Wednesday, June 30, 2010

ronce

ronce nf
definition image
translation:
bramble. blackberry bush

etymology: from Latin rumex, rumicis – sorrel

synonyms: barbelé, broussaille, épine, fourré, haillier

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
"il visita la grotte du Solitaire qu’il trouva remplie de ronces et de framboisiers, et dans laquelle une biche allaitait son faon."


Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Il cache leurs sentiers, comme la ronce efface
Le seuil d'un temple abandonné."

Balzac, Ferragus (1834)
"Elle fut jetée dans un coin parmi des ronces et de hautes herbes."

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
"Et j’irai Et j’irai jusqu’à Dieu sans déchirer mon voile
Aux ronces du chemin."


Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Les sauts-de-loup étaient noirs de ronces."
(sauts-de-loup – haha, dry moat )

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Il passa, à la façon d’une flèche, à travers une couche épaisse de lianes et de ronces aiguës qui lui déchirèrent la face."

Tuesday, June 29, 2010

saccadé


saccadé adj
definition image
translation:
jerky, broken, abrupt, irregular

saccade n. jerk, jolt

etymology: from Old French saquer – to pull, shake

synonyms: brusque, convulsif, discontinu, entrecoupé, haletant, heurté, intermittent, irrégulier, rompu, sautillant, spasmodique, trébuchant

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"cet être gracieux qui mettait la pudeur en premier dans les artifices de la femme, eut un mouvement de folie et marcha d’un pas saccadé vers le commandant stupéfait."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Eh bon dieu ! quel est donc le monstre dont on parle ? pensa Julien, qui admirait le ton véhément et les gestes saccadés de son collègue."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Malgré mon courage et les inspirations de mon désespoir, je travaillais difficilement, par saccades."

Barbey d'Aurevilly. “Léa” (1832)
"il sentait le corps de la malade se gonfler contre le sien à chaque respiration longue, pénible, saccadée, comme si elle avait été oppressée d'amour."

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"La respiration saccadée que nécessitait la posture du jeune homme effraya soudain Eugénie, qui entra promptement."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Ses mouvements sont saccadés comme s’ils étaient produits par une mécanique."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"sa parole avait un accent bref et saccadé qui indiquait que quelque chose de sombre s’agitait en lui."





Monday, June 28, 2010

garnement


garnement nm
definition image
translation:
scamp, scapegrace, rogue

etymology: originally mauvais garnement – bad soldier from in turn Old French guarnament – warrior; from Old French garner – to guard (later garnir – to decorate ; from same German root as in Old High German warnôn – to protect, warn and English warn


synonyms: canaille, chenapan, coquin, espiègle, fripon, galopin, gredin, polisson, vaurien


examples:

Balzac, “Une Conversation enttre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"Son adversaire était un autre capitaine du même régiment, Italien comme lui, comme lui mauvais garnement."

Merimée, Carmen (1845)
"On m’a dit que quelques mauvais garnements se cotisèrent certain jour, pour graisser la patte au sonneur de la cathédrale et lui faire sonner l’angélus vingt minutes avant l’heure légale."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"l’affreux tapage de ces garnements lui devint nécessaire pour emplir le vide de son cerveau."

Zola, La Fortune des Rougon (1871)
"Mais ce qui fit surtout de lui le pire des garnements, ce fut le beau dédain qu’il contracta pour les pauvres diables qui gagnaient le matin leur pain du soir."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"C’est ce garnement de Marjolin qu’on vient de trouver dans la cave, avec la tête fendue…"

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Trouche est un garnement, et Olympe, une sans-cœur."

Maupassant, "Le papa de Simon". La Maison Tellier (1881)
"Un murmure d'approbation courut parmi les garnements, comme si ce fait d'avoir son père mort au cimetière eût grandi leur camarade."

Sunday, June 27, 2010

pincettes


pincettes nf pl
definition image
translation:
tongs, fireplsce tongs, tweezers (rarely singular)

etymology: from pince – pinch from Germanic root hence: Bavarian pfitzen ; English pinch

synonyms: pince, pinceau, pique-feu, tenailles, tisonnier

examples:

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
"Il jeta un regard de méfiance autour de lui, examina d’un air hostile sa robe de chambre, en chassa quelques grains de tabac, s’essuya soigneusement le nez, rangea les pelles et les pincettes.""

