Thursday, June 30, 2011

tanière


tanière nf  
definition image
translation:
den, lair; hovel

etymology: from Old French taisson – badger ; from Celtic (such as Irish taóg – badger)

synonyms: abri, antre, bauge, demeure, gîte, repaire, terrier

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Elle reconnut avec plaisir que le Chouan s’était efforcé de restituer quelque propreté à la sale et unique chambre de sa tanière."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Jamais le commandant n'avait rien vu de si simple ni de si nu, même en Russie où les cabanes des Moujiks ressemblent à des tanières."

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Je sais pourquoi tu sors de ta tanière. Je te la payerai deux fois. Tais-toi."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"On eût dit d’un loup se sauvant dans sa tanière avec sa proie."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"[il] se ramassa donc sur lui-même, comme fait l’ours acculé dans sa tanière."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"C'étaient les yeux de crustacés gigantesques, tapis dans leur tanière."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"il se mit en route, … vers le château lointain, préférant entrer là dedans plutôt qu’au village qui lui semblait redoutable comme une tanière pleine de tigres."

Wednesday, June 29, 2011

sombrer


sombrer
definition image
translation:
ro sink, founder, slump, go down. go to ruin, lapse

etymology: from sombre – dark

synonyms: échouer, faire naufrage, périr, s'abîmer, s'écrouler, s'enfoncer, s'engouffrer, se noyer, se perdre, succomber, verser

examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
"nous avons dépecé notre homme comme une frégate sombrée :"


Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"Cet illustre baron s’est élevé sur l’abîme où d’autres auraient sombré."

Deschamps, “Rome“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Ou comme un vieux vaisseau, désarmé de son ancre,
Sur une mer de sang sombrait de roc en roc."

Zola, La Curée (1872)
"M. Toutin-Laroche avait failli faire sombrer le Crédit viticole dans un jeu à la hausse qui s’était brusquement tourné contre lui."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Mais l'homme qui se noie se raccroche à un brin d'herbe, et je me noie, moi, j'enfonce, je sombre…"

Zola, Une Page d’amour (1878)
"C’était brusquement en elle comme le sentiment poignant d’une immense douleur, … d’un désespoir sans bornes où elle sombrait avec tous ceux qui lui étaient chers."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"la fortune de mon oncle a sombré aux trois quarts et la nôtre plus qu’à moitié."

Tuesday, June 28, 2011

rassasier


rassasier
definition image
translation:
to fill up, stuff, sate, satiate 

se rassasier v to get one's fill, sate oneself

etymology: from Latin satiare – sate

synonyms: apaiser, assouvir, bourrer, gaver, gorger, restaurer, satisfaire

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Il ne pouvait se rassasier du plaisir de sentir leur parfum."

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"ils sont rassasiés, blasés, usés, inaccessibles."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"si rassasiés, si rassasiés, qu’ils jettent du gâteau à des chiens. Dame !"

Mendès, “Le Mystère du lotus“ from  
Le Parnasse contemporain (1866)
"Tel se concentre et gît parmi la cendre blême
Le Feu rassasié des mystiques repas."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Être né avec cent mille livres de rentes, et n'avoir plus qu'à vous laisser vivre au gré de votre caprice de chaque jour, désoeuvré, rassasié, à charge à vous-même, inutile ou nuisible à autrui?"

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
"L’insecte, rassasié de nectar, s’élança en ligne hardie."

Maupassant, “Allouma”, La Main gauche (1889)
"Elle revint ... toujours déguenillée, noire de poussière et de soleil, rassasiée de vie nomade."

Monday, June 27, 2011

indienne


indienne nf 
definition image
translation:
printed calico, printed cotton fabric

etymology: Indie – India

synonyms: calicot, cotonnade, rouennerie

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Jacquotte, le modèle du genre cuisinière, montrait un corsage épais, invariablement enveloppé d'une indienne brune semée de pois rouges."

Sue, Mystères de Paris (1842)
"attaché derrière sa tête avec deux épingles, un large mouchoir dindienne rouge dont les bouts flottants retombaient carrément sur ses épaules."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"son existence, qui était une perpétuelle alternative de coupés bleus et d’omnibus, d’entre-sol et de cinquième étage, de robes de soie et de robes d’indienne."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Deux couverts, avec des timbales d’argent, y étaient mis sur une petite table, au pied d’un grand lit à baldaquin revêtu d’une indienne à personnages représentant des Turcs."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"ils ont trafiqué de gommes, d’ivoire, d’indienne, d’esclaves."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Gervaise apportait jusqu’à soixante francs par mois dans la maison, et elle mettait de minces robes dindienne."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"un rideau soulevé laissait entrevoir une tête coiffée d’un bonnet d’indienne."

