Saturday, December 30, 2017

pouffer

pouffer v
definition image
translation:
to burst out, explode (especially in laughter)

etymology:  onomatopoeia

synonyms: éclater, esclaffer, rigoler, se tordre

examples:

Stendhal, Armance (1827)
“Ce mot de rival qu'il employa en se parlant à lui-même le fit pouffer de rire.

Flaubert, Correspondance (1859) 
“Le culte de la mère sera une des choses qui fera pouffer de rire les générations futures. 

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“César tourna vers la lorette, restée près de lui au seuil du boudoir, un visage si stupéfait que celle-ci se reprit à pouffer plus joyeusement encore.”

Feydeau, Tailleur pour dames (1886)
“Bassinet, venant entre eux. — Qu’est-ce qu’il y a donc ?
Moulineaux. — Rien !
Il lui pouffe de rire au nez.”

Adam (Paul) et Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886)
“Elle lui répondit aigrement, lui, sans se troubler, étendu sur sa chaise, la fixait de son monocle, impassible, lui servait des injures dont les deux jeunes filles pouffaient-derrière leurs éventails.”

Richepin, Truandailles (1890)
“La vieille ne répliqua rien, et pouffa de rire.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)

“Après cela, on me fit passer par des épreuves symboliques à faire pouffer de rire un spleenique.” 






Friday, December 29, 2017

traire

traire v
definition image
translation:
to milk

traite nf milking

etymology:  from Latin trahere — to pull

synonyms: tirer

examples:

Sand, Valentine (1832)
“Ma cousine, si bien faite pour traire les vaches et garder les moutons, s’appelle Athénaïs!”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Des villageoises, à califourchon sur un escabeau portatif, trayaient des vaches.”
(portatif — portable )

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Prise d'une sorte de délire, allait et venait, essayait de traire la chèvre, mangeait du gros pain, aspirait l'odeur du fumier.”

Barbey d’Aurevilly, Une Histoire sans nom (1882)
“Lasthénie aurait pu nommer par leur nom …  toutes les vachères qui allaient traire, le soir, dans les près en pente.” 

Maupassant, “L‘Aveu”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Dès qu'elles ont fini d'en traire une, elles la déplacent, lui donnant à pâturer un bout de verdure intacte.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Alors, nous irons cueillir des fleurs, traire du lait.”

Louÿs, Les Chansons de Bilitis (1894)

‘Elle se levait, allait à l’étable, menait boire les animaux et s’occupait de traire leur lait.”





Thursday, December 28, 2017

ponton

ponton nm
definition image
translation:
prison ship, prison hulk; pontoon

note: historically, a decommissioned naval vessel with most removed used as either a prison or as a bridge

etymology:  from Latin pons - bridge

synonyms: chaland

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Jeté à bord des pontons, comme tant d’autres, il était fatigué de respirer un air infect, et de crever de faim.”

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Une dernière bordée pour le raser comme un ponton, puis nous l’escaladerons comme une forteresse.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Hélas! la fatalité poursuivait Bourguignon, car le même jour, dénoncé, il fut arrêté et envoyé sur les pontons.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Femmes dans les cachots, enfants dans les pontons,
Bagnes, sénats, proscrits, cadavres, gémonies.”
(gémonies public ridicule)

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Aussi, qu’on juge de sa stupéfaction, lorsqu’au sortir de la montagne et sur la lisière des bois, il vit le tour de la ville rasé comme un ponton.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Vie plus effroyable que toutes les géhennes rêvées par les poètes, que toutes les galères, que tous les pontons.”

Zola, Paris (1898)

il eut des histoires charmantes sur ses diverses prisons. Il les connaissait toutes, et Sainte-Pélagie, et le Mont-Saint-Michel, et Belle-Ile-en-Mer, et Clairvaux, et les cachots transitoires, et les pontons empoisonnés.”




Wednesday, December 27, 2017

pousse

pousse nf
definition image
translation:
shoot, sprout, growth

etymology:  from pousser — to push from Latin pulsare — to strike, push hard

synonyms: bourgeon, bouteur, branche, brin, brout, croissance, rejet, rejeton, scion, tendron

examples:

Michelet, Histoire de France II (814 — 1189) (1833)
“En même temps le petit bétail, se multipliant sans nombre, s'établit dans la forêt, blessant les arbres, les arbrisseaux, les jeunes pousses, dévorant l'espérance.”

