Wednesday, December 31, 2014

caramboler

caramboler v 
definition image
translation:
1. (billiards) to hit two balls with one shot; to click balls together; to play billards
2. to ricochet, strike together, carom

carambolage nm carom;  smash-up, pile-up


etymology: from Spanish carombola, caram- (uncertain) + bola — ball



synonyms:  accidenter, heurter. tringler

note: (slang) to have sex with

examples:

1.

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“à gauche une galerie donnant sur le jardin conduisait à la salle de billard dont on entendait, dès la porte, caramboler les boules d’ivoire.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“On carambolait déjà au Café turc, pendant que les estaminets
 spéciaux des théâtres fermaient l’œil comme des hiboux qu’ils sont.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“J’avais entraîné ce soir-là à l'Opéra un de mes amis, étudiant parfaitement étranger à tout autre art que celui du carambolage.


Maupassant, “Mademoiselle Perle”, La petite Roque (1886)
“Je commençai donc la partie [de billard]; je fis quelques carambolages.”

Goncourt, Journal II (1887)
“je cherchais un carambolage par les quatre bandes, sur le billard du casino.”

2.

Balzac, La Cousine Bette (1846)
:Vos enfants n’en diront pas autant de leur père, qui carambole en ruinant son fils et ma fille.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Oh ! ça va-t-il vous amuser, car c’est un vrai carambolage.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“voilà comme nous les carambolons, ces petites bêtes, nous autres Provençaux !”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Campardon ferma la porte à double tour, furieux, murmurant :— Eh ! va te faire caramboler ailleurs !”

Huysmans, À Rebours (1884)
“un carambolage de vols organisés qui se répercutait de proche en proche.”






Monday, December 29, 2014

nacelle

nacelle nf
definition image
translation:
basket (of a hot-air balloon), gondola; bark, wherry. little rowboat

etymology: perhaps from Latin navicella — small boat

synonyms: barque, bateau, canot. embarcation, esquif, panier

examples;


Lamartine, “Le Pasteur et le pêcheur”, Méditations poétiques (1820, ed. 1848)
“L’humble berger vantait les doux soins des troupeaux,
Le pêcheur sa nacelle et le charme des eaux;”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Sur une onde tranquille
Voguant soir et matin,
Ma nacelle est docile
Au souffle du destin.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Le lit était un grand lit d’acajou en forme de nacelle.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“La nacelle, de forme circulaire et d’un diamètre de quinze pieds, était construite en osier,.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“J’étais comme un jeune homme aux instincts navigateurs, qui, n'ayant jamais vu que les nacelles des lacs de ses montagnes, se trouverait brusquement transporté sur un vaisseau à trois ponts en pleine mer.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“La mer, immobile et transparente, semblait assister, recueillie, au baptême de sa nacelle, roulant à peine, avec un tout petit bruit de râteau grattant le galet.”



Flaubert, Dictionnaire des idées reçues (1880, pub. 1911)
NACELLE : Tout batelet qui porte une femme. « Viens dans ma nacelle ! »




Sunday, December 28, 2014

haras

haras  nm
definition image
translation:
stud farm, horse farm

etymology:  uncertain

synonyms:  écurie

examples;

Balzac, Béatrix (1839)
“Si vous aviez des haras dans vos terres, si vous y éleviez des mille à douze cents chevaux, … ce serait grand et beau.”

Sue, Mystères de Paris  (1842)
“Sur ces entrefaites, Tom fut chargé par le grand-duc d’aller visiter plusieurs haras d’Autriche.”

Merimée, Carmen (1845)
“En revanche, il se montra expert en matière de chevaux. Il critiqua le mien, ce qui n’était pas difficile; puis il me fit la généalogie du sien, qui sortait du fameux haras de Cordoue.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“ils sont tous pareils, noirs, sans une seule tache, excepté une étoile au front, car à ce privilégié du haras on a choisi des juments, comme aux pachas on choisit des favorites.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il fallait prendre une spécialité, comme les haras par exemple, écrire plusieurs mémoires sur une question d'intérêt local.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"son mari, inspecteur général des haras, avait épousée pour sa beauté.”

