Friday, June 29, 2018

ne … goutte


ne … goutte
definition image
translation:
not a drop, not a bit, not at all


etymology: from goutte — drop

synonyms: ne ... pas, ne ... point

examples:

Michelet, Histoire de France VII  [1440 – 1465] (1844)
“La neige aveuglait, on ne voyait goutte à midi.”

Mérimee,  Il Viccolo  de Madama Lucrezia (1848)
 “Le diable m'emporte si j'y comprends goutte.”

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe (1848; pub. 1850)
“Quelle capacité peut-on trouver à n'y voir goutte, à rester étranger à la marche du siècle, au mouvement des idées, à la transformation des mœurs, au progrès de la société ?” 

Flaubert, Correspondance (1855)
“Il arrive souvent que je ne comprends plus goutte aux choses.”

Vallès, Le Bachelier (1886)
“Nous écoutâmes avec beaucoup de soin, mais personne n’y comprit goutte.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Vous autres, gens d’esprit, vous vous croyez des yeux de lynx, et vous n’êtes que des taupes quand il s’agit de lire dans notre cœur, à nous, femmes et actrices ; vous n’y voyez goutte ! “

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Je n’y comprends goutte, et cependant je suis ravi.”





Thursday, June 28, 2018

parlementer




parlementer v
definition image
translation:
to negotiate, discuss at length

parlementaire nm negotiator, member of Parliament

etymology: from parlement, which used to mean a discussion

synonyms: débattre, discourir, discuter, négocier, palabrer, s’entretenir, traiter, transiger

examples:

Sand, Lettres d’un voyageur (1837)
“Il n'y a rien de plus triste au monde, et surtout de plus ridicule, qu'un pauvre diable qui tourne autour de sa dernière heure, et qui parlemente avec elle pendant des semaines et des années.”

Michelet, Histoire de France VII [1440 – 1465] (1844)
“C’était le bon moment pour parlementer avec eux; ils étaient découragés, crédules.”

Dumas, Ange Pitou (1853)
“Au pont-levis, il fallut parlementer encore. Billot montra son laissez-passer ; le pont-levis s’abaissa, la grille s’ouvrit.”

Erckmann-Chatrian, Le Blocus (1867)
“Un parlementaire est arrivé, qui menace de brûler toute la ville, si l’on n’ouvre pas les portes.” 

Aimard and d’Auriac,  La Caravane des Sombreros (1879)
“Ils aperçurent Vasquelon debout sur le rivage, élevant, en parlementaire, un bâton au bout duquel flottait un mouchoir blanc.”

Vallès, L’Insurgé (1886)
“ – Un parlementaire, peut-être ?
– Pour nous demander de nous rendre.”

Theuriet, L’Oncle Scipion (1890)
“Scipion Mouginot pousse une porte bâtarde pratiquée à droite de la grille, parlemente avec un concierge et, à travers une cour ornée de maigres parterres, m’entraîne vers un bâtiment carré.”


goutte


goutte nf
definition image
translation:
gout

etymology: from goutte — drop, in the belief that a drop of the wrong bodily humour was the cause of the disease

synonyms: podagre, rhumatisme

examples:

Michelet, Histoire de France XI  [1547—1572]  (1846)
“La goutte, l'asthme, les maux d'estomac, de continuelles indigestions, travaillaient le triste Empereur.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“La baronne était à demi couchée sur une bergère jaune où la clouait un accès de goutte.”

Kock, La grande Ville (1867)
“Tous les dimanches dîner chez mon oncle qui a la goutte, avec la vieille cousine qui est sourde, et puis faire leur boston depuis sept heures jusqu’à dix…”
(boston — a card game) 
Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“Il n’avait qu’un ennemi, la goutte, qui le tracassait cruellement, sans altérer toutefois son humeur.”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“Oh ! tu n’as pas d’égards pour ma goutte ! se dit le vieillard quinteux et fatigué.”

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“Marcher, c’est bientôt dit, et l’on voit bien que vous n’avez ni goutte ni rhumatismes.”

France, Pierre Nozière (1899)
“Le vieux maréchal, qui souffrait de la goutte, dormait dans un carrosse qu'on abritait derrière un mur de neige.”








Wednesday, June 27, 2018

tréfonds


tréfonds nm
definition image
translation:
depths, subsoil

etymology: tré- — beyond + fond — bottom

synonyms:  arrière fond, fin fond, fond, profondeur, recoin, sanctuaire, tuf

examples:

Verne, Les Indes noires (1877)
“Quand nous devrions exploiter tout le fonds et le tréfonds du canal du Nord, où serait le mal ?”

