Saturday, March 31, 2018

sécateur




sécateur nm
definition image
translation:
pruner; (pl) pruning shears, secateur (UK)


etymology:  from Latin secare — to cut

synonyms: cisaille, ciseau

examples:

Coppée, Les Humbles (1872)
“Le maître, en vieux chapeau de paille, en habit blanc,
Avec un sécateur qui lui sort de la poche.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Il avait un grand tablier avec une poche par devant, dans laquelle ballotaient un sécateur, son foulard et sa tabatière.”

Daudet, L’Évangéliste (1883)
“On le voyait, le sécateur à la main, courber sa longue taille sur ses rosiers.”

Adam, Chair molle (1885)
“L’homme était assis sur la tête d’un saule et, muni d’un sécateur, il abattait les branches.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Elle abattait des moissons de roses sur les rosiers géants, armée d’un sécateur.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Pourquoi cet engourdissement qui m’empêche d’agir, de sortir, qui me retient à coupailler stupidement, à nettoyer avec un sécateur les arbustes de mon jardin : cela quand le dehors est si grandement curieux.”
(coupailler  mangle, mutilate, cut poorly)

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“Je la vois toujours, coiffée du bonnet lorrain tuyauté et d’un tour de faux cheveux, se promenant au long de ses framboisiers, un sécateur à la main.”









Friday, March 30, 2018

songe-creux


songe-creux nm
definition image
translation:
daydreamer, dreamer, visionary; pipe-dream

synonyms: assembleur des nuées, halluciné, obsédé, rêveur, utopiste, visionnaire

examples:

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Il s'ennuyait d'ailleurs dans cette retraite, convenable à un songe-creux de mon espèce, rude séjour pour un homme occupé d'affaires.”

Hugo, Les Misérables (1862)
‘C’était une mécanique bonne à pas grand’chose, une espèce de joujou, une rêverie d’inventeur songe-creux.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Ils le jugeaient nul, songe-creux, incapable de mettre la main sur la France.”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“Elle en venait à trouver que Martial n’était qu’un rêveur, un de ces songe-creux qui semblent porter tout un monde entier dans le cerveau.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Ces songe-creux ne savent pas que, pour modifier les relations économiques qui font la sécurité des peuples, ce n'est pas trop de la science, de la sagesse, du dévouement d'hommes exceptionnellement instruits, réfléchis et sagaces.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Un patriote n’était pour lui qu’un chauvin, un démocrate qu’un songe-creux, un philosophe qu’un grimaud.”

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
[ils] “sont, pour la plupart, des gens doués du sens commun le plus terre à terre, le plus pratique, et fort dédaigneux de tous ces songe-creux qui, du fond de leur solitude préférée, les regardent fixement.”





Thursday, March 29, 2018

sur le pouce


(manger) sur le pouce
definition image
translation:
(eat) on the go, on the run


synonyms: à vitesse, hâtivement, rapidement 

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Un repas exquis doit être savouré à table, et non dépêché sur le pouce comme fait de sa provende un vilain.”
(provende  feed)

Erckmann-Chatrian,  L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Il m’arrivait aussi d’avoir une faim de loup et de manger un cuissot de chevreuil sur le pouce.”

Daudet, Le petit Chose  (1868)
“Il déjeuna sur le pouce, et sortit après.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Ces personnes demandent à coucher et un morceau sur le pouce.”

Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum (1883)
“Dépêche-moi cette tranche de jambon sur le pouce et buvons le coup de l'étrier, car les chevaux s'impatientent.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Il avait « croûté » un peu n’importe comment, des fois sur le pouce, des fois pas du tout.”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Le temps de manger un morceau sur le pouce, et je pris mon billet.”





Wednesday, March 28, 2018

bien aise


bien aise
definition image
translation:
pleased, delighted

synonyms: bienheureux, content, heureux, ravi

examples:

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Dom Claude fit décrire un quart de cercle à son fauteuil, et regarda Jehan fixement. 
- Je suis bien aise de vous voir. ”

Balzac, Père Goriot (1835)
“Ah ! c'est vous, monsieur de Rastignac, je suis bien aise de vous voir, dit-elle d'un air auquel savent obéir les gens d'esprit.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Quelle bêtise! quelle bêtise avec leur baraque de toile! Croient-ils que le préfet sera bien aise de dîner là-bas, sous une tente, comme un saltimbanque?”