Villiers de l’Isle Adam, “L’Annonciateur”, Contes cruels (1883)
“un étrange palais superpose ses jardins suspendus, ses galeries, ses chambres sacerdotales aux solivages de bois précieux, ses pavillons entourés d'oliviers, ses haras de basalte aux terrains sillonneux pour l'élève des étalons de guerre.”









Saturday, December 27, 2014

nervure

nervure nf
definition image
translation:
vein, rib

etymology:  from Latin nervus — sinew, tendon, cord

synonyms: arête, branche, charpente, fil, ganse, nervation, saillie

examples;



Balzac, “Jésus-Christ en Flandre” (1831)
“les nervures délicates qui dessinaient si purement les angles de tous les cintres gracieux.”

Balzac, Séraphita (1835)
“au bout de la longue avenue bordée de vieux sapins que le cours du torrent avait onduleusement tracée dans la forêt, sentier couvert en arceaux à fortes nervures comme ceux des cathédrales.”

Gautier, España (1845)
“C’est un bâtiment pauvre, en grosses pierres grises,
Sans archanges sculptés, sans nervures ni frises.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“dans l'air, à mi-hauteur du vaisseau, flottait une ombre, pénétrée par le reflet des ors décorant la nervure des pendentifs et le feuillage des chapiteau.”
(pendentifs —  pendantives, curved triangle of vaulting formed by the intersection of a dome with its supporting arches.)

France, Le Chat maigre (1879)
“C’était de toutes parts des dos de veau à ner­vures et à fleurons, des tranches rouges ou chinées, des couvertures jaunes, bleues, rouges, qui pendaient à demi arrachées.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“L’un d'eux a ouvert sur ma tête un immense parapluie, à nervures très rapprochée.”

Zola, Le Rêve (1888)
“Pareille à un caveau taillé dans le roc, étroite et nue, avec les simples nervures de sa voûte basse, elle n’était éclairée que par le vitrail, la légende de saint Georges.”






Friday, December 26, 2014

guimbarde

guimbarde nf
definition image
translation:
1. old cart, old vehicle, rattletrap
2.  jew’s harp

etymology: unknown

synonyms:  automobile, chariot, voiture

examples:

1.


Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Il rêvait d’établir un nouveau service de diligences entre Argueil et Rouen, qui ne tarderait pas, sans doute, à ruiner la guimbarde du Lion d’or.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“[il] aurait mieux fait pour son nom, pour sa gloire, de ne pas entrer dans cette fatale guimbarde et de continuer pédestrement sa route,”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
“il y eut ainsi tout le long de la grande route une double ligne de guimbardes rustiques, charrettes, cabriolets, tilburys, chars à bancs, voitures de toute forme et de tout âge.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“Mais le jeune homme, au moment où il passait contre le prêtre, fit tomber brusquement dans l’ornière la roue de sa guimbarde lancée à toute vitesse.”

Daudet, Sapho (1884)
“Ils rentraient du théâtre, et montaient en voiture, sous la pluie, à une station du boulevard. L’équipage, une de ces guimbardes qui ne roulent qu’après minuit.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Des voitures passent faisant le trajet de Saint-Denis à Versailles…. On dirait des guimbardes, revenant de Coblentz.”

Zola, La Terre (1888)
“Ils sortirent d’un air de regret, et le vétérinaire, qui montait dans sa vieille guimbarde disloquée, répéta :— Un chat qui ne vaut pas la corde pour le foutre à l’eau !… Enfin, quand on est riche !”




2.

Verne, Une Ville flottante (1871)
“Ils portaient des lorgnettes faites de deux bouteilles accouplées, et des guimbardes composées de boyaux tendus sur une vessie.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Il tira de sa blouse une guimbarde et se mit à souffler dedans.”






