Monday, May 31, 2010

déchiqueter


déchiqueter v
definition image
translation:
to tear to shreds, slash, hack, cut to pieces

etymology: probably from échiqueté – checkered from Middle French échequeré – checkered

synonyms: couper, déchirer, découper, dépecer, lacérer, mettre en lambeaux, sectionner, tailler

examples:

Merimee, 'Tamango" (1829)
"Lorsque le cadavre du dernier Blanc, déchiqueté et coupé par morceaux, eut été jeté à la mer, les Noirs, rassasiés de vengeance, levèrent les yeux vers les voiles du navire."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"quand un homme ne se laisse pas déchiqueter l'âme par le contact des affaires aussi facilement qu'un mouton abandonne sa laine aux épines des halliers où il passe, tout cela me sauva."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Son corps, déchiqueté à coups de poignard par son bourreau, disait avec quel acharnement elle avait disputé une vie qu’Henri lui rendait si chère."

Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
"Des perles tordues en nattes, des étoffes laminées, côtelées, déchiquetées, comme si le génie des arabesques avait conseillé l’industrie française."
(côtelées – ribbed)

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Des montagnes exfoliées de chaleur, déchiquetées et zébrées de rayures noires, semblables aux cautérisations d’un incendie."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Malgré l'eau qu'on avait jetée à flots, de larges taches rougeâtres marbraient le plancher ; un meuble était brisé, les tentures du lit déchiquetées à coups d'épée."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Des marchands de conserves, à la porte desquels des barriques défoncées débordaient d’une choucroute jaune, déchiquetée comme de la vieille guipure."



Sunday, May 30, 2010

bergère (chaise)

bergère nf
definition image
translation:
(large and deep) armchair

note: The basic meaning is shepherdess; the armchair meaning started in the reign of Louis XV, possibly because some of the upholstery showed pastoral scenes.

etymology: from berger – shepherd. from Late Latin birbicarius –shepherd

synonyme: fauteuil, siége

examples:

Balzac, "La Paix du ménage" (1830)
"En voyant le sémillant baron rôdant autour de sa bergère, l’ancienne duchesse sourit avec une malignité sardonique."

Balzac, La Vendetta (1830)
"Elle demeurait ordinairement passive, plongée dans une bergère."

Gautier, “La Cafetière“ (1831
"Elle était assise dans une bergère au coin de la cheminée, et ne paraissait pas le moins du monde prendre part à ce qui se passait autour d’elle."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Le jeune comte se jeta dans une bergère au coin du feu, prit les pincettes et fouilla le foyer par un mouvement si violent, si grimaud, que le beau visage d’Anastasie se chagrina soudain."

Gautier, “La Pipe d’opium” (1838)
"J’occupais une profonde bergère à oreillettes."
(oreillettes – head cushions)

Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
"Le chat, être faible et protégé, était le mieux partagé, il jouissait d’un vieux coussin de bergère auprès duquel se voyaient une tasse et un plat de porcelaine blanche."

Hugo, Les Misérables (1862)
“Cosette a mis près de votre lit une grande vieille bergère en velours d'Utrecht.”



Saturday, May 29, 2010

décombres


décombres nm  pl
definition image
translation:
rubble, ruins

note: décombres denotes a construction that has been deliberately pulled down or bombed; ruines usually means constructions that have fallen down due to age, weather, etc.

etymology: – down + combre – heap from Latin cumulus – heap

synonyms: amas, déblai, débris, épave, gravats, gravois, plâtras, ruines, tas

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Les héros peuplent ces décombres."

Balzac, La Vendetta (1830)
"Un étranger, suivi d’une femme et d’une petite fille, arriva devant les Tuileries à Paris, et se tint assez long-temps auprès des décombres d’une maison récemment démolie."



Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Déjà sans force pour soutenir une vaste entreprise, il se sentait incapable de la recommencer ; il alla donc périr sous les décombres de sa fantaisie."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"C’était le Chourineur, qui s’était tapi dans les décombres pour se mettre à l’abri de la pluie."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Des porcs vautrés sous les fines colonnettes des galeries, l’âne broutant dans la chapelle où l’herbe pousse, des pigeons venant boire aux grands bénitiers remplis d’eau de pluie, et enfin, parmi ces décombres, deux ou trois familles de paysans qui se sont bâti des huttes dans les flancs du vieux palais."


