French Vocabulary Illustrated

Thursday, April 27, 2017

aparté

aparté nm
definition image
translation:
aside (in the theatre),  private conversation

en aparté — off the record

etymology:  à + part

synonyms: conversation privé, entretien, monologue

examples:

Mérimée, La Double Méprise (1833)
“alors elle se tournait du côté de Châteaufort, et commençait un aparté avec lui.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Madame fut tellement embarrassée de ce regard inquisiteur, que, comme si elle eût entendu l’aparté de Montalais, elle ne dit pas un seul mot à sa fille d’honneur, et, baissant les yeux, rentra dans sa chambre à coucher.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Marius, jusque-là solitaire et inclinant au monologue et à l’aparté par habitude et par goût, fut un peu effarouché de cette volée de jeunes gens autour de lui.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Oh ! pour le coup, fis-je dans un nouvel aparté, voici le provincial de lettres dans toute l’expansion naïve de son type primitif.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Je compris le sujet de son discours par cette exclamation échappée en forme d'aparté à un de mes voisins à l'air sombre et mécontent «Fabius cunctator!»”

Feydeau, Tailleur pour dames (1886)
“Je jure que c’est la vérité ; toute la vérité, rien que la vérité…(À part.) Oh ! ça, oui, par exemple. 
  (Le serment doit être lié avec l’aparté, pour en être comme la déduction).”\

Goncourt, Journal III (1897)
“donnant comme le prolongement lointain de cris de peuple, à la cantonade d’un épisode révolutionnaire, il a brisé le groupement de la scène par des conversations d’aparté chuchotantes.”






lascif

lascif  adj
definition image
translation:
sensual, lustful, lascivious


etymology:  from Latin lascivus — inclined to pleasure

synonyms: charnel, débauché,  immodeste, libidineux, obscène, paillard, polisson

examples:

Michelet, Histoire de France II (814 — 1189) (1833)
“ils répondront brièvement que ce sont les maisons des Korrigans, des Courils, petits hommes lascifs qui, le soir, barrent le chemin, et vous forcent de danser avec eux jusqu'à ce que vous en mouriez de fatigue.”

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Les Espagnoles, les premières des femmes, aiment fidèlement ; leur cœur est sincère et violent, mais elles portent un stylet sur le cœur. Les Italiennes sont lascives.”

Balzac, César Birotteau (1837)
Lascive et bourrue, pateline et pillarde, égoïste et buveuse, elle froissait la candeur de Birotteau sans lui offrir aucune riche perspective.”
(pillarde  —  plundering)

Flaubert, Correspondance (1850)
“L’effet résulte de la gravité de la tête en opposition avec les mouvements lascifs du corps.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Il n’y a rien de tel, en effet, que ces esprits chastes pour se complaire dans certains détails croustilleux, certaines images alléchantes, certaines expressions lascives.”
(croustilleux — tasty)

Guyot, La Prostitution (1882)
“Les filles … se livraient à tous les gestes lascifs et obscènes qui pouvaient séduire une population ardente et peu délicate.”

France, Thaïs (1890)
“Proie inerte des hommes lascifs et violents, elle se dévoua au rapt et à l'adultère en expiation de tous les adultères, de toutes les violences, de toutes les iniquités.”

(rapt —  robbery)






Wednesday, April 26, 2017

terme (fin)

terme nm
definition image
translation:
end, term, limit

note: terme also can mean a term (word), a length of time (longue terme) and also a due date, as for rental 

etymology:  from Latin terminus — limit, edge

synonyms: achèvement, bornes, conclusion, dénouement, fin, limite

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Témoin depuis quelques instants de la torture infligée à sa femme, M. de Flamareil comprit qu’il était temps d’y mettre un terme.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Sa main décharnée était étendue vers l’intérieur des ruines, et semblait indiquer au voyageur, comme terme de sa route.”

Gaboriau, Les Cotillions célèbres (1861)
“La dame châtelaine touchait au terme de sa grossesse, et d'heure en heure on attendait sa délivrance.”

Verne, Le Chancellor (1875)
“Enfin, peut-être sommes-nous au terme de nos épreuves !”

Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“Deux années ! cela finirait-il jamais, y aurait-il réellement un terme, une délivrance à cet exil ?”

Maupassant, Les Sœurs Rondoli (1884)
“Le terme de mon voyage approchait, car je devais être rentré à Paris le 11 juillet. 

