Saturday, March 31, 2012

capiton

capiton nm  
definition image
translation:
pad
 

capitonner v to pad
capitonnage nm padding

etymology: from Italian capitone – untwisted silk

synonyms:  bourrage, bourre, matelassé, rembourrage, tampon

examples:

Baudelaire, “Les bons Chiens”, Petits Poèmes en prose (1869)
"Qu’ils retournent à leur niche soyeuse et capitonnée !"

Zola, La Curée (1872)
"Et, comme ils faisaient quelques pas en silence, au moment où Renée, se sentant défaillir, enfonçait la tête dans le capiton du coupé, pour ne pas être vue."

Céard, “La Saignée”, Les Soirées de Médan (1880)
"un coupé discret s’avançait toujours, où ses cheveux rouges éclatant comme une énorme fleur sur les capitonnages de soie mauve."

Zola, Pot-Bouille (1882)
"des meubles d’une mollesse d’édredon, l’air tiède et mort d’un coffret, capitonné de vieux satin à l’iris."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"il avait fait installer deux ascenseurs, capitonnés de velours."

Maupassant, “Le Port”, La Main gauche (1889)
"Quelquefois, au fond d'un vestibule apparaissait, derrière une seconde porte ouverte soudain et capitonnée de cuir brun, une grosse fille dévêtue."

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
"Elle poussa la porte capitonnée, soupira d’aise en goûtant l'air frais de la vaste nef, prit une chaise, et s’assit."









Friday, March 30, 2012

tripot

tripot  nm 
definition image
translation:
gambling joint, gambling den, dive

etymology: probably from Old French triper – to jump, dance; it is the origin of tripotage – underhand dealing

synonyms:  bouge, brelan, cabaret, casino, maison de jeu


examples:


Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"Sans trop hésiter, il monta l'escalier du tripot désigné sous le nom de numéro 36."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"les grands joueurs que l’administration redoutait, et qui ont mangé, selon l’expression des tripots, de l’argent à la banque, ne jouèrent jamais autrement."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Il avait formé le projet, avec Porthos et Aramis, d’aller faire une partie de paume dans un tripot situé tout près des écuries du Luxembourg."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Tous deux s’en allèrent dans un tripot où se jouaient le lansquenet et la bassette."

Baudelaire, “Portrairs de Maîtressess”, Petits Poèmes en prose (1869)
"Dans un boudoir d’hommes, c’est-à-dire dans un fumoir attenant à un élégant tripot, quatre hommes fumaient et buvaient."

Féval, La Vampire (1885)
:Nous voulons dire seulement que tout tripot, hideux ou magnifique, attira ces dames aux fleurs comme la laine attire les mites."

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
"Rocdiane, de bonne race, fréquentant tous les salons, mais suspect de tripotages d’argent de toute nature, ce qui n’était pas étonnant, disait Bertin, après avoir tant vécu dans les tripots."

Thursday, March 29, 2012

cilice

cilice  nm 
definition image
translation:
hair shirt; any garment for self-torture

etymology: from Latin cilicium – cloth of goat-hair, after the goats of Cilicia, now southern Turkey

synonyms:  haine, haire, mortification, pénitence

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"- Portes-tu le cilice ? -- Observes-tu le jeûne ?"

Vigny,“La Fille de Jephté”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Quel guerrier prend pour moi le cilice et le deuil :
 Et seul vous pleurerez autour de mon cercueil. "

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
"Du temps de saint Genest, comédien canonisé, qui remplissait ses devoirs religieux et portait un cilice, il est à croire que le Théâtre n’exigeait pas cette féroce activité."

Barbey d’Aurevilly, “La Bague d’Annibal” (1841)
"Comme ce fameux vêtement que porta Jean Bart tout un jour, cette splendide culotte d’argent, doublée de drap d’or, qui eut les résultats cruels d’un cilice."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"C’est par mon ordre qu’on a bâti cette foule de retraites saintes, pleines de moines portant des cilices sous leurs peaux de chèvres."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"la nature était morte, l’ombre tendait de crêpe les murs blanchis, la fraîcheur lui mettait aux épaules un cilice salutaire."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"Il se fit un cilice avec des pointes de fer."






busqué

Titian
busqué adj 
definition image
translation:
hooked, aquiline (nose). curved (forehead, head, face)

etymology: from busc –whalebone stay, from Italian busto  – torso

synonyms: arqué, bombé, convexe, courbé, recourbé

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Il avait la tête étroite, avec un grand nez, et un visage busqué et tout en avant ; il eût été difficile d’avoir l’air plus noble et plus insignifiant."