Zola, La Curée (1872)
"La chaussée, encore à peine indiquée, emplie de décombres, avait des bosses de terre."
(chaussée – roadway)

Huysmans, À Rebours (1884)
"Les ruines grandioses de l'église qui étaient devenues un lieu de rendez-vous, un amas de décombres, souillées par d'inqualifiables quolibets et de scandaleuses gaudrioles."


Friday, May 28, 2010

espièglerie

espièglerie nf
definition image
translation:
frolic, mischief, trick, prank

 espiègle adj. mischievous, arch, roguish, impish

etymology: refers to the trickster Til Eulenspiegel, from German folklore, Till l'espègle in French

synonyms: diablerie, facétie, gaminerie, jeu, malice, méchanceté, mièvreté, polissonnerie, rosserie, taquinerie, tour

examples:

Balzac, La Vendetta (1830)
"Rassurez-vous, je suis le seul que votre espiéglerie embarrasse !"

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"A l'angle de la rue de Cluny, je vis une petite fille d'environ quatorze ans, qui jouait au volant avec une de ses camarades, et dont les rires et les espiègleries amusaient les voisins."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Elle s'était glissée un matin dans le cabinet de son père pour lui faire ses jeunes confidences, après s'être assise sur lui et s'être permis des espiègleries qui avaient attiré le sourire aux lèvres de l'éloquent magistrat."

Sand, Valentine (1832)
“La bergeronnette jaune y trotte sur le sable d'un air à la fois espiègle et peureux.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Et le jeune homme, enchanté de son espièglerie, s’éloigna en riant à gorge déployée."

Zola, La Curée (1872)
"Mais ce qui la ravissait, c’était son espièglerie."

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“La femme du professeur Schwanthaler, petite Viennoise boulotte aux regards espiègles, restés jeunes sous ses cheveux gris tout poudrés, s’élance.”

Thursday, May 27, 2010

pâmer


(se) pâmer v
definition image
translation:
to swoon, faint away

etymology: from Old French spasme, From Latin spasmus, from Greek spasmos – spasm. convulsion

synonyms: chavirer, défaillir, délirer, s'enthousiasmer, s'évanouir, s'extasier, se griser

examples:

Sand, Indiana (1832)
"Un portrait à faire pleurer une nourrice, aboyer des chiens et pâmer d'aise un tailleur."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Le seul bruit qu’on entendît, c’était le chuchotement et les rires étouffés des crocodiles pâmés de chaleur qui se vautraient dans les joncs du fleuve."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Vous vous pâmez platoniquement devant des sultanes de bas lieu."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"C’était, sous la nuit tiède, au milieu des feuillages pâmés, deux innocences nues qui riaient."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Quenu n’avait pas entendu. Il venait de couper dans la marmite des rondelles d’oignon qui prenaient, sur le feu, des petites voix claires et aiguës de cigales pâmées de chaleur."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"La chapelle se vidait, Marthe restait immobile et pâmée."

Maupassant, Contes divers 1882 (1882)
“Elle tomba, pâmée, dans ses bras ; et il fut bien contraint d’être son amant.”

Wednesday, May 26, 2010

pioche


pioche nf
definition image
translation:
pick, pickaxe, mattock

piocher v to dig up; work hard

etymology: probably from French pic – pick

synonyms: houe, hoyau, pic, piochon


examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Presque tous étaient des fils de paysans, et ils aimaient mieux gagner leur pain en récitant quelques mots latins qu’en piochant la terre."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Je devrais rester dans un coin à piocher le Droit, ne penser qu’à devenir un rude magistrates."

Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"L’abbé Sérapion se munit d’une pioche, d’un levier et d’une lanterne, et à minuit nous nous dirigeâmes vers le cimetière de ***."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Pardieu ! dit Athos, c’est bien la peine de nous déranger pour une vingtaine de drôles armés de pioches, de hoyaux et de pelles !"
(hoyau – mattock )

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Il n’est pas de retraite, de maisonnette si délicieuse et si ignorée, que la pioche ne vienne abattre."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Quand nous arrivâmes à la tombe, le jardinier avait retiré tous les pots de fleurs, le treillage de fer avait été enlevé, et deux hommes piochaient la terre."

