Tuesday, May 31, 2011

gouailleur


gouailleur adj 
definition image
translation:
impertinent, mocking, cheeky, insolent 

gouaillerie nd cheek. mockery, sarcasm, cheeky humor, insolence
gouailler v to mock, jest, joke coarsely, tease, banter



etymology: origin unknown

synonyms: gausserie, goguenarderie, moquerie, raillerie, sarcasme

examples:

Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"[il] gouaille les voyageurs timides, dément les gens instruits, règne à table et y gobe les meilleurs morceaux."
 

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Il a un défaut : c’est d’être trop gouailleur, il ne respecte rien dans ses propos."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Ils se promenaient comme au fond d’un château à eux,,, où leurs amours d’enfants gouailleurs avaient des frissons de mélodrame."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Avec cela, une adresse et une effronterie de singe, une drôlerie gouailleuse d’ouvrier parisien, pleine de bagou, charmante encore sur son museau jeune."

Huysmans, À Rebours (1884)
"l’auteur … affectait une gouaillerie, se livrait à des quolibets de commis-voyageur insupportable."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Mme de Marelle, pleine de cet esprit gouailleur, sceptique et gobeur qu’on appelle l’esprit de Paris, se moquait de ses tirades qu’elle crevait d’une épigramme."
(gobeur – gullible)

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Puis il sourit, d’un drôle de sourire qui court autour de ses grosses joues chaque fois qu’il va dire quelque chose de malin ou de fort, et avec un ton gouailleur."

Monday, May 30, 2011

liasse

liasse nf
definition image
translation:
bundle, wad, batch

etymology: from French lier – to tie, from Latin ligere – to bind

synonyms: amas, ballot, botte, gerbe, paquet, tas

examples:

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"Derrière le Maître clerc était un énorme casier qui garnissait le mur du haut en bas, et dont chaque compartiment était bourré de liasses."


Dumas, Vingt ans après (1845)
"Mazarin tira d’une liasse de papiers une lettre tout ouverte, et la montrant au gentilhomme."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Des poches béantes de ce paletot s’échappaient des liasses de papiers et de brochures."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"À ce moment, M. Léon sortit d’une porte voisine avec une liasse de papiers sous son bras."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Il l'ouvrit, et je vis une liasse de papiers jaunis, mais encore lisibles."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"au même moment M. de Thaller reparaissait, et avant de se retirer, jetant une liasse de billets de banque devant Mlle Gilberte."s

Zola, L’Assommoir (1879)
"Il avait indiqué successivement le fil aminci que travaillait sa sœur, et un autre paquet de fil, pareil à une liasse de fil de fer."

Sunday, May 29, 2011

houle

houle nf
definition image
translation:
swell, heave, rough seas

houleux adj. surging, heaving, rough, stormy (sea)


etymology: uncertain

synonyms: flot, lame, ondulation, remous, roulis, tangage, tempête, vague

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"A la manière dont le flot venait mourir sur le rivage, il devinait les houles, les tempêtes, les grains, la force des marées."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"De temps en temps un grondement pareil à celui d’une tempête qui s’amasse ou d’une houle qui monte se faisait entendre."

Baudelaire, “La Vie anterieure”, Les Fleurs du mal (1855 version)
"Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d’une façon solennelle et mystique
Les tout-puissans accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Mais la nuit vint et enveloppa de ses ombres le houleux océan."

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"il considérait la foule houleuse des promeneurs et le flot roulant des équipages à la façon d’un voyageur dépaysé qui traverserait des contrées lointaines."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Il avait, en effet, vécu dans des temps houleux, secoués par d’affreux troubles."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Et ils retraversèrent lentement tous les salons où la foule grossissait, houleuse."

Saturday, May 28, 2011

écrou


écrou nm
definition image
translation:
1. nut (for a screw or bolt)
2. committal, detention
 

écrouer v. to fasten; detain, commit

etymology: from Germanic root as English screw, German Schraube, Dutch schraef

synonyms: 2. emprisonnement, incarcération

examples:

1.