Sunday, June 26, 2011

état-major


état-major nm 
definition image
translation:
general staff, staff, brain trust

etymology: état + major

translation:
commandement. cortège, quartier-géneral

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Il montrait les aides de camp et l'état-major de Biassou."

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Voilà les pensions, les dotations de duchés qui pleuvent ; des trésors pour l'état-major qui ne coûtaient rien à la France."

Sue, Mystères de Paris II (1842)
"Il est tout bonnement de la garde nationale, dans l’état-major. "

Dumas, Vingt ans après (1845)
"En échange, M. le duc d’Elbeuf, entouré de ses quatre fils comme d’un état-major, parcourait les rangs de l’armée parisienne."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"La réaction monta des fonds du navire, du poste des soutiers jusqu'au carré de l'état-major,"
(soutiers – coal shoveler)

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Derrière les trompettes et le corps de musique qui les suivait, venait un général accompagné de son état-major, à cheval."

Verlaine, Mes Hôpitaux (1891)
"Des médecins en chef et de leurs états-majors d'internes et d'externes, qu'en dire sinon qu'ils étaient très bien."

Saturday, June 25, 2011

barrique


barrique nf 
definition image
translation:
large barrel, cask (traditionally holding around 200 litters)

etymology: related to French baril, of probable Celtic origin assign Bereton baraz – container)

synonyms: baril, demi-muid, futaille, muid, pièce, tonne, tonneau

examples:

Merimee, Tamango (1829)
"De mauvaises cotonnades, de la poudre, des pierres à feu, trois barriques d'eau-de-vie, cinquante fusils mal raccommodés furent donnés en échange de cent soixante esclaves."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"C’était l’exhalaison de la rue des Charrettes, pleine de grands magasins noirs où l’on roule des barriques."

Dumas, Vingt ans après (1845)
l'I introduisit, toujours à la grande terreur de l’Anglais, sa lanterne dans les intervalles des barriques, et reconnaissant que ces intervalles étaient inoccupés."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"des marchands de conserves, à la porte desquels des barriques défoncées débordaient d’une choucroute jaune, déchiquetée comme de la vieille guipure."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"De temps en temps, un convive plein comme une barrique, sortait jusqu’aux arbres prochains, se soulageait, puis rentrait avec une faim nouvelle aux dents."

Huysmans, À Rebours (1884)
"sur les quais, des myriades d’autres hommes étaient penchés, le derrière en l’air, sur des barriques qu’ils poussaient dans des caves."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Il aurait vidé de même une barrique entière, lui semblait-il."

Friday, June 24, 2011

chenet


chenet nm 
definition image
translation:
andiron, fire dog

etymology: diminutive of chien – dog; perhaps from comparison with a dog sleeping by the fire (as with English fire dog)

synonyms: chevrette, contre-hâtier, hâtier, landier, marmoset

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"de chaque côté des chenets, deux chiens, assis sur leur derrière et presque aussi grands que des hommes, se faisaient cuire avec le plus grand flegme du monde."

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"mettez-vous le front dans la main gauche, appuyez un pied sur votre chenet, posez votre coude sur votre genou."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Il tenait les plaques de cheminée, les grils, les chenets grossiers, les chaudrons en fonte et en fer."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Derrière lui était une vaste cheminée, rouge de feu, et dont les tisons enflammés s’écroulaient sur de larges chenets dorés."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Emma, de temps à autre, se rafraîchissait les joues en y appliquant la paume de ses mains ; qu’elle refroidissait après cela sur la pomme de fer des grands chenets."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"Lui, la rassura, prit les petits souliers, les appuya contre les chenets."

France, Le Crime de Sylvestre Bonnard (1881)
":Le capitaine nous signala le mauvais état de nos chenets et nous enseigna doctement l’emploi du tripoli pour le polissage des cuivres."
(tripoli – diatomic earth, tripoli)

Thursday, June 23, 2011

vrille


vrille nf
definition image
translation:
borer, drill. bit, gimlet; spiral. spin; tendril

etymology: posisblyfrom Latin viticula – vine tendril, diminutive of vitis – vine

synonyms: attache, foret, griffe, percerette, perceuse, tariere, tire-bouchon

examples:

Balzac, Gobseck (1830)
"Son nez pointu était si grêlé dans le bout que vous l’eussiez comparé à une vrille."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"je me retournai deux ou trois fois pour voir encore de loin monter entre les arbres sa vrille de fumée bleuâtre."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"un ciseau pour faire sauter les planches, une vrille pour percer le tonneau."
(ciseau – chisel)

Dumas, La Dame de Monsureau (1846)
"Chicot, sans perdre un instant, prit une vrille et fit un trou dans la cloison à la hauteur de l'œil."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"C’est qu’elle a des yeux qui vous entrent au cœur comme des vrilles."