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Madame Camusot était une petite femme, grasse, fraîche, blonde, ornée d’un front très-busqué."

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
"un de ces gens pincés, corsés, busqués à soixante ans, qui abusent de la finesse de leur taille, et sont capables d’en remontrer aux jeunes dandies."
(corsés –  corsetted)


Flaubert, Madame Bovary (1857)
"C’était une femme de la quarantaine environ, à belles épaules, à nez busqué, à la voix traînante, et portant, ce soir-là, sur ses cheveux châtains, un simple fichu de guipure qui retombait par derrière, en triangle."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Trop busqué peut-être pour une beauté féminine, le nez ne manquait pas de fierté."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"C’était un petit homme dont la face bourgeonnée, le nez busqué, le menton saillant et les yeux ronds formaient une physionomie remarquablement expressive."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Mais, dis donc, mon petit, tu n’as pas l’âge, avait ajouté une grande brune, aux yeux à fleur de tête, au nez busqué."






Wednesday, March 28, 2012

ourdir

ourdir
definition image
translation:
to weave. warp; plot, intrigue

etymology: from Late Latin ordire – to weave

synonyms:  nouer, tisser, tramer, tresser; arranger, comploter, intriguer, préparer

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"Noble général, une trame odieuse est ourdie contre cet infortuné."

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
"Pendant la nuit, les idées du bonhomme avaient pris un autre cours : de là, sa clémence. Il avait ourdi une trame pour se moquer des Parisiens."

Balzac, Le Contrat de mariage (1836)
"il essaya de surprendre quelques indices du complot dont la trame si savamment ourdie commençait à se laisser voir."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"Depuis ce souper, vingt cerveaux se mirent à la torture pour ourdir une trame contre Agathe et son fils."

Sue, Mystères de Paris  III  (1842)
"Voyons, dites, voulez-vous que nous ourdissions à nous deux toutes sortes de machinations bienfaisantes?"

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
"Qu'un homme, tel que le comte ne vit rien de l'intrigue ourdie autour de lui, cela le surpassait."

Verne, Michel Strogoff (1876)
l"ui seul, par ses trames depuis longtemps ourdies, avait eu assez d’influence sur les khans et sur leurs hordes pour les entraîner à la conquête de la Russie asiatique."









Tuesday, March 27, 2012

passementerie

passementerie nf 
definition image
translation:
trim, trimming, lacework, bariding, decoration

passement nm braid, braiding
passementer v to trim, braid
passementier nm sewer of passements

etymology: from Italian passamento, from passare – pass, be laid out


synonyms:  agrément, broderie. feston, galon, garniture. ruban. tresse

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Enfin au fond un simple lit de damas jaune et incarnat, sans clinquant ni passement "
(incarnat — crimson)

Balzac, Ferragus (1834)
"Vous demandez madame Etienne, est-ce madame Etienne Gruget ?...Qui travaille en passementerie ?"


Sue, Mystères de Paris   (1842)
"Mon passementier avait parlé de ma peine à une de ses pratiques, lui apprenant comment mon mari m’avait laissée sans rien."

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"Une robe gris de perle, ornée de passementeries couleur de cerise, à taille longue, dessinait chastement le corsage et couvrait les épaules."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Il était vêtu de velours violet avec des passementeries pareilles."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Henri était vêtu d’un pourpoint noir passementé de noir."

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
"une fille achevait de disposer sur son lit une robe de soie très-claire, garnie de ruches et de passementeries."






Monday, March 26, 2012

phalène

phalène nf  
definition image
translation:
moth

etymology: from Greek phaalaina – moth

synonyms:  papillion nocturne

examples:

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Ils frappent du battement monotone de leurs ailes de phalène vos yeux appesantis."

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Si j'avais, ô Madeleine,
L'œil du nocturne phalène."

Sand, Valentine (1832)
"Sa marche légère éveillait des milliers de phalènes bourdonnantes."

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
"voici les fantômes de pensées qui frappent, de leurs ailes de chauve-souris, de leur bec de vautour, de leur corps de phalène."


Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"de sorte que le malheureux, semblable à une gigantesque phalène, resta cloué à la muraille que ses pieds battaient par saccades bruyantes."

