Wednesday, July 31, 2019

mégissier


mégissier nm
definition image
translation:
tanner 

note: a tanneur prepares skins of cattle; a mégissier prepares sheep and goat skins

mégisser v to tan (sheepskins, goatskins, deerskins)

etymology: mégis, a preparation of water, ashes, and alum used in tanning

synonyms: tanneur

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Les cinq métiers de la bonne ville de Paris sont les tanneurs, les mégissiers, les baudroyeurs, les boursiers et les sueurs.”
(baudroyeurs    strap makers; sueurs —  worker who prepares leather for making shoes)

Balzac, Les Employés (1838)
“Monsieur et madame Baudoyer, père et mère d’lsidore, honnêtes mégissiers de la rue Censier, avaient lentement fait une fortune médiocre dans un commerce routinier.”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“là, des cages sans volets pour les mégissiers, des brouettes, les quatre fers en l’air, un trident, un râteau, des vagues figées de laine morte, une colline de tan sur laquelle picore une poule à crête écarlate et à queue noire.” (figée — clump)

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“l’autre le dorlotait, le laissant vivre des quelques sous que lui avait laissés, après sa mort, son frère, un mégissier fabricant de schabraques du faubourg Saint-Marceau.”
(schabraques  saddle blankets)

Cladel, Seize Morceaux de literature (1889)
“avec cela des bottes de mousquetaire en peau de daim mégissée, qui, me permettant d’entrevoir par leur hiatus des pieds sans bas ni chaussette.”

Allais, Pas de bile ! (1893)
“Un petit garçon mal élevé lui aurait dit qu’il voulait d’la peau, qu’il l’eût immédiatement envoyé chez un excellent mégissier pas cher.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“elle est devenue mégissière, et, jours et nuits, elle lave l’ordure des peaux écorchées, macère les toisons épargnées et les cuirs bruts.”






Monday, July 29, 2019

micmac


micmac nm
definition image
translation:
mishmash, confusion; intrigue, wheeling and dealing, shenanigans

also: mic-mac

etymology: possibly from Dutch muyte maken — stras a riot 

synonyms: confusion, désordre; complot, intrigue, manigance, tripotage

examples:

Richepin, La Chanson des gueux (1881)
“Quand j’ai sifflé litre ou cruche,
Ma cervelle est en mic-mac ;
Bourdonnant comme une ruche,
Mon sang fait tic-tac tic-tac.”
(sifflé — drunk)

Zola, Pot-Bouille (1882)
“C’est un micmac où personne ne comprend rien.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Il paraît que Burle ne lui donnait jamais que des acomptes ; un mic-mac épouvantable, un embrouillamini de chiffres où le diable ne pourrait se reconnaître,

Richepin, Truandailles (1890)
“Qui est dessus ? Qui est dessous ? Mic-mac ! Cris et gnons !”
(gnons — blows)

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“D’où un micmac de paperasses à défier un cochon d’y retrouver ses petits et l’immobilisation définitive d’une affaire devenue insoluble.”

Bloy, Histoires désobligeantes (1894)
la martyre fut désormais attentive à procurer, par tous les micmacs et tous les trucs, le déshonneur de son gendre et le déshonneur de sa fille.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“Un homme louche... un notaire guères catholique, que ce M. Rodeau... Ah! il y en a des mic-macs dans son étude…”
(guères — variant of guère, hardly)






Sunday, July 28, 2019

bayer


bayer v
definition image
translation:
 to gape, stare open-mouthed, especially in the expressions

bayer aux grues

bayer aux corneilles — stand gaping, daydream, stargaze

note:  bayer aux corneilles often means being astonished at what is an everyday occurrence 

note: bayer is linked with homophones spelled béer (gape) and bâiller (yawn), all derived from he same root,   The word bailler (normally, hand over, rent) is related to bail — rent, but is sometimes used orthographically (incorrectly?)  in the expression bailler aux corneilles

bayeur nm gawker


etymology: related to Italian sbadiglare — yawn

synonyms: badauder, bâiller, être bouche bée, rêvasser, rêver, s’étonner

examples:

Gautier, Honoré de Balzac (1859)
“on le voyait marcher à pas lents, le nez en l’air, les yeux en quête, suivant un côté de la rue puis examinant l’autre, bayant non pas aux corneilles, mais aux enseignes.”

