Friday, November 30, 2018

accroche-cœur


accroche-cœur nm
definition image
translation:
kiss curl

note: a small, hook-like curl on the forehead

etymology: accroche —hook + cœur — heart

synonyms: boucle, bouclette,  frisette, guiche



examples:

Karr, Feu Bressier (1842)
“Il avait (…) les cheveux tournés en accroche-cœur sur les tempes.”

Coppée, Poèmes divers (1869)
“La gitane de Cordoue,
Qui sait se mettre sans miroir
Des accroche-cœurs sur la joue
Et du gros fard sous son œil noir.”

Gautier, Émaux et camees (1872)
“Ravivant les langueurs nacres
De tes yeux battus et vainqueurs,
En mèches de parfum lustrées
Se courbent deux accroche-cœurs.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Elle en arriva à prendre pour amants de cœur d’ignobles hommes aux casquettes bouffies et portant sur les tempes les stigmates des infâmes : les accroche-cœur.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“L’amant de Mme Castillon l’humiliait par sa taille mince, ses accroche-cœurs égaux, sa barbe floconneuse.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Joli comme une tête de cire de coiffeur, — une tête qui aurait des accroche-cœur sur les tempes.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Ses grands yeux noirs, ses accroche-cœur à l’espagnole, ses petites moustaches brunes avaient tout chaviré mon pauvre cœur, et je l’aimais, oh ! je l’aimais.






Thursday, November 29, 2018

calvitie


calvitie nf
definition image
translation:
baldness

etymology: from Latin calvus — bald

synonyms: alopécie, chauveté, pelade, teigne

examples:

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“Un caractère hardi et résolu, des instincts féroces, une sorte d’hercule qui se faisait pardonner sa calvitie par ses bras et une poitrine velus,”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Sainte-Beuve enveloppé dans sa robe de chambre fourrée, abritant sa calvitie sous une petite calotte ecclésiastique (…)”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Sa belle figure pensive, sa calvitie précoce qui lui haussait le front faisaient retourner les passants.”

Maupassant, Mont-Oriol (1887)
“un petit chapeau melon en feutre gris rejeté sur la nuque et laissant deviner la calvitie du front.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Ce n’était pas un méchant juif, malgré sa face éteinte et son front d’orfraie dont un bonnet collant, d’étoffe et de couleur désormais imprécises, moulait et enserrait la calvitie.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Jeune fille disant à propos d’un prétendant, atteint d’une légère calvitie : « Il est bien, mais il manque de mouron sur sa cage ! »”

Zola, Paris (1898)
“Des figures bonasses, de gros hommes endimanchés, quelques maigres, chafouins, aux yeux vifs, des barbes et des calvities.”






Wednesday, November 28, 2018

braies


braies nf plural
definition image
translation:
breeches (especially as worn by peasants); also a medieval undergarment

etymology: from Gaulish bracae — breeches

synonyms: culottes

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Des paysans en sabots et en braies, hommes d'une France qui n'est plus, regardaient ces jeux d'une France qui n'était plus.”

Verne, Le Comte de Chanteleine (1862)
“Des braies de toile descendaient en plis flottants jusqu’à ses genoux nus et rouges de froid.”


Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Cet habit, composé d’une chemise et de larges braies, ne lui seyait point mal.”
(seyait — suited)

Daudet, “Le mauvais Zouave”, Les Contes du lundi (1875)
“Pendant que l’enfant s’habille, Lory plie soigneusement l’uniforme, la petite veste, les grandes braies rouges.”

Mirbeau, Lettres de ma chaumière (1886)
“Des paysans du Cap, à la veste courte, aux braies flottantes, aux longs cheveux qui pleurent sous le chapeau de feutre, amènent un chargement d’orge que doit fréter un lougre de Paimpol.”
(lougre — lugger, a small sailing boat)

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“puis deux vieux Bretons aux longs cheveux blancs, en veste bleue et en braies, battant avec conviction une marche religieuse sur leur tambour.”

France, Thaïs (1890)
“Il était vêtu, à la mode asiatique, d'une tunique d'azur et portait autour des jambes, comme les barbares, des braies rouges, semées d'étoiles d'or.”







Tuesday, November 27, 2018

bilboquet


bilboquet nm
definition image
translation:
cup-and-ball

etymology: Invented in the sixteenth century, it was originally called billebouquet, from Old French bille — stick and bouquet  (boule) — ball


examples:

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
“Le Saint-Mégrin jouait au bilboquet, ou lançait des boulettes avec une sarbacane.”

