Saturday, May 31, 2014

vigie

vigie nf 
definition  image
translation:
look-out, watcher; look-out post, crow’s nest

etymology: from Latin vigilia — watchman

synonyms: garde, poste, sentinelle, surveillant, veilleur

examples:

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
“La Ville de Paris a son grand mât tout de bronze, sculpté de victoires, et pour vigie Napoléon.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Le 24 février 1815, la vigie de Notre-Dame de la Garde signala le trois-mâts le Pharaon, venant de Smyrne.”

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Le lendemain, au point du jour, la vigie signala un navire.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“le matelot de vigie signala un énorme poisson qui s’ébattait dans le sillage du yacht.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“un cri de l'homme en vigie dans les barres de cacatois appela son attention.”.
(cacatois  — topsails, toproyals )

Maupassant, Au Soleil (1884)
“Le gouvernement croit avoir fait ce qu'il faut quand il a renouvelé, à l'approche des grandes chaleurs, les instructions concernant l'établissement des postes-vigies.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“Il était gelé dans sa vigie, il déclarait qu’il était incapable de distinguer un signal d’un poteau télégraphique.”



















Friday, May 30, 2014

ankylosé

ankylosé adj 
definition  image
translation:
stiff, stiffened

s’ankyloser v to get stiff, stiffen

etymology: from Greek ankylos — bent, curved

synonyms: courbatu, engourdi, gourd, impuissant, paralysé, perclus, raide, rouillé

examples:

Balzac, Melmoth reconcilié (1835)
“Trouver un homme qui ne s’ankylose à ce métier ni les genoux ni les apophyses du bassin ?”
(apophyses —  protuberances )

Balzac, Les Paysans (1855)
“le vieillard ne tourna pas la tête, et regarda toujours la rive opposée avec cette fixité que les fakirs de l’Inde donnent à leurs yeux vitrifiés et à leurs membres ankylosés.

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“La grande porte, excepté en cas de voiture, restait toujours fermée, était rouillée sur ses gonds, ankylosée dans sa serrure.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“ils se couchaient éreintés ; ils se levaient ankylosés.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Son bras gauche reste droit en l’air, ankylosé, raide comme un pieu.”

Maupassant, “L’Âne”, Miss Harriet (1884)
“C’était une femme traînant un âne. La bête, ankylosée, raide et rétive.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Sandoz déclara qu’il s’ankylosait, et il sauta du canapé.”








moignon

moignon nm  
definition  image
translation:
stump

etymology: uncertain

synonyms: bout, souche

examples:

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Les vignerons recèpent la vigne tous les ans et ne laissent qu’un moignon hideux et sans échalas au milieu d’un entonnoir.”
(recèpent —  cut vines back)

Flaubert, Salammbô (1862)
“celui qui n’avait plus de trompe, en baissant sa tête énorme et pliant les jarrets, tâchait de le flatter doucement avec l’extrémité hideuse de son moignon.”

Lefébure, “Le Pingouin“ from Le Parnasse contemporain (1866)
“On ne les verra pas s’élancer dans l’orage,
Car leurs pauvres moignons ne peuvent voltiger.”

Maupassant,  Contes de la bécasse (1882)
“Il coupait doucement, avec réflexion, tranchant les derniers tendons avec cette lame aiguë, comme un fil de rasoir ; et bientôt il n’eut plus qu’un moignon,”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Puis, lorsque, prise de remords, elle lui expliqua de quelle façon Lhomme adaptait à son moignon un système de pinces, dont il le servait ensuite comme d’une main,”


Zola, La Terre (1888)
“tout paraissait jaune, d’un jaune affreusement triste, la terre rôtie, les moignons des tiges coupées, les chemins de campagne, bossués, écorchés par les roues.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“nous fûmes insensiblement entourés d’une troupe de mendiants qui, boitant, grelottant, bavant, agitant des moignons.”