Huysmans, En Rade (1887)
“Il n’avait pas eu l’occasion de sonder sa femme dans un de ces moments où les tréfonds de l’âme surgissent.”

Richepin, Truandailles (1890)
“Elle vit au tréfond de moi-même ; elle y voit clair, plus clair que vous, plus clair que moi.”

Huysmans, En Route (1895)
“Vous le voyez, Saint Jean fore plus profondément que les autres le tréfonds du débat mystique.”

Loti, Ramuntcho (1897)
“Des hérédités religieuses, qui sommeillaient aux tréfonds de lui-même, l’emplissent à présent d’une soumission et d’un respect inattendu.”

Goncourt, Journal III (1897)
“Le tréfonds de la femme ressemble à ces abîmes de la mer, perdus et secrets au-dessous du remuement des tempêtes.”

Mirbeau, Journal d’une femme de chambre (1900)
“J’entendais dire toujours que lui seul connaissait, jusque dans le tréfonds, l'âme si compliquée des femmes.”






Tuesday, June 26, 2018

gibecière

gibecière nf
definition image
translation:
game bag, school bag, shoulder bag

etymology: from French gibier — game

synonyms: besacebissac, carniercarnassière, sac, sacoche

examples:

Nodier, Infernalia (1822)
“Mon ami ne se possédant plus de rage, retourne toute sa gibecière, trouve une charge de poudre, mais point de plomb.”

Hugo, Han d’Islande (1823)
“Je crois que je remplirais encore plutôt ma gibecière en cherchant des lutins et des follets dans les forêts brumeuses de la reine Mab.”

Balzac, Le Père Goriot (1835)
“Celui qui revient avec sa gibecière bien garnie est salué, fêté, reçu dans la bonne société.”

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Sa main obéissante plongea aussitôt dans une petite gibecière de peau de chèvre qu'il portait au côté droit.”

Erckmann-Chatrian, L’Ami Fritz (1864)
“le char-à-bancs tout plein de joyeux compères, les hautes guêtres de cuir bien bouclées aux jambes, la gibecière au dos sur la blouse grise.”
(char-à-bancs— charabanc, an open-topped passenger vehicle )

Augier, La Contagion (1866)
“Le d'Estrigaud est un rusé coquin, je vous en réponds, et il a plus d'un tour dans sa gibecière.”

Villiers de l’Isle-Adam,  Nouveaux Contes cruels (1888)
“Il tua deux lièvres, un coq de bruyère et huit cailles, que mit en gibecière et en filet l'unique piqueur qui galopait derrière eux.”






Monday, June 25, 2018

plaidoirie


plaidoirie nf
definition image
translation:
speech for the defense, plea, pleading


etymology: from plaider — to plead, probably from the phrase “plaise a la cour” — (if it) please the court

synonyms:  apologie, défense, discours, dithyrambe, plaid, plaidoyer, 

examples:


Corbière (Édouard), Contes de bord (1833)
“Le défenseur, qui a eu le temps de préparer sa plaidoirie en rongeant une galette de biscuit, se lance et s’épanouit dans un brillant exorde.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Ils corroboraient, étendaient, paraphrasaient le système et les plaidoiries de l'avocat.”

Flaubert, Correspondance (1857)
“La plaidoirie de Me Sénard a été splendide. Il a écrasé le ministère public.”

Hugo, Les Misérables (1862)
“Il y avait encore les plaidoiries de l’avocat et le réquisitoire du ministère public.”

Theuriet, Le Fils Maugars (1879)
“Poussé par le besoin de faire une plaidoirie à sensation, il insinua même que la magistrature n’avait pas su résister assez énergiquement à la perfide influence des ennemis politiques de Simon Maugars.”
Touchatout, Mémoires d’un préfet de police (1885)
“La rêverie l’avait détourné de la plaidoirie.”

Villiers de L’Isle-Adam, Histoires insolites (1888)
“Cette étrange affaire va maintenant venir aux assises britanniques. Ah ! quelles merveilleuses plaidoiries l’Europe va lire !”
(assises — court of assizes)






Sunday, June 24, 2018

précepteur


précepteur nm
definition image
translation:
tutor, private tutor

etymology: from Latin praeceptor — teacher

synonyms: éducateur, instituteur, maître, pédagogue, professeur

examples:

Musset, La Confession d’un enfant du siècle (1836)
“Là, quand j’avais dix ans, je m’étais promené avec mon frère et mon précepteur, jetant du pain à quelques pauvres oiseaux transis “

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Cette année, madame Graslin jugea nécessaire de donner un précepteur à son fils.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Vous êtes bien jeune et votre précepteur aurait dû vous accompagner.”