Gautier, “La Cafetière“ (1831)
"les pincettes fourgonnaient dans les tisons et que la pelle relevait les cendres."
(fourgonnaient – poked)

Balzac, Le Curé de Tours (1832(
"Monsieur de Bourbonne prit la pincette, et imita si bien le geste de l'abbé Troubert.""

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Le jeune comte se jeta dans une bergère au coin du feu, prit les pincettes et fouilla le foyer par un mouvement si violent, si grimaud, que le beau visage d’Anastasie se chagrina soudain."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"À ce nom enjolivé du mot père, le comte, qui tisonnait, jeta les pincettes dans le feu, comme si elles lui eussent brûlé les mains, et se leva."

Zola, La Curée (1872)
"Il posa le mémoire sur la cheminée, prit les pincettes, se mît à tisonner."
(mémoire – invoice)

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Et il resta là, les pincettes à la main, regardant brûler les tisons, la face éclairée par la flame."

Saturday, June 26, 2010

ébaucher


ébaucher v
definition image
translation:
to draft, rough-hew, begin (a rough attempt to)

ébauche nf rough shape (sculpture); rough draftm rough sketch

etymology: from Old French es- from + bauche – beam. to cut the rough shape of a beam from a log

synonyms: amorcer, crayonner, croquer, dessiner, drsser. entamer. equisser, tracer

examples:

Balzac, Une double Famille (1830)
"Mais, comment une jeune fille accoutumée à une vie austère aurait-elle pu concevoir ces voluptueux divans qui inspirent de mauvaises pensées, ces boudoirs élégants et perfides où s’ébauchent les péchés ?"

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Une dette impayée est la bassesse, un commencement de friponnerie, et pis que tout cela, un mensonge ! elle ébauche des crimes, elle assemble les madriers de l'échafaud."

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"Mon ancienne figure avait l’air de n’être que lébauche grossière de celle que réfléchissait le miroir."
Picasso

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"il ébauchait mille projets plus insensés les uns que les autres. Il sentait bien qu’il tendait à un but impossible."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Les tréteaux des scieurs de long, profilant dans un coin leur charpente maigre, ébauchaient des angles de potence, des montants de guillotine."
(tréteaux – trestles)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Successivement, il ébaucha une réforme absolue du système administratif des Halles."



France, Le Chat maigre (1879)
"Les meubles étaient encombrés par les maquettes, les esquisses, les ébauches, les photographies, les plans, les épures, les lavis et les devis du monument commémoratif des victimes de la tyrannie."

Maupassant, Mont-Oriol (1887)

“La nourrice déroula donc les langes et découvrit un pauvre corps de nouveau-né, agité de ces vagues mouvements que la vie met en ces ébauches de créatures. ”


Friday, June 25, 2010

cribler


cribler v
definition image
translation:
to riddle with holes, honeycomb; overwhelm; sift, screen

crible nm screen, sieve

etymology: from Latin cribrare – to sift

synonyms: accabler. bombarder, percer, piquer, transpercer; épurer, tamiser, séparer

examples:

Balzac, Ferragus (1834)
"il ne s’était pas rencontré de ministre qui eût pris sur lui d’avoir une opinion, de décider la moindre chose, sans que cette opinion, cette chose eût été vannée, criblée, épluchée par les gâte-papier"
(vannée – tired out)

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"mais il fallait le savoir pour en reconnaître les sujets, tant les couleurs passées et les figures cribléesc de reprises se voyaient difficilement."
(reprises – mending)

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Puis si les uns, semblables à des cribles, reçoivent toutes espèces d’idées, sans en garder aucune..."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Miette élevait le drapeau davantage ; elle le tenait, comme un grand cierge, devant elle, les poings feutrés. Il était criblé de balles."
(feutrés – softened, felted)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"quelque femme d’ouvrier toute jaune, raccommodant du linge, tirant d’un petit panier, réparé avec des ficelles, des mouchoirs et des bas troués comme des cribles."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il continuait à la cribler de ses plaisanteries."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"On ne voyait, entre ces lambeaux découpés comme de la fine guipure, que des trous de jour imperceptibles, un crible d’azur laissant passer la lumière en une impalpable poussière de soleil."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882
"Ses amis le criblaient de plaisanteries horribles, lui demandant, chaque fois qu’ils mangeaient du jambon."