Thursday, May 29, 2014

supplice

supplice nm 
definition  image
translation:
torture, torment, suffering

etymology: from Latin supplicium — torture, from supplicare — to beg

synonyms: angoisse, calvaire, châtiment, croix, douleur, géhenne. martyre, peine, souffrance, roture, tormente


examples:


Hugo. Marion de Lorme (1831)
“Donc, je vous dis, avant que rien ne s'accomplisse,
Qu'à tout prendre il vaut mieux un combat qu'un supplice.”

Musset, Gamiani (1833)
“Seule, je voulus prier, m’occuper de Dieu ; mais je ne pouvais voir que l’image du supplice qui m’attendait.”

Balzac, Les Marana (1834)
“Ces détails peignent faiblement les mille supplices auxquels Juana fut en proie.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“—Je ne vous parle pas d'un suicide, monsieur.
—Alors vous parlez d'un supplice.

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“vous me condamnez à un supplice cent fois pire que la mort.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“Les compositeurs connaissent le supplice et le désespoir causés par la perte du souvenir de certaines idées qu'on n'a pas eu le temps d'écrire.”

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“Par de cruels supplices, acceptés, implorés, elles appelaient la Grâce, détournaient le courroux de Dieu.”







Wednesday, May 28, 2014

bûcher

bûcher  nm
definition  image
translation:
1. woodshed
2.  pyre, stake


3. bûcher v  to gather firewood;  work very hard

etymology: from the same root as bois, which comes from a Germanic root as English bush, German Busch

synonyms:

1. appentis, bois, resserre
2. brûlement, feu, flamme


examples:

1.

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“On lui volait son bois dans son bûcher, on empoisonnait son chien.”

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Michu avait fait des anciennes salles du rez-de-chaussée une écurie, une étable, une cuisine et un bûcher.”

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“Cet appentis était flanqué d’un côté par la cuisine, de l’autre par un bûcher.”

Sue, Mystères de Paris  (1843)
“Il y a quelqu’un d’enterré dans le bûcher ? reprit Calebasse en haussant les épaules.”

Balzac, Les Paysans (1855)
"Un bûcher, une remise, une écurie attenaient à la cuisine et faisaient un retour d’équerre.


Verne, Le Pays des fourrures (1873)
"c'est une faute que nous avons commise, d'avoir construit un bûcher non contigu à la maison et sans communication directe avec elle,

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Le hangar et le cellier, le fournil et le bûcher faisaient en retour deux ailes plus basses.”
(fournil — bakehouse)




2.

Hugo. Marie Tudor (1833)
“Les bûchers sont toujours braise et jamais cendre; la hache du bourreau est aiguisée.”

Balzac, Séraphita (1835)
“Nous ne reviendrez pas plus que les martyrs en marche vers le bûcher ne retournaient au logis.”

Sue, Mystères de Paris   (1842)
“Son immense cheminée, haute de six pieds, large de huit, ressemblait à une grande baie de pierre ouverte sur une fournaise : dans l’âtre noir flamboyait un véritable bûcher de hêtre et de chêne.”



Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723] (1867)
“Madame de Villars vit, aux auto-da-fé, des seigneurs sauter des gradins, tirer l'épée, piquer, larder les victimes hurlantes, qu'on précipitait au bûcher.”

Verne, Le Tour du monde en 80 jours (1873)
“ils aperçurent un monceau de bois empilé. C’était le bûcher, fait de précieux sandal, et déjà imprégné d’une huile parfumée.”
(sandal — sandalwood)


Barbey d’Aurevilly,  “Le plus belle amour de Don Juan”, Les Diaboliques (1874)
“Les Amphitryonnes de cet incroyable souper, si peu dans les mœurs trembleuses de la société à laquelle elles appartenaient, durent y éprouver quelque chose de ce que Sardanapale ressentit sur son bûcher.”