Thursday, December 25, 2014

numéroter

numéroter v
definition image
translation:
to number, assign a number tom count

etymology: from numéro — number



synonyms:  chiffrer, coter, immatriculer, marquer, paginer

examples;

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“le marchand de vin ou son garçon numérotaient les hommes à leurs chapeaux et les femmes au dos.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Nous eûmes une peine horrible à nous placer : nos places n'étaient pas numérotées.

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Richard Shandon présidait à l'aménagement de cette précieuse cargaison en homme qui s'y entend; tout cela se trouvait casé, étiqueté, numéroté avec un ordre parfait.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Gilliatt charpenta et menuisa deux caisses où il déposa, pièce à pièce, les deux roues soigneusement numérotées.”


Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Longue, étroite, basse de plafond, percée de quantité de petites portes numérotées, comme le corridor d'un hôtel garni,

Loti, Aziyadé (1879)
“Tout est prévu, réglé, numéroté ; il y a des lois surtout et des règlements pour tout le monde,”

Maupassant, “L’Héritage”,  Miss Harriet (1884)
“Le jeune homme écrivait sur une grande table, au milieu de dossiers ouverts et de papiers épars, numérotés avec de l’encre rouge ou bleue.”



Wednesday, December 24, 2014

aboucher

s’aboucher v
definition image
translation:
to come together join up, assemble, parley

aboucher v  to butt, connect, plug om, bring together

etymology:  à + bpuche  — mouth

synonyms: avouer, accoupler, joindre, mettre en rapport, rapprocher, réunir

examples:


Sue, Mystères de Paris (1842)
“Ces misérables, apprenant le départ de Germain, vinrent à Paris, s’abouchèrent avec Bras-Rouge et se mirent à la poursuite du fils du Maître d’école,”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“elles sont si difficiles, si vétilleuses, il faut s’aboucher avec des gens placés si bas, avec des domestiques,”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Il avait entendu parler du monsieur qui distribuait de la poudre à la petite porte de l'Institut, et s'était rendu à la petite porte de l'Institut pour s'aboucher avec ce digne citoyen.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Grâce à Dussardier, la veille au soir, il s'était abouché avec une dame.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Le cercle ne s’étendit pas, mais Logre promit de l’aboucher avec d’autres réunions qu’il connaissait.”

Zola, “Madame Sourdis”,  (1880)
“il faisait mine de ne pas vouloir se rendre à un déjeuner de garçons, où l’on devait l’aboucher avec un très riche amateur.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Chez Véfour, dans le salon de la Renaissance, où autrefois j’ai abouché Sainte-Beuve avec Lagier, je dîne ce soir avec Mme Sand, Tourguéneff, Flaubert.”










Tuesday, December 23, 2014

pilon

pilon nm
definition image
translation:
1. pestle, power hammer, pile driver
2. drumstick (of a chicken, turkey)

piler v to crush, grind


etymology: from Latin pilum — javelin or pila — pillar

synonyms:  1.  broyeur, marteau  2, cuisse, patte

examples: 

1.

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Le lieutenant mit pied à terre devant une boutique de la rue des Lombards, à l'enseigne du Pilon-d'Or.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Ils recueillirent des palonniers de voiture, des jambes de fauteuil, des verrous de cave, des pilons de pharmacien.”
(palonniers —  bar, beam)

Villiers de l’Isle Adam, “Impatience de la foule”, Contes cruels (1883)
“Debout contre une vaste cuve, il agitait son lourd pilon de pierre et, tout en écrasant distraitement le grain dans le lait sale.”


Zola, La Joie de vivre (1884)
“tout Bonneville se faisait tremper pour voir enfoncer les pieux à l’aide d’un pilon.”

Zola, La Débâcle (1892)
“cette masse compacte semblait y avoir été entrée de force, à coups de quelque pilon gigantesque.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“À le comparer aux machines, il ne donnait pas l’idée d’un marteau-pilon qui martèle le fer d’un choc terrible.”

