French Vocabulary Illustrated

Tuesday, July 23, 2019

par mégarde

par mégarde
definition image
translation:
inadvertently, accidentally, by accident

etymology: - (mis-) + garder — to watch, guard

synonyms: en erreur, par faute de prendre garde, par hasard, par inattention, par inadvertance

examples:

Hugo, Marion de Lorme (1831)
“On peut bien une fois être roi par mégarde !”

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“L’ami inconnu que j’avais blessé au pied, par mégarde, et qui marchait appuyé sur mon bras, me conduisit vers ce tableau.”

Féval, Le Bossu (1857)
Par mégarde, il venait d'avancer un pion qui lui donnait partie gagnée.”

Meilhac et Halévy, La belle Hélène (1864)
“Si, par mégarde,
Il se hasarde
À rentrer chez lui tout à coup,
Il est le maître,
Mais c’est peut-être
Imprudent et de mauvais goût.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Puis il alla lui-même rouvrir la porte, que Schwân avait fermée par mégarde

Laferrière, Souvenirs d’un jeune premier (1876)
:En passant devant un tout petit guéridon, près de la cheminée, je vis, oublié là, comme par mégarde, un fin petit dessin original de Léon Noël.”

Feydeau, La Puce à l’oreille (1907)
“— Par la poste ?
 — Oui, un colis postal que j’ai ouvert, par mégarde, en inspectant son courrier.”











Monday, July 22, 2019

aux écoutes


aux écoutes
definition image
translation:
listening, listening in, eavesdropping; wiretap

être aux écoutes — have an ear to the ground

note: écoute nf means listening, wiretapping; not related in origin to écoute — a rope on a ship (sheet)

etymology: from Latin auscultare — to listen. not relayed to écoute —

synonyms: attentif, aux aguets, écoutant, en éveil

examples:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
[il] “se tournant vers son laquais, silencieux serviteur toujours aux écoutes pour obéir plus vite:”

Hugo, Les Misérables (1862)
“La police, aux écoutes, recueillait, non plus seulement dans les cabarets, mais dans la rue, des dialogues singuliers.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“sans affronter le danger de paraître trop savant, il se servit de ce qu’il avait appris aux écoutes et conquit du premier coup une position de confiance.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“César, aux écoutes derrière sa porte, avait tout entendu de cette manœuvre.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Epouvantés, ils demeurent aux écoutes.”

Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
“Puis le chat, ayant aperçu un scarabée, s’allongea derrière une touffe d’herbe et, l’oreille aux écoutes, les prunelles ardentes, il se mit à suivre, dans l’air, le vol capricieux de l’insecte.”

Leblanc, Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur (1907)
“Le baron ne riait pas. L’oreille aux écoutes, il interrogeait le silence avec une inquiétude croissante.”






Sunday, July 21, 2019

bonnet phrygien


bonnet phrygien nm
definition image
translation:
Phrygian cap, liberty cap

note: comical cap, originally worn by inhabitants of Asia Minor;  at the French Revolution, adopted as a symbol of liberty and republicanism

etymology: from Phrygia, an ancient province in Asia Minor

synonyms: bonnet rouge

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“il portait une casquette rouge, dont la forme conique et contournée affectait une réminiscence du bonnet phrygien.”

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“C’était une salle basse et enfumée, sur les volets de laquelle le pinceau du barbouilleur avait grossièrement dessiné une guillotine coiffée du bonnet phrygien.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“Son décime en métal blanc, portant d’un côté la tête de Louis XVI, de l’autre un faisceau, surmonté du bonnet phrygien, était arrondi aux arêtes et semblait avoir subi le poli de l’émeri.”
(décime — ten centime coin)

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Aux Invalides les statues des saints et des rois étaient coiffées du bonnet phrygien.”

Virmaître, Paris-Police (1886)
“surmonté d’un bonnet phrygien, avec la devise : Liberté, égalité, fraternité ; c’était un appel aux armes.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Matoussaint, en levant les bras, pour faire comme Danton, s’expose à renverser l’étagère où il y a de petits bibelots de foire : – un chat en chocolat et un bonnet phrygien en sucre rouge.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“ces pères et ces mères faisant agenouiller leurs enfants devant le buste plâtreux d’une salope en bonnet phrygien qu’on trouvait partout.”







