Thursday, November 30, 2017

bègue

bègue adj
definition image
translation:
having a stutter, stammer

bègue nm/nf   stutterer, stammerer

etymology:  from Old French beguer, from  middle Dutch beggen — to chatter

synonyms: bégayeur, bredouilleur

examples:

Dumas, Christine (1830)
“Ne peuvent point marcher au pas des nations. 
Nous en sommes encore au temps d'Eric le Bègue.”

Michelet, Histoire de France I  (1833)
“Son fils, Louis-le-Bègue, ne peut même conserver l'ombre de puissance qu'avait eue Charles-le-Chauve.”

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
“Quoique parlant avec lenteur et s’arrêtant quelquefois au milieu d’une phrase, comme s’il eût été bègue.”

Daudet, “Le Porte-drapeau”, Les Contes du lundi (1875)
“Avec cela il était un peu bègue, mais, pour être porte-drapeau, on n’a pas besoin d’éloquence.”

Goncourt, Journal II (1887)
“J’ai un domestique stupide et bègue, que je garde absolument pour son amour du cuivre qui brille.”

Rosny, Marc Fane (1888)
“Et de nouveau il l’imagina au nid frêle, méprisant son imbécillité d’homme qui ne sait rien dire à la femme.
— Langue nouée ! Muet ! Bègue !”


France, Thaïs (1890)

“Tu connais Créon. Enfant, il était bègue et stupide. Mais s'étant fendu le crane en tombant du haut d'un escalier, il devint l'habile avocat que tu sais.”




Wednesday, November 29, 2017

pain d’épice

pain d’épice nm
definition image
translation:
gingerbread; gingerbread color

foire des pains d’épices nf a large, yearly street fair in Paris during spring, so called because of the exclusive licence held by the founding abbey to sell gingerbread during the fair

bonhomme de pain d’épice nm gingerbread man

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“Galope-chopine, tout ébaubi, prit le gant, le tourna, le retourna, et alluma une chandelle en résine, grosse comme le petit doigt et de la couleur du pain d’épice.”
(ébaubi — stunned)

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Combien d’autres, avec dix doubles louis dans leur main, eussent dit :
— Nous achèterons du pain d’épice.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“il laissa cette industrie devenue vulgaire pour se faire fabricant de pain d’épice commun.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Il acheta un sucre de pomme, une demi-douzaine de biscuits et un bonhomme de pain d’épice.”

Flaubert, Correspondance (1874)
“mais quels bonshommes en pain d'épice que ses bonshommes ! Tous parlent comme des acteurs.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“j’avance et retire ma main, je fais « oui » avec ma tête – comme l’infâme Golo, au théâtre des marionnettes, à la Foire au pain d’épice.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“L’une de ces bicoques, le n° 16, a pourtant plus avenante mine avec sa porte cochère badigeonnée de pain d’épice et carrelée de clous.”
(carrelée — tiled)









Tuesday, November 28, 2017

clavecin

clavecin nm
definition image
translation:
harpsichord

etymology:  from Late Latin clavicymbalum, from clavis — key + cymbalum — cymbals

synonyms: épinette, clavicorde, virginal

examples:

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“Cinq jours se sont écoulés depuis que la jeune Italienne habite le voluptueux appartement dans lequel elle a trouvé un clavecin, un sistre, quelques livres, des crayons, des dessins.”
(sistre — sistrum, a hand-held percussion instrument)

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Brigitte était devant un clavecin que nous avions loué à la semaine pour notre séjour à Paris.” 

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“un petit clavecin de bois de rose porté par quatre pieds droits, et sur la cheminée un maigre cartel, signé : « Dolt, à l’Arsenal »”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“S’approchant aussitôt du clavecin, il l’ouvrit et passa les doigts sur ses touches jaunes.”

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“tel autre faisait porter un clavecin dans les prairies, il fallait, pour éveiller son imagination mélodique, la fraîcheur matinale.”

Houssaye (Arsène), La Comtesse Du Barry (1878)
“Elle dessinaillait, elle inquiétait son clavecin, elle écrivait sans trop se brouiller avec la grammaire.”
(dessinaillait  sketching poorly)

Daudet, L’Évangéliste (1883)

“le clavecin démodé servait à amuser les Parisiens du dimanche dans une salle de guinguette.”






