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Après ce premier mois, il avait heureusement pris la force d’un enfant né à terme, et il s’était peu à peu développé.”






terme (loyer)

terme nm
definition image
translation:
date when rent is due, period of rental

note: in the nineteenth century, rental termes were usually for three months; terme also can mean a term (word)  and also the end, limit

etymology:  from Latin terminus — limit, edge

synonyms: ferme, loyer, redevance

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Tout ce qu’il put me dire, c’est qu’on lui avait payé son terme.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“C’est vrai, Monsieur : vous êtes peut-être notre seul locataire exact au terme.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Comment payerait-il son terme, ou plutôt ses deux ou trois termes arriérés ?”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Deux autres petites chambres complétaient un appartement de sept cents francs par an, sur le loyer duquel monsieur le marquis devait trois termes.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“le propriétaire se fâche parce qu'on n'a pas payé le terme, et le boulanger ne veut plus faire crédit.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“C’est le terme pas payé et des pleurs, tous les trois mois, pour me le soutirer.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)

“L’appartement était occupé par une brave locataire, Mlle Urbaine des Voitures… qui n’avait contre elle que l’irrégularité avec laquelle elle payait son terme !”





Tuesday, April 25, 2017

natte (tissu)

natte nf
definition image
translation:
mat; weave (of straw, reeds, rushes,  etc.)

see also natte (coiffure)

etymology: from Latin natta  – bed of rushes

synonyms: lit, paillasson, paillet, sparterie, tissu

examples:


Balzac, "Un épisode sous le terreur" (1830)
"Deux nattes de paille, posées sur des planches, servaient de lit aux deux religieuses."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Dans cette serre voluptueuse et riche, les pieds foulaient une natte africaine colorée comme un tapis."

Gautier, "Une Nuit de Cléopâtre" (1838)
"une natte de joncs d’une finesse extrême recouvrait le planche."

Baudelaire, “Les Projets”, Petits Poèmes en prose (1869)
"au delà de la chambre éclairée d’une lumière rose tamisée par les stores, décorée de nattes fraîches et de fleurs capiteuses, avec de rares siéges d’un rococo Portugais."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Nous prîmes du café sur les nattes de la galerie, sans avoir le courage de parler ni de bouger."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Mais, le plus communément, les pintadines sont étendues sur des de nattes sparterie qui couvrent le rivage."
(pintadines – pearl mussels)

Zola, La Curée (1872
"Et la natte, la natte elle-même, déteinte, mangée par les rats, s’étalait avec une mélancolie de linceul qui attend depuis des années la morte promise."




noise

noise nf
definition image
translation:
quarrel, trouble, fight

chercher noise à — pick a fight with, pick a quarrel with

etymology:  originally from Latin nausea — sickness

synonyms: barge, chicane, contestation, querelle

examples:

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Un beau chercheur de noise, C'est le seigneur d'Amboise.”

Baudelaire (tr. Poe), “Le Scarabée d’or”,  Histoires extraordinaures  (1858)
Mon Dieu ! qu’est-ce qu’il y a donc, massa ? dit Jup, que la honte rendait évidemment plus complaisant ; il faut toujours que vous cherchiez noise à votre vieux nègre.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Et, encore qu’il ne soit guère aimé, on pourrait vous chercher noise.”

Hugo, F.-V. (tr. Shakespeare), Roméo et Juliette (1868)
“Un jour, n’as-tu pas cherché noise à un tailleur parce qu’il portait un pourpoint neuf avant Pâques “

Verlaine, “Malines”, Romances sans paroles (1874)
“Vers les prés le vent cherche noise
Aux girouettes, détail fin
Du château de quelque echevin.”

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“le reste de la chambrée, composée en partie de procureurs de la rue Maubuée, était fort disposé à nous chercher noise.”
(chambrée —  assembled crowd; procureurs —  prosecutors)

Huysmans, En Ménage (1881)

“Il aperçut la maison bourgeoise qu’il habitait, soulevée, le concierge cherchant noise à la petite, lui criant d’essuyer ses pieds.”





Monday, April 24, 2017

dépister





dépister v
definition image
translation:
to track down, discover; throw off the scent, throw off track, baffle

note:  dépister has two opposite meanings.  For the hunter, it means to follow the track and find the hunted.   For the hunted, it means to throw off pursuit, lose the hunter.

etymology:  dé- + piste — track

synonyms: attraper, déceler, découvrir, dénicher, détecter; déjouer, dérouter, désorienter, fourvoyer

examples:

1. (découvrir)

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“Jusqu'alors, il avait cru que sa femme était bête ; mais en entendant une saillie aussi fine que celle par laquelle vous l'agacerez, madame, il relève la tête de cette manière particulière aux chiens qui dépistent un lièvre.”

