Wednesday, February 28, 2018

biscaïen


biscaïen nm
definition image
translation:
grapeshot, a large iron bullet;  a type of long-barreled musket that shoots such bullets

etymology:  from Biscaye, a Spanish Basque province

synonyms: balle, boulet, mitraille; mousquet

examples:

Sue, Combat de Navarin (1842)
“Et, comme il s'avançait pour charger, un biscaïen lui fracassa l'épaule droite.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“Nous entrons sur une grève où se voient encore des obus et des biscaïens demeurés là depuis les gloires de notre première république.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“On entendit alors les balles et les biscaïens se loger avec un bruit strident dans la paille ou dans le bois des ridelles et des roues.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il était sous Kléber à Marchiennes et au combat du Mont-Palissel où il eut le bras cassé d’un biscaïen.”

Erckmann-Chatrian, Waterloo (1865)
“Je savais ce qu’il fallait souffrir pour réchapper d’une balle, d’un biscaïen, ou d’un coup de pointe, comme en donnent nos cuirassiers.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Les biscaïens traversaient les portes barricadées, les boulets ébranlaient la façade, les femmes poussaient des cris.”

Goncourt, Journal II (1887)
“La porte est percée de vingt petits ronds de balles, du gros rond d’un biscaïen.”






Tuesday, February 27, 2018

forfait


forfait nm
definition image
translation:
crime, infamy, felony

note: forfait can also mean a flat rate or a bundled price, the more common meaning today

etymology:  from French forfaire — act against the law, from for- — against + faire — to do

synonyms: crime, dédit, délit, homicide, méfait, trahison

examples:

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“Il faut qu’il montre tant d’ardeur pour venger la mort de son prédécesseur, qu’il ne prenne plus envie à personne de commettre un pareil forfait.”

Hugo, La Légende des siècles, 2e série (1859)
“Il dit tous les forfaits et toutes les misères, 
Depuis les rois peu bons jusqu'aux dieux peu sincères.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Je fus le seul témoin, sans doute, de ce forfait abominable, et depuis quinze années ma conscience me reproche mon silence comme un crime non moins grand.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
Cette situation particulière, la protection ouverte dont nous couvrons ce chef, lui assure l'impunité pour une multitude de forfaits qu'il commet journellement.”

Adam et Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886)
“Et des histoires de viol, de proxénétisme lues dans les journaux obsédèrent Marceline d’images redoutables. « Si la petite avait été victime d’un de ces forfaits. »’

France (Victor), Sous le burnous (1886)
“Tous posant la main sur leur coeur se jurèrent sur la tête du prophète et la barbe de leurs aïeux, incapables d'un aussi abominable forfait.”

Barbey D’Aurevilly, Amaîdée (1889)
“Les hommes, ces massacreurs du bonheur des femmes, consomment un forfait plus grand encore en leur rapetissant la conscience, qu’ils finissent toujours par étouffer.”






Monday, February 26, 2018

sabler

sabler v 
definition image
translation:
to quaff, guzzle (usually wine, especially champagne)

note: sabler also means to add sand or grit (ensabler);  the expression sabrer le champagne also exists, and may originate from cavalrymen uncorking champagne bottles with their sabers (and then drinking them)

etymology:  one theory: by analogy with a metal worker casting molten metal into a mold made of sand

synonyms: boire d’un seul trait, lamper

examples:

Kock, Le Barbier de Paris (1826)
“les deux convives unissent par s'endormir en sablant les vins fins et les liqueurs du marquis.”

Dumas, La Reine Margot (1845)
“Alors, réconforté par deux bouteilles d'un petit vin d'Anjou qu'il aimait fort et qu'il venait de sabler avec une sensualité qui se trahissait par des clignements d'yeux et des clappements de langue réitérés.”

Champfleury, Chien-Caillou (1847)
“Quelques vaudevillistes audacieux y font sabler le champagne.

