Friday, December 31, 2010

engrais




engrais nf
definition image
translation:
fertilizer, manure

etymology: from French engraisser – fatten, from Latin incrassare in + crassus – fat

synonyms: chaulage, compost, engraissement, fertilisant. fertilisation, fumier, fumure, gadoue, purin

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"En effet, comme beaucoup de cultivateurs bretons, Galope-chopine mettait, par un système d'agriculture qui leur est particulier, ses engrais dans des lieux élevés."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Puis la qualité supérieure de nos produits agricoles fut maintenue par les engrais et par les fumiers dus à l'accroissement de la population."

Balzac, “La Grenadière” (1834)
"les engrais de la vigne qui vont enrichir le sol des jardins soutenus par la terrasse à balustrade."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Appliquez-vous surtout à l’amélioration du sol, aux bons engrais, au développement des races chevalines, bovines, ovines et porcines !"

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le sang est un bon engrais."

Sand, “Ls Fée Poussière”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"L'engrais est quelque chose, si ce n'est pas tout."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"il fut convenu qu’il irait chaque soir avec son tombereau chercher une charge d’engrais."




Thursday, December 30, 2010

fer-blanc


fer-blanc nm
definition image
translation:
tin plate, tin, sheet metal

ferblanté adj  tin-plated
ferblantier nm tinsmith, tin man

etymology: from French fer + blanc (as tin plate generally has a core of iron covered with tin)

synonyms: étain, tôle

examples:

Balzac, La Paix du ménage (1830)
"Quoique vive et jeune, sa figure possédait déjà l’éclat immobile du fer-blanc."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Néanmoins il aperçut … les toits du bourg ramassés autour d'un clocher … dont les ardoises sont arrêtées sur les angles de la charpente par des lames de fer-blanc étincelant au soleil."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Une blonde lueur rayonnait à travers le vitrage de plomb de l’auberge, dont l’enseigne de fer-blanc se balançait à droite et à gauche."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Elle aimait les étoffes qui font du bruit, les jupes longues, craquantes, pailletées, ferblantées."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"du haut de la côte, il aperçut dans la vallée le clocher de l’église avec son drapeau de fer-blanc qui tournait au vent."

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"l’accès des commissaires de marine, des ferblantiers, comme on disait à cause de leurs galons d’argent, aux emplois de sous-chef et de chef."

Huysmans, À Rebours (1884)
"mais ce qui l’horripilait davantage c’était la facture de ces hexamètres, sonnant le fer blanc, le bidon creux."

Wednesday, December 29, 2010

cahot


cahot nm
definition image
translation:
jolt, lurch

cahotement nm. jolting

etymology: possibly onomatopoeic

synonyms: ballottement, bond, heurt, ressaut, saut, secousse, traverse

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Dans sa voiture lancée au grand galop, au milieu du bruit des roues, des sauts et des cahots, tantôt illuminés par les lanternes, tantôt plongés dans la plus profonde obscurité…"

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Au dernier regard qu'elle lui jeta, un cahot fit tomber sur les genoux de la jeune femme un médaillon suspendu à son cou par une chaîne de deuil."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Le temps était noir comme la tombe, et le vent qui berçait des monceaux de nuages faisait de leurs cahotements ruisseler une averse de grêle et de pluie."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Alors il cinglait de plus belle ses deux rosses tout en sueur, mais sans prendre garde aux cahots."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"le mauvais pavé des rues lui faisait semer, à chaque cahot, des fragments d’os et des poignées de terre grasse."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Au milieu du grand silence, et dans le désert de l’avenue, les voitures de maraîchers montaient vers Paris, avec les cahots rythmés de leurs roués."


Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Le cabriolet reprit sa course folle. Il montait avec des cahots inquiétants la route pierreuse des coteaux, qui menait au Paradou."



Tuesday, December 28, 2010

braconnier

braconnier nm
definition image
translation:
poacher

etymology: originally the servant who directed the chiens braqes – hunting dogs., from Old High German bracco – hunting dog

synonyms: chasseur, colleteur, écumeur. piègeur, tueur, viandeur

examples:

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Des mets rares et délicats que le hasard a procurés à la chaumière du pêcheur ou du braconnier."

