French Vocabulary Illustrated

Monday, December 9, 2019

écrouer


écrouer v
definition image
translation:
to detain, commit, jail, incarcerate

 écrou nm committal, detention, jail

note: écrou basically means a metal nut (for a bolt)

etymology: from Germanic root as English screw, German Schraube, Dutch schraef; note that screw on English has a secondary meaning of jail keeper

synonyms: coffrer, embastiller, emmurer, emprisonner, incarcérer, interner

examples:

Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
“Un homme écroué pour dettes ne peut pas s'offrir à la candidature.”

 Balzac, Ursule Mirouët (1841)
"Le petit Portenduère est à Sainte-Pélagie écroué pour cent et quelques mille francs de dettes."

 Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Dans ce cas, le débiteur est écroué à la prison où l'on incarcère les Inculpés, les Prévenus, les Accusés et les Condamnés. ”

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Blancmesnil, qui avait été arrêté en même temps que lui, mais dont l’arrestation s’était opérée sans bruit et sans difficulté, était écroué au château de Vincennes."

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“deux agents emmenaient Philippe et allaient l’≈ dans la prison de cette ville.”

Zola, Nouveaux Contes à Ninon (1874)
"Ils traversent la ville avec la mine souriante de prisonniers dont on vient de lever l'écrou."

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“le greffe de Noirlieu gardait la petite médaille de la Vierge qu’elle avait au cou, lorsqu’elle avait été écrouée.






Sunday, December 8, 2019

grain (vent)


grain nm 
definition image
translation:
squall

etymology: the squall meaning may come from the “grains” of hail that can accompany a squall

synonyms:  bourrasque, rafale, tempête

examples:

Corbière (Édouard), La Mer et les marins (1833)
“C’est aux approches de l’équateur que les grains blancs assaillent le plus ordinairement les navires.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“– Ainsi, vous pensez que demain, nous entrerons dans le port ?
– À moins de malheur... ou d’un grain.”

Maupassant, Contes diverses 1882 (1882)
“Or, comme il revenait d’une promenade éloignée, un soir du mois de mai, et qu’il suivait la falaise en regagnant le village, un grain furieux l’assaillit.”

Theuriet, Au Paradis des Enfants (1887)
“Lorsqu’elle souleva ses paupières alourdies, le grain était tombé, les lourds nuages plombés s’échevelaient, fouettés par une bise du nord-ouest.”

Daudet, Port-Tarascon (1890)
“Temps divin, mer resplendissante, pas une tempête, pas un grain, jamais traversée ne fut plus favorable.”

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“Ces vieux bateaux-là, monsieur, sont comme de vieilles carcasses humaines, encore solides, sans en avoir l’air. On dirait que le moindre grain les ferait couler bas, et ils passent à travers tout, sans y laisser un grelin.”

Bazin, Donatienne (1903)
“Les pluies de printemps tombaient du ciel, fréquentes, brèves, en grains serrés qui rejaillissaient sur la terre.”






Thursday, December 5, 2019

persiennes

persiennes nf pl
definition image
translation:
louvered shutters, Venetian blinds. jalousies

etymology: In the 18th century, from their supposed Persian origin

synonyms:  jalousies, stores vénitiens

examples:

Maizeroy, Souvenirs d’un Saint Cyrien (1880)
“Les rayons de soleil qui filtraient paresseusement entre les lamelles des persiennes et venaient accrocher leurs éblouissantes paillettes aux ors fauves des anciennes reliures, au rouge fané des rideaux de lampas.”
(lamelles — slats; lampas —  a silk cloth)

Mirbeau, La Maréchale (1883)
“Tout à coup le demi-jour s’alluma d’un rayon fuselé de lumière blonde, qui, entre deux averses, filtrait par les persiennes.”
(fuselé — tapered)

Maupassant, Une Vie (1883)
“Il prit le nom des visiteurs et les introduisit
dans un spacieux salon dont il ouvrit péniblement les persiennes
toujours fermées.”