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“Que penserait-on d’un homme qui, en présence d’une éruption du Vésuve, serait tout occupé à jouer au bilboquet ?”

Kock,  Jean (1835)
“On ne pouvait guère se faire illusion sur ceux de Jean, qui n'était fort qu'au bouchon et au bilboquet.”

Souvestre, Un Philosophe sous les toits (1850)
“Je travaillais alors dans la bimbeloterie, sans penser que la France pût me demander autre chose que de lui fabriquer des damiers, des volants et des bilboquets.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Joueur excessivement fort au bilboquet, la manie d’en jouer engendra chez le greffier une autre manie, celle de chanter ce jeu.”

Gaboriau, Les Cotillions célèbres (1861)
“Le bilboquet venait de faire son apparition à la cour; nul seigneur de bon air ne sortait sans le joujou à la mode.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Forestier, debout devant la cheminée, fumait une cigarette en jouant au bilboquet. Il était très adroit à ce jeu et piquait à tous coups la bille énorme en buis jaune sur la petite pointe de bois.”






Monday, November 26, 2018

prêter main-forte


prêter main-forte
definition image
translation:
to lend a hand, offer support, help out

main-forte nf  help, aid

synonyms: aider, appuyer, assister, secourir, soulager

examples:

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Le comte d’Estaing, qui, comme vous le savez sans doute, vient d’être nommé amiral, et qui, dans ce moment, prête main-forte aux rebelles d’Amérique.”

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“ils  (…)  se nomment des représentants pour prêter main-forte à ceux d'entre eux qui seraient frappés de sentences ecclésiastiques.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Des troupes (…) s’avançaient par les quais, mais cette fois aussi rapidement qu’elles pouvaient, pour prêter main-forte, si besoin était, aux dragons du prince de Lambesc.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Javert avait réclamé main-forte à la préfecture, mais il n’avait pas dit le nom de l’individu qu’il espérait saisir.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“Voici ma carte d’agent. Je vous somme de prêter main-forte à la loi.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Les chambres des infirmiers communiquent entre elles par une sonnette d'appel; en cas d'alerte, on peut demander main-forte.”

Vallès, L’Insurgé (1886)
“Il nous a donné l’ordre de nous installer illico à la mairie, et cinq hommes armés – pas un de moins – pour nous prêter main-forte.”







Sunday, November 25, 2018

faire main basse sur


faire main basse sur
definition image
translation:
to steal, grab up, take over, hijack; (war) to kill; attack 

synonyms: empoigner, piller, prendre,  s’adjuger, saisir, s’emparer, voler; tuer

examples:

Michelet, Histoire de France IV (1305 — 1364) (1840)
“Charles le Mauvais les flatta, invita leurs principaux chefs et pendant les pourparlers  il fit main basse sur eux.”

Karr, Feu Bressier (1842)
“Je sais à Microbourg, auprès de l’église, une petite boutique d’orfèvre sur laquelle j’espère bien faire main basse.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Lui, sa femme, Pittrino et deux marmitons firent aussitôt main basse sur tous les habitants du colombier, de la basse-cour et des clapiers.”
(colombier — dovecote)

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“La police découvrit une de ces maisons clandestines de jeu ; on fit main basse sur les pistoles.”

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“Vous ferez main basse sur le bétail, sur les comestibles, sur toutes les substances liquides ou solides, capables de soutenir le moral de la garnison.”
(bétail — livestock)

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
Qui donc avait fait main basse sur leur mobilier, sur leurs pianos, sur leurs rideaux et leur linge.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Ce costumier étant devenu insolvable, Moat se paya de sa dette en nature et fit main basse sur toute la friperie carnavalesque.”
(insolvable — insolvent)







Saturday, November 24, 2018

bris


bris nm
definition image
translation:
breaking (and entering). breaking down (a door); breaking (a seal, a window) ; breakage, broken glass

etymology: from briser — to break, from Latin brisare — shatter, from a Celtic root

synonyms: casse, débris, démolition, effraction, morceaux, rupture, tessons 

examples:

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Les pots cassés, les vieux fers, les papiers, les bris de bouteille, les meubles hors de service qui ne valent pas la peine d'être vendus.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“On s’attendait toujours à entendre un léger bris de vitre et à la voir monter ainsi à reculons la pente du grand rayon de lune jeté en biais dans l’atelier”

Corbière (Tristan), Les Amours jaunes (1873)
“On en voit revenir pourtant : bris de naufrage,
Ramassis de scorbut et hachis d’abordage
Cassés, défigurés, dépaysés, perclus.”
(scorbut  scurvy)

Chavette, La Chambre du crime (1875)
Bris de scellés !... la justice ne badine pas avec les farces de ce calibre-là…”

Flaubert, Correspondance (1877)
“Mon seul accident a été le bris de mon lorgnon.”

