Saturday, January 31, 2015

cornemuse

cornemuse nf
definition image
translation:
bagpipe

etymology: from corne — horn + muse — related to musique, as in musette)

synonyms:  bagpipe, binicu, bombarde, chabrette. musette

examples:

Sand, Valentine (1832)
“En effet le son des vielles et des cornemuses se faisait entendre,”
(vielles — viols)

Sand, La Mare au diable (1846)
“les sons aigus de la cornemuse m’annoncèrent l’approche des fiancés.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Il lui semblait entendre, à travers le brouillard, le son des cornemuses écossaises se répéter sur les bruyères.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Au moment où ils mettaient le pied sur le pont du Duncan, le bag-piper, gonflant sa cornemuse, attaquait le pibroch national du clan de Malcolm.”

Loti, Aziyadé (1879)
“Achmet cependant organise pour moi une fête d’adieu et commande un orchestre : deux hautbois à l’aigre voix de cornemuse, un orgue et une grosse caisse.”

Daudet, Sapho (1884)
“Des épaules de danseurs le bousculaient brusquement, des rires de rapins blaguaient la cornemuse qu’il portait tout de travers et sa défroque de montagne, lourde et gênante dans cette nuit d’été.”

Rostand, Cyrano de Bergerac (1896)
On entend un air de musette, et Montfleury paraît en scène, énorme, dans un costume de berger de pastorale, un chapeau garni de roses penché sur l’oreille, et soufflant dans une cornemuse enrubannée.”



Friday, January 30, 2015

charnière

charnière nf
definition image
translation:
hinge. articulation

etymology: from Latin cardinem — hinge



synonyms:  articulation, couplet, gond

note; gond tends to be a large hinge (as for a door), while charnière tsens to be smaller hinge (for a lid of a jewel box, for example)

examples:

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
“on descend à la cave par une trappe dont la bouche placée à l’entrée de la maison est recouverte d’une forte planche à charnières, avec un gros cadenas pour fermeture.”

Sue, Mystères de Paris (1842)
“C’était un de ces anciens secrétaires en bois de rose, d’une forme presque triangulaire, fermé par un panneau antérieur qui, rabattu et soutenu par deux longues charnières de cuivre ...”

Balzac, Honorine (1845)
“elle avait fait adapter un couvercle à charnière, si léger, si mobile qu’elle le soulevait du bout du doigt.”

Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“La tablette arrachée pendait, retenue par une seule charnière ; les tiroirs avaient été retirés et jetés à terre.”

Verne, Autour de la Lune (1870)
“Aussitôt la plaque extérieure se rabattit sur sa charnière comme un sabord.”

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
“Je découvre en effet qu’elle est composée de deux morceaux qui sont joints par des crochets et s’ouvrent sur charnières.

Zola, Nana (1881)
“Et, tout à coup, la charnière lui resta aux doigts, le couvercle tomba et se brisa.”

Thursday, January 29, 2015

barbeau

bleu barbeau adj
definition image
translation:
cornflower blue, light blue

etymology: from the color of the flower of the plant barbeau (archaic name for bluet —cornflower)

synonyms:  bleu, bluet, bléu clair

examples:


Gautier, “Daniel Jouvard”, Les Jeunes-France (1833)
“Il portait une cravate blanche de mousseline, … un habit bleu barbeau, un pantalon gris de fer laissant voir les chevilles, des souliers lacés et des gants de peau de daim.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Habituellement vêtu d'un habit bleu-barbeau, il prenait chaque jour un gilet de piquet blanc, sous lequel fluctuait son ventre piriforme et proéminent, qui faisait rebondir une lourde chaîne d'or garnie de breloques..”
(piquet  —  quilting;  piriforme — pear-sahped ;  proéminent —  prominant; rebondir — bounce off))

Balzac, Une Ésquisse d’homme d’affaires (1845)
“Croizeau se montrait toujours avec de beau linge, avec un habit bleu-barbeau, gilet de pou-de-soie, pantalon noir, souliers à double semelle.”
(pou-de-soie — matte  silk fabric)

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
“il avait endossé son habit bleu-barbeau à boutons dorés, une chemise à jabot, un gilet blanc et des gants jaunes.”

Sand, La Mare au diable (1846)
“Petit-Pierre avait un habit complet de drap bleu barbeau,”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“comme moi, Fourcade portait une culotte de nankin et un habit bleu barbeau.”