Thursday, June 24, 2010

échine


échine nf
definition image
translation:
spine, backbone; chine (cooking)

etymology: from Germanic root meaning originally tibia, as in English shin, modern German Schienbein – shinbone from Schiene – splint, rail

synonyms: colonne vertebrale, dos, épine dorsale, rachis

examples:

Balzac, “Une Conversation entre onze heures et minuit”, Contes bruns (1832)
"Presque rien... répondit le gendarme; il s'est permis de rompre avec une barre de fer l'échine de son maître, et il l'a tué, pas plus tard qu'hier…"

Merimee, Tamango (1829)
"Dites-lui qu'il se tienne bien et qu'il ne fasse pas peur à la petite mère que voici, ou je lui ferai si bien ratisser l'échine, que son cuir de noir deviendra rouge comme un rosbif cru"
(ratisser – rake )

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"L’hôtelier sentit une sueur froide couler le long de son échine."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"je vis arriver chez moi…un vieil homme en habit râpé, cagneux, crotté, l’échine basse, grelottant sur ses longues jambes comme un échassier déplumé."
(échassier – wading bird)

Zola, La Curée (1872)
"Et, au milieu de la peau noire, le corps de Renée blanchissait, dans sa pose de grande chatte accroupie, l’échine allongée, les poignets tendus, comme des jarrets souples et nerveux."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"les saucissons, pareils à des échines de chantre, dans leurs chapes d’argent"

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"ils se firent tout petits, ils le suivirent, en baissant l’échine."

Wednesday, June 23, 2010

badaud



badaud nm
definition image
translation:
lounger, idler, gaper, rubber-necker; ninny, booby

etymology: from Low Latin badigere – to yawn, gape

synonyms: badin, curieux, flâneur, gobe-mouche, lèche-vitrine, niais, nigaud, rôdeur, sot

examples:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"puis tous prirent une expression malicieuse en regardant le badaud qu’ils aspergèrent d’une pluie fine et blanchâtre dont le parfum prouvait que les trois mentons venaient d’être rasés."


Balzac, Le Père Goriot (1835)
"S’ils m’envoyaient tout de suite au bagne, je serais bientôt rendu à mes occupations, malgré nos petits badauds du quai des Orfèvres."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"Comment diable dites-vous où nous allons devant ces badauds ! reprit le Maître d’école."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"il les arrêta pour leur faire compliment sur leur équipage, ce qui en un instant amena autour d’eux quelques centaines de badauds."

Dumas fils, La Dame aux camélias (1848)
"Laissez-moi rester quelques minutes encore, le temps de m’essuyer les yeux, pour que les badauds de la rue ne regardent pas comme une curiosité ce grand garçon qui pleure."

Zola, La Curée (1872)
"Du haut de la grande allée, des badauds les regardaient."

Tuesday, June 22, 2010

airain


airain nm
definition image
translation:
bronze; hardness, endurance, unshakeability

ciel d'airain — extreme dryness, drought

note: archaic and poetical; used in expressions like cœur d'airain – hard-hearted;; âge d'airain – Bronze Age

etymology: from Latin aes, aeris – bronze, copper

synonyms: bronze, duré, dureté, fermeté, force, solidité

examples:

Lamartine, “L’homme”, Méditations poétiques (1820)
"Et ma voix, se brisant contre ce ciel d'airain,
N'a pas même eu l'honneur d'arrêter le destin."

Vigny,“Moïse”, Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
"Au coursier d’Israël qu’il attache le frein ;
Je lui lègue mon livre et la verge d’airain."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"mais séparé de la civilisation par une barrière d'airain, il était difficile qu'il rencontrât un être qui se fût fait fleur comme lui."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"il est aussi des natures vigoureusement munies, des crânes à remparts d’airain sur lesquels les volontés des autres s’aplatissent et tombent comme les balles devant une muraille."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Vous êtes un homme d’airain, lui dit Aramis."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Elle voulut enfin savoir quel était le monstre, le cœur d’airain, le cuistre, le pauvre esprit qui niait si opiniâtrément la royauté de son génie."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"il lança un cri prolongé, qui sonna comme soufflé par un tube d’airain."

