Friday, March 8, 2013

matou

matou nm 
definition  image
translation:
tomcat

etymology: uncertain

synonyms: chat, mistigri

examples:


Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
"car quelle femme, à moins d'être une belle, chaste et sage reine, voudrait cacher à un tel crapaud, à une telle chauve-souris, à un tel matou."

Gautier, “Onuphrius”, Les Jeunes-France (1833)
"le ronflement d’une ville qui dort, l’aboi d’un chien, le miaulement d’un matou, le son de la goutte d’eau tombant du toit,"

Merimée, Colomba (1840)
"La souris rentre dans son trou lorsque revient le matou."

France, Le Chat maigre (1879)
"Ses yeux mi-clos, comme ceux d’un matou qui s’endort, sem­blaient consulter ceux de Miragoane.."

Zola, Nana (1881)
"Le duo se terminait par une tyrolienne bouffonne, que Prullière enleva très drôlement, d’une voix de matou irrité."

Zola, La Joie de vivre (1884)
"On l’entendait jurer et se battre, on voyait luire dans le noir, ainsi que des chandelles, les yeux de tous les matous de Bonneville."

Bourget, Mensonges (1887)
"Le matou faisait le gros dos, il frottait sa tête contre la jupe de sa maîtresse, il ronronnait voluptueusement."








Thursday, March 7, 2013

hostie

Goya
hostie nf  
definition  image
translation:
host, eucharist

note: in am older meaning, a victim of a sacrifice

etymology: from Latin hostia – victim

synonyms: pain sans levain

examples:

Vigny, Lorenzaccio (1836)
"Notre vengeance est une hostie que nous pouvons briser sans crainte et nous partager devant Dieu".

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
"Elle était d’une pâleur exsangue, et que je ne saurais mieux comparer qu’au ton de la cire vierge jaunie, ses mains, mates et blanches comme des hosties, se croisaient sur son cœur."

Balzac, Béatrix (1839)
"Elle est mince et droite comme un cierge et blanche comme une hostie."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Et lui, les coudes appuyés au bord de la table, tenant l’hostie entre le pouce et l’index de chaque main, prononça sur elle les paroles de la consécration."

Alexis, “Après la Bataille”, Les Soirées de Médan (1880)
"Même en plein exercice de son divin ministère, pendant trois ans, disant sa messe, consacrant l’hostie, donnant l’absolution, il n’avait pu s’empêcher de croire que ces voluptés."

Goncourt, Journal I (1887)
"on s'attend à voir un joli homme d'évêque, avec le geste sautillant d'un marquis tirer l'hostie d'une boîte d'or."

Zola, La Terre (1888)
"Il saisit la pièce, se la posa gravement sur la langue comme une hostie, puis, d’un coup de gosier, l’avala."







Wednesday, March 6, 2013

raboteux

raboteux adj 
definition  image
translation:
rough, uneven

etymology: from raboter  – to smoothen, plane

synonyms: ardu, dur, hérissé, inégal, rèche, rocailleux, rude, rugueux


examples:


Balzac, Les Chouans (1829)
"Il eût essayé de résister à l’action violente de deux petits chevaux bretons qui le traînaient sur une route passablement raboteuse."

Sand, Indiana (1832)
"sa franchise était si raboteuse, sa logique si aride, ses principes si absolu."

Gautier, “Omphale” (1834)
"c'était bien une vraie tapisserie de laine, raboteuse au toucher comme toutes les tapisseries possibles."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Les deux femmes, serrées l'une contre l'autre, passèrent sous la petite porte en ogive et foulèrent dans l'ombre une dalle humide et raboteuse."

Sand, “L’Orgue du titan”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"Le chemin raboteux était très-large et suivait avec une sage lenteur les mouvements de la colline."

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
"Montueuse, tortueuse, raboteuse, à peine pavée, elle ressemble bien plus à une ruelle de village qu'à une des voies de Paris."

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"Ce sol, fort inégal, très-raboteux, semblait en de certains endroits criblé de petites fondrières."











biffer


biffer
definition  image
translation:
to cross out, strike through

etymology: origin uncertain

synonyms: annuler, barrer, censurer, corriger, effacer, oblitérer, radier, raturer, rayer, supprimer

examples:

Hugo, “Préface de 1832”,  Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Éteignons le feu. Vite, supprimons le bourreau, biffons le code."

Balzac, Béatrix (1839)
"À dix heures, sa mère inquiète vint le voir, et le trouva griffonnant au milieu d’une grande quantité de papiers biffés et déchirés."

