Friday, November 17, 2017

voire

voire adv
definition image
translation:
even, indeed, in fact, nay

etymology:  from Latin vera — true, just

synonyms: aussi, même, vrai, varient

example:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“— Tout seul, voire ! le beau chasseur ! Eh ! M. de Guiche ne sait-il pas que le sanglier revient sur le coup ?
— Voilà justement ce qui est arrivé, sire.”

Barbara, L’Assassinat de Pont-rouge (1855)
“Astreint à une vie sédentaire, voire à une sorte d’immobilité automatique, il avait gagné toutes les infirmités navrantes qui déparaient son extérieur imposant.”
(déparaient — spoiled)

Balzac, Les Paysans (1855)
“Il cultivait dans ses bâches les choses les plus tropicales, voire des ananas, des brugnons et des petits pois.”
(brugnons  nectarines)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Je serais bien homme à la manger sans citron ni épices.
Voire même sans sel, répondit le Tyran.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Donc, après enquêtes faites en Angleterre, en France, en Russie, en Prusse, en Espagne, en Italie, en Amérique, voire même en Turquie, l'hypothèse d'un Monitor sous-marin fut définitivement rejetée.”

Verlaine,  Mes Hôpitaux (1891)
“Quelques semaines, voire deux ou trois mois, ont leur cours normal de vie et jusque de plaisir... puis l'ombre de la dèche revient précédant de peu la chose.”

France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
“Je la paie d’un gobelet de vin et d’un fin morceau, lièvre, lapin, oie, voire géline ou chapon.”

(géline  poultry)




Thursday, November 16, 2017

croquant

Millet
croquant nm
definition image
translation:
(archaic) peasant

note: in modern usage, a crunchy pastry or biscuit

etymology:  in the peasant usage, there is no accepted etymology;  no relation to crunchy usage root

synonyms: manantmisérable, paysan, pedzouille, rustre


examples:

Balzac, L’Enfant maudit (1831)
“Je ne veux pas qu'un croquant puisse se vanter d'avoir vu la comtesse d'Hérouville !”

Hugo, Marion de Lorme (1831)
“Corneille est un croquant !”

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Les sbires voyaient qu’ils n’avaient pas affaire à un gentilhomme, et ils le traitaient en véritable croquant.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Quoi ! ce royal croquant, ce maraud couronné.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Il flétrit en termes énergiques la scandaleuse conduite de ce magistrat et blâma hautement ce croquant de peintre.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Il y avait un peu de tout dans cette réunion d’aimables croquants : des avocats, des fabricants d’appareils à gaz, des peintres, des zingueurs, des médecins, des fumistes.”
(zingeurs —  roofers)

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Je sors pour essayer de causer avec le factionnaire ; c’est justement un croquant, un Limousin pâteux.”

(pâteux  doughy)





Wednesday, November 15, 2017

éconduire

éconduire v
definition image
translation:
to turn away, send away, dismiss, usher out, give the boot to

etymology:  from é- + conduire from Latin conducere — lead together

synonyms: chasser, congédier, éloigner, envoyer, exclure, mettre à la porte, reconduire, renvoyer, repousser

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
‘Le sexagénaire n’était pas homme à se laisser si facilement éconduire.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Nous verrons ces trois loyaux amis éconduits poliment, quand le roi n'aura plus besoin d'eux.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Albert, le neveu qui n’héritait pas, passa trois mois à recevoir et à éconduire poliment des gens qui venaient se plaindre des lésineries de l’héritier.”

Renan, La Vie de Jésus (1863)
“Les païens et les gens peu initiés éprouvaient un sentiment de crainte, et cherchaient à l’éconduire de leur canton.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
Éconduit par la France, il était d'autant mieux disposé à écouter l'Espagne, à entrer dans le grand projet de bouleverser tout l'Occident.” 

Vallès, Le Bachelier (1886)
“J’ai offert mes services au prix le plus haut ou le plus vil, suivant qu’il semblait répondre au cadre dans lequel vivaient les gens à qui je m’adressais.
Mais on m’a toujours éconduit !”


Zola, Paris (1898)

“L’ancien professeur avait longtemps frappé à toutes les portes, éconduit pour ses opinions.”