Huysmans, En Rade (1887)
“personnes qui portaient des culottes à sous-pieds et à ponts, des habits bleu barbeau, des cravates à goitre, des favoris et des toupets du temps de Louis-Philippe.,”
(goitre —   goiter, most visible  as a growth around the larynx; cravate à goitre must be a fashionable, but short-lived style)

Wednesday, January 28, 2015

traquenard

traquenard nm
definition ima

translation:
trap, ambush

etymology: from Old French trace — trace, mark probably from a German root meaning pull, as in Modern German tragen, English drag

synonyms:  chausse-trape, embûche, enbuscade, guet-apens, leurre. piège

examples:

Balzac, La Physiologie du mariage (1829)
“supposons … que votre perspicacité vous fasse deviner tous les traquenards dans lesquels l'amant de votre femme essaiera de vous attirer.”

Balzac, Les Proscrits (1831)
“Mais fût-elle comtesse ou baronne, cette dame ne saurait nous tirer du traquenard où nous serons tôt ou tard emboisés ?”
(emboisé — tricked)

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
“Après moi tout sera dit, et l’on chassera avec des traquenards, des pièges, des trappes.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“ruses, mines, conseils et traquenards furent inutiles.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Si quelqu’un peut nous envoyer le Tapissier ici, le 15 août, et le prendre dans quelque traquenard, c’est Rigou.”



Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Quel traquenard préparer, à quel stratagème neuf et infaillible avoir recours ?”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“Puis, la mécanique ne fonctionnant pas assez vite, il avait imaginé un traquenard, où, en quelques jours, il étranglait sans fatigue le nombre de vendeurs condamnés d’avance.”






Tuesday, January 27, 2015

diacre

diacre nm
definition image
translation:
deacon

etymology:  from Greek diakonos — servant



synonyms:  aumônier, clerc, officiant

examples:

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Aux pieds de la vierge des vierges
À genoux enfin nous voilà.
Vient un diacre allumer nos cierges.”

Dumas, Vingt ans après (1845)
“Aramis, plus déguisé encore par sa pâleur et sa tristesse que par son costume de diacre, monta près de lui.”

Hugo, Les Châtiments (1858)
“Ton diacre est Trahison et ton sous-diacre est Vol.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]n  (1867)
“un coquin, comme lui, qui n'était ni diacre, ni prêtre, n'avait que la tonsure, allât si haut.”

Goncourt, Madame Gervaisais (1867)
“C’était, chanté par les trois diacres, le plain-chant dramatisé de la passion de Jésus-Christ.”


Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Le diacre de service passait en donnant un coup de bâton dans sa porte, avec le cri réglementaire “

Huysmans, À Rebours (1884)
 “un vieux pupitre de chapelle, en fer forgé, un de ces antiques lutrins sur lesquels le diacre plaçait jadis l’antiphonaire.”

Monday, January 26, 2015

cuve

cuve nf
definition image
translation:
vat, cistern, tub

etymology:  from Latin cupa — cup

synonyms: baquet, bassine, bidon, cuvette, cuvier,  fût, réservoir, tonneau



examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“J’ai eu ma maîtresse au bain, et j’ai fait le Triton de mon mieux. — La mer était une fort grande cuve de marbre.”

Balzac, Béatrix (1839)
“une cuve polie comme une baignoire de marbre et sablée par un sable uni, fin, blanc, où l’on peut se baigner sans crainte dans quatre pieds d’eau tiède.”


Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“Il y a qu'ils m'ont trempé dans une cuve, les coquins.”

Zola, Madeline Férat  (1868)
“la senteur âcre de terre et de feuilles mouillées flottait plus lourde, chargée d’ivresse, pareille à l’odeur vineuse qui s’échappe d’une cuve.

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
“À l’est, les hauteurs de Chambon font rebord à la vaste cuve fertile, coupée encore de quelques landes rétives et semée, au fond, de vastes étangs.”

Zola, Nouveaux Contes à Ninon (1874)
“Je me souviens de ma première visite à un de ces bains, à une de ces grandes cuves de bois”

Daudet, La Belle-Nivernaise (1886)
“Un camarade l'avait éborgné à l'école, une hache l'avait estropié à la scierie, une cuve l'avait ébouillanté à la raffinerie.”






Sunday, January 25, 2015

dégarni

dégarni  adj
definition image
translation:
stripped, empty, depleted; balding

dégarnir v to empty remove, deplete

se dégarnir v to thin (hair), go bald


etymology:  dé- + gstnir — to decorate, supply

synonyms: chauve, dénudé, déporvue, nu, pelé, vide
 



examples:

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
“d’ailleurs, je ne voudrais pas dégarnir le château.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“Comme une antithèse à cette abondance de poil mentonnier, une calvitie précoce avait dégarni son front,”
(calvitie —  baldness)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“mais je ne puis m’empêcher d’être aux regrets de m’être ainsi imprudemment dégarni de provisions.”