Huysmans, À Rebours (1884)
"il aperçut, tout à coup, une porte d’estaminet, à persiennes peintes en vert, sans loquet, la poussa, prit son élan et s’arrêta."
(élan – impetus)

Zola, La Joie de vivre (1884)
“cinq fenêtres, dont les persiennes, malgré les clavettes d’arrêt, menaçaient d’être arrachées.”
(clavettes — cotter pins)

Mendès, Le Confessionnal (1890)
“Il suffit que Mme de Courtisols, au retour de quelque imprudence dans une garçonnière où le soleil, par les persiennes, pénétra trop ardemment peut-être, s’attarde une heure ou deux dans le boudoir de Mme de Ruremonde”
(garçonnière  — bachelor pad)

Zola, Paris (1898)
“Des mouches mortes semaient le parquet, et le garçon, pour ouvrir les persiennes, dut se battre avec la crémone.”
(crémone — window lever)






Wednesday, December 4, 2019

gogo


gogo nm
definition image
translation:
dupe, sucker, mug, pigeon

etymology: from gober — to swallow, a reduplication of the first syllable

synonyms:  crédule, dupe, gobeur, gobe-mouche, niais, naif 

examples:

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“en échange de ce paradis, en échange de toutes ces liches, en échange de toutes ces bitures, tu me turlupines comme un gogo.”
(liches — drinks; bitures — boozing sessions )

Richepin, La Chanson des gueux (1881)
“Avec d’la galette à la manque
On fait suer l’pognon des gogos.”
(galette  (slang) food ; pognon — (slang) money)

Feydeau, Les Monologues (1882)
“Portez arme ! " Belle malice !
Moi qui ne suis pas un gogo,
Tout seul je reste l’arme à terre.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Il faut d’abord payer les dettes : et la maîtresse les grossit alors en proportion de la naïveté du gogo, quelquefois avec la complicité de son esclave.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Quant à l’Arène athlétique, une maison de banque  a été construite sur son emplacement; on y tombe  toujours les gogos !”

Leblanc, Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur (1907)
“Ils m’ont roulé comme un vulgaire gogo ! Ils m’ont plumé comme la dernière de leurs dupes, et la plus stupide !”

Verne, Les Naufragés du « Jonathan » (1909)
“Celui-ci ne s’en préoccupait guère, et se contentait de l’admiration des gogos, dont la race est universelle.”







Tuesday, December 3, 2019

inénarrable


Rousseau
inénarrable adj
definition image
translation:
outrageous, unspeakable; wild, hilarious 

etymology: from Latin inerrabilis — unable to be told

synonyms:  absurde, cocasse, désopilant, impayable, indicible, inexprimable, inracontable

examples:

Banville, Les Parisiennes de Paris (1866)
“Ce que je subis de tourments est inénarrable, et moi, dont le passé cache déjà tant de regrets, je suis surveillée et gouvernée comme si j’avais quatre ans !”

Flaubert, Correspondance (1875)
“ils ne parlent absolument que chasse et sardines, et passent tous les jours au moins six heures au café ! Ce qu’ils disent est inénarrable !”

Loti, Aziyadé (1879)
“nous demandions un certain vieux Dimitraki, que nous finîmes par trouver, au fond d’un bouge inénarrable.”

Maupassant, Au Soleil (1884)
“Le café est apporté dans un vieux pot à tisane, ou dans une gamelle de troupier, ou dans une inénarrable cafetière en plomb, déformée, bossuée, qui semble malade.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“L’impression fut prodigieuse, le triomphe de Shakespeare inénarrable !”

Goncourt, Journal III (1897)
“Bourget avait passé une soirée musicale inénarrable, en compagnie de la maîtresse bizarre, du chien détraqué et de l’artiste macabre.”