Monday, November 27, 2017

acéré

acéré adj
definition image
translation:
sharp, keen, biting

langue acérée nf sharp tongue, biting wit

etymology:  from Old French acer — steel

synonyms: affilé, aiguisé, blessant, caustique, effilé, épointé, mordant, piquant, pointu

examples:

Balzac, Béatrix (1839)
“Elle lança sur Camille un regard plein de haine, un regard venimeux, et trouva, sans les chercher, les flèches les plus acérées de son carquois. ”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“La pointe d’un stylet rond comme une grosse plume et très-acéré ayant traversé le fond du large cabas de paille qu’elle portait au bras.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Il se cramponne à la corde, qu’il coupe en deux ou trois endroits, avec un couteau bien acéré et bien tranchant.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Le regard était acéré comme une pointe d’épée.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Des phrases dansent encore devant moi, pesantes comme des massues, des lignes longues, droites comme des épées, les petites lignes des alinéas acérées comme des couteaux.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“la faulx acérée
Qui fauchait en un jour les épis d’une airée,
Et la fourche qui tend la gerbe aux paysans.”
(airée — threshing ground)

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Des piles de tan soufflent leur parfum acéré d’écorce, des bannes de cuir exhalent leur odeur brusque.”

(tan — tanbark; bannes   wicker baskets)




Sunday, November 26, 2017

potence

potence nf
definition image
translation:
gallows

note: also can mean a bracket

etymology:  from Latin potentia — power, support

synonyms: corde, échafaud, gibet, pilori

examples:

Hugo, Marie Tudor (1833)
“Il y a soixante-dix potences neuves à Tyburn ; les bûchers sont toujours braise et jamais cendre.”


Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
“Pour les seigneurs, il s'agissait d'honneur et de juridiction; mais pour eux, il y allait de leur col, ils voyaient de près la potence.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Aubiac allait à la potence en baisant un manchon de velours ras bleu qui lui restait des bienfaits de Marguerite de Valois.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le faux saulnier échappe aux potences royales, et, un reste de corde au cou, arbore la cocarde blanche.”
(saulnier  salt farmer)

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Sur la place, il avait vu la potence qui semblait lui tendre les bras.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Tout porte à espérer que ce sublime attentat ne vaudra pas à son héros la potence de New-gate.”

France, Pierre Nozière (1899)

“C’est elle qui, invoquée par un larron qu'on pendait, vint, de ses bras qui avaient porté Jésus, soutenir le malheureux pendant les trois jours qu'il demeura attaché à la potence.”







Saturday, November 25, 2017

dossier

dossier nm
definition image
translation:
backrest, chair-back

note: also means dossier, a folder or file

etymology:  from dos — back from Latin dorsum; the folder meaning comes form attaching a label to the back of each folder or file box

synonyms: accotoir, accoudoir,  appui-tête, soutènement

examples:

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Le meuble consistait en six chaises garnies de basane bleue dont les dossiers représentaient des lyres.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“La reine, à demi renversée, haletante, oppressée, éperdue, se cramponnait au dossier de son fauteuil avec l’énergie du désespoir et la rage d’une inutile défense.”

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
Elle essaya de se lever, mais elle retomba aussitôt sur le dossier de sa chaise.”

Daudet, Le petit Chose  (1868)
“Accoudé sur le dossier de sa chaise, il lisait un in-folio à tranches rouges, et fumait à grand bruit une petite pipe courte et brune, de celles qu'on appelle " brûle-gueule “.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le plus belle amour de Don Juan”, Les Diaboliques (1874)
“Les autres, renversées au dossier des chaises, l’éventail déplié sur la bouche ; le fusillant toutes de leurs yeux émerillonnés et inquisiteurs.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“En plein silence continu, seul, un coup de  frappé de temps en temps sur le dossier d’une chaise, avertissait la prévote qu’une femme avait fini l’ouvrage donné.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“Rasant les cheveux, à moins d’un demi-doigt du crâne, un rayon de soleil s’étalait sur le dossier de la couchette.”