Verne, Un Capitaine de quinze ans (1878)
“Ce bris de la seconde boussole, personne n’en était responsable, bien évidemment, mais il pouvait avoir des conséquences fâcheuses.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Seulement, j’aurai soixante jours de prison pour bris d’un ustensile appartenant à l’État.”





Friday, November 23, 2018

belluaire


belluaire nm
definition image
translation:
gladiator, animal fighter, beast master

etymology: from Latin bellua — wild animal

synonyms: dompteur, gladiateur

examples:

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“Des belluaires traînaient en laisse des panthères, des guépards s’écrasant contre terre comme pour se cacher, des autruches battant des ailes …”
(guépards — cheetahs )


Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Il se sentait de moins en moins ouvrier et de plus en plus belluaire.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
[on] “eût dit un cirque où les belluaires dévoraient les bêtes fauves.”

Barbey d’Aurevilly,  “À un diner d’athées”, Les Diaboliques (1874)
“Que devait-il en être pour les convives de l’hôtel Mesnilgrand, pour ces espèces de belluaires et de gladiateurs, ces gens de clubs jacobins et de bivouacs militaries ?”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Un belluaire entre dans le cachot ; les martyrs tremblent.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“A Byzance, Théodora, fille d’Acacius, le maître des ours, le belluaire de la faction des Verts, élevée au milieu des gens du Cirque, dès son enfance jouant des pantomimes.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“Voici les lions, dit-il à Gacougnol, croquez-les à votre aise. Le belluaire en costume de garçon de bureau que vous voyez là fera semblant de vous oublier une demi-heure.”





(croquer  kill)

Thursday, November 22, 2018

arme blanche


arme blanche nf
definition image
translation:
a cutting, stabbing,  or pounding weapon (as opposed to a firearm)

etymology: blanc in the sense of metallic, as in pièce blanche, fer blanc

examples:

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Aux bordées des canons, aux pétillements des espingoles, à l’explosion des grenades, avait succédé l’arme blanche, plus silencieuse et plus sûre.”

(
bordée — salvos)

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Fort heureusement, son bataillon n’avait que des armes blanches, et elle ne songeait point elle-même à décharger ses deux pistolets.”

Erckmann-Chatrian, Waterloo (1865)
“C’est là-bas, derrière nous, que devaient se livrer des combats à l’arme blanche entre les uhlans et nos hussards !”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Ils assistent à de rudes escarmouches, à de violents engagements à l’arme blanche.”

Verne, Une Fantasie du Docteur Ox (1874)
“Quant aux armes blanches, elles avaient été puisées dans le musée d'antiquités, haches de silex, heaumes, masses d'armes.”
(heaumes    helms)

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Heureusement - bonheur sinistre - la lutte serait surtout d'homme à homme, et à l'arme blanche ; au sabre et au poignard.”

Maupassant, Sur l’eau (1888)
“Ses hommes n’avaient peut-être pas une pratique suffisante de l’arme blanche.”








Wednesday, November 21, 2018

vannier


vannier nm
definition image
translation:
basket maker, wicker worker

vannerie nf basketwork, wickerwork

etymology: from Latin vannus — winnowing basket, related to ventus — wind

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Les meubles ne sont pas grand-chose, ils ont été fabriqués par mon vannier qui a voulu me témoigner sa reconnaissance.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Une boutique de vannier ayant pour enseigne un panier qui a la forme de l’empereur Napoléon le Grand.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Il avait fait connaissance, dans un cabaret du faubourg, d’un ouvrier vannier qui travaillait en chambre.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Puis, les menuisiers devinrent vanniers, et ils ne réussirent pas mal dans cette nouvelle fabrication.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“De même que chaque corps de métier avait sa rue, portant son nom : la cordonnerie, la ferronnerie, la chanvrerie, la vannerie, la tannerie, etc., elle [la prostitution] avait ses rues tout à elle.”
(chanvrerie manufacture from hemp)

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Il était allé faire une commande à certain vannier de ce village, qui avait seul dans le pays la bonne manière pour tresser les casiers à prendre les homards.”

Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
“Près de lui, un vannier, d’un doigt indolent et précis, tressait des joncs souples et des pailles de riz, ingénieux abris pour les plantes.”





Tuesday, November 20, 2018

bouture


bouture nf
definition image
translation:
(plant) cutting

etymology: from Old French bouter — to grow

synonyms: bouturage, crossette, greffe, greffon, marcotte, plançon

examples:

Sand, Indiana (1832)
“Il existât des horticulteurs fanatiques au point de s'exposer à un coup de fusil pour s'approprier une marcotte ou une bouture.”
(marcotte — layer  ( a shoot propagated from the root of a live plant))

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Mon oncle a raison ; ce serait une magnifique bouture à greffer sur la souche des Mornac.”

Balzac, “La Fausse Maîtresse” (1842)
“La bouture de l’arbre abattu en Italie a poussé si vigoureusement, qu’il y a plusieurs branches de la maison comtale des Paz.”

Souvestre, Un Philosophe sous les toits (1850)
“Il leur apprend que c’est l’époque où les herbes parasites sont le plus utilement sarclées, où l’on fait les boutures et les marcottes, où l’on sème les plantes annuelles, où l’on enlève les pucerons des rosiers.”
(pucerons  aphids)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Or, les cerisiers poussaient mal à la Vaubyessard, M. le Marquis demanda quelques boutures à Bovary.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Un jardinier fut appelé, qui défonça les carrés sous ses ordres, jeta au fumier les salades, prépara le sol à recevoir au printemps des pivoines, des rosiers, des lis, des graines de pied-d’alouette et de volubilis, des boutures d’œillets et de géraniums.”
(pied-d’alouette  larkspur)

Talmeyr, Les Gens pourris (1886)
“Le guano avec lequel les chemisiers retirés font pousser leurs géraniums et leurs petits pois ! La poudrette dont ils se servent pour fortifier leurs boutures !”






Monday, November 19, 2018

trisaïeul




trisaïeul nm
trisaïeule nf
definition image
translation:
great-great-grandfather, great-great-grandmother

etymology: from Latin tris— three times + French aïeul  grandfather, from Latin avus — grandfather

synonyms: arrière-arrière-grand-père, arrière-arrière-grande-mère

examples:

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“Ils n’ont plus l’espoir de devenir maréchal de France, comme le maréchal de Larnac, qui fut le trisaïeul d’une de leurs grand-mères.”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Mon trisaïeul, roi légitime
D’un pays fort mal gouverné,
Tranchait parfois du magnanime,
Surtout quand il avait dîné.”
Balzac, Le Curé de village (1841)
“Le vénérable trisaïeul Grossetête proposa le premier d'aller se promener dans le beau sentier qui longeait les deux derniers lacs.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Il faut que vous me parliez de votre généalogie. Votre trisaïeul n’était-il pas mestre de camp sous Louis XIV ?”
(mestre de camp —  colonel of cavalry)

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“À quarante-cinq ou cinquante, je serai trisaïeul.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Je ne crois pas nécessaire de profiter de l’occasion et de votre complaisance pour vous parler en détail des campagnes de mon trisaïeul, des rhumatismes de mon grand-père, des dadas de mon grand-oncle et du carlin de ma tante.”

Maupassant, Contes divers 1881 (1881)
“Il se nommait Jean, était marié, père de cet enfant qui fut mon trisaïeul, et il habitait avec son frère cadet, François d'Arville.”



Sunday, November 18, 2018

bisaïeul


bisaïeul nm
bisaïeule nf
definition image
translation:
great-grandfather, great-grandmother

etymology: from Latin bi— twice + French aïeul   grandfather  ,from Latin avus — grandfather

synonyms: arrière-grand-père, arrière-grande-mère

examples:

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“La comtesse de Marcilly, veuve d’un cordon rouge ; un bisaïeul, maréchal de France.”

Balzac, Louis Lambert (1832)
“A ce conseil furent appelés deux ou trois parents et le bisaïeul maternel de Louis, vieux laboureur tout cassé, mais d'une figure vénérable et majestueuse.”

Beauvoir (Roger), Le Café Procope (1835)
“Ce Cagliostro qui vous faisait souper avec votre aïeul, ou votre bisaïeul à votre choix, avait une collection de morts fort agréable.”