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"Et il reprit son carnet, biffant avec le plus grand soin les sommes qu’il venait de payer."

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
"Il y a aussi un paragraphe pour madame Gerdy, mais je vais le biffer, et vivement."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Et, d’un trait de plume qui écorcha le papier, il biffa le nom."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Puis elle biffa à coups de crayon les quatre premières colonnes."

Zola, L’Argent (1891)
"Puis, il biffa tout d’un trait fulgurant, froissa le papier."
(fulgurant –  lightning swift)









(fulgurant –  lightning swift)

Tuesday, March 5, 2013

dîme

Breughel the elder
dîme nf 
definition  image
translation:
tithe

etymology: from Lqtin decimus – a tenth

synonyms: dixième, impôt, taxe

examples:


Balzac, Les Chouans (1829)
"L’abbé Gudin joignit l’exemple à la prédication, en acceptant sans scrupule la dîme de nouvelle espèce que lui offrait Marche-à-terre."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"leur café, préparé avec les couches supérieures du lait destiné aux pensionnaires, et que Sylvie faisait bouillir, afin que madame Vauquer ne s'aperçût pas de cette dîme illégalement levée."

About, Le Roi des montagnes (1856)
"Il a perçu la dîme du butin, en vertu d’un usage immémorial."
(perçu – collected)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"les prêtres godaillaient tous sans qu’on les vît, et cherchaient à ramener le temps de la dîme."

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
"Ils proviennent  ,,, entre autres jouissances et redevances, la nue propriété des hommes de l'abbaye, la dîme de tous ses revenu."
(redevances – fees)

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
"Ils reçoivent du gouvernement danois un traitement ridicule et perçoivent le quart de la dîme de leur paroisse."
(perçoivent  — collect)


Zola, La Terre (1888)
"le roi avait le cens et la taille, l’évêque avait la dîme, le seigneur imposait tout, battait monnaie avec tout."
(cens –  poll tax ; taille –  feudal tax)









Monday, March 4, 2013

lorette

lorette nf 
definition  image
translation:
courtesan, woman of loose morals, high-class prostitute

note: in the hieirarchy of filles de joie, somewhere between a woman kept as the mistress of one man and a prostitute available to all comers


etymology:  in the 19th century, from the Paris neighborhood/parish Notre-Dame-de-Lorette, where many of these ladies lived

synonyms: courtisane, femme légère, fille légère, grisette

examples:

Balzac, La Muse du département (1843)
"Comme toutes ces femmes qui, du nom de l’église autour de laquelle elles se sont groupées, ont été nommées Lorettes, elle demeurait rue Fléchier, à deux pas de Lousteau."

Balzac, Une Ésquisse d’homme d’affaires (1845)
"Lorette est un mot décent inventé pour exprimer l’état d’une fille ou la fille d’un état difficile à nommer, et que, dans sa pudeur, l’Académie Française a négligé de définir."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Peu à peu ils sont parvenus à leur inoculer leur vanité et leur sottise, et c’est alors que la grisette a disparu. C’est alors que naquit la lorette."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"elle est devenue une beauté grasse, propre, lustrée et rusée, une espèce de lorette ministérielle."

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
"Originaire de ce grand-duché de Luxembourg qui fournit Paris de cochers de coupé et de bonnes de lorettes, cette fille était ce que l’on appelle populacièrement « une grande bringue "
(bringue – gangling (girl))

Baudelaire, “Les bons Chiens”, Petit Poèmes en prose (1869)
"turbulent comme un enfant, sot comme une lorette, quelquefois hargneux et insolent comme un domestique !"

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
Gavarni
"des messieurs sur des chaises buvant de la bière avec des échaudés, des dames, quelques lorettes, et puis des militaires…"
(échaudés –  scalded people)












Sunday, March 3, 2013

raccourcir

raccourcir  
definition  image
translation:
to shorten

raccourci nm ellipsis; foreshortening; short
en raccourci in short, simply put

etymology:  re- + a-+ court – short

synonyms: abrégé, accourrai, bref, court, résumé, succinct

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"la peinture des hommes qui composaient le détachement des réquisitionnaires, la description du Gars apparu sur le sommet de La Pellerine, donnent en raccourci une fidèle image de la province et de ses habitants."
(réquisitionnaires –  draftees)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Celui qui semble un gentilhomme a pris ici la route d'Avignon, une route qui raccourcit le chemin."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Ces monstres se maintenaient dans nos eaux avec une telle précision qu'ils semblaient immobiles, et j'aurais pu les décalquer en raccourci sur la vitre."
(décalquer –  trace)

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Parfois, quand tous ces grotesques tapaient à bras raccourcis sur la République, on voyait ses yeux rire sans que ses lèvres perdissent leur moue d’homme grave."