Zola, Une Page d’amour (1878)
"il avait une face toute ronde, couverte de son, percée de deux yeux minces comme des trous de vrille."

Zola, L’Assommoir (1879)
"[il] la fouillait de ses petits yeux gris, comme s’il avait voulu lui entrer les paroles avec une vrille."

Wednesday, June 22, 2011

défricher


défricher v  
definition image
translation:
to clear, bring inure cultivation, terrain, do the spadework on
 

défrichement nm clearing, clearing, reclamation

etymology: dé + French friche – uncultivated land; from German frisch – fresh

synonyms: cultiver, déblayer, déboiser, dégrossir, éclaircir, mettre en culture, préparer

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Il … promit d'avancer les sommes nécessaires aux défrichements, à l'achat des semences, des instruments aratoires, des bestiaux, et à la confection des chemins d'exploitation."

Verne, Cinq Semaines en ballon (1862)
"le docteur reconnut aussitôt ce vaste défrichement de dix milles d’étendue, avec ses villages perdus au milieu des baobabs et des calebasses."

Baudelaire, “La Rançon“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"L’homme a, pour payer sa rançon
Deux champs au tuf profond et riche
Qu’il faut qu’il remue et défriche
Avec le fer de la raison."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Quel autre pionnier plus hardi serait venu, la hache à la main, en défricher les sombres taillis?"

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"Il défrichait un coin de lande pierreuse."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"c’était un vaste plan de vie nouvelle, un exil volontaire dans les Landes, le défrichement de plusieurs lieues carrées de terrain."

Maupassant, “Allouma”, La Main gauche (1889)
"Tout le jour, je suivais les défrichements et les plantations."

Tuesday, June 21, 2011

goulot

goulot nm 
definition image
translation:
neck of a bottle

etymology: diminutive of French goule/gueule – (animal's) mouth from Latin guls – (animal's) mouth

synonyms: bec, bouche, col, cou, gosier

examples:

Hugo, Bug-Jargal (1826)
"Paschal ôta de ses lèvres le goulot de sa bouteille revêtue d'osier."

Gautier, "Une nuit de Cléopâtre" (1838)
"Près du lit de repos, dans un vase d’albâtre rubané, au goulot grêle, à la tournure effilée et svelte."

Sue, Les Mystères de Paris  (1842)
"de peur de laisser échapper la fiole diaphane qu’il apportait précieusement, il en serra tellement le goulot dans sa large main que le flacon se brisa, et la potion inonda le tapis."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Et Athos saisit au goulot la dernière bouteille qui restait."

Zola, La Conquête de Plassans (1874)
"Plus haut, il aperçut une bouteille de cognac sans goulot bouchée avec un tampon de linge."

Zola, L’Assommoir (1879)
"quand un litre était vide, il faisait la blague de retourner le goulot et de le presser, du geste familier aux femmes qui traient les vaches."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"dans les poches gonflées comme des ventres on apercevait le goulot d’une bouteille."

Monday, June 20, 2011

alléchant

alléchant adj
definition image
translation:
mouth-watering, enticing, appetizing

allécher to tempt, seduce, entice
alléchement nm temptation, enticement

etymology: from Latin allicere – attract

synonyms: affriolant, appétissant, attirant, attrayant, excitant, friand, savoreux, séduisant, tentant

examples:

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"les joies de mon escapade apparurent devant moi, dansant comme les sorcières de Macbeth autour de leur chaudière, mais alléchantes, frémissantes, délicieuses !"

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"C’était la perdrix dodue, alléchant le couteau du gourmet."

Balzac, César Birotteau (1837)
"les cinq cents parfumeurs de France, alléchés par le gain, achetèrent annuellement chez Birotteau chacun plus de trois cents grosses de Pâte et d'Eau."

Balzac, Une Fille d’Ève (1839)
"Elle comptait sur les alléchements de l’habitude, elle était toujours prête à ouvrir ses salons, à déployer le luxe de sa table pour ses projets, pour ses amis."

