French Vocabulary Illustrated

Thursday, April 19, 2018

de race


de race
definition image
translation:
pureblood, purebred, thoroughbred, pedigreed

etymology: from Italian razza — rare, from Latin ratio —system, account

synonyms: de course, pur-sang, qualité pure

examples:

Quinet, Ahasvérus (1834)
Cent dromadaires légers ont apporté sur leur dos le vin pour la soif, et cent chameaux de race le pain pour la faim.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“et, à travers leurs manières douces, perçait cette brutalité particulière que communique la domination de choses à demi faciles, dans lesquelles la force s'exerce et où la vanité s'amuse, le maniement des chevaux de race et la société des femmes perdues.”



Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“Cet homme ne s’occuperait pas d’elle, fidèle en cela à ces traditions de négligente indifférence des jeunes gens à la mode pour tout ce qui n’est point chevaux de race ou courses de haies.”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Lorsqu’on perd un chien de race, on le réclame ainsi par la voie des affiches.”

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“Mais, quoique fils de paysans, et enveloppé pour premiers langes dans de vieilles chausses trouées et souillées de terre, je suis de race cependant.”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Un de ses ascendants avait été chanteur à l’Opéra, et, qu’on me passe l’expression, elle chantait de race.”
(ascendants —  forefathers)

Malot, Les Millions honteux (1882)
“Très diplomate, le père du prince ; c’est très fort d’avoir ri : quel empire sur soi ! Vraiment les gens de race sont admirables.”





Wednesday, April 18, 2018

glouglou


glouglou nm
definition image
translation:
gurgling

note: also gobbling (of a turkey);
alternate spelling: glou-glou


etymology: onomatopoeia

synonyms: borborygmi, gargouillement, gargouillis,  hoquet


examples:

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Dès lors le cliquetis des cuillers et des fourchettes, le glou-glou des bouteilles remplacèrent la conversation jusqu’à huit heures et demie du soir.”

Verne, Le Chancellor (1875)
“Nous constatons, en prêtant l’oreille, qu’on entend une sorte de clapotis, de « glou-glou », pour employer un mot plus juste.”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Bientôt, une bouteille de petit bleu se mit de la partie et son glou-glou sec et vif claqua dans nos verres.
(petit bleu — mediocre wine)

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Le glouglou harmonieux des gorges prit fin. Les bouteilles étaient vides, les hommes reprirent leur besogne acharnée dans le fournil.’
(fournil  bread oven)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Jamais il n’y avait prêté plus d’attention qu’au ronflement du vent dans les arbres, ou bien au glouglou de l’eau, coulant sans cesse, par le robinet de la fontaine municipale.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Maintenant je sens distinctement les deux genoux d’Arachné qui glissent sur mes côtes, et le glouglou de mon sang qui monte vers sa bouche.”

Goncourt, Journal III (1897)
“De là, par la porte ouverte, j’entends les glouglous de toutes sortes de boissons, qu’avale, coup sur coup, dans sa soif inextinguible, le blessé.”







Monday, April 16, 2018

ravenelle


ravenelle nf
definition image
translation:
1. (yellow)wallflower (a sometimes cultivated, decorative flower)
2. wild radish, charlock, runch  ( a wildflower)

etymology: from Latin raphanus — horseradish

synonyms: giroflée jaune, giroflée des murailles; radis ravenelle, radis sauvage

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“La vieille tour ceinte de lierre, toute parsemée de ravenelles et de giroflées.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
 “Le soleil déjà chaud séchait la rosée sur les ravenelles du château de Blois.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Elle retrouvait aux mêmes places les digitales et les ravenelles, les bouquets d’orties entourant les gros cailloux, et les plaques de lichen le long des trois fenêtres.”
(digitales — foxgloves)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Sur l’appui de la terrasse avaient crû des joubarbes, des ravenelles et des artichauts sauvages.
(joubarbes — houseleeks )

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Il fleurit assez de ravenelles et de lilas de terre pour faire la joie de cent prisonniers.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Une grande corbeille de ravenelles exhalait des souffles sucrés et délicats.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Dans la vieille rue abandonnée les orties et les ravenelles avaient jailli par bouquets sous le seuil.”








