Saturday, September 30, 2017

haro

haro interjection
definition image
translation:
help! come here!

haro nm a cry from hunters to excite the dogs; a general outcry; a call for help


crier haro de/sur — be up in arms about, inveigh against


etymology:  from Old French hara — help; probably related to Germanic root as with English here!

synonyms: clameur, cri, tollé

examples:


Musset, Emmeline (1837)
“Je n’ai pas besoin de vous parler du haro et de tout le tapage qu’on fit pour la convaincre.”

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“Le péché véniel, qui exciterait clameur de haro sur un homme d’un grand caractère, de lui n’est rien,”

Michelet, Histoire de France VI (1415 — 1440) (1841) 
“Il m'est enjoint de par les habitants de la ville de Rouen de crier contre vous, et aussi contre vous, sire de Bourgogne, qui avez le gouvernement du roi et de son royaume, le grand haro, lequel signifie l'oppression qu'ils ont des Anglais.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Ce que je sais, c’est que, ce ministère renversé, tous crieront haro sur le ministère suivant.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Ce fut d’abord un grand haro parmi les amis de Rodolphe lorsqu’ils apprirent son marriage.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Leurs tentatives soulevèrent naturellement un haro universel.”

Féval, Les Habits noirs (1863)

“La clameur de haro le suivait, mais déjà moins distincte.”





Friday, September 29, 2017

affilé

affilé adj
definition image
translation:
sharp, pointed


affiler v to sharpen


note: affilé refers usually to sharpening an edge; effilé has the sense thin and long, and also cutting threads one by one (as in trimming hair or fraying cloth)

etymology:  à- + fil —thread, edge

synonyms: acéré, affûté, aigu, aiguisé, coupant, perçant

examples:

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“Elle m’appelle petite rusée, petite commère, elle me trouve le bec affilé.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Il s’était muni pareillement d’une paire de pistolets dits coups-de-poing et d’un joli couteau catalan soigneusement affilé.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Je connais un homme plus dur que le fer, aiguisé, affilé, capable d’user la pierre du rémouleur.”

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Ajoute, dit maître Cornhill, qu’elle est revêtue d’un tranchant d’acier fondu affilé comme un rasoir.”

Barbey d’Aurevilly, Une Histoire sans nom (1882
“Elle craignait les yeux affilés de cette vieille dévouée, qui adorait Lasthénie.”

Féval, La Vampire (1885)
“Il rouvrit sa trousse avec un grand soupir et y choisit le plus affilé de ses scalpels.”

Huysmans, En Rade (1887)
“Depuis cette faillite qui la jetait au rancart, elle et son mari, sur le pavé, sans le sou, la maladie s’était affilée et accrue.”

(rancart — trash)







Wednesday, September 27, 2017

fantasque

fantasque adj
definition image
translation:
capricious, fickle, fanciful, whimsical

etymology:  shortening of fantastique — fantastic, imaginary

synonyms: baroque, bizarre, capricieux, changeant, déraisonnable, farfelu, lunatique, mobile, surprenant,  volage

examples:

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
"Pour Roger, il était devenu sombre, fantasquebourru."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Il était toujours le doux, le fantasque, le paresseux, le terrible, le savant, l’ignorant, le débraillé, le coquet Samuel Cramer."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Un costume fantasque, bleu et jaune avec un bavolet de fausse dentelle, composait sa toilette.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
"C’était une fièvre, un épanouissement continu d’imaginations fantasques, tout le raccourci de la vie bouillant dans sa petite tête et sortant par lambeaux."

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“Ils sont capricieux fantasques, boudeurs tout à coup et sans motif; foncièrement honnêtes toujours.”

Maupassant, Une Vie (1883)
"où frétillaient, comme au bout de fils invisibles, les fantasques papillons jaunes."

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)

"Le parquet, cruellement ciré, parfois bombé de vétusté, dit, par sa disposition en fantasques biseaux, l'âge considérable de ce logis."


