Sand, “L’Orgue du titan”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"j'avais, une fois pour toutes, adopté une pose en raccourci, dont il ne pouvait saisir nettement l'intention."

Zola,  Une Page d’amour (1878)
"c’était une fièvre, un épanouissement continu d’imaginations fantasques, tout le raccourci de la vie bouillant dans sa petite tête et sortant par lambeaux."

Féval, La Vampire (1885)
"l'un lui lança au flanc un coup de couteau donné à bras raccourci."







Saturday, March 2, 2013

ponceau

ponceau adj 
definition  image
translation:
bright red


ponceau nm corn poppy

etymology: from Latin puniceus – red, from the purple dyes of the Phoenicians

synonyms: coquelicot, cramoisi. écarlate, pavot, rouge

examples:

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"un divan de les rideaux de la fenêtre qui étaient en mousseline des Indes doublée de taffetas rose, et ornés de franges ponceau mélangé de noir."


Sue, Mystères de Paris  (1842)
"il prit sur le lit un grand châle tartan de couleur brune, à larges raies ponceau, et le posa soigneusement sur les charmantes épaules de Rigolette."

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
"– Cette robe est délicieuse !
─ Je ne t’ai jamais vue si bien mise.
─ Le bleu, le rose, le jaune, le ponceau (choisissez) te va à ravir."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Du reste, il avait la dépense d’un haut-de-chausses ponceau, de bottes, chapeau et manteau."


Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Léon, par terre, à côté d’elle, rencontra sous sa main un ruban de soie ponceau."

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
"deux encenseurs se retournaient à chaque pas vers le Saint-Sacrement, que portait, sous un dais de velours ponceau tenu par quatre fabriciens, M. le curé, dans sa belle chasuble.:
(fabriciens –  craftworkers)

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Il y en avait en soie bleue, en soie rose, en soie violette, en soie mauve, en soie ponceau."







raviser

se raviser v 
definition  image
translation:
to decide otherwise, change one's mind

etymology:  re- + avis – opinion

synonyms: changer d'avis, changer d'opinion, revenir, se rétracter



examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Mon père peut se raviser ; faites-moi le plaisir de partir à l’instant même pour Villequier."

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
"Il fut presque sur le point de renoncer à celle-là, et d’en chercher une autre ; ensuite il se ravisa, et résolut de pousser l’aventure jusqu’au bout."

Kock,  Jean (1835)
"Jean avait déjà son or dans sa poche et un pied sur les toits; il se ravise, rentre dans sa chambre."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"enfin M. Ferrand n’a qu’à se raviser, quand ce soir "


Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"Valentine fit vivement quelques pas pour sortir, mais M. de Villefort se ravisa."

Zola, Germinal (1886)
"Comme il lui tendait les deux sous, elle avança la main avec un rire soumis. Mais il se ravisa brusquement."

Zola, La Bête humaine (1890)
"le juge allait le faire passer dans la pièce voisine, pour le garder à sa disposition, lorsqu’il se ravisa."










Friday, March 1, 2013

pain bis

pain bis nm  
definition  image
translation:
brown bread, dark bread, whole-wheat bread

etymology: from Late Latin bisus, origin beyond that unclear

synonyms: pain complet

examples:


Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Puis, ayant mangé, ils jetèrent sur le pavé ce qui restait de leur soupe et de leur pain bis."

Gautier, “La Vie dans la mort” , La Comédie de la Mort (1838)
"Le pain bis des pasteurs, quelques noix sur la table"

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"elle mangeait le pain bis d’une vie honnête."

Sand, La Mare au diable (1846)
"la grosse boiteuse réussit à leur servir une omelette de bonne mine, du pain bis et du vin clairet,"

About, Le Roi des montagnes (1856)
"on y trouve en toute saison une outre de vin résiné, une bouteille de rhaki, c’est-à-dire d’anisette, du pain bis, des œufs."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"les dieux viennent manger sur terre le pain bis des humains."


















Bourget, Mensonges (1887)
"vaut mieux un morceau de pain bis chez soi qu’une dinde truffée chez les autres."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.