Balzac, Une fille d'Ève (1839)
“La sourde inimitié de ces prétendus amis, que Florine aurait dépistée avec la science innée des courtisanes pour deviner le vrai entre mille hypothèses, n'était pas le plus grand danger de Raoul.”

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Quelques-unes des nombreuses tentatives de la duchesse pour lier une correspondance avec Fabrice avaient été dépistées par les nombreux agents de la marquise Raversi.”

Verne, Aventures de trios russes et trios anglais dans l’Afrique australe  (1872)
“Pendant cette journée, sir John battit vainement les buissons et les grandes herbes. Il ne put en dépister aucun animal comestible ou à peu près.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Possédaient-ils un sens supplémentaire, qui leur permettait de voir au delà de cet horizon limité auquel est borné tout regard humain? Avaient-ils un flair particulier pour dépister les nouvelles les plus secrètes? ”

Huysmans, À vau-l’eau (1882)
“Vaguement il furetait, n’espérant plus dépister un bouquin qu’il joindrait aux siens.”

Daudet, Sapho (1884)
Ses sœurs apparaissaient, petites jambes nues dans la lavande, conduites par le vieux Miracle [chien], tout fier d’avoir dépisté son maître et remuant la queue victorieusement.



2. (déjouer)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Est-ce que ces brigands-là, me croyant tué, m'auraient porté tout bellement jusqu'aux fossés du Temple, afin de dépister quelque spectateur de la scène ?”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“il mettrait hors de contrôle sa position sociale, se ferait universellement reconnaître pour gentilhomme, et dépisterait d’avance les soupçons.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Quand l’homme à la redingote jaune eut dépisté l’agent, il doubla le pas.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Et la vie, sur ce bon tour, recommença pareille, avec la préoccupation en plus de dépister les créanciers et les porteurs de papier timbré.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
"Il se souvint des trucs de troupier qu’il avait employés autrefois pour dépister un adjudant."
(truc — trick)

Virmaître, Paris Impur (1894)
“Pour dépister la police, elle avait pris les noms de Berthe Legault, Désormeau et Alexandrine Robert.”

Zola, Paris (1898)

“Il ne voyait plus, n'entendait plus les gardes: les aurait-il dépistés?”


-->


Sunday, April 23, 2017

molleton

molleton nm
definition image
translation:
flannel, felt, terrycloth, fleece, duffle; various fabrics that are soft, warm, and plush

etymology:  from mou. molle — soft

synonyms: blanchet, feutre

examples:

Balzac, Honorine (1845)
Le comte Octave, vêtu d’un pantalon à pieds et d’une redingote en molleton gris, se leva d’un immense bureau.”
(pantalon à pied is a style of trousers with a strap that goes under the foot)

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Il était vêtu d’une vareuse rouge et d’un pantalon de molleton à pied.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Drapé dans une ample robe de chambre de molleton gris, … il venait d'apparaître dans le vestibule et avait entendu.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“C’étaient les domestiques du club, graves personnages en habit noir, chaussés de souliers à semelles de molleton.”

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“Hélène, dans son peignoir de molleton bleu, poussa un léger soupir.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“La jeune fille avait remplacé sa robe par une jupe et une casaque de molleton bleu, empruntées à la garde-robe de la maîtresse du logis.”

Huysmans, Là-Bas (1891)

“Mme Chantelouve entra, moulée dans un peignoir de molleton blanc, embaumant la frangipane.”





Friday, April 21, 2017

limaille

limaille nf
definition image
translation:
(metal) filings

etymology:  lime — file  +  -aille (péjorative suffix)

synonyms: fer, ferraille, limure

examples:

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“J’aimais aller à la forge, où un garçon, nommé Picard, s'occupait beaucoup de moi. J'y faisais des feux d'artifice avec de la limaille de fer.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Le fer, sous sa main habile et prompte, s'émiettait et s'entaillait à miracle, et la limaille pleuvait sur l'appui de la fenêtre.”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“Les ouvriers parisiens ont une expression brutalement pittoresque pour désigner tous ceux d’entre eux qui vivent de ces robustes états, dans le charbon ou la limaille : ils les appellent les gueules noires.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Si dans une fiole on verse de la limaille étendue d'eau, et qu'on y ajoute de l'acide sulfurique, il se dégage du gaz hydrogène.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Le disque étincelant de la lune qui, émergeant des nues comme d’un lac d’eau sombre, poudra de sa limaille d’argent tout le champ des manœuvres.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Il en sortait blanc de plâtre, noir de limaille.”