Augier, Le Fils de Giboyer (1862)
“J’ai eu le bonheur de l'avoir pour précepteur, et il est resté mon directeur en toutes choses.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Il avait été curé de village et précepteur dans une grande maison.”

Mirbeau, Le Calvaire (1886)
“J’eus un précepteur, mon père voulant rester fidèle, même dans la mort, aux désirs de ma mère.”

Legouvé, Soixante ans de souvenirs (1887)
“Des yeux bleus pleins de douceur, une petite canne pour soutenir sa marche légèrement claudicante, et un précepteur pour l’accompagner.”
(claudicante — limping)






Saturday, June 23, 2018

artimon


artimon nm
definition image
translation:
aft most (sail/mast)

etymology: from Greek artemon, from arto — to press strongly

synonyms: brigantine, mât, tapecul

examples:

Corbière (Édouard), La Mer et les marins (1833)
“Mais enfin on parvint à la fixer sous le vent, et à rester en cape, sous un foc d’artimon.”
(en cape  hove to, at a stop)

Dumas, Le Capitaine Paul (1838)
“Il était appuyé contre le mât d’artimon, les bras croisés sur la poitrine.”

Sue, Arthur, Journal d’un inconnu (1839)
“A quelques pas devant moi, au pied du mât d’artimon, me tournant le dos, un vieux matelot manœuvrait le gouvernail.”

Hugo, Quatre-vingt-treize (1874)
“Au combat elle valait presque une frégate, quoiqu'elle n'eût pour mât d'artimon qu'un mâtereau avec une simple brigantine.”
(mâtereau — spar ; brigantine — spanker, a sail at the aft of a ship)

Verne, Le Chancellor (1875)
“C’est un navire de deux ans, doublé et chevillé en cuivre, bordé en bois de teck, et dont les bas mâts, sauf l’artimon, sont en fer, ainsi que le gréement.” 
(teck — teak)

Maupassant, La Vie errante (1890)
“Tout à l'arrière, la dernière voile, l'artimon, semble dormir.”

Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“sa silhouette mince … se dressait, au pied du mât d’artimon du Volta, impassible, et insensible en apparence.”






Friday, June 22, 2018

mirifique




mirifique adj
definition image
translation:
fabulous, amazing

etymology: from Latin mirus — wonderful + facere — to make

synonyms: ébouriffant, effarant, époustouflant, mirobolant, phénoménal, stupéfiant

examples:

Sue, La Salamandre (1832)
“Au milieu de ce mirifique grillage s’élevait, soutenue par un roseau curieusement ciselé, une petite plaque d’or.”

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“Sur une étagère mirifique se prélassait une argenterie précieuse bien gagnée dans un combat où quelque lord avait reconnu l’ascendant de la nation française .”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Scapin battra la caisse devant la porte promettant un spectacle extraordinaire et mirifique aux patauds ébahis.”
(patauds —  oafs)

Lautréamont, Les Chants de Maldoror (1868)
“Le Tout-Puissant …  prit, un jour, le mirifique plaisir de faire habiter une planète par des êtres singuliers et microcosmiques, qu'on appelle humains.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Ces goûts, pour lui, consistent à porter des gilets mirifiques et à se couvrir de bijouterie.”

Flaubert, Correspondance (1870)
“Je suis encore terrifié par la laideur de la mère X . … Elle m'apparut épouvantable et, en plus, d'une stupidité mirifique.”

Huysmans, À Rebours (1884)
“Cette édition tirée à un exemplaire d’un noir velouté d’encre de Chine, avait été vêtue en dehors et recouverte en dedans d’une mirifique et authentique peau de truie choisie entre mille.”


Thursday, June 21, 2018

inanition


inanition nf
definition image
translation:
starvation, weakness from hunger, inanition


etymology: from Latin inanis — empty

synonyms: épuisement, faiblesse, faim

examples:

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Je suis sans forces. Je tombe de fatigue et d’inanition.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Il est mort d’inanition dans un grenier de l’hôtel du Pérou, ainsi qu’en témoignerait au besoin Mme Loupias.”

Verne, Aventures de trois russes et trois anglais dans l’Afrique australe  (1872)
“Où tout autre eût trouvé une nourriture quelconque, le pauvre homme mourrait inévitablement d’inanition. Il importait donc de le secourir au plus tôt.”