Zola, La Curée (1872)
"D’abord, il joua à coup sûr, répétant son premier succès, achetant les immeubles qu’il savait menacés de la pioche."





Tuesday, May 25, 2010

épervier


épervier nm
definition image
translation:
1. sparrowhawk;
2. cast-net

etymology: from Germanic root; modern German Sperber – sparrowhawk, related to English sparrow, German Sperling – sparrow


synonyms:
1. accipiter
2. filet

examples:

1. (oiseau)

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"J'errais, je poursuivais d'une atteinte trop sure
Le requin dans les flots, dans les airs l'épervier."


Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Quelque épervier parti des grandes roches au-dessus de sa tête était aperçu par lui, de temps à autre, décrivant en silence ses cercles immenses."

Michelet, Histoire de France  III (1180 — 1305) (1837)
“La pie vint un jour se plaindre au roi de l'épervier.”

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"La reine Cléopâtre avait pour coiffure une espèce de casque d’or très léger formé par le corps et les ailes de l’épervier sacré."

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Ferrante, après l’avoir suivie quelque temps en gambadant dans le bois à cent pas de distance, fondit sur elle avec la rapidité de l’épervier.

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"il vous reste encore, ce me semble, bon nombre de faucons, d’éperviers et de tiercelets."
(tiercelets – female falcons)

France, Thaïs (1890)
"A l'aurore, les éperviers l'effleuraient de leurs ailes, et il se réveillait plein d'angoisse et d'épouvante."

2. (filet)

Sand, Valentine (1832)
"Louise et Valentine s'élançant avec enfantillage sur lépervier tout ruisselant, et s'emparant du butin avec des cris de joie."

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)

"il vit bouillonner hors du sac les écus reluisants qui frétillaient comme des poissons hors de l'épervier."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"puis, là-bas, à travers la brume, une barque sur la roubine et un pêcheur debout qui lance son épervier…"
(roubine – channel)


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Au milieu de ces dorures sévères, les mannes de goujons et de perches, les lots de truites, les tas d’ablettes communes, de poissons plats pêchés à l’épervier."


Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Une baraque joyeuse, avec un jardinet dans lequel de grands éperviers sèchent.”


Maupassant, Une Vie (1883)
“Il monta dans sa barque avec un valet portant un épervier et une torche allumée.”

Maupassant, “L’Héritage”,  Miss Harriet (1884)
"C’était une barque de maraudeurs qui jetaient soudain l’épervier et ramenaient sans bruit sur leur bateau."



Monday, May 24, 2010

tison


tison nm
definition image
translation:
brand, fire-brand; embers; (incense) sticks

tisonner v poke a fire

etymology: from Latin titio – brand, piece of burning wood


synonyms: allumette, braise, brandon, brûlot, charbon

examples:

Balzac, Gobseck (1830)
"En hiver les tisons de son foyer, toujours enterrés dans un talus de cendres, y fumaient sans flamber."

Gautier, “La Cafetière“ (1831)
"Le soufflet, sans qu’aucun être visible lui imprimât le mouvement, se prit à souffler le feu, en râlant comme un vieillard asthmatique, pendant que les pincettes fourgonnaient dans les tisons et que la pelle relevait les cendres."
(fourgonnaient – poke )

Sand, Indiana (1832)
"Trois personnes rêveuses étaient gravement occupées, au fond d'un petit castel de la Brie, à regarder brûler les tisons du foyer."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Derrière lui était une vaste cheminée, rouge de feu, et dont les tisons enflammés s’écroulaient sur de larges chenets  dorés."


Baudelaire, “Fleurs du mal (1857-1861)
"Les pauvresses, traînant leurs seins maigres et froids,
Soufflaient sur leurs tisons et soufflaient sur leurs doigts"

Zola, La Curée (1872)
"Il posa le mémoire sur la cheminée, prit les pincettes, se mît à tisonner."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Elle était populacière, avec son visage pâle de vierge brune et ses yeux qui brûlaient comme des tisons."
(populacière – vulgar)

Sunday, May 23, 2010

cramoisi


cramoisi adj
definition image
translation:
crimson, scarlet; flushed (face)

etymology: from Spanish carmesi; derived from Arabic karmesi – scarlet; from kermes – the insect used to make cochineal dye

synonyms: écarlate, emporpré, grenat, ponceau, pourpres, rouge, rouge cardinal, rougeaud, sanguin

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Il la trouva sombre et solitaire. À l’occasion d’une fête, toutes les croisées de l’édifice avaient été couvertes d’étoffe cramoisie."

