Friday, September 22, 2017

s'ingénier

s'ingénier v
definition image
translation:
to strive, try to do something, do one’s best

etymology:  from Latin ingenium — intelligence, skill

synonyms: peiner, s’appliquer, s’efforcer, s’essayer, s’évertuer, tâcher, tenter

examples:

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
[il] “ne chassait plus seulement à la voix du maître, mais s'ingéniait à trouver des proies, et faute d'ennemis poursuivait les amis.”

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“J’étais forcé de m’ingénier de toutes manières pour combattre mille dangers.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Ceux qui ont des dettes s'ingéniaient à trouver un moyen pour ne pas les payer.”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Le docteur, voulant l’arracher à son vice, s’ingéniait à l’amuser de toutes façons, lui enseignant la débauche à bon marché, la façon d’accoster les femmes.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Dès lors, les deux femmes s’ingénièrent à laisser libre la comédienne.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“La pauvre vieille s’ingéniait à me plaire, se tourmentait l’esprit pour inventer quelque chose qui déridât mon front.”

France, Pierre Nozière (1899)

“Elle s'ingénia ensuite à lui trouver de l'ouvrage.”




Thursday, September 21, 2017

parti pris

parti pris nm
definition image
translation:
prejudice, bias;  firm stand, committed position

synonyms: idée préconçue, obstination, partialité, préjuge, prise de position 

also, parti-pris 

examples:

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“Quant à la reine-mère, elle se préoccupait du roi qui, pendant le souper, avait fait éclater une belle humeur qu’elle comprit être de commande et masquer un parti pris contre elle.”

Flaubert, Correspondance (1850)
“J’ai résisté, exprès, par parti pris, afin de garder la mélancolie de ce tableau et faire qu’il restât plus profondément en moi.”

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
“Les masures, ruines âgées de quelques semaines, qui semblaient avoir été bâties selon un parti pris de moquerie burlesque.”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Je demande mon beefsteak aux pommes, vous le criez au cresson ; je le veux pas cuit et vous l’exigez très cuit. C’est donc un parti pris de me chercher querelle ?”
(cresson — watercress)

Claretie, Le Train 17 (1877)
“La vérité est que cette nature étrange n’avait soif que du factice, et, dédaignant comme de parti-pris les réalités quotidiennes, se prenait de caprices fous pour toutes les chimères.”

Richepin, La Glu (1881)
“Elle sentait que l’impertinence et l’audace n’avaient plus rien à tenter en face de ce parti-pris tranquille.”

Zola, L’Œuvre (1886)

“Et ce fut de la stupeur, de l'indignation, lorsqu'une rumeur annonça un nouveau refus du jury. Le parti pris n'était plus niable, il s'agissait de l'étranglement systématique d'un artiste original.”


















Tuesday, September 19, 2017

au pas de course

au pas de course
definition image
translation:
at the double, on the double, walking fast, right away, promptly, instantly

note: by contrast with au pas — at a walk


prendre le pas de course — to run

synonyms: en courant, immédiatement, rapidement, sur le coup, tout de suite

examples:

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“A qui diable en veut-il, ce mécréant ! s’écria le vieillard en voyant Ruggieri se dirigeant au pas de course vers la place de l’Estape.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Les jeunes gens refoulés passent le pont d’Austerlitz avec le corbillard au pas de course et chargent la garde municipale.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Echalot revint, le prit dans ses bras, et disparut au pas de course.”

Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813 (1864)
“Même à travers champs, des régiments entiers arrivaient au pas de course.”

Maupassant, “Yvette”,  Yvette  (1884)
“La procession allait toujours, accélérant son allure, car les quatre porteurs avaient pris le pas de course.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Je rêve ce tumulte, les officiers arrivant au pas de course, les tambours battant, les sommations faites.”

Darien, Bas les cœurs !  (1889)

“Je prends le pas de course lorsque je traverse ce parterre.”





Monday, September 18, 2017

attiser

attiser v
definition image
translation:
to kindle, fan, poke (a fire); stir up (emotions)

etymology:  from tison —cinder from Latin titio, with the same meaning

synonyms: allumer, animer, embraser, enflammer, insuffler, ranimer, réchauffer

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
“Quand ils arrivèrent sur le sommet des rochers de Saint-Sulpice, Barbette attisa le feu des fagots.”