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
“Il se serait laissé périr d'inanition plutôt que d'articuler une syllabe…”

Levallois, Mémories d’un critique (1875)
“L’Église Française [journal] mourut donc, non de persécution, comme on le croit généralement, mais d’inanition.”

Zola, La Débâcle (1892)
“Ils n’avaient pas mangé à leur faim, depuis Vouziers. Ils tombaient d’inanition.”

Feydeau, Un Fil à la patte (1894)
“Non, ils me feront mourir d’inanition !”





Wednesday, June 20, 2018

assouvir


assouvir v
definition image
translation:
to satisfy, satiate, quench, assuage

assouvissement nm satisfaction, satiation

etymology: from Latin sopire — to make sleep, calm

synonyms: apaiser, calmer, contenter, étancher, rassasier, repaître,  satisfaire

examples:

Corbière (Édouard), La Mer et les marins (1833)
“Chez les autres, toutes les passions s’élancent sans frein, et leur brutalité, qui ne cherche que l’occasion de s’assouvir, en rencontre trop malheureusement la facilité.”

Michelet, Histoire de France XI [1547—1572]  (1846)
“La foule, qui les attendait là depuis minuit, assouvit sa fureur sur ces prétendues libertines.”

Flaubert, Madame Bovary (1857)
“Dans leurs regards indifférents flottait la quiétude de passions journellement assouvies.”

Ponson du Terrail, L’Héritage mystérieux (1857)
“L’amour non assouvi entraîne fatalement l’insomnie après lui.”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“Était-ce enfin l’occasion tant et si ardemment attendue d’assouvir sa haine, qui se présentait ?”

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
“C’était la terre qui assouvissait Désirée, lorsqu’elle se vautrait sur le dos.”

Villiers d’Isle Adam, L’Ève future (1886)
“Elles obéissent, fatalement, à l’aveugle, à l’obscur assouvissement de leur essence maligne.”






Tuesday, June 19, 2018

estafilade


estafilade nf
definition image
translation:
gash, slash, scar

etymology: from Italian staffilata — whiplash from staffa — strap

synonyms: balafre. blessure, coupure, égratignure, entaille, fente, taillade

examples:

Musset, Lorenzaccio (1836)
“Porte ceci à ton père, et dis-lui qu’il le mette avec l’estafilade qu’il a reçue de Pierre Strozzi, empoisonneur que tu es !”

Hugo, La Légende des siècles, 1e série (1859)
“Guerroyer tout le jour, la nuit garder le camp,
Marcher à jeun, marcher vaincu, marcher malade,
Sentir suinter le sang par quelque estafilade.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Pour achever la portraiture, il eût suffi de deux pépins de pomme à la place des yeux et d’une mince estafilade représentant la bouche fendue en tirelire.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
“Marie Coup-de-Sabre, une corpulente brune, légèrement moustachue, devait son surnom à une estafilade qu’elle avait reçue dans une rixe.”

Cladel, N’a-q’un-œil (1882)
“Détrompez-vous ; on n’a jamais été douillet ; ah ! c’est qu’elle s’étend du coude à l’épaule, cette grosse estafilade, et mes chairs, je vous assure, sont toutes décousues.”
(Détrompez-vous — don't believe it)

Huysmans, En Rade (1887)
“Une pointe de feu vrilla les ténèbres, s’allongea en lame, coupa d’une large estafilade de lumière la tante Norine.”

Rostand, Cyrano de Bergerac (1897)
“— Qu’avez-vous à la main ? 
— Rien. Une estafilade.”














Monday, June 18, 2018

archi-


archi-
definition image
translation:
(prefix denoting) great size, great importance, preeminence

archiconnu adj all too well known

etymology: from Greek arkho — to begin, lead

synonyms: hyper-, méta-, super-, très bien

examples:

Flaubert, Correspondance (1856)
“Comment la chose s'est-elle passée ? détails ! archi-détails !”

Gaboriau, Les Esclaves de Paris (1868)
“En êtes-vous à ignorer que par les folies de luxe et les rages de toilettes qui courent, les femmes du monde qui se conduisent mal passent pour ruiner leurs amants aussi lestement que les filles les plus adroites? Mais c’est archi-connu, cela!…”

Chavette, Les petits Comédies du vice (1875)
“MADAME. — Il est blond, blond, blond ! 
MONSIEUR. — Trois fois ! 
MADAME. — Archi-blond !”

Richepin, La Glu (1881)
“Ah ! je savais bien que j’étais fou, archifou !”