Kock, La grande Ville (1867)
“vous comprenez bien qu’on ne veut pas avoir l’air de s’ennuyer, de ne savoir que faire de soi, de bayer aux corneilles toute la journée.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“je lui reproche d’être aussi casanier, il me répond qu’il y a toujours à s’occuper pour celui qui n’aime pas à bayer aux corneilles…”

Richepin, Le Pavé (1886)
“cinq ou six poëtes rôdeurs, amants surannés des paysages faubouriens ; cinq ou six baguenaudeurs, bayeurs aux grues, preneurs de mouches, carapatiers des quartiers inconnus.”
(preneurs de mouches  annoyed people; carapatiers  those who run away)

Pouvillon, Le Cheval bleu (1888)
“J’écoute d’une oreille tout en bayant aux grues, c’est-à-dire aux envolées de pigeons qui s’abattent à la pointe de l’île.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Mouginot (Jacques), vous me conjuguerez deux fois le verbe : « Je baye aux corneilles au lieu de m’appliquer !”

Huysmans, La Cathédrale (1898)
“Cet abbé Plomb, il a l’air d’un sacriste effaré ; il bâille à l’on ne sait quelles corneilles ; et il semble si mal à l’aise, si jean-jean, si gauche…”
(sacriste  sacristan ;  jean-jean  naive )






Saturday, July 27, 2019

inique


inique adj
definition image
translation:
unjust, unfair; iniquitous, unrighteous

iniquement adv unfairly, unequitably

etymology: from Latin iniquus — unequal

synonyms: inéquitable, injuste, partiel, tyrannique

examples:

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
“Dites à tous ces juges iniques, qui sont cause de cette révolte, que je les ferai tous pendre.”

Dumas, La Tulipe noire (1850)
“La populace en était à maudire des juges iniques dont l’arrêt laissait échapper sain et sauf un si abominable criminel que l’était ce scélérat de Corneille.”

Renan, La Vie de Jésus (1863)
“l’histoire de la Passion, répandue par des milliers d’images populaires, montra les aigles romaines sanctionnant le plus inique des supplices, des soldats l’exécutant, un préfet l’ordonnant.”

Champfleury, L’Hôtel des commissaires-priseurs (1867)
“Son rêve est d’être reçu au salon. Hélas ! un inique jury lui refuse pendant dix ans un sujet admirable : une énorme citrouille entamée, posée sur une chaise de cuisine, de grandeur naturelle !”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“le programme de l’École nouvelle me révoltait souvent comme inique et comme absurde. Son dédain pour Racine me semblait un blasphème !”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“il n'est pas une seule époque, dans le passé, où l'homme ne nous paraisse absurde, inique, féroce.”

Zola, Fécondité (1899)
“Dans les pays d’égalité politique et d’inégalité économique, le régime capitaliste, la richesse iniquement distribuée, exaspère et restreint à la fois la natalité.”





Friday, July 26, 2019

minium


minium nm
definition image
translation:
red lead. lead paint. lead oxide, minium

etymology: from Latin minium — cinnabar

synonyms: anticorrosion, antirouille, cinnabar, vermillion

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“Son nez était un peu trop fort, mais il s’harmoniait avec une bouche d’un rouge de minium.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Le rouge des lèvres se faisait remarquer par cette teinte de minium qui annonce une férocité contenu.”

Flaubert, Salammbô (1862)
“Leurs trompes, barbouillées de minium, se tenaient droites en l’air, pareilles à des serpents rouges.”
(trompes — [elephant] trunks)

Daudet, Port-Tarascon (1890)
“Un peu plus loin apparaissait une espèce de vieille baraque, aux fenêtres fermées de volets de fer, rouges, peints au minium, qui jetaient un reflet sanglant dans l’eau morte.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“Un jour, une petite femme, les cheveux outrageusement teints, les lèvres passées au minium, les joues émaillées, insolente comme une pintade et parfumée comme un bidet, me demanda après trente six questions:
- Avez-vous de la conduite?... Recevez-vous des amants?”

Leblanc, Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur (1907)
“la plaque avait les dimensions d’une carte à jouer, et les taches rouges, d’un rouge de minium rongé par places, étaient au nombre de sept, disposées comme les sept points d’un sept de cœur.”

Rosny, La Guerre du feu (1909)
“Gaw venait d’apparaître sur une bande de terre rouge, terre de minium qui semblait arrosée du sang de troupeaux innombrables.”