Monday, July 15, 2019

mou


mou nm
definition image
translation:
(meat) lungs, lights

etymology:from mou —soft from Latin mollis

synonyms:  poumon

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“elle s’arrêta un moment vers la tripière, qui lui donna du mou, probablement pour son chat.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Chaque maison ayant ses chiens et ses chats, il se mit à fabriquer de la bouillie pour les uns, de la pâtée pour les autres, en y joignant un petit commerce de mou de veau.”

Flaubert, Correspondance (1859)
“Le boucher lui apportera toutes les semaines pour 4 sols de mou : c’est la quantité qu’il faut.”

Kock, La grande Ville (1867)
“Je retrancherai un sou de mou à notre chat.”

Vallès, L’Insurgé (1886)
“Je n’ai pas donné à manger à mon chat… J’allais lui acheter du mou… on m’a pris avec les républicains.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Elle commence à avoir la chaude fadeur d'haleine des chats qui ont mangé trop de mou.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Une fois par semaine, ces maisons apprêtent du mou de veau aux pommes.”







Sunday, July 14, 2019

grapiller


grapiller v
definition image
translation:
to glean, harvest, pick, steal; scrimp, scrounge

etymology: from grappe — bunch (of grapes)

synonyms: butiner, chaparder. cueillir, recueillir, glaner, picorer, récolter, voler; économiser, faire un petit gain, gratter, liarder

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
[Il] “grapilla çà et là sur le fourneau quelque amulette de verroterie bonne à donner en guise de bijou à Isabeau la Thierrye,”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“les agiles mouvements d’un compositeur grappillant ses lettres dans les cent cinquante-deux cassetins de sa casse.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Dans l’espérance de le revoir, elle vola ses parents, grappillant un sou par-ci, un sou par-là.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Qu’on vienne, sous couleur d’y quérir un caïeu
D’ail, piller mes fruitiers et grappiller ma grappe.”
(caïeu — bulb)

Barrès, Les Déracinés (1897)
“Chaque jour, il doit payer à l’avance l’équipe des compositeurs... Et plus de capital ! rien que de rares affaires à grapiller çà et là.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“J’ai constaté que, ainsi que toutes les personnes de confiance, elle grappille de-ci, vole de-là, autant qu'elle peut... Elle a même des roueries qui m'étonnent…”

Theuriet.  Le Manuscrit du chanoine (1902)
“Elle grapilla quelques azeroles, y prit goût et se mit en devoir de dépouiller sans vergogne les branches les plus proches.”
(azeroles — azeroles, cherry-like fruits)








Saturday, July 13, 2019

partenaire


partenaire nm/nf
definition image
translation:
partner

etymology: from Latin partitio — division, sharing

synonyms: allié, associée, collaborator, compagnon, complice

examples:

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“un vrai cœur de femme a besoin de la sympathie d’un homme, comme nous d’un partenaire pour faire la conversation.”

Musset, Emmeline (1837)
“Gilbert restait alors sur sa chaise, perdu dans ses pensées, regardant sa belle partenaire sauter et sourire.”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Colonel, vous vous méprenez, dit à deux reprises le chirurgien en repoussant du doigt une tour que son partenaire s’obstinait à avancer.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“J’étais allongé sur une natte, et tenais en main cinq cartes que venait de me servir mon amie Téria; en face de moi était étendue ma bizarre partenaire, la reine.”

Richepin, Le Pavé (1886)
“Reste à aller s’asseoir au fond de l’estaminet (…), en faisant une interminable partie de dames, suivie de quelques parties de dominos, avec les mêmes partenaires.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“elle créa à côté de Mlle Mars, dans une comédie intitulée La Demoiselle et la Dame, un personnage de jeune mariée, où elle ne parut pas inférieure à son admirable partenaire.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Moi qui n’ai jamais su tenir une carte de ma vie, je n’hésitai pas, pour me rapprocher de l’idole, à devenir le partenaire du terrible gabelou !”






