Monday, December 31, 2018

se camper


se camper v
definition image
translation:
to stand firm, plant yourself (in front of), stand square

camper v to  camp, set up camp, station

etymology: from old French champier — camp from Latin campus — field

synonyms: se dresser, s’établir, s’installer, se planter, rester firme

examples:

Soulié, Au Jour le jour (1844)
“M. le marquis Alexandre de Bellestar était un bel homme, à tête de cheval, très-bien campé sur des jambes musculeuses.”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Vêtu d’un habit bleu barbeau, à boutons brillants, il se campait très fièrement en chaire.”

Talmeyr, Les Gens pourris (1886)
“Il riait encore plus fort un instant après, en regardant avec un peu d’attention le bonhomme campé devant lui.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“On avait même remarqué que sa calotte de velours noir qu’il se campait maintenant sur l’oreille était singulièrement tirebouchonnée et menaçante.”

Daudet,  L’Immortel (1888)
“Les autres académiciens semblaient jeunes, ils se campaient, bombaient leurs torses sous des regards extasiés de femmes les brûlant à travers les voiles noirs.”

Rachilde, Monsieur Vénus (1889)
“La fille retroussa ses manches, et, quittant le fauteuil, vint se camper devant Raoule.”

Loti, Ramuntcho (1897)
“Elle vit Dolorès qui, près de rentrer chez elle, se retournait et se campait sur sa porte pour la regarder passer.”





Sunday, December 30, 2018

gaillard (coquin)


gaillard nm
gaillarde nf
definition image
translation:
hustler, swindler, scammer;  buddy, pal

halliard adj  robust, saucy, lusty

note: see also gaillard (navire)

etymology: uncertain, may be related to Gaulish gallu— strong or French gai — gay

synonyms: compagnon, coquin, costaud,  drôle, drille, folâtre, hardi, lapin, lascar, libertin, loustic, luron, roger-bontemps, titi, zig

examples:

Gautier, Partie carrée (1848)
“Mais le digne capitaine Peppercul n'était pas un gaillard à péricliter pour une mesure de spiritueux,”
(spiritueux    alcoholic spirits)

Hugo, Les Misérables (1862)
“Je suis curieux de voir la péronnelle, se dit-il ; si j’en crois Lambois, ce serait une appétissante gaillarde,”

Daudet. Le petit Chose  (1868)
“Un grand beau gaillard à moustaches blondes dégustait un verre d'eau-de-vie aux côtés d'une petite femme maigre, souffreteuse, jaune comme un coing et emmitouflée jusqu'aux oreilles dans un châle fané.”

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
“Ce fut un fort gaillard, qui ne rappela en rien les maigreurs de Gervaise.”

France, Le Chat maigre (1879)
“D’ailleurs, il y avait maintenant dans l’atelier de Labanne un rude travailleur, un gaillard musclé et râblé.”

Zola, La Terre (1887)
“Un grand gaillard entra, dans toute la force musculeuse de ses quarante ans, les cheveux bouclés, la barbe en pointe, longue et inculte.”

Leblanc, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (1908)
“D’autres gens s’avançaient dans la même direction, notamment deux grands gaillards en chapeau rond sur le trottoir de gauche.?










Saturday, December 29, 2018

contrefaçon


contrefaçon nm
definition image
translation:
counterfeiting, counterfeit, fake, copy

etymology:  contre + façon — making, style

synonyms: altération, contrefaction, copie, décalquage, faux, fraude, imitation, postiche,  plagiat

examples:

Balzac, Béatrix (1839)
“Les plus grands efforts de l’art sont toujours une timide contrefaçon des effets de la nature.”

Gautier, Partie carrée (1848)
“La silhouette de la tour de Londres et le dôme gigantesque de Saint-Paul, contrefaçon britannique de Saint-Pierre de Rome.”

Baudelaire (tr. Poe), “De l'assassinat dans la rue Morgue”,  Histoires extraordinaures  (1858)
“La noire divinité ne pouvait pas toujours demeurer avec nous ; mais nous en faisions la contrefaçon.”

Hugo, Les Misérables (1862)
:Les contrefaçons du passé prennent de faux noms et s’appellent volontiers l’avenir.”