Leroux, Le Parfum de la dame en noir (1908)
“Le jus de l’orange avait coulé sur la guenille de sa jaquette. Cette guenille avait une poche. Le petit sortit de la poche un mouchoir inénarrable et, soigneusement, essuya sa guenille.”







Monday, December 2, 2019

inhabité


inhabité adj
definition image
translation:
uninhabited

etymology: in- + habité — inhabited

synonyms:  abandonné, délaissé, dépeuplé, désert, infréquenté, sauvage, solitaire

examples:

Hugo, Napoléon le petit (1852)
“Les soldats, sans savoir pourquoi, prenaient en défiance ou en haine telle maison fermée du haut en bas, muette, morne, et qui, comme toutes les maisons du boulevard, semblait inhabitée.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“les contrevents disjoints étaient fermés et ne laisseraient échapper aucune clarté. On eût dit une demeure inhabitée.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“cette étonnante rue Orfila, si fantasque avec ses circuits et ses brusques détours, avec ses clôtures de bois mal équarri, ses gloriettes inhabitées, ses jardins déserts revenus à la pleine nature.”
(gloriettes —  gazebo)

Huysmans, La Cathédrale (1898)
“Chez Durtal, les châteaux de l’âme étaient inhabités après un long deuil.”

Theuriet.  Le Manuscrit du chanoine (1902)
“dans le jardin en terrasse, les rosiers et les chèvrefeuilles poussaient à l’aventure et la demeure paraissait depuis longtemps inhabitée.”

Leroux, Le Mystère de la chambre jaune (1907)
“Un autre vieux château, dans les environs, construit au quatorzième siècle par Jean de Belmont, était également abandonné, de telle sorte que le pays était à peu près inhabité.”

Leblanc, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (1908)
“Sholmès vit la pancarte « à louer » suspendue à la grille, les deux allées incultes qui encerclaient la menue pelouse, et les vastes fenêtres vides de la maison inhabitée.”






Sunday, December 1, 2019

glu


glu nf
definition image
translation:
birdlime; glue

note birdlime was a sticky concoction used with bait to capture small birds. See also gluant — sticky

etymology: from Latin gluten — glue

synonyms:  colle, crampon, empois, gluau, piège

examples:

Kock, La Laitière de Montfermeil (1827)
“quelle est cette femme qui se colle à votre bras comme si vous aviez de la glu à votre habit ?”

Gautier, Fortunio (1838)
“Trois petits paysans se ramassent de quoi acheter un homme, s’ils tombent à la conscription, en prenant à la glu de petits oiseaux pour le déjeuner et le dîner de la chatte.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“La plage est sous ses pieds comme de la poix ; la semelle s’y attache ; ce n’est plus du sable, c’est de la glu.”

Hugo, F.-V. (tr. Shakespeare), Macbeth (1866)
“Pauvre oiseau ! tu ne craindrais jamais le filet, ni la glu, — ni les pièges, ni le trébuchet.”
(trébuchet — bird trap)

Lemonnier, Un Mâle (1881)
“Les filles, ça se prend par la douceur, comme les oiseaux à la glu,”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“M’en aller ? repartis-je… m’en aller ? Mais je ne veux pas !… Une glu, chaque jour plus épaisse, me retient à ces tapis.”

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
“elle mit dans toutes ses manières avec lui, dans ses regards et ses sourires, cette glu de séduction que répand autour d’elle la femme en qui s’éveille le besoin d’être aimée.”





Saturday, November 30, 2019

éventrer


éventrer v
definition image
translation:
to disembowel, gut, rip open, burst open

etymology: é- + ventre — stomach

synonyms:  casser, crever, découdre, défoncer, démolir, éboyauter,  éviscérer, fendre le ventre, ouvrir

examples:

Balzac, La Duchesse de Langeais (1834)
“Cet homme à cou de taureau l'éventrerait-il en la lançant au-dessus de sa tête ? la foulerait-il aux pieds ? Quand, où, comment la saisirait-il ?”