Goncourt, Hokousai (1896)
Cuvette de cuisine, dans laquelle est un pilon sur lequel est posé un oiseau et, derrière la cuvette, une tige de cerisier fleuri.”

2.


France, Le Livre de mon ami (1885)
“Assis devant la table, sur le bord de la bancelle  et mordant un énorme pilon de volaille, il avait l'air d'un petit Hercule dévorant sa massue.
(bancelle —  small bench, long and narrow)

France. Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893) 
Oh! s'écria mon père, en agitant au bout de sa fourchette un pilon de la volaille qu'il découpait, oh! que voilà des discours ténébreux.


Feydeau, Dormez, je le veux ! (1897)
Eloi. — J’ai pris un pilon, pour une fois.
Justin. — Oui, oui, c’est bien… moi je prends le croupion, alors !”

Friday, December 19, 2014

marguillier

marguillier nm
definition image
translation:
churchwarden

note: in the 19th century, synonymous with bourgeois respectability

etymology:  from Latin matricularius  — a minor church official in charge of matriculating (registering) students

synonyms:  bédeau, fabricen

examples:

Sue. Kernok le pirate (1830)
“je ne m’étonne plus s’il était marguillier et s’il rendait le pain bénit.”


Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“M. de Rênal pouvait compter sur les larmes et la pitié d’un de ses amis le marguillier de la paroisse “

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Dieu n’est pas une portière ni un marguillier, et, quoiqu’il soit vieux, il n’est pas encore tombé en enfance.”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“De l’enfant quel peut être le père ?
N’est-ce pas mon voisin le banquier ?
Les cadeaux mènent vite une affaire.
Sonnons fort : il est gros marguillier.

Dumas, Les Frères corses (1845)
“on eût dit, moins les figures quelque peu rébarbatives, d’honnêtes marguilliers suivant un procession.”


Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“un jury de choix, une assemblée de gens riches qui ont intérêt à servir la cause de M. de Cazalis... Ils sont tous plus ou moins marguilliers, plus ou moins répandus dans les salons de la noblesse.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“devenir quelqu'un de posé dans son hameau, dans sa paroisse,- marguillier après avoir été rouleur de mer.”








Thursday, December 18, 2014

mamelon

mamelon nm
definition image
translation:
nipple; knoll, hillock

se mamelonner v to mound up
mamelonneux nm filled with knolls. hilly

etymology: from mamelle — breast

synonyms:  aréole, bouton, sein; tétin; butte, colline, croupe, dôme, éminence, monticule, tertre

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Et puis je suis comme le maréchal de Gié au siège de Pontoise, j’ai ma droite appuyée à un mamelon.”

Gautier, “Montée sur le Brocken” , La Comédie de la Mort (1838)
“l’on voit, sous soi, les plus fiers mamelons
se fondre et s’effacer au flanc de la montagne,”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“entre des forêts de hêtres, de frênes et de bouleaux, du sein desquelles émergeaient des dômes verdoyants, des mamelons tapissés d’un houx vigoureux et des pics aigus.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le dessous des cartes dans une partie de whist”, Les Diaboliques (1874)
“au moral, tout avait glissé comme sur le plus dur mamelon des glaces polaires.”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“une forêt redevenue vierge, dont les cimes se mamelonnaient sans fin, tachées du vert-jaune, du vert pâle, du vert puissant de toutes les essences.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“il distingue une plaine aride et mamelonneuse, comme on en voit autour des carrières abandonnées.”

Maupassant, “Mademoiselle Perle”, La petite Roque (1886)
“Roüy est bâti sur une côte, ou plutôt sur un mamelon qui domine un grand pays de prairies.”




Wednesday, December 17, 2014

zézayer

zézayer v
definition image
translation:
to lisp

note: particularly, speaking using the sound z instead of j or soft g

etymology:  oomatopoeic

synonyms:  bléser, chuinter, avoir un cheveu/un fil à la langue, zozoter

examples:

Gautier, “Le Club des Haschischins” (1846)
“J’entendais des frôlements d’étoffes, des craquements d’escarpins, des voix qui chuchotaient, susurraient, blésaient et zézayaient.”
(susurraient — whispered ; blésaient —  lisped)


Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“il avait l'air de chercher sa pensée, bégayait, zézayait.