Balzac, Les Chouans (1829)
"puis, après avoir tiré sur les Contre-Chouans avec le bonheur qu’ont les braconniers, ils essayèrent de leur tenir tête."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Butifer, reprit-il en s'adressant au braconnier, je t'ai cru vraiment homme d'honneur."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"un coup de fusil tiré par un braconnier manqua me faire évanouir."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"J’ai été élevé à la campagne, et mon père, dans ses moments perdus, était quelque peu braconnier."

 
Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Comme il arrive en pareil cas, l’attestation de ce braconnier suffit pour que Miette trouvât des défenseurs."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Le père avait tué un braconnier deux ans auparavant, et, depuis ce temps, il semblait sombre."

Monday, December 27, 2010

métairie


métairie nf
definition image
translation:
smallholding, tenant farm
 

métayer nm tenant farmer. sharecropper

etymology: from Latin medietas – sharing by halves

synonyms: broderie, closeau, ferme, métayage

examples:

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"une mauvaise petite ferme de Pologne, dont rien ne pourrait vous donner une idée, à moins que vous n'ayez vu les maisons de bois de la Basse-Normandie ou les plus pauvres métairies de la Bretagne."

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"le fils d'un pauvre métayer des environs d'une ville que je ne vous nommerai pas, car ce serait vous désigner le préfet, refusa de partir, et disparut."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Les autorités du pays, en harmonie avec la misère publique, se composait d'un maire qui ne savait pas écrire, et d'un adjoint, métayer domicilié loin de la Commune."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"il eut pour un morceau de pain, légalement, sinon légitimement, les plus beaux vignobles de l’arrondissement, une vieille abbaye et quelques métairies."

Sue, Mystères de Paris  (1842)
"Est-il quelque chose de plus réjouissant à voir que la cuisine d’une grande métairie à l’heure du repas du soir, dans l’hiver surtout."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"à la lueur des falots enveloppés de brume es métayers reconnaissaient leur bailli et le saluaient au passage :— Bonsoir, bonsoir, maître Arnoton !"

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Le chant d’un coq enroué monta d’une métairie."

Sunday, December 26, 2010

lustre


lustre nm
definition image
translation:
1. chandelier, ceiling light
2. sheen, shine, luster

etymology: from Latin lustrare – to purify

synonyms: 1. chandelier. lampe
2. brilliant, éclat, splendeur, vernis

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Le soleil descendait lentement sous l’horizon comme le lustre d’un théâtre qu’on abaisse quand la représentation est finie."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"une profonde et immense coupe de japon bleue, pourpre et or, suspendue au plafond, comme un lustre, par trois grosses chaînes de vermeil."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
"Sous de sales plafonds un rang de pâles lustres
Et d'énormes quinquets"

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"De gros quinquets, qu’on remplit d’huile pendant l’entr’acte font l’office de lustres."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Il y avait même un tapis qui ne couvrait que le milieu du parquet, et un lustre garni d’un étui de mousseline blanche que les mouches avaient piqué de chiures noires."
(chiures – fly-specks)

Sand, “La Fée Poussière”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"Ces lustres et ces cristaux, c'est du sable fin cuit par la main des hommes en imitation du travail de la nature."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"l’on avait ajouté, aux quatre coins, quatre petits lustres, dont les bougies, jointes à celles du lustre central, jetaient une clarté extraordinaire."






Saturday, December 25, 2010

maraîcher

maraîcher nm
definition image
translation:
market gardener, vegetable grower

maraîcher adj pertaining to a market garden

etymology: from French marais – marsh

synonyms: agriculteur, horticulteur, jardinier, légumiste

examples:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"Malgré le bruit que faisaient quelques maraîchers attardés passant au galop pour se rendre à la grande halle, cette rue si agitée avait alors un calme dont la magie n’est connue que de ceux qui ont erré dans Paris désert."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Monsieur Grandet s’était arrangé avec les maraîchers, ses locataires, pour qu’ils le fournissent de légumes."