Sand, Indiana (1832)
"Ainsi l'on eût pu saisir tour à tour tous les détails du tableau, …tantôt les lourdes tentures de damas cramoisi à longues crépines qui se moiraient de reflets satinés."
(crépines – fringes)

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
"La Goualeuse ne voulait pas me croire ; elle est devenue cramoisie quand elle a su que vous étiez là…"

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Un manteau long de velours cramoisi tombait avec grâce sur ses épaules."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"sa joue moite doucement appuyée sur un de ses bras gracieusement arrondi, tandis que l'autre, frais et nacré, s'allongeait sur le damas cramoisi qui lui servait de couverture, la belle jeune femme dormait presque rieuse encore."


Merimée, Carmen (1845)
"Maintenant cousez avec de la soie cramoisie, une piastre dans un coin du fichu."

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"une douzaine de « touracos-loris », sortes de grimpeurs de la grosseur d’un pigeon, tout peinturlurés de vert, avec une partie des ailes de couleur cramoisie et une huppe droite festonnée d’un liseré blanc.”

Saturday, May 22, 2010

tringle


tringle nf
definition image
translation:
rod, curtain rod; (slang) penis

etymology: from Dutch tengel – rod, wedge

synonyms: baguette, barre, bâton, ligne, liteau, tige, verge

examples:

Balzac, Gobseck (1830)
"Il se leva, alla pousser le verrou de sa porte, tira un rideau de vieille tapisserie dont les anneaux crièrent sur la tringle, et revint s’asseoir."

Balzac, "Le Message" (1832)
"une heure avancée de la nuit, je fus réveillé par les aigres bruissements que produisirent les anneaux de mes rideaux violemment tirés sur leurs tringles de fer."

Balzac, “Le Grand d’Espagne”, Contes bruns (1832)
"Au milieu de la nuit, le chirurgien fut réveillé par le bruit aigu que firent les anneaux de ses rideaux violemment tirés sur les tringles."

Gautier, “La Morte amoureuse” (1836)
"J’avais à peine bu les premières gorgées du sommeil, que j’entendis ouvrir les rideaux de mon lit et glisser les anneaux sur les tringles avec un bruit éclatant."

Zola, La Curée (1872)
"le théâtre improvisé, une estrade que cachaient deux larges rideaux de velours rouge à franges d’or, glissant sur des tringles."



Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Les pains longs et vernis s’inclinaient, la pointe sur une tablette de cristal, retenus plus haut par une tringle de laiton, avait une bonne tiédeur de pâte cuite."

Daudet. L'Évangéliste (1883)
“Une fenêtre se ferma, des rideaux grincèrent sur leur tringle.”





Friday, May 21, 2010

bénitier


bénitier nm 
definition image
translation:
holy-water basin, font

note: also means a kind of giant clam, genus Tridacne, that looks lug some old church water fonts

etymology: derived from bénir – bless; from Latin benedicere – to bless

synonyms: tridacne, vasque

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"En sortant, Julien crut voir du sang près du bénitier, c’était de l’eau bénite qu’on avait répandue."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"la superstition des comtes d'Hérouville avait attaché un grand crucifix où leur chapelain plaçait un nouveau buis bénit, en même temps qu'il renouvelait au jour de Pâques fleuries l'eau du bénitier incrusté au bas de la croix."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Le sermon finit : la procureuse s’avança vers le bénitier "
(procureuse – wife of an attorney)

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Des pigeons venant boire aux grands bénitiers remplis d’eau de pluie."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Elle trempa les doigts dans le bénitier, se signa correctement,"

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Elle s’arrêta un instant devant le bénitier, ôtant son gant, se signant d’un geste joli."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"À gauche, un goupillon trempait dans un bénitier." 