Barbey d’Aurevilly,  La Vengeance d’une femme”, Les Diaboliques (1874)
“il la regarda ainsi de bas en haut, comme un buveur qui lève au jour, avant de le boire, le verre de vin qu’il va sabler !”

Flaubert, Dictionnaire des idées reçues (1880, pub. 1911)
“CHAMPAGNE: … Sous la Régence, on ne faisait pas autre chose que d’en boire. Mais on ne le boit pas, on le « sable » .”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
[Elle] “s’entraînait violemment, grimpait aux pics, montait à cheval, sablait le champagne suisse et yaudlait à toute gorge comme un pâtre de l’Oberland.” 
(yaudlait — yodeled)

Villiers de l’Isle Adam, “Sombre récit, conteur plus”, Contes cruels (1883)

“Toutefois, après avoir sablé quelques rasades de vieux Léoville, la conversation s'anima.





Sunday, February 25, 2018

fantoche

fantoche nm/nf
definition image
translation:
puppet, string puppet; figurehead, political puppet

note: marionettes are articulated puppets; marionettes à fil — string puppets are also called fantoches

etymology:  from Italian fantocchio — marionette, related to fantassin — infantryman

synonyms: guignol, marionette, pantin, polichinelle, poupée

examples:

Gautier, Honoré de Balzac (1859)
“Quand on écoutait Balzac, tout un carnaval de fantoches extravagants et réels vous cabriolaient devant les yeux.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Ses grands bras battant l'air, ses enjambées fiévreuses le faisaient ressembler à un fantoche.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“à la place de l’homme naturel, instinctif, gonflé de vie, on a substitué l’artificiel fantoche, la mécanique poupée de civilisation.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“Le passé pris à témoin du présent ! Les fantômes devant les fantoches !”

Maupassant, Notre Cœur (1890)
“Son envie de fuir s'accrut, de fuir loin de ces gens, de ces fantoches qui mimaient, par désoeuvrement, la vie passionnée, belle et tendre d'autrefois.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“C’étaient d’affreuses figures de héros ivres, de brutes indomptées, de conquérants terribles, odieux et sanglants fantoches, vêtus de peaux de bêtes.”

Huysmans, Là-Bas (1891)

“Les inoubliables services que les naturalistes ont rendus à l'art ; car enfin, ce sont eux qui nous ont débarrassés des inhumains fantoches du romantisme.”





Saturday, February 24, 2018

gangue

gangue nf
definition image
translation:
raw ore, gangue, worthless rock

etymology:  from German Gang — vein (of ore), from gehen — to go

synonyms: enveloppe

examples:

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
“Croyez-moi, c'est un vrai diamant dans sa gangue.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“il eut bientôt entassé près de mille livres de fragments de quartz, dans lequel l’or se trouve renfermé comme dans une gangue d’une grande dureté.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Il se trouve à l’état de minerai, mélangé avec les terres d’alluvion, ou renfermé dans sa gangue de quartz.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Pécuchet le ramena vers la côte pour lui faire voir un ammonite incrusté dans la roche, comme un diamant dans sa gangue.”

Villiers de l’Isle Adam, “Sentimentalisme”, Contes cruels (1883)
“Le rayon qui frappe un diamant entouré de gangue y est-il mieux reflété qu'en un diamant bien taillé où pénètre l'essence même du feu?”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)

“La messe ainsi célébrée est une messe restée dans sa gangue, une messe non taillée et non sertie dans une monture.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Puis, convaincu de son impuissance à tirer à lui seul le Cousin [nouvelle] hors de sa gangue, il m’arriva à Tours, la veille de Noël, avec son manuscrit et me donna pleins pouvoirs.”





Friday, February 23, 2018

gagne-pain

gagne-pain nm
definition image
translation:
livelihood, way of making a living; breadwinner

synonyms: emploi, état, métier, place, profession, soutien, travail

examples:

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
“Quelques outils subsistaient sous leurs formes, des marteaux, des enclumes; l'ouvrier se hasardait parfois à venir les reconnaître, et rachetait son gagne-pain.”