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Et, zézayant à la manière des nourrices : - " Avons pas toujours été bien sage ! Avons fait dodo avec sa femme ! “”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“elle se trémoussait comme une gamine et zézayait pour être gracieuse.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Et la voix musicale et légèrement zézayante du directeur reprit aussitôt : « quatre pour cent de mortalité... »”

Zola, La Bête humaine (1890)
“Comme le conducteur-chef tâchait de rassurer tout le monde, la cadette lui demanda, en français, avec un léger zézaiement britannique : « Alors, monsieur, c’est ici qu’on s’arrête ?”

Zola, L’Argent (1891)
“De sa voix zézayante, sa voix pointue qui avait l’air de se moquer, elle répondit :— Oh ! moi, ce n’est pas mon genre d’opérations…”










Tuesday, December 16, 2014

pochard

Ensor
pochard nm
definition image
translation:
drunk, boozer

pochard adj boozy, drunken
pocharder v to get drunkv

etymology:  deom poche ‚ in Old French, a sack (of wine)

synonyms: alcoolique, buveur, ivrogne, soûlot

examples:

Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie (1851)
:Je ne sais pas ce que j’ai… je crois que je suis un peu pochard…”

Flaubert, L’Éducation sentimentale  (1869)
“Ils les visitèrent tous, ou presque tous, les rouges et les bleus, les furibonds et les tranquilles, les puritains, les débraillés, les mystiques et les pochards.

Zola, Nana (1881)
“Un soir que nous jouions, ton père est rentré pochard, mais pochard !”

Maupassant, “Yvette”,  Yvette  (1884)
“des ouvrières avec leurs amants qui allaient en manches de chemise, la redingote sur le bras, le haut chapeau en arrière, d’un air pochard et fatigué.

Daudet, Sapho (1884)
“Ses cheveux blancs de polichinelle sur sa face rase et tuméfiée, ses airs de pochard majestueux”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Je veux me pocharder ce soir, nous allons faire une noce,

Feydeau, La Dame de chez Maxim (1899)
“Allez ! et, comme on dit au régiment, tâchez moyen de ne pas vous pocharder !”





Monday, December 15, 2014

badine

badine nf
definition image
translation:
switch, stick, cane

note: adjective badin means facetious, silly

etymology:  related to badaud — idler, ninny., or perhaps from a Celtic root meaning foolosh

synonyms:  baguette, bâton, canne, cravache, jonc, stick


examples:

Merimée, “Le Vase Étrusque “ (1830)
“Il se leva sur ses étriers et frappa fortement de sa badine le nez du cheval de Thémines.”

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
“il revêtit le tout, et, armé d’un lorgnon et d’une badine, il descendit dans la rue.”

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Il avait des gants de soie noire et une badine à la main.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“il fit siffler dans sa main nerveuse une petite badine de bambou,”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“elle voyait encore, comme là-bas, Léon debout, faisant plier d’une main sa badine et tenant de l’autre Athalie, qui suçait tranquillement un morceau de glace..”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il reçut l'argent du trimestre avec la somme destinée aux répétitions, et qui servit à payer un pantalon gris perle, un chapeau de feutre blanc et une badine à pomme d'or,“

Zola, La Débâcle (1892)
“Mais ceux-là étaient sous les ordres directs d’officiers Prussiens, qui, une simple badine aux doigts, raides et muets, surveillaient l’ouvrage.”