Tuesday, November 14, 2017

éréthisme

éréthisme nm
definition image
translation:
(medical, archaic) erethism,  overexcitement, abnormal sensitivity or irritation,

etymology:  from Greek erethismos — irritation

synonyms: énervement, excitation, irritation, nervosité, surexcitation, tension

examples:

Goncourt, Germinie Lacerteux (1865)
“Chez elle, une sensitivité maladive, une sorte d’éréthisme cérébral, une disposition de tête à toujours travailler.”

Zola, Thérèse Raquin (1867)
“Laurent s’était trouvé tout d’un coup jeté en plein éréthisme nerveux.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Au prodigieux éréthisme de toutes ses facultés, un invincible anéantissement succédait.”

Guyot, La Prostitution (1882)
“Dès qu’on le prononce devant lui, immédiatement une partie de ses cellules cérébrales entre en éréthisme.”

Adam, Chair molle (1885)
“Mais, peu à peu, l’abus des plaisirs avait émoussé son éréthisme.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Il manquait d’appétit, n’était réellement tourmenté que par l’éréthisme de sa cervelle.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)

“C’est la confusion d’un éréthisme intellectuel : on voudrait posséder plusieurs cerveaux pour mieux et plus totalement jouir.”





Monday, November 13, 2017

débrouiller

débrouiller v
definition image
translation:
to untangle, unravel; arrange,  sort out, figure out

se débrouiller v to manage, handle, get by

débrouillard adj resourceful  crafty


etymology:  dé- + brouiller — to scramble, muddle, which comes from a Germanic root with the sense of smoke or vapor, such as English broth and French brouillard — fog

synonyms: clarifier, déchiffrer, démêler, dénouer, éclaircir, élucider, trier

example:

Hugo, Le Roi s’amuse (1832)
“Le diable à sa façon débrouillera la chose !”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Va ! je vais retrouver ma caboche, et débrouiller l'écheveau d'affaires que ton mari a mêlé.”

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“Enfin Dumont-d'Urville, en 1827, débrouilla tout le chaos géographique de cet archipel.”

Zola, La Curée (1872)
Débrouillez-vous, faites vos affaires vous-même.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Il y a des trappes sous les planchers, des antidotes, des déguisements - et tout se mêle, court et se débrouille, sans une minute pour la réflexion”

Zola, Nana (1881)
“Le premier acte venait d’être débrouillé, et l’on allait commencer le second.”

Maupassant, Bel-Ami (1885)

“C’est un malin, c’est un roublard, c’est un débrouillard qui saura se tirer d’affaire.”




Sunday, November 12, 2017

à la criée

à la criée 
definition image
translation:
at auction

criée nf auction-house, auction, public sale

etymology:  from crier — to cry out, yell from Latin quiritare — to shout

synonyms: enchère, vente

examples:

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Château et parc furent vendus à la criée et achetés par M. Doré, le propriétaire actuel.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Les trente arpents furent vendus à la criée, et rapportèrent trente-trois mille francs.”

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
“Là, du côté du pavillon aux fruits, et le dernier vers la rue Rambuteau, le banc de la criée est entouré de deux viviers circulaires, séparés en cases distinctes par des grilles de fonte.”


Barbey d’Aurevilly,  “À un diner d’athées”, Les Diaboliques (1874)
‘Il se tenait dans sa salle à manger, qui était fraîche, lisant les journaux ou quelques bouquins d’une ancienne bibliothèque de moines, achetés par lui à la criée.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“On a ouvert, en vertu de l'ordonnance de police du 3 mai et du 24 août 1849, une vente à la criée pour les viandes directement expédiées par les départements.”


Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Les fourriers apportèrent sur le pont deux sacs de toile, scellés de gros cachets en cire rouge, et marqués au nom de Sylvestre ; c’était pour vendre à la criée.”
(fourriers — quartermasters)

Goncourt, Journal II (1887)

“Vente des journaux en gros, le curieux spectacle de toute cette marmaille coassante, de ces petits stentors de la criée des journaux de Paris.”








Saturday, November 11, 2017

vendange

vendange nm
definition image
translation:
grape harvest. grape crop

vendanger v to harvest grapes

etymology:  from Latin vindemia, from vinum — wine + demere — remove

synonyms: moisson


examples:

Moreau, Œuvres (1838; pub. 1862)
“Ce qu’il me faut à moi, ce n’est pas seulement
Le vin de la vendange et le pain de froment.”

Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie (1852)
“à côté, c'est la vendange et la fabrication du vin ; deux hommes cueillent des raisins.”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“C’était le mois d'octobre, les vendanges se faisaient; le vin ne manquerait pas.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Dans ces pays-là il ne faut pas qu’on vendange mûr. Si l’on vendange mûr, le vin tourne au gras sitôt le printemps.”

Claretie, Les Victimes de Paris (1864)
“Eh bien ! dit Prosper, les lauriers d’amour sont coupés. La vendange est faite !”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Tout en obéissant à son père qui lui défendait de boire, elle s’était grisée ainsi qu’une fille en vendange.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)

“Ils y avaient passé leur lune de miel, en avaient chaque année vendangé les vignes et y avaient vu se succéder pacifiquement quarante printemps et autant d’hivers.”





Friday, November 10, 2017

mitron

mitron nm
definition image
translation:
baker’s apprentice, baker’s boy

etymology:  from the mitre, the pointed hat, he wears

synonyms: boulanger, fournier, gindre

examples:

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Il n’en serait pas ainsi si le boulanger, la boulangère et le petit mitron étaient à Paris. C’est sous ces sobriquets qu’on désigne le roi, la reine et le dauphin.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Le gamin notaire s'appelle sauteruisseau, le gamin cuisinier s'appelle marmitonle gamin boulanger s'appelle mitron.”

Daudet, “Les petits Patés”, Les Contes du lundi (1875)
“Ce matin-là, qui était un dimanche, le pâtissier Sureau, de la rue de Turenne, appela son mitron.”

Zola, La Joie de vivre (1884)
“Elle dansait sur ses pattes, comme un mitron pétrissant de la pâte.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Il y a là des frimousses de toutes sortes et des blouses de toutes couleurs. au milieu desquelles sont embrigadés de pâles enfants de troupe, et de roses petits mitrons, à la toque blanche.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Je regarde en même temps les mitrons tout blancs et le grand four tout rouge, – on enfourne avec de grandes pelles, et ça sent la croûte et la braise !

Zola, La Débâcle (1892)

“Une dame s’était arrêtée avec son mari, tandis qu’un mitron, qui portait une tourte dans le voisinage, sifflait un air de chasse.”




Thursday, November 9, 2017

déchaîner

déchaîner  v
definition image
translation:
to unleash, give rise to, unchain

se déchaîner v  to rage, let loose
déchaînement nm furie, rage, battering

etymology: dé- + chaîne

synonyms: animer, attiser, débrider, exciter, fomenter, galvaniser, inciter, libérer, provoquer, soulever

examples:

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“Bientôt le déchaînement du monde contre votre bonheur devint si général et si acharné.”

Stendhal,  Suora Scholastica (1839)
“Tout le monde paraît déchaîné contre elle.”

Michelet, Histoire de France VIII [1466 – 1483] (1844)
“Il semblait, par ce mot seul, prêt à déchaîner sur eux les vengeances de la populace, et déjà leur passer la corde au col.”

Balzac, Sur Catherine de Médicis (1846)
“La pluie se déchaînait par torrents quand nous nous levâmes de table.

Erckmann-Chatrian, Contes de la montagne  (1860)
“Toute la meute se déchaînait à la fois: les aboiements lourds des limiers, les glapissements rapides des spitz, les jappements criards des épagneuls.”


Verne, Le Chancellor (1875)
“En effet, vers trois heures du matin, au moment où l’ouragan se déchaîne plus violemment que jamais, le radeau, enlevé sur le dos d’une lame, s’est, pour ainsi dire, placé de champ.”
(placé de champ — placed on its side)

Chavette, La Chambre du crime (1875)
“Le sourd grondement du tonnerre, annonçaient la prochaine explosion d’un de ces violents orages d’été qui se déchaînent en trombes d’eau et de grêle.”








Wednesday, November 8, 2017

énergumène

énergumène nm/nf
definition image
translation:
maniac, crazy person, possessed person, fanatic, bizarre person

énergumène adj crazed, possessed

etymology:  fromGreek energoumenos — possessed by the devil

synonyms: agité, démoniaque, enragé, fanatique, forcené, furieux, possédé

examples:


Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Vingt-quatre musiciens, sous les ordres d’un Italien énergumène, faisaient rage de leurs violes, psaltérions, cistres, rebecs, violons, trompettes et tambours.”

Richepin, La Glu (1881)
“Vous comprenez qu’on ne parle pas ainsi à monsieur le comte, comme un furieux, un énergumène.”