Renan, La Vie de Jésus (1863)
“Quand le figuier, disait-il, se couvre de jeunes pousses et de feuilles tendres, vous savez que l’été approche.”

Coppée, “Angelus”, Poèmes modernes (1869)
“Le jardin rajeunit, rempli de pousses vertes.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“La croisée ne s’ouvre pas sur une rue boueuse, mais sur un espace planté d’arbres tout couverts de pousses fraîches comme des petits haricots verts.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Il se confectionnait des salades avec des cœurs de chardons et de jeunes pousses d’orties.”


Maupassant, Notre Cœur (1890)
“Cette odeur de pousses naissantes, déjà perçue par Mariolle dans l'avenue des Champs-Élysées, l'enveloppait maintenant.”

Rodenbach, Bruges-la-morte (1892)

“Elle allait d'un pas allègre, dans le soleil clair, émue d'un cri d'oiseau, de l'odeur des jeunes pousses en ce faubourg déjà rustique.”




Tuesday, December 26, 2017

semis

semis nm
definition image
translation:
seedlings; seed bed; a scattering (such as of jewels); sowing, seeding

etymology:  from Latin seminare — to sow

synonyms: boisement, emblavure, ensemencement, plantation, semailles

examples:

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“J’étais tout oreilles quand il me parlait de ses semis, de ses pépinières.”

Baudelaire (tr. Poe),  Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall”, Histoires extraordinaires  (1858)
“Au-dessous de moi, dans l’Océan, se montrait un semis de points noirs qui devaient être indubitablement des îles.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Saladin regardait Petite-Reine comme un des mille et un semis qu’il mettait en terre au hasard pour les récoltes futures.”

Verne, Les Indes noires (1877)
“Dans les premières eaux du lac Lomond, apparurent d'abord de nombreuses petites îles ou îlots. C'était comme un semis.”


Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Les cultivateurs ne peuvent employer les graines de leur choix; chaque année on leur remet ce qui est nécessaire à leur semis.” 

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
“Une écharpe de batiste noire lui enveloppait les flancs et, nouée devant elle comme un pagne, laissait flotter, entre sa démarche, des franges noires où semblait courir un semis de brillants.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)

“Il y coupait le bois mort, arrosait, bêchait, sarclait, ratissait, faisait certains semis, cultivait des fleurs.”






Monday, December 25, 2017

semailles

semailles nf pl   
definition image
translation:
act of sowing, sowing season, sowing area

semaille nf act of sowing, that which is sowed


etymology:  from semer — to sow, scatter with collective suffix -aille

synonyms: épandage, emblavage, emblavure, ensemencement, sémaison, semis

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Nous n'aperçûmes que des bruyères guirlandées de bois, des friches à peines écrêtées , des semailles de blé noir.”
(friches — fallow land )

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“M. le président citait Cincinnatus à sa charrue, Dioclétien plantant ses choux, et les empereurs de la Chine inaugurant l’année par des semailles.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“– Alors les semailles ont été bien couvertes.
– Oui, monsieur Kobus. Tout pousse, la terre est déjà verte jusqu’au creux des sillons.”

Maupassant, Une Vie (1883)
“Les étoiles luisaient comme une semaille de feu dans le noir du ciel.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“Est-ce que cette fange allait continuer à couler et à couvrir de sa pestilence ce vieux monde où ne poussaient plus que des semailles d’iniquités et des moissons d’opprobres ?”
(opprobres — disgraces)

Zola, La Débâcle (1892)
“Voilà les grands labours qui viennent, ensuite ce seront les semailles.

Zola, Paris (1898)
“Et le soleil oblique baignait ainsi Paris entier d'un égal resplendissement, et c'était bien la moisson, après les semailles.”







