Thursday, October 31, 2013

volant

Renoir
volant
definition  image
translation:
1.  shuttlecock (badminton)
2.  flap, flounce

note: among other definitions, including: tear-off paper, steering wheel,  crew member

etymology: voler

synonyms: 2. bande, falbala, garniture, marge

examples:


1.

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Le matérialisme et le spiritualisme sont deux jolies raquettes avec lesquelles des charlatans en robe font aller le même volant."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"A l'angle de la rue de Cluny, je vis une petite fille d'environ quatorze ans, qui jouait au volant avec une de ses camarades, et dont les rires et les espiègleries amusaient les voisins."

Gautier, “Le Bol de punch”, Les Jeunes-France (1833)
"chaque interlocuteur prend le dernier mot de l’autre, et le renvoie comme un volant avec une raquette."


Hugo, Les Misérables (1862)
"Les sauvages qui vont tout nus, la caboche coiffée comme un volant de raquette, avec une massue à la patte, sont moins brutes que ces bacheliers-là !"

Hugo, Les Chansons des rues et des bois (1865)
"On se lasse, ô coquette,
D’être toujours tremblant,
Vous êtes la raquette,
Et je suis le volant."


Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir (1893)

"Enfin, une vraie comédie, une allée et venue de volant lancé de raquette en raquette "



2. 

Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie (1851)
"– Te rappelles-tu bien quelle toilette avait ma femme ce matin, quand elle est sortie ?…
 – Sa robe neuve à volants… et son beau chapeau de paille d’Italie."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"c’était tantôt une manière nouvelle de façonner pour les bougies des bobèches de papier, un volant qu’elle changeait à sa robe, ou le nom extraordinaire d’un mets bien simple."

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
"Elle portait, ce soir-là, une robe fleur de thé, toute parsemée de petites fleurettes brodées sur un fond de grosse soie chinoise et garnie dans le bas d'un grand volant de mousseline plissée."

Zola, La Curée (1872)
"Elle portait une délicieuse jupe de faille bleue, à grands volants, sur laquelle était jeté une sorte d’habit de garde française de soie gris tendre."
(faille – faille. a kind of textile)


Zola, L’Assommoir (1879)
"Elle avait une vieille robe noire à volants, un ruban rouge au cou."

Zola, La Bête humaine (1890)
"Une petite soie à rayures délicieuses ! un chapeau d’un goût, un rêve ! des jupons tout faits, avec des volants brodés !"










Wednesday, October 30, 2013

fuligineux

fuligineux adj  
definition  image
translation:
blackish. soot-colored

etymology: from Latin fuliginosus, from  fuligo – soot.

synonyms: assombri. fumeux, noir, obscur, sombre, ténébreux

examples:


Balzac, Séraphita (1835)
"Ces curiosités, habilement disposées sur le fond jaune du sapin qui boisait les murs, y formaient une riche tapisserie à laquelle la fumée de tabac avait imprimé ses teintes fuligineuses."

Balzac, La Rabouilleuse (1842)
"[ils] étaient, l’un à droite, l’autre à gauche de Max, au milieu de la table assez mal éclairée par la lueur fuligineuse de quatre chandelles des huit à la livre."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Rien n'était changé, sinon la teinte fuligineuse du plafond, qui, du gris, était passée au noir."

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1848)
"Dans cette pièce enduite d’une substance grasse et fuligineuse, les chaises, la table, tout avait l’air misérable."

Baudelaire, “Le Joujou du pauvre”, Petit Poèmes en prose (1869)
"sur la route, entre les chardons et les orties, il y avait un autre enfant, sale, chétif, fuligineux."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Dans les airs passaient des albatros fuligineux d'une envergure de quatre mètres, justement appelés les vautours de l'Océan."


Verne, L’Île mystérieuse (1874)
"La clarté fuligineuse des torches pâlissait."






Tuesday, October 29, 2013

galérien

galérien  nm  
definition  image
translation:
galley slave; convict. criminal

etymology: from galère – galley, boats where prisoners were forced to row

synonyms: bagnard, chiourme, forçat

examples:

Balzac, Les Employés (1838)
"le courageux Colleville qui se donne un mal de galérien en dehors du Bureau."

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
"vous chercherez parmi les galériens un ex-notaire nommé Burati, comme le grand poète de Venise, ou Durati."


Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"Au moins les galériens étaient dans la société de leurs semblables."

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
"Un galérien debout sur un tréteau dans le carrefour avec le collier de fer au cou est le despote de tous les regards qu’il contraint de se tourner vers lui."