Zola, La Débâcle (1892)
“L’église brûlait toujours, un vaste bûcher de poutres fumantes, au milieu de la place.”

3.

Flaubert, Correspondance (1856)

 “Je bûche comme un ours.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Tandis que je suis, moi, à bûcher comme un nègre, vous vous repassez du bon temps.”

taillader

taillader v 
definition  image
translation:
to slash, carve up

etymology:  from tailler — to cut

synonyms: cisallier, couper, déchiqueter, déchirer, écharper, entailler, hacher, sabrer, tailler


examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Gringoire tailladait la table avec son couteau.”

Balzac, Pierrette (1840)
“groupées autour d’un sucrier en cristal taillé si crânement que nos petites filles ouvriront de grands yeux en admirant et les cercles de cuivre doré qui le bordent, et ces côtes tailladées comme un pourpoint du moyen-âge.”


Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Bussy brisa du pied l'épée de ce dernier, taillada d'un coup d'estoc l'avant-bras de d'Épernon.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Ils prennent leurs couteaux, se tailladent le bras.”

Flaubert, “Hérodias” (1877)
“par un chemin en zigzag tailladant le rocher, la ville se reliait à la forteresse,”

Maupassant, “Mademoiselle Fifi”, Mademoiselle Fifi (1882)
“La salle à manger du château d’Uville était une longue et royale pièce dont les glaces de cristal ancien, étoilées de balles, et les hautes tapisseries des Flandres, tailladées à coups de sabre.”

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“un grand et maigre vieillard de soixante-dix ans, à la figure longue, tailladée de rides.”






Wednesday, May 21, 2014

goujon

goujon nm 
definition  image
translation:
gudgeon (a small freshwater fish)

etymology:  from Latin gobionem — gudgeon

examples:

Gautier, “Celle-ci et celle-là”, Les Jeunes-France (1833)
“Rodolphe voyait les goujons filer à côté de lui et frétiller de la queue ; il entendait la grande voix de la Seine bourdonner à son oreille.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“La plus vertueuse et la plus niaise fille qui veut attraper un goujon trouve encore un appât pour armer sa ligne.”


Balzac, Les Paysans (1855)
 “Il pense à vous, comme un aubergiste pense aux goujons en nettoyant sa poêle à frire.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Au milieu de ces dorures sévères, les mannes de goujons et de perches, les lots de truites, les tas d’ablettes communes, de poissons plats pêchés à l’épervier.”


Maupassant, “Deux amis”, Mademoiselle Fifi (1882)
“M. Sauvage prit le premier goujon, Morissot attrapa le second, et d’instant en instant ils levaient leurs lignes avec une petite bête argentée frétillant au bout du fil.”


Féval, La Vampire (1885)
“Tant d'hameçons, tant de nasses, tant d'engins divers sont cachés sous l'eau entre Bercy et Grenelle, que les goujons seuls, d'ordinaire, et les imprudents barbillons se hasardent dans ce parcours semé de périls.”
(barbillons — barbels)


Zola, L’Œuvre (1886)
“On déjeuna dans la cuisine, un déjeuner extraordinaire, une friture de goujons après les œufs à la coque, puis le bouilli de la veille assaisonné en salade, avec des pommes de terre et un hareng saut.”














Tuesday, May 20, 2014

forban

forban nm 
definition  image
translation:
pirate; thief, hoodlum

etymology: from Late Latin foris — outside of + banum — ban, i.e. outlaw

synonyms: bandit, boucanier, corsaire, flibustier, malandrin, margoulin, pirate


examples:

Vigny,“La Frégate La Sérieuse”,  Poèmes antiques et modernes
(1826-1831)
“Un écumeur de mer, un forban, un pirate,
 N'eût pas agi si mal !”