Virmaître, Paris oublié  (1886)
“Vers 1869, Mathorel, Flourens, Vermorel … étaient les orateurs favoris de énergumènes qui commençaient à grouiller, émergeant des bas-fond politiques et cherchant à s'organiser.”

Alexis, L’Éducation amoureuse (1890)
“Et nos voisins, les morts du cimetière Saint-Vincent, ne se relevaient point, pour franchir la muraille moussue qui nous séparait et imposer silence à cet énergumène !”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“Le budget du matériel n’a pas eu pour but de parer aux extravagances d’un énergumène.”

Feydeau. Le Dindon (1896)
“Pontagnac. — Qu’est-ce que c’est que cet énergumène ?
Vatelin. — Rien, un Anglais de Marseille.”

Zola, Paris (1898)
“Ce Salvat qui errait d'atelier en atelier, en énergumène dont pas un patron ne voulait.”







Tuesday, November 7, 2017

trois-six

trois-six nm
definition image
translation:
a variety of strong eau-de-vie in the 19th century

etymology:  from the proportion of alcohol and water used in distillation

synonyms: eau-de-vie


examples:

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“On vous servirait là un verre de liqueur de la Martinique, signée de Mme Anfoux ou de Mme Goodman, aussi bien qu’une goutte d’absinthe. L’étiquette seule changera. Le trois-six restera le même à peu de chose près.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Ciel de Dieu ! s’écria la vieille femme d’une voix enrouée par l’abus du trois-six.”

Maupassant, “Le Père amable”, La petite Roque (1886)
“Malivoire, excité par le succès, reprit:- Pour les douleurs, y a rien de tel qu'e une cataplasme d'andouille! Ça tient chaud l' ventre, avec un verre de trois-six!…”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Tout liquide qui contient plus de 18 centièmes d'alcool, acquitte les droits imposés aux trois-six.”

Virmaître, Paris oublié (1886)
“Cette rue est pleine d'odeurs étranges ; on y respire un parfum de cannelle, de girofle, de mélasse, de plantes médicinales, de patchouli et de trois-six.
(girofle — clove; mélasse — molasses)

Huysmans, Un Dilemme  (1887)
“Le concierge le toisa, et d’une voix embrumée par le trois-six : Au quatrième, au fond du corridor, à droite, la troisième porte.”

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)

“Seul, le trois-six chatouillait encore son gosier durci.”




Monday, November 6, 2017

ophicléide

ophicléide nm
definition image
translation:
ophicleide, a 19th century brass instrument now replaced by the tuba and the baritone saxophone

alt. spelling ophicléïde

etymology:  invented as a patented name in  1821; from Greek aphis — serpent (a musical instrument) + kleis — key

synonyms: serpent, tuba

examples:

Karr, Geneviève (1838)
“Son fils voulait-il donc devenir vagabond, ou joueur d’ophicléide, comme François Martin, dont tout le monde se moquait ?”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“La grand’messe, qui fut chantée par les choristes de la paroisse et accompagnée par deux violons, une clarinette, un tambourin et un ophicléide du chef-lieu de canton.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“N’entend-on pas à Londres des parties de grosse caisse, de trombones et d'ophicléïde ajoutées par M. Costa aux partitions de Don Giovanni, de Figaro et du Barbier de Séville ?”
(partitions  musical scores)

Féval, L’Avaleur des sabres (1867)
Porte-voix, gongs, tam-tams, crécelles, tambours, trompettes, grosses caisses, ophicléides s’acharnent à produire un tapage infernal.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Une petite voix de tête, qui étonnait, venant de ce grand corps, autant que surprendraient des sons de flûte sortant des flancs d'un ophicléide.”

Flaubert, Un Coeur simple (1877)
“Bientôt on distingua le ronflement des ophicléides, les voix claires des enfants, la voix profonde des hommes.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)

“tous les instruments de fâcheux voisinage, tels que trompe de chasse, trombone, trompette, cornet à pistons, ophicléide, etc.”