Hugo, F.-V. (tr. Shakespeare), Macbeth (1866)
“Secouez sur le duvet ce sommeil, contrefaçon de la mort, — et regardez la mort elle-même…”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Les expositions universelles, en constatant la supériorité de notre fabrication, ont donné à la contrefaçon une impulsion que les marchands étrangers ne songent guère à modérer, car elle leur procure d'énormes bénéfices.”

Feydeau, Les Monologues (1882)
Contrefaçon de l’hyménée.”
(hyménée — wedding celebration)





Friday, December 28, 2018

garrot (cheval)


garrot nm
definition image
translation:
withers (highest part of a horse’s or cow’s back)

note: also can be a garrote, instrument of torture (see garrotter), or a medical tourniquet

etymology: from Old Occitan gar — leg  + -ot   (diminutive)


examples:

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Margot [cheval] portait tout ce qui avait pu tenir sur son dos, sur sa croupe, sur son cou et sur son garrot.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Sur son garrot, à la pression d’un collier dont la bourre avait disparu, s’avivaient des écorchures saigneuses.”

Féval, La Rue de Jérusalem (1868)
“Sa cravache effleura le garrot de son joli cheval qui se mit à descendre au pas la pente escarpée.”

Verne, Aventures de trois russes et trois anglais dans l’Afrique australe  (1872)
“Les grues bleues et à col blanc, des flamants rouges qui se promenaient comme une flamme sous les taillis clair-semés, des hérons, des courlis, des bécassines, des « kalas » souvent perchés sur le garrot des buffles.”

Coppée, Olivier, dans Le Cahier rouge (1874)
“Gare ! les vieux chevaux ont senti l’écurie ;
Les boucles des harnais sautent sur le garrot,
Et l’on claque du fouet, et l’on entre.”

Daudet, Port-Tarascon (1890)
“De l’eau jusqu’au jarret, puis jusqu’au garrot, elle avançait, avançait toujours.”



Darien, Biribi, discipline militaire (1890)
“C’est là qu’on amène les petits bœufs secs et trapus, les biques aux longs poils noirs, les bourriques aux petites jambes nerveuses, au garrot ensanglanté, à l’échine meurtrie.”







Thursday, December 27, 2018

camée


camée nf
definition image
translation:
cameo

etymology: from Italian cameo, of the same meaning, related to camaïeu — color study, coloration

synonyms: broche, ornement

examples:

Bernard, Le Nœud Gordien (1838)
“Dans cette idiome symbolique et hiéroglyphique, chaque pierre a son sens, chaque camée sa signification.”

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“La chemise était ornée d’une épingle à camée blanc et bleu.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Les médaillons étaient des camées antiques de la plus grande valeur.”

Gautier, Loin de Paris (1865)
“Ses traits, d’une finesse extrême et d’une régularité parfaite, avaient la fraîcheur d’arêtes, la netteté de burin d’un camée sorti d’hier des mains de l’artiste.”

Flaubert, Correspondance (1867)
“Elle porte une broche camée et un bracelet de cheveux, deux horreurs !”


Sully Prudhomme,  Poésies 1872-1878 (1878)
“À son oreille close, aux rougeurs de camée,
Le feu de mon soupir dirait seul mes transports.”

Huysmans, En Ménage (1881)
Elle était mieux mise qu’autrefois pourtant, vêtue tout de noir, avec un médaillon à camée (…)  et des boucles d’oreilles et des porte-bonheur qu’il ne se rappelait pas lui avoir jamais vu porter, de son temps.”
(porte-bonheur — good luck charm)








Wednesday, December 26, 2018

couac


couac nm
definition image
translation:
bum note, false note; faux pas, misspeaking, social blunder

etymology: onomatopoeia

synonyms: fausse note; faux pas, maladresse

examples:

Balzac, La Cousine Bette (1846)
“mon directeur est soûl comme un cornet à pistons, il en est aux couacs !”

Delvau, Au Bord de la Bièvre (1854)
“Les oiseaux chantaient leurs petites chansons charmantes, — sans faire de couacs.”