Daudet,  L’Immortel (1888)
“Toutes connues, archi-connues, banales à faire pleurer, ces effigies des fêtes parisiennes.”

Huysmans, Là-Bas (1891)
“Tout cela est connu, archiconnu.”


Canivet, Contes du vieux pilote (1891)
“Regardez les autres, répondit-il, est-ce qu’ils ne sont pas tous comme moi, solides en apparence ; mais ça n’empêche pas qu’on est usé, fini, archifini comme marin.”





Sunday, June 17, 2018

épauler (un fusil)


épauler v
definition image
translation:
to raise to one’s shoulder (gun)

note: épauler can also mean to back up, support

etymology: from épaule — shoulder, which comes from Latin spatula — small sword

synonyms: lever une arme à feu; appuyer

examples:

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Cependant il épaula une seconde fois, une seconde fois le coup partit, la balle siffla, et l’ours roula dans la poussière en poussant de rauques hurlements.”

Erckmann-Chatrian, L’Invasion ou le fou Yégof (1862)
“Frantz, lui, ne dit rien : il épaula sa carabine, ajusta et fit feu.”

Richepin, La Glu (1881)
“Il épaula, les canons du fusil droit à la poitrine de Marie-Pierre.”
(canons — barrels)

Maupassant, Yvette (1884)
“il saisit mon fusil resté par terre, tout près de lui, épaula et, avant que j’eusse pu faire un mouvement, il tira sans savoir même si l’arme était chargée.”

Daudet, Port-Tarascon (1890)
“Il offrait sa carabine ; et ce fut quelque chose, la façon dont Tartarin prit l’arme, la soupesa, l’épaula.”

Schwob, Cœur double (1891)
Épaulant leurs fusils, les trois gabelous dévalèrent le long du sentier pierreux qui descend du haut de la falaise au fond de la plage noire.”
(gabelous  customs men)

Bonnetain, Dans la brousse (1894)
“J’épaulai. Lors, elle [la panthère] se sauva d’un bond d’épouvante.”





Saturday, June 16, 2018

luxer


se luxer v
definition image
translation:
to dislocate [shoulder, hip, etc.), sprain

luxation nf dislocation

etymology: from Latin lugere — to dislocate, twist

synonyms: déboiter, démettre, disloquer, se faire une entorse,  se fouler,  tordre

examples:

Corbière (Édouard), La Mer et les marins (1833)
“Dans la rapidité de sa course, le pied lui manque, il tombe, et se luxe le pouce de la main gauche, en cherchant à amortir le poids de sa chute.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“Le recul du fusil l'avait jeté à dix pas en arrière en lui luxant l'épaule.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“Cependant, notre André ne s’évanouit point et il n’eut rien de luxé dans le cœur.”

Zola,  Madeline Férat  (1868)
“La pauvre bête s’était même luxé une jambe en glissant dans une ornière.”

Gaboriau, L’Argent des autres  (1874)
“Elle avait été horriblement meurtrie, une de ses épaules était luxée.”

Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, et sa vie dans la second moitié du XIXe siècle (1879)
“Les parois desquels les folles se brisent les ongles, et parfois se luxent les pouces des pieds.” 

Goncourt, Journal III (1897)
“Enfin, je me relève avec rien de cassé, de luxé, et je crois, diable m’emporte, guéri d’un commencement de lumbago.”





Wednesday, June 13, 2018

spolier

spolier v
definition image
translation:
to dispossess, despoil, take away

spoliation nf dispossession, despoilment, robbery

etymology: from Latin spoilare — to rob

synonyms: déposséder, dépouiller, dessaisir, enlever, exproprier, gruger, ôter, priver, sevrer, voler

examples:

Michelet, Histoire de France I  (1833)
“Il réparait les spoliations de Charles-Martel; il était l'unique appui du pape contre les Lombards.” 

Soulié, Au Jour le jour (1844)
“Ce serait abdiquer le droit que nous avons de dire que l’insolente fortune de mademoiselle Durand est le fruit de notre spoliation.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“Ce représentant du peuple avait spolié la fortune de la maison de Simeuse.”

Ponson Du Terrail, Les Exploits de Rocambole (1859)
“Il faut que l’homme spolié soit remis en possession de son nom et de sa fortune.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“M. de C*** eut beau se révolter, contre ce qu'il appelait, non sans apparence de raison, une spoliation.”


Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Ces calomnies infâmes seraient uniquement destinées à masquer une incroyable spoliation…”

Zola, Rome (1896)
“Une Boccanera, la dernière de cette antique race papale, donnée à un Prada, à un des spoliateurs de l'Église !”




Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net