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"C'était une pluie de feu, un déluge de clous, un océan de pistons, de vis, de leviers, de traverses, de limes, d'écrous, une mer de fontes, de bois, de soupapes et d'aciers en barres."
(traverses – crossbeams)

Balzac, “L’Auberge rouge” (1831)
"Pour plus de sécurité, deux écrous, attachés à chacun des volets, recevaient deux vis."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
" [une] système qui étouffe la conscience, annihile un homme et finit, avec le temps, par l’adapter comme une vis ou un écrou à la machine gouvernementale."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Je me suis procuré une clef anglaise pour dévisser les écrous qui attachent le canot à la coque du Nautilus."
(clef anglaise – monkey wrench ; dévisser – unscrew)


Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Je vous dis que le piston ne glisse pas ! » criait furieusement le capitaine au sous-préfet, qui prétendait que les écrous étaient trop serrés."

Zola, L’Assommoir (1879)
"les taraudeuses, manœuvrées par des femmes, taraudant les boulons et leurs écrous, avec le tictac de leurs rouages d’acier luisant sous la graisse des huiles."
 (taraudeuses – tappers)

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“ Sur des planchettes tout autour, on voyait des flambeaux, des serrures, des boulons, des écrous.”


2.

 Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
“Un homme écroué pour dettes ne peut pas s'offrir à la candidature.”

 Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"Le petit Portenduère est à Sainte-Pélagie écroué pour cent et quelques mille francs de dettes."

 Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Dans ce cas, le débiteur est écroué à la prison où l'on incarcère les Inculpés, les Prévenus, les Accusés et les Condamnés. ”

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Blancmesnil, qui avait été arrêté en même temps que lui, mais dont l’arrestation s’était opérée sans bruit et sans difficulté, était écroué au château de Vincennes."

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“deux agents emmenaient Philippe et allaient l’écrouer dans la prison de cette ville.”

Zola., Nouveaux Contes à Ninon (1874)
"Ils traversent la ville avec la mine souriante de prisonniers dont on vient de lever l'écrou."


Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“le greffe de Noirlieu gardait la petite médaille de la Vierge qu’elle avait au cou, lorsqu’elle avait été écrouée.”
(greffe  —  clerk's office)







Friday, May 27, 2011

breloque


breloque nf
definition image
translation:

1. trinket, geegaw, charm (on a bracelet or watch chain)


2. military drum (sometimes berloque)

battre la breloque – to sound the all-clear, the dismissal, beat the drum; to talk or move at random

etymology: origin uncertain; the two senses of the word may or may not be related

synonyms: babiole, bagatelle, bibelot, bijou, bricole, colifichet

examples:

1.


Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Ainsi en peu de temps tu auras toutes ses breloques, ajouta-t-il en se frottant les mains, heureux de pouvoir spéculer sur le sentiment de sa fille."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Habituellement vêtu d'un habit bleu-barbeau, il prenait chaque jour un gilet de piquet blanc, sous lequel fluctuait son ventre piriforme et proéminent, qui faisait rebondir une lourde chaîne d'or garnie de breloques."
(piquet – a textured cotton fabric ; piriforme – pear-shaped)

Balzac, “Pierre Grassou” (1839)
"Ce fruit surmontait une citrouille, vêtue de drap bleu, ornée d’un paquet de breloques tintinnabulant."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Elle vit à Rouen des dames qui portaient à leur montre un paquet de breloques."

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“tout un assortiment de bagues, d’épingles, de brillants, de chaînes, de boucles, de breloques, dont le haut prix égalait le mauvais goût. ”



Zola, Les Mystères de Marseille  (1867)
“La lourde chaîne et les breloques massives de sa montre s’étalaient avec complaisance. ”

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"un ventre de parvenu que battait une double chaîne d'or chargée de breloques."

2.