Verne, Vingt Mille Lieues sous les mers (1870)
"Les actionnaires sont alléchés par l'appât d'un énorme bénéfice, car on évalue à cinq cents millions la valeur de ces richesses naufragées."

Sand, “Le Chien et la Fleur Sacrée”, Contes d'une grand'mère I (1873)
"On pouvait me laisser seul en compagnie des plats les plus alléchants."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Tous ces titres, et bien d'autres encore, illustrés de vignettes alléchantes, … n'ont pour le commun des martyrs d'autre valeur que celle du vieux papier."

Sunday, June 19, 2011

coulisses


coulisses nf pl
definition image
translation:
 the wings, backstage; the corridors (of power)
 

coulissier nm. unofficial broker, stock market habitué

etymology: from French coulis – flow, originally a groove

synonyms: coin, couloirs,  dessous

examples:

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"on dirait des plans de devant d’un paysage composé ou des coulisses d’une décoration de théâtre, tellement ils sont d’une difformité curieuse ."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Il était l’un des employés supérieurs du gouvernement inédit que le bonheur de Napoléon fit rentrer dans les coulisses de 1793."

Balzac, César Birotteau (1837)
"il y a la représentation vue du parterre et la représentation vue des coulisses."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"La Bohème parle entre elle un langage particulier, emprunté aux causeries de l’atelier, au jargon des coulisses et aux discussions des bureaux de rédaction."

Daudet, Le Nabab  (1871)
“Il gagnait à tous ces frottements de se parisianiser un peu plus chaque jour, reçu au cercle de Monpavon, au foyer de la danse, dans les coulisses de théâtre, et présidant toujours ses fameux déjeuners de garçon,”

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Il connut les coulisses des théâtres et celles de la politique."

Maupassant, “Les Épingles”, La Main gauche (1889)
"Ils avaient la demi-élégance des coulissiers, des hommes qui vont à la Bourse et dans les salons."

Saturday, June 18, 2011

cuistre


cuistre nm
definition image
translation:
 pedant; lout, boor

etymology: possibly from late Latin custos – guardian, a manservant at college

synonyms: bélître, cafard, lourdaud, magister, nouchard, pédant

examples:

Stendhal, Le Rouge et Le Noir (1830)
"Avant ceci, j’étais un cuistre, abusant bassement d’un peu de courage. Après cette lettre, je suis son égal."


Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Vois-tu cette Peau ? c'est le testament de Salomon. Il est à moi, Salomon, ce petit cuistre de roi !"

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"En vérité, Amadis sur la Roche pauvre n’était qu’un cuistre sans flamme auprès de moi."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"je vous parle de cet Italien mesquin et intrigant, de ce cuistre qui essaie de mettre sur sa tête une couronne qu’il a volée sous un oreiller, de ce faquin qui appelle son parti le parti du roi."

Baudelaire, “La Fanfarlo” (1847)
"Elle voulut enfin savoir quel était le monstre, le cœur d’airain, le cuistre, le pauvre esprit qui niait si opiniâtrément la royauté de son génie."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Entre autres le doux Virgile… lui apparaissait, ainsi que l’un des plus terribles cuistres, l’un des plus sinistres raseurs que l’antiquité ait jamais produits ;'
(raseurs – drags)

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Ce sont des cuistres, mon cher, avec qui il est impossible de parler de rien."

Friday, June 17, 2011

futaille


futaille nf
definition image
translation:
cask, (large) barrel

etymology: from Latin fustis – made of wood

synonyms: baril, barrique, fût, muid, pièce, tonneau

examples:

Balzac, L’Interdiction (1836)
"Le lendemain, à quatre heures après midi, une grosse dame, qui ressemblait assez à une futaille à laquelle on aurait mis une robe et une ceinture, suait et soufflait en montant l'escalier du juge Popinot."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Au-delà des fortifications auxquelles Athos avait fait brèche pour sortir et qui se composaient de fagots, de planches et de futailles vides entassées selon toutes les règles de l’art stratégique."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Je désire savoir ce qu’il y a dans ces tonneaux ? demanda d’Artagnan en posant sa lanterne sur l’une des futailles."

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
"Je donnerais toutes les caves d’épernay et d’Aï pour une futaille bourguignonne."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"[il] fit venir son marchand de cidre tout exprès, goûta la boisson lui-même, et veilla dans la cave à ce que la futaille fut bien placée."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Il y avait à la porte, dans deux moitiés de futaille, des lauriers-roses poussiéreux."

