Sunday, March 31, 2019

maroquin


maroquin nm
definition image
translation:
Morocco leather (a soft, pliable leather, originally made from sheepskin or goatskin)

etymology: from Maroc — Morocco, where it was first manufactured in the town of Safi

synonyms: cuir,  peau

examples:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"Le marchand resta debout, la main posée sur le bras crasseux d’un fauteuil de canne doublé de maroquin dont la couleur primitive était effacée."

Mérimée, La Double Méprise (1833)
“il se mit en devoir de la savourer en se renversant dans une grande bergère garnie de maroquin et dûment rembourrée.”
(rembourrée — stuffed)

Gautier, “La Mille et deuxième Nuit” (1841)
“jolis pieds nus enfermés dans de petites pantoufles de maroquin gaufré, piqué, colorié et cousu de fils d’or.”

Mérimee,  Hb (1851)
“Il avait emporté de Moscou le volume des Facéties de Voltaire, relié en maroquin rouge, qu'il avait pris dans une maison qui brûlait.”


Barbey d’Aurevilly,  “Le Rideau cramoisi”, Les Diaboliques (1874)
“Un amant entré par la fenêtre, et qui, n’ayant pas de canapé de maroquin bleu, s’établissait, à la bonne franquette, sur le tapis.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Je ne vends ni houblon, ni édredon, ni miel, ni cire, ni chènevis, ni viandes salées, ni caviar, ni bois, ni laine, ni rubans, ni chanvre, ni lin, ni maroquin, ni pelleteries !…”


France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“On y voyait, rangée sur des tablettes de chêne, une armée innombrable ou plutôt un grand concile de livres in-douze, in-octavo, in-quarto, in-folio, vêtus de veau, de basane, de maroquin, de parchemin, de peau de truie.”











Saturday, March 30, 2019

charnier


charnier nm
definition image
translation:
charnel house, ossuary, mass grave, necropolis

etymology: from Latin carnarium from caro — flesh

synonyms: catacombes, cimetière, entassement, hypogée, nécropole, ossuaire

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“une vraie boucherie ! onze coups de couteau à eux trois, oui, onze !… du sang, du sang comme dans un charnier !”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Ivre deux fois, immonde encor plus que féroce,
Pourceau dans le cloaque et loup dans le charnier,”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Une odeur de charnier, écœurante et fade, sortait par bouffées de ce cimetière à découvert.”

Féval, La Vampire (1885)
“on affirmait l'existence d'un ténébreux charnier situé au bord du fleuve.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Qu’était-ce donc que cette patrie (…) qui s’en allait toujours, creusant, de place en place, des charniers plus profonds où viennent pourrir les meilleurs des enfants des hommes ?”

Zola, La Débâcle (1892)
“Et, au bout de la pelouse, derrière un massif de cytises, dans le charnier qu’on avait dû établir et où l’on se débarrassait des morts, on allait jeter aussi les jambes et les bras coupés.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Très bien ! mon joli garçon, dit la Pauvreté sous son voile, viens donc chez moi. J’ai un bon feu et un bon lit… Et elle le mène coucher dans un charnier.”






Friday, March 29, 2019

travée


travée  nf
definition image
translation:
span (of a bridge between pilings); bay (in a wall, between beams); row (of bookshelves), span (of a life)

etymology: from Latin trabs — beam

synonyms: estrade, portée, rangée

examples:

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“Ils disparurent dans une travée latérale.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“il est le temple même de la peinture et le moindre de ses tableaux vaut deux travées de notre exposition nationale.”

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“Emportée par son élan, la Belle-Nivernaise disparut sous la travée, avec un bruit épouvantable.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Les substances médicamenteuses occupent les mêmes travées, où elles sont rangées suivant leur nature.”

Zola, L’Argent (1891)
“Les quatre travées, en forme de croix, fermées par des grilles, sorte d’étoile à quatre branches ayant pour centre la corbeille, était le lieu sacré interdit au public.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Le XIIIe dressa les trois premières travées et la tour ; le XIVe ajouta les trois autres travées, le sanctuaire et le chœur.