Friday, July 12, 2019

bécasse


bécasse nf
definition image
translation:
woodcock;  (figuratively) silly goose

etymology: from bec — beak + -asse (pejorative suffix)

synonyms: bécasseau, bécane, échassier; bêta, bête, dinde, sotte

examples:

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Les canards ne m’intéressent plus qu’aux olives, — les pigeons, qu’à la crapaudine, — les poulets, qu’à la Marengo, — les bécasses, qu’en salmis, etc”
(à la crapaudine  planked and grilled; à la Marengo  sauce with mushrooms, tomatoes, and olives)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il lui montra l'art de reconnaître les vins, à brûler le punch, à faire des salmis de bécasses.”

Maupassant, Contes de la bécasse (1883)
“Or, à l'automne suivant, les bécasses passèrent en masse ; et, comme ma goutte me laissait un peu de répit, je me traînai jusqu'à la forêt. ”

Goncourt, Journal II (1887)
“les fricassées de poulets au beurre d’écrevisse, les salmis de bécasses, parfumés de baies de genièvre, tous ces fricots sublimes, que n’a jamais goûtés un Parisien.”

France, Pierre Nozière (1899)
“Elle recouvrait des marais peuplés de vanneaux, de bécasses, de canards et de sarcelles.”
(vanneaux — lapwings)

Zola, Fécondité (1899)
“il y eut des rougets grillés, un salmis de bécasses et des écrevisses,:
(rougets — red mullets ) 

Rosny, La Guerre du feu (1909)
“La pluie devenait plus rare ; des nuages maigres roulaient avec les grues, les oies et les bécasses.”






Thursday, July 11, 2019

barrette (chapeau)


 barrette nf 
definition image
translation:
biretta ( a square cap worn by Roman Catholic priests

note: barrette can also mena a barrette (hair clip), a little bar (of metal or chocolate), or a (military) ribbon

etymology: related to béret, from a Late Latin root birrus — hood)

synonyms: bonnet carrré, toque carré

examples:

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
“Demeurant dans le voisinage, le vieillard était coiffé de sa barrette noire liserée de rouge et portait son camail de chanoine.”

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
Titian
“il marquait le pas de la danse avec sa barrette, ce qui scandalisait fort ses cardinaux, mais faisait dire à tout le peuple : « Ah ! le bon prince ! Ah ! le brave pape !”

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
“le prêtre, qui s’étaient assis là au frais et à l’aise, la barrette ou le chapeau posés à terre, en attendant le convoi.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“vêtu de la simarre blanche à croix rouge, le long manteau noir aux épaules, la barrette noire sur le crâne, le chapelet de fer à la ceinture”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Sous sa barrette, que l’élan du saut avait déplacée et mise de travers sur l’oreille, il avait une physionomie jeune, très douce.”

Zola, Rome (1896)
“Pio Boccanera n'avait quitté Rome qu'une fois, très jeune, à peine diacre, pour aller à Paris présenter une barrette, comme ablégat.”
(ablégat — papal envoy)

Maupassant, La Vie errante (1890)
“Ils sont coiffés de la barrette de l'officiant qui, posée au sommet de leur front décharné, tantôt se penche sur l'oreille d'une façon badine, tantôt leur tombe jusqu'au nez.”
(badine — silly)







Wednesday, July 10, 2019

illico


illico adv
definition image
translation:
right away, snap-snap, pronto, immediately

etymology: from Latin illico — right here, right now  from in- + locus — place

synonyms: aussitôt, immédiatement, séance tenante, sur-le-champ, tout-de-suite

examples:

Flaubert, Correspondance (1864)
“Tout cela me semble sage. Réponds-nous illico.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Les anges du ciel lui commandaient impérieusement de déserter illico la ville immonde où revivaient Sodome et Gomorrhe.”

Vallès, L’Insurgé (1886)
“Il nous a donné l’ordre de nous installer illico à la mairie, et cinq hommes armés – pas un de moins – pour nous prêter main-forte.”