Sunday, December 24, 2017

semence

semence nf
definition image
translation:
seed, grain; semen; offspring


note: offspring meaning as in English "the seed of Abraham"

etymology:  from Latin semen — seed

synonyms: germe, graine, sémination, sperme; descendance

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Il … promit d'avancer les sommes nécessaires aux défrichements, à l'achat des semences, des instruments aratoires, des bestiaux, et à la confection des chemins d'exploitation.”
(instruments aratoires — plows)

Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
Le laboureur semait; la semence levée, le lièvre, le lapin des garennes, venaient lever dîme et censive.”
(laboureur — ploughman; censive  feudal tax)

Renan, La Vie de Jésus (1863)
“Il sera comme le grain de sénevé, qui est la plus petite des semences.”
(sénevé — wild mustard)

Arène, Jean-des-Figues (1868)
“Outre mon père, qui était lourd, les couffins de sparterie et le bât, on le chargeait toujours de quelque chose encore, sac de semence ou tronc d’amandier.”
(couffins   straw baskets)

Rosny, Marc Fane (1888)
“La vie perdait tout contour, le monde des idées charrié languissamment, au hasard, comme des semences de seneçon dans une brise lente.”
(seneçon — groundsel, a weed )

Huysmans, Là-bas (1891)
“Un excellent homme appelé Psellus nous a révélé, dans un livre intitulé de operatione daemonum, qu’ils goûtaient, au commencement de leurs cérémonies, des deux excréments et qu’ils mêlaient de la semence humaine à leurs hosties.

France,  L’Orme du mail (1897)

[Il] “réduit la genèse biblique à l’organisation d’un canton de l’univers pour le séjour d’Adam et de sa semence.”







Saturday, December 23, 2017

boulette (bêtise)

boulette  nf
definition image
translation:
gaffe, blunder, mistake

faire/commettre une boulette  — make a blunder, gaffe

etymology:  possibly from English bull, as in bull-headed — obstinate, with influence from boulette — ball

synonyms: balourdise, bêtise, bévue, bourde, erreur, faute, gaffe, maladresse

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
“Comment vous, vieux juge consulaire, faites-vous de pareilles boulettes ?”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“A-t-il été commis une boulette au contraire, l'employé qui se fait petit n'hésite pas, si étranger qu'il y soit, à en assumer la responsabilité.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Ma fille, lui dit-elle, je viens de faire quelque affreuse boulette, de casser quelque carreau.”

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Ah ! quelle boulette nous avons commise !”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Toute sa vie, Sarah devait commettre les mêmes « boulettes ».”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Je ne puis négliger de signaler une autre grosse boulette qu’avait commise mon prédécesseur, M. Albert Gigot.”







Friday, December 22, 2017

boulette (balle)

boulette nf
definition image
translation:
dumpling, meatball, pellet, spitball

etymology:  diminutive of boule — ball from Latin bulla — bubble, spherical object


synonyms: balle, boule, croquette, globule, pillule

examples:

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
Le Saint-Mégrin jouait au bilboquet, ou lançait des boulettes avec une sarbacane.”
(bilboquet  cup-and-ball: sarbacane — pea-shooter)

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
“Vous me direz qu’on peut leur jeter des boulettes, mais il paraît qu’ils sont dressés à ne rien manger que de la main du concierge. atteindre.”

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“Ils devaient donner, dans une seule nuit, des boulettes à tous les chiens de garde de la ville et des faubourgs.”

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
“Il en arracha un peu de mie pour faire une boulette et la lança railleusement par le vasistas d’une fenêtre sur laquelle il s’appuyait.”

Mérimee,  Hb (1851)
“Il trouvait du temps perdu celui qu'on passe à manger, et souhaitait qu'en avalant une boulette le matin, on fût quitte de la faim pour toute la journée.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Ils roulaient des boulettes de mie de pain, revenaient sur les mêmes histoires, dans l’odeur de graillon, qu’ils ne sentaient plus.”

Daudet, L'Immortel (1888)

“Mais le maître, qui dévorait quand même, montrait une humeur croissante: le vin sentait le bouchon ... les boulettes de boeuf bouilli étaient brûlées.”




Thursday, December 21, 2017

arrimer

arrimer v
definition image
translation:
to stow, tie down, arrange (cargo)

arrimage nm stowage, docking

etymology:  from Middle English rimen — find place for,  related to modern English ream

synonyms: assujettir, attacher, caler, fixer, immobiliser, river

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“Ttous les noirs étaient dûment embarqués, arrimés, encaqués dans le faux pont de la Catherine, les nègres à bâbord et les négresses à tribord.”
(encaqués— packed ; faux pont  lower deck)

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
“Aussi ne peut-on se figurer combien, grâce à ce mode d’arrimage, il tient de ces choses dans un espace de quatre pieds carrés.”