Leblanc, 813 (1910)
“Précisons : le coffre numéro 16, travée 9.










Thursday, March 28, 2019

chènevis


chènevis  nm
definition image
translation:
hemp seed

note: used as bird feed and (grpind and made into a paste) as fishing bait


etymology: from Latin cannabis — hemp, from ana Arabic root; teh same source as chanvre — hemp plant

synonyms: grain de chanvre

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Ajoutez-y par semaine deux ou trois sous de chènevis et de mouron pour régaler mes oiseaux, qui mangent ordinairement un peu de mie de pain et de lait.”


Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“nous arriverons à réunir toute cette poussière, à faire du grain de mil un grain de chènevis, du grain de chènevis un pois.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le ramier trouvait du chènevis, le pinson trouvait du millet, le chardonneret trouvait du mouron, le rouge-gorge trouvait des vers.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Je ne vends ni houblon, ni édredon, ni miel, ni cire, ni chènevis, ni viandes salées, ni caviar, ni bois, ni laine, ni rubans, ni chanvre, ni lin, ni maroquin, ni pelleteries !…”

Schwob, Cœur double (1891)
“Après, elle prit des fèves dans son sac et les éplucha avec ses dents aussi vite qu’une mésange qui pique du chenevis.”

Gourmont, Le Pélerin du silence (1896)
[il] “fuma du tabac noir mêlé à du chenevis.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Pour moi, Vallès n'est pas plus qu'un grain de chènevis.”






Wednesday, March 27, 2019

bouée


bouée  nf
definition image
translation:
buoy

etymology: frpm Latin boil —chain, attach, as buoys are attached to an anchor. 

synonyms: balise, flotteur

examples:


Corbière (Édouard), La Mer et les marins (1833)
“la bouée de sauvetage est larguée et filée.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Le Canard au ballon”, Histoires extraordinaires  (1858)
“Au bout de vingt minutes environ, notre première bouée toucha, et, au plongeon de la seconde, nous restâmes à une élévation fixe.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Les bouées étaient normales, et construites de manière à porter le poids de l’orin des ancres, tout en restant à flot.”
(orin  anchor rope)

Verne, Une Ville flottante (1871)
“Pour la plupart, ils étaient furieux contre le malencontreux steamship qui se comportait comme une veritable bouée.”

Mirbeau, Lettres de ma chaumière (1886)
“le mousse, penché sur le bordage, essaie d’accrocher, avec la gaffe, les bouées des casiers que nous rencontrons,”

Maupassant, Sur l’eau (1888)
“je m’engageai entre les murs de la ville et la bouée de Cinq-Cents-Francs qui indique le grand passage, puis laissant arriver vent arrière, je fis route pour doubler le cap.”
(doubler — round)

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“On va te passer la bouée autour du corps, et nous te fixerons un pavillon tricolore, le long de l’échine, pour que ceux de là-bas ne te perdent pas de vue.”








Tuesday, March 26, 2019

brugnon


brugnon nm
definition image
translation:
nectarine

Note: nectarines (fuzzless peaches) were originally cultivated in China, and brought to Europe in the 17th century)

etymology: through Occitan from Latin prunus — plum

synonyms: alberge, nectarine

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“J’avais un brugnon, un seul, il est vrai que c’est un fruit rare.” a

Balzac, Les Paysans (1855)
“il cultivait dans ses bâches les choses les plus tropicales, voire des ananas, des brugnons et des petits pois.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Et, pour les fruits, brugnons, fraises, pommes, cédrats,
Les pâtres de la Murg ont sculpté les sébiles.”