Sunday, December 14, 2014

achoppement

pierre d’achoppement nf
definition image
translation:
stumbling block, obstacle

achoppement nm difficulty, obstacle

etymology: from chopper — to stumble related to Germanic root as in German schupfen —to push, English shove

synonyms: diffiulté, écueil, embarras, empêchement, hic, obstacle


examples:

Balzac, Modeste Mignon (1844)
“chaque belle intelligence a caressé de ses regards et couvé des yeux pour le voir se briser dans un achoppement aussi dur que vulgaire.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“C’est votre Mazarin qui est la pierre d’achoppement ; qu’il parte, et tout ira bien.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“la pierre d’achoppement de tous ces scandales désirés ou redoutés à la cour, madame la comtesse de Béarn …voyageait rapidement vers Paris.”

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“Les belles-mères sont la grande pierre d'achoppement des mésalliances.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Mais ce malheureux titre XX du IIIe livre du Code civil était devenu pour lui une montagne d'achoppement.“

Verne, Maître Zacharius (1874)
“C’est la pierre d'achoppement où se heurtent les destinées de l'homme.”

Flaubert, “Hérodias” (1877)
“on cœur de Latin était soulevé de dégoût par leur intolérance, leur rage iconoclaste, leur achoppement de brute.”








Saturday, December 13, 2014

console

console nf
definition image
translation:
console table (a small, thin-legged table set against wall and used displaying vases, lamps, etc.

note: also means a type of protruding molding used in furniture and architecture,a bracket,  a computer console,  an organ console

etymology:  possibly from Latin consolidare   — to make firm, solid

synonyms:  pupitre, table

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Un soir il trouva le bouquet gisant sur une console, sans avoir été placé comme à l’ordinaire dans un vase plein d’eau.”

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
“Sur toutes les tables, les consoles, les guéridons, les chaises, les fauteuils, et en général sur tout ce qui présentait une surface à peu près plane, étaient entassés une foule d’objets de formes baroques et disparates.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Barrois, dit Valentine, mon grand-père m’a commandé de prendre la clef dans cette console, d’ouvrir ce secrétaire et de tirer ce tiroir,”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Les fauteuils en noyer sculpté, les chaires à dos élevés et garnies en tapisserie, les consoles, les horloges, les hautes-lices, les tables, les lustres
(hautes-lices —  vertically oriented tapestry)

Zola, Le Voeu d'une morte (1866)
“Il y avait, sur une console, une jolie statuette de la Liberté en marbre blanc.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“Très grand, il paraissait immense par le peu qu’il contenait : un guéridon en noyer, des consoles sans rien dessus, des chaises en paille .”



Zola, Nana (1881)
“un luxe criard, des consoles et des chaises dorées s’y heurtaient à du bric-à-brac de revendeuse, des guéridons d’acajou.”

Friday, December 12, 2014

cerf-volant

cerf-volant nm 
definition image
translation:
kite

note: also (and originally) stag beetle

etymology: from a description of the beetle; cerf — stag + volant — flying

synonyms:  ésoufle, lucane

Kock,  Jean (1835)
“Nous pourrions enlever un cerf-volant.”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Qui, pauvre globe égaré dans l’espace,
Embrouille enfin tes nuits avec tes jours,
Et, cerf-volant dont la ficelle casse,
Tourne en tombant, tourne et tombe toujours.”

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“Au moment où madame Moreau se rengorgeait et planait dans le septième ciel, elle fut rappelée, comme un cerf-volant par un coup de corde.”

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“les chevaux d’équarrissage pâturant la terre pelée, les pantalons garance des soldats jouant aux boules, les enfants enlevant un cerf-volant noir dans le ciel clair.”
(équarrissage — quarrying)

France, Le Chat maigre (1879)
“La fenêtre n’était séparée du mur que par une allée maré­cageuse, large de deux pas, semée de feuilles de salades, de coquilles d’œufs et de débris de cerfs-volants.”

Zola, Lourdes (1893)
“Les grands plaisirs du dimanche, qui étaient de voir, aux fortifications, partir des cerfs-volants.

Goncourt, Hokousai (1896)
“Une grande vie commençant à la fin d'un pont qui réunit les deux rives, et où se voit dans le haut du ciel un imperceptible cerf-volan.









Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.