Erckmann-Chatrian, “Le Requième du  courbeau” (1856)
‘Voilà Hans qui s'abat tout à coup sur notre fenêtre en poussant un couac épouvantable.”

Pontmartin, Les Jeudis de Madame Charbonneau (1862)
“Le ténor, en s’efforçant de lancer un ut de poitrine, avait fait un couac formidable.”

Rimbaud, “À la musique”, Poésies (1870-1872)
“Des rentiers à lorgnons soulignent tous les couacs.”

Mirbeau, L’Abbé Jules (1888)
“d’étranges et cacophoniques roulades d’instruments de cuivre qui tombaient sur la ville, en averses de fausses notes et de couacs,.”

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“Des fanfares de cor et, plus horribles, les couacs des clairons des bataillons scolaires nous souhaitent la bienvenue.”







Tuesday, December 25, 2018

haut de forme (chaoeau)


(chapeau) haut de forme 
definition image
translation:
top hat, high hat

note: in fashion from the 1830s onwardl also haut-de-formechapeau de forme haute

synonyms: bolivar, chapeau claque, gibus

examples:

Talmeyr, Les Gens pourris (1886)
“ton chapeau haut de forme, déjà présidentiel, et ton grand macfarlan, dont tes gestes faisaient voler les ailes !”
(macfarlan  Inverness cape (a type of overcoat))

Darien, Bas les cœurs !  (1889)
l’habit noir dont il est revêtu, sa cravate blanche et le chapeau haut-de-forme qu’il a posé sur la table.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“il est habillé à neuf de pied en cap : redingote et pantalon noirs, pardessus gris foncé et chapeau haut de forme, entouré d’un large crêpe.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Le chapeau, haut de forme, avait été écrasé par des plafonds bas.”

Feydeau, Champignol malgré lui (1892)
“Ils sont tous en tenue, sauf Badin, toujours en civil, avec son chapeau haut-de-forme.”

Verlaine, Confessions (1895)
“D’ailleurs qu’avais-je à gâter qu’un haut-de-forme enfoncé jusqu’aux Oreilles.”


Leblanc, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (1908)
“Tout à coup, l’un d’eux tira de sa poche une cigarette et aborda un monsieur en redingote et en chapeau haut de forme.“





Monday, December 24, 2018

melon (chepeau)


melon  nm
definition image
translation:
bowler hat (UK), derby hat (US)

note: created in 1849 in London, it spread widely to the continent into the 29th century

etymology: from its shape like the fruit

synonyms: chapeau melon, feutre

examples:

Daudet, Le Nabab  (1871)
“C’est Bompain qui les menait aux Champs-Élysées, parés de vestons anglais, de melons à la dernière mode – à sept ans !”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“Il s’était habillé très convenablement, s’était coiffé de son chapeau des dimanches, un petit melon couleur d’amadou.”

Richepin, La Glu (1881)
“le buste boudiné dans sa jaquette des dimanches, devenue trop étroite. Sous un chapeau melon, à la mode de la ville.”
( boudiné — bulging )

Feydeau, Champignol malgré lui (1892)
“Lafauchette, très poli, tenue d’homme du monde, chapeau melon, très élégant, sortant d’un pas hors du rang et saluant. — Me voici ?”

Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)
“au moment où, armé d’une façon de brosse à dents, il tentait d’arracher aux ailes d’un melon de feutre une tache récalcitrante.”

Bazin, Donatienne (1903)
“un homme vêtu en ouvrier, d’un complet mal ajusté en gros drap foncé à côtes, coiffé d’un melon râpé.”

Leblanc, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (1908)
“Sur la plate-forme, deux grands gaillards à chapeau melon devisaient.”






Sunday, December 23, 2018

baudet





baudet nm
definition image
translation:
donkey, ass, jackass

etymology:  from Old French  bold — hardy, lively + -et (diminutive)

synonyms:  âne, ânon, bardot, bourricot, bourrique, bourriquet, grison

examples:

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Mère ! mère ! nous avons tué un sanglier gros comme un baudet.”