Allais,  À se tordre (1891)
“Il entre dans un accès d'indignation et me congédie illico, avec un stock de pensums capable d'abrutir le cerveau du gosse le mieux trempé.”
(trempé — hardened)

Bloy, La Femme pauvre (1897)
 “Si c’est une danse qu’y te faut, tu n’as qu’à le dire, tu seras servie illico, et à l’œil.”
(à l’œil — for free)

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
Coffrez-moi illico Blaireau, vous dis- je. Il n’y a que Blaireau dans la commune capable d’avoir fait ce mauvais coup.

Rolland, Jean-Christophe I (“Aube”)  (1904)
“quant à Christophe, il lui ferait le plaisir de ne plus s’occuper de ces niaiseries, de se mettre illico à son piano, et de jouer des exercices pendant quatre heures.”






Tuesday, July 9, 2019

herbes folles


herbes folles nf pl
definition image
translation:
weeds, wild grass

synonyms: adventice, chiendent, graminée sauvage, herbe sauvage,  malherbe, mauvaise herbe

examples:



Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“ses jardins déserts revenus à la pleine nature, poussant  des arbustes sauvages et des herbes folles, donnent une note d’apaisement et de calme unique.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“le cimetière d’herbes folles, aux croix serrées, bousculées comme par le roulis et le vent du large.”

Richepin, Le Pavé (1886)
C’était de la campagne, de la vraie, avec des herbes folles, des jardins incultes.”

Daudet,  L’Immortel (1888)
“C’était au coin du quai d'Orsay et de la rue de Bellechasse, sur cette terrasse ruinée de l'ancienne Cour des Comptes, envahie d'odorantes herbes folles.

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
“les herbes folles, les fleurs pendant au fil de l’eau, m’avaient plus d’une fois suggéré le rêve d’une vie sauvage et paresseuse.”
(au fil de l’eau — with the current)

Zola, Rome (1896)
“d’une désolation lamentable, ravagé, bossué, envahi d'herbes folles, tel qu'un cimetière.”

France, Cranquebille, Putois, Riquet (1904)
“Et ma mère, ayant tourné involontairement les yeux sur ce carré d'herbes folles et de plantes à demi sauvages, qu'elle venait de nommer un jardin, reconnut avec effroi l'invraisemblance de son invention.”






Monday, July 8, 2019

guivre


guivre nf
definition image
translation:
wyvern (dragon)

note: common symbol used in heraldry and in gargoyles; often pictured as swallowing a child

etymology: from Latin vipera — viper

synonyms: dragon, serpent. vipère

examples:

Hugo, “Canaris”. Les Orientales (1829)
Rome a les clefs; Milan, l'enfant qui hurle encor 
Dans les dents de la guivre.”

Banville, Odes funambulesques (1857)
“Comme la gargouille et la guivre
Se mêlent au noir monument !”

Erckmann-Chatrian, L’Œil invisble (1859)
“des sculptures grotesques, des guivres entrelacées ornaient les corniches et le pourtour de ses fenêtres.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“un saint Georges dressé fièrement sur ses arçons et enfonçant une lance de granit dans la gueule dentée d’une guivre, d’un dragon, d’une andriague d’une hideur chimérique,”
(andriague  a dragon-like monster)

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
“C’est lui, et pas un autre, qui assomma la guivre de Milan et le dragon d’Oberbirbach.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Mais, hasarda l’unique héritière des Rohis Syran, de Bretagne, non moins perfide que la guivre de son blason ducal.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Pour cimier, pour supports, l’héraldique bétail,
Licorne, léopard, alérion ou guivre.”
(licorne — unicorn; alérion  — giant eagle)






Sunday, July 7, 2019

papotage


papotage nm
definition image
translation:
chattering, gabbing, nattering

papoter v to gab, chatter

etymology: from Old French papeter — to babble

synonyms:  bagou, bagout, bavardage, bla-bla, clabaudage, jacasserie, jactance, logorhée

examples:

Delvau, Les Heures parisiennes (1865)
“Les absintheurs des cafés du boulevard s’arrachent aux douceurs du papotage et de la médisance.”