Tuesday, September 26, 2017

écorcher

écorcher v
definition image
translation:
to skin, flay, scratch, graze; mispronounce

écorchure nf graze, scrape

etymology:  from prefix ex- + Latin cortex — envelope, bark

synonyms: déchirer, égratigner, équarrir, érafler, érailler, étriller, excorier, griffer, peler, percer; mal prononcer, meurtrir

examples:

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Débraillésavinés, écorchés, les mousquetaires du roi, ou plutôt ceux de M. de Tréville, s’épandaient dans les cabarets, dans les promenades, dans les jeux publics."

Baudelaire, Fleurs du mal (1857-1861)
“Dans quelque pays inconnu
Ecorcher la terre revêche
Et pousser une lourde bêche.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Ces plaies, écorchures plutôt que blessures, étaient superficielles.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Et, d’un trait de plume qui écorcha le papier, il biffa le nom."

Huysmans, En Ménage (1881)
Ils virent qu’on lui frottait le coccyx avec des couennes de lard, pour empêcher qu’il ne s’écorchât.”
(couennes — rinds)

Zola, La Terre (1888)
“Tout paraissait jaune, d’un jaune affreusement triste, la terre rôtie, les moignons des tiges coupées, les chemins de campagne, bossués, écorchés par les roues.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Petits arbres écorchés par les balles, et portant, dans leur branchage, le pittoresque accumulis de leurs sacs et de leurs gibernes.”







Monday, September 25, 2017

ratisser

ratisser v
definition image
translation:
to rake, rake up; (figuratively) to sweep, comb

etymology:  from Latin rastellus diminutive of raster — hoe, rake

synonyms: gratter, nettoyer, racler, ramasser avec un râteau;, ratiboiser; fouiller


examples:

Merimee, Tamango (1829)
“Dites-lui qu'il se tienne bien et qu'il ne fasse pas peur à la petite mère que voici, ou je lui ferai si bien ratisser l'échine, que son cuir de noir deviendra rouge comme un rosbif cru.”

Balzac, Béatrix (1839)
“Ces tristes carrés d’eau saumâtre, divisés par les petits chemins blancs sur lesquels se promène le paludier, vêtu tout en blanc, pour ratisser, recueillir le sel et le mettre en mulons.”
(paludier  salt marsh worker; mulons    small heaps)

Balzac, “Pierre Grassou” (1839)
“Ce fut un jour de triomphe. On promena le futur dans les allées couleur nankin qui avaient été ratissées comme elles devaient l’être pour un grand homme.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Ce vieillard, qui sarclait de ses doigts une plate-bande de rosiers nains et de marguerites, s'indignait de voir un cheval courir ainsi dans ses allées sablées et ratissées.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Oh ! ce fut vite réglé ! elle le fouilla, lui ratissa la monnaie.”

Daudet, Sapho (1884)
“De porter en sortant de table des croûtes aux canards, des épluchures aux lapins, puis sarcler, ratisser, greffer, arroser.”
(greffer — graft)

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
Il y coupait le bois mort, arrosait, bêchait, sarclait, ratissait, faisait certains semis, cultivait des fleurs.”







Sunday, September 24, 2017

tréteau

tréteau nm
definition image
translation:
trestle, sawhorse; (theater) the boards, the stage

etymology:  from Latin transtillum — little cross-beam

synonyms:  chevalet, échefaudage; scène


examples:

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
“Des bancs de chêne, des tables sur des tréteaux, de grosses chandelles de suif ou de poix-résine dans des chandeliers de fer-blanc.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
"Un galérien debout sur un tréteau dans le carrefour avec le collier de fer au cou est le despote de tous les regards qu’il contraint de se tourner vers lui."

Coppée, Poèmes divers (1869)
“Je consens à risquer ma tête
En jonglant avec des couteaux,
Si le vin, ce but de la quête,
Coule à gros sous sur mes tréteaux.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Les tréteaux des scieurs de long, profilant dans un coin leur charpente maigre, ébauchaient des angles de potence, des montants de guillotine."