Friday, November 24, 2017

scie (chanson)

scie nf
definition image
translation:
 popular song, satirical song; familiar refrain, oft-repeated adage
  
note: scie has the basic meaning of saw;  see also quelle scie — what a bore

etymology:  scie is from Latin secare — to cut

synonyms:  antienne, chanson, refrain, rengaine, ritournelle,  vielle mélodie; blague
examples:



1. (in the sense popular song)

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Nous avions inventé une scie à l'aide de laquelle nous faisions entrer Dossion dans des colères bleues.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“C’était de tous les consommateurs le seul qui avait pu résister au vacarme effroyable que faisaient les bohémiens. Les scies les plus farouches l'avaient trouvé inébranlable, il restait là toute la soirée, fumant sa pipe.

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Deslauriers commença une intolérable scie, consistant à répéter son nom cent fois par jour, à la fin de chaque phrase, comme un tic d'idiot.”

Maupassant, “Le Voleur”, Mademoiselle Fifi (1882)
“comme chaque jour il était témoin de nos farces, de nos scies, de nos inventions invraisemblables, il se contenta de rire et refusa notre prisonnier.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“On sentait si bien que rien n'était changé, que les confrères de Du Roy lui montaient une scie dont il commençait à se fâcher.”

Adam, Chair molle (1885)
Elle chantait des couplets d’opérette, des romances en vogue, des scies désopilantes.”
(désopilantes — hilarious)

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“il se divertissait à l’ahurir d’injures, de scies empruntées au répertoire varié des rapins de la place Pigalle.”

Feydeau, Un Fil à la patte (1894)
“Pourtant, une fois j’ai essayé de faire une chanson, une espèce de scie.”


2. (in the sense refrain)

Gautier, Honoré de Balzac (1859)
“Le Cheval rouge ne pardonnait pas : le coupable devenait passible d’éreintements, de scies, de coups d’épingle, de rengaines et autres moyens de désespérer un homme.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“La facétie se prolongea et se répéta en des variations innombrables ; elle prit les proportions d’une scie d’atelier.”

Flaubert, Correspondance (1877)
“Nouvelle scie qu’on me fait pour l’Académie française ! Cette fois, elle vient d’Augier ! Pas si bête, moi, j’ai "des principes".”

Richepin, Truandailles (1890)
Ils avaient compté s’amuser du bonhomme, et le spirituel Ernest, notamment, se préparait à lui monter des scies.

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)

“C’étaient tous les grands morceaux connus, les tirades à effet, les coups de théâtre rengaines, les scies de la tragédie et du mélo.”
(mélo — melodrama)








Thursday, November 23, 2017

meugler

meugler v
definition image
translation:
to moo. bellow

meuglement nm mooing

etymology:  from Latin mugilare — to bray (an ass)

synonyms: beugler, braire, crier, mugir

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
“Des bruissements d’ondes, de faibles gémissements, de sourds meuglements, de doux roucoulements, remplissent ces déserts d’une tendre et sauvage harmonie.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Des chevaux, des bœufs, quelques moutons et une douzaine de vaches qui meuglaient lamentablement.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Au revers des pâtis où les vaches meuglaient doucement, il voyait passer et repasser l’image de Thérèse.”
(pâtis  pasture (regional))

Maupassant, “L‘Aveu”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Toutes les vaches, surprises, avaient cessé de pâturer, et, s'étant retournées, regardaient de leurs gros yeux. La dernière meugla, le mufle tendu vers les femmes.

Maupassant,  “Les Sabots”, Toine (1886)
“Les voix des coqs entraient par la grande porte ouverte, et aussi les meuglements des vaches couchées dans un champ voisin.”

Zola, La Terre (1888)
“La vache, qui, les cuisses écartées par l’enflure de son ventre, souffrait, elle aussi, en meuglant doucement.”

Zola, La Débâcle (1892)

“On n’entendait que les bruits sourds de l’étable voisine, des coups affaiblis de sabots, des meuglements de bêtes.”