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“l’on pouvait dans ce pays dégarni à bien bon marché réaliser le plan des courtisans, arranger pour le Roi une belle campagne.”

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
“Il a beaucoup trop d’hommes pour avoir assez de soldats. Il dégarnit les ateliers,”

Daudet, Tartarin de Tarascon (1872)
“En un clin d’œil, tout le devant des cages se trouva dégarni.

Zola,  Une Page d’amour (1878)
“Peu à peu, la table se dégarnit, et bientôt il ne resta plus qu’un gros bébé”

Saturday, January 24, 2015

commanditer

commanditer v
definition image
translation:
to sponsor,  finance, bankroll

commanditaire nm/nf  sponsor, backer, silent partner

commandite nf  sponsorship, backing

etymology:  from commander — to command from Late Latin  commander , from com- + mandere — to entrust

synonyms:  financer, fournir des fonds,  patronner, sponsorer

examples:

Balzac, Les Employés (1838)
“Martin Falleix eut le bonheur d’être commandité par monsieur Saillard pour l’exploitation d’une découverte en fonderie.”

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“On regarde sans l’aider un grand homme luttant contre le sort, et l’on commandite un épicier qui fera faillite.”

Balzac, Le Cousin Pons (1847)
“ [une] maison où le père et la mère du musicien étaient commanditaires après l’avoir fondée avant la Révolution de 1789.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Le colonel, votre commanditaire et votre client, était là-dedans jusqu’au cou.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Marquise, vous me surprenez, vous me parlez comme un commanditaire.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“il avait déjà commandité deux amis d’Henriette, il se lassait un peu de son faste de protecteur complaisant."

Zola, Lourdes (1893)
 “il sollicita, pour lui-même, la faveur de trouver un commanditaire, qui lui donnerait le million nécessaire à ses études sur la direction des ballons.”







Friday, January 23, 2015

ardu

ardu adj
definition image
translation:
arduous, grueling, taxing; steep

etymology:  from Latin arduus — steep, difficult



synonyms:  abrupt, compliqué. difficile, pénible, rude

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“À cent toises devant lui il vit s’élever la roche noire et ardue sur laquelle monte comme une superfétation du silex le sombre château d’If,”
(superfétation — accretion)

Balzac, Honorine (1845)
“Il me fit souvent rassembler les matériaux de ses travaux les plus ardus,

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Et que de fois Michel avait oublié la marche du temps, passant des heures charmantes à épier le travail ardu de la jeune fille !”

Rimbaud, “L’Orgie parisienne”, Poésies (1870-1872)
“La rouge courtisane aux seins gros de Batailles,
Loin de votre stupeur tordra ses poings ardus.

France, Le Chat maigre (1879)
“Il remar­quait les balancements gracieux ou les dandinements comiques de toutes ces créatures qui suivaient leur chemin facile ou ardu.”

Rosny, Les Xipéhuz (1887)
“la même tactique, si elle était adoptée par tous, allait rendre ma tâche extraordinairement ardue, peut-être impossible.”


Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
“Problème ardu, et dont il remaniait la solution depuis des années.”

Thursday, January 22, 2015

ilote

ilote nm
definition image
translation:
slave; miserable person, wretch, drunkard

ilotoame nm slavery, subjection

ilotiser  v to enskave, oppress

etymology:  from Greek ilotes — helot, a Spartan slave

synonyms: bête, esclave. misérable, paria, serf

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
Daumier
“Sa femme, qu’il avait réduite à un ilotisme complet, était en affaires ]son paravent le plus commode.”

Balzac, Le Cabinet des Antiques (1839)
“Il devina tout à coup l’ilotisme auquel la Restauration, bardée de ses vieillards éligibles et de ses vieux courtisans, avait condamné la jeunesse noble.”

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“La pauvre ilote se rejeta sur une envie de dormir et sortit pour se faire déshabiller en craignant un interrogatoire.”

Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“ des scènes bruyantes faites au gazetier par des agents de police, des particuliers offensés, ou des acteurs traités comme des ilotes.”





Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
Insensiblement, Céleste prit une attitude passive et fut ce que Brigitte la voulait, une ilote.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Sénécal continuait : l'ouvrier, vu l'insuffisance des salaires, était plus malheureux que l'ilote, le nègre et le paria, s'il a des enfants surtout.”