Meilhac et Halévy, La belle Hélène (1864)
MÉNÉLAS, avec une satisfaction marquée, allant à Pâris.
 — Ainsi, vous êtes gentilhomme ? Vraiment j’en suis bien aise 

Cladel, Quelques sires (1885)
“On te l’avoue ici sans barguigner et je suis bien aise qu’elle m’accepte ; il y a longtemps que je la courtisais.”
(barguigner  haggle)

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Il était bien aise de cette occasion d'offrir à Mme de Marelle une loge au théâtre sans rien payer. ”

Maupassant, Pierre et Jean (1888)
“J’ai été bien aise, dit-il, de vous annoncer moi-même la chose.”





Tuesday, March 27, 2018

serpent à sonnettes




serpent à sonnettes nm
definition image
translation:
rattlesnake

synonyms: crotale

examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
“Les serpents à sonnette bruissaient de toutes parts.”

Vidocq,  Mémoires (1829)
“Il envoya au ministre Walpole quatre caisses de serpents à sonnettes.”

Quinet, Ahasvérus (1834)
“Emportez-le sur votre sommet, comme le vautour royal emporte dans ses serres le serpent à sonnettes qu’il trouve mort sur la plage.”

Balzac, César Birotteau (1837)
“Un habit vert mélangé de blanc, à collet bizarrement retroussé, qui donnaient au vieillard l'air d'un serpent à sonnettes.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“C’est là que je fis la rencontre de ce serpent à sonnettes qui se laissait enchanter par le son d'une flûte.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Il n'en aurait pas lu dix vers, qu'il la rejetterait loin de lui, comme ce pauvre M. Drake avait fait du serpent à sonnettes qui l'avait mordu à Rouen.”


Gautier, Ménagerie intime (1859)
“Elles deviennent alors plus dangereuses que la vipère trigonocéphale, l'aspic, le serpent à sonnettes et le cobra-capello.”
(vipère trigonocéphale — fer-de-lace, pit viper ;  aspic — asp; cobra-capello — hooded cobra)

Flaubert, Correspondance (1875)
“De temps à autre, mon compagnon, Georges Pouchet, dissèque devant moi un poisson ou un mollusque. Aujourd’hui il m’a fait l’autopsie d’un serpent à sonnettes.”


Monday, March 26, 2018

aisé (riche)


aisé adj
definition image
translation:
well  off, well-to-do

aisance nf wealth, affluence

synonyms: fortuné, huppé, nanti, prospère, riche

examples:

Sue, Les Mystères de Paris (1842)
“on doit avouer, ou plutôt on doit proclamer que ce vaste établissement est d'une haute utilité pour les classes pauvres ou peu aisées. Là elles achètent, à un rabais excessif, d'excellentes choses presque neuve.”

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“Les meubles étaient ceux des ménages d'ouvriers aisés : des chaises en noyer foncées de paille, une petite table à manger en noyer, une table à travailler”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“La bourgeoisie, les commerçants retirés, les avocats, les notaires, tout le petit monde aisé et ambitieux qui peuple la ville neuve, tâche de donner quelque vie à Plassans.”

Daudet, Le Nabab (1871)
“La Corse est un admirable pays, indolent et pauvre, mélangé de misères et de fiertés qui font conserver aux familles nobles ou bourgeoises une certaine apparence aisée au prix même des plus douloureuses privations.”

Gaboriau, La Corde au cou (1873)
“Le premier qui se présenta était le fils unique d'un fermier aisé du bourg de Bréchy, nommé Ribot.”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Privat d’Anglemont et Marc Trapadoux auraient pu également s’affranchir de toute inquiétude matérielle, appartenant l’un et l’autre à des familles aisées.”

Zola, Le Doxteur Pascal (1893) 

“Il avait eu la chance d’épouser une forte fille, Mélanie Vial, la fille unique d’un paysan aisé, dont il faisait valoir la terre.”




Saturday, March 24, 2018

aisé (fluide)


aisé adj
definition image
translation:
flowing, relaxed, natural (gestures, movement, clothing)

note: see also aisé (facile) — easy

etymology:  from Latin adjacens — nearby, adjacent

synonyms: coulant, dégagé, désinvolte, fluide, libre, souple, spontané

examples:

Balzac, Albertus Savarus (1843)
“En écoutant ce digne libraire, si aisé, si affable et si vert, Rodolphe crut à quelque mystification et resta dans le silence observateur de l'homme dupé.”
(vert — vigorous)

Gaboriau, Les Cotillions célèbres (1861)
“ Lui toujours si joyeux, si aisé, si familier, il avait été pris de marasme à la vue de tous ces grands d'Espagne, esclaves de la tradition et de l'étiquette”
(marasme — stagnation)

Daudet, Le Nabab (1871)
“ L'autre, gentilhomme de race, mondain, l'élégance même, aisé dans ses moindrs gestes fort rare.” d'ailleurs.