Sunday, April 15, 2018

recensement


recensement nm
definition image
translation:
census, inventory

etymology: from Latin recenseare — pass in review, recount; from censare — to evaluate

synonyms:  cens, dénombrement, énumération, inventaire, revue

examples:

Gautier, “Le Garde national réfractaire”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“Le conseil de recensement a les yeux ouverts sur lui, il le connaît, sait son nom véritable, ses prénoms et son état.”

Renan, La Vie de Jésus (1863)
“Le recensement ordonné par Quirinius (an 6 de l’ère chrétienne) réveilla puissamment ces idées et causa une grande fermentation.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Le recensement des boulangers, fait à Paris en 1875, indiquait 1 466 boulangeries avec four et 589 dépôts de pain.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Sur les anciennes tables de recensement, il était facile d’inscrire qu’il y avait en France 36 millions de personnes, appartenant à la religion catholique.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Il n’y a pas de raison pour que demain il ne me demande pas de le charger spécialement de la surveillance des grands magasins de nouveautés en alléguant que cela lui facilitera le recensement des maris cocus.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Au recensement de la saison dernière, on avait compté jusqu’à treize cents étrangers : des gens d’un peu partout, des Parisiens…”

Zola, La Débâcle (1892)
“Une grande confusion régnait dans la colonne, dont un officier, parlant mal le français, n’arrivait pas à faire le recensement.”







Thursday, April 12, 2018

godelureau


godelureau nm
definition image
translation:
(young) playboy, ladies’ man, philanderer, womanizer


etymology: from Old French gode —idle + luron — bon vivant

synonyms: amoureux, blanc-bec, blondin, dameret, freluquet, galant, gandin, gommeux, mirliflore

examples:

Sand, Indiana (1832)
“Madame Delmare prend bien de l'intérêt à ce godelureau qui pénètre chez moi par-dessus les murs !”

Musset, Lorenzaccio (1836)
“Mais ce sont des tonneaux sans vergogne que tous ces godelureaux de la cour.”

Hugo. Ruy Blas (1838)
“Je vous dirai
Que je n'ai jamais eu qu'un goût fort modéré
Pour ces godelureaux, grands friseurs de moustache,
Beaux damerets sur qui l'oeil des femmes s'attache.”
(damerets — dandies )

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“Tu n’es qu’un âne, un godelureau, un poète, va faire des Catulleries, des Tibullades, des acrostiches ! Hue !”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Voyez donc, dit-elle aux trois godelureaux qui galopaient après elle, le baron de Sigognac qui s’est fait chevalier d’une bohémienne !”


Zola, L’Assommoir (1879)
“Mais la jeunesse est bête, elle devait s’en être allée avec quelque godelureau, on ne savait pas bien au juste.”


Maupassant, L'inutile beauté (1890)
“Les femmes le prennent encore pour un godelureau et lui disent des cochonneries dans l'oreille.”













Wednesday, April 11, 2018

gluant


gluant adj
definition image
translation:
sticky, slimy, viscous, clingy

etymology: from French glu — birdlime, from Latin gluten — glue, sticky stuff

synonyms: adhérent, collant, englué, glutineux, pâteux, poisseux, visqueux

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Le sol était couvert d'un enduit de boue gluant par places, calleux dans d'autres, qui témoignait du passage d'un grand nombre de semelles crottées.”
(calleux — calloused)

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“Fargès, en raffermissant sa baïonnette toute gluante de sang, promena des regards étonnés autour du plateau.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“On y verrait cependant assez clair en plein midi sans l'épaisse couche de poussière gluante collée aux vitres.”

