)

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Rien qu’il se fût efforcé de mettre une sourdine aux railleries qui parsemaient son horoscope, Mademoiselle Mimi ne fut point dupe des belles paroles de Marcel.”

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“Le paresseux Fleury et les fins du clergé ne voulaient qu'engourdir, mettre tout à la sourdine, éteindre le jour et le bruit.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Quand les voix tombèrent, et qu’elle eut mis la sourdine, faisant sonner les pas cadencés et perdus d’une patrouille qui s’éloigne, on applaudit beaucoup.”

Villiers de l’Isle Adam, “Les Brigands”, Contes cruels (1883)
“nos héros mettaient, maintenant, une sourdine à la Parisienne.”

Zola, L’Argent (1891)
"Vous avez raison, murmura-t-il, mettons une sourdine, d’autant plus qu’il faut voir venir l’événement."

3.

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
“Comme le savant horticulteur n’allait dans aucune société, hormis la maison Blandureau, il ignorait les démarches faites à la sourdine par le Président.”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“un jour, elle partit en sourdine.”

Zola, La Curée (1872)
"Les rideaux s'ouvrirent doucement, le piano reprit en sourdine la valse sensuelle.:

Zola,  L’Œuvre (1886)
“Même Gagnière, à un moment, quitta la table, pour se mettre au piano, où il estropia en sourdine des phrases de Wagner,.”


Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
La Môme, le dos à demi tourné à Corignon, malicieusement et en sourdine. — Eh ! allez donc ! c’est pas mon père !”








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.