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Bah ! ses généraux battent la breloque, car sans lui ce n'était plus ça. ”

Balzac, César Birotteau (1837)
“Diable ! prendre la femme d'un autre... - Tu bats la breloque, mon vieux, pensa du Tillet en se servant d'un mot de son premier métier.”

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Laisse-le donc, reprit brutalement Malicorne, est-ce que tu ne vois pas qu’il bat la breloque ?"

Zola, L’Assommoir (1879)
"Et le tremblement de ses mains redoublait, sa main droite surtout battait tellement la breloque, que, certains jours, il devait prendre son verre dans ses deux poings."

Thursday, May 26, 2011

fantassin


fantassin nm
definition image
translation:
infantryman, foot soldier

etymology: from Italian fantaccino, diminutive of fante— infantryman, derived form infante – child

synonyms: infanterie, piétaille, piqueur, soldat

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Avançons ! avançons ! courage !
Le fantassin mord avec rage
Le poitrail de fer du coursier:


Hugo, “Navarin”, Les Orientales (1829)
"Rameurs courbés sur leurs bancs
Fantassins cherchant la terre"

Balzac, Les Chouans (1829)
"Ces Bretons-là, dit Hulot à Gérard, feront de fameux fantassins, si jamais la gamelle leur va."

Balzac, Ferragus (1834)
"Un fantassin de Paris est alors obligé de s’arrêter tout court, de se réfugier dans une boutique ou dans un café, s’il est assez riche pour y payer son hospitalité forcée."

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"une femme mariée devait danser autrement qu’une jeune personne, un robin autrement qu’un financier, et un militaire autrement qu’un page ; il allait même jusqu’à prétendre qu’un fantassin devait danser autrement qu’un cavalier ;"

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"L’idée de tomber en face de ce monde où il avait pénétré, qu’il avait voulu dominer, d’y laisser la comtesse triomphante et de redevenir un fantassin crotté, n’était pas supportable."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Non, non, continua d’Artagnan, ce n’est point la marche mesurée d’un fantassin."

Monday, May 16, 2011

digue



digue nf
definition image
translation:
dike, sea wall, harbor wall, barrier

etymology: from same Germanic root as English dike, Dutch dik, German Deich

synonyms: barrage, barricade, brisant, brise-lames, chausée, jetée, levée, môle, mur, serrement


examples:

Vigny,“La Frégate La Sérieuse”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Du grand Cardinal-Duc La Rochelle a la digue."

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"une rampe qui arrive en pente douce sur la levée, nom donné dans le pays à la digue établie au bas de la côte pour maintenir la Loire dans son lit."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"le cardinal se mit à examiner avec la plus grande attention la carte de La Rochelle …traçant avec un crayon la ligne où devait passer la fameuse digue qui, dix-huit mois plus tard, fermait le port de la cité assiégée."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"je crains, quand le torrent a rompu sa digue, qu’il ne cause de grands ravages."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Comme un fleuve qui rompt ses digues, la Prusse se ruait sur la France."

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"On peut barrer la gorge par une digue suffisante pour retenir les eaux."

 
Huysmans, À Rebours (1884)
"comme un raz de marée, les vagues de la médiocrité humaine montent jusqu'au ciel et elles vont engloutir le refuge dont j'ouvre, malgré moi, les digues."
(raz – current)

crépu


crépu adj
definition image
translation:
frizzy

etymology: from French crêpe – light, frizzy material, such as fine wool or raw silk. from Latin crispus – curly-haired

synonyms: criêpé, frisant, frisé

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Sa tête énorme. lourdement enfoncée entre ses épaules, hérissée d'une laine rousse et crépue."

Mérimée. “Matteo Falcone”(1829)
"Figurez-vous un homme petit, mais robuste, avec des cheveux crépus."