Maupassant, Contes divers (1882)
“Il semblait triste, de cette fausse tristesse d’ecclésiastique pour qui la mort est un gagne-pain. ”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Elle reçût de l’argent occasionnellement ou dans des cas particuliers pour cet usage de son corps, et il faut que cela constitue son gagne-pain habituel.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Peintre de talent quoique obscure, elle était sans fortune et ne voulait rien devoir qu’au pinceau, son gagne-pain jusque-là.” 

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Je pouvais trouver, à Paris même, un gagne-pain, un tremplin.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Je finis par accepter le gagne-pain que m’offrait le hasard.”


Zola, L’Argent (1891)
“Et, aujourd'hui, tout à fait chauve, se désolant ainsi qu'une fille dont les rides menacent le gagne-pain, il attendait toujours l'occasion qui devait le lancer au succès, à la fortune.”





Thursday, February 22, 2018

friche

friche nf
definition image
translation:
wilderness, wasteland, waste

en friche — abandoned, waste, fallow

see also défricher — to clear land


etymology:  uncertain, may be related to Dutch virsch — fresh, new or to Latin frangere — to break

synonyms: brousse, garenne, garrigue, jachère, lande, maquis, terrain vague, varenne

examples:

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Que faire dans une vaste friche négligée par l'Administration, abandonnée par la Noblesse, maudite par l'Industrie ?”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Nous n'aperçûmes que des bruyères guirlandées de bois, des friches à peines écrêtées , des semailles de blé noir,”
(écrêtées  suppressed)

Hugo, Les Misérables (1862)
“On marche dans cette friche et le pied enfonce dans les trous de taupes.” 

Zola, La Terre (1887)
“Jusqu’en août, le troupeau mangeait dans les jachères, dans les trèfles et les luzernes, ou encore dans les friches, le long des routes.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Près d’un siècle, au soleil, sans en être plus riche,
Il a poussé le coutre au travers de la friche.
(coutre — blade of a plow)

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Du haut de ces friches le regard plonge dans la vallée, où l’Ornain serpente à travers des prairies plantées de saules et de peupliers.”

en friche

Balzac, Le Lys dans la Vallée (1835)
“Les gens à pied ou à cheval abrègent la route en passant par les landes dites de Charlemagne, terres en friche, situées au sommet du plateau qui sépare le bassin du Cher et celui de l'Indre.”


Moreau, Œuvres (1838; pub. 1862)
“Pour semer de mes vers un sol vivace en friche,
J’ai choisi Seine-et-Marne, et mon domaine est riche.”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Ils courent sur la terre brune, ils courent sur les guérets en friche.”
(guérets — fallow lands)

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“je les remplacerai par un fermier belge, actif, habile, qui fera valoir le domaine entier et ne laissera pas un pouce de terre en friche…”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Il avait le cœur en friche.” 

Zola, La Débâcle (1892)
“Le champ ravagé était en friche, la maison brûlée était par terre. ”

Feydeau, L’Hôtel du libre échange (1894)
“Quand on pense qu’il a la plus jolie petite femme qu’on puisse rêver et qu’il la laisse là !… au rancart !… en friche !

(rancart  trash bin)










Wednesday, February 21, 2018

à bon escient

à bon escient
definition image
translation:
wisely, advisedly acutely, intentionally

etymology:  from Latin sciens — knowing

synonyms: à propos, intentionnellement, sciemment, volontairement

examples:

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
“Mais du Croisier ne voulait renoncer à ses droits qu’à bon escient.”



Michelet, Histoire de France VI (1415 — 1440) (1841) 
“Le Diable, il ne s'y fiait qu'à bon escient, faisant toujours ses réserves, lui offrant tout, «hors sa vie et son âme.»”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Regardez qui frappe, dit Broussel, et n’ouvrez qu’à bon escient, Gervaise.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Il vous donne des instructions sur la manière de les soigner, de leur former le caractère, de développer leur intelligence, et il ne les livre qu’à bon escient.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
‘Il savait quantité de petits secrets qu’il ne divulguait qu’à bon escient.”