Balzac, Une double Famille  (1830)
“On pouvait apercevoir, à travers la fenêtre de la première pièce, une vieille femme assise sur une escabelle au coin d’une cheminée où elle attisait un réchaud.”

Coppée, “Le Justicier”, Poèmes divers (1869) 
“Et j’entends le joyeux crépitement des flames
Qu’attisé avec sa fourche énorme le démon.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“La jalousie seule est capable d'inspirer cette haine farouche et insatiable que ne désarment ni vos larmes ni votre résignation, cette haine que le temps attise au lieu de l'éteindre.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Le vent souffle, le froid sévit ; j’attise le feu, je ferme les rideaux.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
“Les verrières étalaient, autour de ce firmament, des astres mystiques, attisant les petites flammes vives d’une braise de pierreries.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“La pensée lui vint de faire du feu. Il l'attisa lentement sans se retourner.”






Saturday, September 16, 2017

asservir

asservir v
definition image
translation:
to subjugate, enslave

asservissement nm subjugation, enslavement

etymology:  from Latin adservire — to help

synonyms: assujettir, captiver, conquérir, contraindre, enchaîner, exploiter, mater, mettre sous le joug, museler, opprimer, soumettre, subjuguer

examples:

Scribe, La Chambre à coucher (1813)
“Ces fiers guerriers de l’Angleterre,
Devant nous je les ai vus fuir;
Et leur sang a rougi la terre
Qu’ils voulaient asservir.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“La vraie monarchie n’est qu’une constitution imaginée pour corrompre les mœurs des peuples et les asservir.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Un fait, malheureusement trop commun aujourd’hui, l’asservissement d’un canton, d’une petite ville, d’une sous-préfecture par une famille.”

Nerval, Aurélia (1855)
“Des esprits hostiles et tyranniques peuvent asservir les intelligences et se servir de leurs forces divisées dans un but de domination.”

Sand, Elle et lui (1859)
“Devait-elle donc tant de dévouement à un homme qu'elle n'avait jamais désiré asservir  ?”

Maupassant, Le Horla (1887)
“Un d'eux, un jour ou l'autre, traversant l'espace, n'apparaîtra-t-il pas sur notre terre pour la conquérir, comme les Normands jadis traversaient la mer pour asservir des peuples plus faibles ? ”

Bourget, Mensonges (1887)

“Elle l’aimait, à sa manière, en le trompant et en le torturant, mais surtout en l’asservissant.”




Friday, September 15, 2017

scierie

scierie nf
definition image
translation:
sawmill

etymology:  from Latin secare — to saw

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Enfin il s'est établi quatre nouvelles scieries de planches et de madriers."

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
Ils avaient déniché ensemble des éperviers et des chouettes, et depuis ils se voyaient presque toutes les semaines au moins une fois, à la scierie du Valtin.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Une scierie, qui débite dans un coin les poutres du chantier, grince."
(débite – cuts up)

Verne, L’Île mystérieuse (1874)
 “Cyrus Smith parvint à établir une scierie hydraulique qui débita plus rapidement les troncs d’arbres en planches et en madriers. ”

Zola, L’Assommoir (1876)
“C’était, entre une scierie mécanique et une manufacture de boutons, une bande de prairie restée verte, avec des plaques jaunes d’herbe grillée ; une chèvre, attachée à un piquet, tournait en bêlant,”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Une scierie mécanique coupe en lames minces les troncs odorants apportés des Antilles et de l'Amérique du Sud.”

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)

“Un camarade l'avait éborgné à l'école, une hache l'avait estropié à la scierie, une cuve l'avait ébouillanté à la raffinerie.”
(ébouillanté — scalded)




Thursday, September 14, 2017

entre-deux

entre-deux nm
definition image
translation:
gap, divide, interval, interim, space or time in-between, (clothing) insert; (furniture) table or dresser between two windows

note:  in sport, a dropped ball (soccer) or a jump ball (basketball)

synonyms: bande, broderie, enfourchure, intermédiaire, milieu

examples:

Balzac, Les Paysans (1855)
“Le plafond montrait trois poutres en saillie, mais peintes, et dont les entre-deux étaient plafonnés. “
(plafonné — leveled )


Hugo, Les Misérables (1862)
“Dans un entre-deux de fenêtres, un faucheur, attablé avec un propriétaire qui faisait prix pour un travail de prairie à faire au printemps, disait :
 – Il n’y a point de mal que l’herbe soit mouillée.”
(faucheur — mower)

Verne, Les Indes noires (1877)
“Le Sinclair côtoyait leurs rives escarpées, et, dans l'entre-deux des îles, se dessinaient, tantôt une vallée solitaire, tantôt une gorge sauvage, hérissée de rocs abrupts.”