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"Cinq clercs bien endentés, aux yeux vifs et railleurs, aux têtes crépues, levèrent le nez vers la porte."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Sous son chapeau, à bords retroussés, apparaissaient, riches et crépus, des cheveux plutôt roux que blonds."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"ses torsades de cheveux crépus que les éclats de sa joie agitaient sur sa nuque, ainsi qu’une couronne de pampres."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Le chignon haut, tout garni de frisons, la chair blanche et délicate, la belle Normande montrait son nœud de dentelle, au milieu des tignasses crépues."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Il avait des cheveux épais, crépus, mêlés, gris de saleté ; et sa casquette était par terre, sous sa chaise."

Sunday, May 15, 2011

abîmer

abîmer v
definition image
translation:
to damage, ruin, spoil

s'abîmer v tp get damaged, spoil, go bad, go down, sink


etymology: from French, abîme – abyss. derived from Latin abyssus – bottomless pit from Greek abyss0s : a- (without) + byssos – bottom

synonyms: affaiblir, anéantir, blesser, casser, corrompre, dégrader, détruire, endommager, gâter, infecter, ruiner, salir, ternir, user

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Ayez pitié de moi, ai-je dit, ô mon Dieu ! Et j’ai tâché de mabîmer dans cette pensée."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Alfred en a tant rêvé toute la nuit qu’il m’a abîmée de coups de pied."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Je crains qu’il ne pleuve, ,,, mon mobilier pourrait s’abîmer."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le sentiment général semblait être que Plassans n’existerait plus le lendemain, qu’il se serait abîmé sous terre ou évaporé dans le ciel."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Si abîmée en ses méditations que fût Mme Favoral, et à mille lieues de la situation présente, il était impossible qu'elle ne remarquât pas le trouble affreux de sa fille"

Zola, L’Assommoir (1879)
"Là, une nouvelle averse arriva, si drue que, malgré les parapluies, les toilettes des dames sabîmaient."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Ses autres chemises, celles de tous les jours, ayant des avaries plus ou moins graves, il n’avait pu utiliser même la moins abîmée."

Saturday, May 14, 2011

aux prises

aux prises (avec)
definition image
translation:
battling against, grappling with, wrestling with

etymology: from prendre – to take

synonyms: lutter, se battre, s'engager, se heurter

examples:


Balzac, “L’illustre Gaudissart” (1834)
"Au premier mot du Commis-Voyageur, Vernier se proposa de le mettre aux prises avec le bonhomme Margaritis."

Balzac, L’Interdiction (1836)
"l'on apercevait que, purement fortuite, la résignation de ces âmes, aux prises avec tous les besoins de la vie, était une spéculation fondée sur la bienfaisance."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"sans relâche aux prises avec la nécessité, leur invention, qui marche toujours mèche allumée, fait sauter l’obstacle qu’à peine il les gêne."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Saint-Luc préféra ce dernier rôle, et s'approcha du roi et de Chicot, qui étaient aux prises."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"Deux peuplades aux prises se battaient avec acharnement."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Fine et Gervaise, en les voyant aux prises, allaient se coucher doucement."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"J'étais naturellement sérieuse et réservée, comme tous les enfants qui ont été aux prises avec la misère."

parvis

parvis nm
definition image
translation:
plaza, square (in front of a church), (by extension) temple, sanctuary

etymology: from Latin paradises – paradise. because of use of the church location

synonyms: agora, place


examples:

Lamartine, “Le Temple”, Méditations poétiques (1820)
"Le parvis frémit seul sous mes pas mesurés."

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Quel est cet enfant débile
Qu'on porte aux sacrés parvis ?"

Hugo, Le Dernier Jour d’un condamné (1829)
"Dans les intervalles, je voyais, en quelque sorte à vol d’oiseau, la place du Parvis-Notre-Dame, et les passants comme des fourmis."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"il les vit monter dans un fiacre qui les attendait devant le parvis Notre-Dame."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Une nouvelle troupe ! vint dire un moine ; elle entoure le parvis et le cerne à gauche."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Parmi les glorieux de cette époque, peut citer Jean-Jacques et d’Alembert, l’enfant-trouvé du parvis notre-dame."