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“Pourquoi nous demandez-vous cela? fit la femme, d'un accent qui annonçait l'intention bien arrêtée de ne répondre qu'à bon escient.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Sans sa Grandeur Mgr l’évêque du diocèse, Innocent-Macaire, un indulgent philosophe dont la jeunette fut très agitée, et qui professe à bon escient que le mondain qui se repent mérite autant de miséricorde que le puritain qui jamais ne faillit, il est probable que je languirais à distance des tabernacles.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)

“Je crus également devoir répondre spirituellement à ce Samson, qui avait de l’esprit jusqu’au bout des cheveux, et qui ne se les laissait rafraîchir par Dalila qu’à bon escient et par étapes raisonnées.”



Tuesday, February 20, 2018

faraud

faraud  adj
definition image
translation:
pretentious, showing-off, strutting

faraud nm poseur, show-off

etymology:  from Spanish faraute — actor delivering prologue, originally messenger, from French héraut — herald

synonyms: crâneur. fanfaron, fat, prétentieux, satisfait de soi, vaniteux

examples:

Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“[d'un navire] Il n’est pas vif pourtant à la manœuvre ; c’est dommage, car il est bien espalmé et bien faraud, ce coquin-là !’
(espalmé  caulked with mastic)

Balzac, Les Paysans (1855)
“Cette moustache, cette désinvolture de trompette, cet air faraud lui allaient au cœur, comme l’allure, les façons, les manières d’un de Marsay plaisent à une jolie Parisienne.”

Baudelaire (tr. Poe), “De l'assassinat dans la rue Morgue”,  Histoires extraordinaires  (1858)
“Voici toutefois un petit morceau de ruban qui, si j’en juge par sa forme et son aspect graisseux, a évidemment servi à nouer les cheveux en une de ces longues queues qui rendent les marins si fiers et si farauds.”

Richepin, La Glu (1881)
“Il n’était pas fillaudier. Il n’allait pas le soir, comme les autres farauds, chercher des mots doux et de furtives embrassades dans les allées obscures du mont Esprit.”
(fillaudier — womanizer)

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Un glorieux ! un faraud ! riposta mon père en souriant avec malice ; ils sont tous de même à l’armée, animaux, gens…”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Oui, il reviendrait, faraud, avec des galons, sans doute, et il se vanterait de son voyage, et il le raconterait à son ancien camarade…”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“J’étais sorti, point faraud, point fat, point avec l’intention d’humilier les autres, mais avec la pointe d’orgueil qui est permise à un jeune homme bien élevé.”






Monday, February 19, 2018

rangée

rangée nf
definition image
translation:
row, rank

etymology:   from rang — order, rank related to Germanic root ring; see also rangé — orderly

synonyms: enfilade, file, haie, ligne, rang

examples:

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne (1860)
“Ses lèvres, retroussées jusqu'à leur racine, laissaient voir deux rangées de dents, blanches comme la neige.”

Féval, L’Avaleur de sabres (1867)
“Une étrange gaieté entrouvrait sa large bouche et montrait, au milieu de ce visage si sombre, une rangée de dents blanches qui brillaient comme celles d’un carnassier.”