Daudet, Port-Tarascon (1890)
“On l’amena dans cet état, empesté et gluant, devant le Gouverneur.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Les méduses y flottaient, gelées transparentes qui agitaient leurs tentacules, poches visqueuses et pellucides, étoiles radiantes et diaphanes, monde cristallin d’êtres lumineux et gluants.”
(méduses — jellyfish)

Loti, Ramuntcho (1897)
“On est trempé dès les premiers pas et les pieds glissent dans la boue gluante, malgré l’aide des bâtons ferrés.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Partout des palis clos, des renfoncements abritant de gémissantes pompes, des portes basses, au fond desquelles, dans un jour saumâtre, serpentent de gluants escaliers en vrilles.”
(palis — wood fences)





















Tuesday, April 10, 2018

récurer


récurer v
definition image
translation:
to scour, scrub

etymology: from Latin curare — to care for

synonyms: astiquer, brosser, curer, débarbouiller, étriller, frotter, laver, nettoyer, racler, torcher

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Au long des murs, de nombreuses files de casseroles bien récurées ne ressemblaient pas mal aux boucliers antiques.”

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“L’amiral venait de souper, et se récurait les dents en montant les escaliers du Louvre.”

France, Le Chat maigre (1879)
[elle] “admirait ses joues mates et claires, semblables au métal des casseroles qu’elle récurait si bien.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“Il dut aussi laver la vaisselle, récurer les chaudrons, balayer, cirer les chaussures.”

Zola, La Terre (1888)
“Levée avant les autres, faisant la soupe, balayant, récurant, les reins cassés par mille soins.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Sylvie est un vrai petit souillon, qui ne récure pas les casseroles consciencieusement.”


Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
“Une vieille femme récurait placidement une sorte de gueule de fer, dont les dents aiguës gardaient encore, à leurs pointes, d’immondes débris humains.”





Monday, April 9, 2018

glycine


glycine nf
definition image
translation:
wisteria

glycinée nf wisteria plants

etymology: from Greek glukos — sweet


examples:

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Nous sommes arrivés près la petite tonnelle recouverte de glycinées.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Les lilas, les muguets, les daphnés, les glycines, faisaient dans les fourrés un bariolage exquis.”
(daphnés  daphnes, a family of decorative shrubs)

Richepin, La Glu (1881)
“Il avait une gaie maisonnette, là-bas, près du mail de Guérande, toute embaumée de glycines et de clématites.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Même la salle à manger ouvrait sur un large balcon, une sorte de galerie de bois, dont les arcades étaient garnies d’une glycine géante.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“Dans les petites rues solitaires, des branches de lilas, des grappes de glycines, des digitales roses que personne n'avait semées égayaient les murs gris.”
(digitale — foxglove)

Goncourt, Journal III (1897)
“Le rouge des murs, est rompu par une ceinture japonaise du XVIIe siècle, une ceinture, où des hirondelles volent à travers des glycines blanches.”

Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
“Et nous étions dans le jardin, sous le kiosque doré, où des glycines retombaient en grappes bleues, en grappes blanches.”






Sunday, April 8, 2018

girofle


girofle nf
definition image
translation:
clove

giroflier nm clove tree
clou de girofle  — individual clove (bud)

etymology: from Late Latin caryophyllon from an Arabic root

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“C’était en outre un goût de poisson gratiné, puis, par-dessus tout, l’âpre parfum de la muscade et de la girofle.”
(muscade  nutmeg)

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Par exemple comme les saucisses de la mère Hâfen, que personne ne pouvait réussir aussi bien qu’elle, à cause des trois clous de girofle qui manquaient.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Dans une rangée de tiroirs numérotés, s’alignaient les chapelures, la fine et la grosse, les mies de pain pour paner, les épices, le girofle, la muscade, les poivres.”
(chapelures — breadcrumbs; mies de pain — crumbs ; paner — to bread)

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
“Le goyavier, qui donne les goyaves ; le giroflier, qui produit les clous de girofle.”
(goyave — guava)

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Cette rue est pleine d'odeurs étranges ; on y respire un parfum de cannelle, de girofle, de mélasse, de plantes médicinales, de patchouli et de trois-six.”
(mélasse — molasses) 

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“avec des assortiments aromatiques, du thym, du laurier, du romarin, du sel, du poivre en masse et des oignons piqués d’une belle bordure de clous de girofle.”