 

Huysmans, À Rebours (1884)
"Des Esseintes s’égara dans une grande salle qui s’allongeait, en couloir, soutenue par des piliers de fonte, bardée, de chaque côté de ses murs de hautes futailles posées tout debout sur des chantiers."

Thursday, June 16, 2011

gourmé


gourmé adj
definition image
translation:
stiff, restrained (in manner)

etymology: from French gourmer – to bridle. earlier origin uncertain

synonyms: affecté. bridé, compassé, composé, constraint, guindé, hautain, raide, roide

examples:

Balzac, “La Maison Nucingen” (1837)
"Peu parleur, froid, gourmé, sans esprit, ce parvenu nommé Andoche Finot, a eu le cœur de se mettre à plat ventre devant ceux qui pouvaient le servir, et la finesse d’être insolent avec ceux dont il n’avait plus besoin."

Balzac, César Birotteau (1837)
"Un gros garçon assez joufflu, de taille moyenne et qui, des pieds à la tête, ressemblait au fils d'un chapelier, à traits ronds où la finesse était ensevelie sous un air gourmé, se montra soudain."

Zola, La Curée (1872)
"Mais le jeune attaché d’ambassade restait gourmé ! dans son col cassé. C’était vraiment impossible, il avait juré."
(col cassé – wing collar)

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Froid, gourmé, visant évidemment au genre anglais, il s'exprimait en phrases brèves avec un très-sensible accent étranger."

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Ne songeons qu’à lui, répétait-il souvent, avec cette liberté de parole qui gênait les hommes gourmés de la bande."

Maupassant, "La femme de Paul", La Maison Tellier (1881)
"le cocher, gourmé dans sa livrée, la tête raide en son grand col, demeurait les reins inflexibles et le fouet sur un genou."

Maupassant, Bel-Ami (1885)
"Il n’avait plus son air roide, son air gourmé de jadis, mais un air affable."

Wednesday, June 15, 2011

héler


héler v
definition image
translation:
to hail (a cab, a ship), call

etymology: from English hail

synonyms: appeler, crier, siffler

examples:

Balzac, La Maison du chat-qui-pelote (1829)
"L’inconnu hêla un fiacre qui se rendait à une place voisine, et y monta rapidement en affectant une trompeuse indifférence."

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Le marin de quart héla la barque, la barque répondit."
(marin de quart – sailor of the watch)

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Hivert, de loin, hélait les carrioles sur la route."

Alexis, Émile Zola: Notes d’un ami (1882)
"Le lendemain de son arrivée, comme il passait sur le port, il fut tout à coup hélé de loin par un vieillard, dont le visage exprimait une profonde stupéfaction."

Huysmans, À Rebours (1884)
"Une fois au boulevard d’Enfer, dans la rue, il héla un cocher."

Maupassant, “Le Rendez-vous”, La Main gauche (1889)
"Mme Haggan fit quelques pas à droite avec l'intention de suivre, comme toujours, la rue de Provence où elle hélerait un fiacre."

Verlaine, Mes Hôpitaux (1891)
"Et il héla une voiture découverte ; un landau, ni plus ni moins que pour un haut fonctionnaire."

Tuesday, June 14, 2011

pavoiser

pavoiser v
definition image
translation:
to decorate with flags; to show off

etymology: from French pavois – shield, of origin unknown

synonyms: chamarrer, décorer, embelir, enjoliver, orner

examples:

Balzac, La Fille aux yeux d’or (1835)
"Elle porte un équipage immense qui se plaît à la pavoiser de nouvelles banderoles."


Balzac, César Birotteau (1837)
"Non-seulement la France, mais le continent fut pavoisé d'affiches jaunes, rouges, bleues."

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"l’étalage des Fabriques de France, qui pavoisaient la pointe Saint-Eustache."

Sand, “Le Chien et la Fleur Sacrée”, Contes d'une grand'mère  (1873)
"Toutes les maisons étaient pavoisées de riches tapis et d'étoffes merveilleuses."

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
"Elle portait une robe prétentieuse, un tablier de soubrette d'opéra-comique et un bonnet à grandes brides, pavoisé de fleurs et de rubans."


Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
"Un bout de cette double haie se perdait dans la rue d’Arcole, pavoisée de drapeaux."

Maupassant, “Boitelle”, La Main gauche (1889)
"elle avait l’air pavoisée pour une fête nationale."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.