Daudet, “Mon Képi”, Les Contes du lundi (1875)
“Et les longues journées bêtes, les élections d’officiers pleines de discussions, de papotages de compagnie, les punchs d’adieu.”

Huysmans, Croquis parisiens (1880)
“Il est là, dans son échoppe,    écoutant de toutes ses oreilles les papotages, les parlotes, les cancans des laitières et des concierges.”
(parlotes — chitchat)

Richepin, La Glu (1881)
“La conversation, la discussion, le caprice, le papotage, la linoterie voulue, l’imagination toujours en éveil, animaient et transfiguraient alors ce masque.”

Huysmans, À vau-l’eau (1882)
“Il causait maintenant, écoutait avec une patience angélique tous les papotages, s’intéressait même aux infirmités de son copain.”

Zola, Paris (1898)
Au dessert, il se fit un moment de brusque silence, comme si, dans le papotage des conversations, sous l’étourdissement du copieux déjeuner, la préoccupation, la détresse de chacun serrait de nouveau les cœurs, reparaissait sur les faces effarées.”

Leblanc, 813 (1910)
“Tu m’embêtes avec tous tes papotages. Est-ce que j’ai le temps de faire du sentiment ?”






Saturday, July 6, 2019

in pace


in pace nm
definition image
translation:
a prison cell in a monastery; any isolated prison cell

alternatively in-pace

note: called in pace because the prisonetr was in solitary confinement

etymology: Latin for "in peace"

synonym: cachot, cellule, oubliette

examples:

Stendhal,  Suora Scholastica (1839)
“elle se laissa conduire dans une prison presque tout à fait souterraine et dépendant de l'in pace de ce noble couvent.”

Michelet, Histoire de France IX [1484 – 1515] (1845)
“Gonzalve fit lier son grand ami et le dépêcha en Espagne, où il trouva pour résidence l'in pace d'une forteresse.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Il faudrait,
Dit l’infant Ruy, trouver quelque couvent discret,
Quelque in-pace bien calme où cet enfant vieillisse.”

Cladel, “Introduction”, from Les Charniers  of Camille Lemonnier (1880)
“ses donjons qui récèlent des cachots, des oubliettes, des in pace, des prétoires où les inquisiteurs du Saint-Office jugeaient, condamnaient sans répit.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Cet in pace servait à enfermer les religieuses condamnées à mourir.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“C’était (…) le teint maintenant ignoré de l’homme interné jusqu’à sa mort dans un cachot pluvieux, dans un noir in-pace, sans air.”

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
“Des bêtes de toutes sortes grouillaient sur le sol humide de cet in pace.”






Friday, July 5, 2019

déchoir


déchoir v
definition image
translation:
to fall (in status), decline, wane, lose (status); to strip, deprive, demean 

note:  while choir tends to mean a physical fall, déchoir tens to mean a figurative fall

etymology: from Latin de- + cadere — to fall

synonyms: baisser, décliner, dégénérer, dépérir, desecendre, se rabaisser, se rapetisser; dépouiller, disqualifier, refuser, révoquer, spolier

examples:

Gozlan, Les Nuits du Père Lachaise (1845)
“cette redoutable femme, type expressif de bien d’autres, de cette créature magnifique et déchue que nous avons retrouvée ensuite à Paris.”

Hugo, Napoléon le petit (1852)
“Par ce seul fait, le président est déchu de ses fonctions, les citoyens sont tenus de lui refuser obéissance.”

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Que font-elles sur ce trottoir, ces aimables anges beaucoup trop déchus ?”

Rachilde, Monsieur Vénus (1889)
“Je ne le châtierai pas, je me contenterai de détruire l’idole, car on ne peut plus adorer un dieu déchu !”

Prévost, Les Demi-Vierges (1894)
“Mais Maud entendait ne point déchoir de son luxe d'hier.”

Zola, Fécondité (1899)
“Ce qui manque, c’est le superflu, auquel ils ne peuvent renoncer, sans se croire déchus et en danger de mourir de faim.”

Rosny, La Guerre du feu (1909)
“Elle ne voulait pas être déchue, elle ne sentait pas qu’elle eût moins d’énergie, de courage et de férocité.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net