Wednesday, November 22, 2017

dartre

dartre  nf
definition image
translation:
sore, red patch, dry patch, rough patch, ringworm

dartreux adj scabby, itchy

etymology:  from a Celtic root, as in Breton darvoued — skin eruption

synonyms: impétigo, mentagre, pitiryasis

examples:

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“Si tu voyais ce grand magnétiseur faire suer à torrents un dartreux, si tu le voyais faire marcher une petite maîtresse percluse ?”
Flaubert, Correspondance (1855)
“Faut-il que mon homme ait une dartre au visage, des yeux rouges, une bosse, un nez de moins ?”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“L’opprobre est une lèpre et le crime une dartre.”
(opprobre — disgrace)

Flaubert, Salammbô (1862)
“Plusieurs étaient rongés au visage par des dartres rouges.”

Huysmans, En Ménage (1881)
“Désableau recula, pris de nausées, devant ces aquarelles qui représentaient toute une gamme de maladies de peaux, tout un clavier de boutons et de dartres.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Aux changements de saison, sa figure, son cou, ses bras s’éraflaient de dartres sanglantes comme si elle eût traversé un buisson d’épines “

Richepin, Truandailles (1890)

“Il aurait pu avoir la face maculée d’une tache de vin, ou enfarinée d’une dartre, ou rongée d’un cancer.”




Monday, November 20, 2017

mets

mets nm 
definition image
translation:
dish, plate (in the sense of a serving of food)

etymology:  from Latin missus — that which is sent, served

synonyms: chère, cuisine, nourriture, rata, repas, soupe

examples:

Brillat-Savarin, La Physiologie du goût (1825)
“Nous entendons par éprouvettes gastronomiques, des mets d’une saveur reconnue, et d’une excellence tellement indisputable.”
(éprouvettes — examinations)

Dumas, Ange Pitou (1853)
“C’était Gilbert, qui, en sa qualité de médecin, usait de son droit de faire ouvrir pour renouveler l’air de la salle à manger épaissi par l’odeur des mets et la respiration de plus de cent personnes.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Autour d’une longue table de chêne, couverte de mets en préparation, s’agitait tout un monde de cuisiniers, prosecteurs, gâte-sauces.”
(prosecteurs — dissector; gâte-sauces — bad cook )

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“Sur la côte pullulaient par milliers ces précieuses salanganes, dont les nids comestibles forment un mets recherché dans le Céleste Empire.”
(salanganes   Asian swallows)

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Après avoir goûté à des mets de haute liesse, il avait pénétré dans les arcanes de la cuisine.”

Verne, Les Cinq Cents Millions de la Bégum (1879)
“Ces saucisses à la choucroute étaient délicieuses, n' est-ce pas ? Fit remarquer Herr Schultze, que les millions de la bégum n' avaient pas lassé de son mets favori.”

Maupassant,  Au Soliel (1884)
“Le repas se termine invariablement par le kous-kous ou kouskoussou, le mets national.”







Sunday, November 19, 2017

asticot

asticot nm
definition image
translation:
maggot, worm

etymology:  from French asticoter — to annoy, trouble, perhaps from the use of maggots/worms as bait for fish

synonyms: esche, ver

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
“Nous engraissons toutes les autres créatures pour nous engraisser; et nous nous engraissons nous-mêmes pour les asticots.”

Vidocq,  Mémoires (1829)
“tu connais bien la marchande d’asticots qui se tient au bas du pont Notre-Dame ?”

Flaubert, Correspondance (1853)
“Le ver rongeur trouve là un asticot qui lui mord la queue.”

Gautier, Ménagerie intime (1859)
“Avec lui on ne pouvait dire, certes, que la ligne était un instrument commençant par un asticot et finissant par un imbécile.”

Huysmans, À vau-l’eau (1882)
“Il sympathisait même avec les pêcheurs à la ligne, immobiles, en rang d’oignons, séparés par des boîtes d’asticots les uns des autres.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Des milliers de moutons, serrés et remuants, ont, dans leur étroit grillage, quelque chose du grouillement des asticots dans une boîte.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)

“Comment voulez-vous qu’un frère, c’est-à-dire une créature moins importante qu’un rat, qu’un asticot, qu’une anémone de mer, sache quelque chose ?”