Huysmans, À Rebours (1884)
"il feuilleta une autre plaquette qu’il avait fait imprimer, à son usage, une anthologie du poème en prose, une petite chapelle, placée sous l’invocation de Baudelaire, et ouverte sur le parvis de ses poèmes."
(plaquette – leaflet)

Wednesday, May 11, 2011

faction

faction nf
definition image
translation:
1. guard duty, watch, guard
2. faction

 
etymology: from Latin factio – faction, act of making. from Latin facere – to do

synonyms: 1, garde, guet, surveillance
2. cabale, coalition, conjuration, ligue

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Le fait est qu'on lui donne ordre de faire faction en Egypte."

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"ces hommes à faces énergiques, vêtus des horribles livrées de la misère, silencieux par intervalles, ou causant à voix basse, car trois gendarmes de faction se promenaient en faisant retentir leurs sabres sur le plancher."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Seulement, pour adoucir l’ennui de la faction, Athos lui permit d’emporter un pain, deux côtelettes et une bouteille de vin."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Tous deux laissaient Paris dans la misère et touchant presque à la famine, agité par la crainte, déchiré par les factions."

Merimée, Carmen (1845)
"Je fus mis en faction à la porte du colonel."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Lorsque Mme Bovary levait les yeux, elle le voyait toujours là, comme une sentinelle en faction, avec son bonnet grec sur l’oreille et sa veste de lasting."
(lasting – kind of wool cloth)

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"les personnages en grand costume mettaient la tête aux portières, la face vaguement souriante, couvant de leurs yeux attendris les petits soldats hébétés par leur longue faction."

Tuesday, May 10, 2011

menuisier

menuisier nm
definition image
translation:
joiner, carpenter, woodworker

menuiserie nf joinety, woodwork

etymology: uncertain

synonyms: charpentier

examples:

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"il venait de faire le dernier payement de sa maison, il avait à satisfaire le peintre, le maçon, le menuisier."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Ainsi, reprit Grindot, traitez directement avec vos maçons, peintres, serruriers, charpentiers, menuisiers."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Un jour, Emma fut prise tout à coup du besoin de voir sa petite fille, qui avait été mise en nourrice chez la femme du menuisier."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"C’est que Madame avait un frère établi menuisier en leur pays natal, Virville, dans l’Eure."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Il fit venir des ouvriers de Rome pour les mosaïques. C'est à de véritables artistes qu'il confia la menuiserie et la serrurerie."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Jean, qui avait appris l’état de menuisier, était également dépouillé les jours de paie."

Zola, L’Assommoir (1879)
"on entendait plus loin les coups de rabot d’un menuisier."

Monday, May 9, 2011

garni


garni nm
definition image
translation:
furnished accommodations
adj furnished, full, well-stocked, provisioned


hôtel garni – rooming house
chambre garnie – furnished toom
en garni – furnished

note:  usually denotes inferior housing

etymology: from garnir – to stock, derived from Old High German varnian – prepare with care;. related to English warn

synonyms: approvisionné, fourni, meublé, rempli

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
"j’aimerais mieux coucher toute ma vie sur la méchante paillasse de mon garni, que de coucher cinq ou six nuits dans un bon lit."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Diable ! ça va me gêner, fit Marcel, moi qui ai loué votre chambre en garni."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"il croyait peu à la vertu d'une fille de vingt ans qui demeurait seule, dans son hôtel garni."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il avait eu des difficultés à Besançon… Il était à Paris, très pauvre, dans un hôtel garni."

Zola, L’Assommoir (1879)
"elle faisait le tour de la misérable chambre garnie."

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Zola échoue, 11, rue Soufflot, dans une maison aujourd'hui démolie, dans un hôtel garni, misérable et louche."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Cela sentait la misère honteuse, la misère en garni de Paris."