Gourmont, Le Pélerin du silence (1896)
“la vierge aux ingénieuses dilections qui eut le divin caprice de remplacer par des clous de girofle les clous de fer de son crucifix.”







Saturday, April 7, 2018

saillant


saillant adj
definition image
translation:
prominent, projecting, jutting; salient, striking


etymology:  from Latin salire — to jump

synonymes: anguleux, proéminentprotubérant, ressortant; frappant, marquant, remarquable, signalé

examples:

Balzac, Le Contrat de mariage (1836)
“Ses gros pieds … terminaient ridiculement des jambes si menues, à rotules si saillantes que, quand il les croisait, vous eussiez dit les deux os gravés au-dessus des ci-gît.”
(ci-gît — gravestone)

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Lucien leva les yeux pour regarder les deux solives saillantes, peintes en gris.”

Flaubert, Salammbô (1862)
“Quelques-uns cependant, par leurs pommettes plus saillantes, leur taille plus haute et leurs pieds plus étroits, trahissaient une origine africaine, des ancêtres nomades.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Parmi ces phoques proprement dits qui n'ont point d'oreilles externes - différant en cela des otaries dont l'oreille est saillante.”
(otaries — sea-lions )

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
“ses tempes saillantes, ses joues creuses, sa mâchoire étroite et proéminente.”

Richepin, Truandailles (1890)
“Est-ce que toutes les autres femelles n’admiraient pas son crâne fuyant, ses proéminents et rudes sourcils, son féroce visage qui semblait n’être que mâchoire, ses deux crocs saillants.”
(crocs — fangs)

Zola, Rome (1896)
“Un petit homme brun et sec, avec de gros yeux ronds, les pommettes saillantes, le menton proéminent, toujours dansant et criant.”






Friday, April 6, 2018

proéminent


proéminent adj
definition image
translation:
jutting out, protuberant, prominent, sticking out, humped

etymology:  from Latin prominire — to jut out

synonyms: ballonné, bombé, bossu, exorbité, gonflé, gros, protubérant, renflé, saillant

examples:

Sand, Lettres d’un voyageur (1837)
“Les hommes ont la tête colossale, le front proéminent, la chevelure épaisse et blonde aussi.”

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Le front vaste et dégarni était proéminent.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Il a le ventre déjà proéminent, les bras courts, la main grosse.”

Banville, Camées parisiennes (1873)
“Ces yeux proéminents et si bien fendus, ce nez un peu long, à la bosse spirituelle, ces lèvres épaisses, minces du haut.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Ah ! bien oui ! disait la mère Turtaine d’une voix courroucée, les mains plantées sur les hanches, le ventre proéminent sous son tablier bleu.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Certaines femmes aiment les sourcils arqués, les longs cils, le nez proéminent et l’air mauvais sujet.”

France, L’Étui de nacre (1892)
“Son nez aquilin descendait sur ses lèvres, que pressaient un menton proéminent et des mâchoires puissantes.”









Thursday, April 5, 2018

apparat


apparat nm
definition image
translation:
show, display, ostentation

d’apparat formal, stately, ostentatious, showy, dress (uniform)


etymology:  from Latin apparatus — prepared

synonyms: faste, luxe, magnificence, ostentation,  pompe, solennité, somptuosité

examples:

Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“Tous les matelots avaient revêtu de très-bonne heure leur habit d’apparat.”

Dumas, La Reine Margot (1845)
“En effet, le duc avait jeté les yeux autour de lui, et ses yeux s'étaient arrêtés sur la garde-robe d'apparat de La Mole.”

Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Naturellement, il tient et à sa maîtresse d’apparat et à sa fiancée.”
(tient à  — cherishes)

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“La chambre où elle fit entrer Cerise ressemblait à la salle d’apparat d’un lieu suspect.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“Mais au bord de la mer, à côté de cette habitation modeste, une autre case, case d'apparat, construite avec tout le luxe indigène.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Alors la vieille femme jaune amena le mendiant qui était devant la porte ; il entra en hurlant et il eut mes vêtements d’apparat avec lesquels il s’enfuit.”