Thursday, May 20, 2010

charnu


charnu adj
definition image
translation:
fleshy, plump, pulpy

etymology: derived from Latin caro – flesh

synonyms: bien en chair, corpulent, dodu, gras, grassouilletplantureux, potelé, poupard, pulpeux, rebondi, rondelet, viandé

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"D'ailleurs, son mollet charnu, saillant, pronostiquait, autant que son long nez carré, des qualités morales auxquelles paraissait tenir la veuve."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"sa tête, démesurément grosse, était enfoncée entre ses deux épaules larges, élevées, puissantes, charnues."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Aramis reçut une balle qui lui traversa l’épaule, et Mousqueton une autre balle qui se logea dans les parties charnues qui prolongent le bas des reins."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Au physique, Antoine n’avait que les lèvres charnues d’Adélaïde ; ses autres traits étaient ceux du contrebandier."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"On ne voyait encore, dans la clarté brusque et tournante des lanternes, que l’épanouissement charnu d’un paquet d’artichauts, les verts délicats des salades, le corail rose des carottes, l’ivoire mat des navets."

Zola, Nana (1881)
"Dans sa croupe et ses cuisses de cavale, dans les renflements charnus creusés de plis profonds ... il y avait de la bête."
(renflements –  bulges )


Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Elle était grande, charnue, avenante."








Wednesday, May 19, 2010

tillac


tillac nm
definition image
translation:
upper deck

etymology: based on Germanic root, as in German dill, Anglo-Saxon toile; Old Norse thilja all meaning plank, and deck in the plural. cf. Modern English deal; -ac suffix unexplained

synonym: pont

examples:

Merimee, "Tamango" (1829)
"Puis il se coucha, ou plutôt se laissa tomber sur les planches du tillac."

Balzac, Gobseck (1830)
"Quoique je sois armé, sûr de mon coup, comme un homme qui jadis a chassé le tigre, et fait sa partie sur un tillac quand il fallait vaincre ou mourir, je me défie de cet élégant coquin."

Mérimée, “La Partie de Trictrac” (1830)
"Un enseigne assis à côté de moi s'amusait, avec toute la gravité digne d'une occupation sérieuse, à laisser tomber la pointe en bas, sur les planches du tillac, le poignard que les officiers de marine portent ordinairement en petite tenue."

Balzac,  La Femme de trente ans (1832)
"Un homme ... était appuyé sur le bastingage et paraissait insensible au spectacle qui s'offrait aux regards des passagers groupés sur le tillac. "



Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
"Les meilleures longues-vues braquées du haut des tillacs par les marins des bâtiments à leur passage n'eussent laissé découvrir ni les cordes perdues dans les rescifs ni les hommes cachés dans les rochers."
(rescifs (récifs) — reefs)

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"D’élégants midshipmen fument leurs cigares, penchés sur le bastingage; puis sur le tillac, ses soldats, novateurs ou ambitieux, vont aborder à tous les rivages."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Mais, pour être franc, emprisonné dans ces lourds vêtements et cloué au tillac par mes semelles de plomb, il m'eût été impossible de faire un pas.”


Tuesday, May 18, 2010

fanal


fanal nm
definition image
translation:
signal light, watch-light, beacon, ship's lantern, large lantern

etymology: from Medieval Latin fanarium, from Byzantine Greek phanarion – lantern from Greek phanos – light

synonyms: falot, lanterne, phare

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Qu'un seul ami, plaignant mon sort,
Vous voyant battus de l'orage,
Pose un fanal sur le rivage"

Vigny,“La Frégate La Sérieuse”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Cherbourg a ses fanaux de bien loin consultés"


Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Cléopâtre, appuyée sur Charmion, passa rapidement comme une vision étincelante entre une double haie d’esclaves portant des fanaux."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"La brume épaississait encore l’obscurité et formait autour des fanaux et des lanternes des jetées un cercle pareil à celui qui entoure la lune quand le temps menace de devenir pluvieux."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"lorsqu'à l'horizon il aperçut devant lui à la clarté douteuse d'un grand fanal dressé près du lorsqu'à l'horizon il aperçut devant lui à la clarté douteuse d'un grand fanal dressé près du pont-levis du Louvre, le manteau de velours cerise et la plume blanche de son ami. "

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Tous les trois nous allâmes nous asseoir près du fanal, où nous étions moins exposés à recevoir l'humide embrun des lames.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"un fanal rouge, sur l’eau, le suivait d’un œil saignant."