Zola, “Sœur-des-Pauvres”, Contes à Ninon (1864)
"Crapauds-volants, hiboux, vampires, phalènes, se pressaient à la lucarne, battant de l’aile, s’échappant par grandes volées."

Ménard, “Nirvana“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"tous viennent tour à tour.
A sa flamme brûler leurs ailes, comme, autour
D’une lampe, l’essaim des phalènes tournoie."









Sunday, March 25, 2012

roturier

roturier nm 
definition image
translation:
commoner, not a noble
 

roturier  adj common, vulgar   

etymology: disputed, may come from Latin rotulus – roll, on which the names of the dependents of a lord were inscribed.

synonyms:  bas, bourgeois, commun, ignoble, ordinaire, plébéien, prolétaire, vilian, vulgaire

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"C’était d’inspiration que le bon gouverneur avait trouvé cette qualification … en unissant son titre nobiliaire à son nom roturier."

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
"Ce qu’il eût blâmé chez les roturiers était un excusable amusement pour lui."

Balzac, Pierrette (1840)
"d’ailleurs leur prétendu parent s’appelait Vinet : comment protéger un roturier ?"

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"Sous la Restauration, l’anoblissement devint un quasi-droit pour les roturiers qui servaient dans la Garde."


Dumas, Vingt ans après (1845)
"Mon ami, dit Porthos, je laisse la pêche à Mousqueton, c’est un plaisir de roturier."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Ah ! continua Chicot, que ne plaît-il à Dieu de substituer à ton corps vulgaire, à ta carcasse roturière, les très hautes et très puissantes omoplates du duc de Mayenne."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Ces roturiers étaient secrètement flattés des poignées de main qu’il voulait bien leur distribuer à l’arrivée et au départ."








Saturday, March 24, 2012

tronçon

tronçon nm 
definition image
translation:
section, part, segment

etymology:
from tronc – trunk, shaft

synonyms: division, fragment, lambeau, morceau, part, partie, portion, segment. tranche

examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
"Il y a quelque chose de sinistre et de désolé dans l’aspect d’une campagne rase et nue, quand le soleil a disparu, lorsqu’on est seul, qu’on marche en brisant du pied des tronçons de paille sèche."

Hugo, Le Roi s’amuse (1832)
"Et qui, quand le jour vint, les mains de sang trempées,
N’avait plus qu’un tronçon de trois grandes épées."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Aussi allez-vous voir un bon tronçon d'homme, reprit Benassis."

Balzac, “La Messe de l’athée” (1837)
"il jurait de bonne grâce en donnant un conseil, et faisait volontiers un tronçon de chière lie quand l’occasion s’en présentait."
(chière lie –  good meal)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"le tronçon de sa lame, ébréché, tordu, émoussé, vacillait dans sa main."

Baudelaire, “À Arsène Houssaye”, Petits Poèmes en prose (1869)
"Dans l’espérance que quelques-uns de ces tronçons seront assez vivants pour vous plaire et vous amuser, j’ose vous dédier le serpent tout entire."

Féval, La Vampire (1885)
"il n'avait plus dans la main qu'un tronçon de la seconde."








Friday, March 23, 2012

moucheron

moucheron nm  
definition image
translation:
midge, gnat; (colloquial) kid

etymology: from mouche, which comes from Latin musca – fly

synonyms:  moustique

examples:

Nodier, Smarra, ou les Démons de la nuit (1821)
"Quant à moi, je ne vois plus ici que les esprits joyeux …se poursuivent dans l'air comme des moucherons de feu."

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
"Le soleil s’inquiète-t-il des moucherons qui sont dans ses rayons et qui vivent de lui ?"


Gautier, “Ce monde-ci et l’autre” , La Comédie de la Mort (1838)
"Et la bonne négresse aux dents blanches qui rit
Chassant les moucherons d’auprès de votre lit."

Balzac, Modeste Mignon (1844)
"Refuserez-vous les fleurs inédites de la jeune fille vraie qui voleront vers vous comme les jolis moucherons vers les rayons du soleil ?"

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"les moucherons et les papillons de nuit tournoyaient autour de la chandelle."

Zola, “La fée Amoureuse”, Contes à Ninon (1864)
"ces belles ailes de ma fée Amoureuse. Elles étaient transparentes comme verre et menues comme ailes de moucheron."

