Monday, June 30, 2014

hure

hure nf 
definition  image

translation:
boar’s head, any shaggy head, fish head (of some large fish)

etymology:
uncertain

synonyms:  face, groin, mufle, tête

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“Anaxandrides, cité par Athénée, déclare que Nérée seul a pu le premier imaginer de manger la hure de cet excellent poisson.”

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Sur des bahuts ciselés, de splendides émaux chatoyaient çà et là ; une hure de sanglier en faïence couronnait un dressoir magnifique.”

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“un menton terminé en hure de sanglier, des lèvres gercées et cuites par les liqueurs fortes, des yeux entourés de quatre ou cinq orbes noirs.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“d’admirables peintures, dues à quelques artistes inconnus, représentent les gloires de la table : les saumons, les hures de sanglier, les coquillages ; enfin tout le monde mangeable.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“ce sont en effet les morceaux par excellence, comme la bosse du bison, la patte de l’ours ou la hure du sanglier.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Les deux panneaux latéraux de la devanture, également peints et sous verre, représentaient de petits Amours joufflus, , jouant au milieu de hures, de côtelettes de porc, de guirlandes de saucisses.”


Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Qu’y a-t-il de commun entre le plaisir d’Archimède trouvant les lois de la pesanteur et la volupté immonde d’Apicius dévorant une hure de sanglier !”












Sunday, June 29, 2014

repère

repère nm 
definition  image
translation:
mark, landmark

point de repère  nm landmark, reference point

etymology: from Latin reperire— to find again

synonyms: marque, taquet, trace

examples:



Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Nous eussions été incapables de le trouver nous-mêmes, sans un point de repère que j'avais fait au mur.”

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“il devenait difficile de se créer des points de repère dans ces solitudes blanche.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“pas une pièce à conviction, pas le plus faible indice pouvant servir de point de repère ou de départ.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Le Nautilus ne semblait pas bouger. C'est que les points de repère manquaient.”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“Ces plages du désert ont cinq cents lieues de long, sans un point de repère pour le navire qui passe.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“Comment peut-il nous conduire à travers ces espaces nus, sans points de repère ?”

Zola, L’Argent (1891)
“Ses points de repère étaient posés, les emplacements des stations choisis, quelques-uns en pleine solitude.”
























Saturday, June 28, 2014

mordoré

mordoré  adj 
definition  image
translation:
golden brown, bronze-colored

etymology:  more (variation of Maure) — moor (of North Africa)  + doré — gilt

synonyms: bronzé, brun, doré

examples:

Gautier, “Arria Marcella” (1852)
“Le Vésuve découpait dans le fond son cône sillonné de stries de laves bleues, roses, violet mordorées par le soleil,”
(stries — ridges)

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
[elle] “allongea vers la flamme du foyer la pantoufle mordorée qui emprisonnait son pied gauche,”

Rimbaud, “Le Forgeron”, Poésies (1870-1872)
“Les pattes des vieux rois mordorés, sur la France
Poussent leurs régiments en habits de gala,”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“On déballait les carpes du Rhin, mordorées, si belles avec leurs roussissures métalliques.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“elle portait une écharpe de cachemire sur une robe de mousseline blanche plissée à la taille et qui laissait passer le bout d’une bottine mordorée.”

Goncourt, Journal II (1887)
“C’était dans les tons mordorés de l’arbre et dans les tons gorge-de-pigeon de la pierre, je ne sais quoi de théâtral.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“des degrés, tant les grilles et la lampe mordorées et l'harmonium accompagnateur à messe basse.”





\

Friday, June 27, 2014

propret

propret  adj 
definition  image
translation:
tidy, neat, spick and span

etymology: diminutive of propre — clean

synonyms: coquet, élégant, net, pimpant, soigné


examples:

Musset, Lorenzaccio (1836)
“Une jeune chatte qui veut bien des confitures, mais qui ne veut pas se salir la patte. Proprette comme une Flamande !”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Jamais d’une riche soie
Son corsage n’est paré.
Sous une toile proprette
Son triomphe est assuré.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Sur le devant, il y a une jolie bonne proprette qui tient sur ses genoux une petite fille.”