Zola, L’Assommoir (1879)
“L’établi, une immense table tenant les deux tiers de la pièce, garni d’une épaisse couverture, se drapait d’un bout de cretonne à grands ramages bleuâtres, pour cacher les tréteaux.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“L’orateur funèbre … traînait un mauvais rhume à fièvre et à grosse toux creuse, ébranlant de ses quintes les manitous sur leurs tréteaux.”
(manitou   idol) 


Huysmans, En Route (1895)
“Cette procession lente et muette, précédée par d’incomparables suisses, vêtus de deuil, avec l’épée en verrouil et une épaulette de général en jais, s’avançait, la croix en tête, au-devant du cadavre couché sur des tréteaux.“

(en verrouil   held horizontally)





Saturday, September 23, 2017

assises (fondation)

assises nf pl (fondation)
definition image
translation:
foundations, bedrock, base

note: assise can also mean session or conference, as of a deliberating body, and as in court of assizes

etymology:  from Latin assidere — to seat, place

synonyms: fondations, soubassement

examples:

Leconte de Lisle, Poèmes et Poésies (1855)
“Vous, fleuves, échappés des assises polaires,
Qui roulez à grand bruit sous les pins séculaires !”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Du côté du nord, au contraire, le rocher qui formait sa première assise était à pic.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Les masses sociales, les assises mêmes de la civilisation,    y apparaissent et y disparaissent à chaque instant à travers les nuages orageux des systèmes, des passions et des théories.”

Daudet, Le Nabab (1871)
“Les premières lueurs glissant sur les assises de pierre qui soutenaient les remblais du parc, éclairaient la vieille femme courant dans la rosée.”
(remblais — embankments)

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Un lac d'eau marine à l'heure de la basse mer, un lac vide creusé dans des assises de granit.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Çà et là, des maisons basses, noirâtres, baignant, dans la boue et le fumier, leurs assises, imbibées du purin des étables.” 
(purin  liquid manure)

Zola, Lourdes (1893)

“Elle resplendissait au clair soleil, débarrassée la veille du dernier échafaudage, encore toute fraîche de jeunesse, avec ses larges assises de pierre.”




Friday, September 22, 2017

s'ingénier

s'ingénier v
definition image
translation:
to strive, try to do something, do one’s best

etymology:  from Latin ingenium — intelligence, skill

synonyms: peiner, s’appliquer, s’efforcer, s’essayer, s’évertuer, tâcher, tenter

examples:

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
[il] “ne chassait plus seulement à la voix du maître, mais s'ingéniait à trouver des proies, et faute d'ennemis poursuivait les amis.”

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“J’étais forcé de m’ingénier de toutes manières pour combattre mille dangers.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Ceux qui ont des dettes s'ingéniaient à trouver un moyen pour ne pas les payer.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Le docteur, voulant l’arracher à son vice, s’ingéniait à l’amuser de toutes façons, lui enseignant la débauche à bon marché, la façon d’accoster les femmes.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Dès lors, les deux femmes s’ingénièrent à laisser libre la comédienne.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“La pauvre vieille s’ingéniait à me plaire, se tourmentait l’esprit pour inventer quelque chose qui déridât mon front.”

France, Pierre Nozière (1899)

“Elle s'ingénia ensuite à lui trouver de l'ouvrage.”




Thursday, September 21, 2017

parti pris

parti pris nm
definition image
translation:
prejudice, bias;  firm stand, committed position

synonyms: idée préconçue, obstination, partialité, préjuge, prise de position 

also, parti-pris 

examples:

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“Quant à la reine-mère, elle se préoccupait du roi qui, pendant le souper, avait fait éclater une belle humeur qu’elle comprit être de commande et masquer un parti pris contre elle.”