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"il était question de Touache, un galérien qui vagabondait dans le pays."

Zola, Germinal (1886)
"On travaillait en vraies brutes à un travail qui était la punition des galériens autrefois"

Zola, L’Argent (1891)
"Pourquoi donc se lever dès cinq heures, faire ce métier abominable, s’écraser de cette fatigue immense, mener une vie de galérien que pas un loqueteux n’aurait acceptée, la mémoire bourrée de chiffres."
(loqueteux – raggedy)







Monday, October 28, 2013

oseille

oseille  nf  
definition  image
translation:
sorrel (a bitter salad herb)

note: in slang usage, money

etymology: from Latin oxalis, from Greek oxys – sharp

synonyms: surelle

examples:


Verne, Voyage au centre de la terre (1864)
"Une soupe au persil, une omelette au jambon relevée d’oseille à la muscade, une longe de veau à la compote de prunes."
(muscade – nutmeg; longe — loim)

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
"Il avait vu dans l’Inde des tiges d’oseille hautes de neuf pieds."

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
"les pommes de terre, la chicorée, l’oseille assainirent notre alimentation habituelle."
(assainirent —made healthy)

Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"Les paquets d’épinards, les paquets doseille, les bouquets d’artichauts, les entassements de haricots et de pois."

Zola, L’Assommoir (1879)
"Lantier paraissait ne pas comprendre, mangeait lentement du veau à l’oseille."
oseille."

Zola, Germinal (1886)
"il faudrait aller cueillir de l’oseille et arracher des poireaux."

Goncourt, Journal II (1887)
"Par-ci, par-là, une marchande tire, parcimonieusement, d’un panier, deux ou trois feuilles d’oseille ou de choux."









Saturday, October 26, 2013

pépinière

pépinière  nf  
definition  image
translation:
nursery, hothouse, garden center


pépiniériste n nurseryman/woman

etymology: from pépin – pip, seed


synonyms: arboriculture, horticulture

examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"Par mon avis un jardinier pépiniériste vint s'établir dans le bourg."

Balzac, Séraphita (1835)
"La terre est ainsi la pépinière du ciel."

Merimée, Colomba (1840)
"Il disparut enfin derrière les marécages remplacés aujourd’hui par une belle pépinière."

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
"il se propose de planter dix mille mûriers qu’il élevait exprès dans sa pépinière."

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
"une demi-douzaine de chevaux pâturaient dans des prairies entourées de robustes acacias pris dans les vastes pépinières de l’île Kanguroo."

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
"Et Goudar, jardinier pépiniériste, vend les plus belles pêches de Paris."

Maupassant,  Contes de la Bécasse (1882)
"une de mes plus chères voluptés était de me promener seul, vers huit heures du matin, dans la pépinière du Luxembourg."









Friday, October 25, 2013

cran

cran nm 
definition  image
translation:
notch, peg, rung

note: cran can also mean guts, sang-froid

etymology: probably of Germanic origin

synonyms: arrêt, boucle, déclic, dent. encoche, entaille. rainure

examples:

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"vous êtes vingt mille aspirants au grade, parmi lesquels il se rencontre des farceurs qui vendraient leur famille pour monter d’un cran."

Balzac, Les Employés (1838)
"Il est dans notre intérêt que notre chef passe, alors chacun dans notre bureau avance d’un cran."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Hier, j’ai dîné en serrant ma ceinture d’un cran."

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
"Il était meurtri par l’invisible. Chaque jour, la vis mystérieuse se serrait d’un cran."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"C’était une façon habile de gravir un échelon, de s’élever d’un cran au-dessus de sa classe."


Barbey d’Aurevilly,  “Le dessous des cartes dans une partie de whist”, Les Diaboliques (1874)
"elle eût laissé toute l’Europe élégante à ses pieds, pendant dix ans, sans la faire monter d’un cran plus haut."

Féval, La Vampire (1885)
"Georges se mit à rire franchement et feignit de remonter d'un cran la capote du cabriolet."





Thursday, October 24, 2013

orfraie


orfraie nm  
definition  image
translation:
white-tailed eagle, sea eagle

etymology: from Latin ossifragus – bone-breaker

synonyms: aigle de mer, aigle pêcheur. balbuzard

examples:


Hugo, Han d’Islande (1823)
"une nuée de chats-huants et d’orfraies s’envolèrent lourdement, avec des cris étonnés et lugubres."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"La jeune fille resta immobile, glacée, muette sous l’épouvantable apparition, comme une colombe qui lèverait la tête au moment où l’orfraie regarde dans son nid avec ses yeux ronds."