Thursday, July 25, 2019

bélier (arme)


bélier nm
definition image
translation:
battering ram

note: basic meaning is ram (male sheep)

etymology:from Bélin, name of a character/sheep in the Roman de renart (12th century)

synonyms: boutoir

examples:

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
[ce] “fut le premier coup de bélier appliqué sur les murs de la vieille Bastille, la première hostilité de la révolution.”

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“c’est Jérusalem en deuil avec ses remparts crevassés, qui attendent le bélier de Titus.”

Féval, Le Bossu (1857)
“Si tu ne te tais, toi, hibou, s'écria-t-il, nous nous servons de toi comme d'un bélier pour enfoncer la porte !”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Après les chassepots, les torpilles, après les torpilles, les béliers sous-marins.”
(chassepots —rifles ; torpilles — torpedos)

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“une fois fermée, cette porte pouvait défier le bélier, et presque braver le boulet.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Était-ce la délivrance ou la mort pour ce malheureux englouti vivant derrière ces épaisses murailles à l’épreuve des béliers et des canons ?”

Leblanc, Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur (1907)
“il est peu probable que Lupin se serve d’une automobile comme d’un bélier pour démolir votre château.”






Wednesday, July 24, 2019

millésime


millésime nm
definition image
translation:
year (number), vintage

note: especially, the year of issue engraved on a coin, medal, etc.

etymology: from Latin millesimus — same meaning, from mille — thousand

synonyms: année, cuvée, date

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
“Leurs millésimes étaient effacés et la figure de Bonaparte y grimaçait.”

Dumas, La Tulipe noire (1850)
“M. Van Baerle, le père, avait amassé dans le commerce des Indes trois à quatre cent mille florins que M. Van Baerle, le fils, avait trouvés tout neufs, en 1668, à la mort de ses bons et chers parents, bien que ces florins fussent frappés au millésime, les uns de 1640, les autres de 1610.”

Banville, Camées parisiennes (1873)
“ce n’est rien d’être beau si on ne l’est pas à la mode de son temps, et il fallait que cette pure médaille syracusaine portât le millésime : 1873 !”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Monsieur, nous avons d’abord l’embaumement historique pour souverains. Il est accompagné de procès-verbaux sur parchemin et de monnaies au millésime qui suivent le corps.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“il en faut naturellement deux [poinçons], l'un pour la face, l'autre pour le revers; le premier donne le profil du souverain, le second l'écusson, le millésime et l'énoncé de la valeur de la monnaie.”
(énoncé — statement)

Gill, Vingt Années de Paris (1883)
“Le 18 mars—inutile d'ajouter le millésime, on le connaît,—le 18 mars, au matin, comme j'étais encore couché (…), j'entendis ma porte s'ouvrir.”

Leblanc, 813 (1910)
“C’étaient des pièces françaises, toutes neuves, au millésime de l’année.”






Tuesday, July 23, 2019

par mégarde

par mégarde
definition image
translation:
inadvertently, accidentally, by accident

etymology: - (mis-) + garder — to watch, guard

synonyms: en erreur, par faute de prendre garde, par hasard, par inattention, par inadvertance

examples:

Hugo, Marion de Lorme (1831)
“On peut bien une fois être roi par mégarde !”

Méry, Les Nuits parisiennes (1855)
“L’ami inconnu que j’avais blessé au pied, par mégarde, et qui marchait appuyé sur mon bras, me conduisit vers ce tableau.”

Féval, Le Bossu (1857)
Par mégarde, il venait d'avancer un pion qui lui donnait partie gagnée.”

Meilhac et Halévy, La belle Hélène (1864)
“Si, par mégarde,
Il se hasarde
À rentrer chez lui tout à coup,
Il est le maître,
Mais c’est peut-être
Imprudent et de mauvais goût.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Puis il alla lui-même rouvrir la porte, que Schwân avait fermée par mégarde

Laferrière, Souvenirs d’un jeune premier (1876)
:En passant devant un tout petit guéridon, près de la cheminée, je vis, oublié là, comme par mégarde, un fin petit dessin original de Léon Noël.”

Feydeau, La Puce à l’oreille (1907)
“— Par la poste ?
 — Oui, un colis postal que j’ai ouvert, par mégarde, en inspectant son courrier.”