Flaubert, Correspondance (1850)
“J’ai résisté, exprès, par parti pris, afin de garder la mélancolie de ce tableau et faire qu’il restât plus profondément en moi.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Les masures, ruines âgées de quelques semaines, qui semblaient avoir été bâties selon un parti pris de moquerie burlesque.”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Je demande mon beefsteak aux pommes, vous le criez au cresson ; je le veux pas cuit et vous l’exigez très cuit. C’est donc un parti pris de me chercher querelle ?”
(cresson — watercress)

Claretie, Le Train 17 (1877)
“La vérité est que cette nature étrange n’avait soif que du factice, et, dédaignant comme de parti-pris les réalités quotidiennes, se prenait de caprices fous pour toutes les chimères.”

Richepin, La Glu (1881)
“Elle sentait que l’impertinence et l’audace n’avaient plus rien à tenter en face de ce parti-pris tranquille.”

Zola, L’Œuvre (1886)

“Et ce fut de la stupeur, de l'indignation, lorsqu'une rumeur annonça un nouveau refus du jury. Le parti pris n'était plus niable, il s'agissait de l'étranglement systématique d'un artiste original.”


















Tuesday, September 19, 2017

au pas de course

au pas de course
definition image
translation:
at the double, on the double, walking fast, right away, promptly, instantly

note: by contrast with au pas — at a walk


prendre le pas de course — to run

synonyms: en courant, immédiatement, rapidement, sur le coup, tout de suite

examples:

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“A qui diable en veut-il, ce mécréant ! s’écria le vieillard en voyant Ruggieri se dirigeant au pas de course vers la place de l’Estape.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Les jeunes gens refoulés passent le pont d’Austerlitz avec le corbillard au pas de course et chargent la garde municipale.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Echalot revint, le prit dans ses bras, et disparut au pas de course.”

Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“Même à travers champs, des régiments entiers arrivaient au pas de course.”

Maupassant, “Yvette”,  Yvette  (1884)
“La procession allait toujours, accélérant son allure, car les quatre porteurs avaient pris le pas de course.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Je rêve ce tumulte, les officiers arrivant au pas de course, les tambours battant, les sommations faites.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)

“Je prends le pas de course lorsque je traverse ce parterre.”





Monday, September 18, 2017

attiser

attiser v
definition image
translation:
to kindle, fan, poke (a fire); stir up (emotions)

etymology:  from tison —cinder from Latin titio, with the same meaning

synonyms: allumer, animer, embraser, enflammer, insuffler, ranimer, réchauffer

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“Quand ils arrivèrent sur le sommet des rochers de Saint-Sulpice, Barbette attisa le feu des fagots.”

Balzac, Une double Famille  (1830)
“On pouvait apercevoir, à travers la fenêtre de la première pièce, une vieille femme assise sur une escabelle au coin d’une cheminée où elle attisait un réchaud.”

Coppée, “Le Justicier”, Poèmes divers (1869) 
“Et j’entends le joyeux crépitement des flames
Qu’attisé avec sa fourche énorme le démon.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“La jalousie seule est capable d'inspirer cette haine farouche et insatiable que ne désarment ni vos larmes ni votre résignation, cette haine que le temps attise au lieu de l'éteindre.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Le vent souffle, le froid sévit ; j’attise le feu, je ferme les rideaux.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Les verrières étalaient, autour de ce firmament, des astres mystiques, attisant les petites flammes vives d’une braise de pierreries.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“La pensée lui vint de faire du feu. Il l'attisa lentement sans se retourner.”






Saturday, September 16, 2017

asservir

asservir v
definition image
translation:
to subjugate, enslave

asservissement nm subjugation, enslavement

etymology:  from Latin adservire — to help

synonyms: assujettir, captiver, conquérir, contraindre, enchaîner, exploiter, mater, mettre sous le joug, museler, opprimer, soumettre, subjuguer

examples:

Scribe, La Chambre à coucher (1813)
“Ces fiers guerriers de l’Angleterre,
Devant nous je les ai vus fuir;
Et leur sang a rougi la terre
Qu’ils voulaient asservir.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“La vraie monarchie n’est qu’une constitution imaginée pour corrompre les mœurs des peuples et les asservir.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Un fait, malheureusement trop commun aujourd’hui, l’asservissement d’un canton, d’une petite ville, d’une sous-préfecture par une famille.”