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Elle en portait des bottes sous ses bras, comme un maraîcher porte ses bottes d’asperges,"

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"une bonne femme qui vendait de l’eau-de-vie et du café aux ouvriers, aux gamins, aux maraîchers, à toute cette population parisienne qui commence sa vie avant le jour "

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"je vois près de là un jardin maraîcher entouré d’un petit mur."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Les Fouque étaient les plus riches maraîchers du pays ; ils fournissaient de légumes tout un quartier de Plassans."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Au milieu du grand silence, et dans le désert de l’avenue, les voitures de maraîchers montaient vers Paris, avec les cahots rythmés de leurs roués,"

Friday, December 24, 2010

lierre


lierre nm 
definition image
translation:
ivy

etymology: from Old French le eyre. from Laton hedera – ivy, with the addition of the direct article

synonyms: gléchome

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
"Nous y entrâmes à travers les lierres et les giraumonts humides, que la pluie avait abattus des rochers."
(giraumonts – squash plant)

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"je les ai bien mérités. Elle le serrait, s’attachant à lui comme le lierre à la muraille."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Ma vie est celle du coquillage sur le banc de sable, du lierre autour de l’arbre, du grillon dans la cheminée."
(grillon – cricket)

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Des rosiers, des lierres, de hautes herbes s'élevaient le long des murs lézardés."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"Les assises ne sont plus retenues que par les tortueuses racines d'un manteau de lierre."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"on avait enguirlandé de lierres le fronton de la mairie."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Au lieu de lierre, les algues et les fucus faisaient un épais manteau végétal."
(fucus – wrack)

Thursday, December 23, 2010

humecter


humecter v
definition image
translation:
to moisten, dampen

etymology: from Latin humectare – moisten, from Latin umere –  moisten, related to Latin humus – earth

synonyms: abreuver, arroser, asperger, baigner, bassiner, humidifier, hydrater, imbiber, irriguer, mouiller, tremper

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
"J’allai cueillir une rose de magnolia, et je la déposai humectée des larmes du matin, sur la tête d’Atala endormie."

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"je mordais, obstiné, le bois humecté de mon sang fraîchement répandu."

Vigny,“Moïse”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Dès l’heure où la rosée humecte l’or des sables
Et balance sa perle au sommet des érables."

Balzac, La Vendetta (1830)
"Ô ma chère fille ! s’écria le vieillard qui montra ses paupières humectées par des larmes, les premières et les seules qu’il répandit dans sa vie."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Genestas serra vivement les deux mains de Benassis dans les siennes, sans pouvoir réprimer quelques larmes qui humectèrent ses yeux et roulèrent sur ses joues tannées".

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Un morceau de savon vulgaire, blanc pailleté de bleu qui humectait le bois de rose en plusieurs endroits."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Le chat noir interrompit le bout de toilette qu’il faisait en passant sa patte humectée préalablement de salive sur ses bajoues.”

Wednesday, December 22, 2010

clairière


clairière nf
definition image
translation:
clearing, glade

etymology: from French clair – clear (of trees)

synonyms: échappé, éclaircie, plaine, sommière, trouée

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Le voyageur se hâte à travers la clairière."

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Les ombres épaisses ... laissaient à peine s'échapper à travers quelques rameaux plus rares, dans une clairière ouverte sans doute par la cognée du bûcheron."
(bûcheron – lumberjack )

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Soit un rayon de soleil à travers les troncs d'arbres, soit une clairière naturelle ou quelques éboulis, rendaient délicieuses à voir au milieu du silence."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Nous occupions, en cet endroit. Le centre d'une vaste clairière, entourée par les hautes arborisations de la forêt sous-marine."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"il représentait, au milieu d’une clairière, un déjeuner de chasse, avec des messieurs en habit noir et des dames décolletées."

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère (1873)
"Il ne fut pas embarrassé de cueillir son dessert de framboises et de mûres sauvages sur les buissons de la petite clairière."



Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"On arrivait ainsi à des carrefours, à des clairières, sous des berceaux de petites roses rouges."

Tuesday, December 21, 2010

déblayer

déblayer v
definition image
translation:
to clear, clear away, remove

etymology: from Late Latin debladire – mow, derived from bladum – wheat (origin of French blé)

synonyms: aplanir, balayer, débarrasser, débroussailler, déchaumer, défricher, désencombrer, désobstruer, niveler, préparer

examples:

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Grandet était arrivé aux magnifiques prairies qu’il possédait au bord de la Loire, et où trente ouvriers s’occupaient à déblayer, combler, niveler les emplacements autrefois pris par les peupliers."