Dumas, La Tulipe noire (1850)
Un autre lui montra le sang qui teignait ses mains, celui-là venait d’éventrer Corneille, et il accourait pour ne point perdre l’occasion d’en faire autant au grand pensionnaire,”

About, Le Roi des montagnes (1856)
“Harris et Lobster étaient déjà loin, éventrant leurs montures à coup d’éperons.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Les hommes de l'équipage, revêtus de scaphandres, s'occupaient à déblayer des tonneaux à demi pourris, des caisses éventrées, au milieu d'épaves encore noircies."

Gill, Vingt Années de Paris (1883)
“le train sursaute, se cabre; la locomotive est effondrée, éventrée

Bazin, Donatienne (1903)
une crête de roches fauves que la route éventrait par le milieu.”

Leblanc, 813 (1910)
les vestiges de l’ancien château féodal, construit en 1277 par l’archevêque de Fistingen, et, auprès d’un énorme donjon, éventré par les troupes de Turenne”










Friday, November 29, 2019

titi


titi nm
definition image
translation:
(old fashioned) urchin, ragamuffin

note: also a kind of New World monkey

etymology: unknown

synonyms: gamin, gavroche, poulbot, vaurien, voyou

examples:

Berlioz, Mémoires (1865)
“il est vrai, mais enfin un casque et les titis de la quatrième galerie se mettront à rire et crieront: ohé! c'est Mangin !”
(casque — joker )

Kock, La grande Ville (1867)
“Alors il y a un titi qui s’est écrié : « J’crois ben que ça doit la gêner... En v’là une blague !…”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Presque tous les soirs, les titis de l'endroit pourront vous l'affirmer, il lui arrivait de s'arrêter net au beau milieu d'une tirade et de rester debout.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Dans les entr'actes, les titis, toujours affamés, avaient le choix entre Madame Véfour ou la Mère Gras-Double.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Il y avait en elle, mêlée à tout, et surnageant toujours, un fond de titi gouailleur.”

Goncourt, Journal II (1887)
“le premier rang, assis les jambes pendantes en dehors de l’édifice, et semblable à un gigantesque paradis de titis, dans un décor de la Renaissance.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“les titis de la galerie avec l’immobilité de leurs mains gesticulantes paralysées sur le rebord de bois.”






Thursday, November 28, 2019

faire la nique à


faire la nique à
definition image
translation:
to thumb one’s nose at, mock

etymology: from German nicken — mock, tease with a sign of the head

synonyms: bafouer, berner, moquer, railler, ridiculiser, rire

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“Attends donc, tout gringalet que j’étais, j’avais dans l’idée, que (...) je ferais la nique à la colique de plomb.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“une fois en Suisse, nous faisons la nique au citoyen Fouché et à sa police.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Elle est loin, l’année où la duchesse de Bouillon faisait la nique à messieurs du parlement.”

Richepin, Le Pavé (1886)
“La nuit venue, le gibier sans gîte arrive en rasant les murs, fait la nique aux rares concierges, rampe au long des escaliers ténébreux.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Seulement, quand elle fut arrivée à la porte, le petit diablotin goguenard qu’elle porte dans sa cervelle, est sorti de sa boîte, et a fait la nique à ses très réels sentiments.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Il y vivait des semaines entières, en vrai sauvage, tendant des collets, faisant la nique aux forestiers.”
(collets  snares)

Schwob, Cœur double (1891)
“À l’hôtel de Soissons, je croyais bien être pris : j’ai fait la nique au guet.”






Thursday, November 21, 2019

à toutes jambes


à toutes jambes
definition image
translation:
as fast as possible, as fast as your legs can carry 

synonyms: très rapidement

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“nous nous sauvons à toutes jambes.“

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Aramis poussa le sien si vigoureusement, qu’après avoir rompu une cinquantaine de pas, il finit par prendre la fuite à toutes jambes et disparut aux huées des laquais."