Goncourt, Journal  III (1897)
“nous chrétiens, très prochainement domestiques, ilotisés, réduits en servitude.”





Wednesday, January 21, 2015

alizé

alizé nm
definition image
translation:
trade winds

vents alizés — trade winds

etymology: from Spanish alissos  — trade winds, possibly related to French lisse — smooth

synonyms:  brise, rafale, vent

examples:

Sue, Atar-Gull (1831)
“la brise est faite, nous entrons dans les vents alizés.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“le vent de l’équateur qui passe par-dessus les vents alizés, et qui trace une parabole dont le sommet est toujours à l’ouest.”

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
“Le Duncan se trouvait au-dessous de la zone des vents alizés et rencontra de grandes brises de l’ouest très favorables à sa marche.”

Verne, Un  Drame au Mexique (1876)
“Camarades ! reprit Martinez, nos officiers comptent, avec les vents alizés, voguer vers les îles de la Sonde.”

Loti, Le Mariage de Loti (1882)
“tous les petits nuages errants que le vent alizé promène sur la grande mer sont arrêtés au vol.”


Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“Par ces beaux temps d’alizés, les matelots, étendus à l’ombre des voiles, s’amusaient avec leurs perruches.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“C’était par le vingtième parallèle de latitude, dans la région des alizés, un matin vers six heures.”














Tuesday, January 20, 2015

ciguë

ciguë nf
definition image
translation:
(poison) hemlock, poison made from that plant

note:  the non-poisonous evergreen ree of the genus tsuga also called hemlock in English, is called pruche in French

etymology:  from Latin cicuta — [pison hemlock


examples:

Hugo, Han d’Islande (1823)
“Le bon évêque employa mille moyens pour développer cette intelligence infernale, oubliant que la ciguë ne s’était point changée en lys dans les serres chaudes de Babylone.”

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
“Vous semez de la ciguë et prétendez voir mûrir des épis ! (Machiavel)”

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“l’homme vulgaire boit la honte et vit, le sage avale la ciguë et meurt.”

Balzac, Le Lys dans la vallée  (1835)
“Vous feriez avaler des coupes de ciguë, lui dis-je en lui mettant la main sur mon cœur qui battait à coups pressés.”

Gautier, “La Vie dans la mort” from La Comédie de la Mort (1838)
“Des feuilles de ciguë avec des violettes
Se mêlent sur son front aux blanches bandelette.”



Hugo, Les Châtiments (1858)
“Si l’on n’est pas un sot à cervelle exiguë,
Dans la coupe où Socrate hier but la ciguë !”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“Des mandragores, des ciguës, des hellébores, des belladones, montait un vertige à leurs tempes.”


Monday, January 19, 2015

bateleur

bateleur nm
definition image
translation:
tumbler, acrobat. street performer, buffoon

etymology: possibly from Late Latin bastaxius — street performe

synonyms:  acrobat, acteur, baladin, bouffon. jongleur,  ménestrel, saltimbanque, trouvère


examples:

Béranger, Œuvres completes (1839)
 “Oui, bateleurs en goguettes,
Je vous ai vus fabriquer
Vos quatre cents marionettes.”

Sue, Mystères de Paris  (1843)
“il accompagna cette fois ses cris inhumains d’une série de sauts de carpe à désespérer un bateleur.”

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
“Il y a des fripons de moralité, des bateleurs de vanité, des sycophantes modernes.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“rendez-vous et galerie péripatétique des nouvellistes, gobe-mouches, poètes, escrocs, tire-laine, bateleurs, courtisanes,”
(tire-laine —  thieves)

Verne, Michel Strogoff (1876)
“c’était une agglomération de bateleurs de toute espèce.”



Flaubert, “Hérodias” (1877)
“Un certain Jésus...- « Le pire de tous ! » s’écria Eléazar. « Quel infâme bateleur ! »”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Des bateleurs peuvent illusionner une foule,”







Sunday, January 18, 2015

emérillonner

emérillonner v
definition image
translation:
(archaic)  to look cheerful, gay, jovial

etymology: from émerillon  — merlin (a kind of falcon), from German Schmerl, Schmerlin—merlin

synonyms:  badiner, être espiègle, être gai, jouir, sourire, être jovial


examples:

Balzac, Les Employés (1838)
“Des Lupeaulx tressaillit en voyant les deux sinistres figures emérillonnées par un regard aussi direct que la balle d’un pistolet, et brillant comme la flamme du coup.”

Sue, Les Mystères de Paris  (1843)
“de grands yeux bruns encore un peu timides, qui ne demandent qu’à s’émerillonner.