Richepin, La Glu (1881)
“Elle se parait, se pomponnait, faisant bouffer les nœuds et les agréments de sa longue robe de chambre en satin lilas clair coupé d’entre-deux en dentelle.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“À l’entrée, dans l’entre-deux d’une double porte en toile verte, un homme distribuait des petits livres, des traités, des cantiques.”

Goncourt, Hokousaï (1896)
“Trois femmes de la société faisant collation auprès d'un arbre dans l'entre-deux des branches .”

Goncourt, Journal III (1897)

J”e m’en vais lire, au murmure de la fontaine de Médicis, dans le soleil d’un entre-deux de giboulées, un cruel article sur Banville.”








Wednesday, September 13, 2017

lanterner

lanterner v
definition image
translation:
to dawdle, dally, waste time, hang around

etymology:  from lanternes — in the sense, silly stories

synonyms: attendre, baguenauder, balader, différer, flâner, lambiner, musarder, tergiverser, traîner, traînailler

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
‘Nous sommes chassés, et par une frégate, je crois, il n’y a pas à lanterner…”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Allons, voyons, ne lanterne pas, va rejoindre Mimi.”


Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Les uns ajournent tant qu'ils peuvent, tergiversent, lanternent, pareils à ces dévotes qui renvoient leur gros péché à la fin de leur confession.”
(tergiversent  — procrastinate)

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Dagron comprit qu’il n’y avait pas à lanterner et, reprenant la plume, il compléta son écrit avec un remarquable empressement.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Tenez, je vais vous dire la chose de suite, moi, ne lanternons plus. Voulez-vous l’épouser, oui ou non ?”

Bourget, Mensonges (1887)
“Je l’ai toujours vu amoureux des pires drôlesses, qu’il prenait consciencieusement pour des anges, et qui le trompaient, qui le lanternaient !”

Huysmans, En Route (1895)

“Au lieu de me couper par des médicaments énergiques mes crises, il me lanterne, me recommande de me coucher de bonne heure, de ne pas attraper froid…”





Tuesday, September 12, 2017

délit

délit nm
definition image
translation:
(lesser) crime, misdemeanor, infraction, offense

etymology:  from Latin delinquere — to neglect one’s duty

synonyms: attentat, contravention, crime, forfait, infraction, méfait, veine

examples:

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Ils se trouvaient arrêtés sous la prévention de nouveaux crimes ou de nouveaux délits.”

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Remarquez, en passant, que la Convention avait rayé de la langue judiciaire le mot crime. Elle n’admettait que des délits contre la loi.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Les faits dont le sieur Maubreuil est accusé constituent un crime, et non pas un simple délit.”

Augier, La Contagion (1866)
“Il y a des délits de savoir-vivre inadmissible, des inélégances infranchissables.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
’On y relève beaucoup de délits, mais les crimes y sont rares.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Toute plainte formulée à Paris pour un crime ou pour un délit quelconque est dirigée sur la préfecture.”

Guyot, La Prostitution (1882)

“La surveillance des inspecteurs du service actif du dispensaire s’étendra sur tous les délits d’outrage public.”





Monday, September 11, 2017

babines

babines nf pl
definition image
translation:
chops (on a dog or other animal), lips

etymology:  onomatopoeic

synonyms: badigoinces, lèvres

examples:

Gautier, “Le Lion du Cirque” , La Comédie de la Mort (1838)
“Sur l’oreiller velu de tes pattes croisées
Pose ton mufle énorme, aux babines froncées ;”
(froncées — pleated)

Leconte de Lisle, Poèmes et Poésies (1855)
“Leurs dents blanches claquaient sous leurs rouges babines.”

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
“Du sang et du lait coulent de leurs babines.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Avec les mouvements lents et réguliers d'un chat qui se lèche les babines après avoir bu du lait.”


Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Le rictus de la gueule découvrait sous des babines bleuâtres des crocs d’ivoire.”
(crocs — canine teeth)

Daudet, Sapho (1884)
“Les vieilles babines qui grondaient en mangeant avec un ruminement de bête, ce coup d’œil inquisiteur dans son assiette.”
(ruminement — chewing)

Loti, Madame Chrysanthème (1887)

“On voit le profil du loup s'allonger, avec ses deux oreilles droites, son museau, ses babines, ses dents, sa langue qui sort.”




Sunday, September 10, 2017

à franc étrier

Doré
à franc étrier
definition image
translation:
at full speed

etymology: see étrier

synonyms: à bride abattue, vite

examples:

Stendhal, Le Rouge et le Noir (1830)
"En quelques minutes, Julien obtint une permission du colonel et partit de Strasbourg à franc étrier."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Et comment partirai-je, alors ?
-- À franc étrier.


Balzac, Modeste Mignon (1844)
"Il est neuf heures, dit Ernest à Butscha, je pars pour Paris à franc étrier, j’y puis être demain matin à dix heures."


Dumas, Vingt ans après (1845)
"Grimaud l'a rencontré entre Béthune et Arras, et est revenu à franc étrier pour me prévenir de sa présence. "

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“La comtesse Artoff a envoyé, c’est probable, un messager à Odessa ; le messager ira à franc étrier, sera dix jours en route, se reposera vingt-quatre heures et repartira.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Napoléon, se retournant brusquement, expédia une estafette à franc étrier à Paris pour y annoncer que la bataille était gagnée”

Maupassant, Une Vie (1883)
“Joseph Couillard partit à franc étrier pour prévenir le docteur.”












santal

santal nm
definition image
translation:
sandalwood

etymology:  from Arabic sandal , from Sanskrit candala, with the same meeting

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“Au fond se dressait un lit de bois de santal, magnifiquement incrusté de nacre et d’ivoire.”

Flaubert, Correspondance (1850)
“Nous marchions tranquillement dans les bazars, le nez en l’air, respirant l’odeur de santal qui circulait autour de nous.”

Gautier, Le Roman de la Momie (1858)
“A l’ouverture du cartonnage, une vague et délicieuse odeur d’aromates, de liqueur de cèdre, de poudre de santal, de myrrhe et de cinnamore.”
(cinnamore — variant of cinnamon)

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Il y avait    un coffret de bois de santal, garni de trois fermoirs d’acier.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
[elle] “reposait à cette heure fort tranquillement entre ses draps de toile de Hollande, bassinés au bois de santal et à la cannelle.”

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Voici la dentelle, reprit Mme Juzeur, en reparaissant avec une boîte de santal.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“Ses cheveux, parfumés au santal, étaient longs, droits, un peu rudes.”








Saturday, September 9, 2017

imbriqué

imbriqué adj
definition image
translation:
nested, layered, interlocked (like tiles on a roof)

etymology:  from Latin imbricatus — tiled

synonyms: amalgamé, chevauchant, coincé, enchevêtré, entremêlé, papelonné

examples:


Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
“Son corps, couvert de plumes imbriquées et peintes de différents émaux, enveloppait le sommet du crane.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“C’était ajusté, emboîté, imbriqué, rectiligne, symétrique, et funèbre.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Les hauts toits d’ardoises délicatement imbriquées et papelonnées traçaient sur le ciel clair des lignes agréablement correctes.”
(papelonnées   covered with scales)

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Souvent les étages supérieurs sont couverts de petites tuiles rondes de bois imbriquées et papelonnées comme des écailles de carpes.”
(papelonnées   covered with scales)

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Un araucaria surtout était étrange, avec ses grands bras réguliers, qui ressemblaient à une architecture de reptiles, entés les uns sur les autres, hérissant leurs feuilles imbriquées comme des écailles de serpents en colère.”
(entés  grafted)

Huysmans, À Rebours (1884)
“Une fois rapportée de chez le praticien qui la prit en pension, la bête fulgura …  avec des irradiations de pavois wisigoth aux squames imbriquées par un artiste d’un goût barbare.”
(fulgura — thundered; squames  scales)

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)

“Des chaloupes de pêche montraient, çà et là, leurs bordages imbriqués d’ignobles saumures et leurs coques de même couleur que le sol fangeux où elles s’embourbaient.”