Sue, Atar-Gull (1831)
“Ah ! gredin… bigre de forban… dit l’honnête Benoît en lui sautant au cou…”


Balzac, Le Bal de Sceaux (1829)
“Dites, cher oncle, a-t-il été flibustier, forban, corsaire ?”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“j’ai navigué deux mois dans l’Archipel, et je n’ai jamais vu l’ombre d’un bandit ni d’un forban.”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“Le pont se trouve envahi de tous côtés par une centaine de forbans, noirs, jaunes, à moitié nus, hideux, terribles forbans.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Elle était la fille de M. Mével, un ancien Islandais, un peu forban, enrichi par des entreprises audacieuses sur mer.”

Zola, L’Argent (1891)
“Et c’était vraiment, pour ce forban du pavé de Paris, brûlé et tanné dans tous les guets-apens financiers, une chance imméritée.”






Monday, May 19, 2014

membrure

membrure nf 
definition  image
translation:
frame, framework, ribs, limbs

etymology: from Latin membrum — menber

synonyms: charpente, ensemble de membres

examples:

Sue. Kernok le pirate (1830)
“à chaque volée qu’il envoyait, L’Épervier tremblait et craquait dans sa membrure comme s’il eût été sur le point de s’entrouvrir.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
"Quand votre maison tremble dans ses membrures et s’agite sur sa quille, vous vous croyez comme un marin bercé par le zéphyr.”


Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“les bâtiments français tremblèrent dans leur membrure, gémirent dans leur profondeur.”

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“sa membrure en bois de teack, sorte de chêne des Indes remarquable par son extrême dureté, fut en outre reliée par de fortes armatures de fer.”
(armatures — framework)

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Les membrures étaient solides, mais grossières, la vapeur n’exigeant point la même délicatesse de bois que la voile.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“sa membrure craquait, et il se relevait péniblement du creux des lames.”

Maupassant, “Un Soir”, La Main gauche (1889)
“Le serpent de mer… ayant trouvé entre les membrures du bateau une flaque d'eau saumâtre, il s'y blottit, s'y roula presque mort déjà.”









Sunday, May 18, 2014

luzerne

luzerne nf 
definition  image
translation:
alfalfa, lucerne

etymology: unknown

synonyms: alfalfa, medicago

examples:

Musset, On ne badine pas avec l’amour (1834)
“Elle frappait avec son éventail sur le coude de dame Pluche, qui faisait un soubresaut dans la luzerne à chaque exclamation.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“As-tu peur que Wenceslas, qui t’adore, se prenne de passion pour une femme de quatre ou cinq ans plus âgée que toi, fanée comme une botte de Luzerne ?”


Dumas, Mes Mémoires (1856)
“A peine avais-je fait vingt pas dans la pièce de luzerne, qu'un grand levraut de trois quarts partit sous le nez du chien.”
(levraut —  leveret, young hare)

Zola, “Simplice”, Contes à Ninon (1864)
“L’homme d’esprit faisait de profondes remarques sur l’humidité malsaine des bois, et parlait des beaux champs de luzerne qu’on obtiendrait en coupant tous ces grands vilains arbres.”

Gautier, “L’âme de la maison”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“Et une seconde pierre se dirigea, en sifflant, vers l’oiseau ; mais j’avais mal visé, elle passa entre les premières feuilles et alla tomber, de l’autre côté, dans un champ de luzerne.”

Huysmans, En Rade (1887)
“une fumée nuancée de vert par les seigles, de violet par les luzernes, de rose par les sainfoins et par les trèfles.”
(sainfoin — a type of forage plant)

Zola, La Débâcle (1892)
“elle coupa au milieu d’un champ de luzerne, pour rejoindre la route,”





Saturday, May 17, 2014

liseron

liseron  nm 
definition  image
translation:
morning glory, bindweed, convolvulus

etymology: peobably diminutive of lis — lily

synonyms: belle-du-jour, convolvulus



examples:

Sand, Valentine (1832)
“il fit courir des guirlandes de liseron et de houblon sur le chaume rembruni de la toiture.”


Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“De cette assise sortent les spirales des liserons à cloches blanches, les brindilles de la bugrane rose, mêlées de quelques fougères.”
(bugrane — restharrow, a spiny shrub )

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“tous deux pouvaient continuer leur conversation, à moitié cachés par les lianes de liserons et de capucines enroulées au-dessus de leurs têtes.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Le liseron était l’odeur qu’elle préférait, puis l’oeillet, puis le chèvrefeuille, puis le jasmin.”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“lle s’enroula aux bras des liserons, qu’elle attacha à ses poignets.”

Huysmans, En Rade (1887)
“des clochettes de liserons encensaient le vent d’un parfum d’amande.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“Celle du premier est fleurie en toute saison et garnie de ficelles où grimpent au printemps les liserons et les capucines.”









Friday, May 16, 2014

gambader

gambader  v 
definition  image
translation:
to gambol

etymology: from older gotm of jambe —leg

synonyms: bondir, cabrioler, caracoler, danser, folâtrer, sauter, sautiller


examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Ferrante, après l’avoir suivie quelque temps en gambadant dans le bois à cent pas de distance, fondit sur elle avec la rapidité de l’épervier.“

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
“il était de toutes les parties de campagne, gambadait avec les jeunes personnes, courtisait les mères, dansait au bal, et jouait comme un financier.”

Verne, Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“ils franchirent les trois milles qui séparaient le cap du Fort-Providence. Duk [un chien]  gambadait autour d'eux.“

Meilhac et Halévy, La Grande Duchesse de Gérolstein (1867)
“Devant son armée en goguette,
Leur général, l’œil allumé,
Gambadait, gris comme une trompette.”

Huysmans, “Sac au dos”,  Les Soirées de Médan (1880)
“jamais malades ne firent autant de bruit et ne gambadèrent ainsi sur un train en marche !”

Maupassant, “La Reine Hortense”, Contes divers 1881 (1881)
“Le chien, très excité, sauta dans la chambre en gambadant.”

Maupassant, “L’Âne”, Miss Harriet (1884)
“Elle est couverte de terriers cachés sous les racines d’arbres ; et les bêtes, à l’aurore, gambadent là-dedans, vont, viennent, entrent et sortent.”







Thursday, May 15, 2014

lévite


lévite nf  
definition  image
translation:
a long overcoat of the 18th and early 19th century

etymology:  from lévite, in the Biblical sense priest, because the coat resembled a priest’s overcoat

synonyms: habit, manteau, redingote

examples:

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
“son vêtement qui, depuis sept ans, se composait d’un pantalon noir, de bas noirs, d’un gilet noir et d’une lévite (le nom méridional d’une redingote).”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“vêtu de quelle façon ?— D’une grande lévite bleue boutonnée du haut en bas ; décoré de la Légion d’honneur.”

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
“deux Parisiens, en simple lévite, … s’écrièrent en me voyant sur le boulevard : -- Voilà ton Gazonal !”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Long plutôt que grand, solennel et remuant à la fois, M. de Courtomieu portait une lévite infinie et des souliers à boucle d'or.”

Daudet, Sapho (1884)
“Son père, ce maraudeur à la longue lévite d’ancienne livrée, souillée de boue, aux boutons de métal arrachés.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Louis Blanc y fait sa première apparition avec son physique ecclésiastique, et dans une redingote qui joue la lévite.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)
“un étranger coiffé d’un fez rougeâtre à gland noir, enveloppé d’une longue lévite fermée jusqu’au col d’un seul rang de boutons.”








Wednesday, May 14, 2014

bouvreuil

bouvreuil nm 
definition  image
translation:
bullfinch

etymology: diminutive of boeuf, pehaps from its stout appearance

synonyms:  blanc-cul, petit-boeuf, pyrrhula

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Le bouvreuil et la linotte se penchent au bout des rameaux pour souffler les rôles aux acteurs.”