Baudelaire, “Les Projets”, Petit Poèmes en prose (1869)
“Et plus loin, comme il suivait une grande avenue, il aperçut une auberge proprette.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“elle était devenue « tante Lison », une humble parente, proprette, affreusement timide.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“La bonne vieille grand’mère, pauvre et proprette, s’en alla en remerciant, dès que la lettre fut relue et l’enveloppe fermée.”

Zola, La Terre (1888)
“Ce n’était plus le vieux paysan propret, avec son cuir bien rasé, ses pattes de lièvre correctes, portant des blouses neuves et des pantalons noirs.”










Thursday, June 26, 2014

roquet

roquet  nm 
definition  image
translation:
little dog, yappy little dog

etymology: from Old German rakel — dog

synonyms: chien hargneux

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Me vois-tu jouant de la guitare sous la fenêtre d’une cuisine et supplanté par un marmiton portant le roquet d’une vieille douairière crachant sa dernière dent ?”

Balzac, César Birotteau (1837)
“Quelques hardis roquets se glissaient malgré lui dans le sanctuaire.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“c’est un bien gros chien pour accompagner un pauvre roquet comme moi !”

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
“Vous ressemblez à un roquet impatientant un tigre.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“un jeune palefrenier même était accouru avec ses sabots pleins de paille, jurant dans cette entrée dallée de marbre comme un roquet galeux sur un tapis des Gobelins.”

Maupassant,  Contes de la bécasse (1882)
“Mme Lefèvre trouva fort beau ce roquet immonde, qui ne coûtait rien.”

Maupassant, “Madame Baptiste”, Mademoiselle Fifi (1882)
“Un roquet pressé sentait le pied de tous les arbres, cherchant des débris de cuisine.”







Wednesday, June 25, 2014

menées

menées nf plural
definition  image
translation:
intrigues, maneuvers

etymology:  from mener — to lead

synonyms: brigue, cabale, calcul, conspiration, intrigue, machination, manoeuvres, tactique, tripotage


examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Toutes vos petites menées sont connues ; mais les personnes qui ont intérêt à les réprimer sont averties.”

Balzac, Séraphita (1835)
[il] “se déclara l’ennemi des intrigues secrètes et des menées sourdes, qu’il regardait comme des moyens indignes pour arriver à son but.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Il n’y avait plus à supposer que le procureur du roi eût rien su d’avance et se fût prêté à aucune des menées d’Andrea.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“M. et Mme Rivet grondèrent Lisbeth, la traitèrent de folle, honnirent les réfugiés, dont les menées pour redevenir une nation compromettaient la prospérité du commerce.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Ensuite les menées, les conspirations, les cabales de mes ennemis se donneraient là trop aisément carrière.”
(donner carrière  — give free rein)

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“un article terrible sur les menées du clergé, en réponse à un entrefilet de Vuillet.”










Féval, La Vampire (1885)
“Selon toute apparence, le mystère se rapportait à des menées politiques.”

Tuesday, June 24, 2014

entonner

entonner
definition  image
translation:
1. strike up, launch into (a song); intone
2. fill, pour using a funnel; make someone drink

etymology:  
1. en + tonner — thunder
2, en + tonne — barrel (related to entonnoir)

synonyms:
1. chanter, commencer, psalmodier
2.  boire, engloutir, faire avaler, gaver, verser


examples:

1.

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
:J’ai entendu les huit chantres du roi de Sicile entonner le premier verset de la haute messe de sept heures dans la Sainte-Chapelle.”

Sue, Mystères de Paris   (1842)
“plus de clarinette mélancolique, plus de regard piteux et implorant, mais un drôle alerte, jovial et dispos, qui entonne une chanson de cabaret…"

Sand, La Mare au diable (1846)
“il entonna d’une voix puissante: Voilà six mois que c’était le printemps,”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
[il] “se mit à faire dans l’atelier des sauts d’acrobate et entonna à tue-tête la célèbre romance suivante.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Et Gorenflot se mit à entonner sa chanson favorite,”

Daudet, “Le Concert de la Huitième”, Les Contes du lundi (1875)
“la cantinière s’était réveillée et, serrée dans la foule, dévorée par tous ces yeux, se tordait de rire, elle aussi, pendant que le vieux entonnait de sa voix de rogomme.”