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Qu’est-ce que nous avons pour relevés de rôt ?
— Un buisson de beignets d’abricots glacés, et un flan de brugnons glacé.”
(relevés  — following course; rôt — roast)

Claretie, Le Train 17 (1877)
“[ils] mangeant, dans mon petit jardin, mes brugnons et mes figues.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“On avait mangé (…) des gibiers aux sauces couleur de jus de réglisse et de cirage, des coulis de truffes, des crèmes ambrées au chocolat, des poudings, des brugnons, des raisinés, des mûres et des guignes.”
(raisinés — grape preserves; guignes — sweet cherries)

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Avant, elles étaient pareilles à ces brugnons très mûrs des pays du Midi, qui sont d'une couleur chaude et dorée.”





Monday, March 25, 2019

blague (tabac)


blague nf
definition image
translation:
(tobacco) pouch

note: the sense of blague as joke starts in 1809, probably based on the notion of a puffed up, swollen pouch

etymology:from Dutch balg — envelope

synonyms: poche, sac, sachet, tabatière

examples:

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“l’un dans la poche de son habit, l'autre dans son mouchoir ; celui-ci dans sa casquette, celui-là dans sa blague à tabac.

Kock, La grande Ville (1867)
“— Qui est-ce qui me prête du tabac ?
— Moi...
 — Moi... 
— Tiens, en voilà... 
— Tiens, prends-en dans ma blague !”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Rien, pas même un de ces menus objets d'un usage personnel, comme une blague, un couteau, une pipe.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Mais elle cligna les yeux, elle sortit de sa poche une petite blague en soie rouge brodée d’or, guère plus grosse qu’une bourse.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Un jour, où il dînait avec les internes de l’hôpital, un d’eux lui a montré une blague-à-tabac « en peau humaine » tannée, faite avec de la peau de Bianca, après autopsie.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
[il] “retirait de sa poche gauche, collée au corps, une blague japonaise plate et gaufrée, qui contenait son papier à cigarette et son tabac.”

Leblanc, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (1908)
“L’Anglais saisit sa blague à tabac, roula une cigarette et l’alluma.”













Sunday, March 24, 2019

redevable


redevable adj
definition image
translation:
in debt (to), indebted (to), owing, grateful, accountable

etymology: re- + devoir — to owe

synonyms: assujetti, débiteur, endetté, en reste, obligé, reconnaissant

examples:

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Je veux d’ailleurs, dit-elle au vieux garçon, connaître une personne à qui je suis redevable du bonheur de mon frère.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“elle aimait mieux que le prince lui fût redevable que non pas elle redevable au prince.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“La nation, non moins que le roi, nous était redevable.”

Berlioz, Mémoires (1865)
Le nouveau ministre de l'intérieur n'en était pas moins redevable dès ce moment d'une somme considérable envers le copiste et les deux cents choristes qui, sur la foi des traités, avaient employé leur temps à mes répétitions.”

France, Le Livre de mon ami (1885)
“Ce fut justement cet oncle, nous dit Henri Heine, qui exerça une grande influence sur la culture de mon esprit, et auquel, sur ce point, je suis infiniment redevable.”

Bourget, Mensonges (1887)
“Tous les bienfaits dont elle était redevable à cet homme si peu exigeant lui revinrent à la fois.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Nos clients ne nous sont redevables d’aucune taxe supplémentaire.”








Friday, March 22, 2019

vaguemestre


vaguemestre nm
definition image
translation:
(military) post officer, mail officer, regimental postmaster

etymology: from Dutch wagenmyeester — wagon master

examples:

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Autrefois, lorsque le portier faisait par complaisance le service de vaguemestre, toutes les lettres arrivaient en temps utile, aucune ne s'égarait.”

Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“Devant la caserne, le vaguemestre remit un paquet de lettres au sergent de la compagnie.”

Zola, Nouveaux Contes à Ninon (1874)
“Comme nous étions près de partir, le vaguemestre passa en courant, et cria: Une lettre pour le sergent Gourdon !”