Monday, July 22, 2019

aux écoutes


aux écoutes
definition image
translation:
listening, listening in, eavesdropping; wiretap

être aux écoutes — have an ear to the ground

note: écoute nf means listening, wiretapping; not related in origin to écoute — a rope on a ship (sheet)

etymology: from Latin auscultare — to listen. not relayed to écoute —

synonyms: attentif, aux aguets, écoutant, en éveil

examples:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
[il] “se tournant vers son laquais, silencieux serviteur toujours aux écoutes pour obéir plus vite:”

Hugo, Les Misérables (1862)
“La police, aux écoutes, recueillait, non plus seulement dans les cabarets, mais dans la rue, des dialogues singuliers.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“sans affronter le danger de paraître trop savant, il se servit de ce qu’il avait appris aux écoutes et conquit du premier coup une position de confiance.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“César, aux écoutes derrière sa porte, avait tout entendu de cette manœuvre.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Epouvantés, ils demeurent aux écoutes.”

Mirbeau, Le Jardin des supplices (1899)
“Puis le chat, ayant aperçu un scarabée, s’allongea derrière une touffe d’herbe et, l’oreille aux écoutes, les prunelles ardentes, il se mit à suivre, dans l’air, le vol capricieux de l’insecte.”

Leblanc, Arsène Lupin Gentleman Cambrioleur (1907)
“Le baron ne riait pas. L’oreille aux écoutes, il interrogeait le silence avec une inquiétude croissante.”






Sunday, July 21, 2019

bonnet phrygien


bonnet phrygien nm
definition image
translation:
Phrygian cap, liberty cap

note: comical cap, originally worn by inhabitants of Asia Minor;  at the French Revolution, adopted as a symbol of liberty and republicanism

etymology: from Phrygia, an ancient province in Asia Minor

synonyms: bonnet rouge

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“il portait une casquette rouge, dont la forme conique et contournée affectait une réminiscence du bonnet phrygien.”

Souvestre, Souvenirs d’un Bas-Breton (1860)
“C’était une salle basse et enfumée, sur les volets de laquelle le pinceau du barbouilleur avait grossièrement dessiné une guillotine coiffée du bonnet phrygien.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“Son décime en métal blanc, portant d’un côté la tête de Louis XVI, de l’autre un faisceau, surmonté du bonnet phrygien, était arrondi aux arêtes et semblait avoir subi le poli de l’émeri.”
(décime — ten centime coin)

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Aux Invalides les statues des saints et des rois étaient coiffées du bonnet phrygien.”

Virmaître, Paris-Police (1886)
“surmonté d’un bonnet phrygien, avec la devise : Liberté, égalité, fraternité ; c’était un appel aux armes.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Matoussaint, en levant les bras, pour faire comme Danton, s’expose à renverser l’étagère où il y a de petits bibelots de foire : – un chat en chocolat et un bonnet phrygien en sucre rouge.”

Bloy, La Femme pauvre (1897)
“ces pères et ces mères faisant agenouiller leurs enfants devant le buste plâtreux d’une salope en bonnet phrygien qu’on trouvait partout.”







Monday, July 15, 2019

mou (viande)


mou nm
definition image
translation:
(meat) lungs, lights

etymology:from mou —soft from Latin mollis

synonyms:  poumon

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“elle s’arrêta un moment vers la tripière, qui lui donna du mou, probablement pour son chat.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Chaque maison ayant ses chiens et ses chats, il se mit à fabriquer de la bouillie pour les uns, de la pâtée pour les autres, en y joignant un petit commerce de mou de veau.”

Flaubert, Correspondance (1859)
“Le boucher lui apportera toutes les semaines pour 4 sols de mou : c’est la quantité qu’il faut.”

Kock, La grande Ville (1867)
“Je retrancherai un sou de mou à notre chat.”

Vallès, L’Insurgé (1886)
“Je n’ai pas donné à manger à mon chat… J’allais lui acheter du mou… on m’a pris avec les républicains.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Elle commence à avoir la chaude fadeur d'haleine des chats qui ont mangé trop de mou.”

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Une fois par semaine, ces maisons apprêtent du mou de veau aux pommes.”