Maupassant, Une Vie (1883)
“D'un geste aisé elle releva la queue de son amazone.”

Zola, Germinal (1885)
“Le mineur acheva d’un geste. Son tour était arrivé, la cage avait reparu, de son mouvement aisé et sans fatigue.”

Mirbeau, Sebastian Roch (1890)
“Quant à lui, il se réjouissait de s’y sentir serré et d’y avoir pourtant les mouvements libres et aisés.”

Allais, L’Affaire Blaireau (1899)
“M. le baron de Hautpertuis se présenta et salua d'un style aisé mais sévère, ainsi que le comportaient les circonstances.”





Friday, March 23, 2018

aisé (facile)




aisé adj
definition image
translation:
easy, not difficult, simple

aisément adv easily

note: see also aisé (fluide) 


etymology:  from Latin adjacens — nearby, adjacent

synonyms: commode, facile, familier, sans peine, simple

examples:

Zola, Contes à Ninon (1864)

“Il était aisé de voir qu'ils souhaitaient en faire une belle demoiselle, avec de petites mains blanches, bonnes à nouer des rubans.”


Berlioz, Mémoires (1865)
“Ensuite les menées, les conspirations, les cabales de mes ennemis se donneraient là trop aisément carrière.”
(donner carrière  — give free rein)

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“Le Régent aisément aurait dominé ce garçon assez bonasse, mais il était mené par sa première maîtresse, la Mouchy.”


Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Il va courir, lui aussi, de sérieux dangers. Atteindre la côte n'est pas aisé.”

Aimard and d’Auriac,  La Caravane des Sombreros (1879)
“Il était aisé de voir que les Comanches ne redoutaient aucune attaque.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Leurs souhaits pouvaient être aisément exaucés.”

Daudet, Tartarin sur les Alpes (1885)
“Pour qui connaît l’exaltation tarasconnaise, il est aisé de se représenter l’affolement de la petite ville depuis la brusque disparition de Tartarin. ”


Thursday, March 22, 2018

sacristain


sacristain nm
definition image
translation:
sacristan

note: In the Roman Catholic church, a sacristan is in charge of  holy vessels, vestments, candles, decorations,  etc.  In parish churches a sacristan would be  a lay person, but in cathedrals a priest.


etymology:  from sacristie — sacristy of a church, where the sacred vessels and decorations are kept, from Latin sacer — holy

synonyms: bedeau, suisse

examples:

Balzac, Le Curé du village (1841)
“La croix et la bannière de l'église étaient tenues de chaque côté de l'estrade par deux sacristains en cheveux blancs. ”

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Il devait y faire, pour ainsi dire, tous les gros ouvrages, toutes les besognes de peu d’éclat et de peu de profit. Il priait sur les bières des pauvres et les conduisait au cimetière ; il servait même de sacristain à l’occasion.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
Le Vendéen chez lui est contrebandier, laboureur, soldat, pâtre, braconnier, franc-tireur, chevrier, sonneur de cloches, paysan, espion, assassin, sacristain, bête des bois.

Cladel, Quelques sires (1885)
“Nicol Humiau, le sacristain de Malburam, m’appliqua ses griffes sur les épaules et gémit à peu près ainsi : «  — C’est donc vrai, toi, que tu te maries avec une telle ? 

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
Entre gens d’église, depuis le sacristain le plus humble jusqu’au plus glorieux suisse, depuis le plus insignifiant vicaire jusqu’au doyen le plus inamovible, on ne s’abordait qu’avec une circonspection extrême.”
(inamovible  fixed)

Zola, Rome (1896)
“Un sacristain, debout à cette porte, effaré et ravi de la manifestation, le regarda un instant, hésita à l’arrêter”

France,  L’Orme du mail (1897)
Seul, devant un autel latéral, un vieux sacristain plantait des fleurs de papier dans des vases de porcelaine.”

Theuriet, Souvenirs des vertes saisons (1904)
“La mine craintive, la figure glabre, il tenait à la fois du sacristain et du précepteur de bonne maison. 