Zola, Rome (1896)
Il n'en faisait pas moins au Vatican son service, simplement d'apparat, avec un déploiement de zèle dévot.”






Wednesday, April 4, 2018

de grand matin


de grand matin
definition image
translation:
at cock crow, at daybreak


note:  there’s little difference between grand matin, petit jour, and (the less common) petit matin, though some say grand matin is a vaguer term, potentially somewhat later than first dawn


synonyms: à l’heure du laitier, au petit matin, au saut du lit, de bon matin, de bonne heure, très tôt

examples:

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Il fait sa tournée de grand matin, il visite tous les endroits de ce genre.”

Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“La tante Margrédel paraissait contente de me voir arriver tous les dimanches de grand matin pour déjeuner et dîner avec eux.”

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Enfin l’heure du sommeil arriva. Chacun se coucha tôt pour se lever de grand matin.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Ainsi le bossu grignota deux sous d’arlequins qu’il était allé acheter de grand matin, à pied, rue de Sèvres, où les arlequins sont bons et pas chers.”
(arlequins — leftovers)


Aimard and d’Auriac,  La Caravane des Sombreros (1879)
“—  Quand comptez-vous partir ?
— Demain, de très-grand matin.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Nous partions donc par le premier train du dimanche, pour être de grand matin hors des fortifications.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Le lendemain, après une nuit agitée, de très grand matin, M. Roch se leva. ”






Tuesday, April 3, 2018

au petit jour


au petit jour
definition image
translation:
in the small hours, at dawn, early in the morning, at the break of dawn

note:  there’s little difference between grand matin, petit jour,  and (the less common) petit matin, though some say grand matin is a vaguer term, potentially somewhat later than first dawn

synonyms: aube, aurore, naissance du jour

examples:

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Ce matin, la pauvre enfant s’est levée au petit jour, prise d’une horrible migraine.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Le lendemain matin, au petit jour (on était en plein mois de décembre), je partis tout grelottant pour l’évêché.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Mme Sicard, la camériste, revint au petit jour rapportant de chez sa marraine un loyal parfum de cigare.”

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Le lendemain, au petit jour, Hullin … se mettait en route pour Phalsbourg.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
Au petit jour, ma compagnie partit en grand’garde.”

Rod, La Course à la mort (1888)
“Enfin, parti le dernier, je me trouvai dehors, dans l’air frais. Le petit jour se levait.”

Verlaine, Confessions (1895)
 “Je m’enfonçai, courant plutôt que marchant, dans le petit jour, et dans la boue d’une route de trois « bonnes » lieues.”





Monday, April 2, 2018

four





four nm
definition image
translation:
flop, failure

note: originally a theatre term, now applied to any new thing that fails with the public

etymology:  uncertain, certain from four — oven, perhaps in the sense of the darkness of the inside of an oven = darkness of an empty theatre 

synonyms: désastre, échec, fiasco, insuccès

examples:

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“En argot de coulisses, faire four c’est ne voir personne dans la salle ni recueillir aucun applaudissement, c’est beaucoup de peine prise pour rien, c’est l’insuccès à son apogée.”

Flaubert, Correspondance (1858) 
“Songe que c’est ton second livre ; mon vieux, et que l’on te souhaite, généreusement, un four.”

Baudelaire (tr. Poe),  “Le Canard au ballon”, Histoires extraordinaires  (1858)
“Tout le projet, dès lors, n’était plus qu’un four complet.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Roland, qui s’attendait à produire de la sensation, fit donc ce que, en argot de théâtre, on appelle un four complet.”

Zola, Nana (1881)
“Si votre Nana ne chante ni ne joue, vous aurez un four.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Mon cher Edmond, il n’y a pas à dire, c’est le four le plus carabiné….”
(carabiné — stinking)

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Les critiques qui avaient prédit un four semblaient absolument démoralisés.”

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.