Gautier, “La Vie dans la mort”.  La Comédie de la Mort (1838)
"Leur cœur, comme un orfraie au fond d'une ruine,
Râle piteusement dans leur maigre poitrine
L'hymne du désespoir."

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
"ses grands yeux caves et brillants comme ceux d’une orfraie, sa toilette magnifique et sa démarche de squelette…"


Verlaine, “Cauchemar“ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Comme l'aile d'une orfraie
Qu'un subit orage effraie."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"et dans les découpures de pierre de l’abbaye de Mont-majeur, des orfraies encore engourdies de sommeil battent de l’aile parmi les ruines."

Villiers de l’Isle Adam, “L’Intersigne”, Contes cruels (1883)
"une volée d'orfraies, à grand bruit d'ailes; passa, en criant d'horribles syllabes inconnues, au-dessus de ma tête."

Wednesday, October 23, 2013

piquette

piquette nf 
definition  image
translation:
cheap wine, acidic wine, cheap brandy

etymology: from piquer — to prick

synonyms: criquet, rincée, tord-boyaux, trempe, vinasse

examples:

Musset, Les Deux Maîtresses (1837)
"Mais il buvait de bon cœur la piquette dans un cabaret de campagne."

Sue, Les Mystères de Paris I (1842)
"J’étais donc à la fenêtre du bouchon, cassant mes noix et buvant ma piquette, lorsqu’à travers le brouillard je vois débouler la Chouette."
(débouler  – hurtle)

Dumas, Les trois Mousquetaires (1844)
"Parce qu’il voyait bien que sa piquette avait besoin d’être ragaillardie par un mélange de bon vin."

Balzac, Les Petits Bourgeois (1855)
"Cadenet leur a porté du pain et de la piquette."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"il plaça d’un côté le gobelet, de l’autre le pot de grès plein d’une piquette acide."

Zola, “Aventures du grand Sidoine et du petit Médéric”, Contes à Ninon (1864)
"elles produisent le pire vin du monde, ce qui est un continuel chagrin pour les buveurs du pays. Las de piquette, ils ont convoqué dernièrement toutes leurs académies."

Daudet, Lettres de mon Moulin (1869)
"Après un quart d’heure de ce manège, j’eus devant moi une assiettée de passerilles (raisins secs), un vieux pain de Beaucaire aussi dur que du grès, et une bouteille de piquette."













Tuesday, October 22, 2013

chiendent

chiendent nm 
definition  image
translation:
couch grass, quick grass

etymology: chien + dent, so derived as sick dogs like to eat this plant


examples:

Balzac, Le Médecin de campagne (1833)
"si vous lui faites prendre maintenant autre chose que son eau de chiendent, je ne remets pas les pieds ici, et vous irez chercher un médecin où vous voudrez."

Balzac, Pierrette (1840)
"Ces trois grandes races, les Julliard, les Guépin et les Guénée, s’étendaient dans la ville comme du chiendent sur une pelouse."

Balzac, Le Colonel Chabert (1844)
"La morale de ceci est qu’une jolie femme ne voudra jamais reconnaître son mari, ni même son amant dans un homme en vieux carrick, en perruque de chiendent et en bottes percées."

Dumas, Mes Mémoires (1856)
"la faculté plus ou moins grande accordée par la nature au chasseur de filer, à l'aide d'un brin de chiendent ou d'un morceau de taffetas, certains sons imitant le chant des oiseaux."

Zola, L’Assommoir (1879)
"de l’autre main, qui tenait la courte brosse de chiendent, elle tirait du linge une mousse salie, qui, par longues bavures, tombait."


Zola, “Simplice” (1884)
"Il furetait dans tous les coins, et découvrait des orties et du chiendent."

Maupassant, “Le Lapin”, La Main gauche (1889)
"vous ne nous ferez pas accroire que vous vous nourrissiez de chiendent."
(accroire – delude into believing)







Monday, October 21, 2013

ajonc

ajonc nm 
definition  image

translation:
gorse

etymology: from Late Larin adjotum; unrelated to jonc – rush

synonyms:  -------

examples:

Balzac, Les Chouans (1829)
"Il est rusé, ce vieux loup de guérite, s’écria Corentin en perdant de vue les dernières pointes de fusil qui brillèrent dans les ajoncs."

Balzac, Pierrette (1840)
"une fleur d’un jaune d’or très commune en Bretagne, et sans doute trouvée dans les champs de la Brie, où elle est rare, la fleur de l’ajonc."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"Les ajoncs reverdis balançaient leurs fleurs d’or."