Wednesday, March 21, 2018

gâteux

gâteux adj
definition image
translation:
doddering, senile, childish

gâteux nm dotard, old fool

etymology:  from gâter — to spoil, waste

synonyms: âgé, diminué, gaga, ramolli, ramolli, sénile, simple d’ésprit

examples:

Zola, Pot-Bouille (1882)
’On découvrit seulement sept cent trente-quatre francs en pièces de dix sous, une cachette de vieillard gâteux.”

Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“Considérant qu’il est tout à fait inutile d’irriter les gâteux par des refus brusques quand, en ne leur accordant rien de ce qu’ils vous demandent, on peut se donner l’air de céder à leurs désirs.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Des plaisirs de césars, de radjahs et de sultans, se réveillent vite paralysés, épileptiques, ataxiques ou gâteux.”

Maupassant, “Un Soir”, La Main gauche (1889)
“Elle, la petite, qui semblait avoir quinze ans, s'était donnée, livrée à ce gros homme presque gâteux.”

Feydeau, Le Système Ribadier (1892)
“Il est un peu gâteux… mais enfin, tu sais, il est président ! tu vas me faire le plaisir d’aller le trouver…”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
‘Il est inouï de penser que sur trois expéditionnaires, l’un soit fou, le deuxième gâteux et le troisième à l’enterrement.”
(expéditionnaires —  forwarding agents)

Feydeau. Le Dindon (1896)
“quels sont ceux qui suivent dans la rue, les gâteux, les gigolos et les imbéciles ?”




Tuesday, March 20, 2018

ébaubir

ébaubir v
definition image
translation:
to astonish, surprise

s’ébaubir v  to be flabbergasted, amazed
ébaubissement nm amazement

etymology:  from Old French abaubir — to render speechless,  from Latin balbus — mute

synonyms: abasourdir, ahurir, ébahir, éberluer, étonner, interdire,  interloquer, stupéfier

examples:

Balzac, La Femme de trente ans (1842)
“Celui-ci resta pendant un moment tout ébaubi, perclus, sans savoir où il en était.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Sous ce hangar s'offrent à mes yeux ébaubis les premiers sauvages que j'aie vus de ma vie.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Ils s’enchantent, ébaubis par le luxe de ce salon auquel ils croient.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“Des Esseintes demeura ébaubi, puis il s’excusa, fit l’emplette d’un Baedeker et franchit la porte.”

Theuriet, Contes de la vie intime (1888)
“Les nouveaux venus, encore ébaubis de leur fatigant voyage, étaient allés tout bonnement s’asseoir sur deux chaises vides.”

Maupassant, La Main gauche (1889)
Mais Antoine, saisi soudain par la joie sans mélange de revoir ses vieux, se précipita, les bras ouverts, bécota la mère, bécota le père malgré l’effroi du bidet, puis se tournant vers sa compagne que les passants ébaubis considéraient en s’arrêtant, il s’expliqua.”

Allais, Deux et deux font cinq (1895)
“Bientôt les habitants de Moontown purent lire, à leur grand ébaubissement, cette phrase en lettres d’or :
Mens and Womens
Sana in Corpore Sano.”







Monday, March 19, 2018

drille


drille nm
definition image
translation:
friend, companion, guy;  (older usage) mercenary, soldier

joyeux drille — boon companion, life of the party

etymology: from driller — to run about; perhaps from Old High German drigil — (military) servant

synonyms: bon vivant, bout-en-train, compagnon, gaillard, loustic, luron, zig; fantassin, soldat, soudard

examples:

Champfleury, Chien-Caillou (1847)
“Brrr, la froide fille !
Disait un joyeux drille,
Sentant à son grabat
Claquer de maigres bras.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Ils sont très aimés du peuple, parce qu’ils sont bons drilles.”

Flaubert, Correspondance (1874)
“L’orchestre, les danseurs, les loteries, et jusqu'aux chevaux de bois, tout avait l'air de roupiller. Aucun "joyeux drille", pas même un pochard !”
(roupiller — sleep)

Huysmans, Marthe, histoire d’une fille (1877)
“Elle se divertit à contempler cette tablée de joyeux drilles qui braillent, fument, crie à tue-tête : « Le roi boit ! Le roi boit ! »”

Aimard and d’Auriac,  La Caravane des Sombreros (1879)
“Mais dans la vie ordinaire, c’était ce qu’on appelle vulgairement un bon drille, hâbleur, parleur et communicatif.”

France, Le Livre de mon ami (1885)
“Et au chemin passa
Trois cavaliers bons drilles
Et le premier des trois
Dit : « Je vois une fille. »”

Allais, Vive la vie ! (1892)
“Enchanté de me voir, le capitaine Lemballeur, pétard de Dieu ! me présenta à son lieutenant, un joyeux drille terriblement calembourgeois.”