Maizeroy, Souvenirs d’un Saint Cyrien (1880)
“Comme je vais être bien pour lire la lettre que le vaguemestre m’a distribuée en sortant de l’amphithéâtre !

Lemonnier, Les Charniers (1880)
Des attelages débouchaient sur la place, tumultueusement, haquets, tombereaux, chariots à ridelles, précédés d’un vaguemestre. C’était un convoi d’approvisionnements.”

Maupassant, Mademoiselle Fifi (1882)
“Quand il eut achevé ses lettres et parcouru les journaux allemands que son vaguemestre venait de lui apporter, il se leva.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“Et voilà que le vaguemestre remet un pli à mon Martin.”









Thursday, March 21, 2019

becqueter


becqueter v
definition image
translation:
to peck (at), eat, nosh

etymology: from bec — beak. from Latin beccus — (chicken’s) neck

synonyms: becquer, becter, mordiller, picorer; bouffer,  chipoter, manger

examples:

Gautier, “Sous la Table”, Les Jeunes-France (1833)
“La petite s’en vint s’asseoir tout bellement sur mon genou, et becqueter dans mon verre,”

Balzac, La Vielle Fille (1836)
:Pour une âme pieuse, n’était-ce pas un crime que cette pensée qui lui becqueta toujours le cœur : J’aimais le chevalier de Valois, et je suis la femme de du Bousquier !”

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“un peintre si excellent dans son art, que les oiseaux s’y trompaient et venaient becqueter les fruits imités par son pinceau."

Banville, Odes funambulesques (1857)
“Elle va becqueter son déjeuner d’oiseau,
Puis, son ouvrage en main, sur sa chaise de paille,"

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Le moineau franc, sans même entendre ses murmures,
Sur ses vieux pierriers morts vient becqueter les mûres.”
(pierriers — stone wall; moineau franc  house sparrow)

Hugo, F.-V. (tr. Shakespeare), Othello (1868)
“Le jour ne sera pas loin où je porterai mon cœur sur ma manche, pour le faire becqueter aux corneilles.”

Schwob,  Le Roi au masque d’or (1893)
“A l’aube les moineaux familiers volaient sur leurs épaules, les becquetaient, et trouvant leur peau froide, s’envolaient avec des petits cris.”







Wednesday, March 20, 2019

aigrefin


aigrefin nm
definition image
translation:
(archaic) swindler, con artist

note: aigrefin  can also be an alternative spelling of aiglefin — haddock

etymology: possibly from aigre — sour + fin   astute, sharp; alternatively related to agripper — to grasp

synonyms: carotteur, escroc, fourbe, fraudeur, malandrin

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“le domestique [répondit] d'un ton de politesse ironique et en fermant au nez de William Bautry, qu'il prenait évidemment pour un aigrefin, le battant de la porte.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Monsieur le commandeur, dit le banquier en s'adressant à l'un des aigrefins, vous prenez le rôle de valet de chambre.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Messieurs les aigrefins et messieurs les dévots/Déclarent, s’éclairant aux lueurs de leur cierge.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“On l'aurait cru un procureur fripon, un aigrefin de jeu, ou un courtier de filles.”
(courtier — broker)

Kock, La grande Ville (1867)
“Le floueur d’aujourd’hui est l’aigrefin d’autrefois ; ce n’est pas tout à fait l’escroc, mais cela y ressemble beaucoup.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Les grands scélérats ne sont plus, et il ne nous reste que leur monnaie, un tas de petits aigrefins et de vulgaires filous qui ne valent pas les bottes qu'on use à courir après eux.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“On dirait qu'il se venge ainsi de sa fausse destination, qu'il se paralyse volontairement, quand il n'appartient ni aux derniers des aigrefins, ni aux plus repoussants des mufles.”