Hugo, La Légende des siècles, 2e série (1859)
“Le baudet qui, rentrant le soir, surchargé, las, 
Mourant, sentant saigner ses pauvres sabots plats,
Fait quelques pas de plus, s'écarte et se dérange
Pour ne pas écraser un crapaud dans la fange.”

About, L’homme à l’oreille cassée (1862)
“Le lendemain matin, Fougas, chargé de bonbons comme un baudet de farine, se présenta chez M. Langevin.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Joulou était un animal hors de prix, un baudet de quinze mille francs, au bas mot !”

Maupassant, “L’Âne”, Miss Harriet (1884)
“Le baudet eut fini de pousser sa plainte lamentable, comme un appel de secours, un dernier cri d’impuissance.”

Cladel, Quelques sires (1885)
“Fils d’une ânesse et d’un cheval, et non pas d’un baudet et d’une jument, ce mulet, un peu ramassé, trop court, et les membres renflés, forgeait en marchant.”
(forgeait  — clicking his shoes)

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Adèle assujettit à la croupe du baudet le panier aux provisions.”

Saturday, December 22, 2018

caillot


caillot nm
definition image
translation:
clot (blood or other liquid)

etymology: from cailler — clot (as in lait caillé), from Latin coagulare — to coagulate

synonyms: coagulum, grumeau

examples:

Guizot (tr. Shakespeare), Hamlet (1821)
“Rôti dans son courroux et dans ces flammes, et ainsi bardé de caillots coagulés, avec des yeux semblables à des escarboucles.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Des cheveux et quelques caillots de sang qu'on découvrit sur une énorme poulie, donnèrent, à ce que l'on crut, le mot de l'énigme.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“Les yeux bien fendus scintillaient bizarrement, et la bouche, d’un rouge cru, ressortait sur ce teint blanc comme un caillot de sang tombé dans du lait.”

Maupassant, “Une Vendetta”, Contes du jour et de la nuit (1885)
“Des caillots de sang s'étaient figés dans la barbe et dans les cheveux.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Alors il nous dit avoir vomi, une nuit, sans souffrance, un gros caillot de sang.”

Schwob, Cœur double (1891)
“Jj’apparus stupidement à la portière, avec ma figure barrée de caillots de sang.”

Zola, Lourdes (1893)
“Il y avait au bord, à gauche, un caillot rouge, comme si un abcès avait crevé à cette place.”






Friday, December 21, 2018

brusquer


brusquer v
definition image
translation:
to rush, hurry (someone or something), push around, mistreat

etymology: from Italian brusco — bitter, sharp


synonyms: accélérer, avancer,  bousculer, expédier, forcer, hâter,  maltraiter, pousser, presser, rabrouer

examples:

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“C’était sans doute le dénoûment de cette scène, mais je la trouvais si divertissante que je ne voulus pas la brusquer.”

Michelet, Histoire de France IV (1305 — 1364) (1840)
“Il fallait à tout prix prendre en main le procès, le brusquer, l'étouffer.”

Karr, Feu Bressier (1842)
“Du Bois ne tarda pas à avertir Louis qu’il était temps de brusquer un peu le dénouement.”

Féval, Cœur d’Acier (1866)
“Ce pouvait être maladroitement trouvé ; mais elle voulait brusquer l’aventure.”

Huysmans, Les Sœurs Vatard (1879)
“puis j’ai réfléchi qu’il valait mieux ne pas brusquer les hommes timides.”

Daudet, Tartarin dans les Alpes (1885)
“Il ajouta : « Compliments à madame… » sa formule mondaine pour brusquer les présentations.”

Rodenbach, Bruges-la-morte (1892)
[il] “chercha à la tranquilliser, lui fit promettre de ne rien brusquer.”





Thursday, December 20, 2018

clapier


clapier nm
definition image
translation:
rabbit hutch

note: can mean metaphorically any place where inhabitants are tightly packed

etymology: from Latin clapus — pile, mound of stones

synonyms: cabane des lièvres. cage des lièvres., lapinière

examples:

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Lui, sa femme, Pittrino et deux marmitons firent aussitôt main basse sur tous les habitants du colombier, de la basse-cour et des clapiers.”
(columbier – dovecote)

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Dans quelle garenne, dans quel clapier, sur quel toit, l’implanteur prend-il les cheveux destinés à faire les civets ou les gibelottes qu’on lui demande ?”
(implanteur — supplier?)