Monday, June 21, 2010

gaîne


gaîne nf
definition image
translation:
sheath, case, foundation garment, corset

dégainer v to unsheathe, draw one's sward

etymology: from Latin vagina – sheath

synonyms: enveloppe, étui, fourreau, gainage, housse, socle; corset

examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Il serra autour de ses reins un large ceinturon de cuir dans la gaîne duquel il passa une dague qu'il ne portait pas habituellement."



Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Charles emporta donc le plus joli costume de chasse, le plus joli fusil, le plus joli couteau, la plus jolie gaîne de Paris. "

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"En tenant leurs grâce comprimées et leurs beautés voilées, cette toilette leur donnait une vague ressemblance avec les gaînes égyptiennes "

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"heurtant avec volupté les gardes de M. le cardinal quand ils les rencontraient ; puis dégainant en pleine rue, avec mille plaisanteries."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Montez donc chez le roi, monsieur, puisque vous ne voulez rien croire et rien entendre, dit Catherine en lui montrant l'escalier d'une main et en jouant avec un des deux couteaux empoisonnés qu'elle portait dans cette gaine de chagrin noir devenue historique."


Dumas, La Reine Margot (1845)
"la vilaine tête ! hurla Coconnas en sautant de son cheval. A terre ! sus ! sus ! monsieur le comte, dégainons. "

Zola, La Curée (1872)
"la jeune femme semblait sortir toute nue de sa gaine de tulle et de satin, pareille à une de ces nymphes dont le buste se dégage des chênes sacres."

Sunday, June 20, 2010

fêlé


fêlé adj
definition image
translation:
cracked

fêler v to crack (something)
se fêler v. to crack, become cracked

note: As in English can denote a cracked object or a crazy person

etymology: unsure, possibly derived as a corrupt form of Latin flagillare – to whip, beat

synonyme: brisé, cassé, étoilé, fendu, fissuré;
(crazy) bizarre, égaré, fou, dérangé, insensé, toqué

examples:

Balzac, Une double Famille (1830)
"L’inconnu frissonna d’attendrissement et de douleur, il jeta sa bourse à travers une vitre fêlée de manière à la faire tomber aux pieds de la jeune fille."

Barbey d'Aurevilly. “Léa” (1832)
"Il fut le témoin de ces mille précautions employées pour préserver de chocs trop violents, de touchers trop rudes, ce cristal fêlé, ce coeur qui, en se dilatant, aurait fait éclater sa frêle enveloppe."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"après lui avoir fait le meilleur thé du monde, dans une théière bien modeste et bien fêlée, peut-être encore celle du château de sa tante."

Zola, La Curée (1872)
"Tu es un peu fêlée, ma chère, il faut soigner ça."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Il y a beau temps que monsieur est fêlé, murmura Rose."

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"De chaque côté, trois hautes fenêtres, à vitres claires, fêlées, crevées pour la plupart, ouvraient des jours d’une crudité crayeuse."

Saturday, June 19, 2010

cravache


cravache nf
definition image
translation:
riding crop

etymology: from German dialect Karbatsch, from Slavic root as in Czech karabác, Russian korbatsch – whip,

synonyms: baguette, fouet, gaule, schlague, trique

examples:

Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
"En même temps le comte leva sa cravache comme pour fouetter son cheval, et toucha l’épaule de son interlocuteur."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Le voir, le tirer par sa grande jaquette, le faire tomber de son siège et l’accabler de coups de cravache ne fut que l’affaire d’un instant."

Barbey d’Aurevilly, "Le cachet d’onyx" (1832)
"C'est le coup d'une cravache sale de boue qui cingle au visage et au cœur."


Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Ce fut, enfin, une cargaison de futilités parisiennes aussi complète qu’il était possible de la faire, et où, depuis la cravache qui sert à commencer un duel."