Maupassant, "En Famille", La Maison Tellier (1881)
"Quand il atteignit le pont, il aperçut le fanal du dernier tramway prêt à partir."

Monday, May 17, 2010

débraillé


débraillé adj
definition image
translation:
disheveled, sloppy, scruffy, slovenly, bedraggled

etymology: - + brales (Gaulish breeches) , thus originally,  having one's breeches undone

synonyme: bohème, déboutonné, dépenaillé. dépoitraillé, hardi, laisser-aller, négligé

examples:

Balzac, "Une Fille d'Ève" (1838)
"Après dix ans de cette vie débraillée, bohémienne, pleine de hauts et de bas, de fêtes et de saisies, de sobriétés et d’orgies, Raoul fût entraîné vers un amour chaste et pur."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Il était toujours le doux, le fantasque, le paresseux, le terrible, le savant, l’ignorant, le débraillé, le coquet Samuel Cramer."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Débraillés, avinés, écorchés, les mousquetaires du roi, ou plutôt ceux de M. de Tréville, s’épandaient dans les cabarets, dans les promenades, dans les jeux publics."

Zola, La Curée (1872)
"Que faisait-elle dans ce débraillé de fille qui se découvre jusqu’au ventre ?"

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Muche n’était jamais allé qu’en blouse débraillée."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Et telle était la fascination, la terreur sourde de son grand corps débraillé, que, même lorsqu’il n’était pas là, personne n’osait risquer le moindre mot équivoque sur son compte."

Maupassant, "En Famille". La Maison Tellier (1881)
"[Il] causait avec un grand maigre d’aspect débraillé, vêtu de coutil blanc très sale et coiffé d’un vieux panama."






Saturday, May 15, 2010

culbuter


culbuter v
definition image
translation:
to take a tumble, overturn, tip over, topple; have sex with

culbute nf tumble

etymology: French cul – bottom + buter – to bump, stumble

synonyme: abattre, bousculer, chavirerdégringoler, écraser. écrouler, enfoncer, mettre sens dessus dessous, pousser, renverser. terrasser, tomber, verser

examples:

Merimee, "Tamango" (1829)
"Tout à coup Tamango…tire violemment par les jambes le matelot qui se trouvait près de lui, le culbute, et, lui mettant le pied sur le ventre."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Buckingham ne détourna pas même la tête pour regarder ce qu’étaient devenus ceux qu’il avait culbutés."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Il se leva aussi, mais avec une si habile maladresse, qu'en se levant il renversa la table, et qu'avec elle il culbuta cristaux, vaisselle et bougies."

Merimée, Carmen (1845)
"Le taureau se chargea de me venger. Lucas fut culbuté avec son cheval sur la poitrine, et le taureau par-dessus tous les deux."


Zola, La Curée (1872)
"On eût dit que ce petit homme remuant ..., se battait dans son cabinet avec les gens, avec les meubles, culbutait, se frappait la tête au plafond pour en faire jaillir les idées."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Il la culbuta dans un grand panier de plumes, où elle tomba comme une masse."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Dès qu’elle fut seule avec moi, je la saisis de nouveau dans mes bras, tâchant d’affoler sa raison et de culbuter sa résistance."

Friday, May 14, 2010

dandiner


dandiner v
definition image
translation:
to swing (the arms, the body), dandle (a baby)

se) dandiner v. to waddle, rock (on a chair)

dandinement nm swinging, waddling

etymology: related to Italian dondolare – swing. origin probably onomatopoeic


synonyms: balancer, se déhancher, tituber, trottiner

examples:

Balzac, "La Vendetta" (1830)
"elle retrouva ses forces et son équilibre, se tourna vers Laure en se dandinant sur sa chaise"


Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Claude Vignon se dandinait à la manière des ours en cage."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"En effet, dit un chevau-léger qui se dandinait en tenant à la main un verre d’eau-de-vie qu’il dégustait lentement."
(chevau-léger – light cavalryman)

Zola, La Curée (1872)
"Alors Saccard se dandina, fut galant."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Monsieur Jules était là, se dandinant sur une chaise retournée, rasé et frais comme un chérubin."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Sur une pelouse, une bande de ramiers marchait, avec des dandinements de gorge."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il refusait les parties de piquet que la vieille dame lui offrait ; il restait là, à se dandiner, sur une chaise."



Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.