Sunday, May 8, 2011

saugrenu

saugrenu adj
definition image
translation:
absurd, crazy, preposterous, ludicrous, eccentric

etymology: from French sal + grenu – large-grained salt, figuratively amusing, as in Latin expression cum grano salis

synonyms: aberrant, absurde, bizarre, capricieux, dément, étrange, fou, inattendu, insensé, insolite, ridicule, stupide

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"il s'éleva une discussion qui, par cette époque d'ignorance, fut trouvée fort saugrenue."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"enfin, pleine d’une confiance aveugle en lui, elle obéissait sans murmure à ses fantaisies les plus saugrenues."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"nous nous faisions mille de ces questions saugrenues que la plus parfaite innocence peut seule imaginer."

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Durant ces heures d’attente, elle n’abordait jamais l’abbé de Sponde sans lui faire quelques questions saugrenues, afin d’entraîner le bon vieillard dans une discussion qui pût l’amuser."

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"Il conçut d’abord la pensée saugrenue d’avoir une passion malheureuse."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Un dernier trait de ce caractère fâcheux, c’était une intempérance et un cynisme d’expressions inouïs à propos d’indispositions saugrenues ou d’infirmités impossibles ou absurdes."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il poussait même les choses un peu loin, mettant toute sa hâblerie à inventer des histoires saugrenues qui ahurissaient la famille Rastoil."
(hâblerie — gab)

Friday, May 6, 2011

bille


bille nf
definition image
translation:
 marble (child's toy), ball;
(colloq.) head, face

etymology: possibly from Middle High German bickel – little bone

synonyms: agate, balle, billet, billon, boule

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Planchette examinait une bille d'agate qui roulait sur un cadran solaire."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"On ne joue plus la bille ; tout est changé !"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Mais Cadine et Marjolin préféraient la paix provinciale de la rue des Bourdonnais, où l’on peut jouer aux billes."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"elle ne devait plus espérer en régler la direction, pas plus qu'on ne peut prétendre maîtriser la course de la bille d'ivoire lancée sur le plateau de la roulette."

Zola, L’Assommoir (1879)
"La tête du boulon était polie, nette, sans une bavure, un vrai travail de bijouterie, une rondeur de bille faite au moule."
(bavure – smudge)

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Elle garda en elle son souvenir ineffaçable, et, quand elle le rencontra, l’an suivant, derrière l’école, jouant aux billes avec ses camarades, elle se jeta sur lui, le saisit dans ses bras."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Forestier, debout devant la cheminée, fumait une cigarette en jouant au bilboquet. Il était très adroit à ce jeu et piquait à tous coups la bille énorme en buis jaune sur la petite pointe de bois."
(bilboquet – cup-and=ball)

Thursday, May 5, 2011

écluse

écluse nf
definition image
translation:
lock (in a canal)

etymology: from Latin excludere – to close out (the water)

synonyms: barrage, fermeture, obstacle, portereau, vanne

examples:

Sand, Indiana (1832)
"La rivière, s'élançant dans les écluses que l'on venait d'ouvrir, s'agitait déjà à sa surface."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
'Tout à coup, la porte du caveau s’ouvrit brusquement en dehors ; l’eau contenue dans le souterrain s’échappa comme par l’ouverture d’une écluse."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Regarde donc, Silvère, reprit-elle, cette masse noire, là bas, avant l’écluse."

Verne, Vingt mille Lieues sous les mers (1870)
"un bateau mystérieux comme le nôtre ne se hasarderait pas dans ses canaux coupés d'écluses."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"ils prenaient des bains de pieds dans la fontaine, faisaient des écluses en barrant les ruisseaux."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Un profond silence s’était fait. Entre les phrases, on entendait des souffles dans les branches, puis la voix haute d’une écluse, au loin."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Derrière elle, le lavoir reprenait son bruit énorme d’écluse."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.