Sunday, July 14, 2019

grapiller


grapiller v
definition image
translation:
to glean, harvest, pick, steal; scrimp, scrounge

etymology: from grappe — bunch (of grapes)

synonyms: butiner, chaparder. cueillir, recueillir, glaner, picorer, récolter, voler; économiser, faire un petit gain, gratter, liarder

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
[Il] “grapilla çà et là sur le fourneau quelque amulette de verroterie bonne à donner en guise de bijou à Isabeau la Thierrye,”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“les agiles mouvements d’un compositeur grappillant ses lettres dans les cent cinquante-deux cassetins de sa casse.”

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
“Dans l’espérance de le revoir, elle vola ses parents, grappillant un sou par-ci, un sou par-là.”

Herédia, Les Trophées (1893)
“Qu’on vienne, sous couleur d’y quérir un caïeu
D’ail, piller mes fruitiers et grappiller ma grappe.”
(caïeu — bulb)

Barrès, Les Déracinés (1897)
“Chaque jour, il doit payer à l’avance l’équipe des compositeurs... Et plus de capital ! rien que de rares affaires à grapiller çà et là.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“J’ai constaté que, ainsi que toutes les personnes de confiance, elle grappille de-ci, vole de-là, autant qu'elle peut... Elle a même des roueries qui m'étonnent…”

Theuriet.  Le Manuscrit du chanoine (1902)
“Elle grapilla quelques azeroles, y prit goût et se mit en devoir de dépouiller sans vergogne les branches les plus proches.”
(azeroles — azeroles, cherry-like fruits)








Saturday, July 13, 2019

partenaire


partenaire nm/nf
definition image
translation:
partner

etymology: from Latin partitio — division, sharing

synonyms: allié, associée, collaborator, compagnon, complice

examples:

Stendhal, Lucien Leuwen (1834; pub. 1894)
“un vrai cœur de femme a besoin de la sympathie d’un homme, comme nous d’un partenaire pour faire la conversation.”

Musset, Emmeline (1837)
“Gilbert restait alors sur sa chaise, perdu dans ses pensées, regardant sa belle partenaire sauter et sourire.”

Lemonnier, Les Charniers (1880)
“Colonel, vous vous méprenez, dit à deux reprises le chirurgien en repoussant du doigt une tour que son partenaire s’obstinait à avancer.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“J’étais allongé sur une natte, et tenais en main cinq cartes que venait de me servir mon amie Téria; en face de moi était étendue ma bizarre partenaire, la reine.”

Richepin, Le Pavé (1886)
“Reste à aller s’asseoir au fond de l’estaminet (…), en faisant une interminable partie de dames, suivie de quelques parties de dominos, avec les mêmes partenaires.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“elle créa à côté de Mlle Mars, dans une comédie intitulée La Demoiselle et la Dame, un personnage de jeune mariée, où elle ne parut pas inférieure à son admirable partenaire.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Moi qui n’ai jamais su tenir une carte de ma vie, je n’hésitai pas, pour me rapprocher de l’idole, à devenir le partenaire du terrible gabelou !”






Friday, July 12, 2019

bécasse


bécasse nf
definition image
translation:
woodcock;  (figuratively) silly goose

etymology: from bec — beak + -asse (pejorative suffix)

synonyms: bécasseau, bécane, échassier; bêta, bête, dinde, sotte

examples:

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Les canards ne m’intéressent plus qu’aux olives, — les pigeons, qu’à la crapaudine, — les poulets, qu’à la Marengo, — les bécasses, qu’en salmis, etc”
(à la crapaudine  planked and grilled; à la Marengo  sauce with mushrooms, tomatoes, and olives)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il lui montra l'art de reconnaître les vins, à brûler le punch, à faire des salmis de bécasses.”

Maupassant, Contes de la bécasse (1883)
“Or, à l'automne suivant, les bécasses passèrent en masse ; et, comme ma goutte me laissait un peu de répit, je me traînai jusqu'à la forêt. ”

Goncourt, Journal II (1887)
“les fricassées de poulets au beurre d’écrevisse, les salmis de bécasses, parfumés de baies de genièvre, tous ces fricots sublimes, que n’a jamais goûtés un Parisien.”

France, Pierre Nozière (1899)
“Elle recouvrait des marais peuplés de vanneaux, de bécasses, de canards et de sarcelles.”
(vanneaux — lapwings)

Zola, Fécondité (1899)
“il y eut des rougets grillés, un salmis de bécasses et des écrevisses,:
(rougets — red mullets ) 

Rosny, La Guerre du feu (1909)
“La pluie devenait plus rare ; des nuages maigres roulaient avec les grues, les oies et les bécasses.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net