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Ce bâtiment, comme le Pharaon, a été construit, gréé, arrimé sur les chantiers de la vieille Phocée, et appartient à un armateur de la ville.”

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
“Les ancres, les cordes, les vivres, les caisses à eau que l’on devait remplir à l’arrivée, tout fut arrimé sous les yeux de Fergusson.”


Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Comme tout bâtiment plutôt armé en marchandise qu’en guerre, il était exclusivement disposé pour l’arrimage.”

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Après l'installation de la machine à bord, commença l'arrimage des approvisionnements.”

Gaboriau, Le Dossier No. 113 (1867)

“C’est comme second qu’il aida à enlever un millier de nègres en deux fois, à les « arrimer », à les surveiller pendant une traversée de douze ou quinze cents lieues.”





Wednesday, December 20, 2017

brouet

brouet nm
definition image
translation:
broth

brouet noir, brouet spartiatebrouet lacédémonien— a hearty dish served proverbially to ancient Spartan soldiers before going into battle

etymology:   diminutive of Old French brou — bouillon, from  Celtic or Germanic origin 

synonyms: bouillie, bouillon, chaudeau, potage, ragoût, soupe 

examples:

Gautier, “Les Vendeurs du Temple” , La Comédie de la Mort (1838)
Lésine,
Les yeux caves, le teint plus pâle qu’un citron,
Tourne un maigre brouet au fond d’un grand chaudron.”
(chaudron —  cauldron)

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“On nous mit dans les mains du café plus épais que le brouet des Spartiates.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“Il lui fut impossible de passer de ces tables si bien servies au brouet lacédémonien d’un restaurant à quarante sous.”

Feuillet, La petite Comtesse (1857)
“J’ai chicané la meunière consternée au sujet de je ne sais quel brouet cruellement indigène qu'elle m'avait servi à déjeuner.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Il eût été cruel et absurde que les travailleurs, les hommes de talent demeurassent condamnés au brouet noir, pendant que les agioteurs s’enrichissaient en dix minutes.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“M. Jérôme Coignard, levant les yeux de dessus le brouet noir qui couvrait son assiette, regarda M. d’Astarac avec inquiétude.”

Rostand, Cyrano de Bergerac (1897)

Vous m’offrez du brouet quand j’espérais des crèmes !”





Tuesday, December 19, 2017

bouffette

bouffette nf
definition image
translation:
frilly bow, rosette, tuft (of hair, ribbon)

etymology:  from bouffer — to puff up

synonyms: coque, chou, ruban nœud

examples:

Kock,  Jean (1835)
“Bellequeue s'avance pour embrasser son filleul, mais celui-ci, qui n'est pas content d'avoir été réveillé, met ses petites mains dans les bouffettes bien poudrées de son parrain.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Un col d’homme rabattu, garni d’un point d’Alençon et noué d’une bouffette noire … s’étalait sur une robe de velours vert à manches crevées, relevées d’aiguillettes et de brandebourgs.”

Augier, La Contagion (1866)
“Quand je rencontre, emportés au grand trot de deux chevaux à bouffettes roses, un jeune homme et sa maîtresse, les jupes flottant sur les roues... il me passe parfois des éblouissements dans la cervelle !”

Flaubert, Correspondance (1867)
“N’oublie pas de m’envoyer très prochainement des bouffettes pour mes pantoufles.”

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Vieillards cérémonieux, arborant sur des lèvres sans dents un sourire folâtre, jeunes gens vêtus de cols cassés, de vestons courts, de pantalons larges, de souliers à bouffettes.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Elle rapportait des rubans de l’atelier, elle s’arrangeait des toilettes, des robes sales couvertes de nœuds et de bouffettes.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)

“Les diamants paraient la marchandise, comme le charcutier pare ses cochons de bouffettes, de rubans et de bouquets de  fleurs, le jour de Noël.”