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“ses sourcils remontaient sur son front en accent circonflexe, découvrant un œil émerillonné toujours en mouvement.”

Barbey d’Aurevilly,  “Le plus belle amour de Don Juan”, Les Diaboliques (1874)
“les autres, renversées au dossier des chaises, l’éventail déplié sur la bouche ; le fusillant toutes de leurs yeux émerillonnés et inquisiteurs./“

Goncourt, Journal II (1887)
“Giraud, qui a fait une sieste, se réveille tout émerillonné, et adresse des drôleries à Mme de Galbois.”

Verne, Mirifiques Aventures de maître Antifer (1894
“les yeux vifs, durs, émerillonnés d’un regard fuyant, la figure glabre sans un poil de barbe”



Goncourt, Hokousaï (1896)
“Les yeux émerillonnés, le nez en as de trèfle, la bouche entr'ouverte de poisson cuit de la laveuse.”

Saturday, January 17, 2015

godailler

godailler v
definition image
translation:
(archaic)  to feast, pig out, eat and drink heartily, carouse

godaille nf debauch, drinking party

etymology: diminutive of goder — have fun, have sex from Latin gaudere — to be joyful, have fun



synonyms: boire, goder, manger, pocher, riboter

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
“Vous le rencontrerez peut-être sur le boulevard ou dans un café, godaillant, débraillé, jouant au billard.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“Celui que je soupçonnerais le plus, Tonsard, a passé la nuit à godailler “

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Tout autour, dans les deux galeries, la populace, maîtresse des caves, se livrait à une horrible godaille.”

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
“Ces soutanes n’aiment qu’à godailler.”

Daudet, “La Bataille de Père-Lachaise”, Les Contes du lundi (1875)
“Et toute la nuit ça buvait, ça godaillait."


Zola, Pot-Bouille (1882)
“Vous savez, mon vieux, ajouta-t-elle, si vous venez pour godailler, vous pouvez prendre la porte.”


Zola, La Débâcle (1892)
“tous les déclassés se hâtaient d’en faire partie, heureux d’échapper à la discipline, de battre les buissons comme des bandits en goguette, dormant et godaillant au hasard des routes..”


Friday, January 16, 2015

geai

geai nm
definition image
translation:
jay

etymology:  from Latin gaius — jay




examples:

Chateaubriand, Atala (1801)
“une foule de papillons, de mouches brillantes, de colibris, de perruches vertes, de geais d’azur, vient s’accrocher à ces mousses.”

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
“Ah! çà, capitaine Bluteau, vous me faites babiller comme un geai.”

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“pour les cheveux, ils étaient extrêmement brillants et d’un noir bleu comme des ailes de geai.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“Toujours la fable du geai qui prend les plumes du paon !”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Le geai a une très mauvaise réputation parmi la gent volatile.”
(gent —  tribe)

Berlioz, Mémoires (1865)
“les matelots, jusque-la muets comme des poissons, recommencèrent à crier comme des geais.”

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
“quand il les eut tous occis, d’autres chevreuils se présentèrent, d’autres daims, d’autres blaireaux, d’autres paons, et des merles, des geais, des putois, des renards, des hérissons.”
(occis —  slain; blaireaux — badgers ;  putois—   polecat)







Thursday, January 15, 2015

désaltèrer

désaltèrer  v
definition image
translation:
to quench (thirst), refresh

etymology:  - + altéré —  thirsty

synonyms:  apaiser le soif, étancher,  rafraîchir, soulager


examples:

Hugo. Ruy Blas (1838)
“Quand l'âme a soif, il faut qu'elle se désaltère,
Fût-ce dans du poison !”

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“ces yeux où l’âme se désaltère comme à une vive source d’amour, ce cœur rempli de délicatesses exquises, cet esprit étendu.”

Dumas, Les Compagnons de Jéhu (1857)
“Une de ces maisons portait pour enseigne un bouquet de houx, qui indiquait une de ces haltes campagnardes où les piétons se désaltèrent et reprennent des forces.”

Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
:On causait en mangeant, et l’on se désaltérait au ruisseau.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“Il mangeait les coquillages crus ; les coquillages sont, dans une certaine mesure, désaltérants.”

Maupassant, “L’Héritage”,  Miss Harriet (1884)
“Cachelin s’adressa au marchand de vin du coin qui lui fournissait au litre le breuvage rouge dont il se désaltérait d’ordinaire.”

Zola, La Débâcle (1892)
“Mais l’eau-de-vie, au lieu de les désaltérer, leur brûlait l’estomac.”



















Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.