Zola, Paris (1898)
“ Il y trouva le jeune homme en tenue de travail, vêtu du bourgeron du mécanicien, les mains noires de limaille.”






Thursday, April 20, 2017

besogne

besogne nm
definition image
translation:
job, work, drudgery, task, chore

etymology:  from variant of besoin — need

synonyms: boulot, corvée, labeur, ouvrage, tâche, travail

examples:

Gautier, Le Roman de la momie  (1858)
“Ce n’était pas une mince besogne de transvaser d’un bord du fleuve à l’autre une population de plus d’un million d’âmes.”
(transvaser — convey)

Theuriet, Le fils Maugars (1879)
“Elle s’assit sur l’escabeau et se remit silencieusement à la besogne, tournant le dos au jeune Maugars, qui avait pris place au feu en face du percepteur.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Rachel, qui acceptait sans révolte les plus dures besognes, accompagnées de pain sec, prenait possession du ménage.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Il avait pour besogne de séduire les jeunes filles, soit en leur promettant le mariage, soit de toute autre façon, puis il les amenait sur le continent, et les livrait à des maisons de prostitution.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“J’entrerai dans le journalisme, je publierai des romans, j’implorerai des besognes de copiste…”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“Van der Hogen, depuis quelque temps, s’était attelé à une besogne de la plus haute importance.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“Nous nous mîmes tous à la besogne et, quand les chevaux furent dételé et relevés, nous reconnûmes l'étendue du dommage.”





Wednesday, April 19, 2017

maréchaussée

maréchaussée nf
definition image
translation:
(mounted) constabulary, (old-fashioned) police, gendarmes

etymology:  related to maréchal — servant who takes care of horses

synonyms: gendarmerie, police

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Admirable tradition que la prévôté a léguée à la connétablie, la connétablie à la maréchaussée, et la maréchaussée à notre gendarmerie de Paris.”

Michelet, Histoire de France V (1364 — 1415) (1840) 
“Il avait créé une maréchaussée pour réprimer leurs brigandages.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Ce même Villon, qui avait plus d’une fois essoufflé la maréchaussée lancée à ses trousses.”
(essoufflé — worn out, caused to breathe hard)

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Une sentinelle veille pendant ce temps avec mission de signaler l’approche fortuite de la maréchaussée : la gendarmerie a tant de préjugés !”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“La maréchaussée escortait les voitures par crainte des voleurs, qu'on n'évitait pas toujours.”

Verlaine, Confessions (1895)
“D’ailleurs, acceptant avec orgueil la dureté de sa vie, ayant souffert tout au monde, même d’être arrêté par la « maréchaussée » de Corse comme étant l’assassin du président Poinsot.”

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)

“Furieuse de se voir ainsi jouée, la maréchaussée se retirait, non sans avoir décoché un dernier coup de pied vengeur sur quelque meuble.”




Tuesday, April 18, 2017

saute-ruisseau

saute-ruisseau nm
definition image
translation:
law (junior) clerk, messenger, errand boy

etymology:  from the ruisseaux — ditches, gutters he has to leap (sauter) in the course of his errands

synonyms: clerc, commissionnaire

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
“Rusé comme un figurant qui veut passer acteur, alerte comme un saute-ruisseau qui gagne soixante francs par mois, il écrivit des lettres captieuses, il flatta tous les amours-propres.”

Balzac, “Le Notaire” (1840)
“Plus d’un notaire de Paris fut saute-ruisseau.”

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Car enfin ce dindon est à nous, s’écria le saute-ruisseau de l’étude avec une gourmande convoitise.”

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
“Le saute-ruisseau est généralement, comme était Simonnin, un garçon de treize à quatorze ans.”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Autre clerc plus petit derrière le premier, autre clerc plus grand derrière le second, saute-ruisseau de douze ans derrière le troisième.”

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Non moins empressés que les tailleurs et les saute-ruisseaux, circulent les facteurs.”