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"On aurait vraiment une belle idée de nos arts en déblayant les Tuileries retouchées par M. Fontaine !"


Dumas, La Reine Margot (1845)
"Et comme il était revenu à lui dans l'intervalle du départ de la reine mère, à l'arrivée du capitaine des gardes chargé de déblayer la place, il s'était réfugié chez Mme de Sauve."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le lendemain, dès qu’il entendit l’enfant poser sa cruche, il ouvrit doucement la porte, dont il déblaya d’une poussée le seuil couvert de longues herbes."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Les hommes de l'équipage, revêtus de scaphandres, s'occupaient à déblayer des tonneaux à demi pourris, des caisses éventrées, au milieu d'épaves encore noircies."
(scaphandres – diving suits )

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"je m’entêtais, tout en pensant qu’il me faudrait des milliers d’années pour déblayer un seul des éboulements."



Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Il prenait alors la cruche au cidre et se déblayait l'œsophage comme on lave un conduit bouché."

Monday, December 20, 2010

ébats


ébats nm pl.
definition image
translation:
pastimes, frolics, gambols, sport, romps, lovemaking

etymology: from French ébattre – to stir up, divert

synonyms: amusements, batifolage, délassements, divertissements, idylle, passe-temps, plaisirs, récréations, sensualité, sport

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Je fermai les yeux pour ne plus voir du moins les ébats de ces démons femelles."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Je plains de tout mon cœur le pauvre eunuque obligé d’assister aux ébats du Grand Seigneur."

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"les fleurs du tapis moelleux, ce théâtre de leurs ébats, sur lequel ils tombaient, se renversaient, se combattaient, se roulaient sans danger."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Nous étions enfin sur le théâtre des derniers ébats du monstre !"

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère (1873)
"Puisque ces gens ne veulent pas qu'on voie leurs ébats, dit le père Vincent, et puisque tu connais le logis de la Catiche, allons-y tout droit."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"la nature s’abandonnait davantage à chaque printemps, prenait des ébats formidables, s’égayait à s’offrir en toutes saisons des bouquets étranges, qu’aucune main ne devait cueillir."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"La fanfare s’en allait dans la nuit claire au-dessus des bois … troublant en leurs ébats les petits lapins gris, au bord des clairières."

Sunday, December 19, 2010

velléité

velléité nf 
definition image
translation:
passing fancy, whim, vague desire, weak will

etymology: from late Latin velleitas from Latin velle – to want

synonyms: caprice, désir, envie, indécision, hésitation, irrésolution, tentative


examples:

Sand, Indiana (1832)
"Un sentiment de chagrin prit la place de ses velléités de colère."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"l’amour y est un désir, et la haine une velléité."

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"Ces passions, ces demi-passions, cette velléité de grandeur, cette réalité de petitesse, ces sentiments froids et ces élans chaleureux étaient naturels."
(élans – surges )

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Lorsqu’il vit le dénouement inoffensif de cette velléité tragique, il s’écria en ricanant :-- Garçon, un duel !"

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Il trouva Athos et Aramis qui philosophaient. Aramis avait quelques velléités de revenir à la soutane."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Elle demeurait fort embarrassée dans sa velléité de sacrifice."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Pour la première fois, la Chambre avait des velléités de critique."

Saturday, December 18, 2010

rejeton



rejeton nm
definition image
translation:
offshoot (botany), offspring

etymology: from French rejet – rejection, from re + jeter – throw

synonyms: bourgeon, branche, descendant, fils, fruit, héritier, pousse, rejet, scion, tendron

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"l'Europe réunie
De l'arbre de la tyrannie
Aura brisé les rejetons."

Balzac, Les Chouans (1829)
"Ces vieilles familles poussent quelquefois de vigoureux rejetons."

 
Lamartine, “Ode sur la naissance du Duc de Bordeaux”, Méditations poétiques (1820)
"Plus le tronc sacré voit éclore
Ses rejetons toujours nouveaux !"

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Je me suis vu abandonné des chirurgiens ; moi, le rejeton d’une famille illustre, qui m’étais fié à votre amitié."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"C'étaient des sagoutiers, végétaux qui croissent sans culture, se reproduisant, comme les mûriers, par leurs rejetons et leurs graines."
(sagoutiers – sago palms)

 

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"À une autre époque, un rejeton de ce sang illustre semblait aussi promis à de grandes destinées."