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
"Le craquement de ses gros souliers cloutés sur les ajoncs n’ajoncsempêchait pas."
(cloutés –  studded)

Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
"On aurait moins de chemin à faire, mais on mettrait plus de temps... les sentiers sont mal tracés et encombrés d'ajoncs."


Verne, Michel Strogoff (1876)
"La route … se développait entre des fondrières et des étangs, que séparaient des buissons nains, faits dajoncs et de bruyères."

Maupassant, Une Vie (1883)
"Au-delà de cet enclos, s’étendait une vaste plaine inculte, semée d’ajoncs,"








Sunday, October 20, 2013

timon

timon  nm 
definition  image

translation:
1. beam, shaft, draught beam (especially on a wagon or carriage)
2. tiller (on a boat)

timonier nm helmsman, steerer

etymology: from Latin temonem – tiller

synonyms: brancard; barre,  direction, gouvernail, palonnier

examples:

1.

Balzac, Les Chouans (1829)
"Pille-miche tira la voiture par le timon, et Marche-à-terre la poussa par une des roués."

Dumas, Vingt ans après (1845)
"Il mit pied à terre comme les autres gardes, s’adossa au timon de la voiture."
(adossa  – lean on)

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
"le voyageur, s’élançant du cabriolet sur le timon, saisit le postillon par le collet de son habit et la ceinture de sa culotte."

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
"À ce train était fixé un timon de trente-cinq pieds, le long duquel six bœufs accouplés."

Zola, Pot-Bouille (1882)
"il fallait chaque fois démonter les roues et le timon, ce qui était tout un travail."

Zola, La Débâcle (1892)
"il poussa jusqu’au bout de la grande-rue, tantôt marchant en équilibre sur des timons de voiture, tantôt escaladant des fourgons."

2.


Balzac, La Femme de trente ans (1842)
"D'un seul bond il sauta sur le timonier, et l'atteignit si furieusement de son poignard."

Balzac, Les Illusions perdues (1843)
"David Séchard quitta Paris sans y avoir coûté un rouge liard à son père, qui le rappelait pour mettre entre ses mains le timon des affaires."

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Dantès ordonna au 
timonier de mettre la barre à bâbord.”

Hugo, Les Travailleurs de la mer(1866)
“Il avait été mousse, voilier, gabier, timonier, contre-maître, maître d’équipage, pilote, patron, Il était maintenant armateur.”
(voilier — sailmaster; gabier —  topman)


Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Eh bien ! timonier ? demanda le commandant Farragut.-- Dix neuf milles trois dixièmes, monsieur."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"un chœur de « mariniers du Volga » ... sous le bâton d’un chef d’orchestre, véritable timonier de ce bateau imaginaire !"






Saturday, October 19, 2013

colza

colza  nm 
definition  image
translation:
rape, rapeseed

etymology: from Dutch koolzaad — rapeseed, related to kool — cabbage



examples:

Balzac, César Birotteau (1837)
"Je chercherai à connaître les différences qui existent entre les huiles de faine, de colza, d'olive, de noix, etc."
(faine –  beechnut )

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Pauvre bonhomme, d’ailleurs, qui sans les colzas de l’an passé, eût été bien embarrassé de payer ses arrérages !"

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Le colza fut chétif, l’avoine mediocre."

Maupassant, La Maison Tellier (1881)
"Les colzas en fleur mettaient de place en place une grande nappe jaune ondulante,"

Goncourt, Journal I (1887)
"maintenant les bestiaux sont engraissés avec des résidus de tourteaux de colza."
(tourteaux –  oil cakes)

Zola, La Terre (1888)
"Ses expériences se succédaient, les herbes, les feuilles, le marc de raisin, les tourteaux de navette et de colza ;"
(tourteaux –  oil cakes}

Maupassant, Fort comme la mort (1889)
"il doit même parler à la Chambre en ce moment.— Ah! Sur quoi donc? - Sans doute sur les betteraves ou les huiles de colza, comme toujours."







Friday, October 18, 2013

barder



barder v  
definition  image
translation:
to cover (with armor,  cloth,  lard, etc.), load, lard

note: also can mean to become violent, lash out

etymology: from Arabic  bardahet – covering for a horse

synonyms: armer, couvrir, cuirasser. garnir. orber, préparer

examples:

Balzac, Les Employés (1838)
"On rencontrait dans le Bureau Baudoyer des employés à front chauve, frileux, bardés de flanelles."