Arène, Jean des Figues (1868)
“Et quand, le portail Saint-Jaume une fois dépassé, la voiture roula entre deux rangées de hautes maisons.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Dans une salle basse, ils découvraient toute une rangée de fusils. ”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Mais la rangée de leurs hamacs prit quand même le balancement lourd des rangées voisines en grinçant sur les crocs de fer, et eux s'endormirent profondément au milieu du grand bruit terrible.”
(crocs — hooks)

Maupassant, Au soleil (1890)
“Le pont avait lui-même deux étages, deux rangées d'arches superposées sur l'arche géante de la nature.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)

“A notre gauche, l'auberge du Cheval-Rouge élevait au-dessus d'une double rangée d'ormeaux son toit d'ardoises et ses lucarnes armées de poulies.”
(ormeaux — young elms)





Sunday, February 18, 2018

aux trousses de

aux trousses de
definition image
translation:
on the heels of, in pursuit of

note:  relationship to trousse — kit is uncertain

etymology: from Old French trousse — pants, with the sense of being close behind

synonyms: au derrière, au train, aux chausses, aux talons, dans le dos

examples:

Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“Il lâchait aux trousses du pauvre fugitif deux ou trois de ses adjudans. Il appelait cela faire la chasse aux lapereaux.”
(lapereaux — baby rabbits )

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"Le cerf courait comme un vrai cerf qu’il était, et une cinquantaine de chiens qu’il avait aux trousses n’étaient pas un médiocre éperon à sa vélocité naturelle."

Verne, Le Comte de Chantelaine (1862)
“Ils allaient avoir à leurs trousses toute l’armée ennemie.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Ils détalaient grand’erre et comme s’ils eussent eu les chiens aux trousses.”
(grand’erre — at a fast clip)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Peut-être a-t-il une demi-douzaine de mouchards à ses trousses, qui vous le prendront au collet, le jour où la préfecture aura besoin de lui…"

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"Alors, Emmi, craignant que les fermiers, réveillés dans leur premier sommeil, ne se missent à ses trousses , prit sa course."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)

"J’ai lancé Béjuin aux trousses de Delestang."




galoche

galoche nf
definition image
translation:
clog, clodhopper, wooden-sole shoe

note:  unlike sabots, which are all wood, galoches tend to have wooden soles and the upper part leather or cloth 

etymology:  may come from Latin Gallicus — Gaulish shoe

synonyms: brodequin, chaussure, patin, sabot, socque, soulier

examples:

Flaubert, Correspondance (1878)
“Pendant une heure, j’ai roulé sous mes galoches les feuilles tombées, j’ai admiré le ciel bleu, la rivière et les coteaux.”


Maupassant, Contes de la bécasse (1883)
“Et il entendit ses petits sabots découverts battre le sapin de l'escalier ; et, quand elle fut arrivée aux dernières marches, il la prit par le bras, et dés qu'elle eut laissé devant la porte ses étroites chaussures de bois à côté des grosses galoches du maître, il la poussa dans sa chambre en grognant :  "Plus vite que ça, donc, nom de D... !" “

Cladel, Quelques sires (1885)
“Je me débarrassai de mes bottes qui, pendant dix-huit mortelles heures passées en wagon, s’étaient soudées à ma peau, chaussai des galoches où mes orteils se dilateraient à l’aise.”


Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Il ne se montrait qu’en chapeau de forme haute, en redingote de casimir noir, en cravate blanche, et aussi en galoches, – la seule concession qu’il eût faite aux mœurs locales.”
(chapeau de forme haut — top hat )

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Ses galoches enfonçaient dans la boue comme dans de la ouate.” 

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Avec son passe-montagne en tricot, sa pelisse en peau de mouton, ses moufles fourrés, ses galoches, il ressemblait à un Samoyède, descendu du pôle.”
(passe-montagne  balaclava; moufles  mittens)

Zola, Paris (1898)
“Rose, repris de méfiance, vit un homme passer, très grand, très fort, chaussé en voisin de galoches, et la tête nue, d'épais cheveux blancs, coupés ras.”