Gautier, “ La Morte amoureuse” (1836)
"elle tenait à la main une petite cravache terminée par un sifflet d’or."

Balzac, Béatrix (1839)
“Pour ne pas être gênée par ses habits de femme, elle avait mis des pantalons à manchettes brodées, une blouse courte, un chapeau de castor, et pour bâton de voyage elle avait une cravache.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Il entra donc dans l’hôtellerie, le feutre sur les yeux, la main gauche sur le pommeau de l’épée et faisant siffler sa cravache de la main droite."

Friday, June 18, 2010

défroque


défroque nf
definition image
translation:
cast-offs, rags; the possessions (clothes) left by a dead monk

note: yet another of the many French words for rags, old clothes;
related to défroqué – defrocked

etymology: from dé- down, away + froc – monk's habit

synonyms: chiffon, effets, guenilles, habit, haillons, hardes, loqie

examples:

Balzac, “Une Conversation entre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"Il mit toute sa défroque en évidence sur son lit, laissa la corde en dehors pour faire croire à sa chute; et, tranquillement tapi derrière la porte, il attendit l'arrivée du perfide guichetier."
(guichetier – door keeper, counter clerk)

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Confiance ! si le bonhomme n’avait plus sa tête et mourait, ses filles ne me donneraient pas un liard, et toute sa défroque ne vaut pas dix francs."

Balzac, Une fille d’Ève (1839)
"Quoi qu’elle fît pour les entortiller, ils ne donnèrent que soixante-dix mille francs de toute cette défroque qui en valait cent cinquante mille."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"vous avez laissé toute votre défroque chez Milady, qui n’aura sans doute pas l’attention de vous la retourner."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"— Oh ! l’ennuyeux écrivain ! — Un poudreux déterreur de chroniques ! un fastidieux amas de descriptions de bric-à-brac, — un tas de vieilles choses et de défroques de tout genre."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"sentant que c’était un « monsieur » sous sa lamentable défroque noire, n’osant lui mettre une pièce blanche dans la main."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"La ville fut positivement terrifiée, en voyant le maître qu’elle s’était donné grandir ainsi démesurément, avec la défroque immonde, l’odeur forte, le poil roussi d’un diable. "


Thursday, June 17, 2010

chevalet


chevalet nm
definition image
translation:
easel; trestle, stand

etymology: diminutive of cheval

synonyms: échafaudge, étai, tréteau

exemples:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"L’artiste saisit la main de son ami, l’entraîne à son atelier, découvre un petit tableau de chevalet et un portrait."

Balzac, La Vendetta (1830)
"Une douzaine de chevalets élevaient leurs flèches aiguës, semblables à des mâts de vaisseau dans un port."

Balzac, La Bourse (1832)
"Déjà son chevalet avait été garni d’une toile, une palette chargée de couleurs ; les pinceaux étaient nettoyés, la place et le jour choisis."

Barbey d'Aurevilly. “Léa” (1832)
"il quittait son chevalet et sa toile et courait auprès de la jeune fille lui parler de sa souffrance."

Girardin, La Canne de M. de Balzac (1836)
"Nos appartements n’admettent plus que des tableaux de chevalet."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Quand il vendit, au bout de quelques jours, le chaudron dans lequel sa femme faisait bouillir ses châtaignes et le chevalet qui lui servait à rempailler ses vieilles chaises, il accusa grossièrement le bon Dieu de lui avoir pris la défunte."
(rempailler – repair the straw in a chair)



Loti, Madame Chrysanthème (1887)
"L'oreiller de Chrysanthème est un petit chevalet d'acajou emboîtant bien la nuque."

Wednesday, June 16, 2010

bruissement


bruissement nm
definition image
translation:
rustle, swish, babbling (brook), whir

bruisser v to rustle, murmur, swish, whir [rare]

bruire to rustle, murmur, swish, whir

etymology: perhaps on the analogy of Late Latin rugire – to roar; related to French bruit – noise

synonyms: battement, bourdonnement, bruit, chuchotement, fredonnement, frisson, frou-frou, gazouillement, grincement, murmure, sifflement

exemples:

Chateaubriand, Atala (1801)
"des bruissements d’ondes, de faibles gémissements, de sourds meuglements, de doux roucoulements, remplissent ces déserts d’une tendre et sauvage harmonie."
(meuglements – moos)  

Balzac, La Vendetta (1830)
"En ce moment, la bise chassa si violemment les flocons de neige sur les persiennes, que les deux vieillards purent en entendre le léger bruissement."