Tuesday, March 19, 2019

privautés


privautés nf pl
definition image
translation:
liberties, extreme familiarities, intimacies

note: sometimes privauté nf liberty. familiarity

etymology: from privé — private \\

synonyms: familiarité, intimité

examples:

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
“Je lui aurais dit que tous les grands écrivains qui s’en étaient servis s’étaient permis avec elle de singulières privautés

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“il lui passa la main sous le menton, familièrement. Cette privauté déplut à Frédéric, il se recula.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Au magasin, d’ailleurs, il se contentait de petites privautés, claquait doucement de ses doigts enflés les joues des demoiselles complaisantes,”

France,  L’Orme du mail (1897)
“Mais la malignité publique interprète ces privautés et familiarités dans le sens le plus fâcheux.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Quelques jours après, Victor Ducange montra le prologue à Goubaux, qui, en sa qualité d’universitaire et de professeur, ne put s’empêcher de remarquer certaines privautés un peu trop cavalières prises par l’auteur avec la grammaire et la syntaxe.”

Bazin, Donatienne (1903)
Elle permettait moins de privautés. Elle était traitée à part aussi, logée dans l’appartement des maîtres, gâtée de cadeaux, comme nourrice.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“elle n’arrête ni les plaisanteries salées, ni les privautés gaillardes.”










Monday, March 18, 2019

aérolithe


aérolithe nm
definition image
translation:
(archaic) meteorite, meteor

etymology:from Greek aer — air + lithos — stone

synonyms: aérolite, bolide. météore, météorite

examples:

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“elle nous tombait de la lune, comme un aérolithe, après avoir doublé le cap de Bonne-Espérance.”
(doublé — rounded)

Flaubert, Correspondance (1864)
“Autrefois, on croyait que la littérature était une chose toute personnelle et que les oeuvres tombaient du ciel comme des aérolithes.”

Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)
“Parfois, le paysan rêveur aperçoit un aérolithe fendre verticalement l’espace.”

Verne, Autour de la Lune (1870)
“le boulet, retenu par l'attraction lunaire, finirait par y tomber comme tombe un aérolithe à la surface du globe terrestre.”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“Il salua poliment Martial et lui tourna le dos, le laissant aussi écrasé que si un aérolithe fût tombé à ses pieds”

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“Le grand soleil, comme un aérolithe, se précipitait derrière l’horizon.”

Schwob,  Le Roi au masque d’or (1893)
“Car une extraordinaire chute d’aérolithes devint visible et la nuit fut rayée par des traits fulgurants.”
(fulgurant — lightning-like)






Sunday, March 17, 2019

botte (escrime)


botte nf
definition image
translation:
fencing move, stroke, atatck

note: unrelated to botte — boot and botte — bunch (of hay, vegetables, etc.)

etymology: from Italian botta — a blow

synonyms: attaque, coup,  estocade

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“une botte qui m’arrive à fond, oh ! mais à fond ! six pouces de fer dans le côté, rien que cela.”

Gautier, Partie carrée (1848)
“nous sentirons bien toujours nos épées nous entrer dans le corps, dit le comte en portant une botte terrible à Dolfos, qui poussa un gémissement.”

Féval, Le Bossu (1857)
“Et cependant, reprit Cocardasse, la botte de Nevers ne me paraît pas une fadaise. J'ai été touché dans ma propre académie.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“le comte de Kergaz, avec qui je me battis une heure après t’avoir quitté, savait aussi bien que moi cette fameuse botte secrète qu’on nomme le coup de mille francs.”

Hugo, F.-V.  (tr. Shakespeare),  Othello (1868)
“Je reconnais son pas. C’est lui ! Misérable ! Tu es mort ! (Il s’élance de son poste et porte une botte à Cassio.)”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“tous ces nobles cœurs m'avaient décidément admis dans leur intimité et m'enseignaient chaque jour une nouvelle botte infaillible pour tuer ce pauvre marquis de Boucoyran.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“dites simplement au prétendu : 
― « Voulez-vous faire une botte ? » Au bout d’un quart d’heure vous en saurez plus sur son caractère qu’après six semaines d’investigations.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net