Sunday, March 18, 2018

zig


zig nm
definition image
translation:
guy, bloke, chap

also zigue


etymology:  argot, may be related to gigue —jig

synonyms: camarade, compagnon, drille, homme, individu, quidam, type

examples:

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Hé ! camarade, lui dit Rocambole, es-tu bon zigue ? Je paie un canon…
(canon — tankard (of wine))

Maupassant, “L’Héritage”,  Miss Harriet (1884)
“Quand il fut parti, Cachelin demanda : « Hein ! quel bon zig, et quel sacripant ça doit faire ! Il parait qu’il enjôle toutes les femmes. »”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
“Et avec ça, pourtant, un bon zig qui ne croit à rien et roule tout le monde.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Polyte Chupin lui eût tendu la main comme à un ami, à un «camaro», à un «zig».”

Bonnetain, Charlot s’amuse (1883)
“Bon zig, disaient de lui les camarades ; brave homme, disaient les patrons.”

Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“Il est si bon zig qu’on peut bien lui pardonner ça, si ça l’amuse.”

Richepin, Truandailles (1890)
“C’était un malheureux paillasse, sorti de prison, où il avait tiré trois berges pour attentat à la pudeur. A part cela, le meilleur zig du monde, affirmait-il.”
(berges — years)





Saturday, March 17, 2018

thériaki


thériaki nm
definition image



translation:
opium user, hashish smoker

also spelled  tériaki

thériaque nf  opium-based medicine, opiate

etymology:  from a medieval medicine, from Greek theron — wild beast, as the medicine supposedly could help recover from bites by wild beasts

synonyms: fumeur d’opium, fumeur de haschisch, mangeur d’opium,  opiomane

examples:


Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“J’en suis venu à la morne somnolence du tériaki et du stylite sur sa colonne.”
(stylite — ascetic monk who lies on a tower)

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Le père Goriot avait le sourire fixe d’un thériaki en voyant, en écoutant cette jolie querelle.”

Balzac, Melmoth reconcilié (1835)
“Il était, en entraînant Claparon, comme un malade en proie à un accès de fièvre, ou comme un thériaki dans le moment d’exaltation que lui donne l’opium.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“il jouissait en lui-même à la façon des Hatchischins ou des Tériakis.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“« C’est peut-être un paroxysme salutaire », Canivet allait administrer de la thériaque.”

Gautier, Honoré de Balzac (1859)
“accroupi entre deux coussins du divan, comme un thériaki halluciné.”

Adam et Moréas, Les Demoiselles Goubert (1886)
“L’accort perruquier Léopold vante ses thériaques de beauté.”



Friday, March 16, 2018

tourte


tourte nf
definition image
translation:
pie, meat pie, savory pie, pot pie

tourte nf can also mean idiot, usually applied to women


etymology:  from Latin torta panis — twisted bread

synonyms: pâté, quiche, tourteau

examples:

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
“flanqué de quatre plats  … consistaient en deux canards aux olives ayant en vis-à-vis une assez grande tourte aux quenelles et une anguille à la tartare répondant à un fricandeau sur de la chicorée.”
(quenelles — fish dumplings ; fricandeau  veal pâté)

Verne,  Les Aventures du Capitaine Hatteras (1866)
“Et ces tourtes, ces minced-pies, où les ingrédiens de toutes sortes se trouvaient amalgamés pour ce jour si cher aux coeurs anglais ?” 

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Les servantes, toutes rouges et un peu lasses, avaient apporté les tourtes au fromagé et aux fruits avec de pleines panerées de prunes violettes.”
(panerées — basketfuls )

Zola, L’Assommoir (1879)
“Un pâtissier venait d’apporter une tourte, car la blanchisseuse n’avait pas la tête à s’occuper de cuisine.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“On avait dîné à la maison avec ma tante de Vourzac et mes oncles de Farreyrol ; on était en train de manger la tourte, quand tout à coup il a fait noir.”

Zola, La Débâcle (1892)
“Une dame s’était arrêtée avec son mari, tandis qu’un mitron, qui portait une tourte dans le voisinage, sifflait un air de chasse.”

France, Pierre Nozière (1899)
“Une jeune paysanne, attentivement surveillée par Mme Planchonnet, apportait des plats et des plats encore: tourtes, rôtis, pâtés, fricassées et d'énormes volailles.”





Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net