Daudet, Sapho (1884)
“elle entonnait de sa voix de contralto, meurtrie et passionnée.”

2.

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Elle entonna dans la bouche de Schmucke une cuillerée de potage.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Et le Prussien, sans prononcer un mot, entonnait coup sur coup des lampées de cognac.”

Maupassant,  La Main gauche (1889)
“Chacun d'eux, les yeux rouges, sa préférée sur les genoux, chantait ou criait, tapait à coups de poings la table, s'entonnait du vin dans la gorge.”







Monday, June 23, 2014

fourvoyé

fourvoyé adj 
definition  image
translation:
sidetracked, misled

fourvoyer v to mislead; misguide
se fourvoyer v to be mistaken

etymology: from Latin foris — outside of + via — way

synonyms: dépisté, dérouter, désorienté, égaré, mal renseigné, perdu


examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Présumant que c’était quelque palefrenier fourvoyé, l’huissier l’arrêta.”

Gautier, “Onuphrius”, Les Jeunes-France (1833)
“cependant les fers de son cheval sonnant sur la pavé montraient qu’il ne s’était pas fourvoyé.”

Balzac, “Gambara” (1837)
“[il] arrêtait un plan qui pouvait être modifié plus tard par ses inspirations de détail, mais qui ne lui permettait jamais de se fourvoyer en chemin.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Or, se hâta d’interrompre le jésuite en voyant que son acolyte se fourvoyait, or votre thèse plaira aux dames, voilà tout.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
?Madame de La Motte s'était fourvoyée dans chacun de ses calculs.?

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Aujourd’hui l’écueil des Hanois éclaire la navigation qu’il fourvoyait.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Sa vanité le fourvoyait.”




Sunday, June 22, 2014

réglisse

réglisse  nf 
definition  image
translation:
licorice , liquorice

etymology: from Latin liquiritia — licorice from Greek glykyrrhiza — sweet root


examples:

Sue, Mystères de Paris   (1842)
“Tiens, voilà de la fameuse réglisse ; c’est un gendarme qui me l’a donnée, faut pas que ça t’en dégoûte !”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Ce comité de chimie faisait un affreux mélange de mélasse, de réglisse et de caramel.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Sa figure grasse, molle et sans barbe, semblait teinte par une décoction de réglisse Claire,”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“Partout, un encombrement prodigieux de marchandises de toute espèce ; soieries, minerais, … colzas, réglisses, cannes à sucre.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“ils souriaient aux pommes tapées, au bois de réglisse, aux pruneaux, au sucre candi des épiciers et des droguistes.”
(pommes tapées — preserved apples  ; sucre candi — sugar candy )

Huysmans, À Rebours (1884)
“On avait mangé …des gibiers aux sauces couleur de jus de réglisse et de cirage.”

Goncourt, Journal  III (1897)
“Le vin ordinaire des grandes cocottes,  (…) était à la maison, une boisson faite de centaurée, de réglisse, et encore je ne sais quoi de rafraîchissant et de dépuratif.”
 (centaurée — centaury, herb used to flavor bitter liqueur)







Saturday, June 21, 2014

pondre

pondre v 
definition  image
translation:
to lay (eggs); deliver, produce (especially something written)

etymology: from Latin ponere — to put, place

synonyms: accoucher, composer, produire

examples:


Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“serez-vous fécond ? Pondrez-vous régulièrement des sonnets ?”



Dumas, Mes Mémoires (1856)
“les poules avaient eu l'obligeance de pondre une vingtaine d'oeufs.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Il entendait seulement le battement intérieur de sa tête, avec le cri d’une poule, au loin, qui pondait dans les cours.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“la femelle pond ses œufs ; les petits éclosent, et, l’année suivante, la récolte de l’édredon recommence.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Les ouvriers seuls pondent des petits comme les poules, sans s’inquiéter de ce que ça coûtera.”

Maupassant, “La Roche aux guillemots”, Contes du jour et de la nuit (1885)
 “une bande d'émigrants traverse l'Océan, et, tous les ans, vient pondre et couver au même endroit, à la roche dite aux Guillemots.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“Mais les écus sont rares ici, et il n’est poule, oie, ni cane dans ma maison qui ponde des œufs d’or.”