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"C’était le moucheron écrasé, le dernier triomphe sur l’obstination cuisante de l’infiniment petit."







Thursday, March 22, 2012

archet

archet nm  
definition image
translation:
bow (of an instrument); baton (of a conductor)

etymology: diminutive of arc – arch

synonyms:  arc

examples:

Hugo, “Ce qu’on entend sur la montagne”, Les Feuilles d’automne (1831)
"Comme le gond rouillé d’une porte d’enfer,
Comme l’archet d’airain sur la lyre de fer,
Grinçait."

Balzac, L’Interdiction (1836)
"Decamps a dans son pinceau ce que Paganini avait dans son archet, une puissance magnétiquement communicative."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"je ne dis pas, continua Joyeuse, qu'au premier coup d’archet la dame ira se jeter dans les bras de du Bouchage."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Quand il s’apercevait qu’on était loin derrière lui, il s’arrêtait à reprendre haleine, cirait longuement de colophane son archet, afin que les cordes grinçassent mieux."
(colophane –  rosin)

Baudelaire, “Les Vocations”, Petits Poèmes en prose (1869)
"L’un, en traînant son archet sur son violon, semblait raconter un chagrin."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"le « kobize », sorte de violoncelle ouvert à sa partie antérieure, garni de crins de cheval mis en vibration au moyen d’un archet."


Zola, Nana (1881)
"Cependant, le chef d’orchestre levait son archet, les musiciens attaquaient l’ouverture,"










Wednesday, March 21, 2012

cailler

cailler v 
definition image
translation:
to curdle, congeal; freeze
 

lait caillé – clabber, curdled milk, farmer's cheese

etymology: from Latin coagulare – to congeal

synonyms:  caillebotter, coaguler, figer, geler.

examples:


Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
"par une force subite, comme une goutte acide dans le lait, elle fait figer et cailler le sang le plus coulant et le plus sain."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Tous ces pauvres diables, ajoutait-il, manouvriers dès l’enfance, ont vécu jusqu’à leur arrivée ici de lait caillé et de pain noir."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"le docteur étonna bien ses compagnons en leur apprenant que cet embonpoint, très apprécié, s’obtenait par un régime obligatoire de lait caillé."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"les grands turbots, les grandes barbues, d’un grain serré et blanc comme du lait caillé."
(grain –  texture )

Flaubert, “Hérodias” (1877)
"dévore son pain cuit sous la cendre ! avale le lait caillé de ses brebis !"

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
"au sommet, les velours, d’un noir profond, d’un blanc de lait caillé."

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"j’ai vu, dans le Valais, des pâtres qui, ne se nourrissant que de lait caillé, perdent leurs dents de bonne heure."











Tuesday, March 20, 2012

pont-levis

pont-levis  nm 
definition image
translation:
drawbridge

etymology: pont + lever — to riase

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"fortifiée à l’est par un étang d’où sort le Nançon qui coule dans ses fossés et fait tourner des moulins entre la porte Saint-Sulpice et les ponts-levis de la forteresse."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Il avait pris chez Fouqué un habit bourgeois, et c’est dans ce costume qu’il passa les ponts-levis."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"cette élégante chapelle de la Vierge, ce dortoir monumental, ces vastes jardins, cette herse, ce pont-levis."

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
'Le prince s'engouffra donc sous l'arcade du pont-levis avec toute sa suite."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"En sonnant sur les poutres ferrées d’un pont-levis, les roues du carrosse avertirent Isabelle qu’on était arrivé au terme de la course."

Zola, “La fée Amoureuse”, Contes à Ninon (1864)
"Ce n’étaient que tourelles, que remparts, que ponts-levis chargés de chaînes."

Maupassant, Une Vie (1883)
:"l fallut passer par un antique pont-levis et franchir un vaste portail Louis XIII."











caille

caille nf  
definition image
translation:
quail

etymology: from a Germanic root, as in Old High German qahtala, supposedly from the bird's cry

synonyms:  biquette, coccotte, poulette, turnix



examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
"La cigogne criait sur son nid, les bois retentissaient du chant monotone des cailles, du sifflement des perruches, du mugissement des bisons et du hennissement des cavales siminoles."
(siminoles –  Seminole)

Sand, Valentine (1832)
"quand les insectes bruissent avec force et que la caille glousse avec amour dans les sillons, la fraîcheur et le silence semblent se réfugier dans les traînes."
(glousse – clucks ; traînes –  wake)

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Parce que cet oiseau est ivre comme une caille…."