Gaboriau, Les Cotillions célèbres (1861)
“Fleurette eut un enfant de Henri IV et le poëte Dufresny était arrière-petit-fils de la belle jardinière. Voltaire assure qu'il ressemblait à son bisaïeul, et que son origine était la véritable cause de la bienveillance de Louis XIV à son égard.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Toute leur marmaille était mariée, établie, les uns à gauche, les autres à droite, et leur aîné Jacoumet était déjà bisaïeul.”

Zola, Germinal (1885)
“Et ce fut Léon Grégoire qui bénéficia, “Et ce fut Léon Grégoire qui bénéficia, dans une progression stupéfiante, du placement timide et inquiet de son bisaïeul. ”
(placement — investment)

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Puis, imaginez-vous bien qu’en grand’mère j’aurais l’air d’une bisaïeule.”






Saturday, November 17, 2018

mander


mander v
definition image
translation:
(literary) to summon, send for; inform

etymology: from Latin mandare — to order, assign, command

synonyms:  appeler, convier, demander, écrire, faire venir, informer, marquer, notifier, ordonner, requérir, revendiquer

examples:

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Le père Séchard, mandé par Petit-Claud, arriva sur ces entrefaites.”

Michelet, Histoire de France XI  [1547—1572]  (1846)
“Il fallait pourtant mander d'avance la noblesse éloignée et lui donner le temps. La cour fut avertie.”
Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“Un médecin avait été mandé, il examina vivement le malade.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“On nous mande par exprès, pour un enfant malade.”

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Il faut prévenir Ayrton, dit Gédéon Spilett, et le mander immédiatement.”

Virmaître, Paris-Police (1886)
“On voit d’ici la stupeur du préfet, vite il fit mander M. Lombard, celui-ci accourut affairé.”

Mirbeau, Les Vingt et un jours d’un neurasthénique (1901)
“Un jour, le père Plançon fut solennellement mandé dans le cabinet de son directeur.”





Friday, November 16, 2018

colleter


colleter v
definition image
translation:
to grab by the throat, snare, grapple

se colleter v  to fight, wrestle with

etymology: from collet — collar

synonyms: prendre, reverser, saisir; lutter, s’affronter, se battre, se débattre, se démener, s’empoigner

examples:

colleter:

Hugo,  “Claude Gueux” (1834)
“Que dirait la Chambre, au milieu des futiles démêlés qui font si souvent colleter le ministère par l’opposition et l’opposition par le ministère.”

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)

“Quand on lutte avec la nature, on ne descend pas à colleter quelques hommes.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Montparnasse, à l’improviste, jeta la rose, bondit sur le vieillard, le colleta, l’empoigna et s’y cramponna.”

Maupassant, Yvette (1884)
“J’ai bien vu, cet hiver, qu’on colletait dans le bois des Roseraies, mais je ne pouvais pas pincer l’homme. J’y passai des nuits, monsieur, encore des nuits. Rien. Et, pendant ce temps-là, on se mit à colleter du côté d’Écorcheville. ”


Richepin, Truandailles (1890)
Essoufflé, furieux d’avoir été la victime d’une mauvaise farce, Leroy-Mezodenc était arrivé en courant, avait vu sa femme colletée, embrassée, bahutée, chahutée, par ce grand escogriffe à demi nu !”
(bahutée — cared for)

se colleter:


Sand, Elle et lui (1859)
“Tenez, je me suis colleté ce soir avec un matelot ivre qui était deux fois grand et fort comme moi.”

Flaubert, Correspondance (1864)
“Après avoir manqué de me colleter avec deux charbonniers et un loueur de voitures, j’ai pris l’omnibus de Melun en compagnie de deux maçons fortement allumés.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“La lutte s'engagea. Lutte inouïe. Le fragile se colletant avec l'invulnérable. Le belluaire de chair attaquant la bête d'airain.”


Vallès, L’Insurgé (1886)
“Vais-je conter combien de fois je me suis colleté avec la faim pour rester libre ?”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“En vain il chercha son rabat, qu’il avait sans doute perdu dans la sente en se colletant avec la paysanne.”
(rabat — clerical collar)

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Couchés à trois heures du matin, ils doivent être debout à cinq, porter la lessive, fabriquer le gros ouvrage, seconder la police, se colleter avec les ivrognes, mener une vie de fatigue qui anémie des hercules en quelques mois.”










Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net