Friday, September 8, 2017

barbon

Rembrandt
barbon nm
definition image
translation:
old fogy, greybeard

etymology:  from barbe — beard

synonyms: centenaire, géronte, grison, patriarche, pisse-froid, vieillard

examples:

Hugo, Odes et Ballades (1818–1829)
“Fille d'Autriche
Quand l'hymen lui donne un barbon 
Bon.”

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“On eût pris le noble seigneur pour un de ces époux barbons qui accompagnent leur jeune fiancée en veillant amoureusement sur elle.”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Nous sommes devenus, près de cette poupée,
Niais, toi comme un page, et moi comme un barbon.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Le jeune comte de Château-Mailly, devenu duc et immensément riche par la mort de son oncle, ce vieux barbon qui, sans nous, épousait l’ancienne parfumeuse.”

Gaboriau, Les Gens de bureau (1862)
“Dans tous les cas, époux imberbe ou barbon, le métier que vous faites est dangereux pour un mari.”

Richepin, La Glu (1881)
“— Il faut que jeunesse se passé. 
— Et vieillesse aussi, interrompit le chevalier. Car tu ne t’en prives guère, toi, bien que tu sois barbon.”

France, Les Opinions de Mr. Jerôme Cognard (1893)
“Oh! les innocents barbons qui, dans toutes les impuretés de Babylone, où les rideaux se soulèvent de toutes parts pour laisser voir l'oeil et le bras des prostituées.”














Thursday, September 7, 2017

délecter

se délecter v
definition image
translation:
to take delight in, revel in, bask in

délecter  v to delight. charm

etymology:  from Latin delectare — to attract

synonyms: charmer, déguster, égayer, flatter, goûter, jouir,  régaler, réjouir, savourer

examples:

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“Il se délectait en lui-même et saluait les gens d’un air attendri.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il voulait qu'elle se donnât, et non la prendre. L'assurance de son amour le délectait comme un avant-goût de la possession.”

Daudet, Numa Roumestan (1881) 
“Roumestan se délectait à toute cette belle humeur, à la vue de ces faces brunes, busquées, allumées de passion et d’ironie, de ces grands garçons aux airs farauds.”
(farauds — smug)

Richepin, La Glu (1881)
“Mais, le premier effroi passé, la Glu se délecta de cette course diabolique.”

Rosny, Marc Fane (1888)
“Il écoutait, il poussait des arguments, se délectait à voir l’esprit actif du neveu franchir les obstacles.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Moi, j’ai l’air de me délecter une fois de plus à ses récits.”

France, L’Étui de nacre (1892)
“Pendant quatre années je me délectai dans cette union fraternelle.”






Wednesday, September 6, 2017

fanfreluche

fanfreluche nf
definition image
translation:
trinket, embellishment, decoration 

etymology:  from Latin famfaluca — bubble

synonyms: affiquet, babiole, bagatelle, bricole, colifichet, falbala, feluche, frivolité, garniture, guipure, ornement

examples:

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
‘Je sens se décrocher de mon cœur toutes les pampilles amoureuses, toutes les fanfreluches de la passion, toutes les passementeries des désirs.”
(pampilles  little pendants)

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Elle aura de quoi s’acheter des fanfreluches et des perles aussi, là-bas !”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Quelle différence avec ces beaux ânes espagnols au poil luisant, au ventre rebondi, harnachés de fanfreluches et de grelots.”

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Une porte sous tenture venait de s’ouvrir livrant passage à une folle petite tête ébouriffée en blond, toute vaporeuse dans les dentelles et les fanfreluches d’un saut-du-lit princier.”
(saut-du-lit  bathrobe)

Zola, Pot-Bouille (1882)
“Il éprouvait comme une fringale de ses petites mains gantées, de ses petits pieds chaussés de bottines à hauts talons, de sa gorge délicate noyée de fanfreluches, même des dessous douteux, de la cuisine qu’il flairait sous ses toilettes trop riches.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“La réunion est brillante, tout enjolivée de fanfreluches et de dentelles, de passequilles et de pompons.”
(passequilles  sewn ornements)

Goncourt, Journal III (1897)

“Et le cou un peu décolleté, sans un bijou, sans une fanfreluche distrayant le regard.”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.