Friday, June 20, 2014

taon

taon nm 
definition  image
translation:
horsefly, deerfly, gadfly

taonner v to plague, sting

etymology: fem Latin tabanus —horsefly

synonyms: mouche piquées

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Seulement il tourna la tête en arrière, à droite, puis à gauche, en la balançant comme fait un taureau piqué au flanc par un taon.”

Hugo, ”Il n’avait pas vingt ans”, Les Chants du crepuscule (1835)
“Quand Castlereagh, ce taon qui piqua Bonaparte,
Cet anglais mélangé de Carthage et de Sparte,
Se plonge au cœur l’acier et meurt désabusé.”

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“Il resta dans la poche de Vilquin, au cœur de la famille Vilquin, observant Vilquin, gênant Vilquin, enfin le taon des Vilquin.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Caroline bondit comme une lionne piquée par un taon.

Barbey d’Aurevilly,  “Le Bonheur dans le crime”, Les Diaboliques (1874)
“Quant à l’horrible bourdonnement du crime soupçonné qui avait couru, il s’engourdit bientôt comme celui d’un taon qui tombe lassé dans une ornière.”


Verne, Michel Strogoff (1876)
“C’est là une funeste région, que l’homme dispute chèrement aux tipules, aux cousins, aux maringouins, aux taons, et même à des milliards d’insectes microscopiques.”
(tipules — daddy longlegs ; cousins — crane flies ; maringouins —  kind of mosquito)

Maupassant, “L’Âne”, Miss Harriet (1884)
“L’âne reçut la charge dans les cuisses, mais le plomb était si petit et tiré de si loin qu’il se crut sans doute piqué des taons.








Thursday, June 19, 2014

aiguillon

aiguillon nm 
definition  image
translation:
goad, prod, sting

aiguillonner v to goad, prod, arouse, spur on

etymology: from aiguille — needle Latin acutus — sharp

synonyms: aiguille, coup de fpuet, dard, encouragement, foquet. piquant

examples:


Musset, Gamiani (1833)
“je compris l’horrible perversité de ma tante et de ses infâmes compagnons de débauche, que l’image de tortures affreuses aiguillonnait seule encore.”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Le sang remonte à son front qui grisonne ;
Le vieux coursier a senti l’aiguillon,”

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Les viveurs savaient prouver à cet enfant que ses dettes seraient l’aiguillon d’or avec lequel il piquerait les chevaux attelés au char de sa fortune.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“j’avais besoin d'un certain aiguillon pour me pousser tout à fait,”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“le bouvier, grand garçon hâlé et sauvage comme un pâtre de la campagne romaine, s’appuyait sur la gaule de son aiguillon,”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“À huit heures, les bœufs, pressant leur marche sous l’aiguillon d’Ayr arrivèrent à la station de Red-Gum.”




Maupassant, “L’Héritage”,  Miss Harriet (1884)
“Il eut d’abord un geste d’impatience, une révolte contre ce despotisme qui allait lui retomber sur le dos, puis un désir brusque et violent de parvenir l’aiguillonna.”








Wednesday, June 18, 2014

écot

écot nm 
definition  image
translation:
share (of a bill)

etymology: from Germanic root meaning contribution, or tax, as in English scot-free and Germanic Schoß — tax

synonyms: contingent, contribution, dépense, quote-part, quotité


examples:

Musset, Les Deux Maîtresses (1837)
“[il] refusait dédaigneusement des parties de plaisir où il ne pouvait payer son écot.”

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
“D’ici à l’allée des Veuves il y a loin ; il pleut à verse ; payons l’écot, et prenons un fiacre.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Je tâtai mes poches pour savoir si j'étais en mesure de payer mon écot.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“ils parlèrent d’une partie à six, faite par eux dans un restaurant de Bougival, où les femmes avaient payé leur écot.

Goncourt, Journal I (1887)
“Chacun paye son écot de bonne humeur.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“ne pouvant souffrir l’idée de laisser payer mon écot par M. d’Anqueti ,, je résolus de vendre une bague.”

Zola, Lourdes (1893)
“chaque compartiment n’était plus qu’une tablée de hasard, une dînette où chacun apportait son écot.”