Hugo, Les Misérables (1862)
“Une espèce de grand bahut en solives et en planches fort délabré, clapier au rez-de-chaussée, fruitier au premier étage.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“une basse-cour quadrangulaire, assez boisée, où, sans compter bien d’autres volatiles, tels que faisans, outardes et des lapins de garenne ou de clapier, parmi mille et mille poules de toute plume et de tout pays.”
(volatiles  birds ; outardes — bustards (a type of game bird) )

Huysmans, La Bièvre et Saint-Séverin (1898)
“Aussi regorgeait-il de clapiers et de bouges ; son aspect était sinistre à la fois et hilare.”

Mirbeau, Les Vingt et un jours d’un neurasthénique (1901)
“Vous me permettez bien, le maître, de mettre mon petit lièvre dans le clapier, à côté des lapins…”

Bazin, Donatienne (1903)
[il] “sortait pour aller fermer à clef la cage des poules et le clapier.”




Wednesday, December 19, 2018

bimbeloterie


bimbeloterie nf
definition image
translation:
trinkets, knickknacks, (wooden) toys and games; the industry that makes and sells them

bimbelotier nm toy maker, seller

etymology: a variation of bibelot — trinket

synonyms: affûtiaux, bazar, bins, bric-à-brac, capharnaüm, souk

examples:

Souvestre, Un Philosophe sous les toits (1850)
“Je travaillais alors dans la bimbeloterie, sans penser que la France pût me demander autre chose que de lui fabriquer des damiers, des volants et des bilboquets.”

Privat d’Anglemont, Paris anecdote (1854)
“Il abandonna son métier pour se faire camelot, c’est-à-dire marchand de bimbeloteries dans les foires et fêtes publiques.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“N’irai-je pas, comme tant de mères que j’ai vues, chez les bimbelotiers acheter des sabres, des poupées, de petits ménages ?”

Hugo, Les Misérables (1862)
“La dernière de ces baraques, établie précisément en face de la porte des Thénardier, était une boutique de bimbeloterie.”

Claretie, Le Train 17 (1877)
“Bijouterie de jais, jouets, bimbeloterie, magasins de tabletiers, toute la pacotille que l’on crée, que l’on invente dans ces maisons séculaires de la rue Gravilliers.”
(tabletiers    game-board makers )

Zola, Nana (1881)
“Bousculé par un passant, le comte (…) se trouva devant une vitrine de bimbeloterie, regardant de son air absorbé un étalage de carnets et de porte-cigares.”

Zola, Lourdes (1893)
“Aussi quelle bimbeloterie, quelle quincaillerie de pacotille, d’un joli à faire pleurer, d’une sentimentalité niaise à soulever le cœur !”







Tuesday, December 18, 2018

civet


civet nm
definition image
translation:
stew (of rabbit, hare,  or other game mammals)

note: the sauce for a civet is made from onions and red wine

etymology:  from Old French cive — onion

synonyms: gibelotte, ragoût

examples:

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
[ils] “savent que me saluer, m’offrir un civet de lièvre ou un salmis de bécasses.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Ses talents ne s’exerçassent que sur les plats en usage dans la campagne, le civet, la sauce de gibier, la matelotte, l’omelette.”

Delvau, Les Dessous de Paris (1860)
“Mais, jusqu’ici du moins, il m’avait semblé que pour faire un civet il fallait un lièvre, ou un lapin, ou un chat.”

Theuriet, Sous Bois (1878)
“Justement la charbonnière préparait un civet d’écureuils.”

Vallès, L’Enfant (1879)
“Dix plats ! On bavarde, on dévore. « Passez-moi le civet. – Voulez-vous du saumon ? »”

France, Le Chat maigre (1879)
“Ayant préparé très proprement son civet, il s’assit, tandis que la casserole de cuivre rouge chantait sur le fourneau, et resta songeur.”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Après la bouillabaisse, un civet de lièvre avait paru ; et une volaille rôtie, accompagnée d’une salade.”







Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net