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Comme il lisait avec une attention forcée la première de ces lettres, il entendit tout près de lui le bruissement d’une robe de soie."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Un éclat de rire, parti de la bouche du petit vieillard, retentit dans les oreilles du jeune fou comme un bruissement de l'enfer, et l'interdit si despotiquement qu'il se tut."

Balzac, “Le Grand d’Espagne”, Contes bruns (1832)
"de nous quatre, elle seule avait entendu le froissement des draps, le bruissement du lit ou des rideaux."

Balzac, Ferragus (1834)
"Dix minutes après, monsieur Jules n’entendit pas, sans avoir un frisson de fièvre, le bruissement particulier aux robes de soie, et reconnut presque le bruit des pas de sa femme."

Dumas, La Reine Margot (1845)
"Mme de Sauve aussi ne s'endormit qu'au jour, tant bruissait à son oreille le métallique accent de la voix de Catherine."

Maupassant, "En Famille", La Maison Tellier (1881)
"Mais là-bas Paris bruissait dans une buée rouge."

Tuesday, June 15, 2010

fureter


fureter v
definition image
translation:
to ferret (around or about); snoop (around). rummage

furet nm ferret

etymology: from French furet– ferret (the animal); from Latin furo – thief

synonyms: chercher, explorer, fouiller, fouiner, fourrager, fourrer son nez, trifouiller

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"je frissonnais en pensant aux distractions, aux hasards de ces recherches faites par des gens pressés de partir et qui furettent alors partout."

Gautier, “Omphale” (1834)
"je furetai dans tous les coins, et je l'explorai dans tous les sens."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Aristide furetait, fouillait partout, peu scrupuleux, pressé de jouir."

Zola, La Curée (1872)
"Il furetait toujours du regard, lorsque la vue d’une maison que la pioche des démolisseurs avait déjà coupée en deux."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"En remontant sur la terrasse, il furetait des yeux dans tous les coins des allées pour voir si chaque chose était bien en ordre."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
'Quand Trouche rentra, il trouva sa femme en train de faire battre les portes, de fouiller les meubles, furetant, chantonnant, emplissant les pièces du vol de ses jupes."
(chantonnant – humming)

Maupassant, "Une Partie de campagne,” La Maison Tellier (1881)
"Tiens ! cria tout à coup le jeune homme aux cheveux jaunes qui furetait dans le terrain, en voilà des bateaux qui sont chouette !"

Monday, June 14, 2010

soudard


soudard nm
definition image
translation:
veteran soldier, mercenary; ruffian

etymology: combines solde – pay + -ard (perjorative suffix)

synonyms: briscard, drille. goujat. mercenaire, reître, sabreur, soldat, soudrille, spadassin

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
"Peu s'en fallut que ne pleurassent
Les soudards et les écoliers."

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
"Non, répondit-il, mais il peut la contraindre à épouser quelque soudard de baron qui nous la meurtrirait."

Balzac, “Une Conversation entre onze heures et minuit”, Contes bruns, (1832)
"c'était le type des mauvais soudards, débauché, buveur, fumeur, vantard, plein d'amour-propre."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"le gourmet forcé pour la plupart du temps de s’en tenir aux lippées de rencontre, il allait tâter des repas de ménage, savourer un intérieur confortable, et se laisser faire à ces petits soins, qui, plus on est dur, plus ils plaisent, comme disent les vieux soudards."
(lippées – mouthfuls)

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Ce sont de vieux soudards à moustaches grises."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"J'en eus dix-sept. La voisine, la folle, en avait douze, dont un commandant, vrai soudard, violent, bourru."

Huysmans, À Rebours (1884)
"la famille des Floressas des Esseintes avait été, au temps jadis, composée d’athlétiques, soudards de rébarbatifs reîtres."


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.