Monday, December 18, 2017

lavoir

lavoir nm
definition image
translation:
wash house, laundry

etymology:  from laver — to wash

synonyms: blanchisserie, buanderie, évier

examples:

Quinet, Ahasvérus (1834)
“Lave, comme une femme à ton lavoir, une voile souillée, trouée par la tempête.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Il tire de l'eau au puits, comme Moïse pour les filles de Madian, chasse les pasteurs, mène les agneaux au lavoir, fend le bois, fait le feu, veille à la marmite.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Il y avait encore, contre le quai de Gèvres, un grand lavoir, avec ses charpentes verdies par l’eau.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Sur le carreau, au milieu, madame Bijard, les jupes encore trempées par l’eau du lavoir et collées à ses cuisses, les cheveux arrachés, saignante, râlait d’un souffle fort, avec des oh ! oh ! prolongés, à chaque coup de talon de Bijard. ”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Tantôt ils découvraient sous les chênes une fontaine alimentant un lavoir où des paysannes s’attardaient à tordre leur linge.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Lave-t-elle du linge au lavoir, je m’avance par derrière à pas de loup, pour lui enfoncer tout à coup mes deux mains dans le dos : elle rit aux éclats.”

Huysmans, En Route (1895)

“Il regardait une sente qui descendait en pente roide dans une grande rue où l’on apercevait le drapeau tricolore en zinc d’un lavoir.”





Sunday, December 17, 2017

évincer

évincer v
definition image
translation:
to oust, depose, remove ; exclude, evict, disinherit, 

etymology:  from Latin evincere — to defeat, conquer

synonyms: blackbouler, chasser, déposséder, dépouiller, détrôner, écarter, éliminer, éloigner, exclure, expulser, repousser, spolier, supplanter

examples:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
— Chassé!...Oh! non !
Expulsé, évincé, congédié, si vous aimez mieux.”

Sand, Elle et lui (1859)
“Elle me laisse là, dit-il, pêle-mêle avec ses amants évincés. Je n'ai pourtant pas droit à cet honneur.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Si elle allait ne pas venir ? si sa promesse n'était qu'une parole pour m'évincer ? Non ! non !”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“C’est sur ces malheureux qu'agissent les candidats évincés, les journalistes sans journaux, les avocats sans cause.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Il avait évincé les cocottes parce qu'il rêvait d'avoir, à ses soirées, les femmes du monde.”

Zola, Lourdes (1893)
“Des jésuites, des dominicains, des bénédictins, des capucins, des carmes ont fait des demandes ; toujours, les pères de la Grotte sont parvenus à les évincer.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894)

“Ce qu’il convient de noter ici, c’est qu’en se voyant évincé, Saouk était entré dans une violente colère.”




Saturday, December 16, 2017

fermage

fermage nm
definition image
translation:
land rent, farm rent, tenant farming

etymology:  from ferme — farm, from Latin firmus — solid, fixed, in the sense of a fixed rent

synonyms: affermage, arrérages, bail, location, loyer, métayage, redevance

examples:

Scribe, Le Mariage de raison (1833)
“Toi, pendant ce temps-là, va compter avec m le comte, et lui porter le prix de ses fermages ; car, afin que vous le sachiez, c' est aujourd' hui la toussaint.”
(toussaint — All Saint’s Day, November 1, traditional post-harvest due date for fermage )

Balzac, La Femme abbandonée (1834)
“Ses terres étaient bonnes et les fermages bien assures.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Je sais qu’il lui faisait passer une partie des fermages en Amérique, et qu’il plaçait l’autre chez un notaire de Paris.”

Champfleury, L’Hôtel des commissaires-priseurs (1867)
“Deux paysans étaient attablés dans le cabaret devant un pichet de cidre, causant de procès, de fermages et de récoltes.’
(pichet  small pitcher, jug)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Elle recevait trois fois la semaine et donnait de temps à autre un beau dîner. Mais le nombre des bougies était calculé d'avance, et elle attendait impatiemment ses fermages.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“Ne pourriez-vous pas me prêter cinq cents francs ? Je comptais sur mes fermages… Ils sont en retard.”

Zola, L’Argent (1891)

“Je vous dis que cela balaie d’un coup, non seulement les affaires individuelles, les sociétés d’actionnaires, les associations de capitaux privés, mais encore toutes les sources indirectes de rentes, tous les systèmes de crédit, prêts, loyers, fermages.”






Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net