Nerval, Aurélia (1855)
“Des esprits hostiles et tyranniques peuvent asservir les intelligences et se servir de leurs forces divisées dans un but de domination.”

Sand, Elle et lui (1859)
“Devait-elle donc tant de dévouement à un homme qu'elle n'avait jamais désiré asservir  ?”

Maupassant, Le Horla (1887)
“Un d'eux, un jour ou l'autre, traversant l'espace, n'apparaîtra-t-il pas sur notre terre pour la conquérir, comme les Normands jadis traversaient la mer pour asservir des peuples plus faibles ? ”

Bourget, Mensonges (1887)

“Elle l’aimait, à sa manière, en le trompant et en le torturant, mais surtout en l’asservissant.”




Friday, September 15, 2017

scierie

scierie nf
definition image
translation:
sawmill

etymology:  from Latin secare — to saw

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Enfin il s'est établi quatre nouvelles scieries de planches et de madriers."

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
Ils avaient déniché ensemble des éperviers et des chouettes, et depuis ils se voyaient presque toutes les semaines au moins une fois, à la scierie du Valtin.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Une scierie, qui débite dans un coin les poutres du chantier, grince."
(débite – cuts up)

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
 “Cyrus Smith parvint à établir une scierie hydraulique qui débita plus rapidement les troncs d’arbres en planches et en madriers. ”

Zola, L’Assommoir (1876)
“C’était, entre une scierie mécanique et une manufacture de boutons, une bande de prairie restée verte, avec des plaques jaunes d’herbe grillée ; une chèvre, attachée à un piquet, tournait en bêlant,”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Une scierie mécanique coupe en lames minces les troncs odorants apportés des Antilles et de l'Amérique du Sud.”

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)

“Un camarade l'avait éborgné à l'école, une hache l'avait estropié à la scierie, une cuve l'avait ébouillanté à la raffinerie.”
(ébouillanté — scalded)




Thursday, September 14, 2017

entre-deux

entre-deux nm
definition image
translation:
gap, divide, interval, interim, space or time in-between, (clothing) insert; (furniture) table or dresser between two windows

note:  in sport, a dropped ball (soccer) or a jump ball (basketball)

synonyms: bande, broderie, enfourchure, intermédiaire, milieu

examples:

Balzac, Les Paysans (1855)
“Le plafond montrait trois poutres en saillie, mais peintes, et dont les entre-deux étaient plafonnés. “
(plafonné — leveled )


Hugo, Les Misérables (1862)
“Dans un entre-deux de fenêtres, un faucheur, attablé avec un propriétaire qui faisait prix pour un travail de prairie à faire au printemps, disait :
 – Il n’y a point de mal que l’herbe soit mouillée.”
(faucheur — mower)

Verne, Les Indes noires (1877)
“Le Sinclair côtoyait leurs rives escarpées, et, dans l'entre-deux des îles, se dessinaient, tantôt une vallée solitaire, tantôt une gorge sauvage, hérissée de rocs abrupts.”

Richepin, La Glu (1881)
“Elle se parait, se pomponnait, faisant bouffer les nœuds et les agréments de sa longue robe de chambre en satin lilas clair coupé d’entre-deux en dentelle.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“À l’entrée, dans l’entre-deux d’une double porte en toile verte, un homme distribuait des petits livres, des traités, des cantiques.”

Goncourt, Hokousaï (1896)
“Trois femmes de la société faisant collation auprès d'un arbre dans l'entre-deux des branches .”

Goncourt, Journal III (1897)

J”e m’en vais lire, au murmure de la fontaine de Médicis, dans le soleil d’un entre-deux de giboulées, un cruel article sur Banville.”








Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.