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
"son estomac se fût fort accommodé des quartiers de sanglier ou de daim, des perdrix ou des cailles."

Zola, L’Assommoir (1879)
"La petite blonde était grasse comme une caille."

Zola, “L’Attaque du moulin”, Les Soirées de Médan (1880)
"elle devait finir par être ronde et friande comme une caille."

Zola, Nana (1881)
"Et, cuite de tous les côtés, chaude comme une caille, elle alla se fourrer dans son lit."







Monday, March 19, 2012

suaire

suaire  nm 
definition image
translation:
shroud; sheet, robe

le Saint Suaire – the shroud of Turin

etymology: from Latin sudarium – handkerchief for wiping sweat from the face. from sudare – sweat

synonyms:  linceul

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Les deux spectres qu'un feu dévore,
Traînant leur suaire en lambeaux."

Barbey d'Aurevilly. “Léa” (1832)
"On eût dit une blanche morte dans un suaire de pourpre."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"madame Vauquer se coucha le soir en rôtissant, comme une perdrix dans sa barde, au feu du désir qui la saisit de quitter le suaire du Vauquer pour renaître en Goriot."
(barde – barding of fat)

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"Au lieu d’être enveloppé dans mon triste suaire, j’aurais des habits de soie et de velours, des chaînes d’or, une épée et des plumes comme les beaux jeunes cavaliers."

Balzac, Pierrette (1840)
"Au milieu du plafond pend un lustre soigneusement enveloppé dans un suaire de percaline verte."


Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"Enveloppé dans le souvenir de ses bienfaits comme dans un suaire lumineux, il se refuse au monde et vit dans le ciel."

Dierx,  “Journée d’hiver” from Le Parnasse contemporain (1866
"Les anges de la nuit traînent leurs lourds suaires ."





Sunday, March 18, 2012

grésiller

grésiller v 
definition image
translation:
to crackle, sizzle; chirp

grésillement nm crackling, sizzling; chirping

etymology: probably from grêle – hail, from Latin gracilis

synonyms:  brûler, crépiter, frire, grêler, raccornir, vibrer

examples:

Balzac, “Un Drame au bord de la mer” (1834)
"Je puis vous dire à vous que le soir où ma mère nous a raconté ça, les cheveux me grésillaient dans la tête."

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
"cette pâte flambait et grésillait dans la cheminée du champignon, et il aspirait par une petite embouchure d’ambre jaune la fumée qui se répandait ensuite dans la chambre avec une vague odeur de parfum oriental."
(champignon – a pipe with a mushroom-shaped bowl)

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"Le ciel était zébré d’étincelles électriques qui grésillaient sous les larges gouttes de la pluie."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"La lampe saisie par l’atmosphère humide grésillait et jetait des lueurs intermittentes."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Tout en avançant, j'entendais une sorte de grésillement au-dessus de ma tête."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Le père Bru, … demeurait des heures sans rien dire, à écouter le grésillement du coke."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Ses étincelles grésillant sur une eau limpide et froide, ont, en quelque sorte, garanti de toute souillure sa noblesse discrète et hautaine."






Saturday, March 17, 2012

maraud

maraud nm 
definition image
translation:
 rascal, marauder, thief (archaic)

etymology: perhaps from regional French maraud – tomcat

synonyms: bélître, chenapan, drôle, garnement, goujat, maroufle, sacripant, voleur

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
"Ce crâne avait une langue autrefois et pouvait chanter. Comme ce maraud le fait rouler par terre!"

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Gringoire jouissait de sentir, de voir, de palper pour ainsi dire une assemblée entière, de marauds il est vrai, mais qu’importe !"

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Il est évident que la vie de ce maraud devait être la mienne."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Vous êtes un maraud, mon cher ; vous venez me demander de l’argent, à moi ! à un mousquetaire !"

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Allons donc, maraud, est-ce que, par hasard, tu te crois d'assez grande noblesse pour être ignorant ?"

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Ces charmes souverains lui firent comprendre les amours insensés qu’excite parfois chez des marauds du peuple la grâce nonpareille de quelque jeune reine apparue en un triomphe."

Féval, La Vampire (1885)
"Et s'il est un maraud capable de plaider la cause aux trois quarts perdue de la guillotine, c'est don Juan."






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.