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
"Cette fureur à la Roland…enivra Marie et amusa le cercle comme si l’on eût vu quelque taureau bardé de banderoles en fureur dans un cirque espagnol."

Balzac, Les Secrets de la Princesse de Cadignan (1840)
"D’Arthez fut d’une éloquence impétueuse et lycéenne, bardée des épithètes les plus exagérées."

Flaubert, Madame Bovary (1857)
"Et, à droite, ce gentilhomme tout bardé de fer, sur un cheval qui se cabre, est son petit-fils Louis de Brézé."

Heredia, “Les Scaliger “ from Le Parnasse contemporain (1866)
"Dans Vérone, la belle et l’antique guerrière,
Il est de grands tombeaux, où, tout bardés de fer,
Muets, et les deux mains jointes pour la prière,
Sur leurs écus sculptés gisent les Scaliger."


Zola, L’Œuvre (1886)
"Arrivé devant sa porte, une vieille porte ronde et basse, bardée de fer, Claude, aveuglé par la pluie, tâtonna pour tirer le bouton de la sonnette."

Goncourt, Journal II (1887)
"Tout le monde est bardé de sacs, de nécessaires, de poches gonflées de quelque chose qui se mange."



Wednesday, October 16, 2013

plaque


plaque nf 
definition  image
translation:
1. a thin piece of metal, with or without inscription; plate, plaque, sheet, slab, bar, (military) decoration
2. a sheet of something shiny, such as ice. glass,  light
3. a thin patch on the skin;  blotch




etymology: from Germanic root, as in Old High German plech  – metal blade

synonyms: bloc, décoration, écaille, écriteau, feuille, fiche, inscription, lamelle, médaille, panonceau, table

examples:

1.

Balzac, César Birotteau (1837)
"Il tenait les 
plaques de cheminée, les grils, les chenets grossiers, les chaudrons en fonte et en fer."

Stendhal, La Chartreuse de Parme (1839)
"le marquis avait-il reçu la plaque d’un ordre renommé : c’était la cinquième qui ornait son habit de chambellan."

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
"Sur sa poitrine étincelait, rehaussée par le velours violet de son habit, une plaque de diamants."


Flaubert, Salammbô (1862)
"On n’apercevait que sa barbe blanche, les rayonnements de sa coiffure et son triple collier à larges plaques bleues qui lui battait sur la poitrine."

Verne, Autour de la Lune (1870)
“D’autres 
plaques, solidement adaptées, recouvraient les verres lenticulaires des hublots. “

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
"Ils y trouvèrent Sorel et le garde champêtre, l’un ayant sa plaque au bras, et l’autre un képi."

Zola,  Le Docteur Pascal (1893)
"la lampe éclairait de biais la glace de la grande psyché, pareille à une plaque d’argent mat."




2.


Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
"Ces plaques de lueur sur la vague préoccupent les marins."

Verne, Les Enfants du capitaine Grant (1868)
"Ce n’étaient pas des grêlons, mais de véritables plaques de glace."
(grêlons – hailstones)

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Je regardais ces ondes lumineuses qui se brisaient sur ma main et dont la nappe miroitante se tachait de 
plaques livides."


Zola, Le Ventre de Paris (1873)
"les raies élargies ,,, de plaques de cinabre coupées par des zébrures de bronze florentin, d’une bigarrure assombrie de crapaud et de fleur malsaine."
(cinabre – cinnabar)



Maupassant, Fort comme la mort (1889)
"Elle s'arrêtait sur les trottoirs pour se regarder aux devantures des boutiques, accrochée comme par une main à toutes les plaques de verre dont les marchands ornent leurs façades."


3.

Balzac, Pierrette (1840)
"L’enfant rougissait, mais sa rougeur, au lieu d’être générale, se divisait par plaques inégales aux pommettes."


Balzac, Les Illusions perdues (1843)
"ce petit vieillard sec, dont les os voulaient percer le cuir parfaitement tanné, taché de nombreuses plaques vertes ou jaunes."

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
"de temps en temps [il] essuyait de larges plaques de sueur qui perlaient sur son front."

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“Des rougeurs violentes et des plaques apoplectiques marbraient la trogne du Pédant.” 


Gaboriau, La Corde au cou  (1873)
"Il était hideux, en ce moment, avec sa face livide, marquée de plaques rouges, ses lèvres pendantes, frangées de bave, et ses regards hébétés."

Goncourt, Journal I (1887)
"vieux tilleuls sur lesquels s'étend par plaques une mousse sèche et verdegrisée."

Zola, La Débâcle (1892)
"il avait le corps envahi par les plaques livides du typhus."


Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.