Saturday, February 17, 2018

rangé (ordonné)

rangé adj
definition image
translation:
orderly, tidy, neat; put in place, arranged

ranger v to put away, clean up, tidy up, arrange, place
se ranger v to get in line, settle down

note: see also rangée — row

etymology:  from rang — order, rank related to Germanic root ring

synonyms: arrangé, assagi, austère, garé, honnête, méticuleux, ordonné, placé, réglé, régulier, sérieux, sévère, soigneux

examples:

Balzac, Le Contrat de Mariage (1836)
“Depuis sa mort, je suis devenue économe et rangée en comparaison de la vie qu'il voulait que je menasse. ”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Maint vieux parent me répète
Que je mange ce que j’ai.
Je veux à cette sornette
Répondre en homme rangé.”

Soulié, Au Jour le jour (1844)
“C’est la perle de la jeunesse. Le clerc d’avoué est sobre, patient et rangé.”

Sand, La Mare au diable (1846)
“Ses cornettes garnies d’un triple rang de dentelle, son tablier de soie, et son fichu de blonde noire étaient peu en rapport avec l’idée qu’il s’était faite d’une veuve sérieuse et rangée.”
(cornettes — wimple)

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
Rangé dans ses dépenses, … il touchait le moins possible à son argent.”

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
“Tu es une brave fille, rangée, active et économe. Une femme comme toi, ça ferait la fortune d’un homme.”

Zola, La Bête humaine (1890)

Aussi n’était-il pas étonnant que celui-ci s’aperçût de la conduite irrégulière de son chef, très rangé jusque-là.




Friday, February 16, 2018

milice

milice nf
definition image
translation:
militia, civil guard

etymology:  from Latin miles — soldier

synonyms: armée, garde, troupe

examples:

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“Dans quelques jours, nos milices mourront sur des échafauds, ou les Guise seront morts.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Le curé était aveugle; soldat de la milice de Dieu, il avait perdu la vue dans les bonnes œuvres.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Il s’occupe à compléter les cadres d’une milice bourgeoise que la ville organise en ce moment.”

Flaubert, Correspondance (1870)
“Les patrouilles de ma milice commenceront la semaine prochaine.”

Verne, Les Indes noires (1877)
“C’est ici que l'excellent bailli Nichol Jarvie, digne fils de son père le diacre, fut saisi par la milice du comte de Lennox.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Il s’agissait d’une des questions du moment, de l’artillerie de la garde nationale, et d’un conflit entre le ministre de la guerre et « la milice citoyenne » au sujet des canons parqués dans la cour du Louvre.”
(parqués — stationed)

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
[ils] “couraient en toute hâte vers la porte de Paris, gardée par des milices à pied et quelques notables à cheval.”








Thursday, February 15, 2018

fouailler

fouailler v
definition image
translation:
to whip, lash; give a tongue-lashing to 

etymology:  from fouet — whip, which comes from Old French fou — beech, from which switches for beating were fashioned

synonyms: battre, cingler, cravacher, flageller, fouetter, fustiger

examples:

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“Après le nuage de poussière vient une pluie de pierres imperceptibles violemment fouaillées par le vent.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Cette haine attendrie que l’on porte au mâle qui vous fouaille, les révoltes furieuses contre le servage, cette allégresse à frapper son dompteur.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Appréhendez ce braillard et, s’il persiste à m’assourdir, fouaillez-le d’importance !”
(d'importance — thoroughly)

Goncourt, Journal II (1887)
“Un petit bonhomme de cinq ans nous précède, au bord de la rivière, bégayant des jurements, et armé d’un grand fouet, dont il fouaille les poules sur le chemin.”

Zola, La Terre (1888)
“Ah ! race de serfs, toujours au maître qui la fouaille et la nourrit, aujourd’hui encore dans l’aplatissement et l’égoïsme héréditaires, ne voyant rien, ne sachant rien, au-delà du pain de la journée !”

Zola, La Débâcle (1892)
“Les chevaux fouaillés, poussés dans tous les sens, n’avaient plus la place pour avancer ou reculer.”

Mirbeau, Les mauvais Bergers (1897)
“Au lieu de rester la bête de somme que l’on fouaille, et la machine inconsciente que l'on fait tourner, pour les autres... je veux être un homme, enfin..”






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.