Zola, La Curée (1872)

“Â la voir filer le long des maisons, on l’eût prise pour un saute-ruisseau déguisé en fille.”





Monday, April 17, 2017

marne

marne nf
definition image
translation:
marl, clay, clayey soil

note: marl is soil that combines clay and calcium carbonate

marneuse adj of marl, clayey


etymology:  from Old French marle — marl, from a Gallic root

synonyms: argile, calcaire, craie, limon

examples:

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
“Il se demande par quel caprice ce poétique château fut jeté dans cette savane de blé, dans ce désert de craie, de marne et de sables.”

Verne, De la Terre à la lune (1865)
“Après ce sable apparut une argile blanche assez compacte, semblable à la marne d’Angleterre, et qui s’étageait sur une épaisseur de quatre pieds.”
(s’étageait —  was arranged)

Sand, “La Fée Poussière”, Contes d'une grand'mère (1873)
“Ce gazon ras, ces sentiers pierreux, cette craie, ces marnes, ces plâtres, ces âpres monotonies des friches et des jachères.”
(friches — uncultivated land ; jachères — fallow lands )

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“La variété des couleurs et du grenu leur faisait confondre l’argile avec la marne.”
(grenu — graininess)

Maupassant, Contes diverses 1882 (1882)
“Le chemin allant vers la mer suivait le fond de la gorge, et brusquement s’enfonçait entre deux parois de marne, devenait une sorte d’ornière profonde.”

Zola, Germinal (1886)
“Ces jardins, ravagés par l’hiver, étalaient la tristesse de leur terre marneuse, que bossuaient et salissaient les derniers légumes.”

Herédia, “Les Conquérants de l’Or”, Les Trophées (1893)
“Sur le sable marneux, d’énormes caimans

Guettaient le tapir noir ou les roses flamants.”




Sunday, April 16, 2017

mantelet

mantelet nm
definition image
translation:
short cape, mantilla, mantle

etymology:  diminutive of manteau— coat

synonyms: caban, cape. manteau

examples:

Karr, Geneviève (1838)
“Elle s'était permis de mettre des fleurs dans ses cheveux ou sur ses épaules un mantelet garni de dentelles.”

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Elle était assise dans un fauteuil de bois doré, et avait encore sur ses épaules un long mantelet d’hermine.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“mes belles visiteuses se débarrassèrent de leurs châles, de leurs écharpes, de leurs fourrures, de leurs mantelets.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Elle avait une robe de mousseline de laine noire et un mantelet de la même étoffe.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“La petite demoiselle, lui donnant son mantelet et son chapeau.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“Cependant Sarah avait quitté son chapeau, son mantelet et ses gants.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
 “elle se carrait, s’épanouissait dans son mantelet de soie, jetant des petites sourires à droite et à gauche.”






Saturday, April 15, 2017

ouistiti

ouistiti nm
definition
translation:
marmoset, monkey

etymology:  name given by French naturalist Buffon to a family of New World monkeys, onomatopoeically from their cry

synonyms: marmouset, singe

examples:



Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“il compare Lorgelin à un ours, Coquiller à une huître, Nourrisson à un perroquet, Rafflard à un hérisson, le Cluche à un serpent à lunettes, Basquin à un ouistiti.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Et, sortant de la crevasse comme il y était entré, il se laissa glisser avec l’agilité d’un ouistiti le long de la jambe de l’éléphant, il tomba debout sur ses pieds dans l’herbe.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
[il] “effleurait du doigt la grande cage des ouistitis pleine de cris aigus et de cabrioles, et s’élançait en sifflotant sur l’escalier de marbre clair.”


Goncourt, Journal I (1887)“j’avais peur qu'elle ne me demandât, le lendemain matin, un petit ouistiti que j'avais acheté au Havre, dans la journée.” 


Loti, Madame Chrysanthème (1887)“enfants de huit ou dix ans tout au plus, ayant des minois de ouistiti, mais déjà musclés comme de vrais hommes en miniature.”

Herédia,  Les Trophées (1893)
“Les singes de tout poil, ouistitis et macaques,
Sakis noirs, capucins, trembleurs et carcajous.”
(saki — saki monkey; trembleurs —a kind of monkey ; carcajous — probably kinkajous, small tree-dwelling mammal of the tropical forest)


Allais, Deux et deux font cinq (1895)“Pour ce qui est de l’enjouement, Auriol rendrait des milliards de points à des cages entières de ouistitis en goguette.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.