Sunday, November 5, 2017

étole

étole nf
definition image
translation:
(priest’s) stole; shawl

note:  the Catholic stole is a band of cloth, decorated with crosses,  worn over the shoulder and reaching the ground

etymology:  from Latin stola — robe

synonyms: bande, écharpe


examples:

Veuillot, Les Français en Algérie (1846)
“Le prêtre quitte son surplis, ramasse et serre son étole, son livre, les huiles saintes, les espèces divines.”
(espèces divines — sanctified bread and wine )

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“J’ai vu de jeunes blessés couchés sous un arbre, et un aumônier en redingote et en étole, à genoux à leur chevet.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Tant qu'Aramis a fait l'homme de guerre, il y a eu espoir de le surmonter; depuis qu'il a doublé sa cuirasse d'une étole, nous sommes perdus.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“il rapportait constamment de vieux bouts de tapisseries, des lambeaux d’étoles, des faïences sans gueule ou sans fond, un tas de cochonneries et de loques bonnes à mettre au panier d’ordures.”

Zola, Le Capitaine Burle (1882)
“Il est dans une carriole, avec un gamin qui lui sert de clerc. Il descend devant la porte des Lacour, sort d’un journal son étole et son surplis.”


Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
Ce jour-là, la chapelle en fête, …  les officiants parés de leurs étoles brodées, de leurs aubes de dentelles, la grande baie s’ouvrant à travers la vapeur cérulée de l’encens sur des paradis mystiques.”
(aubes — albs)

Zola, Rome (1896)
“Sa Sainteté était revêtue des vêtements sacrés qu'elle avait mis dans la chapelle du Saint-Sacrement, l'amict, l'aube, l'étole, la chasuble blanche et la mitre blanche.”

(amict   amice, a priest’s garment worn over the shoulders)




Sunday, October 29, 2017

batifoler

batifoler v
definition image
translation:
to frolic about, romp about, lark; flirt

etymology:  uncertain

synonyms: baguenauder, cabrioler, flirter, folâtrer, folichonner, lutiner, marivauder, papillonner, perdre son temps, roucouler, s’amuser, s’ébattre

examples:

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Aujourd’hui des courses d’affaires, demain un dîner de famille, sans compter les malaises du talent et ceux du corps, et enfin les jours où l’on batifole avec une femme adorée.”

Flaubert, Correspondance (1868)
“J’aimerais fort à batifoler sur les rivages de la Méditerranée !”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Il décampait le matin, faisait de longues courses à travers champs, buvait du lait dans les fermes, batifolait avec les villageoises.”
(décampait — went out)

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“Ah ! Madame pouvait être tranquille ! Ce n’était pas lui qui songeait à batifoler.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Céline restait là, songeant à ces promenades où l’on batifole, à ces retours le long de la Seine où l’on se dévisage avec des airs alanguis.”

Maupassant,  “L’Ami Patience”. Toine (1886)
“Une autre dame couchée en un grand lit ravagé batifolait du pied avec un petit chien noyé dans les draps,”

Goncourt, Journal II (1887)
“Derrière la table, un troupier, au geste vainqueur, batifolant avec une cantinière du 93e.”









Saturday, October 28, 2017

escarbille

escarbille nf
definition image
translation:
bit of grit, piece of soot, coal dust


etymology:  from Latin carbunculus — little coal, related to escarboucle — carbuncle 

synonyms: brandon, cendre, charbon, étincelle, fraisil, poussière, tison

examples:

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“des usines auxquelles conduisent de noirs chemins, criblés d’escarbilles et de mâchefer.”
(mâchefer   clinker, charcoal )

Verne, Les Indes noires (1877)
“Le sol disparaissait encore sous la noire poussière du combustible minéral, mais on n'y voyait plus ni escarbilles, ni gailleteries, ni aucun fragment de houille.” 
(gailleteries   pieces of coal)

Claretie, Le Train 17 (1877)
“La Ville de Calais était remisée au dépôt après avoir été nettoyée de ce mélange de cendres, de coke calciné et d’escarbilles qui reste dans la boîte à fumée.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Salie de flaques d’eau teintée, de copeaux, d’escarbilles de charbon, plantée d’herbe sur ses bords, …”


Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“La moraine, comme une dune mobile de sable, de coquilles brisées, d’escarbilles, et, au bout, le glacier aux vagues bleu-vert.”

Zola, La Bête humaine (1890)
“Un chauffeur du dépôt venait de charger le foyer, des escarbilles rouges tombaient dessous, dans la fosse à piquer le feu.”

Allais, Vive la vie ! (1892)

[les]”braves gens la trouvaient mauvaise, et remplaçaient les sous par des projectiles moins rémunérateurs, tels que trognons de choux, escarbilles et autres résidus domestiques.”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.