Banville, Les Parisiennes de Paris (1866)
“M. Bouquet, l’estimable concierge de Médéric, courait à toutes jambes vers le numéro 1 de la rue du Havre, porteur d’une lettre.”

Maizeroy, Souvenirs d’un Saint Cyrien (1880)
“Un obus vagabond passe au-dessus de la butte et va éclater dans les guérets,(…) épouvantant les glaneuses qui se sauvent à toutes jambes…”

Huysmans, À Rebours (1884)

“Talonné par la peur, hors de lui, il enfila un sentier de traverse, gagna, à toutes jambes, un pavillon qui se dressait parmi de faux ébéniers.”

Zola, Germinal (1885)
“ce fut une chasse d’une heure, à toutes jambes, avec des crochets continuels, des hurlements pour l’effrayer, des grands bras ouverts et refermés sur le vide.”


Maupassant, Le Rosier de Madame Husson (1888)
“Les chiens que je rencontrais me faisaient horreur et me donnaient envie de fuir à toutes jambes.”






Wednesday, November 20, 2019

flairer


flairer v
definition image
translation:
to smell. pick up the scent of, recognize by odor, sniff out

flair nm sense of smell, clairvoyance

etymology: from Latin fragrare — to give off a scent, be fragrant

synonyms:  deviner, éventer,  haleter, humer; pressentir, prévoir, sentir

examples:

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Bruno vint bien le flairer, mais il était connu de l’épagneul; quelques caresses l’en débarrassèrent.”
(épagneul — spaniel)

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“La nuit, des chacals, des hyènes viennent flairer mes caissons.”

Verne, Michel Strogoff (1876)
“Possédaient-ils un sens supplémentaire, qui leur permettait de voir au delà de cet horizon limité auquel est borné tout regard humain? Avaient-ils un flair particulier pour dépister les nouvelles les plus secrètes? ”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Il éprouvait comme une fringale de ses petites mains gantées, de ses petits pieds chaussés de bottines à hauts talons, de sa gorge délicate noyée de fanfreluches, même des dessous douteux, de la cuisine qu’il flairait sous ses toilettes trop riches.”

Verlaine, Femmes (1890)
“J’y fouille
Tant de la gueule que du blaire
Et j’y fais le diable et j’y flaire
Et j’y farfouille et j’y bafouille.”
(blaire —  nose ; farfouille —  rummage)

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Marasky commence par les supplier de « la sauver », et peu à peu, ensuite, flaire un truc.”

Leroux, Le Parfum de la dame en noir (1908)
“Et il se jette par terre, et le revoilà à quatre pattes, le nez sur le sol, flairant chaque caillou.”
(à quatre pattes — on all fours)





Tuesday, November 19, 2019

nonce


nonce nm
definition image
translation:
nuncio, ambassador

etymology: from Latin nuntius — messenger

synonyms: ambassadeur, diplomate, légat

examples:

Hugo. Ruy Blas (1838)
“Monseigneur,
Le nonce impérial dans la chambre d'honneur
Attend votre excellence.”

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“Tu peux nous écrire en toute confiance sous le couvert du nonce, en envoyant tes lettres par Rome.”
(couvert  guise)

Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
il faisait venir de Rome un nonce du pape qui devait juger entre le roi et lui.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Un matin, les portiers sonnent du cor. Un nonce
Se présente ; il apporte, assisté d’un coureur,
Une lettre du roi qu’on nomme l’empereur.”

Michelet, Histoire de France XIV  [1618-1661]  (1867)
“Elle envoya le nonce du pape à Richelieu lui dire qu'il y avait moyen de s'arranger.”

Goncourt, Journal II (1887)
“le nonce du pape, Tagliani, un homme trapu, pileux, noir, charbonné, ayant quelque chose du physique d’un diable trop bien portant.”
(pileux  hairy)

Daudet,  L’Immortel (1888)
“La droite de la duchesse est occupée par Léonard Astier, la gauche par Monseigneur Adriani, nonce du Pape.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net