Tuesday, June 17, 2014

au pas

au pas  
definition  image
translation:
slowly, at a walk

etymology: from au pas de cheval — walking gait of a horse

synonyms: lentement

examples:

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Conscrits, au pas ;
Ne pleurez pas,
Ne pleurez pas ;
Marchez au pas.

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
:Ces femmes attiraient donc le soir aux Galeries de Bois une foule si considérable qu’on y marchait au pas, comme à la procession ou au bal masqué.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“lorsqu'elles arrivèrent à la rue de Soissons, rue étroite et accidentée, force fut, à cause de l'encombrement, d'aller au pas.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Pendant cette conversation, les chevaux avaient ralenti leur allure et cheminaient au pas.”

Zola, La Curée (1872)
“Au retour, dans l'encombrement des voitures qui rentraient par le bord du lac, la calèche dut marcher au pas.”

Maupassant, "L’Apparition", Contes divers 1881 (1881)
“Puis j'entrai dans la forêt et je mis au pas mon cheval.”

Villiers de l’Isle Adam, “Maryelle”, Contes cruels (1883)
“La voiture, d'après son désir, allait au pas.

Zola, La Débâcle (1892)
“Il comptait bien faire en trois heures le trajet, même si l’on ne marchait qu’au pas.”







Monday, June 16, 2014

découplé

découplé  adj  
definition  image
translation:
(well) proportioned, formed

note: also menas uncoupled, a couple breaking up

etymology: de- + coupler; originally from letting loose a pack of dogs

synonyms: agile, bâti, bien taillé, développé, dispos, tailé


examples:

Kock,  Jean (1835)
“Certainement mademoiselle Adélaïde Chopard ne manquerait pas de mari!... Une fille superbe!... si bien découplée!”

Balzac, Autre Étude de femme (1842)
“il avait bien huit à neuf pouces, admirablement proportionné, peut-être un peu gros, mais d’une vigueur prodigieuse, et leste, découplé comme un lévrier.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“peut-être n’a-t-il vécu si sagement depuis deux ans que pour épouser cette petite, s’il peut avoir d’elle un beau garçon agile et decouplé.”

Sue, Mystères de Paris  (1843)
“La Louve était une grande fille de vingt ans, leste, virilement découplée, et d’une figure assez régulière,”

Merimée, Carmen (1845)
“Pour la plupart les hommes sont bien découplés, sveltes, agiles.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Jacques de Boiscoran était alors un homme de vingt-six à vingt-sept ans, brun, grand, vigoureux, bien decouplé.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Virginie, alors âgée de vingt-neuf ans, était devenue une femme superbe, découplée, la face un peu longue entre ses deux bandeaux d’un noir de jais,”








Sunday, June 15, 2014

chardon

chardon  nm 
definition  image
translation:
thistle

etymology: from Latin carduus — thistle, artichoke

synonyms: cirse



examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“ce sol n’offre de toutes parts que des chardons, des herbes sèches et flétries,”

Musset, On ne badine pas avec l’amour (1834)
“son écuyer transi gourdine à tour de bras le pauvre animal, qui hoche la tête, un chardon entre les dents.”
(gourdine —  clubs)

Gautier, España (1845)
“Ni pouvoir en passant cueillir à pleines mains…
Les fleurs de l’idéal aux chardons des chemins.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
“Je me le figurais courant sous les beaux arbres de la route d’Altona, gesticulant, tirant au mur avec sa canne, d’un bras violent battant les herbes, décapitant les chardons.

Baudelaire, “Chacun son Chimère”, Petit Poèmes en prose (1869)
“Sous un grand ciel gris, dans une grande plaine poudreuse, sans chemins, sans gazon, sans un chardon, sans une ortie, je rencontrai plusieurs hommes qui marchaient courbés.”

Zola, “Les Coquillages de M. Chabre “,  Naïs Micoulin (1883)
[elle était] “amusée par les chardons bleuâtres et les plantes grasses d’un vert sombre qui tachaient les murailles grises des falaises.”

Zola, La Terre (1888)
“Plutôt que d’en lâcher un setier, j’irais tous les matins y regarder pousser les chardons !”
(setier —  an ancient measure of grain and liquid)









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.