Gautier, “La Vie dans la mort”, La Comédie de la Mort (1838)
“On voit se becqueter les tourterelles blanches
Et les bouvreuils au nid,”

Barbey d’Aurevilly, “La Bague d’Annibal” (1841)
“j’aime les dates dans les histoires de cœur : elles ressemblent à de petits bâtons d’ivoire sur lesquels les souvenirs — ces bouvreuils à la poitrine sanglante — viennent plus commodément percher.”

Balzac, “La Fausse Maîtresse” (1842)
“il y a des merles, des rossignols, des bouvreuils, des fauvettes, et beaucoup de moineaux.”

Rimbaud, “Tête de faune”, Poésies (1870-1872)
“Et l’on croit épeuré par un bouvreuil
Le baiser d’or du bois qui se recueille.”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Au verger, ils se rencontraient, en haut des arbres, avec les oiseaux gourmands ; les pierrots, les pinsons, les loriots, les bouvreuils, leur indiquaient les fruits les plus mûrs, tout cicatrisés des coups de leur bec.”
(loriots — orioles)

Goncourt, Journal II (1887)
“il ne parlait que de bouvreuils que ses petites mains s’efforçaient à attraper dans le vide.“






Tuesday, May 13, 2014

armateur

armateur nm 
definition  image
translation:
ship-owner

etymology: from armer — to arm

synonyms: corsaire, fréteur


examples:

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“Les armateurs doivent avoir leurs sûretés quand le capitaine et le brick sont en mer.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“ce bâtiment, comme le Pharaon, a été construit, gréé, arrimé sur les chantiers de la vieille Phocée, et appartient à un armateur de la ville.”
(arrimé —  tied up )

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Il avait été mousse, voilier, gabier, timonier, contre-maître, maître d’équipage, pilote, patron, Il était maintenant armateur.”
(voilier — sailmaster; gabier —  topman )

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Les négociants, armateurs, capitaines de navires … se préoccupèrent de ce fait au plus haut point.”

Barbey d’Aurevilly,  “À un diner d’athées”, Les Diaboliques (1874)
?Mais, après la levée du blocus continental et l’époque folle de paix qui suivit, si ce ne fut pas le corsaire qui manqua, ce fut l’armateur.



Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880) 
“L’histoire de son mariage avec la fille d'un petit armateur de Nantes était toujours demeurée mystérieuse.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“ il deviendrait un capitaine à qui tous les armateurs voudraient confier des navires.”









Monday, May 12, 2014

chiper

chiper
definition  image
translation:
to pinch, nick, steal, pilfer

etymology: possibly from chiffe — poor quality cloth

synonyms: attraper, chaparder, dérober, enlever, faucher. prendre, soustraire, voler

examples:

Balzac, Les Employés (1838)
“il est certain que vous avez chipé le travail de monsieur Rabourdin.”

Balzac, Un Début dans la vie (1844)
“Il éprouva une nausée si forte qu’il se laissa volontiers chiper son cigare par Mistigris qui lui dit en le fumant avec un plaisir évident :
─ Vous n’avez pas de maladies contagieuses ?”

Meilhac et Halévy, La Grande Duchesse de Gérolstein (1867)
“aucune blessure… pourtant, une fois, en grimpant sur un mur, pour aller chiper des pommes, je me suis un peu.”

Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère I(1873)
“cette femme obtenait la charité en trompant le monde et en chipant deçà et delà on ne sait à qui.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Puis, elle s’envolait chez le serrurier, où elle chipait des clous et de la limaille.”



Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880) 
“Loiseau, qui avait chipé le vieux jeu de cartes de l'auberge, engraissé par cinq ans de frottement sur les tables mal essuyées, attaqua un bésigue avec sa femme.”
(bésigue — bezique)

Zola, Pot-Bouille (1882)
“elle poussait toujours Adèle à chiper le sucre, la viande, la bougie.”







Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.