Huysmans, À Rebours (1884)
"De cette famille naguère si nombreuse, qu’elle occupait presque tous les territoires de l’Île-de-France et de la Brie, un seul rejeton vivait."

Friday, December 17, 2010

charmille

charmille nf
definition image
translation:
arbor, bower, row of planted trees along a path or road

etymology: from French charme – hornbeam, from Latin carpinus – hornbeam

synonyms: allée, avenue, bocage, bosquet, haie, palisse, pergola, tonnelle

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Que, l'été, la charmille
Me dérobe un ciel bleu "

Sand, Indiana (1832)
"Elle avait compris sous les charmilles taillées du Lagny que la pensée même devait avoir là plus d'entraves que sous les palmistes sauvages de l'île Bourbon."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"ça l'amusera, cet homme, s'il aime les jolies choses, montrez-lui la charmille de défunt monsieur."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Des allées de charmilles discrètes et humides se prolongent jusqu’à l’horizon."

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"Un soir, en me promenant dans les allées bordées de buis de mon petit jardin, il me sembla voir à travers la charmille une forme de femme qui suivait tous mes mouvements."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Au bout de quelques minutes, la voiture passa devant la grande porte de la cour de la ferme, continua son chemin le long d’une épaisse charmille et s’arrêta en face d’un petit porche de bois rustique."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Parfois je laissais retomber le livre sur mes genoux pour rêver, pour écouter autour de moi vivre Paris, et jouir du repos infini de ces charmilles à la mode ancienne."

Thursday, December 16, 2010

échancrer


échancrer v
definition image
translation:
to cut away, cut, slit, indent, notch

échancrure nf indentation, neckline, notch, slit

etymology: é- + chancre – canker, from Latin cancer – crab, tumor

synonyms: couper, creuser, décolleter, écouper, entailler, entamer, évider, tailler

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"[ce] se terminait autour du cou par une oblongue échancrure ornée d'une légère broderie en soie couleur carmélite."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Elle est plaquée de buffets gluants sur lesquels sont des carafes échancrées, ternies."
(gluants – sticky)

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Le soleil plongeait sous l’horizon, et sur son disque échancré se dessinait la silhouette brune d’une ville lointaine."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Il était minuit à peu près ; la lune, échancrée par sa décroissance et ensanglantée par les dernières traces de l’orage, se levait derrière la petite ville d’Armentières."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Je dirigeai nos pas vers une vaste baie qui s'échancrait dans la falaise granitique du rivage."

Zola, La Curée (1872)
"[Il] alla complimenter sa belle-sœur sur son heureux coup d’audace d’avoir échancré son corsage de deux doigts de plus."

 
Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Toute en rose elle-même, un rose de peau qui continuait sa nudité au-delà de l’échancrure du corsage, portant seulement entre les deux seins le bouquet de violettes d’uniforme,"

Wednesday, December 15, 2010

cambré


cambré adj
definition image
translation:
arched, curved

cambrer v to curve, arch

cambrure nf bending, curve, small (of the back), instep

etymology: from Latin camurus – crooked, from Latin camera – an arched roof

synonyms: arqué, bombé, courbé, creusé, recourbé

examples:

Balzac, “Une Conversation entre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"Elle avait une taille très cambrée, un teint à éblouir et des cheveux noirs très-abondans."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"légèrement cambrée en arrière, le pied suspendu comme une déesse qui va quitter son piédestal et dont le regard est encore au ciel."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Elle était de moyenne taille, menacée d’obésité, mais assez cambrée et bien faite."

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"Grâce à ce mouvement, on vit jusqu’à la cheville son petit pied étroit et cambré, merveilleusement chaussé d’une bottine de satin turc."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Pâle, les yeux hagards, le corps cambré en arrière comme si un abîme se fût ouvert sur ses pas."



Flaubert, Madame Bovary (1857)
"quelque chose de subtil qui vous pénétrait se dégageait même des draperies de sa robe et de la cambrure de son pied."

Zola, La Curée (1872)
"Elle se haussait davantage, et son domino, se tendant par-derrière, dessinait la cambrure de sa taille."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.