Saturday, November 18, 2017

divaguer

divaguer v
definition image
translation:
to rave; ramble, deviate, wander


divagation nf loitering, wandering,  rambling, straying

etymology:  from Latin divagari — to wander here and there

synonyms: battre la breloque, dérailler, déraisonner, extravaser, radoter, s’égarer, vaguer

examples:

Musset, Croisilles (1839)
“Pendant que Croisilles divaguait ainsi, fort peu attentif à la tragédie qu’on représentait pendant ce temps-là, mademoiselle Godeau elle-même parut dans une loge en face de lui.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Et puis, de quelle patience ne doit-il pas être doué pour comprendre et réfuter toutes les divagations que suggère le vin dans ces cerveaux exaltés.”

Flaubert, Correspondance (1862)
“Je rêvasse un tas de choses, je divague dans mille projets.” 

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le bonhomme divaguait. Mais cette divagation avait abouti à un mot que Marius avait compris et qui était une mortelle injure à Cosette.”

Rimbaud, “Roman”, Poésies (1870-1872)
“On divague ; on se sent aux lèvres un baiser
Qui palpite là, comme une petite bête…”

Coppée, Olivier, dans Le Cahier rouge (1874)
“Je me parle tout seul, à voix haute, et divague ;
Et je sens naître en moi l’espoir confus et vague.”

France, Le Livre de mon ami (1885)

“Un polyglotte peut seul divaguer en vingt langues.”






Friday, November 17, 2017

voire

voire adv
definition image
translation:
even, indeed, in fact, nay

etymology:  from Latin vera — true, just

synonyms: aussi, même, vrai, varient

example:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“— Tout seul, voire ! le beau chasseur ! Eh ! M. de Guiche ne sait-il pas que le sanglier revient sur le coup ?
— Voilà justement ce qui est arrivé, sire.”

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
“Astreint à une vie sédentaire, voire à une sorte d’immobilité automatique, il avait gagné toutes les infirmités navrantes qui déparaient son extérieur imposant.”
(déparaient — spoiled)

Balzac, Les Paysans (1855)
“Il cultivait dans ses bâches les choses les plus tropicales, voire des ananas, des brugnons et des petits pois.”
(brugnons  nectarines)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Je serais bien homme à la manger sans citron ni épices.
Voire même sans sel, répondit le Tyran.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Donc, après enquêtes faites en Angleterre, en France, en Russie, en Prusse, en Espagne, en Italie, en Amérique, voire même en Turquie, l'hypothèse d'un Monitor sous-marin fut définitivement rejetée.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“Quelques semaines, voire deux ou trois mois, ont leur cours normal de vie et jusque de plaisir... puis l'ombre de la dèche revient précédant de peu la chose.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“Je la paie d’un gobelet de vin et d’un fin morceau, lièvre, lapin, oie, voire géline ou chapon.”

(géline  poultry)




Thursday, November 16, 2017

croquant

Millet
croquant nm
definition image
translation:
(archaic) peasant

note: in modern usage, a crunchy pastry or biscuit

etymology:  in the peasant usage, there is no accepted etymology;  no relation to crunchy usage root

synonyms: manantmisérable, paysan, pedzouille, rustre


examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
“Je ne veux pas qu'un croquant puisse se vanter d'avoir vu la comtesse d'Hérouville !”

Hugo, Marion de Lorme (1831)
“Corneille est un croquant !”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Les sbires voyaient qu’ils n’avaient pas affaire à un gentilhomme, et ils le traitaient en véritable croquant.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Quoi ! ce royal croquant, ce maraud couronné.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Il flétrit en termes énergiques la scandaleuse conduite de ce magistrat et blâma hautement ce croquant de peintre.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Il y avait un peu de tout dans cette réunion d’aimables croquants : des avocats, des fabricants d’appareils à gaz, des peintres, des zingueurs, des médecins, des fumistes.”
(zingeurs —  roofers)

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Je sors pour essayer de causer avec le factionnaire ; c’est justement un croquant, un Limousin pâteux.”

(pâteux  doughy)





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.